LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie 

 Paradoxe?

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 08-01-2010 à 12:12:17   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Atil a écrit :

L'homme qui ne possède pas de valeurs tue sans pitié et sans retenue.
Et l'homme qui possède des valeurs peut tuer au nom de ces valeurs.

Les valeurs ne sont que des croyances bidouillées.
On pourrait trouver mieux pour se civiliser.


Cela m'étonnerait beaucoup mais il n'est pas interdit de commencer tout de suite... Et l'on commencera par déposer une "valeur"...

Il y a deux plans pour organiser: celui de la logique, de la rationalité... et celui de l'a-priori, donc de la structure qui suit un plan pas toujours compris mais qui existe bien.

C'est le va-et-vient incessant entre les deux qui permet d'éliminer les "croyances bidouillées" qui sont des toxines virulentes.

La poésie est probablement le tapis volant qui permet d'aller de l'un à l'autre.


Ce "va et vient" permet de se moquer des polytechniciens qui déclarent que les puces sont sourdes dès qu'on leur arrache toutes les pattes...

Mais ce même va-et-vient permet de se moquer des individus qui obéissent au mythe du cargo...
Atil
Atil
33892 messages postés
   Posté le 08-01-2010 à 13:16:32   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Il existe donc deux sortes de valeurs :
-Celles définies rationnellement.
-Celles découlant des émotions et des croyances irrationnelles.

mais les valeurs rationnelles me semblent bien peu nombreuses : Vérité, cohérence logique, précision, efficacité, ...

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 08-01-2010 à 19:43:39   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Tu déformes!

L'égalité est une valeur.

On comprend immédiatement la notion logique et mathématique. Mais ce n'est pas une valeur. C'est un résultat, un constat, une notion mathématique.

La notion Egalité employé en démocratie est une valeur. Au fond, tout le monde sait que cela est faux en réalité mais que nous acceptons la chose comme un acquis social, culturel. Là, on peut parler de valeur car pose un "a-priori" qui donne du sens à la vie sociale...

On ne mesure pas l'Egalité, elle est ou elle n'est pas.
J'accepte ou je refuse cette donnée.

La valeur rationelle n'esiste pas. ou alors il faut expliquer le principe qui donne naissance aux valeurs et à la valeur...

La Mesure, la métrologie... (!)

Quand je me pose la question du droit que nous avons à élever les animaux dans les univers concentrationnaires de l'élevage en batterie... Je fais appel à quoi? C'est mon intelligence qui m'explique ce qui est bon?

Je veux bien mais alors il faut le prouver. Car le propre de l'intelligence c'est de pouvoir suivre la raison, pas à pas. Si je lâche un seul instant la raison, c'est que je suis un chemin qui n'est pas celui que l'on croit.

...

Il faudrait développer très longuement.
Atil
Atil
33892 messages postés
   Posté le 09-01-2010 à 11:42:03   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

"La notion Egalité employé en démocratie est une valeur. Au fond, tout le monde sait que cela est faux en réalité mais que nous acceptons la chose comme un acquis social, culturel. Là, on peut parler de valeur car pose un "a-priori" qui donne du sens à la vie sociale... "

>>>>>>Si c'est un à-priori c'est donc bien que c'est une invention artificielle.
C'est juste un idéal, un voeu, un espoir, un rêve. Un peu comme si je disais "ce serait bien si l'argent poussait dans les arbres".



"Quand je me pose la question du droit que nous avons à élever les animaux dans les univers concentrationnaires de l'élevage en batterie... Je fais appel à quoi? C'est mon intelligence qui m'explique ce qui est bon? "

>>>>>>Je n'aimerai pas qu'on me fasse souffrir. Les autres êtres vivants ressentent la même chose. Donc je ne vois pas pourquoi j'infligerai à autrui ce que je ne voudrai pas qu'on m'inflige.
De plus, en faisant souffrir autrui, je prend le risque qu'il cherche un jour à se venger. Hors je cela ne me plairait guère.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 12-01-2010 à 19:38:51   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Je suis d'accord avec ce que tu dis et pourtant tu viens de lâcher la logique et la raison pour t'appuyer sur " je n'aimerais pas qu'on me fasse souffrir..."...
du sentiment, de l'émotion...et tu débouches sur ce que nous reconnaissons comme une valeur puisue nous traduisons cela rapidement par le droit des autres et y compris des animaux...

Cela ne me choque pas puisque j'aprouve mais cela prouve à mes yeux que les valeurs sont en quelque sorte des a-prioris auquels nous souscrivons.

C'est bien pour cela qu'il est délicat d'en parler... Il y a quasiment un acte de foi à la base. Il s'agit de postulats sociaux ou moraux.

C'est aussi pour cela qu'il ne faut pas tomber dans le fétichisme ou la scacralité qui classe des sujets comme TABOUS...
Atil
Atil
33892 messages postés
   Posté le 13-01-2010 à 08:57:54   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Si je marche sur la queue d'un chat, cela lui fait mal.
Pourtant le chat ne me semble pas avoir de notions morales.
Et la sensation de souffrance peut exister également en dehors de toute émotion.
Mais c'est vrai que si nous vivions sans émotion et sans sensation physique, alors tout nous serait égal. Nous serions donc libres. Et la morale serait complètement inutile.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 13-01-2010 à 18:51:24   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Au fond, nous sommes bien d'accord sauf qu'on chipote sur l'origine des valeurs... J'ai l'idée d'un canevas en tête...
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
10527 messages postés
   Posté le 13-01-2010 à 20:43:08   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Le paradoxe est un accord total et systématique.

--------------------
J'ai dit !
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 14-01-2010 à 09:24:25   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Tao est un vrai paradoxe en soi

--------------------
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 30-01-2010 à 10:59:24   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Développe petit scarabée.

--------------------
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
10527 messages postés
   Posté le 30-01-2010 à 11:42:11   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   



--------------------
J'ai dit !
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 31-01-2010 à 08:27:03   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Atil a écrit :

L'homme qui ne possède pas de valeurs tue sans pitié et sans retenue.
Et l'homme qui possède des valeurs peut tuer au nom de ces valeurs.

Les valeurs ne sont que des croyances bidouillées.
On pourrait trouver mieux pour se civiliser.


Bien entendu...
Et c'est bien pourquoi il ne suffit pas d'affirmer... Il faut, en plus, faire le plus de place possible à la logique, à la raison, à l'esprit critique, le tout chapeauté par une bonne dose d'altruisme.

Mais il y a des lignes directrices: principes, valeurs qui sont la route sur laquelle on marche.

Et, bizarrement et paradoxalement encore, toutes les valeurs ne sont pas recevables sur un même pied d'égalité car la CRITIQUE doit passer, repasser, pour choisir les meilleurs principes (la formulation étant ici critiquable).
Lévi-Strauss n'avait pas raison. S tout se comprend, certaines choses sont condamnables.
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie  Paradoxe?Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum