LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie 

 L'amour garanti

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3Page précédente 
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 08-03-2006 à 06:06:58   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

C'est de ne voir que la bouteille à moitié vide.


--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
Atil
Atil
29064 messages postés
   Posté le 08-03-2006 à 08:56:34   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Donner et recevoir, calculer si les échanges sont équitables ...
Finalement l'amour ressemble à un commerce de troc. C'est donnant-donnant.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
oeilduneant
Voir par les yeux de Dieu.
oeilduneant
182 messages postés
   Posté le 08-03-2006 à 09:24:43   Voir le profil de oeilduneant (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à oeilduneant   

Et comment pourrait-il en être autrement ? C'est le principe du vivant de vieiller à sa survie ; et tout le nombrilisme de l'homme tourne autour de ça.


--------------------
"Tu ne grimpes jamais en vain dans les monts de la vérité : ou bien aujourd'hui déjà tu parviens à monter, ou bien tu exerces tes forces pour pouvoir monter plus haut demain."
- Nietzsche -
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 08-03-2006 à 12:12:19   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

Je ne pensais pas à calculer ou à l'équitabilité de l'échange par rapport aux autres. C'était plus par rapport à soi.
Savoir équilibrer, avec soi-même, ce que l'on donne, reçoit ou échange pour ne pas donner ou prendre trop et par la suite en souffrir.
oeilduneant
Voir par les yeux de Dieu.
oeilduneant
182 messages postés
   Posté le 08-03-2006 à 14:42:39   Voir le profil de oeilduneant (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à oeilduneant   

Calculer précisément les intérêts qu'on retire à donner un peu, un peu plus ou un peu moins est une tâche très rude. Il faut pour cela connaître parfaitement la personne avec qui l'on partage sa vie. Et encore, tant de facteurs entrent en jeu qu'il n'est pas vraiment possible de connaître les conséquences effectives de nos actes. C'est un peu comme la drague, on y va à taton. Après, l'expérience joue un rôle non négligeable en ce qui concerne la probabilité qu'un acte ait la conséquence prévue. La raison et l'expérience sont, selon moi, le noyau d'une relation stable.


--------------------
"Tu ne grimpes jamais en vain dans les monts de la vérité : ou bien aujourd'hui déjà tu parviens à monter, ou bien tu exerces tes forces pour pouvoir monter plus haut demain."
- Nietzsche -
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 08-03-2006 à 15:29:12   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

«Savoir équilibrer, avec soi-même, ce que l'on donne, reçoit ou échange pour ne pas donner ou prendre trop et par la suite en souffrir»...


<o> Tu es certaine que tu n'as pas oublié de présenter tes fiches de paie, ou de fournir un échantillon de 10 cc d'urine, avant de t 'engager en amour ?

Ne pas trop donner, ne pas trop prendre, veiller à faire gaffe qu'on échange juste ce qu'il faut, mesurer, respecter la posologie, consulter son médecin avant de faire un pas en avant, se faire vacciner, faire un pas en arrière, prendre sa température, en parler à son avocat, signer la clause spéciale stipulant que le contrat peut être résilié à tout moment, lu et approuvé, etc, etc...

Ce n'est pas très romantique, ta vision de l'amour.
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 08-03-2006 à 15:43:07   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

lol, j'suis morte de rire

En fait je me suis mal exprimé. Je ne veux pas dire qu'il faut calculer par rapport aux gens ce qu'on leur donne ou ce que l'on en prend sinon cela ne peut se faire car chaque personne est unique et il faut effectivement bien la connaitre. Et en plus je suis aussi d'accord avec vous sur l'absence de romantisme. Ce n'était pas dans ce sens que j'exprimais le "calcul".

Alors, pour faire simple, voici un exemple. Si je suis trop scotché sur mes filles, elles deviennent capricieuses. Leurs caprices me font chier. Donc je souffre du trop d'attention que je leur donne.
Là, je me demande la raison du pourquoi je leur donne trop à ce moment, de quel est leur besoin réel et de l'équilibre a trouver entre nous, pour ne plus qu'elles soient capricieuses et pour que je ne souffre pas de ne plus être aussi attentive.
Ce côté "maternelle-couveuse" se retrouve dans toutes mes relations. Ainsi, je cherche pour moi moi quel est l'équilibre que je peux atteindre pour ne plus souffrir de cela avec chaque personne, non pas en fonction de la personne mais en fonction de moi afin de corriger (d'atteindre l'équilibre) ce manque, problème, ??? qui est en moi.

C'est dans ce sens que je parlais d'équilibre et de calcul. Que par rapport à soi mais avec les autres.

Je ne suis pas convaincue d'avoir été plus claire.
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 08-03-2006 à 16:04:33   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

Sans question d'intérêt. Dès fois avec certaines personnes ce n'est pas interressant du tout.
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 08-03-2006 à 16:58:12   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

En amitié, il peut s'établir une telle relation que l'on peut dire à son ami (e): tu as été trop loin, je n'aime pas tel comportement à mon égard, etc... sans pour cela déclencher une réaction en chaîne que l'on est pas certain de maîtriser.
Peser ne me parait pas compatible. Savoir s'arrêter, plutôt?


--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 08-03-2006 à 18:41:20   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Zorglub, avec l'exemple de la relation maternelle, je crois qu'on est à cent lieues du type d'amour homme-femme dont il est question dans le sujet. À vrai dire, je ne m'attendais pas qu'on l'évoque. Je croyais avoir été bien clair...

Bref, en résumé je dis que le célibat par choix peut se faire en toute sérénité, même après avoir traversé une rude épreuve relationnelle. Je pense qu'il faut l'avoir vécu pour comprendre. En laissant place à l'amitié, c'est un fardeau d'attentes en moins qu'on s'enlève de nos épaules. Et pourquoi ne pas baser sa relation sur le type amour-amitié, no sex, no passion, mais just reason ? Ça aussi c'est possible.

Certains qui ne le comprennent pas encore, ne sont tout simplement pas prêts à abandonner leurs désirs. Ces esclaves de leurs désirs...
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 08-03-2006 à 21:01:47   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

J'suis p't'être tarée mais pour moi l'amour est le même sentiment quelquesoit le type de relation. Avec juste certaines choses en plus et en moins dans chaque type.

Et donc, comme la base de l'amour reste la même, j'ai choisi les enfants dans l'exemple car il m'est plus facile de parler sur cette relation que sur celle avec un amoureux. Mais désolée, je ne recommencerais plus.

Quand à ton commentaire Pizza, je pense que sans le sexe dans la relation amoureuse, tu restera bien incomplet.
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 08-03-2006 à 21:04:31   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

Il parait que l'absence de sexe dans une relation amoureuse peut provoquer des frustrations graves, pouvant s'avérer pathologiques.
L'amitié n'a rien à voir avec l'amour, même si j'aime mes amis.

--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 08-03-2006 à 22:06:24   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

«J'suis p't'être tarée mais pour moi l'amour est le même sentiment quelquesoit le type de relation. Avec juste certaines choses en plus et en moins dans chaque type»...


<o> Justement, avec «certaines choses en plus et en moins dans chaque type», c'est ce qui caractérise les différents type d'amour. Mais ils sont tous plus ou moins soumis à l'égoisme.




«Quand à ton commentaire Pizza, je pense que sans le sexe dans la relation amoureuse, tu restera bien incomplet»...


<o> Qui parle de sexe, ici ?
Quand on parle du désir, ce n'est pas systématiquement de sexe dont il est question.
L'amour fait partie du désir, aussi. Tu ne vas quand même pas associer l'amour à l'esprit.




«j'ai choisi les enfants dans l'exemple car il m'est plus facile de parler sur cette relation que sur celle avec un amoureux. Mais désolée, je ne recommencerais plus»...


<o> Pourquoi s'en désoler ? Y a pas de mal.

C'est juste que la plupart du monde sait bien qu'un amour entre un homme et une femme est différent de l'amour maternel. Pourquoi tout amalgamer ainsi ?
Atil
Atil
29064 messages postés
   Posté le 09-03-2006 à 17:39:16   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Et pourquoi ne pas baser sa relation sur le type amour-amitié, no sex, no passion, mais just reason ?"

>>>>J'ai connu cela, aprés l'avoir longtemps cherché.
Et je peux dire que c'est ce que j'ai trouvé de meilleur comme relation dans toute ma vie.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 09-03-2006 à 18:37:43   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

En plus je parie que tu n'es pas devenu un cas «pathologico-frustré» pour autant

Je n'ai pas totalement connu ce genre d'expérience, mais je devine qu'en ayant ni attentes, ni passions, on peut s'épanouir dans une sorte de mind-focus entre deux personnes sur la même longueur d'ondes...


--------------------
#PizzaMan
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 09-03-2006 à 19:21:34   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

Sans passion, sans attentes, on appelle cela "vie végétative".

Atil:



Pizza Man




--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
Atil
Atil
29064 messages postés
   Posté le 10-03-2006 à 07:55:04   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"En plus je parie que tu n'es pas devenu un cas «pathologico-frustré» pour autant "

>>>>Je l'étais peut-être tant que cette aspiration platonique b'était encore qu'une sorte d'idéal théorique. Mais une fois que j'ai vraiment pu vivre cette expérience, j'ai pu voir que c'était vraiment un truc bien.
Et puis rien n'oblige de vivre l'amour et le sexe avec la même personne.

--------------------------------------------------------------------------------

"Sans passion, sans attentes, on appelle cela "vie végétative". "

>>>>>Ou alors on peut appeler ca "ataraxie". Et c'est ce que recherche les sages.
Mais on pourrait peut-être lancer une discussion rien que pour essayer de définir ce qui fait la différence entre "vie végétative" et "ataraxie".


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 10-03-2006 à 10:21:57   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

La vie végétative découle d'un terme médical, qui se définit par une absence totale d'activité psycho-motrice. Je ne vois d'ailleur pas la pertinence avec le sujet, mais bon...

Tandis que l'ataraxie est plutôt un choix qui pourrait te mener à une forme de vie plus évoluée, plutôt que de vivre en esclave des passions et attentes.
Atil
Atil
29064 messages postés
   Posté le 10-03-2006 à 11:02:36   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Et quand on est avachi, dépressif, et qu'on n'a plus envie de rien faire, qu'on n'a plus gout à rien, c'est encore autre chose.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 10-03-2006 à 11:12:52   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Oui, bien que l'activité cérébrale des dépressifs est quand même fonctionnelle...
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3Page précédente 
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie  L'amour garantiNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum