LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section actualité 

 Super Obamaman

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 15-01-2010 à 15:48:43   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Barack Obama taxe les banques pour récupérer le coût du plan...
REUTERS

Le président américain décide de taxer 50 grandes banques pour récupérer les fonds publics dépensés lors du sauvetage du système financier. Une façon de sévir contre les banquiers qui s'apprêtent à renouer avec les bonus extravagants d'avant la crise.

Le New York Times avait révélé il y a quelques jours que les banques américaines s'apprêtaient à verser à leurs collaborateurs des primes mirobolantes à 6, 7 voire 8 chiffres ! De quoi scandaliser l'opinion, alors que le secteur financier américain, par ses excès, a précipité les Etats-Unis dans leur pire récession depuis 1929, et que 10 % de la population active est aujourd'hui au chômage.

Pour ne pas sombrer davantage dans les sondages, Barack Obama devait réagir. Si le président américain exclut toujours de limiter les bonus, comme l'on fait la Grande-Bretagne et la France, il a décidé d'imposer une « taxe sur la responsabilité de la crise financière » aux 50 banques les plus puissantes du pays, les banques américaines comme les filiales des banques étrangères sur le sol américain.

Cette taxe sera prolongée pendant dix ans, du moins tant que tout l'argent du plan de sauvetage public n'aura pas été remboursé par les banques - elles doivent encore 200 milliards de dollars.

Le produit de cette taxe est évalué à 90 milliards. Aux représentants du secteur financier qui dénoncent son caractère politique, le gouvernement américain répond: le prélèvement de cette taxe assure au contribuable qu’il sera remboursé ; elle devrait de plus éviter de nouvelles prises de risque excessives par les opérateurs de marché.

--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 16-01-2010 à 09:50:52   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Et si on en faisait autant en Europe ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
10888 messages postés
   Posté le 16-01-2010 à 10:44:31   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Sarko serait démissionné.

--------------------
J'ai dit !
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 16-01-2010 à 12:01:45   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Par qui ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
thersite
Malheureux qui comme Thersite est incompris.
thersite
663 messages postés
   Posté le 16-01-2010 à 12:54:10   Voir le profil de thersite (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à thersite   

Le gouvernement français affirme que le contribuable a été gagnant avec les taux d'intérét qui étaient assez élévés.
Je ne connais pas parfaitement bien la situation, mais je m'agace quand les trés nombreux anti-tout critiquent sans discernement le gouvernement et les banques françaises. Le déficit français est une vieille histoire liée à notre structure sociale et dans la conjoncture, nous n'avons pas été les pires et les plus laxistes.
Aucune banque française n'a fait faillite jusqu'ici. Citez moi un pays où ce n'est pas le cas . En plus elles ont plutôt profiter de la crise pour développer leur implantation.

Le dollar à 1,45euros est quelque chose de difficille à porter, couplé avec les 35 heures, la retraite à 60 ans, les congés payés, les allocations familales et indemnités diverses, la sécurité sociale, les énormes budgets sociaux des départements (Le tiers) et des communes,l'enseignement presque gratuit, le SMIG (Je précise que je suis pour un SMIG le plus élévé possible), le RSA, l'outre-mer, 200.000 nouveaux immigrants par an, etc ....

Je suis plutot anti-technocrate mais j'avoue que l'Inspection des finances (et son recrutement trés élitiste) est plutot rassurant.
A une époque en France, la possibilité de créer de la monnaie par les banques en prétant plus qu'elle n'avait, était étroitement controlée par la Banque de France et le Ministère des finances qui jouaient beaucoup dessus pour freiner ou relancer l'activité.

--------------------
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
10888 messages postés
   Posté le 16-01-2010 à 13:05:02   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Atil a écrit :

Par qui ?


Par ceux qui ont fait en sorte qu'il soit élu, ceux qui payent.
Les grands patrons de presse, c'est à dire les grandes fortunes.

--------------------
J'ai dit !
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5150 messages postés
   Posté le 16-01-2010 à 16:53:34   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

TaoLeRetour a écrit :

[citation=Atil]Par qui ?


Par ceux qui ont fait en sorte qu'il soit élu, ceux qui payent.
Les grands patrons de presse, c'est à dire les grandes fortunes.[/citation]

et comment pourrait ils, on est en démocratie! c'est le peuple qui l'a élu et pas les banques!

--------------------
aime la littératures
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
10888 messages postés
   Posté le 16-01-2010 à 19:31:34   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Les électeurs votent pour qui on leur dit de voter.
Il y a plusieurs façons d'influencer les votes.

Avec l'argent, on achète les pensées.

--------------------
J'ai dit !
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5150 messages postés
   Posté le 16-01-2010 à 21:21:20   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

c'est exactement ce que pensais Chirac Jaquot en 95 quand il dissout la chambre!!
On se demande comment ce type à fait pour.....c'est vrai que c'était l'époque des bouches.

--------------------
aime la littératures
thersite
Malheureux qui comme Thersite est incompris.
thersite
663 messages postés
   Posté le 16-01-2010 à 22:01:49   Voir le profil de thersite (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à thersite   

Chirac a été élu en 1995 et a dissous la chambre en 1997, 1 an en avance de la fin de la législature, ce qui a été considéré comme une tricherie cachant des projets peu avouables (Possible d'ailleurs) , les Français n'étant pas habitués à ce genre de procédé commun dans d'autres pays.
Rappelons aussi que dans la 1ere semaine, la plupart des observateurs considérèrent que c'était un coup bien joué et qui allait réussir.

Les électeurs peuvent devenir désagréablement imprévisibles s'ils ont l'impression qu'on les mène par le bout du nez, comme le pense Tao.

C'est aussi connu que les électeurs du camp opposé au sien, ne sont que des pantins toujours prêts a se laisser abuser pour un plat de lentilles.

--------------------
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
10888 messages postés
   Posté le 17-01-2010 à 11:28:26   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Vivez-vous dans le même monde que moi?
Quelques mois après les élections présidentielles, la France comptait 19 millions d'amnésiques.
Plus personne n'avait voté Sarko.
Puis vinrent les élections européennes, et chacun retrouva sa mémoire.
Qu'il perdit à nouveau quelques mois plus tard.
Les électeurs sont une masse manipulable aussi facilement qu'une marionnette, et ce quel que soit le pays.

--------------------
J'ai dit !
thersite
Malheureux qui comme Thersite est incompris.
thersite
663 messages postés
   Posté le 17-01-2010 à 16:56:32   Voir le profil de thersite (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à thersite   

Quelle mémoire ? On ne connait vraiment l'opinion publique qu'au moment des élections.
Entre les élections, l"opinion publique" n'est que ce que les médias et les instituts de sondage lui prêtent.
Pour avoir des résultats conformes à leur souhait, les sondages sont faits sur un panel du 3e arrondissement de Paris (Le quartier du Marais).

--------------------
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
10888 messages postés
   Posté le 17-01-2010 à 17:53:40   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Je ne parle pas des sondages, qui sont une arme de plus pour la manipulation des électeurs.
Croire que les sondages se trompent, c'est croire qu'ils ne se trompent pas.
Les sondages ne sont pas là pour avoir raison, ou pas. Ils sont fait pour orienter.

--------------------
J'ai dit !
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 18-01-2010 à 11:53:57   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Ce sont les médias qui "gonflent" les hommes politiques en parlant + ou - d'eux.
La notoriété de Bérou et de Ségo' ont été construits par les médias ... mais n'a pas été durable.


"Le déficit français est une vieille histoire"

>>>>>>>Idem avec le déficit américain.
Mais ces déficits sont la marque du système économique actuel ... celui-la même qui nous a conduit à la crise. Ce n'est donc pas rassurant pour l'avenir.



"A une époque en France, la possibilité de créer de la monnaie par les banques en prétant plus qu'elle n'avait, était étroitement controlée par la Banque de France et le Ministère des finances qui jouaient beaucoup dessus pour freiner ou relancer l'activité. "

>>>>>>>Et maintenant on laisse les banques faire nimporte quoi ?
Et c'est l'argent du peuple qui sert pour les renflouer quand ca va mal ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section actualité  Super ObamamanNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum