LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes 

 message pour Atil

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3Page précédentePage suivante
Usul
Usul
986 messages postés
   Posté le 19-03-2008 à 00:29:29   Voir le profil de Usul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Usul   

bon ben c'est fait, j'ai trouvé certaines de mes interventions dans les archives et j'ai honte...
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 19-03-2008 à 01:53:18   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Bah, au moins tu auras de quoi nourrir ta nostalgie

Je me souviens aussi de m'être acharné sur Atil. Je me suis acharné sur tout le monde en fait. Mais je me suis calmé. La vieillesse qui approche, je suppose

Pour le graphisme en freelance, je n'en suis qu'au début. Je rame, sans vraiment galérer parce que j'ai bien réussi dans la restauration. Pour l'instant je propspecte, je fais du tapin comme une pute
La Californie c'est le paradis à côté de Paris. Musicalement, cinématographiquement. On s'en sort bien si on bosse dur, comparativement à la France où rien n'est jamais gagné.
Mais j'avoue que le 13eme arrondissement me manque parfois, mon p'tit appart' en face de l'école nationale des arts et métiers que j'occupais, avant de quitter la France... Putain les bringues qu'on s'est tapées là-bas! Ah, que de cuites mémorables

Oui, oui c'est bien sur le forum du repaire que je t'ai vu. Ça me semblait bien comme forum. Dommage qu'il se soit cassé. Et ça m'étonne que tu sois passé de la bio à l'audio-visuel. Ça marche bien la bio pourtant.

Il y a parfois des évènements qui viennent tout bousculer, même quand tout va bien.
Et tu comptes retourner bosser dans l'audio-visuel après cette période de remise en question ?

Pour ce qui est de Cerclo, il me semble que ce sont les principaux administrateurs qui ont tout laissé tomber. Ils ne voulaient plus s'en occuper, ils voulaient faire d'autres trucs, quelque chose du genre, si je me souviens bien.

Bon ben, pourvu que tu retrouves la pêche. Tu as une copine ? Ça peut remonter le moral dans ce genre de situation


Edité le 19-03-2008 à 01:54:26 par PizzaMan




--------------------
#PizzaMan
Usul
Usul
986 messages postés
   Posté le 19-03-2008 à 03:10:48   Voir le profil de Usul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Usul   

...oui, je me demandais comment éviter d'aborder le sujet... enfin, après tout, c'est justement à ma copine que s'est arrivé...

Après qu'elle ai passé un temps incroyable pour me faire réaliser tout un tas de choses sur ce monde (en tant que système) qu'elle détestait, et sur les mondes (en tant qu'individus) qu'elle aimait, tandis que moi j'avais plutôt la tendance inverse... et quand j'ai commencé à la comprendre, un cancer l'a emporté en quelques mois, me laissant tout seul comme un con

maintenant, qu'est-ce que je vais faire, je n'en ai aucune idée... en tout cas je n'ai plus envie de me battre, ni l'envie de faire le tapin justement, alors c'est plutôt mal barré
mais on verra, bizzarement j'ai l'impression désormais d'avoir tout le temps d'y réfléchir


Quand à l'archarnement... moi je ne crois pas avoir changé en fait... c'est juste qu'avant je croyais avoir une idée sur tout parce que j'avais lu trois livres un peu "hors norme" qui m'enthousiasmaient et qu'en contre parti j'avais l'impression que les autres ne faisait que débiter des clichés milles fois vu, et cela m'aggaçait
aujourd'hui, et c'est peut être pire d'ailleurs, c'est pas trois livres mais cinq, et un peu plus d'expérience, seulement ce ne sont plus les mêmes sujets qui me tiennent à coeur

enfin bon... de toute manière, quand nous aurons le temps de se lire et d'écrire correctement cela changerait beaucoup de choses, malheureusement ce temps on ne se l'accorde pas facilement


Au sujet du repaire, c'est une chose un peu différente qui s'est passé. Le site existe toujours je crois, mais ce n'est plus du tout la même chose. Il y a quelques années, le site était rempli de "modérateurs" et de "conseillers" sacrément professionnels, qui prenait sur leur temps libre pour donner de nombreux conseils avisés aux plus jeunes, même s'ils leur arrivaient de les traiter parfois un peu rudement. Quand les petites caméras DV se sont démocratisés, le site a explosé avec un nombre incroyable de nouveaux inscrits... et les mêmes questions (souvent stupides, ou qui faisaient preuve d'aucune recherche personnelle) revenaient régulièrement... du genre "je filme avec un panasonic miniDv et je voudrais que l'image de ma vidéo ressemble à un film américain comment je fais ?"
Après de nombreuses explication stériles, les anciens se sont mis à répondre au bout d'un moment d'agacement, tellement ce genre de questions étaient redondantes: "achete une caméra, une bobine de 35mm et embauche un directeur photo"
Et les jeunes de répondent grosso-modo "vous êtes des vieux cons, vous voulez garder vos secrets pour vous" ... alors que les mecs étaient là depuis des années à partager tout ce qu'ils savaient...

puis ça a continué à chauffer lorsque des messages commençait à apparaitre "j'ai acheté un camescope, j'aimerais faire des vidéos de mariage avec, quel rémunération je peux demander aux mariés ?"

et puis à l'apparation des camescope HDv, là ça a explosé... Les connaisseurs défendaient qu'une bonne caméra DV, voir une Betacam, c'était encore nettement mieux que n'importe quelle camescope HDv même haut de gamme, et que ça restait moins cher... d'autres modérateurs dans les nuages les contredisaient en disant que grace aux progrès on fait toujours du matériel meilleur, et que les septiques sont juste des vieux cons qui veulent pas s'adapter... les internautes ne savaient plus quoi penser, mais finalement l'engouement pour le matériel hdv deux fois plus cher s'est fait sur tout le forum alors que beaucoup défendaient encore que c'était juste une escroquerie commerciale monumentale... ceux-ci se font fait insulter de toute part, et donc finalement ils ont décidé de quitter le site... alors que c'était justement ces gens là les plus honnêtes, connaisseurs, les plus pointus et généreux, et aussi les plus sympa (quand on savait comment les prendre).
Je repense à un de ces mecs qui m'a scanné entièrement un manuel d'une centaine de pages lorsque je lui ai dis que je devais utiliser une caméra que je ne connaissait pas.
Je n'y suis pas retourné récemment, mais il m'a semblé que rapidement le repaire devenait un site vidéo amateur ordinaire, complètement lunatique où se dit tout un tas de bétises plus grosses les unes que les autres, et que la moindre confrontation était censuré, par peur de blesser les nouveaux venus, qui par leur inscription permettait aux sponsor de se frotter les mains.

C'est bien triste... mais il me semble que ce sont des manières de faire qui se sont démocratisés elles aussi aujourd'hui.

Je comptais participer aux forums à mon tour, une fois mon école terminé, pour donner un coup de main moi aussi... mais quand j'ai vu ça évoluer, ça m'en a dégouté


Quand j'ai quitté la biologie, je me plaisais à dire qu'il fallait être intelligent pour faire de la biologie, et comme je ne l'étais pas assez, j'ai décidé de faire du cinéma
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 19-03-2008 à 07:39:22   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

"Je me souviens m'être quelque fois acharné sur toi, et tu n'as jamais levé un mot plus haut que l'autre... ce qui m'agaçait parfois en fait mais tu devais t'en rendre compte..."

>>>>>>En fait je suis comme Pizza' : j'aime bien énerver les gens. Mais je le fais de manière plus subtile. Garder mon calme devant un interlocuteur énervé est parfois une facon de m'amuser à l'énerver encore plus.
"


Je vois aussi que tu n'as pas perdu l'habitude de lancer tous un tas de discussions en abordant des questions simples, en apparence, et avec lesquelles on trouvait le moyen de se taper dessus
...en passant, aujourd'hui, sur n'importe forum, on appellerai cette maïeutique du trollage "

>>>>>>j'ai remarqué que, hélas, les sujets qui duraient le plus longtemps sont souvent ceux ou les gens s'opposent et s'engueulent le plus.




"Donc c'est pas la grande forme en ce moment, mais c'est comme ça que j'ai pensé à chercher des traces de cerclo... "

>>>>>>Houla ! Le syndrome de la nostalgie est effectivement un symptomes qu'on n'est plus assez actif ou qu'on n'a plus le moral !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 19-03-2008 à 07:46:05   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

".... et quand j'ai commencé à la comprendre, un cancer l'a emporté en quelques mois, me laissant tout seul comme un con

maintenant, qu'est-ce que je vais faire, je n'en ai aucune idée... en tout cas je n'ai plus envie de me battre, ni l'envie de faire le tapin justement, alors c'est plutôt mal barré
mais on verra, bizzarement j'ai l'impression désormais d'avoir tout le temps d'y réfléchir"

>>>>>>>En gros tu te trouve donc dans la même situation que moi.
J'ai perdu également ma copine alors je n'arrive plus à me projeter dans le futur.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 19-03-2008 à 08:26:45   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

De toute façon tu as du temps pour t'en remettre, et même peut-être rencontrer une autre nana, ou plusieurs nanas aussi et puis en sauter quelques unes pour te remonter le moral tranquillement, et finalement reprendre le boulot normalement. Le tout, c'est de prendre le temps qu'il faut et s'occuper à des tâches simples qui ne prennent pas trop la tête. C'est ce que j'ai fait quand mon ex ma quitté. J'ai maté des films, des animes, j'ai tronché quelques nénettes, j'ai fait un peu de lecture et ça s'est résorbé avec le temps. Patience, dans ce cas.

Pour les caméscopes HDv, c'est vrai que c'est devenu presque la norme pour faire du cinéma, chez les plus jeunes et chez certains moins jeunes, justement. Perso, je m'en fous. C'est le résultat qui compte, et comme je suis trop blasé des films hollywoodiens ces temps-ci, question résultats c'est très en dessous. Du coup je me suis rabattu sur le cinoche asiatique, surtout sur les films d'horreur-fantastique. C'est tellement génial dans certains cas, que les américains s'en inspirent de plus en plus. C'est dingue.

Le cinéma expérimental m'intéresse de plus en plus, aussi. J'ai des potes qui ont fait des trucs complètement délirants avec très peu de moyens, et j'ai été impressionné par autant de fraîcheur, comme si j'avais été trop longtemps étouffé par ce putain de cinéma conventionnel top commercial à la con.

Bon, j'ai été tout de même surpris du virage que tu as pris. Tu semblais fermement décidé à aller en bio. Mais quand je t'ai vu sur le repaire, ça m'a fait presque un choc. Je n'étais pas sûr s'il sagissait bien de toi. Le cinéma c'est tellement fait pour ceux qui n'attendent pas grand chose de la vie, selon moi

--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 19-03-2008 à 11:49:43   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Je me souviens pourtant qu'Usul semblait déja aimer énormément le cinéma du temps de Cerclo.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Usul
Usul
986 messages postés
   Posté le 19-03-2008 à 17:22:57   Voir le profil de Usul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Usul   

C'est étonnant tout de même tout ce dont vous vous souvenez tous les deux... ça me laisse pantois

si j'ai pris ce virage c'est ce que je me suis aperçu qu'il est possible de retrouver dans le cinéma tout ce qui me plaisait dans la biologie... ça peut paraître étrange, mais pour moi la biologie était la base d'un reseau qui me permettait de m'intéresser à toutes les connaissances... en fait il peut en être de même de la philosophie, de la sociologie, des mathématiques, de la psychanlyse ou de la peinture ou de la poésie
tout cela est lié, il suffit de savoir par où commencer

mais ce qui est étonnant dans le cinéma, et qui m'intéresse donc, c'est la manière dont la majorité l'appréhende aujourd'hui... ce que tu dis pizzaman est assez représentatif, parce qu'effectivement en gros aujourd'hui il y a les films hollywoodiens, les films asiatiques et les films expérimentaux


de mon côté, il y a quelques temps maintenant, j'avais eu l'occasion de regarder "La dolce vita", film italien qui a eu un gros succès commercial international dans les années 60...
au moment de m'installer, je m'attendais donc à voir un vieux film plutôt classique, les aléas d'une histoire d'amour ou quelque chose comme ça...
Ma surprise a été de ne rien y comprendre... d'avoir été baladé pendant deux heures d'un hélicoptère transportant une statue chrétienne à une plage où quelques stars embourgeoisés tiraient un poisson gigantesque de l'eau, en passant par les coucheries d'un papazari sans scrupule, une sorte de sortie nocturne ou des dizaines de personnes s'amusent avec des bougies dans un parc romain, les ivresses d'une comédienne suédoise qui s'habille en bonne soeur pour grimper dans une cathédrale, et se déhabille pour se baigner de nuit dans la fontaire de trévi après avoir envoyé marcello cherché du lait pour un petit chat abandonné... et j'en passe... tout ça dans un flot de paroles, et dans une continuité qui nous retient à priori dans l'idée qu'à la fin on va y comprendre quelque chose...

si un film comme celui là sortait aujourd'hui, dans quoi le classerons-nous ? dans les films expérimentaux ? dans les films indépendants ?
dans les années 60 c'était pourtant ce qu'on appellerait aujourd'hui "un film commercial"... réalisé avec un budget fantastique et dans l'un des plus grands studios du monde

moi, garçon de notre époque, il m'a fallu le voir 3 fois, lire et me renseigner à son sujet, et puis voir d'autres films encore, pour commencer à l'apprécier à sa juste valeur, à le comprendre et pouvoir y découvrir certaines idées grandioses


Il s'est bien passé quelque chose d'étrange donc avec le cinéma... la cinéphilie aujourd'hui n'est plus la même chose que ce qu'on appellait la cinéphilie il y a 20 ans... d'ailleurs aujourd'hui un cinéphile on appelle ça aussi un dvdvore...
je crois bien que contrairement à ce que l'on nous raconte, il n'y a pas eu une révolution dans notre manière de voir les images, mais une dégradation, une désensibilisation qui a provoqué un rattachement exacerbé aux images-clés, aux idées-reçues, aux genres filmiques et aux divertissements


J'ai vu pizzaman, que tu as ouvert une discussion ici où tu présentes quelques films à voir... dès que j'ai un peu de temps je vais en mettre quelques uns aussi, ceux dont je pense qu'il n'est pas très difficile à trouver en videoclub, et que je trouve abérrant qu'on l'en parle pas plus...
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 19-03-2008 à 17:56:11   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Ton exemple, celui des «efforts» que tu as dû fournir pour bien comprendre «La dolce vita» me fait penser aux «dvdvores» qui justement, ne font plus ce genre d'efforts pour comprendre un film. Le cinéma est devenu du divertissement à part entière, malheureusement. Le spectateur s'asseoit bien calé dans son fauteuil, et se laisse intellectuellement aller, ou du moins il comprend ce qu'il peut et ensuite il passe à un autre film. Pour moi, cela aussi fait partie de la dégradation dont tu parles.

Ces temps-ci je retrouve des films souvent impossibles à se procurer dans le commerce, grâce aux fameux torrents. Le p2p est devenu un bon moyen, notamment pour trouver des films asiatiques qui ne bénéficient pas d'une distribution efficace. Cela ma permis de retrouver un certain plaisir que j'avais perdu, en regardant un film. Et pas seulement en regardant du fantastique ou de l'horreur. Le cinéma sud-coréen par-exemple, m'a permis de découvrir de belles histoires bien photographiées.

Pour la discussion que j'ai ouverte sur le cinéma, j'avais justement l'intention de proposer des films peu connus. Après avoir vu le Deathproof de Tarantino, cela m'a donné envie de me renseigner sur sa source d'inspiration. Alors je suis tombé sur «Point limite zéro». J'aime bien ce genre de film rétro qui étaient de gros succès commerciaux à leur époque, mais qui se révèlent être parfois de véritable chef-d'oeuvre avec le recul...

Je vais voir ce que je peux proposer d'autre, parce que ces temps-ci j'ai vu pas mal de films.

--------------------
#PizzaMan
Zig
Zig
1856 messages postés
   Posté le 19-03-2008 à 19:38:00   Voir le profil de Zig (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zig   

La semaine dernière j'étais à Oxford dans une école pour améliorer mon anglais. On avait une prof canadienne qui était installé à Oxford depuis pas mal d'année. Un jour à la fin d'un cours elle nous a dit un truc qui m'a pas mal halluciné (si je peux dire) : les films qu'elle préfère sont les films français. La raison : ils sont réalistes et les personnages sont justes des gens normaux dans des situations normales.
Personnellement je ne partage ses goûts, mais c'est un point de vue intéressant.
Usul
Usul
986 messages postés
   Posté le 20-03-2008 à 02:37:05   Voir le profil de Usul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Usul   

Je pense qu'elle devait parler de "Odette toulmonde"... c'est vrai que c'est hallucinant, quand même, après plusieurs années à Oxford...
mais c'était une canadienne québecquoise ou anglosaxonne ?


Sinon, quand je pense que dans les années soixante les gens aimaient bien aller au cinéma voir des films qui leur parlaient de ce qui se passe dans le monde, tandis qu'aujourd'hui on préfère se vautrer dans le canapé en regardant des films qui nous racontent ce qu'il se passe à une autre époque sur une autre planète... je me dis que tout de même, c'est peut être pas simplement la révolution sexuelle ou la fainéantise qui pourraient expliquer cela
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 20-03-2008 à 08:25:47   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Comment les gens pourraient-ils s'intéresser au monde tel qu'il existe alors qu'ils n'ont plus d'idéaux ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Usul
Usul
986 messages postés
   Posté le 20-03-2008 à 10:12:54   Voir le profil de Usul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Usul   

vrai
mais tout de même, par "n'ont plus d'idéal" on se comprend, c'est que leur idéal s'est individualisé

sujet intéressant à développer en discution d'ailleurs, car pour avoir un idéal il faut s'être intéressé au monde, et pour s'intéresser au monde il faut certainement avoir un idéal...

quoique, on peut certainement aussi ne pas avoir d'idéal et apprécier l'automne par exemple, une balade à vélo ou un paysage de Turner

j'en profite pour poser une question, que j'ai trouvé dans un film justement, et à laquelle je n'ai pas de réponse précise :
"Si tout le monde peut avoir un idéal, c'est bien qu'il y a quelque chose de plus important qu'avoir un idéal et que tout le monde n'a pas... mais alors qu'est-ce que c'est ?"
Zig
Zig
1856 messages postés
   Posté le 20-03-2008 à 10:23:49   Voir le profil de Zig (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zig   

Au sujet de la prof, c'est une canadienne anglophone.
Usul
Usul
986 messages postés
   Posté le 20-03-2008 à 10:42:34   Voir le profil de Usul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Usul   

et de quels films français parlait-elle ?
Zig
Zig
1856 messages postés
   Posté le 20-03-2008 à 12:05:37   Voir le profil de Zig (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zig   

Elles parlaient des films français en général. Elle a bien cité quelques titres, mais hélas je ne m'en souviens pas du tout.
Zig
Zig
1856 messages postés
   Posté le 20-03-2008 à 12:13:55   Voir le profil de Zig (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zig   

Par contre je pense à quelques films français que je me souviens avoir trouvé pas trop mal : Le péril jeune, Combien tu m'aimes.
Il y en a surement d'autres mais je ne vais pas me lancer dans une liste maintenant.


Edité le 20-03-2008 à 12:14:16 par Zig


PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 20-03-2008 à 12:49:59   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Moi, tant qu'il n'y a pas Djamel Debbouze dans le film, je suis plutôt tolérant envers les films français

J'ai bien aimé «Le péril jeune», et «Western» aussi. Klapisch est un bon cinéaste.

--------------------
#PizzaMan
Usul
Usul
986 messages postés
   Posté le 21-03-2008 à 02:08:51   Voir le profil de Usul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Usul   

Les films français ça englobe quand même pas mal de chose... ça fait sans doute un peu vieu jeu, voir vieu con d'en parler encore aujourd'hui mais les années 20, 50 et 60 sont des périodes où le cinéma français influençait le monde entier et lançait les tendances, un peu comme le fait le cinéma américain depuis les années 70

quand on entend Wong Kar Wai vouer une admiration sans fin à Robert Bresson par exemple, ça fait tout drôle à vrai dire... mais quand on entend un historien américain dire de lui-même que tout leur cinéma des années 70 n'aurait pas été le même sans Jean-Luc Godard, ou que la France est le pays qui a vu naître les meilleurs documentaristes (Rouch, Marker, Depardon...) ça fait aussi son effet, mais on est quand plus très loin du chauvinisme


Je ne suis pas vraiment intéressé par ce qui se fait depuis les années 80 en France, mais si vous ne le connaissez pas je vous pousserai à voir des films de Maurice Pialat, "Loulou", "A nos amours" ou "Nous ne vieillirons pas ensemble" par exemple... ça devrait vous plaire
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 21-03-2008 à 05:19:16   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Si tu n'as pas encore vu «L'Insoutenable légèreté de l'être», je ne te le suggère. Je crois que tu aimeras.

J'ai vu «À nous amours», et je suis assez fan de Bonnaire. C'est un bon film que je range parmi mes préférés des années 80, en comptant ceux de Rohmer que je me permets de te recommander, malgré ton aversion pour cette époque

Mais il a quand même fait de bons films dans les années 50, 60 et 70. «Le Genou de Claire», et «La Marquise d'O», entre autres.

Je suis content que tu cites Wong Kar Wai, parce qu'il fait aussi partie de mes cinéastes fétiches. J'ai vu et revu «In the mood for love».

--------------------
#PizzaMan
Usul
Usul
986 messages postés
   Posté le 21-03-2008 à 17:25:07   Voir le profil de Usul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Usul   

Rohmer je trouve ce mec incroyable... c'est rare de rencontrer des jeunes qui aiment ses films, et même des vieux parfois...
tu connais "Ma nuit chez Maud" ? le film toune autour du pari de Pascal justement, et de discutions janséniste/jésuite, pour en fait interroger implicitement la responsabilité des personnages dans leurs relations avec les femmes
"La collectionneuse" est superbe aussi... j'aurais du mal à m'arrêter, je le aime tous

Je n'ai pas forcément une aversion pour ce qui ce fait depuis les années 80, c'est juste que je n'y ai pas trouvé beaucoup de choses qui m'intéressent. Mais c'est aussi l'impression que beaucoup de paramètres ont changé, que je n'arrive pas bien à définir... Pour le cinéma, la concurrence de la télévision, les questionnements sur la mondialisation, la mort des idéaux communautaires, la politique ambiante ne trouvant pas d'alternative à l'individualisme et au capitalisme, la pression sur l'intellectualisme, le désinteressement général pour l'histoire,et l'ambition de certains artistes contemporains de vouloir placer le cinéma dans un "tout médiatique"... il me semble que tout ça l'a sérieusement amoché... dans les grosses et moyennes productions en tout cas
Après les années 80, ce que j'adore c'est les "petits" films... ceux de Moretti ou ceux d'Abbas Kiarostami par exemple... mais même eux se cassent la gueule je ne sais pas quelles raisons exactement... apparemment il y a la tendance aujourd'hui à communiquer seulement de manière superficielle parce que personne ne comprend vraiment ce qui nous arrive je crois

Au Etats-Unis, Atom Egoyan et Lynch font de bons films... mais je m'agace encore de ce qu'on raconte sur Lynch, comme s'il était sorti de rien, qu'il était le premier à faire des films difficiles... Egoyan lui n'est carrément pas connu en France, mais son "Exotica" est un chef d'oeuvre...il a d'ailleurs certainement fortement influencé "In the mood for love"

En Angleterre, y'a Greenaway qui vient de sortir un nouveau film d'ailleurs, mais je ne l'ai pas encore vu, et je n'ai toujours vu aucun film de Ken Loach non plus d'ailleurs

J'ai connu Wong Kar Wai avec "In the mood for love", mais "2046" m'a donné envie de sortir de la salle... c'est étonnant de s'apercevoir que ces deux films ont suffit a mettre un cliché sur l'esthétique de Wong Kar Wai... alors que ce sont les premiers films qu'il fait de cette manière là, et que "Chunking express", "Fallen angels" et "Happy together" sont vraiment complètement différents, et vraiments superbes ... j'ai entendu dire que son meilleur film était "Nos années sauvages" mais je ne l'ai toujours pas vu


A propos de "L'insoutenable légèreté de l'être", j'ai lu le livre sans savoir ce que c'était... et je ne l'ai trouvé moyen, voir pas mal, mais quand j'ai découvert l'énorme succès de Kundera par la suite, je me suis mis à le trouver douteux... ça me semble faire parti de l'engouement récent français pour la "littérature facile", pour adultes encore adolescent, à l'origine des réussites de Bernard Werber, Kundera, Dan Brown et d'autres mecs comme ça

J'ai ensuite vu quelques images du film adapté du livre, la scène du chapeau devant le miroir. Et je sais pas, la gueule des comédiens, l'éclairage, l'image en général ne m'a pas emballé, voir même écoeuré... ça m'arrive d'être radical comme ça, en lisant une page au hasard dans un livre ou en voyant juste quelques images d'un film... et j'ai un peu de mal à revenir dessus par la suite sans une boule dans le ventre... ça m'est certainement arrivé de passer à côté de certaines choses à cause de ça

je rajouterais un film ou deux tout à l'heure dans la discussion cinéma... peut être d'ailleurs qu'on devrait en ouvrir une autre pour parler des films qui nous ont plu ou déplu, mais généralement ce genre de topic tourne rapidement à la moutarde
Zig
Zig
1856 messages postés
   Posté le 21-03-2008 à 18:00:35   Voir le profil de Zig (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zig   

J'ai vu Fallen Angels! C'était sur Arte plusieurs années auparavant et j'avais beaucoup aimé, mais je n'arrivais pas à le retrouver (je ne connaissais pas encore Wong Kar Wai). Grace à toi c'est chose faite, merci Usul! Je me souviens (entre autres choses bien sûr) de la femme qui se masturbait. La scène vers la fin dans laquelle le muet se foutait du ketchup pour symboliser le sang m'avait aussi marqué.

2046 m'a plu. Mais faut dire que je n'ai jamais vu In the mood for love, même si je sais que c'est le film le plus populaire de WKW.
Usul
Usul
986 messages postés
   Posté le 21-03-2008 à 19:08:23   Voir le profil de Usul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Usul   

oui fallen angels ! en fait wong kar wai me fait pisser dessus de rire quand je regarde ces films d'avant "in the mood"

on dirait un gamin qui fait des films n'importe comment, y'a toujours un garçon qui traine dans un bar en respirant les cheveux des filles ou devant une sandwicherie pour raconter la manière dont il s'est fait plaqué... toujours une fille qui cours partout en faisant n'importe quoi... on dirait que wkw fait pareil... on dirait qu'il se fiche de tout, de raconter toujours la même histoire, de monter des images qui marchent pas ensemble ou de passer 10 fois d'affilé la même musique

Pour fallen angels, tout est filmé avec un grand angle, en tournant dans tous les sens, et en se fichant complètement des déformations de l'image

la scène qui m'avait fait tordre de rire c'est celle où une fille dans un fast food mange des nouilles en fumant une cigarette à 50 cm de la caméra, et dans le fond, en tout petit, un mec se lève, met une claque à un autre et déclenche une bagarre



ce qui est très fort c'est qu'avec "In the mood for love" il a réutilisé toutes ces choses, tout ce qui l'obsédait dans ses films, et il l'a fait d'une manière où tout est justifié par l'histoire et que tout-ci, finalement n'est pas drôle du tout

par contre avec 2046 je trouve qu'il est parti dans le n'importe quoi, je l'ai trouvé complètement indigeste

j'ai vu une fois un film un film hong kongais qui m'a fait rire de la même manière que les anciens films de wkw, plus même encore
c'est "Love will tear us apart" de Nelson Yu Lik-wai...
l'histoire d'un vendeur de cassettes porno, un réparateur d'ascenseur et une prostituée qui ont une vie emmelés et complètement absurde
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 21-03-2008 à 19:16:55   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Oui, «In the mood for love» est le plus populaire et il le mérite bien. C'est vraiment un bon film. Je n'ai pas encore vu 2046, je l'ai ici, posé sur ma table. J'ai apprécié «Chunking express» aussi. Ce film est effectivement superbe. C'est le premier film que j'ai vu de Wong Kar Wai, et depuis je reconnais son style dans chacun de ses films, avec ses

Pour en revenir à Rohmer, je sais, il est tout à fait en dehors du commun des cinéastes français. Il a un style qui lui est propre, un talent certain pour intéresser le spectateur face à des situations qui peuvent sembler banales en surface. Son style est tout en subtilité, de mon point de vue. J'ai vu «Ma nuit chez Maud», et en fait toute l'oeuvre de Rohmer. Il me fascine vraiment.

Lynch, Egoyan, et Cronenberg aussi ! Quelqu'un a vu «Naked lunch», «Dead ringers» ? J'adore ce réalisateur qui dépeint nos côtés sombres de façon assez troublante.

Pour ce qui est des facteurs qui ont contribués à amocher les grosses et moyennes productions, cela a au moins permis au cinéma de se «démocratiser» avec l'aide de la technologie. Et même si cette «démocratisation» a contribué a ouvrir les portes au n'importe quoi, elle a également permis d'ouvrir le champ expérimental sur un public plus vaste. Notamment à l'aide du Net.

Greenaway... Encore un qui exploite avec brio le côté pervers de l'âme humaine. J'ai vu «The cook, the thief, is wife and her lover», avec la sublime musique de Michael Nyman. Excellent film. J'ai également vu «The baby of Macon», et «The belly of an architect».

PS
Y a-t-il un fan d'Almodovar ici ?
Je recommande «Le labyrinthe des passions».

--------------------
#PizzaMan
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 22-03-2008 à 21:49:26   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

PizzaMan a écrit :


Y a-t-il un fan d'Almodovar ici ?


Oui, oui, j'adore, je suis fan, excellent....Sujets, acteurs/trices, mises en scène et couleurs merveilleuses. Bravo Pizza, tu m'étonnes devant tant de gouts de ta part !!
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes  message pour AtilNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum