LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie 

 Le Je Pense

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 03:29:27   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Ouiiiiiiii..... la vie.... un reve ! hop ! *mdrrrrrr*

--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 09:06:10   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Ase a écrit :

La vie est un rêve ?


La sensation de "moi" dans la vie éveillée semble plus stable et structurée que dans le reve.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 09:06:59   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

PizzaMan a écrit :

Ouiiiiiiii..... la vie.... un reve ! hop ! *mdrrrrrr*


Tu as oublié de rajouter " " .

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 09:11:59   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Est-ce que la vie se déroule comme un rêve ?

--------------------
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 09:14:23   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Je le saurai vraiment si je me réveille un jour.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 09:24:39   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Doit-on se réveiller pour penser cela ?

" Il est vraisemblable que nous rêvons en fait constamment, même en état de veille, mais que la conscience produit un tel vacarme que le rêve ne nous est alors plus perceptible. " ( Sur l’interprétation des rêves de Carl Jung)

--------------------
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 14:46:47   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Quand on rêve, comment être sûr qu'on rêve ?

Autrement qu'en se réveillant ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 14:52:45   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Il m'est arrivé une fois de me réveiller dans un rêve.

C'était flippant...

--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 16:00:45   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Le plus dur, dans ce cas, c'est de ne pas se réveiller au bout de quelques secondes.

Mais la question reste posée : Quand, dans un rêve, on prend conscience qu'on est en train de rêver, pourquoi cette prise de conscience ? Qu'est-ce qui nous prouve que c'est vrai ?

Dans mon cas personnel, ce qui me montre que je suis dans un rêve, c'est la constatation que j'assiste à des choses physiquement impossible.
Par exemple : Je m'envole, ou alors je trouve un hyper-marché à l'intérieur de ma chambre.

...Mais parfois, dans mon rêve, je "sens" tout au fond de moi, de manière difuse, que je ne suis pas dans le monde réel.
Même si je ne me concentre pas sur ce "savoir".
Tout comme, dans la vie habituelle, nous "savons" que nous ne rêvons pas ... sans même avoir besoin de nous concentrer la-dessus tellement ca parrait évident et banal.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 17:02:24   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

"Quand on rêve, comment être sûr qu'on rêve ?"

---> oui ok pour l'expérience personnelle, c'est évident. Mais, scientifiquement, on ne peut pas se rendre compte si cette vie est un rêve (je pense notamment aux travaux d'Andrew Newberg et Eugene d'Aquili) ? tracé EEG atypique ?

Je me demande si ton expérience de changement de perspective de la première personne, ne peut pas nous donner un aperçu analogue d'un état de veille possible dans la vie, un état dans lequel il y aurait anéantissement de la notion même de "Moi" et non simple changement d'identité (altération du schéma narratif autobiographique) ?

--------------------
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 18:57:43   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Cette sensation de "je" et d'identité corporelle, c'est dirigé par le cortex temporal me semble-t-il. Puisque les altération de cette zone du cerveau font vivre des expériences de "fusion dans le tout".
Et rien ne prouve que cela ait quoi que ce soit à voir avec la vraie spiritualité.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 19:18:20   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Oui les travaux étudiés en neurothéologie ou en analyse neuro-fonctionnelle de l'expérience spirituelle présentent en effet quelques pistes mais qui ne se révèlent être que de simples indices de plus en plus critiquables a cause de divers facteurs (variabilité, étendue non locale, etc.). Mais en effet, lors de ces expériences, le "Moi" n'a plus de limitations et englobe le "réel", il y a bien "fusion dans le tout".

Lors de ton rêve tu sentais une localisation à ce "Non-Moi" conscient ?

--------------------
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 02-04-2009 à 19:44:40   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Dans ce type de rêve ma conscience passe d'un acteur à l'autre de la scène. Ou alors elle n'est nulle part, c'est à dire que la scène est vue sans que j'aie l'impression d'être une personne précise localisable quelque part. Parfois même le rêve est totalement abstrait, tout n'y est que concepts sans que des images leurs soient vraiment attachées. Et moi-même je suis probablement un concept parmi les autres.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 03-04-2009 à 02:52:47   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

"Dans ce type de rêve ma conscience passe d'un acteur à l'autre de la scène"

---> dans ce cas il ne s'agit que d'un simple changement d'identité qui a une explication cognitiviste (notion d'altération du schéma et mauvaise intégration des informations).



"Ou alors elle n'est nulle part, c'est à dire que la scène est vue sans que j'aie l'impression d'être une personne précise localisable quelque part"

---> dans ce cas il semble s'agir d'un changement de perspective sur la première personne "Moi" : "ton" champ de perception conscient est polarisé à partir d'un centre d'où il se déploie, et "tu" vois le monde non pas selon un certain point de vue (il ne s'agit plus d'une "opinion" ) mais selon un certain "point de prise de vue".



"Parfois même le rêve est totalement abstrait, tout n'y est que concepts sans que des images leurs soient vraiment attachées"

---> ça m'est arrivé, du moins une forme d'abstraction, c'était en période de stress émotionnel ou bien quand je pressentais inconsciemment quelque chose, mais maintenant que j'y pense y avait quand même des images et une notion d'accélération et de "balancement". J'y percevait le "Moi" comme un concept.

--------------------
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 03-04-2009 à 10:32:31   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

De toute facon il est normal de se sentir "moi" puisque nous sommes dans un corps.
Tout ce que nous voyons nous le voyons donc depuis ce corps et non d'un autre point de vue.
Mais l'Ego va plus loin : Il fait tout focaliser sur ce corps.
C'est comme si je regardais un film ou l'image est prise à partir d'un hélicoptère ... L'image serait donc en plongée ... mais l'Ego irait plus loin en me faisant identifier à l'hélicoptère. Pourtant, en tant que spectateur, je ne suis pas dans l'hélicoptère.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 12-04-2009 à 20:17:43   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

"De toute facon il est normal de se sentir "moi" puisque nous sommes dans un corps"

---> pour certaines philosophies: le Moi n'est qu'une pensée qu'il y a un Moi. Le corps n'étant rattaché qu'a la pensée "je" et non pas l'inverse.

Exemple :
"je suis dans un corps"
D'abord vient le "je" puis ensuite vient le "corps". Le "je" est la racine, tout le reste se greffe autour.

--------------------
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 12-04-2009 à 20:26:53   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Si j'arrivais à effacer la notion de "je", je continuerai quand même à voir le monde par mes yeux et pas par ceux des autres (physiquement).
Un robot voit par ses yeux et non pas par ceux d'un autre.
Et pourtant il n'a pas d'Ego.
Car il ne conceptualise pas cette différence de perspective et ne se focalise pas exagérément dessus.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie  Le Je PenseNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum