LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie 

 migration et biologie

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5144 messages postés
   Posté le 05-09-2010 à 01:29:13   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

je pense qu'ils ont subi la dérive génétique, quand au groupe Q ils se divisent en 3 avec Des afghans, les Huns et les Amérindiens qui sont les plus conséquent par le nombre.
Possible qu'ils aient été un groupe aussi petit que les Huns et soit devenu prolifique.

--------------------
aime la littératures
Atil
Atil
28791 messages postés
   Posté le 05-09-2010 à 10:05:42   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Cela dit, il semble y avoir aux amériques des endroits où les Amérindiens étaient d'un autre groupe que la "0". (mais comment le déterminer avec certitude, avec tous les risques de métissages ?);
D'aprés certaines cartes j'ai vu ceci :

Il y aurait 01 à 15 % de sang "A" chez les indiens de la Terre de feu.

Il y aurait 25 à 30 % de sang "A" chez les eskimos. Idem en Alberta. Cel groupe se diffuserait au Canada et dans le nord des USa où 15 à 25% des Indiens sont de groupe "A".

Il y aurait 5 à 10% des indiens de l'embouchure de l'Amazone qui seraient de groupe "B".
Idem en Amérique du nord du coté du grand lac salé.

Dans les momies de la caste dirigeante de Paracas, Nazca, Huari et Ica, vers 400 av Jc, on trouvait prés de 50% de sang A, B et AB. Ces pourcentages allant en diminuant avec le temps. (Bizarrement ces momies ressemblent au type scandinave "dalique").


Edité le 05-09-2010 à 10:09:55 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5144 messages postés
   Posté le 05-09-2010 à 13:01:43   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

en alaska et Canada on trouve du B chez les indigênes.

--------------------
aime la littératures
Atil
Atil
28791 messages postés
   Posté le 05-09-2010 à 13:25:34   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Apporté par les Eskimos, je suppose.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5144 messages postés
   Posté le 05-09-2010 à 19:07:44   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

oui des migrant de la Sibérie, je suppose aussi, car il sembler que les derniers migrants souvent du groupe C sont en rapport avec les peuples asiatique sibérien voir coréen

--------------------
aime la littératures
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5144 messages postés
   Posté le 05-09-2010 à 19:09:19   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

je rectifie il y a aussi un grand nombre de chinois du groupe Q et même R.

--------------------
aime la littératures
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5144 messages postés
   Posté le 07-09-2010 à 01:43:12   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

les généticien lient le caractère O des aquitain basques, le plus fort d'Europe et O négatif le plus fort du monde devant les Ecossais, à la préservation de la langue basque, c'est donc une dérive génétique dû à l 'isolement d'un petit nombre de celtes pour préserver leur langue, ou alors l'inverse!
Donc les indiens seraient né d'un petit groupe ce qui expliquerait l'importance du groupe Q presque exclusif, peut être seulement un petit nombre de sibérien, nous avons l'exemple des canadiens français issu d'un petite souche tel saint Pierre et Miquelon et qui se sont en l'espace de 3 siècle multiplié par 400 dans le Québec, et ensuite l'isolement de l'Amérique à fait son œuvre pour les amérindiens peut être.

--------------------
aime la littératures
Atil
Atil
28791 messages postés
   Posté le 07-09-2010 à 08:31:37   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

En mélanésie, la fréquence des allèles varie énormément d'une ile à l'autre.
C'est l'effet "fondateur".
Ca montre que chaque ile n'a été colonisée que par un petit nombre d'individus.
Et qu'ensuite il y a eu peu d'échanges génétiques avec l'extérieur.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5144 messages postés
   Posté le 07-09-2010 à 14:12:37   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

en Europe c'est surtout dans des régions montagneuse et isolée que ce phénomène se produit et le pays basque est l'exception mais il fut cerné plusieurs siécles par les Wisigoths et sont refus de la christianisation et latinisation, donc cela revient largement au même et conforte la théorie de l'isolement, car on retrouve aussi le corrélaire en bidassoa de taux de maladies génétique comme myopathie, le plus élevé du monde. Cest ensuite chez les Ecossais et les bretons de France qui ont le facteur alcool aggravant.

--------------------
aime la littératures
Atil
Atil
28791 messages postés
   Posté le 07-09-2010 à 16:15:07   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

mais il me semble qu'il y a des ressemblances entre les allèles des peuples isolés au pays basque et dans le nord de l'Ecosse.
Parenté ou évolution convergente ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5144 messages postés
   Posté le 08-09-2010 à 00:50:39   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

déjà ils sont presque un même peuple leur différence génétique est très faible puisqu'ils sont soit comme les basques et les anglais SRY2627 soit comme l'évolution irlandaise de L21 des M222. De plus les mélanges entre irlande, bretagne et guipuzcoa sont incessant, par exemple dans la famille de mon grand-père du guipuzcoa son des Coqa (Cook) en basquisé.
Je sais que le phénomène Ecossais étudié, ils sont tout de même les deuxièmes derrière les basque en O rh négatif, et il est dû à la fois aux tradition claniques et politique et la configuration du pays. Chez les basque il fut essentiellement culturel-religieux et militaire, ce qui amena les Wisigoths a crée pour des raisons stratégique et pour les isoler des autres gaulois, le concept du basque-paien à partir de aquitains qui refusent la christianisation et la domination du très catholique royaume Wisigoths qui se prend dans ses désirs à remplacer les romains, mais les Vandales repoussé par les vascons , se retournent plus à l'est et brûlent la capitale nord des wisigoths (toulouse) puis Barcelone, plus tard lvers 710 les aquitains s'emparent du Guipuzcoa et de l'ex citadelle romaine de Pampelune et, qu'il renomment Irunea, les Wisigoths sont battus et les arabes profitent pour débarquer à Algésiras en 711.
Donc pendant plusieurs siècles les basque sont enfermés et isolés par les romains puis plus gravement par les Wisigoths et le christianisme , donc facile 10 siècle de grand isolement où ils seront les seul à maintenir les culte druidiques et les langues nord-caucasiennes.
En 2000 ans presque et les écossais en bien moins, sont des groupe insuffisemment nombreux et très isolés, ce phénomène pour des raisons très similaire se retrouve dans de nombreux endroits du Caucase et ailleurs...
Cest les Wisigoths qui ont faits les premières livres de traduction et de relevé de la langue d'aquitaine, car les basque sont nés après la défaite en 778 de Charlemagne et son allie le calife de Tzaragutza à qui ils enlèveront la Vishkaya (Biscaye)l'Arabia (Alavâ et de plus ils opérent des installation sur les côte de Galicie (aujourd'hui 50% de la population est de souche aquitaine).
Voilà comment on arrive à un tel résultat, les femmes ne voulaient pas de paien et les hommes ne voulaient pas d'une chrétienne, et je pense que la raison religieuse fut prédominante , à cause de ce que j'observe aujourd'hui dans notre France.

--------------------
aime la littératures
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5144 messages postés
   Posté le 08-09-2010 à 01:01:35   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

TZAR mot basque emprunté au mot latin césar signifie l'ennemi, d'où le nom pour les arabes de Tzaratzin et selon autre déclinaison ironique Tzaraitzki, Tzaragutza (Saragosse) signifirait où se trouve lennemi, de la forme de ITZA , ils sont et la forme au singulier est DA, il est.
C'est de là que vient le mot Sarrazin.

--------------------
aime la littératures
Atil
Atil
28791 messages postés
   Posté le 08-09-2010 à 11:18:38   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"De plus les mélanges entre irlande, bretagne et guipuzcoa sont incessant"

>>>>>>>Donc ils ne sont pas si isolés que ca.


Si Basques et ecossais descendent génétiquement d'un même peuple, alors leur isolement a permis de maintenir leur ressemblance mais il ne l'a pas provoquée;
Cela voudrait dire que leurs allèles sanguins étaient déja ressemblants avant leurs séparation.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5144 messages postés
   Posté le 08-09-2010 à 14:22:36   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

les régions côtières , du pays basque avait une ouverture importante avec d'abord les bretons les irlandais et un peu les normands, mais maintenant l'ouverture est plus grande et le mélange avec des français et des espagnols plus rare.. Mais dans une grande ville comme Bilbao il est de constater que immigration (60%) et basque vive dans de mondes un peu parllèle, les uns parlant espagnol et les autre une langue bâtarde ou l'euskara, donc on pourrait dire que globalement la situation perdure.
Mais il existe le phénomène similaire en Ecosse.
En fait quand on parle de mixité on se la raconte souvent car malgré la pression , les communauté reste ensemble, et donc je reviens à ce que je disais par rapport à la culture religieuse et au communotarisme, pour l'intégration il n'y a que 2 solutions : le changement de religion (rspagne reconquista) ou la dictature laïque '(turquie de Ataturk)

--------------------
aime la littératures
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie  migration et biologieNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum