LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie 

 Une seconde de rien

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3Page précédentePage suivante
Atil
Atil
33712 messages postés
   Posté le 17-06-2007 à 21:04:49   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Dans la Bible il est dit de ne pas se faire du soucis au sujet de ce qu'on mangera demain car Dieu y pourvoira.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Trotmany
Trotmany
607 messages postés
   Posté le 17-06-2007 à 21:10:05   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Je ne vois pas trop ce que tu veux dire par rapport à ma problématique.

Ceci dit, oui, Il offre la manne à tous ceux qui décident de se mettre en marche pour Le trouver. Et même si on traverse des instants de désarrois, Il est toujours là. C'est ce que veux dire la Bible.

A ce propos, Jésus fait de 3 pains, 12 mannes remplies de pains. Il y a les trois apôtres privilégiés de Jésus et les douzes. J'avais relevé d'autres choses qui vont dans ce sens. Que signifie ce passage de 3 à 12? Quelqu'un a une idée?
Atil
Atil
33712 messages postés
   Posté le 17-06-2007 à 21:14:18   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Il me semble qu'il y a deux versions de la multiplication des pains ... et avec des chiffres différents.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 17-06-2007 à 21:26:43   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Encore tiré d'un passage apocryphe je suppose...


--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
33712 messages postés
   Posté le 17-06-2007 à 21:30:58   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

On trouve deux versions différentes dans un même évangile.
Ca c'est fort.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Trotmany
Trotmany
607 messages postés
   Posté le 17-06-2007 à 21:43:45   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Il me semble qu'il y a deux versions de la multiplication des pains ... et avec des chiffres différents.

Non, mais moi je me suis planté royalement.

Jean 6
5 pains d'orge et 2 poissons
=> 12 paniers remplis de pain

Luc 9
5 pains et 2 poissons
=> 12 paniers.

Matthieu 14
5 pains et 2 poissons.
=> 12 paniers pleins.

Marc 6
5 pains et 2 poissons.
=> 12 paniers.

Deuxième...

Matthieu 15
7 + quelques poissons.
=> 7 corbeilles pleines.

Marc 8
7 pains + quelques petits poissons.
=> 7 corbeilles.


Mouai! J'ai complètement déconné avec mon 3...

Elisée 2 roi 4
20 pains
=> il y a des restes

Message édité le 17-06-2007 à 21:53:20 par Trotmany
Trotmany
Trotmany
607 messages postés
   Posté le 17-06-2007 à 21:46:27   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Ce n'est pas deux versions différentes. C'est deux évènements différents.
Atil
Atil
33712 messages postés
   Posté le 18-06-2007 à 07:35:18   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Quand on sait comment la Bible a été faite par la réunion de textes disparates, on peut se demander si ce ne sont pas deux versions d'un même évènement qui ont été incorporée dans la même texte.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Trotmany
Trotmany
607 messages postés
   Posté le 18-06-2007 à 10:07:07   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Moue... Mais tu vois bien que l'intérêt ici se situe dans la symbolique des nombres. Origène a dit : "Il ne faut pas s'imaginer que les événements historiques sont figures d'événements historiques et les choses corporelles figures de choses corporelles, mais les réalités corporelles ont figures de réalités spirituelles et les réalités historiques de réalités intelligibles."
Atil
Atil
33712 messages postés
   Posté le 18-06-2007 à 11:46:08   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Disons-le donc carément :
Jésus n'a probablement pas opéré de multiplication des pains.
Par contre il est possible qu'il ait prononcé une parabole qui racontait une histoire de multiplication des pains.
C'est pour cela qu'ensuite il reprochait à ses disciples de ne pas avoir compris : Il ne s'agissait donc pas d'un évènement mais bien d'un récit contennat un enseignement.

Je suppose que, dans cette parabole, le pain et le poisson ne sont pas une nouriture matérielle mais symbolisent une nouriture spirituelle. Il s'agit de se nourir de connaissance.
Et il suffit d'un seul enseignement pour nourir toute une foule.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Trotmany
Trotmany
607 messages postés
   Posté le 18-06-2007 à 13:26:03   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Oui. Un enseignement qui ne s'épuise jamais.

Un moment donné, il faut se poser! Soit on reste sur les miracles : ouaaa c'est trop fort! Soit on essaye de voir ce qu'ils veulent dire.

Pour moi, le message de Jésus est plus fort que la "bonne nouvelle" de sa résurrection. Ce n'était pas ça sa Bonne Nouvelle. Je crois qu'aujourd'hui, il est temps d'accepter que le catholicisme a mis de côté le message de celui qu'il proclame Fils de Dieu. Et qu'il ne voit plus que cette figure emblématique, qu'il loue et glorifie comme aurait fait n'importe quel païen pour un chêne...

En ce sens, je comprends tous ceux qui disent que c'est de la merde. Evidemment, vu comme ça, c'est de la merde.
havona
havona
498 messages postés
   Posté le 24-10-2007 à 21:41:52   Voir le profil de havona (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à havona   

alors redevenait le paien qui s'extasie devant son chene;cet apres midi, aux champignons;une feuille morte et tombee sous mes yeux, et je l'ai trouvee belle, puis le caillou a cote je l'ai trouvé beau aussi, et les millions de feuilles mortes qui peuplaient le sol de la foret sont devenues aussi belles que la première et le ruisseau en bas et.....voilà, j'etais en train d'aimer, alors j'etais leger, amoureux de ce qui m'entourait tellement léger que si j'avais aimé encore plus, j'aurais peut etre pu marcher sur l'eau(ou presque) en tout cas j'etais tellement dans l'amour que vos problèmes de déprimes, de fric, de sociètè, de connards d'humains, ils étaient tellement loin que ils faisaient meme plus partis de mon existence.parceque j'aimais.ma vie avais enfin un sens, j'aimais cette feuille, ce caillou, ce ruisseau, c'est tellement dur et tellement rare...mais pendant un instant j'étais pleinement heureux, peut etre parceque mon amour aller pleinement vers eux en sachant qu'il n'y aurait jamais aucun retour,c'est sur que c' est plus dur d'aimer les humains, et bien vite ma realité d'humains a repris sa place,mais je vous emmerde parceque l'espace d'un instant j'y étais, avec votre fameux dieu et ce fameux jésus dont on ne connait rien et qui vous a juste demandé d'aimer, parceque c'est seulement a ce moment là que vous devenez aimant, comme un electron a son noyau, comme une planete a son soleil, que vous devenez le sens de votre vie.alors oubliez vos textes religieux et juste aimer,vous etes fais pour ça plus que pour enrichir et profiter de votre argent pour explolter des gens et détruire votre planète avec un petit smic de milliardaire comparé au reste de la planéte .alors encore une fois, AIMER, c'est là que vous serez heureux, léger, ce pour quoi vous etes fait.LE SENS DE LA VIE(au moins sur cette planéte).et vive les champignons,que la nature est grande quand elle veut bien l'etre

PS:c'etait juste un pote de havona qu'a triper sur votre déprime et qu'a eut envie de vous envoyer un petit message de bonheur, parceque ça existe encore....si si...

--------------------
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 27-10-2007 à 18:48:47   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Elisée 2 roi 4
20 pains
=> il y a des restes

C'est ce que j'ai trouvé ci-dessus pour illustrer les variations des témoignages à propos de la multiplication des pains!
Elisée serait donc un des auteurs du N.T. !
Il y a ici une erreur flagrante: Elisée est un prophète du IXème siècle avant J.-C. et si sa vision était lointaine, elle ne lui permit pas de participer aux noces de Cana ou à toute autre activité du Christ.

Ceci dit, quand on compare les Evangiles, il y a de très nombreuses variations dans les témoignages. Mais qui est surpris du fait?
La même scène vue par deux caméras ne donne-t-elle pas deux films différents? Un cylindre se représente de façon précise par un rectangle ou un cercle selon l'endroit de l'observation.

Et franchement, ne voir que cela c'est rater l'essentiel.

Pour ce qui concerne, je rejoins Havona, vive la cueillette des champignons et la lumière qui traverse les feuillages de l'automne.
Atil
Atil
33712 messages postés
   Posté le 27-10-2007 à 22:15:34   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

"Elisée 2 roi 4
20 pains
=> il y a des restes "

>>>>>>je n'avais pas fait attention à ce passage.
mais en essayant de le retrouver je suis tombé sur ceci (dans II rois 4) :

2 Et Élisée lui dit : Que ferai-je pour toi ? Dis-moi ce que tu as à la maison. Et elle dit : Ta servante n’a rien du tout dans la maison qu’un pot d’huile.

3 Et il dit : Va, demande pour toi, du dehors, des vases à tous tes voisins, des vases vides (n’en demande pas peu) ;

4 et rentre, et ferme la porte sur toi et sur tes fils, et verse dans tous ces vases, et ôte ceux qui seront remplis.

5 Et elle s’en alla d’auprès de lui, et elle ferma la porte sur elle et sur ses fils : ceux-ci lui apportaient [les vases], et elle versait.

6 Et il arriva que, quand les vases furent remplis, elle dit à son fils : Apporte-moi encore un vase. Et il lui dit : Il n’y a plus de vase. Et l’huile s’arrêta.

7 Et elle s’en vint et le raconta à l’homme de Dieu, et il dit : Va, vends l’huile et paye ta dette ; et vous vivrez, toi et tes fils, de ce qui restera.



Ca me rappelle l'histoire des pains et du vin de Jésus.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
33712 messages postés
   Posté le 27-10-2007 à 22:18:58   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Ha ! Voila le passage qui ressemble le plus à la multiplication des pains, dans II rois 4 :

42 Et il vint de Baal-Shalisha un homme qui apporta à l’homme de Dieu du pain des premiers fruits, vingt pains d’orge et du grain en épi dans son sac. Et [Élisée] dit : Donne [cela] au peuple, et qu’ils mangent.

43 Et celui qui le servait, dit : Comment mettrai-je ceci devant cent hommes ? Et il dit : Donne-le au peuple, et qu’ils mangent ; car ainsi dit l’Éternel : On mangera, et il y en aura de reste.

44 Et il le mit devant eux, et ils mangèrent, et ils en eurent de reste, selon la parole de l’Éternel.


On peut penser que le passage avec Jésus s'inspire effectivement de ce passage de l'ancien testament.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 28-10-2007 à 19:48:25   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

Moi j'dis que l'ancien testament etait déjà une sorte de traduction pour ceux qui comprenait pâs. Le nouveau testament est devenu La nouvelle religion qui a pris le pouvoir sur l'ancienne, sans pour autant essayer de faire comprendre quoique ce soit à quique ce soit. Ce qui est bien domage.
reficul
51 messages postés
   Posté le 28-07-2013 à 23:29:22   Voir le profil de reficul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à reficul   

Trotmany a écrit :

Devant l'absence manifeste de sens ou de direction que pourrait prendre l'existence, je me vois dans l'obligation de poser une affirmation : la vie n'a aucune utilité.

Les religions et autres mouvements dogmatisés jusque dans le bout des ongles ont cru bon de nous faire croire à des sornettes pour nous maintenir au service encore et encore plus longtemps. Ne sommes-nous que des bêtes de somme à qui l'on agite un paradis pour qu'elles fassent tout ce que le propriétaire demande?

Parlons-en de la société qui nous mets à l'esclavage forcé et qui ne nous reconnaît l'humanité que si on a un travail. Ce que l'on fait des autres? On les brules dans les four crématoires de la misère. On les réduits en cendres dans l'ombre de nos ruelles, sous une maison de carton froissé.

Toute notre vie, nous attendons la mort. En la mort, nous attendons la vie. Quel paradoxe ridicule implanté dans la cervelle de milliards d'êtres humains asservi et fiers de l'être. Il n'existe que la vie. La mort n'a rien d'une longue fête. Alors pourquoi faudrait-il l'attendre? Alors pourquoi faudrait-il encore subir toutes ces humiliations quotidiennes, à ramper et lécher la merde pour gagner son pain. A quoi bon de survivre?

La vie, c'est une seconde de rien ; un instant absurde et gênant qu'il vaut mieux passer le plus rapidement possible.


beaucoup de personne rédige des thèses complète pour ne pas trouver le sens de la vie moi j'y voit 2 but
le premier objectif et de se battre pour l'humanité car dire que une personne ne peut rien changer et totalement faux j'ai d’ailleurs envie de raconter la fable du petit oiseaux pour prouver que ont a tous notre rôle La forêt tropicale est en feu. Les animaux s'enfuient. Tous les oiseaux s’envolent, sauf un petit colibri, qui va chercher une minuscule goutte d’eau dans la rivière pour ensuite aller la déverser sur les flammes. Et ainsi de suite, goutte d’eau après goutte d’eau...Les autres animaux l’interpellent : « Mais enfin, colibri, tu ne parviendras jamais ainsi à éteindre l’incendie ! » Et le petit colibri répond : « Oui, je sais, mais je fais ma part ! ». Alors, honteux, vite, les autres courent, eux aussi, chercher de l'eau avec leurs moyens à eux... Malheur a celui qui n'a rien fait, parce qu'il croyait - à tort - être le seul à agir !
le second objectif et de profiter de cette seconde de rien hier ma vie c'était alcool, musique ect... la vie sert peur être a s'emeirvailait devant ces instant

--------------------
.
Soy
.
660 messages postés
   Posté le 29-07-2013 à 01:13:16   Voir le profil de . (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à .   

Trotmany a écrit :

Devant l'absence manifeste de sens ou de direction que pourrait prendre l'existence, je me vois dans l'obligation de poser une affirmation : la vie n'a aucune utilité.

Les religions et autres mouvements dogmatisés jusque dans le bout des ongles ont cru bon de nous faire croire à des sornettes pour nous maintenir au service encore et encore plus longtemps. Ne sommes-nous que des bêtes de somme à qui l'on agite un paradis pour qu'elles fassent tout ce que le propriétaire demande?

Parlons-en de la société qui nous mets à l'esclavage forcé et qui ne nous reconnaît l'humanité que si on a un travail. Ce que l'on fait des autres? On les brules dans les four crématoires de la misère. On les réduits en cendres dans l'ombre de nos ruelles, sous une maison de carton froissé.

Toute notre vie, nous attendons la mort. En la mort, nous attendons la vie. Quel paradoxe ridicule implanté dans la cervelle de milliards d'êtres humains asservi et fiers de l'être. Il n'existe que la vie. La mort n'a rien d'une longue fête. Alors pourquoi faudrait-il l'attendre? Alors pourquoi faudrait-il encore subir toutes ces humiliations quotidiennes, à ramper et lécher la merde pour gagner son pain. A quoi bon de survivre?

La vie, c'est une seconde de rien ; un instant absurde et gênant qu'il vaut mieux passer le plus rapidement possible.


Le sens de la vie humaine serait le "plaisir plénitude absolu" de l'Esprit universel
qui se découvre lui-même quand l'homme s'illumine, le Soi mirant le Soi,
ce qui est la destinée de chaque âme.
L'Esprit serait dans une forme de "joie" de se voir découvert par lui-même.
Cela justifierait nos vies.

(Reste une vision nietzschéenne qui ne mène qu'à considérer la vie comme absurde.)






http://upload.alloforum.com/22/ZRQDSBVJ

--------------------
Trotmany
Trotmany
607 messages postés
   Posté le 03-08-2013 à 20:38:14   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Belle histoire. L'être tiraillé entre jouissance et contemplation. Laquelle de ces deux positions apporte le plus de plaisir selon toi ?
.
Soy
.
660 messages postés
   Posté le 04-08-2013 à 00:13:37   Voir le profil de . (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à .   

C'est une question difficile
car parler de jouissance pour le Soi
est déjà tangentiellement ardu conceptuellement.

Le Soi est Sat-chit-ananda.
Être-Conscience-Béatitude (félicité), par essence.

Mais relativement, je pense que jouir de son union d'avec l'être
reste ce qui procure le plus de "plaisir". Ce sont les samadhis dont on parle tant.
Et le dernier des samadhis est fusion complète avec l'Être, donc dissolution totale de l'ego et absence de jouissance.
Mais relativement aussi, on ne peut jouir que de ce que l'on peut contempler.
Des être illuminés, afin de jouir le restant de leur vie de l'image
de leur dieu, choisissent de garder un reliquat d'ego pour ne pas se fondre
entièrement dans l'Océan de la béatitude.







Edité le 04-08-2013 à 00:15:19 par Ishvara




--------------------
uber
uber
963 messages postés
   Posté le 04-08-2013 à 13:16:40   Voir le profil de uber (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à uber   

DeMars a écrit :

Je perçois dans l'affirmation une certaine déception. Et lorsque nous sommes déçus c'est parce qu'on a des attentes qui ne se sont pas réalisés ou qui ne se réaliseront pas.



--------------------
un robinet qui fuit...n'a pas forcément peur ( archimède de syracuse)
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5144 messages postés
   Posté le 13-08-2013 à 21:34:38   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

uber a écrit :

[citation=DeMars]Je perçois dans l'affirmation une certaine déception. Et lorsque nous sommes déçus c'est parce qu'on a des attentes qui ne se sont pas réalisés ou qui ne se réaliseront pas.

:)[/citation]

et quand on attend rien , peut on être déçu, ou dépressif ?

--------------------
aime la littératures
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
10499 messages postés
   Posté le 14-08-2013 à 20:31:37   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

depressif

--------------------
J'ai dit !
.
Soy
.
660 messages postés
   Posté le 18-08-2013 à 04:53:31   Voir le profil de . (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à .   

J'avoue qu'avec des gays Lelurons comme vous,
Difficile de rester dépressif longtemps !

--------------------
reficul
51 messages postés
   Posté le 18-08-2013 à 13:06:35   Voir le profil de reficul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à reficul   

justement ne pas être dépressif permet de vivre des choses que les dépressif ne vivent pas

--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie  Une seconde de rienNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum