LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section psychologie 

 Les femmes ont trop de pouvoir

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3Page précédente 
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 02-02-2007 à 12:43:43   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

zorglub omet de mentionner ce que les femmes donnent.


--------------------
#PizzaMan
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 02-02-2007 à 14:33:35   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

Atil a écrit :

"ce que les femmes demandent aux hommes, c'est plus d'exigences "spirituelles" et moins d'exigences "matérielles".

>>>>>Et si le's enfants avaient les mêmes exigences envers leur mère ?


Les enfants ont les mêmes exigences envers leur mère. C'est ce qui permet de comprendre plus facilement quand on a des enfants.
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 02-02-2007 à 19:10:56   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Voici le topo réaliste actuel : les femmes demandent la séparation et le divorce quand le conjoint rencontre des difficultés professionnelles ou de santé, quand une mortalité survient, etc. Les femmes peuvent subvenir à tous leurs besoins, sauf celui au niveau affectif, mais dès qu'elle sont rassasiées, elles jettent leur mec.


--------------------
#PizzaMan
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 02-02-2007 à 19:15:49   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

A la question :
« A quels signes reconnaît-on le passage de l’homme de l’Antiquité à l’homme médiéval ? », Jacques Le Goff répond ceci :

« Au rôle de la Bible, je l’ai dit. [...]... l’un des premiers indices – un phénomène majeur – est certainement l’apparition du couple, la notion de l’homme et de la femme en couple. Je le dis bien : le couple, et non pas tout de suite le mariage.
- Pourquoi cette nuance ?
- Parce que le mariage, dans la forme chrétienne que nous connaissons, présent dès l’époque Carolingienne (IXème siècle), ne s’instaure véritablement qu’au XIIème siècle, lorsqu’il devient sacrement de l’Eglise. Il marque alors l’aboutissement de la notion de couple, qui lui est très antérieur et qui découle directement de la diffusion du récit d’Adam et Eve dans la Genèse. D’une certaine manière, la culture médiévale commence lorsqu’on considère l’homme et la femme indissolublement liés, solidaires, à l’image du couple originel. Jamais l’Antiquité n’avait à ce point pensé les deux sexes fondamentalement en couple.
Ce triomphe du couple (« homme et femme il les créa » dit l’Ecriture) est d’une extrême importance théorique et pratique. Du point de vue intellectuel, en effet, la majorité des théologiens affirme qu’Eve a reçu directement son âme de Dieu, tout comme Adam. Ils rejettent donc l’idée, résiduelle, qu’Eve a reçu son âme d’Adam et non de Dieu lui-même. La légende selon laquelle on se serait disputé pour savoir si la femme avait une âme fait partie de ces sottises dont on ne purgera, je le crains, jamais les esprits.
Il faut donc redire, une nouvelle fois, que les Conciles ne se sont jamais interrogés de cette façon sur la femme. Ils voulaient simplement déterminer si le terme homo, l’Homme universel- celui du Et homo factus est du Credo : Il s’est fait Homme- s’appliquait au sexe masculin ET au sexe féminin. Ils ont répondu oui au Concile de Macon (585), adoptant définitivement ce terme d’homo et non celui de vir (exclusivement mâle).
Cette affirmation d’égale dignité, jamais remise en cause, se heurte en permanence à la conviction, bien chevillée, d’une infériorité dans les faits. L’homme et la femme sont égaux. Mieux : ils forment un couple. Mais il y a – à l’intérieur de cette structure étonnamment stable- un conflit latent.
Jacques Le Goff : « Un long Moyen Age » Tallandier, 2004 ; pages 62-63.

J’aime beaucoup cet ouvrage qui nous rappelle nos fondamentaux en visitant certains aspects du monde médiéval.
J’ai cité ce passage à cause, bien entendu, du contenu particulièrement cohérent mais surtout pour le rappel « homo » qui s’adresse aux deux sexes et qui ne permet pas de les distinguer en droit.

Par ailleurs, pour être complémentaires, ne faut-il pas que nous soyons différents?

PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 02-02-2007 à 19:19:54   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Il y a bien des incompatibilités même parmis les différences.

La complémentarité c'est le juste millieu.


--------------------
#PizzaMan
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 03-02-2007 à 08:59:40   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

Pizza Man a écrit :

Voici le topo réaliste actuel : les femmes demandent la séparation et le divorce quand le conjoint rencontre des difficultés professionnelles ou de santé, quand une mortalité survient, etc. Les femmes peuvent subvenir à tous leurs besoins, sauf celui au niveau affectif, mais dès qu'elle sont rassasiées, elles jettent leur mec.


Te rends tu comptes de la subjectivité de cette remarque que tu rends générale???
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 03-02-2007 à 13:44:33   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Te rends-tu compte que tu n'argumentes aucun de tes propos ?

Avant le féminisme, les femmes n'étaient pas aussi malheureuses qu'on veut te le faire croire. C'est la propagande moderne qui fait croire cela à certaines sombres naïves trop crédules.

Aujourd'hui, on ne peut pas nier que les femmes peuvent travailler. Les femmes peuvent avoir de l'argent. Elles peuvent investir leur argent. Les femmes peuvent élever seules leurs enfants. Les femmes peuvent prendre des décisions. Les femmes peuvent diriger leur propre entreprise. Tout ceci exclue l'homme et dénature son rôle masculin parce que les femmes se sont attribuées des domaines que les hommes occupaient, ou auxquels les hommes contribuaient de concours avec les femmes.

Les femmes sont devenues égoistes. Les femmes, en se «libérant» sont devenues des esclaves. Elles doivent maintenant performer à tous les niveaux. Elles doivent être à la fois des carriéristes et des mères parfaites en tout point. Et ouveau phénomène, les femmes ne doivent pas mettre au monde des enfants. Elles doivent consacrer tout leur temps à leur carrière. Etc, etc.


--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 03-02-2007 à 19:42:42   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Les enfants ont les mêmes exigences envers leur mère. C'est ce qui permet de comprendre plus facilement quand on a des enfants. "

>>>>Si les enfants ont les mêmes exigeances envers leur mère, alors eux aussi vont demander de divorcer de leurs parents.
Les enfants aussi demandent à être libres, autonomes, ne veulent plus obéir à leurs parents, veulent n'en faire qu'à leur tête, etc ...
Nous sommes dans la culture de l"individualisme égoïste et du refus maladif de toute contrainte.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 03-02-2007 à 20:01:44   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

«Si les enfants ont les mêmes exigeances envers leur mère, alors eux aussi vont demander de divorcer de leurs parents»...

<o> Tout le monde peut donc demander le divorce. À la moindre entourloupe, hop ! Divorce ! Maman ne veut pas acheter la poupée à fi-fille ? Hop ! Fi-fille demande le divorce.

Tout le monde veut sa part du gateaux, et surtout les femmes qui ont carrément démissionnées de la vie familiale. Tout le monde veut à la fois le beurre et l'argent du beurre.


--------------------
#PizzaMan
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 04-02-2007 à 20:18:59   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   


Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 14-02-2007 à 20:55:37   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

Conneries... le divorce est comme un jugement: un constat d'échec.


--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3Page précédente 
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section psychologie  Les femmes ont trop de pouvoirNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum