LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie 

 Le jardin d'Eden retrouvé ?

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 Page suivante
Atil
Atil
26826 messages postés
   Posté le 03-09-2008 à 21:52:07   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Ou se trouvait le jardin d'Eden ?

D'aprés la Bible ce jardin était entouré par 4 fleuves :
- Le Pishon.
- Le Tigre / Hiddekel.
- L'Euphrate.
- Le Gihon.

Voir le chapitre 2;10-14 de la Genèse :
Et un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin, et de là il se divisait et devenait quatre rivières.
Le nom de la première est Pishon : c’est elle qui entoure tout le pays de Havila, où il y a de l’or.
Et l’or de ce pays-là est bon ; là est le bdellium et la pierre d’onyx.
Et le nom de la seconde rivière est Guihon : c’est elle qui entoure tout le pays de Cush.
Et le nom de la troisième rivière est Hiddékel (Tigre) : c’est elle qui coule en avant vers Assur (Assyrie). Et la quatrième rivière, c’est le Phrath (Euphrate).


Le Tigre et l'Euphrate ne posent pas de problème d'identification : Ils coulent en Mésopotamie (Iraq).

Le Pishon est dit se trouver au pays de Havilah, c'est à dire probablement en Arabie.
On pense pouvoir l'identifier au Ouadi Batin dont on a retrouvé les traces asséchées dans le nord de l'Arabie et qui se jettait dans la mer au même endroit que le Tigre et l'Euphrate, dans l'ancien pays de Sumer, en basse Mésopotamie.

Le Gihon est dit traverser le pays de Koush, c'est à dire l'Éthiopie. Mais c'est impossible : un fleuve d'Ethiopie ne peut pas se rapprocher du Tigre et de l'Euphrate en Irak. Le mot "Koush" doit donc être une erreur de traduction. Peut-être doit-il rapproché de la ville sumérienne de Kish ? Le nom de "Gihon" semble d'ailleurs venir du sumérien "GI-EN" qui signifie "Grand Ancien". Certains l'ont identifié à un fleuve venu du Zagros et qui se jette dans la mer au même endroit que le Tigre et l'Euphrate, dans l'ancien pays de Sumer en basse Mésopotamie. Peut-être le Karoun / Karkheh. La version samaritaine de la Bible appelle ce fleuve "Asqop", ce qui pourrait correspondre au Choaspes / Kerkha du Luristan.

Tout cela place l'Eden au pays de Sumer.
Hors "EDIN" est un mot sumérien qui désignait la plaine située entre le Tigre et l'Euphrate.
(EDIN-NA = plaine / steppe). Ce mot est devenu EDINU en akkadien.
Le dieu Dumuzi était appelé MULU EDIN = Roi d'Edin.
la déesse Inanna était appelée NIN EDIN NA = La dame d'Edin.





--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 03-09-2008 à 23:01:35   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

Atil a écrit :

Ou se trouvait le jardin d'Eden ?



A l'interieur de toi
Atil
Atil
26826 messages postés
   Posté le 04-09-2008 à 07:39:16   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Comment a-t-on pu en être chassés alors ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
ZaQieL
Soyez asservis et heureux de l'être!
ZaQieL
1484 messages postés
   Posté le 04-09-2008 à 13:54:27   Voir le profil de ZaQieL (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ZaQieL   

Atil a écrit :

Comment a-t-on pu en être chassés alors ?


Euh, mon pote, c'est un conte, un simple conte, n'oublie pas.

ZaQieL

--------------------
Si vous désirez la sympathie des masses, vous devez leur dire les choses les plus stupides et les plus crues.

Connaître, c'est comprendre toute chose au mieux de nos intérêts.

La conscience est la dernière et la plus tardive évolution de la vie organique, et par conséquent ce qu'il y a de moins accompli et de plus fragile en elle.
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 07-09-2008 à 11:04:07   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

"Le Pishon est dit se trouver au pays de Havilah, c'est à dire probablement en Arabie. On pense pouvoir l'identifier au Ouadi Batin dont on a retrouvé les traces asséchées dans le nord de l'Arabie et qui se jettait dans la mer au même endroit que le Tigre et l'Euphrate, dans l'ancien pays de Sumer, en basse Mésopotamie."

---> Ce fleuve nommé Ouadi Batin est-ce le même que celui "fossile serpantant" découvert grâçe aux photos satellites par l'ex-directeur du Centre d'exploration spatiale de l'Université de Boston pendant et l'un des pionniers de l'emploi de la technologie spatiale dans l'exploration des eaux, Farouk El-Baz, dans l'article "Preliminary observations of environmental domage due to the Gulf War" (1992).

Ce rapport consistait surtout à analyser et estimer les dommages causés par les feux des puits de pétrole (les Irakiens sur l'ordre de Saddam Hussein, avaient mis le feu aux puits de pétrole juste avant leur retrait du Koweït). Des photos satellites accompagnaient ce dossier, elles couvraient la majeure partie du Moyen Orient sur une surface explorée de 16 000 km². Dans cet article Farouk El-Baz affirmait avoir découvert tout à fait par hasard, en examinant les photos quelques mois plus tard, un fleuve fossile.
Le document précisait que le fleuve apparaissait nettement dessiné depuis une photo prise par satellite. Il traversait tout le désert d'Arabie. Il était cependant impossible de le voir à partir du sol, ni même à partir d'un avion selon le directeur du "Center for Remote Sensing" (Centre pour la Télédétection) qui avait fait appel à la NASA pour l'étude du site.

Ce fleuve fossile sur la photo satellite semble concorder parfaitement avec le fleuve d'Arabie dont parle le texte Biblique. Le lit de ce fleuve, aujourd’hui noyé sous le sable, suit une faille géologique.
D’après l’étude du Dr El Baz, il est fort probable que l'eau soit encore présente dans le sous-sol. Sur la photo, le fleuve fossile apparaît sur plus de 850 km. Il sillonnait jadis la péninsule arabique, traversant tout l'actuel désert d'Arabie, prenant sa source dans les montagnes d'Hedjaz. D'après les études ses rives pouvaient atteindre par endroit plus de 5 kilomètres de large, il y a 12 000 ans de cela. Suivant l’analyse de Farouk El Baz sa durée de vie n'aurait pas excédé les 7000 ans. Ainsi tout laisse supposer qu'une activité humaine se soit développée le long de ce fleuve par le passé. Une civilisation importante qui aurait pu disparaître sous les sables avec le fleuve, il y a environ 1500 ans.

Le mystérieux "pays d'Havila" est donc une région d'Arabie souvent mentionnée dans la Bible, tout comme Ophir. Ces deux régions tirent l’origine de leur nom des fils de Jokthan, descendant direct de Noé, qui héritèrent de ces terres. S’agit-il du même lieu, nommé différemment par les auteurs de l’Ancien Testament ? Ou bien le pays de l’Havila est-il une région voisine très proche d’Ophir ?

Des analyses ont montré qu'en réalité ce fleuve mintenant fossilisé se séparait en deux sur plusieurs kilomètres avant de se rejoindre. Cette particularité zoomée forme un îlot de plusieurs kilomètres en plein milieu du désert: Havila ?



----------




"Euh, mon pote, c'est un conte, un simple conte, n'oublie pas"

---> Cette recherche a des interets archéologiques interressantes.
Si l'on en croit la Bible, l'histoire du roi Salomon raconte que celui-ci recevait tous les ans une cargaison d'or, d'argent, de pierres précieuses venue d'Ophir en Arabie. Hirâm n’étant toujours pas entièrement satisfait, Salomon lui promit une expédition commune vers le mystérieux pays d'Ophir afin de ramener de l'or et des pierres précieuses. Or Havila et Ophir semble etres eux régions voisines. Certains chercheurs pensent que Ophir est en réalité une zone délimitée à l’intérieur du "pays de l'Havila". Une zone plus petite mais aussi suffisamment riche pour contenter un des descendants direct de Noé qui la reçut pour tout héritage alors que revenaient à ses autres frères des territoires beaucoup plus vastes.
"Le premier (fleuve) est Pîshon, c'est celui qui entoure tout le pays de l’Havila, où se trouve l'or." Genèse 2:12


Edité le 07-09-2008 à 11:08:08 par Ase




--------------------
Atil
Atil
26826 messages postés
   Posté le 07-09-2008 à 12:25:18   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Ce fleuve nommé Ouadi Batin est-ce le même que celui "fossile serpantant" découvert grâçe aux photos satellites par l'ex-directeur du Centre d'exploration spatiale de l'Université de Boston...."


>>>>>>>>>>Oui, c'est bien de celui-la qu'il s'agit.





"D'après les études ses rives pouvaient atteindre par endroit plus de 5 kilomètres de large, il y a 12 000 ans de cela. Suivant l’analyse de Farouk El Baz sa durée de vie n'aurait pas excédé les 7000 ans. Ainsi tout laisse supposer qu'une activité humaine se soit développée le long de ce fleuve par le passé. Une civilisation importante qui aurait pu disparaître sous les sables avec le fleuve, il y a environ 1500 ans."

>>>>>>>12000 - 7000 = 5000. Ce serait donc plutôt vers 5000 bc (3000 av Jc) que cette rivière aurait disparu.
Les hébreux avaient donc gardé le souvenir de faits trés anciens.




"Le mystérieux "pays d'Havila" est donc une région d'Arabie souvent mentionnée dans la Bible, tout comme Ophir. Ces deux régions tirent l’origine de leur nom des fils de Jokthan, descendant direct de Noé, qui héritèrent de ces terres. S’agit-il du même lieu, nommé différemment par les auteurs de l’Ancien Testament ? Ou bien le pays de l’Havila est-il une région voisine très proche d’Ophir ?"

>>>>>>>Aucune idée.



"Des analyses ont montré qu'en réalité ce fleuve mintenant fossilisé se séparait en deux sur plusieurs kilomètres avant de se rejoindre. Cette particularité zoomée forme un îlot de plusieurs kilomètres en plein milieu du désert: Havila ?"

>>>>>>>Tu n'as pas de photos ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
26826 messages postés
   Posté le 07-09-2008 à 12:29:25   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

je viens de trouver ca :

La Terre de Havila.

La Bible mentionne deux Havila : Havila le fils de Cush (Genèse 10:7) et Havila le fils de Jokthan (Genèse 10:29). "La terre de Havila" a été interprété par beaucoup de savants bibliques comme étant l'Arabie et Jokthan est considéré comme étant le chef des tribus d'Arabie, et la plupart de ses fils peuvent être situés dans des zones de ce qui est maintenant l'Arabie Saoudite et le Yémen.
Apparemment "la terre de Havila" est mentionné comme une région entière plutôt qu'une place particulière, puisqu'il semble y avoir eu plus qu'une tribu portant ce nom.
Mais où est la Rivière Pischon dans la terre de Havila ? Il n'y a aucune rivière coulant des montagnes occidentales de l'Arabie Saoudite au bas du Golfe Persique. Il n'y a aucune rivière éternelle coulant à travers l'Arabie Saoudite aujourd'hui, mais il y a la preuve qu'une telle rivière a vraiment coulé là un jour dans le passé.
Seulement 10 cm de pluie tombent par année maintenant dans l'Arabie Saoudite, mais il y a 6000 ans, le climat était beaucoup plus humide qu’il ne l’est aujourd'hui. Encore en 3500 avant Jésus-Christ, on recensait des lacs antiques ayant existé dans "le Quart Vide" de l'Arabie Saoudite, qui est aujourd'hui le plus grand désert de sable du monde. Quoique plus sèche, la phase toujours humide a existé d'environ 4000 à 2350 av. J-C, suivi par une phase plus aride d'environ 2350 à 2000 av. J-C. C'était alors, à environ 2000 av. J-C, que le climat est devenu hyper-aride et que les rivières de l'Arabie ont séché.
D’Havila elle-même l’emplacement est incertain, mais il est généralement associé aux régions occidentales du sud de la péninsule Arabe.


Mahd adh Dhahab : Berceau d'Or

L'or de cette terre est en effet bon! Mahd adh Dhahab (littéralement "le berceau d'or" était la plus grande et une des mines d'or les plus riches du monde antique. On croit que c'est "l’Ophir" fabuleux de la Bible, la source de l'or du roi Salomon. (Ophir était en outre un autre des fils de Jokthan; Genèse 10:29.)
L'or d'Ophir est mentionné dans les passages suivants : 1 Rois 9:28, 10:11, 22:48; 1 Chron. 29:4; 2 Chron. 8:18, 9:10; Ps. 45:9; et Esa. 13:12.
Basé sur le nombre de tailings antiques (des déchets laissés après que le minerai est traité), les géologues ont évalué que le Mahd adh Dhahab, produisait plus de 950,000 onces (environ 30 tonnes) d'or dans l'antiquité.
Il a aussi été extrait dans les temps modernes.

La première ligne de preuves vient du Mahd adh Dhahab lui-même. Un programme trenching a continué en 1973 et a montré que la terre la plus riche était à Mahd adh Dhahab, qui se trouve au sud-est de Mine Hill dans plusieurs canaux antiques situés sur les flancs du Jebel Mahd adh Dhahab et dans des vallées du jebel (jebel signifie la montagne). Ces canaux d'érosions antiques pourraient avoir produit les dépôts alluvionnaires d'or, rassemblés par les populations pré-Salomonique. Cette méthode de ramassage aurait laissé peu ou pas de trace des premières activités d'extraction.

La deuxième ligne de preuve est la référence à l’Ophir dans Job 22:24 : Jette l'or dans la poussière, L'or d'Ophir parmi les cailloux des torrents.
La date où le Livre de Job a été écrit est incertaine, mais quelques savants bibliques placent Job dans la période patriarcale, (Job aurait vécu au temps qu'Abraham), car malgré son grand âge Job ne fait pas mention à la loi, au tabernacle ou au temple dans son livre.

La troisième ligne de preuve est archéologique. L'Or apparaît soudainement dans les rapports archéologiques de la Mésopotamie dans la Période Uruk (environ 3500 av. J-C). Une petite variété d'artefacts d'or a été récupérée en Irak du sud, daté d’environ 3500 av. J-C; par exemple, dans Uruk ceux trouvés dans les couches de la base du Temple Blanc.
Cependant, à la III Période Dynastique (environ 2500 av. J-C), l'utilisation de l’or, l’électrum (un mélange d'argent et d'or variant de 30-40 % ou de 60-70 %), l'argent et le cuivre avaient augmenté significativement, comme le prouve les tombeaux royaux d'Ur où ces métaux ont été trouvés en grande profusion.
Où les Mésopotamiens antiques ont-ils obtenu tout or et l'argent qu'ils ont utilisé pour leurs bijoux et temples ?
Ils doivent avoir eu des relations commerciales établies avec des places où ces métaux étaient extraits, puisque la Mésopotamie elle-même est exempte de mines de métal. La mine d'argent ou d'or la plus proche d’Ur et Uruk est Mahd adh Dhahab.
L'or trouvé à Mahd adh Dhahab, et surtout l’électrum (l'argent et l'or) se retrouvent dans des veines de quartz. En plus de l'or, les mines ont aussi produit une quantité substantielle d'argent, de cuivre, de zinc ou de plomb.

Le faisceau de preuves est suffisamment convergent pour pouvoir affirmer désormais avec certitude que l’or cité dans Genèse 2 :11 est bien celui de Mahd adh Dhahab (littéralement "le berceau d'or"), placé environ à 125 milles au sud de Médine, dans les Montagnes Hijaz, qui produisent actuellement plus de cinq tonnes d'or en une année.

http://lettrealepouse.free.fr/images/eden.jpg

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 08-09-2008 à 09:33:20   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

"Tu n'as pas de photos ?"

---> si j'ai des photos détaillés. Je te les enverrait par email quand j'aurait du temps.

--------------------
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 09-09-2008 à 16:51:51   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Tout ceci est passionnant.
Quels sont les phénomènes physiques qui permettent de "voir" la vallée disparue du recensement altimétrique, comblée par le sable mais visible par satellite? En sait-on davantage sur la technique?

Ceci dit, cela converge avec les analyses littéraires qui relancent les origines de la genèse vers la Mésopotamie et l'arrivée des sémites de ce secteur. Pourvu que cela ne devienne pas un sujet de revendication territoriale.
Atil
Atil
26826 messages postés
   Posté le 09-09-2008 à 21:31:20   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

C'est trés fréquent qu'on trouve des sites archéologiques en regardant du ciel. Le sol, vu de haut, montre souvent des traces de ce qu'il y a d'enfuit en profondeur.
Par exemple : http://fr.wikipedia.org/wiki/Arch%C3%A9ologie_a%C3%A9rienne


Qui sait si la vallée de ce Pishon ne pourrait pas être le berseau des Sémites ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
26826 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 09:37:24   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

En lisant le mythe suméro-akkadien d'Adapa, on apprend que les portes du ciel sont gardées par deux dieux : Dumuzi / Tammuz et Ningishzida / Gizzida.
Ce sont deux dieux qui avaient été enlevés par les démons et emportés aux enfers, selon deux autres mythes. J'ignore comment ils ont fait pour se retrouver finalement au ciel.

Et je viens d'apprendre ceci : Gizzida était appelé "Seigneur de l'Arbre de la Vérité", et Dumuzi-Tammuz était appelé "Seigneur de l'Arbre de vie" .
Ca ne vous fait pas penser à l'arbre de la connaissance et à l'arbre de la vie qui se trouvaient dans le jardin d'Eden ?

D'autant plus que Dumuzi était le "seigneur d'Edin" tout comme Innanna / Ishtar, sa compagne. (Eden / Edin étant le nom sumérien désignant la steppe sumérienne, par opposition à la ville).

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 11:05:24   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Il y a un thème similaire évoquée par Florence Malbran Labat:
http://kubaba.univ-paris1.fr/2000/arbre/malbran.pdf

Sinon il existe des sceaux akkadiens où l'on y trouve deux arbres sacrés : l'arbre kiskanu et hullupu.

ps: je n'arrive pas a trouver la traduction en sumérien d'arbre fruitier.

--------------------
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 12:40:54   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Tu veut dire que le texte de la Genèse s'inspire du conte d'Adapa ou que les textes de genèses dans les différentes cultures s'inspirent du souvenir d'une Genèse unique ?

Est-ce que "l'aile du vent du sud" ds le myth d'Adapa peut renvoyer a autre chose de connu ?

--------------------
Membre désinscrit
   Posté le 02-04-2009 à 13:13:39   

le ase fait fausse route.


Edité le 21-04-2009 à 19:13:41 par dimmu


Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 14:06:20   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

éclaire nous scietosophe

--------------------
Atil
Atil
26826 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 14:26:12   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Il n'y a pas de ressemblance entre le mythe d'Adapa et l'histoire d'Adam et Eve.
Simplement Adapa rencontre deux dieux qui semblent avoir un rapport avec deux arbres ressemblent à ceux de l'Eden.
Comme ces deux dieux vivent au ciel, certains ont voulu en conclure que, pour les Sumériens, ces deux arbres miraculeux se trouvaient aussi au ciel.
Mais d'autres sources parlent aussi de deux arbres qui pourraient être semblables : Les arbres MESH et KISKANU qui se trouvaient à Eridu et appartenaient au dieu Ea / Enki, dieu de l'eau et de la sagesse. (Alors certains se sont dit que le jardin d'Eden était donc à Eridu).
Comme les textes disent que le KISKANU était une sorte d' arbre de vie, il est donc possible que le MESH était un arbre de connaissance.
Mais je n'arrive pas à trouver de renseignements sur cet arbre MESH.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 15:11:20   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Par hasard a-t-il une forme pyramidale cet arbre Mesh ?

--------------------
Atil
Atil
26826 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 16:22:10   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Je ne sais strictement rien sur cet arbre, à part son nom.

Pas moyen de trouver des renseignements.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 17:30:19   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Enlil était appelé "Seigneur du Vent" ?

MESH c'est "Mesh" ou "Mes" avec un accent grave dans le "s" ?

--------------------
Atil
Atil
26826 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 18:07:05   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Enlil était appelé "Seigneur du Vent" ? "

>>>>>>EN = "seigneur"
LIL = vent



"MESH c'est "Mesh" ou "Mes" avec un accent grave dans le "s" ?"

>>>>>> S avec un accent grave, et "sh", ce sont deux facons différentes de noter le son francais "CH".

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 18:15:58   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Voici quelques images d'arbres de vie :










Je viens d'apprendre que l'origine du sceptre royal proviendrait de ce symbolisme de l'arbre de vie:
(on associait les divinités aux arbres comme symbole d'alliance)












Pour le terme "Mes" tu es sur que ce terme renvoit a un signe d'arbre ?
Ici on y lit: http://firstlegend.info/thetreeoflife.html
"INANNA [ISHTAR], the highest ranking Goddess in the Pantheon, the Queen of Heaven. Her role transcended the bounds of the normal Pantheon, for she was not one the intruding Sumerian's divinities [emphasis added]. In the tale of Enki Ordering the Universe, Inanna grew angry as Enki announced the decrees called MES, assigning more than 160 Gods to their roles in the Universe"

--------------------
Atil
Atil
26826 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 19:33:47   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Ce texte est erronné : En fait il parle des "ME" (principes de la civilisation apportés par les dieux) et non pas du "MES" / "MESH".
Je suppose que le "S" rajouté n'est que l'indice du pluriel anglais et francais.

En ce qui concerne le 1er sceptre, on dirait qu'il a deux têtes de lions. Ca doit donc être un symbole du dieu Ninurta ... ou du dieu Nergal (Il n'y a pas moyen de savoir lequel des deux a un sceptre avec 2 lions et lequel a un sceptre avec un seul lion).
Les autres sceptres sont bien des symboles végétaux ... mais certains ressemblent aussi étonamment à l'espèce de trident qui symbolise la foudre du dieu de l'orage (tant en mésopotamie qu'en Grèce ... et même en Inde, sous une forme déformée).

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
26826 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 20:38:07   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

J'en sais un peu plus sur les deux arbres d'Enki :

L'arbre KISKHANU était noir.

Le MES-LAM (arbre MES / MESU) était blanc.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 21:43:11   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Tu es sur pour l'existence de ce deuxième arbre blanc "gis mes lam"?

Pour le "Mes", une autre piste : si il s'écrit ou se prononce "Mas" avec un accent grave sur le s, alors ça peut désigner l'Edin des sumériens appelé le "pays de Mas".

--------------------
Atil
Atil
26826 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 22:36:24   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Extraits de textes :

Meslamtaea, in Mesopotamian religion, city god of Cuthah in Akkad. His temple in Cuthah was called Emeslam, or Meslam ("Luxuriant Mesu Tree"). His name, which means "He Who Issues from Meslam," perhaps indicates that he was originally a tree god, which would agree with his general chthonian, or underworld, character.

"L'arbre Mesu, dit Marduk, a ses racines dans la vaste mer, dans la profondeur de Arallu, et atteint son sommet eu haut du ciel."

"Lord who walks nobly on heaven and earth, self-reliant,
father Enki, engendered by a bull,
begotten by a wild bull...king, who turned out the mes-tree in the Abzu,
raised it up over all the lands,...


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie  Le jardin d'Eden retrouvé ?Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum