LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section psychologie 

 Longue maladie

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 02-12-2006 à 06:58:28   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

Il s'agit d'un choix personnel Pizza Man. Et à mon avis aucun de ces choix n'est critiquable.
Certains sont en conformité avec tes convictions, d'autres pas.
Mais tes convictions n'ont pas plus de valeurs intrasèques que celles des autres.


--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
Sodomino
Jouez aux dominos !
Sodomino
37 messages postés
   Posté le 03-12-2006 à 02:44:59   Voir le profil de Sodomino (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sodomino   

À noter que PizzaMan ne se réfère pas à des convictions personnelles, Verdad. Il est vrai qu'en occident, on cherche à tout prix à éloigner la douleur. C'est un fait.


--------------------
De tous tes orifices je choisis le moins lisse...
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 03-12-2006 à 02:55:22   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

c'est une peur et pas un fait

tout ce qui rapproche de la mort terrorrise... en occident
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 03-12-2006 à 06:18:20   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

Je ne pense pas qu'il faille rapprocher la souffrance de la mort.
La peur de la souffrance ce n'est pas la peur de la mort. De mon point de vue.


--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
Vicky
Qui parle ds mon dos parle à mon cu
Vicky
29 messages postés
   Posté le 03-12-2006 à 06:45:47   Voir le profil de Vicky (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Vicky   

c'est vrai Verdad tu peux avoir la peur d'avoir mal ca ne veut pas toujours dire que tu vas mourir


--------------------
Atil
Atil
33890 messages postés
   Posté le 03-12-2006 à 10:18:15   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Il est naturel de fuir la douleur.
Nous sommes programmés pour ca. La douleur est même le signal que nous nous sommes dans une situation dangereuse et que nous devons donc essayer d'y échapper.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 03-12-2006 à 10:21:18   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

Il est donc naturel que l'Homme ait utilisé son intelligence pour fuir la douleur.


--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
cebe
cebe
437 messages postés
   Posté le 03-12-2006 à 10:23:51   Voir le profil de cebe (Offline)   Répondre à ce message   http://philosophia.forumactif.com/   Envoyer un message privé à cebe   

Pendant ces derniers mois, j'ai eu le privilège d' accompagner un beau-frère mourant d'un cancer des os. Quelques vertèbres et quelques côtes étaient si atteintes, qu'il ne pouvait plus faire un geste sans souffrance depuis l'été déjà.
Il a été hospitalisé en soins palliatifs pendant près de deux mois, avec une pompe à morphine placée très exactement à la source de la douleur.
Parfois il grimaçait, mais aussitôt que la douleur devenait gênante, il recevait à sa demande une giclée du produit ou un "simple" cachet en supplément, selon un schéma bien établi.
La fin du dernier mois fut ..... très pénible. Non pas à cause de la douleur, mais parce que ce fut long, très très long et épuisant pour la famille.
Sans le dire, chacun en avait assez et désirait quand même que cela se termine vite.


questions : l'euthanasie .... ça abrège quoi ? ... le temps ou la souffrance ? .. (ou le coût ? )
A QUI sert-elle vraiment ?

Pour le cas de mon beau-frère, ce temps "en trop" était peut-être le prix à payer pour une mort sereine —acceptée, en paix, vierge ou à peu près de toute peur — pour nous mais surtout pour lui qui a eu le temps de se réconcilier avec tout son passé (lourd).
Est-ce si cher ?

Ps1: l'équipe de professionnels a su nous guider ( ... hmmm .. en insistant, même .... ) afin que nous ne le "retenions" pas, freinant le processus naturel ....

Ps2: son cancer a coûté un saladier aux assurances, je suis sûre ....


--------------------
Les lumières qui nous sont accordées sont si nombreuses que, même en le voulant, nous ne pourrions les gâcher toutes.
Une ici ;)
Lubie
770 messages postés
   Posté le 03-12-2006 à 10:24:49   Voir le profil de Lubie (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Lubie   

Oui et je crois que le corps médical qui s'est préoccupé pendant très longtemps de sauver des vies uniquement, commence à prendre enfin en compte la question de la douleur. Cela n'a rien à voir, à mon avis, avec le fait que notre société soit asceptisée et patati et patata… c'est une prise de conscience qui avait toute sa raison d'être, me semble-t-il.


--------------------
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 03-12-2006 à 10:28:01   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

J'ai hélas du accompagner des personnes en fin de vie. Le corps médical des soins spécialisés dans ce domaine est très professionnel, et formidablement dévoué.
Je l'ai déjà dit, mais bravo à eux.


--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
Lubie
770 messages postés
   Posté le 03-12-2006 à 10:41:30   Voir le profil de Lubie (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Lubie   

L'un des miens, et des plus chers, va se faire extraire un organe très bientôt parce que cet organe est atteint d'un cancer. Le fait de savoir qu'il aura une pompe à morphine et qu'il pourra lui-même, après la lourde opération qu'il va subir, apaiser la douleur qu'il redoute, le et nous rassure beaucoup.
La douleur est inadmissible… et elle n'a rien à voir avec la mort, contrairement à ce qu'on peut lire ici.
A un certain stade de douleur, il me semble que l'idée de la mort est d'ailleurs beaucoup plus supportable.
Atil
Atil
33890 messages postés
   Posté le 03-12-2006 à 11:29:42   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Si nous étions atteint d'une maladie qui nous fera lentement mourir mais sans douleur, et qu'on nous propose un traitement pour guérir mais qui nous fera longtemps soufrir... Devrions-nous accepter ce traitement ?


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Lubie
770 messages postés
   Posté le 03-12-2006 à 11:34:41   Voir le profil de Lubie (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Lubie   

Dans l'une de ses dernières chansons, Brel disait… Mourir, oui, la belle affaire, mais vieillir, vieillir…
On peut remplacer vieillir par souffrir ! Je crois que ça peut marcher.
Et en plus, on garde la rime …
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section psychologie  Longue maladieNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum