LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité 

 Réincarnation et Résurrection.

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 Page suivante
alpha
Le Un et dans le Tout
alpha
388 messages postés
   Posté le 18-09-2004 à 12:38:10   Voir le profil de alpha (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à alpha   

N'est-il pas surprenant de nos jours, de voir proliférer les adpetes de la Réincarnation? Pourquoi ce renouveau?
Comme si la perceptive d'un destin unique (résurrection), ne suffisait plus à combler l'avidité de nos contemporains...
Comme si notre individualisme déchainé se cherchait un nouvel investissement dans la relance des vies multiples.
alpha
Le Un et dans le Tout
alpha
388 messages postés
   Posté le 18-09-2004 à 14:01:14   Voir le profil de alpha (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à alpha   

Un peu d'histoire sur la Réincarnation.

La doctrine des vies successives ou réincarnation est appelée aussi
Palingénésie, de deux mots grecs, Palin, de nouveau, Génésis, naissance.
Elle a été formulée dès l'aurore de la civilisation en Inde.
On trouve dans la Vedas:<< Comme l'on quitte des vêtements usés pour en prendre des nouveaux, ainsi l'âme quitte le corps unsé pour revetir de nouveaux corps.
Pythagore fut le premier qui introduisit en Grece la doctrine des renaissances de l'âme qu'il avait connue dans ses voyages en Egypte et en Perse.
Platon adopta l'idée pythagoricienne de la Palingénésie: << Il est certain que les vivants naissent des mort; que les mort renaissent encore>> (Phédre).
L'école néo-platonicienne d'Alexandrie enseigna la réincarnation en précisant davantage les conditions pour lâme dans cette évoliution progressive.
Plotin, le premier de tous, y revient maintes fois dans le cours de ses Ennéades.
C'est un dogme, dit-il, de toute l'antiquité et universellement enseigné qui, si l'âme commet des fautes, elle est condamnée à les expier en subissant des punitions dans les enfers ténébreux, puis elle est admise à passer dans un nouveau corps pour recommencer ses épreuves.
<<La providence des dieux, écrit Plotin, assure a chacun de nous le sort qui lui convient et qui est harmonique avec ses antécédents selon ses existences sucessives>>.
Jamblique ajoute:<< Ainsi les peines qui nous affligent sont souvent le châtiments d'un (péché) dont lâme s'est rendue coupable dans une vie antérieure. Quelques fois Dieu nous en cache la raison, mais nous ne devons pas moins l'attribuer à sa justice.>>
Parmi les Romains qui puisèrent la plupart de leurs connaissances en Grece, Virgile exprime clairement l'idée de la Palingénésie en ces termes: << toutes ses âmes, lorsque pendant mille ans elles ont tourné la roue de cette existance (dans l'Elysée ou le Tartare), Dieu les appelle en nombreux essaims au fleuve de Léthé, afin que, privée du souvenir, elles revoient les lieux supérieurs et convexes et commencent à vouloir retourner dans le corps>>
Les Gaulois croyaient aux vies sucecessives. Cesar écrit dans la guerre des gaules:<< Une croyance qu'ils cherchent toujours à établir, c'est que les âmes ne périssent point et qu'après la mort elle passent d'un corps dans un autre.>>
Le Talmud enseigne que lâme d'Abel passa dans le corps de SETH et plus tard dans celui de MoÏSE.
Le Zoar dit :<< Toutes les âmes sont soumises aux épreuves de la transmigrations>> et la Kaballe: << Ce sont les renaissances qui permettent aux hommes de se purifier.>>
De tous les Pères de l'Eglise, Origène est celui qui a affirmé de la manière la plus précise, en de nombreux passages de ses "principes", la réincarnation ou renaissances des âmes.
Dans ses "confessions", st. Augustin nous dit:<< Mon enfance n'a t'elle point succédé à un autre âge mort avant elle ?...Même avant ce temps là, ai-je été quelque part? Etais-je quelqu'un?>>.
Mais cette doctrine restera voilée durant toute la durée du moyen âge, car elle était sévèrement proscrite par l'église.
Il faudra attendre les temps modernes et la liberté de penser et de disciter pour que celle-ci reparaisse.
Leibniz, en étudiant le problème de l'origine de l'âme, admit que le principe intelligent, sous forme de monade, avait pu se développer dans la filière animale.
De nombreux penseurs se rallièrent à la réincarnation: Charles bonnet,Lessing, Dupont de Nemours, Fourier, Jean Reynaud ...etc
Cette doctrine des vies successives fut vulgarisée danss le grand public par des auteurs comme Balzac, TH. gautier,G. Sand,Victor hogo...etc.
alpha
Le Un et dans le Tout
alpha
388 messages postés
   Posté le 18-09-2004 à 15:35:06   Voir le profil de alpha (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à alpha   

ET toi PIZZA MAN, tu préfères Une seule vie sur cette planéte est puit plus rien du tout?
Ou vivre plusieurs vies ?

Message édité le 04-12-2004 à 19:12:43 par ZaQieL
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 18-09-2004 à 19:38:05   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Je me demande si la réincarnation a vraiment été introduite en Europe en venant de l'Inde.
Je me demande si ce genre de doctrine n'existait pas déja en europe avant l'arrivée des indo-européens.
On retrouve en effet des traces de cette croyance jusque chez les celtes, trés loin à l'ouest. On en trouve aussi en Égypte, bien avant que les grecs n'entrent en contact avec l'Inde.
Il est possible que ce genre de croyance ait été trés anciennement créé par les 1ers agriculteurs, en faisant une comparaison entre la vie humaine et le cycle de vie des plantes (qui disparaissent puis renaissent avec les saisons).

PS : il est vrai que la branche kabbalistique du judaisme croit à la réincarnation.
La preuve se trouve dans le Sepher ha-Gilgulim . (gilgoul = réincarnation)


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 18-09-2004 à 19:40:59   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

la Kabbale juive déclare clairement qu'il y a trois types d'hommes : ceux qui ne se réincarnent pas, ceux qui se réincarnent seulement pour des raisons spécifiques, et ceux qui se réincarnent en général, les renaissances permettant de se purifier.
Le Zohar (ouvrage de Kabbale écrit vers 1290) dit à ce sujet :

- "Les âmes doivent réintégrer la substance absolue d'où elles sont sorties. Toutefois, pour cela, elles doivent développer toutes les perfections, dont le germe se trouve en elles. Si elles ne satisfont pas à cette condition durant une vie, elles doivent en commencer une deuxième, une troisième et d'autres encore, jusqu'à ce qu'elles aient rempli les conditions qui leur permettront de s'unir à nouveau avec Dieu."

-"Aussi longtemps qu'une personne ne parvient pas à atteindre ses objectifs dans ce monde, le Saint, Béni soit-il, la déracine et la replante autant de fois qu'il faut. " (Zohar I 186b)

-"Toutes les âmes sont sujettes à la réincarnation; nul ne connaît les voies du Saint, Béni soit-il! Les gens ne savent pas qu'ils sont présentés devant le tribunal avant d'entrer dans ce monde et une fois qu'ils l'ont quitté; ils ignorentqu'ils doivent subir beaucoup de réincarnations et de travaux secrets et que, complètement dépouillés, de nombreuses âmes et une infinité d'esprits errent dans l'au-delà sans pouvoir pénétrer sous le voile du Palais du Roi. Les hommes ne sont pas conscients que les âmes virevoltent comme des cailloux lancés par une fronde. Mais le temps sera proche quand on découvrira tous ces mystères ". (Zohar II 99b)

-"Rabbi Yossi a répondu: Ces corps méprisables qui n'ont pas réalisé leur objectif, seront considérés comme n'ayant pas existé ... Rabbi Its'hak,n'étant pas d'accord, lui a répondu : Le Saint, Béni soit-Il, leur insufflera une autre âme et s'ils sont jugés méritants, ils auront droit à l'éternité, sinon ils seront de la cendre foulée par les justes." (Zohar, I 131A et II 105B)

-"Pineas, fils d'Eléazar, était la réincarnation de notre ancêtre Isaac ... Essaü se réincarna en Zimri, fils de Salou." (Zohar (III, 236B, 237A).

-"Un cadavre qui reste sans sépulture pendant plus de vingt-quatre heures cause un affaiblissement des éléments du Char céleste et empêche le dessein divin d'être accompli; car peut-être Dieu a-t-Il décrété qu'il doit subir une réincarnation immédiatement le jour de sa mort, ce qui serait le mieux pour lui. Mais tant que le cadavre n'est pas inhumé, l'âme ne peut ni se trouver en présence du Saint Béni soit-il, ni être transférée dans un autre corps. Car une âme ne peut entrer dans un deuxième corps si le premier n'est pas en terre." (Zohar III 88B).

-"Nous savons que Moise était la réincarnation (gilgoul) d'Abel" (Tikouné Zohar 69, 99B).

-"Caïn se réincarna en Essaü"</i>. (Tikouné Zohar 69, 118B)

-"Quant à lui (Adam), il se réincarna en nos anciens saints, Abraham, Isaac, Jacob". (Tikouné Zohar 69, 1113A)

-"L'homme ne reçoit pas la récompense de ses bonnes actions dans ce monde, de peur qu'il n'y revienne (réincarné) par suite de ses péchés." ("Talmud Irouvin 22A)


Le Tikouné Zohar 69-103A laisse entendre que, même si un faible progrès est enregistré à chaque fois, l'âme a des milliers d'occasions de se réincarner afin d'atteindre son état de perfection.

Le Bahir, Ne'hounia ben Hakana, sage ayant vécu probablement au premier siècle, écrit :
" Pourquoi n'advient il à tel juste que de bonnes choses alors qu'un autre juste subit des épreuves ? C'est parce que ce dernier a fait le mal dans une vie antérieure et qu'il en paie maintenant les conséquences...C'est comme la personne qui a planté une vigne et recueille du raisin acide au lieu des fruits sucrés qu'il espérait. Voyant qu'il a planté et vendangé en vain, il arrache la vigne et, après avoir bien nettoyé, en plante une nouvelle. Et ainsi de suite. " (Bahir 195)

Le grand rabbi Its'hak Louria (1534-1572) a même écrit tout un ouvrage sur le sujet : le "Chaar Ha Gilgoulim" ("Les portes de la réincarnation"). Le "Sefer HaGuilgoulim" ("le Livre de la Réincarnation"), de Haïm Vital, est aussi un ouvrage entièrement consacré à ce sujet.

Dans l'Islam, le courant Soufi enseigne parfois aussi la réincarnation :

- "Quand j'étais pierre, je suis mort et je suis devenu plante, Quand j'étais plante, je suis mort et je suis parvenu au rang d'animal, Quand j'étais animal, je suis mort et j'ai atteint l'état d'homme. Pourquoi aurais-je peur? Quand ai-je perdu quelque chose en mourant?" (Jalal ud-Din Rumi)


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 18-09-2004 à 19:45:12   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Ho moi, je préfère vivre ma vie pleinement en dehors d'Internouille, sans sombrer dans vos excès pour donner un sens à votre vie en participant aux forums.

Vie après, ou vie pendant, c'est dans l'instant présent que l'angoisse vous incite à divaguer comme vous le faites.

Message édité le 04-12-2004 à 19:13:36 par ZaQieL


--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 18-09-2004 à 20:49:31   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Je trouve personellement que la vie est bien plus angoissante que la mort.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
feedesarts
Le rêve est l'aquarium de la nuit!
913 messages postés
   Posté le 19-09-2004 à 06:20:51   Voir le profil de feedesarts (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à feedesarts   

Oui on dit que la mort est le repos éternel.


--------------------
Fée des Arts!
alpha
Le Un et dans le Tout
alpha
388 messages postés
   Posté le 19-09-2004 à 09:54:07   Voir le profil de alpha (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à alpha   

Cette voracité pour les existences nombreuses et, si possible, "interessantes"prend souvent a notre époque des formes incroyables.
On voit, par exemple, des "festivals de vies antérieures" se tenir régulièrement dans de luxueux hôtels parisiens.
De leur côté, les médiums de tous bord, vantent, dans des revues spécialisées, leurs apptitudes à remonter les fillières karmiques de leurs consultants (pour la somme de...$.)
Parfois, ce sont des séances collectives à visées thérapeutiques prenant pour théme l'exploration du lointain passé.
Si naguère on remuait sur le canapé du psychanalyste les traumatismes de la petite enfance, aujourd'hui, sur la natte orientale-tapis volant à travers les siècles-on par à la recherche des "ennuis" des vies antérieures comme si ceux de la vie présente ne suffisaient pas.
alpha
Le Un et dans le Tout
alpha
388 messages postés
   Posté le 19-09-2004 à 11:03:17   Voir le profil de alpha (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à alpha   

La venue du Bouddhisme, dans nos pays depuit quelques années a fait resurgir la Réincarnation, ou plus la renforcer.
Par exemple en France : plus de 260 monasteres, sans oublier les centres.
Entre 1976 et 1986 les pratiquants du borddisme ont doublés en passant de 200.000 a plus de 400.000 adherents, pour atteindre plus de 600.000 en 1997, il serait plus de 800.000 actuellement.
Le corps et la réincarnation.
l'existence personnelle n'est qu'un processus physique associé à un phénomé de l'esptit. Le corps change sans cesse; les cellules se renouvelles; le corps d'un nouveau né n'est pas le même que celui d'un enfant...
Il ne sagit donc pas de quelques chose de durable, mais d'un processus impermanent (mort et naissance de nouvelles cellules, etc..)
Selon Bouddha, la réincarnation n'est pas la renaissance d'un individu, mais la perpétuation de ces forces dans d'autres corps, sous d'autres combinaisons.
Toutes fois la plus part des Bouddhistes pensent qu'il est possible de se Réincarner dans une des différentes classes d'êtres (animaux,humains, dieux et demi-dieux, spectres etc..) en fonction des actions, bonnes ou mauvaises, accomplies dans sa vie (version Nepal résumé de la réincarnation)
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 19-09-2004 à 12:01:48   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

la croyance en la réincarnation chez les bouddhistes leurs vient de l'hindouisme (d'ou le bouddhisme est issu).
Mais le Dalaï-lama a lui-même dit que la doctrine de la réincarnation n'était pas nécessaire dans le bouddhisme : elle pourrait trés bien être démontrée fausse sans que cela affecte le bouddhisme.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
alpha
Le Un et dans le Tout
alpha
388 messages postés
   Posté le 19-09-2004 à 13:45:39   Voir le profil de alpha (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à alpha   

Atil a écrit :

la croyance en la réincarnation chez les bouddhistes leurs vient de l'hindouisme (d'ou le bouddhisme est issu).
Mais le Dalaï-lama a lui-même dit que la doctrine de la réincarnation n'était pas nécessaire dans le bouddhisme : elle pourrait trés bien être démontrée fausse sans que cela affecte le bouddhisme.


Les plus connus sont l'indouisme et le bouddhisme qui ont perpetué l'idée de la réincarnation.
Au Tibet, quand ont parle réincarnation on ne peut s'empecher de penser au Dalaï-lama dont tout le monde a retenu qu'il est l'Incarnation du premier Dalaï-lama.
Alors pourquoi dit- il que la doctrine de la réincarnation n'était pas necessaire dans le Bouddhisme et qu'elle pourrait être démontrée comme fausse?

Mais moi qui ne suis pas spécialiste de la doctrine Bouddiste, il y a quelque chose qui me trouble.
Ils passent leur temps (ca ne me dérange pas) à expliquer que la Personne n'existe pas et ils croient quand même à la réincarnation...
Il y a là contradiction. Qu'est-ce qui se réincarne? Des brides de la personnalité, des souvenirs, des impressions, des pensées peuvent se réincarner chez plusieurs personnes en même temps.
Ma conclusion en toute humilité c'est que finalement, pour les boiuddistes, il ne reste plus rien de la personne.

Message édité le 19-09-2004 à 13:59:18 par alpha
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 19-09-2004 à 13:58:33   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

alpha a écrit :

Au Tibet, quand ont parle réincarnation on ne peut s'empecher de penser au Dalaï-lama dont tout le monde a retenu qu'il est l'Incarnation du premier Dalaï-lama.

Alors pourquoi dit- il que la doctrine de la réincarnation n'était pas necessaire dans le Bouddhisme et qu'elle pourrait être démontrée comme fausse? "...


<o> alpha devrait réfléchir un peu...

Le Dalaï-lama n'attache aucune espèce d'importance quand à son statut, ce qu'il est, et la signification de son titre "d'Incarnation du machin bidule".

Ce qui compte dans le principe boudhique c'est l'action sans objectif précis. L'être et le paraître y sont laissés pour compte.
alpha
Le Un et dans le Tout
alpha
388 messages postés
   Posté le 19-09-2004 à 14:06:26   Voir le profil de alpha (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à alpha   

Pizza Man a écrit :

" Au Tibet, quand ont parle réincarnation on ne peut s'empecher de penser au Dalaï-lama dont tout le monde a retenu qu'il est l'Incarnation du premier Dalaï-lama.

Alors pourquoi dit- il que la doctrine de la réincarnation n'était pas necessaire dans le Bouddhisme et qu'elle pourrait être démontrée comme fausse? "...

<o> alpha devrait réfléchir un peu...

Le Dalaï-lama n'attache aucune espèce d'importance quand à son statut, ce qu'il est, et la signification de son titre "d'Incarnation du machin bidule".

Ce qui compte dans le principe boudhique c'est l'action sans objectif précis. L'être et le paraître y sont laissés pour compte.


Oui puisque pour le bouddisme la personne n'est rien. Alors dans ses conditions statut ou pas, qu'elle importance.
Aujourd'hui PIZZA MAN j'ai un de ces mal de tête....alors me ne demande pas trops svp de réflechir Merci a toi, je te sais très comprehensif.
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 19-09-2004 à 14:15:33   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Le docteur Pizza Man sait se montrer très magnanime avec les maux de tête de ceux qui sont frappés du sceau de sa grâce

C'est une chose que bien peu d'internouillonautes peuvent bénéficier...

Message édité le 04-12-2004 à 19:14:36 par ZaQieL
alpha
Le Un et dans le Tout
alpha
388 messages postés
   Posté le 19-09-2004 à 21:03:31   Voir le profil de alpha (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à alpha   

Doctrine Bouddhiste (du Nepal et du Tibet qui se rattache au Mahâyâna).

article 3. toute souffrance peut être supprimée par la suppression du désir et de l'ignorance.
On peut échapper au cycle Des REincarnations, par lequel on plonge d'une vie dans une autre, d'une souffrance dans l'autre.
feedesarts
Le rêve est l'aquarium de la nuit!
913 messages postés
   Posté le 20-09-2004 à 04:06:11   Voir le profil de feedesarts (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à feedesarts   

Très intéressant ce que tu écris ici alpha......c'est sûrement la clé.


--------------------
Fée des Arts!
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 20-09-2004 à 08:32:54   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Mais, pour les bouddhistes, la suppression des désirs permet non seulement de répéter les mêmes erreurs et donc les mêmes souffrances dans nos autres vies, mais aussi dans les différents épisodes de notre vie actuelle.
Donc cette doctrine est aussi valable et utilisable s'il n'y a qu'une vie.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 20-09-2004 à 08:33:57   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Et la résurrection ?
On n'en a pas encore parlé ?


D'ou vient le mythe de la résurrection des chairs chez les chrétiens?

Simplement d'une mauvaise interprétation de ce passage du chapitre 37 d'Ézéchiel :
1 La main de l’Éternel fut sur moi, et l’Éternel me fit sortir en esprit, et me posa au milieu de la plaine, et elle était remplie d’ossements ;
2 et il me fit passer auprès d’eux, tout autour ; et voici, ils étaient fort nombreux sur la face de la plaine ; et voici, ils étaient très secs.
3 Et il me dit : Fils d’homme, ces os revivront-ils ? Et je dis : Seigneur Éternel ! tu le sais.
4 Et il me dit : Prophétise sur ces os, et dis-leur : Os secs, écoutez la parole de l’Éternel.
5 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel, à ces os : Voici, je fais venir en vous le souffle, et vous vivrez.
6 Et je mettrai sur vous des nerfs, et je ferai venir sur vous de la chair, et je vous recouvrirai de peau ; et je mettrai en vous le souffle, et vous vivrez ; et vous saurez que je suis l’Éternel.
7 Et je prophétisai selon qu’il m’avait été commandé ; et comme je prophétisais, il y eut un bruit, et voici, il se fit un mouvement, et les os se rapprochèrent, un os de son os.
8 Et je vis, et voici, il vint sur eux des nerfs et de la chair, et de la peau les recouvrit par-dessus ; mais il n’y avait pas de souffle en eux.
9 Et il me dit : Prophétise au souffle, prophétise, fils d’homme, et dis au souffle : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Esprit, viens des quatre vents, et souffle sur ces tués, et qu’ils vivent.
10 Et je prophétisai selon qu’il m’avait commandé ; et le souffle entra en eux, et ils vécurent, et se tinrent sur leurs pieds, — une immense armée.
11 Et il me dit : Fils d’homme, ces os sont toute la maison d’Israël. Voici, ils disent : Nos os sont desséchés, et notre attente a péri ; nous sommes retranchés !
12 C’est pourquoi prophétise, et dis-leur : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’ouvrirai vos sépulcres, et je vous ferai monter hors de vos sépulcres, mon peuple, et je vous amènerai dans la terre d’Israël.
13 Et vous saurez que je suis l’Éternel, quand j’aurai ouvert vos sépulcres, et que je vous aurai fait monter hors de vos sépulcres, mon peuple.
14 Et je mettrai mon Esprit en vous, et vous vivrez, et je vous placerai sur votre terre ; et vous saurez que c’est moi, l’Éternel, qui ai parlé et qui l’ai fait, dit l’Éternel.
15 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :
16 Et toi, fils d’homme, prends un bois, et écris dessus : Pour Juda, et pour les fils d’Israël, ses compagnons. Et prends un autre bois, et écris dessus : Pour Joseph, le bois d’Éphraïm et de toute la maison d’Israël, ses compagnons.
17 Et rapproche-les l’un de l’autre, pour qu’ils soient un seul bois, et ils ne seront qu’un dans ta main.
18 Et quand les fils de ton peuple te parleront, disant : Ne nous déclareras-tu pas ce que signifient pour toi ces choses ? dis-leur :
19 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, je prendrai le bois de Joseph, qui est dans la main d’Éphraïm, et les tribus d’Israël, ses compagnons ; et je les mettrai sur celui-ci,[savoir sur le bois de Juda, et je les ferai être un seul bois, et ils seront un dans ma main.
20 Et les bois sur lesquels tu auras écrit seront dans ta main, sous leurs yeux.
21 Et dis-leur : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, je prendrai les fils d’Israël d’entre les nations où ils sont allés, et je les rassemblerai de toutes parts, et je les ferai entrer dans leur terre ;
22 et je les ferai être une seule nation dans le pays, sur les montagnes d’Israël : un seul roi sera leur roi à tous ; et ils ne seront plus deux nations, et ils ne seront plus divisés en deux royaumes.


Il est clair que ce texte était une prophétie parlant du retour des hébreux dans leur pays aprés l'exil de Babylone (587-538 av.JC).Il ne s'agit absolument pas d'une évocation de la résurrection des chairs lors du jugement dernier comme on l'a interprété (ou surinterprété) par la suite.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
alpha
Le Un et dans le Tout
alpha
388 messages postés
   Posté le 20-09-2004 à 08:50:29   Voir le profil de alpha (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à alpha   

feedesarts a écrit :

Très intéressant ce que tu écris ici alpha......c'est sûrement la clé.


Bonjour Feedesarts,

Merci, mais il sagit d'un forme de bouddhisme pratiquée au Népal (et au tibet) qui ce rattache au Mahâyana.
Dans le Mahâyâna on considère que tous les êtres ont la nature de Bouddha; ils peuvent donc tous être sauvés.
alpha
Le Un et dans le Tout
alpha
388 messages postés
   Posté le 20-09-2004 à 09:18:23   Voir le profil de alpha (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à alpha   

Atil a écrit :

Mais, pour les bouddhistes, la suppression des désirs permet non seulement de répéter les mêmes erreurs et donc les mêmes souffrances dans nos autres vies, mais aussi dans les différents épisodes de notre vie actuelle.
Donc cette doctrine est aussi valable et utilisable s'il n'y a qu'une vie.


En méditant, Bouddha vit le dharma, une "loi du monde" qu'il traduisit dans les quatres vérités:
1 Toutes vies sont sujettes à la souffrance (à l'impermanence).
La naissance conduit à la mort, l'union à la séparation, la croissance à la décroissance...Tout finit dans la Souffrance.

2 Toutes Souffrances ont leur racine dans le désir et l'ignorance.
3 (déjà retranscrite )
4 (cette souffrance peut ête supprimée) Ce moyen s'appelle le sentier aux huit embranchement. Il consiste en huit points. Par exemple: avoir un mode d'existence juste, un mode de pensée juste, etc...

Je n'aime pas dans cette doctrine se mot SOUFFRANCE qui revient toujours (lassant et cela me semble obsédant)
alpha
Le Un et dans le Tout
alpha
388 messages postés
   Posté le 20-09-2004 à 11:38:12   Voir le profil de alpha (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à alpha   

ET LA RESSURECTION ?

la Réincarnation fesait partie des dogmes Juifs sous le nom de RESURRECTION; seuls les Saducéens, qui pensaient que tout finit à la mort, n'y croyaient pas.
Les idées des Juifs sur ce point, comme beaucoup d'autres, n'étaient pas clairement définies, parce qu'ils n'avaient que des notions vagues et incomplétes sur l'âme et sa liaison avec le corps.
Ils croyaient qu'un homme qui à vécu pouvait revivre, sans se rendre un compte prècis de la manière dont la chose pouvait avoir lieu; ils désignaient par le mot résurrection, ce que l'on nome Reincarnation.
En effet, la Ressurection suppose le retour a la vie du corps qui est mort, ce que la science démontre matériellement impossible.
La Réincarnation est le retour de lâme ou esprit pour certains à la vie corporelle, Mais dans Un nouveau corps physique, et qui na plus rien de commun avec l'ancien.
Pour CLEMENT DE ROME:" Que personne de vous ne dise que cette chaire ne sera pas jugée et qu'elle ne ressucitera pas"
Le dogme de la Résurrection de la Chair à la fin des temps est essentiel pour le CHristianisme.
Il est étroitement lié à la notion DE JUGEMENT DERNIER:"C'est le moment où les hommes morts se relèveront qu'ils seront rétribués en fonctions de leurs actions pendant leur vie : Paradis ou Enfer pour les damnés ( tout cela ne l'oublions pas, à l'échelle de L'ETERNITE).
Cette doctrine est aussi un article de foi pour les Musulmans avec la célébre sourate LXXV du Coran.
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 20-09-2004 à 17:18:50   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Je n'aime pas dans cette doctrine se mot SOUFFRANCE qui revient toujours (lassant et cela me semble obsédant) "

------->Mais justement, Bouddha a dit de se débarasser du désir, de l'attraction et de la répulsion.
Donc il suffit de se débarasser du "je n'aime pas" pour que le mot souffrance ne nous dérange plus.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
alpha
Le Un et dans le Tout
alpha
388 messages postés
   Posté le 20-09-2004 à 17:34:57   Voir le profil de alpha (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à alpha   

Atil a écrit :

"Je n'aime pas dans cette doctrine se mot SOUFFRANCE qui revient toujours (lassant et cela me semble obsédant) "

------->Mais justement, Bouddha a dit de se débarasser du désir, de l'attraction et de la répulsion.
Donc il suffit de se débarasser du "je n'aime pas" pour que le mot souffrance ne nous dérange plus.


mais je n'aime pas ce que j'aime,
mais quelques fois : j'aime ce que ne n'aime pas...

Message édité le 20-09-2004 à 17:36:10 par alpha
alpha
Le Un et dans le Tout
alpha
388 messages postés
   Posté le 20-09-2004 à 18:07:02   Voir le profil de alpha (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à alpha   

Atil a écrit :

Je me demande si la réincarnation a vraiment été introduite en Europe en venant de l'Inde.
Je me demande si ce genre de doctrine n'existait pas déja en europe avant l'arrivée des indo-européens.
On retrouve en effet des traces de cette croyance jusque chez les celtes, trés loin à l'ouest. On en trouve aussi en Égypte, bien avant que les grecs n'entrent en contact avec l'Inde.
Il est possible que ce genre de croyance ait été trés anciennement créé par les 1ers agriculteurs, en faisant une comparaison entre la vie humaine et le cycle de vie des plantes (qui disparaissent puis renaissent avec les saisons).

PS : il est vrai que la branche kabbalistique du judaisme croit à la réincarnation.
La preuve se trouve dans le Sepher ha-Gilgulim . (gilgoul = réincarnation)


Le Bouddhisme est une (religion) historique, à fondeur: il se distingue en cela très profondément de l'hindouisme, au sein duquel il est apparu à la fin du VIe av.J.C., en même temps d'ailleurs et dans la même région que le Jaïnisme.
C'est en effet dans le bassin du Gange, vers 525, que le Bouddha Sâkyamuni commenca à prêcher sa doctrine, apres avoir connu l'eveil.
Le VIe est une période de grande effervescence intellectuelle et spirituelle dans l'Inde du nord; il est a noter que c'est l'époque du premier essor de la philosophie sur les rives orientales de la Grece, de Conficius en Chine, et d'Isaie chez les Hebreux.
A propos des Celtes et de la réincarnation CESAR disait d'eux: << UNE DE LEURS MAXIMES PRINCIPALES EST QUE LES AMES NE MEURENT POINT,MAIS QU'A LA MORT ELLES PASSENT D'UN CORPS DANS UN AUTRE, ce qu'ils croient très utile pour encourager à la vertu et pour faire mépriser la mort>>

Message édité le 20-09-2004 à 18:38:28 par alpha
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité  Réincarnation et Résurrection.Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum