LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie 

 N'aime t-on jamais que soi-même?

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 Page suivante
Zylla
Zylla
895 messages postés
   Posté le 07-08-2011 à 02:41:25   Voir le profil de Zylla (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zylla   

Hum, est-il possible d'aimer autre chose que soi-même dans l'autre?

--------------------
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 07-08-2011 à 10:36:52   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Ne dit-on pas que ce qu'on aime chez les autres ce sont leurs différences ?

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 07-08-2011 à 10:40:07   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Zylla a écrit :

Hum, est-il possible d'aimer autre chose que soi-même dans l'autre?


Trés bonne question...

Parce qu'elle m'ouvre sur d'autres perspectives , dont : l'attirance des contraires...

-Mais pour répondre a ta question... Je pense que lorsqu'ont ce base sur l'essentiel de ce qui nous "réunis" ...Il devient évident qu'en ce vivant "terrestre" ; Nous sommes tous, les représentants d'une même âme .




--------------------
Amicalement Milie
Atil
Atil
27084 messages postés
   Posté le 07-08-2011 à 10:41:39   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Peut-être aime-t-on chez autrui ce qui manque à nous-mêmes ?

Mais dans tous les cas, ce qu'on aime c'est ce qui est profitable pour nos intérets égoïtes (les notres ou ceux de notre groupe).

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Mathilde
Mathilde
457 messages postés
   Posté le 07-08-2011 à 21:23:08   Voir le profil de Mathilde (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mathilde   

La question interpelle....

En fait, je ponce donc je sue, heu, pardon!, je pense que l'on ne peut aimer autrui ou apprécier les choses que si l'on "s'aime", dans le sens que si l'on veut aimer son environnement, il faut avoir fait le pas sur soi, fait de la place dans son esprit pour recevoir des informations extérieures.

C'est maladroit comme explication, j'en suis consciente, mais n'ayant pas fais d'études à ce sujet, je n'ai pas les mots pour le dire.

--------------------
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 07-08-2011 à 22:38:41   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

En fait, je n'aime que moi-même. Plus j'y pense et plus c'est inévitablement vrai! C'est terrible quand même, parce que je pense à ma mère en ce moment, et je me dis que mon égoisme est humain malgré tout.

L'altruisme est une chose plutôt culturelle, ce qui n'a rien à voir avec ce que l'on est réellement. Soit des êtres parfaitement égoistes à la base.

Sans déconner les mecs, faites gaffe à ce que vous répondrez sur ce topic!
On n'est pas des saints (à part marticho et maurice), donc il n'y a pas de raisons d'aimer autre chose plus que soi-même.

Je vous laisse sur cette phrase que j'ai longuement cogitée au cours de ma vie: Le succès naît d'un amour profond de soi-même, et les emmerdes commencent dès que l'on s'oublie.

Pensez-y. Cette phrase ça vaut de l'or, vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point!


Edité le 07-08-2011 à 22:39:18 par PizzaMan




--------------------
#PizzaMan
Mathilde
Mathilde
457 messages postés
   Posté le 07-08-2011 à 22:54:59   Voir le profil de Mathilde (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mathilde   

Effectivement, s'oublier c'est crever un pneu ... et ça peut aller du sol au plafond... Pizzaman, vous êtes profond.

--------------------
Atil
Atil
27084 messages postés
   Posté le 08-08-2011 à 09:36:03   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

S'aimer soi-même c'est, en fait, de l'orgueil.

Aimer autrui c'est, en fait, apprécier les avantages qu'il nous apporte.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 08-08-2011 à 09:43:57   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   



Atil a écrit :

Peut-être aime-t-on chez autrui ce qui manque à nous-mêmes ?

Mais dans tous les cas, ce qu'on aime c'est ce qui est profitable pour nos intérets égoïtes (les notres ou ceux de notre groupe).


Je pense qu'il y a différents cas de figures, en lesquelles des prétextes peuvent tenter d'en justifier les choix .

Dans l'étude de mon propre "chemin" sur ce qui était "cyclique", parce qu'incompris a mes sens....
L'attirance des contraires en faisait partie...
Aux profondeurs de leurs compréhensions, il m'est apparu clairement que mes attirances envers ces contraires, avaient toutes un même point d'origine dans l'élan : " l'entraide"...

Hors....Savoir Aimer n'est pas le sentiment, mais l'Être... Et lorsqu'ont "sait" Aimer, on ne peut qu'Être "seul(e)".




--------------------
Amicalement Milie
Zylla
Zylla
895 messages postés
   Posté le 08-08-2011 à 11:48:05   Voir le profil de Zylla (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zylla   

Pour aimer il faut commencer par SOI, c'est évident.
L'amour est une faculté qui se partage et je ne vois pas pourquoi on devrait s'en extraire.

L'orgueil c'est vouloir se remplir d'autrui, car on ne s'aime pas assez. Alors on recherche la reconnaissance d'autrui, on se sacrifie pour se faire aimer etc..
On quémande un amour qu'on ne ressent pas pour soi.
Je n'appelle pas ça de l'amour. ...

L'amour n'est pas de l'entraide (comme le dit millie...), il n'y a pas un qui doit servir l'autre ..c'est un partage...en tout cas c'est comme ça que moi je le vois.

Ensuite lorsque je dis que l'on n'aime que soi, finalement...ce n'est pas dans l'hypothèse que l'autre soit notre jumeau, et nous ressemble...mais dans le sens où l'amour nous donne la sensation d'être pleinement soi, comme si ce qui était bien en nous était accentué force 100....et donc , il nous rejailli forcément.....ex : je suis bien avec toi, car j'aime la personne que je suis par ton entremise....c'est un peu ça l'amour..

Etant donné que nous sommes toujours en interraction avec l'autre...chaque personne va faire ressortir une part de nous...( en bien ou en mal)
bon, ce n'est pas trés bien expliqué, mais c'est un peu l'idée..

Sinon d'une manière générale, il y a forcément une part d'orgueil dans l'amour humain, vu qu'il est basé sur l'attachement....


Edité le 08-08-2011 à 17:23:15 par Zylla




--------------------
Zylla
Zylla
895 messages postés
   Posté le 08-08-2011 à 12:25:30   Voir le profil de Zylla (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zylla   

Le succès naît d'un amour profond de soi-même, et les emmerdes commencent dès que l'on s'oublie.

Tout à fait.
La foi en soi soulève des montagnes.
...et lorsqu'on la perd, l'univers répond aussi.

--------------------
Mathilde
Mathilde
457 messages postés
   Posté le 08-08-2011 à 23:33:15   Voir le profil de Mathilde (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mathilde   

Oui, le partage, parfaitement.
J'ai aussi remarqué qu'en amour il y a presque toujours un effet de vase communiquant de compensation afin que les "doses" de chacuns des éléments qui nous avaient réunis au commencement restent à leur pourcentage initial. Ex: si je ris moins, l'autre rira plus; si je démoralise, l'autre devient plus fort pour me remonter.

Je vous comprendre moi?

--------------------
uber
uber
963 messages postés
   Posté le 09-08-2011 à 13:13:07   Voir le profil de uber (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à uber   

s'ameliorer soit meme pour pouvoir apporter a l'autre, oui je crois que ca commence par la

--------------------
un robinet qui fuit...n'a pas forcément peur ( archimède de syracuse)
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 09-08-2011 à 14:14:14   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   



Zylla a écrit :

Pour aimer il faut commencer par SOI, c'est évident.
L'amour est une faculté qui se partage et je ne vois pas pourquoi on devrait s'en extraire.


L'Amour est une faculté.... .... Pour moi, c'est plutôt un Savoir

Zylla a écrit :

L'orgueil c'est vouloir se remplir d'autrui, car on ne s'aime pas assez. Alors on recherche la reconnaissance d'autrui, on se sacrifie pour se faire aimer etc..
On quémande un amour qu'on ne ressent pas pour soi.
Je n'appelle pas ça de l'amour. ...


Rechercher la reconnaissance...Ceci est un aspect que tu "crois" voir, mais pas nécessairement une réalité...

Parce que cet élan génère les appréhensions de ce qui ce crée dans une dissolution.

Zylla a écrit :

L'amour n'est pas de l'entraide (comme le dit millie...), il n'y a pas un qui doit servir l'autre ..c'est un partage...en tout cas c'est comme ça que moi je le vois.


Je penses que ce sont les sentiments, et non le savoir Aimer qui ce partage et devraient s'accorder dans une même harmonie.

Zylla a écrit :

Ensuite lorsque je dis que l'on n'aime que soi, finalement...ce n'est pas dans l'hypothèse que l'autre soit notre jumeau, et nous ressemble...mais dans le sens où l'amour nous donne la sensation d'être pleinement soi, comme si ce qui était bien en nous était accentué force 100....et donc , il nous rejailli forcément.....ex : je suis bien avec toi, car j'aime la personne que je suis par ton entremise....c'est un peu ça l'amour..


Les sentiments et sont liés aux émotions, qui eux transfigure .

Zylla a écrit :

Etant donné que nous sommes toujours en interraction avec l'autre...chaque personne va faire ressortir une part de nous...( en bien ou en mal)
bon, ce n'est pas trés bien expliqué, mais c'est un peu l'idée..

Sinon d'une manière générale, il y a forcément une part d'orgueil dans l'amour humain, vu qu'il est basé sur l'attachement....


Les divers sentiments accompagnées de leurs divers émotions, les emprisonnements et leurs attachements sont sujet a études pour l'homme qui se cherche....Et non pour celui qui sait Aimer.




--------------------
Amicalement Milie
Zylla
Zylla
895 messages postés
   Posté le 09-08-2011 à 23:25:58   Voir le profil de Zylla (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zylla   

Pour moi, c'est plutôt un Savoir

Pour moi c'est une faculté, car innée en chacun de nous....personne ne nous apprend à ressentir l'amour c'est naturel comme le fait de respirer...


Rechercher la reconnaissance...Ceci est un aspect que tu "crois" voir, mais pas nécessairement une réalité...

Oh oui,ça se voit de suite quelqu'un en mal de reconnaissance...encore plus dans les forums, je trouve.

Parce que cet élan génère les appréhensions de ce qui ce crée dans une dissolution.
Oups ...rien compris à cette phrase

Je penses que ce sont les sentiments, et non le savoir Aimer qui ce partage et devraient s'accorder dans une même harmonie.

C'est quoi le " savoir aimer "???

les sentiments, les émotions...tout ça fait partie intégrante de notre humanité..je vois pas pourquoi tu les détaches du mot amour.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 10-08-2011 à 01:20:27   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Pour moi, c'est plutôt un Savoir

Zylla a écrit :

Pour moi c'est une faculté, car innée en chacun de nous....personne ne nous apprend à ressentir l'amour c'est naturel comme le fait de respirer...


Ce qui est innée, c'est d'éprouver, seulement ce qui s'éprouve n'ai interprété qu'a nos propres convenance...

Rechercher la reconnaissance...Ceci est un aspect que tu "crois" voir, mais pas nécessairement une réalité...

Zylla a écrit :

Oh oui,ça se voit de suite quelqu'un en mal de reconnaissance...encore plus dans les forums, je trouve.


... Que ce soit ici ou ailleurs, on croit voir en l'autre, ce qui se cache en soi...



Parce que cet élan génère les appréhensions de ce qui ce crée dans une dissolution.


Zylla a écrit :

Oups ...rien compris à cette phrase


Normal..On ne parle pas de la même chose.



Je penses que ce sont les sentiments, et non le savoir Aimer qui ce partage et devraient s'accorder dans une même harmonie.

Zylla a écrit :

C'est quoi le " savoir aimer "???

les sentiments, les émotions...tout ça fait partie intégrante de notre
humanité..je vois pas pourquoi tu les détaches du mot amour.


Parce que l'Amour est l'Être.

Les sentiments, les émotions font partie de l'état d'âme ( sa valeur) et sont ce que nous devons apprendre a reconnaitre, afin qu'en tant qu'humain vivant sur la terre, nous puissions trouver les justes équilibres pour ce que nous semons....

L'humain en l'écoute de l'Être vit l'Amour inconditionnel en son état d'Esprit.
Ce qui fait son "savoir" est d'Être ce qu'il recrée sans penser.




--------------------
Amicalement Milie
Atil
Atil
27084 messages postés
   Posté le 10-08-2011 à 10:25:40   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"si je ris moins, l'autre rira plus; si je démoralise, l'autre devient plus fort pour me remonter."

>>>>>>>On constate aussi souvent l'inverse, c'est à dire une sorte de mimétisme ou une contagion des émotions.
Si l'un s'énerve, alors ca énerve l'autre aussi. Si l'un est triste alors ca attriste l'autre.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Zylla
Zylla
895 messages postés
   Posté le 10-08-2011 à 13:07:25   Voir le profil de Zylla (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zylla   

Ce qui est innée, c'est d'éprouver, seulement ce qui s'éprouve n'ai interprété qu'a nos propres convenance...

ce qui est éprouvé c'est justement ce qui n'est pas intellectualisé, donc on ne triche pas......le corps, le coeur ne trichent jamais...c'est l'authenticité de l'être..



... Que ce soit ici ou ailleurs, on croit voir en l'autre, ce qui se cache en soi

Parfois on croit voir et parfois on voit....


Normal..On ne parle pas de la même chose.

Moi dans ce topic je parle de l'amour humain terrestre.... pas cosmique
l'amour humain n'étant qu'illusion, comme je tente de le faire comprendre....alors que toi, tu restes sur un autre plan qui n'a rien à voir avec ce dont je voulais parler.....

Que nous ayons tous un travail à faire pour aimer ,c'est évident....

je n'ai jamais prétendu le contraire....mais en tant qu'être humain, nous sommes limités par notre humanité justement....c'est à dire nos faiblesses.

C'est d'ailleurs en connaissant ses faiblesses qu'on peux progresser...

--------------------
Mathilde
Mathilde
457 messages postés
   Posté le 10-08-2011 à 20:13:00   Voir le profil de Mathilde (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mathilde   

Il faut le reconnaître, l'amour avec un grand A n'existe pas, c'est paraît-il phéromonal et ça passe aussi d'abord par l'estomac de l'homme puis descendra au-dessous de sa ceinture. Il estvrai aussi que l'amour est fait de concessions, il faut accepter les défauts de l'autres jusqu'à une certaine limite fixée par le caractère de chacun/e.

L'amour est une aventure, une expérience, un partage, une compensation.
Il me semble. Mais en tout cas pas un truc cosmique ou donné par le bon dieu, là, je confirme.

--------------------
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6707 messages postés
   Posté le 10-08-2011 à 22:22:19   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Je m'aime.
Je suis le meilleur.
Et toutes les critiques de sombres cons comme par exemple... non... internet n'est pas une zone de non droit... ne font que me renforcer.
Cependant, je dois reconnaitre que certaines personnes parviennent à attirer ma bienveillance, voire mon admiration.
Parmi elles: Hugo, ma femme, Martiko, Henri IV, mon ancienne concierge, Mathilde...

Comme quoi ma conscience de moi ne m'empêche pas d'avoir conscience des qualités d'autrui.

Je recherche donc dans l'autre la confirmation de ma supériorité, qu'elle soit exprimée par l'insulte, la lucidité, ou l'intelligence.

--------------------
J'ai dit !
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 10-08-2011 à 22:28:40   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   



--------------------
#PizzaMan
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 11-08-2011 à 09:53:35   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   



Ce qui est innée, c'est d'éprouver, seulement ce qui s'éprouve n'ai interprété qu'a nos propres convenance...


Zylla a écrit :

ce qui est éprouvé c'est justement ce qui n'est pas intellectualisé, donc on ne triche pas......le corps, le coeur ne trichent jamais...c'est l'authenticité de l'être..


Ce qui s'éprouve varie en fonction des sensibilités "émotive" de chacun, et celles-ci sont lié à l'état d'âme (sa valeur).

... Que ce soit ici ou ailleurs, on croit voir en l'autre, ce qui se cache en soi


Zylla a écrit :

Parfois on croit voir et parfois on voit....


Certes mais pour d'autres portées....Car en ce cas...Pour Qui sert ...?


Normal..On ne parle pas de la même chose.


Zylla a écrit :

Moi dans ce topic je parle de l'amour humain terrestre.... pas cosmique
l'amour humain n'étant qu'illusion, comme je tente de le faire comprendre....alors que toi, tu restes sur un autre plan qui n'a rien à voir avec ce dont je voulais parler.....


Et moi, tentes de te faire comprendre que l'"Amour" n'est pas le terme convenant...

Tu parles de sentiments, qui eux sont effectivement une forme d'illusion entretenue par ce qu'un JE désire, crois, veux ou espère.

Zylla a écrit :

Que nous ayons tous un travail à faire pour aimer ,c'est évident....

je n'ai jamais prétendu le contraire....mais en tant qu'être humain, nous sommes limités par notre humanité justement....c'est à dire nos faiblesses.

C'est d'ailleurs en connaissant ses faiblesses qu'on peux progresser...


Ce que tu dis résonne comme un dogme. En relisant ce que tu dis, j'ai même l'image de ma grand-mère qui s'y superpose...

Il n'y a aucune limite, sauf, celles que JE crée....

" mais en tant qu'être humain, nous sommes limités par notre humanité justement "

Non... Nous ne sommes pas limité, nous avons les facultés d'être Tous inter-relié en l'Être, et c'est par ceci que s'y recrée la manifestion, d'un Savoir Aimer .

-Celui qui ressent le besoins d'apprendre a reconnaitre les sentiments et leurs émotions, cherche les clartés en son Âme...

-Celui dont l'Esprit est libéré des illusions, longtemps entretenue, s'éloigne et s'ouvre a un autre univers, où l'Être guide.

-Celui ne faisant qu'Un au Savoir de l'Être est humain par sa forme.



--------------------
Amicalement Milie
Zylla
Zylla
895 messages postés
   Posté le 11-08-2011 à 10:49:30   Voir le profil de Zylla (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zylla   

Ce que tu dis résonne comme un dogme. En relisant ce que tu dis, j'ai même l'image de ma grand-mère qui s'y superpose ...

( ah oui le coup de la voyante...perso je n"y crois pas..) mais salut ta grand mère de ma part, elle m'est sympathique
sinon aucun dogme, car je ne cherche pas à imposer ma vérité , c'est juste la mienne....chacun la sienne

Il n'y a aucune limite, sauf, celles que JE crée....


C'est excatement ce que j'ai dit plus haut avec ma phrase : lorsqu'on a la foi en soi tout arrive et lorsqu'on la perd l'univers répond idem ...autrement dit nous créons notre vie par la pensée...la pensée est créatrice.. ..c'est ce que je pense

Non... Nous ne sommes pas limité, nous avons les facultés d'être Tous inter-relié en l'Être, et c'est par ceci que s'y recrée la manifestion, d'un Savoir Aimer .

Oui, je n'ai jamais dit le contraire, mais là tu parles de l'amour universel....c'est un autre débat...car moi je parlais plutôt du couple qui est un amour basé d'avantage sur l'attachement que l'amour universel... si tout était basé sur l'amour universel la jalousie n'existerait pas dans ce monde...et le couple n'existerait pas car on aiimerait tout le monde de la même manière...

encore une fois tu mélanges tout....tu parles d'un monde idéal qui ne peut exister sur notre plan de conscience..

- Celui qui ressent le besoins d'apprendre a reconnaitre les sentiments et leurs émotions, cherche les clartés en son Âme... Je n'ai jamais dit le contraire..

-Celui dont l'Esprit est libéré des illusions, longtemps entretenue, s'éloigne et s'ouvre a un autre univers, où l'Être guide.

c'est ce que je dis...il est dans l'amour universel..



- Celui ne faisant qu'Un au Savoir de l'Être est humain par sa forme. savoir de l'être, le savoir aimer...ça ne veut rien dire....si tu veux dire par là, qu'on es tous en expérimentation de recherche de soi, c'est évident....tu ne m'apprends rien


Edité le 11-08-2011 à 10:50:35 par Zylla




--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 11-08-2011 à 11:27:49   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Ce que tu dis résonne comme un dogme. En relisant ce que tu dis, j'ai même l'image de ma grand-mère qui s'y superpose ...

Zylla a écrit :

( ah oui le coup de la voyante...perso je n"y crois pas..) mais salut ta grand mère de ma part, elle m'est sympathique
sinon aucun dogme, car je ne cherche pas à imposer ma vérité , c'est juste la mienne....chacun la sienne


..A chacun ses perceptions, mais ici tu as raison de ne pas y croire, car ça n'a rien a voir.




Il n'y a aucune limite, sauf, celles que JE crée....


Zylla a écrit :

C'est excatement ce que j'ai dit plus haut avec ma phrase : lorsqu'on a la foi en soi tout arrive et lorsqu'on la perd l'univers répond idem ...autrement dit nous créons notre vie par la pensée...la pensée est créatrice.. ..c'est ce que je pense


L'important étant dans les répercutions qu'elles peuvent générer.

Non... Nous ne sommes pas limité, nous avons les facultés d'être Tous inter-relié en l'Être, et c'est par ceci que s'y recrée la manifestion, d'un Savoir Aimer .

Zylla a écrit :

Oui, je n'ai jamais dit le contraire, mais là tu parles de l'amour universel....c'est un autre débat...car moi je parlais plutôt du couple qui est un amour basé d'avantage sur l'attachement que l'amour universel... si tout était basé sur l'amour universel la jalousie n'existerait pas dans ce monde...et le coupe n'existerait pas car on aiimerait tout le monde de la même manière...


Justement les sentiments sont des tumultes, et non de l'Amour... Et que quand on aime l'autre, il n'y a ni posséssivité, ni jalousie, ni etc, venant contaminer , ce fait.

Zylla a écrit :

encore une fois tu mélanges tout....tu parles d'un monde idéal qui ne peut exister sur notre plan de conscience..


Non..je parle d'un état d'esprit, et non d'un état d'âme.


- Celui qui ressent le besoins d'apprendre a reconnaitre les sentiments et leurs émotions, cherche les clartés en son Âme...

Zylla a écrit :

Je n'ai jamais dit le contraire..


Il y est son seul pélerin.

-Celui dont l'Esprit est libéré des illusions, longtemps entretenue, s'éloigne et s'ouvre a un autre univers, où l'Être guide.

Zylla a écrit :

c'est ce que je dis...il est dans l'amour universel..


Pour y faire quoi ...?



- Celui ne faisant qu'Un au Savoir de l'Être est humain par sa forme.

Zylla a écrit :

savoir de l'être, le savoir aimer...ça ne veut rien dire....si tu veux dire par là, qu'on es tous en expérimentation de recherche de soi, c'est évident....tu ne m'apprends rien


Se rechercher, c'est en son âme ...Par laquelle ont peux reconnaitre les valeurs a nos propres agissement, dans les teneurs de leurs répercutions.

Le savoir de l'Être en passe par des expérimentations personnelles en lesquels, ce qui est recrée ne l'est que dans un but commun...
Et ce commun peut s'étendre suivant les situations qui ce présente.

A sa base ce savoir Aimer dans ce qui est "couple" donc un commun, n'a pas les tumultes que s'inflige un état d'âme, qui lui passe par des sentiments et leurs divers émotions.




--------------------
Amicalement Milie
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6707 messages postés
   Posté le 11-08-2011 à 14:05:19   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

et c'est reparti pour de grandes citations imbitables.

De ping-pong...

--------------------
J'ai dit !
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie  N'aime t-on jamais que soi-même?Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum