LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie 

 Les cagots

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12Page précédentePage suivante
Mathilde
Mathilde
457 messages postés
   Posté le 18-10-2011 à 20:59:58   Voir le profil de Mathilde (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mathilde   

Hello le Monde!

Je viens de tomber sur un truc formidable:

Nous retrouverons ce « pied palmé » à Saint-Jean-de-Lalande et ailleurs; on se souviendra qu'il s'agit d'un signe de reconnaissance particulièrement jacquaire puisqu'il était brodé au revers de la capuche des « Pédauques » (pieds d'oie) comme Henri Vincenot appelle les pèlerins de Saint-Jacques (lire de lui « Les Etoiles de Compostelle », et aussi « La rôtisserie de la Reine Pédauque » par Anatole France). Cette patte d'oie (pé d'auque) appartenait également aux Cagots. Louis Charpentier dans « Les Jacques et le mystère de Compostelle » nous explique que ce signe d'initiation ésotérique est à l'origine de la fleur de lys et de la coquille jacquaire. Il nous démontre aussi que « l'oie » (l'Auche en vieux français) accompagne les jacquets tout le long du pèlerinage et demeure dans la toponymie du "camino", des deux côtés des Pyrénées, de même que le « Jars », mâle de l'oie, constitue son pendant, son complément logique. Ainsi s'est constitué le « jeu de l'oie » qui n'est autre que la matérialisation d'un cheminement spirituel, sur le chemin du perfectionnement compagnonnique, un labyrinthe ésotérique.

le lien ici: http://jambertie.blog4ever.com/blog/lirarticle-9824-24222.html cette partie de texte se trouve sous la photo du Passage voûté de bourg-des-maisons.

Puis, pour confirmer:
La reine Pédauque est une reine mythique qui trouverait son origine dans la ville de Toulouse à l'époque où elle était capitale du royaume wisigoth (de 413 à 508). Elle se caractérise par un pied d'oie, d'où son nom : « pè d'auca » en occitan signifie « pied d'oie »; l'étymologie attribuée par d'autres sources au bas-latin, est tout aussi probable, « pes aucæ »1. Des reines pédauques, de diverses origines et significations, sont sculptées sur les portails de plusieurs églises de France2.

Le pied d'oie est une particularité que Pédauque partage avec de nombreuses personnalités historiques, également plus ou moins mythiques ; d'une part, des nobles ou des reines — la reine de Saba, et de nombreuses Berthe comme la reine Bertrade de Laon, plus connue sous le nom de Berthe au grand pied ; d'autre part, des saintes, généralement d'origine royale ou noble, devenues bergères et fileuses, et marquées de ce signe, ou frappées par la lèpre, miraculeusement, pour échapper aux assiduités d'un prétendant (sainte Isbergue en Artois, sainte Néomoise ou Néomaye dans le centre de la France, sainte Énimie dans les gorges du Tarn). La patte d'oie et la lèpre sont en effet étroitement liées : cette maladie entraînant des affections cutanées pouvant faire penser à la peau des pattes de palmipèdes. La patte d'oie était la marque distinctive des lépreux au Moyen Âge et, plus tard des cagots du sud de la France (parmi les hypothèses sur l'origine des cagots, figure celle selon laquelle ils auraient été les descendants de lépreux).

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Reine_P%C3%A9dauque
Lisez la suite de l'article wikipedia, ça en vaut la peine!

Cordialement Vôtre!


Edité le 18-10-2011 à 21:06:28 par Mathilde




--------------------
brazali
tchic et tchac
brazali
378 messages postés
   Posté le 18-10-2011 à 21:38:35   Voir le profil de brazali (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à brazali   

y aurait-il un rapports avec les lépreux qui on le sait étaient parqués dans les cirques pyrrénéens (cul de sac)

--------------------
nul ne peut se sentir d'autre sur terre que voyageur pour un voyage toutefois qui ne tende pas vers un but dernier car il n'y en a pas
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5144 messages postés
   Posté le 19-10-2011 à 10:21:17   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

Mathilde a écrit :

Hello le Monde!

Je viens de tomber sur un truc formidable:

Nous retrouverons ce « pied palmé » à Saint-Jean-de-Lalande et ailleurs; on se souviendra qu'il s'agit d'un signe de reconnaissance particulièrement jacquaire puisqu'il était brodé au revers de la capuche des « Pédauques » (pieds d'oie) comme Henri Vincenot appelle les pèlerins de Saint-Jacques (lire de lui « Les Etoiles de Compostelle », et aussi « La rôtisserie de la Reine Pédauque » par Anatole France). Cette patte d'oie (pé d'auque) appartenait également aux Cagots. Louis Charpentier dans « Les Jacques et le mystère de Compostelle » nous explique que ce signe d'initiation ésotérique est à l'origine de la fleur de lys et de la coquille jacquaire. Il nous démontre aussi que « l'oie » (l'Auche en vieux français) accompagne les jacquets tout le long du pèlerinage et demeure dans la toponymie du "camino", des deux côtés des Pyrénées, de même que le « Jars », mâle de l'oie, constitue son pendant, son complément logique. Ainsi s'est constitué le « jeu de l'oie » qui n'est autre que la matérialisation d'un cheminement spirituel, sur le chemin du perfectionnement compagnonnique, un labyrinthe ésotérique.

le lien ici: http://jambertie.blog4ever.com/blog/lirarticle-9824-24222.html cette partie de texte se trouve sous la photo du Passage voûté de bourg-des-maisons.

Puis, pour confirmer:
La reine Pédauque est une reine mythique qui trouverait son origine dans la ville de Toulouse à l'époque où elle était capitale du royaume wisigoth (de 413 à 508). Elle se caractérise par un pied d'oie, d'où son nom : « pè d'auca » en occitan signifie « pied d'oie »; l'étymologie attribuée par d'autres sources au bas-latin, est tout aussi probable, « pes aucæ »1. Des reines pédauques, de diverses origines et significations, sont sculptées sur les portails de plusieurs églises de France2.

Le pied d'oie est une particularité que Pédauque partage avec de nombreuses personnalités historiques, également plus ou moins mythiques ; d'une part, des nobles ou des reines — la reine de Saba, et de nombreuses Berthe comme la reine Bertrade de Laon, plus connue sous le nom de Berthe au grand pied ; d'autre part, des saintes, généralement d'origine royale ou noble, devenues bergères et fileuses, et marquées de ce signe, ou frappées par la lèpre, miraculeusement, pour échapper aux assiduités d'un prétendant (sainte Isbergue en Artois, sainte Néomoise ou Néomaye dans le centre de la France, sainte Énimie dans les gorges du Tarn). La patte d'oie et la lèpre sont en effet étroitement liées : cette maladie entraînant des affections cutanées pouvant faire penser à la peau des pattes de palmipèdes. La patte d'oie était la marque distinctive des lépreux au Moyen Âge et, plus tard des cagots du sud de la France (parmi les hypothèses sur l'origine des cagots, figure celle selon laquelle ils auraient été les descendants de lépreux).

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Reine_P%C3%A9dauque
Lisez la suite de l'article wikipedia, ça en vaut la peine!

Cordialement Vôtre!


intéressant, j'ai appris certaines choses que je ne connaissais pas comme l'origine du nom pédauque.

--------------------
aime la littératures
uber
uber
963 messages postés
   Posté le 16-02-2013 à 20:05:35   Voir le profil de uber (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à uber   

martiko a écrit :

[citation=Mathilde]Hello le Monde!

Je viens de tomber sur un truc formidable:

Nous retrouverons ce « pied palmé » à Saint-Jean-de-Lalande et ailleurs; on se souviendra qu'il s'agit d'un signe de reconnaissance particulièrement jacquaire puisqu'il était brodé au revers de la capuche des « Pédauques » (pieds d'oie) comme Henri Vincenot appelle les pèlerins de Saint-Jacques (lire de lui « Les Etoiles de Compostelle », et aussi « La rôtisserie de la Reine Pédauque » par Anatole France). Cette patte d'oie (pé d'auque) appartenait également aux Cagots. Louis Charpentier dans « Les Jacques et le mystère de Compostelle » nous explique que ce signe d'initiation ésotérique est à l'origine de la fleur de lys et de la coquille jacquaire. Il nous démontre aussi que « l'oie » (l'Auche en vieux français) accompagne les jacquets tout le long du pèlerinage et demeure dans la toponymie du "camino", des deux côtés des Pyrénées, de même que le « Jars », mâle de l'oie, constitue son pendant, son complément logique. Ainsi s'est constitué le « jeu de l'oie » qui n'est autre que la matérialisation d'un cheminement spirituel, sur le chemin du perfectionnement compagnonnique, un labyrinthe ésotérique.

le lien ici: http://jambertie.blog4ever.com/blog/lirarticle-9824-24222.html cette partie de texte se trouve sous la photo du Passage voûté de bourg-des-maisons.

Puis, pour confirmer:
La reine Pédauque est une reine mythique qui trouverait son origine dans la ville de Toulouse à l'époque où elle était capitale du royaume wisigoth (de 413 à 508). Elle se caractérise par un pied d'oie, d'où son nom : « pè d'auca » en occitan signifie « pied d'oie »; l'étymologie attribuée par d'autres sources au bas-latin, est tout aussi probable, « pes aucæ »1. Des reines pédauques, de diverses origines et significations, sont sculptées sur les portails de plusieurs églises de France2.

Le pied d'oie est une particularité que Pédauque partage avec de nombreuses personnalités historiques, également plus ou moins mythiques ; d'une part, des nobles ou des reines — la reine de Saba, et de nombreuses Berthe comme la reine Bertrade de Laon, plus connue sous le nom de Berthe au grand pied ; d'autre part, des saintes, généralement d'origine royale ou noble, devenues bergères et fileuses, et marquées de ce signe, ou frappées par la lèpre, miraculeusement, pour échapper aux assiduités d'un prétendant (sainte Isbergue en Artois, sainte Néomoise ou Néomaye dans le centre de la France, sainte Énimie dans les gorges du Tarn). La patte d'oie et la lèpre sont en effet étroitement liées : cette maladie entraînant des affections cutanées pouvant faire penser à la peau des pattes de palmipèdes. La patte d'oie était la marque distinctive des lépreux au Moyen Âge et, plus tard des cagots du sud de la France (parmi les hypothèses sur l'origine des cagots, figure celle selon laquelle ils auraient été les descendants de lépreux).

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Reine_P%C3%A9dauque
Lisez la suite de l'article wikipedia, ça en vaut la peine!

Cordialement Vôtre!


intéressant, j'ai appris certaines choses que je ne connaissais pas comme l'origine du nom pédauque.[/citation]

Assez juste tout ca sauf sur un point. Les cagots sont des lepreux de l'esprit, pas forcement des malades. Personne n'a envie a l'epoque de vivre a cote des malades, alors que si les cagots sont traites a part, dans la vie courante ils sont bien peu separes du reste de la population. C'est même ainsi qu'on les retrouve.Dans l'ouest , charente , vendee, pays nantais, les cagots ou caqueux ou aguets, sont parfois confondus avecl es colliberts.
Quand aux sources de Mathilde elles sont assez bonnes, mais se referent pour beaucoup au livre de Miquel.

--------------------
un robinet qui fuit...n'a pas forcément peur ( archimède de syracuse)
Mathilde
Mathilde
457 messages postés
   Posté le 16-02-2013 à 20:27:06   Voir le profil de Mathilde (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mathilde   

Uber Mon Cher,

Je vous remercie d'avoir mis en avant mon tout premier message sur Cerclo, c'est d'ailleurs ce sujet[cagots]qui m'avait pressée à m'inscrire.
Bref.

Oui bon, des lépreux de l'esprit, mais encore ?

J'ai une petite idée qui me trotte dans la tête depuis...
J'ai lu un truc horrible sur les celtes, de leurs moeurs décadentes. A mon avis, les celtes étaient si ... rongés et grabataires par la consanguinité qu'ils en sont devenus leurs propre crotte.
Lire ce terrible lien wiki, à partir de la moitié de la page: http://fr.wikipedia.org/wiki/Celtes

Ils étaient tellement cons, qu'ils n'ont laissé aucun écrit, c'est dire.... juste quelques statues ridicules pas de quoi pavoiser. Ils sont donc les cacas de nos civilisations. cqfd.


Edité le 16-02-2013 à 20:34:56 par Mathilde




--------------------
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5144 messages postés
   Posté le 16-02-2013 à 23:13:37   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

Mathilde a écrit :

Uber Mon Cher,

Je vous remercie d'avoir mis en avant mon tout premier message sur Cerclo, c'est d'ailleurs ce sujet[cagots]qui m'avait pressée à m'inscrire.
Bref.

Oui bon, des lépreux de l'esprit, mais encore ?

J'ai une petite idée qui me trotte dans la tête depuis...
J'ai lu un truc horrible sur les celtes, de leurs moeurs décadentes. A mon avis, les celtes étaient si ... rongés et grabataires par la consanguinité qu'ils en sont devenus leurs propre crotte.
Lire ce terrible lien wiki, à partir de la moitié de la page: http://fr.wikipedia.org/wiki/Celtes


Ils étaient tellement cons, qu'ils n'ont laissé aucun écrit, c'est dire.... juste quelques statues ridicules pas de quoi pavoiser. Ils sont donc les cacas de nos civilisations. cqfd.


donc la culture grecque et une bonne part de la culture romaine c'est de la merde et je ne parle pas néolithique (campaniforme), que de la merde.
Selon Mathilde l'Europe de l'ouest serait une vaste fosse sceptique.
cqfd
A propos les basques aussi n'ont pas laissé d'écriture, il faut constater que comme disait l'autre coquin l'Europe est un pot de merde.

Miammiammmummmm!!




Edité le 16-02-2013 à 23:16:31 par martiko




--------------------
aime la littératures
uber
uber
963 messages postés
   Posté le 17-02-2013 à 08:52:15   Voir le profil de uber (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à uber   

Lepreux de l'esprit est une appelation que je n'invente pas. Les mauvais croyants etaient ainsi discrimines par l'eglise. La mouvance des cagots essentiellement d'origine chrestias dont chretiens arianistes ou chretiens d'avant le catholicisme . Ils sont ouvent obliges de porter une marque de tissus rouge ou un pied d'oie. etc ... je suis d'accord avec la suite.
Prives d'acces a la terre ces minorites deviennent tres nombreuses dans l'artisanat et le compagnonnage. Ils peuvent signer leurs oeuvres d'un pied d'oie ou d'un chien, ces signes sont encore un peu utilises de nos jours.

--------------------
un robinet qui fuit...n'a pas forcément peur ( archimède de syracuse)
uber
uber
963 messages postés
   Posté le 17-02-2013 à 08:58:23   Voir le profil de uber (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à uber   

Quand aux celtes, ils meprisaient l'ecrit. On sait aujord'hui qu'ils etaient loin d'etre nul, mais c'estune civilisation rurale, qui batit plus en bois qu'en pierre. Tres doues pour les metaux, le verre, les tissus, ils ont inventes les tissus croise de type vichy ou ecossais, l'acier, le tonneau, usaient couramment de savon. Cesar lui m^me affirme que leurs artisans sont tres bons .Enfin Socrate par Platon affirme a deux reprises " la geometrie nous vient des celtes". Bref sans etre les plus brillants nos ancetres n'étaient si rustres.

--------------------
un robinet qui fuit...n'a pas forcément peur ( archimède de syracuse)
xem
178 messages postés
   Posté le 17-02-2013 à 13:37:37   Voir le profil de xem (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à xem   

bonsoir Hubert
tu oublie le moissonneuse presque batteuse des Celtes qui d'ailleurs n'a pas eu de suite immédiate.
on parle peu de la marine Celte , elle était puissante sur le littoral Atlantique depuis au moins le Campaniforme. Certains auteurs parlent de littoral Atlantique " mal celtisés".En fait les Celtes étaient pris en tenaille entre les Germains et les anciens peuplades Atlantiques qui n'avaient pas fini de soumettre.

je reviendrais a ce que j'ai déjà dit pour moi les Agots du pays basque ce sont bien les Wisigoths , refoulés par les Maures.
Difficile de faire un parallèle entre Cagots et Agots , car ces derniers pouvaient être de statut infançon c'est a dire libre et noble en Navarre.

--------------------
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5144 messages postés
   Posté le 17-02-2013 à 14:19:04   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

xem a écrit :

bonsoir Hubert
tu oublie..........................................................
je reviendrais a ce que j'ai déjà dit pour moi les Agots du pays basque ce sont bien les Wisigoths , refoulés par les Maures.
Difficile de faire un parallèle entre Cagots et Agots , car ces derniers pouvaient être de statut infançon c'est a dire libre et noble en Navarre.


il s'agit de got--->goth comme cagot qui serait l'expression péjorative de goth et en français argot concernant un parlé péjoratif.
Mais rien à voir avec les celtes de plus les basques d'origine gauloise n'avait aucune raison de mépriser leur propre sang. Le port de la pattes d'oie concernait tous les non basques ou non béarnais.

--------------------
aime la littératures
xem
178 messages postés
   Posté le 17-02-2013 à 15:27:57   Voir le profil de xem (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à xem   

Martico tu es bien gentil mais lis un peu....Strabon disait que les Aquitains dont les Ladourdains et meme une partie du Bastan, Guipuzkoa et basse Navarre faisaient partie des Tarbelles dont la capitale était Aquae Tarbellicae, aujourd'hui Dax ou en basque Akize.
Les Aquitains d'après César et Strabon étaient apparentés aux Ibères . les Aquitains ne se sont pas reliés au Celte Vercingétorix, ils ont eu leur propre guerre contre les Romains chez eux ( Sos et...). L'origine des peuples basques et alentours sous la boucle de la Garonne est a chercher parmi les peuples Atlantico-Mediterraneens avec quelques alliances au Sud-Ouest d'Euskadi avec les Celtibères.

--------------------
Mathilde
Mathilde
457 messages postés
   Posté le 17-02-2013 à 21:11:14   Voir le profil de Mathilde (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mathilde   

de Marti: donc la culture grecque et une bonne part de la culture romaine c'est de la merde et je ne parle pas néolithique (campaniforme), que de la merde.
Selon Mathilde l'Europe de l'ouest serait une vaste fosse sceptique.
cqfd
A propos les basques aussi n'ont pas laissé d'écriture, il faut constater que comme disait l'autre coquin l'Europe est un pot de merde.


Non! ne me fais pas dire ce auquel je n'ai pas pensé! J'ai juste dis, suite à la lecture des moeurs dépravées des celtes que ceux-ci étaient d'une telle décadence qu'ils n'auraient pas pu inventer l'eau chaude tant ils étaient attardés mentalement dû à leur consanguinité. Je n'aime pas les celtes, donc je leur trouve tous les défauts, tu ne vas pas m'engueuler pour si peu, ou bien ?

Ensuite, si tu veux parler d'Aquitaine, je pense que se sont les Wisigoths, maures, ibères, gaulois et romains qui ont façonné notre beau "païs".


Edité le 17-02-2013 à 21:14:21 par Mathilde




--------------------
Mathilde
Mathilde
457 messages postés
   Posté le 17-02-2013 à 21:20:54   Voir le profil de Mathilde (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mathilde   

.. et quelle idée tu as d'associer les goths aux cagots: les goths étaient des géants, de beaux blonds venus de Suède, rien à voir aux petits cagots blanchounets et malfichus de pieds en cap.

--------------------
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5144 messages postés
   Posté le 19-02-2013 à 01:38:36   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

on ne trouve aucune trace des vascon dans le guipuskoa ou partout ailleur dans le pays basque avant le 7ème siècle de notre ère et en aquitaine il ne semble être arrivé là que pendant l'occupation romaine , Srabon à tellement voyagé que cela est suspect, et si il n'avait jamais quitté Rome ?
La Novempulanie où habitaient les vascons environ 2000ans en arrière n'intégrait pas l'aquitaine qui semblait etre le pays des aquitain un peuple de la famille des ibères, aucun fait archéologique ne prouve la présence des vascon mais plus la présence de peuples ibère et celte hispaniques.
Les vascons et les wisigoths par leur ADN semblent être arrivé beaucoup plus tard dans la péninsule ibérique et le sud de la France et ceci est valable aussi pour une bonne partie des catalans.
Les basques appartiennent à une des quatre principales branches celtes du point de vue génétique, du point de vue biologique ils sont très proches des irlandais et selon l'anthropométrie entre les bretons et les alsaciens, culturellement ils sont un peuple atlantique assez banal excepté leur langue.


Edité le 19-02-2013 à 01:46:13 par martiko




--------------------
aime la littératures
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5144 messages postés
   Posté le 19-02-2013 à 01:47:45   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

Mathilde a écrit :

.. et quelle idée tu as d'associer les goths aux cagots: les goths étaient des géants, de beaux blonds venus de Suède, rien à voir aux petits cagots blanchounets et malfichus de pieds en cap.


ce n'est pas ce qui a été trouvé dans leurs nécropoles.

--------------------
aime la littératures
uber
uber
963 messages postés
   Posté le 22-02-2013 à 08:51:41   Voir le profil de uber (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à uber   

martiko a écrit :

[citation=Mathilde].. et quelle idée tu as d'associer les goths aux cagots: les goths étaient des géants, de beaux blonds venus de Suède, rien à voir aux petits cagots blanchounets et malfichus de pieds en cap.


ce n'est pas ce qui a été trouvé dans leurs nécropoles.[/citation]

Une population tenue a l'ecart, mal nourrie, et devenant consanguine, perd de sa superbe en quelques generations. et puis les cagots ne sont pas une race. Pour moitie wisigoths, ils etaient aussi maures, juifs etc...

--------------------
un robinet qui fuit...n'a pas forcément peur ( archimède de syracuse)
uber
uber
963 messages postés
   Posté le 22-02-2013 à 08:56:46   Voir le profil de uber (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à uber   

martiko a écrit :

on ne trouve aucune trace des vascon dans le guipuskoa ou partout ailleur dans le pays basque avant le 7ème siècle de notre ère et en aquitaine il ne semble être arrivé là que pendant l'occupation romaine , Srabon à tellement voyagé que cela est suspect, et si il n'avait jamais quitté Rome ?
La Novempulanie où habitaient les vascons environ 2000ans en arrière n'intégrait pas l'aquitaine qui semblait etre le pays des aquitain un peuple de la famille des ibères, aucun fait archéologique ne prouve la présence des vascon mais plus la présence de peuples ibère et celte hispaniques.
Les vascons et les wisigoths par leur ADN semblent être arrivé beaucoup plus tard dans la péninsule ibérique et le sud de la France et ceci est valable aussi pour une bonne partie des catalans.
Les basques appartiennent à une des quatre principales branches celtes du point de vue génétique, du point de vue biologique ils sont très proches des irlandais et selon l'anthropométrie entre les bretons et les alsaciens, culturellement ils sont un peuple atlantique assez banal excepté leur langue.


Les vascons arrivent beaucoup plus tard, dis tu Marti. C'est peut bien le cas. Quelques historiens y voient la poussee venue du sud, vers l'an 400, 500 qui remonte sur le sud ouest et se melange assez vite aux peuples existants. Mais vascon, gascon, vasques, basques, ne semlble pas un terme si precis, surtout quand ce sont les francs d'Aix la Chapelle qui les designent.

--------------------
un robinet qui fuit...n'a pas forcément peur ( archimède de syracuse)
uber
uber
963 messages postés
   Posté le 22-02-2013 à 09:13:50   Voir le profil de uber (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à uber   

martiko a écrit :

[citation=xem]bonsoir Hubert
tu oublie..........................................................
je reviendrais a ce que j'ai déjà dit pour moi les Agots du pays basque ce sont bien les Wisigoths , refoulés par les Maures.
Difficile de faire un parallèle entre Cagots et Agots , car ces derniers pouvaient être de statut infançon c'est a dire libre et noble en Navarre.


il s'agit de got--->goth comme cagot qui serait l'expression péjorative de goth et en français argot concernant un parlé péjoratif.
Mais rien à voir avec les celtes de plus les basques d'origine gauloise n'avait aucune raison de mépriser leur propre sang. Le port de la pattes d'oie concernait tous les non basques ou non béarnais.[/citation]

la patte d'oie est un signe fort du compagnonnage, qui se double aussi du chien. Ce signe est incontestablemnt lie a une difference de croyance( arianiste ou chretiens d'avant le catholicisme) bien plus qu'a un groupe humain precis. Mais le pied d'oie est aussi originellement plus frequent en terres wisigothes,( sud ouest, nord espagne) ou ostrogothes,( dauphine savoie) ou burgondes.( bourgogne) et lombarde ( milan) et même Suisse Matilde.
Le chien, surprenant dans une sculpture d'eglise se disait "ca" en occitan ou en roman. ca-got : chien de goth.
Pour les agots du pays basque, c'est peut' etre une minorte d'opinion plus que des wisigoths. Pourtant pas si loin a l'ouest dupays basque , maragatos ( astorga) que je suis alle voir l'an dernier, ou vaqueros de azalda, sont des petits peuples bien etranges. Les maragatos seraient des melanges de maure et wisigoths, les vaqueros descendent peut' etre des sueves.Il y a meme un quartier cagots qui fut important a Madrid.
Tes agots infaçon me font penser aux colliberts. Peuples de saintonge pas vraiment esclave mais payant des charges specifiques, et variable selon les populations. Ils pouvaient etre scythes( sous Alienor d'Aquitaine) ou d'origine ecossaise pour d'autres. Marti defend le lien des basques avec l'Ecosse, pet'etre y a t'il la une piste( les santons, qui n'ont rien a voir avec ceux de provence)

--------------------
un robinet qui fuit...n'a pas forcément peur ( archimède de syracuse)
Mathilde
Mathilde
457 messages postés
   Posté le 22-02-2013 à 19:25:57   Voir le profil de Mathilde (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mathilde   

uber a écrit :

[citation=martiko][citation=Mathilde].. et quelle idée tu as d'associer les goths aux cagots: les goths étaient des géants, de beaux blonds venus de Suède, rien à voir aux petits cagots blanchounets et malfichus de pieds en cap.


ce n'est pas ce qui a été trouvé dans leurs nécropoles.[/citation]

Une population tenue a l'ecart, mal nourrie, et devenant consanguine, perd de sa superbe en quelques generations. et puis les cagots ne sont pas une race. Pour moitie wisigoths, ils etaient aussi maures, juifs etc...[/citation]

Les romains ont toujours été de petite taille, les italiens le sont encore. Ils n'ont jamais "crevé" de faim et mis à l'écart et leur teint est plutôt blanc-mat.

Pour moi, les cagots étaient vraiment "atteint" d'une particularité génétique, ils venaient peut-être d'Afrique du Nord, rejetés par les hispaniques. En Béarn, ils s'appelaient "cousins" dans certains village, tant ils étaient nombreux (ex: Mouhous).


Edité le 22-02-2013 à 19:26:54 par Mathilde




--------------------
uber
uber
963 messages postés
   Posté le 22-02-2013 à 19:52:15   Voir le profil de uber (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à uber   

Mathilde a écrit :

[citation=uber][citation=martiko][citation=Mathilde].. et quelle idée tu as d'associer les goths aux cagots: les goths étaient des géants, de beaux blonds venus de Suède, rien à voir aux petits cagots blanchounets et malfichus de pieds en cap.


ce n'est pas ce qui a été trouvé dans leurs nécropoles.[/citation]

Une population tenue a l'ecart, mal nourrie, et devenant consanguine, perd de sa superbe en quelques generations. et puis les cagots ne sont pas une race. Pour moitie wisigoths, ils etaient aussi maures, juifs etc...[/citation]

Les romains ont toujours été de petite taille, les italiens le sont encore. Ils n'ont jamais "crevé" de faim et mis à l'écart et leur teint est plutôt blanc-mat.

Pour moi, les cagots étaient vraiment "atteint" d'une particularité génétique, ils venaient peut-être d'Afrique du Nord, rejetés par les hispaniques. En Béarn, ils s'appelaient "cousins" dans certains village, tant ils étaient nombreux (ex: Mouhous).[/citation]
Les premiers cagots ne sont pas appeles cagots mais chrestias, d'aucuns sont decrits de haute taille. Les cagots du Bearn ne sont que la part residuelle qui entre dans l'histoire seulement vers 1400, quand le phenomène est en phase terminale. Plus de 82 villages de Bretagne avaient des populations cagotes, c'est sans doute largement autant que le Bearn. En Quercy et Agenais leurs signes de pierre sont plus nombreux qu'en Bearn.
Ambroise Paré chirurgien de la renaissance fut charge de les autopsier. il affirma que leur sang etait vers. des recherches plus recente demontrent l'absurdite de l'affirmation. Les cagots ne sont pas si differents
L'eglise faisait pression sur Ambroise Paré. Montaigne le grand Montaigne eut le courage de les defendre en justice.Car il fallait du courage pour defier les pressions de l'epoque. Les cagots n'ont qu'une difference , ils ne pensent pas comme la majorite c'est tout, et leur compagnonnage en porte témoignage du moins jusque dans les annes 1970.
Dans les alpes confines dans certaines vallees les pauvres chrestias regressent et accumulent les tares ( gloitre) D'abord appelés chrestias ils deviendront " chrétins" C'est de la que vient ce mot synonyme d'idiot.
Mais je vais te dire une histoire de ton Bearn.Un jour j'ai repere un signe cagot sur une porte. C'etait une tete d'homme. Ces tetes n'avaient souvent pas de bouche pour signifier leur condition et le peu de droits qu'ils avaient. Je n'avais pas mon appareil photo et il etait tard. quand je suis revenu le lendemain la tete avait ete martelée. La proprietaire me reçu bievement" vous savez monsieur ce signe signifiait des siècles de malheur pour ma famille"
Ce n'est pas une histoire drole, ni si ancienne.Ca va faire quarante ans que je cherche et tout n'est pas racontable., mais tu peux aller aussi au pays Toy.
et m^me relire Gaston de Foix. Tu peux reperer les ponts du diable, quand tu en aura trouvé( tu n'as pas grand chemin a faire, et je te dirais apres un autre bout de l'histoire.) Maintenant tu peux croire les cagots extraterrestres, comme certains affabulateurs le racontent.
Bonne nuit Mathilde les cagots sont une histoire qui t'empechera de dormir certaines nuits si tu vas plus loin.

--------------------
un robinet qui fuit...n'a pas forcément peur ( archimède de syracuse)
Mathilde
Mathilde
457 messages postés
   Posté le 22-02-2013 à 20:35:24   Voir le profil de Mathilde (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mathilde   

Sache, Uber, que bien les cagots, wisigoths, romain, gallos, tous, m'empêchent de dormir, j'y pense à chaque instant, et je les aiment TOUS, tant ils font battre mon coeur par leur mystères. Parfois je les hais de me laisser sans réponse.

Comprends-tu ?

--------------------
Mathilde
Mathilde
457 messages postés
   Posté le 22-02-2013 à 20:43:35   Voir le profil de Mathilde (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mathilde   

je ne savais pas pour Montaigne ni Paré que j'avais bien ressentis. Mais je n'ai ni plus le temps de relire.


Edité le 22-02-2013 à 20:44:20 par Mathilde




--------------------
uber
uber
963 messages postés
   Posté le 23-02-2013 à 19:57:08   Voir le profil de uber (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à uber   

Mathilde a écrit :

Sache, Uber, que bien les cagots, wisigoths, romain, gallos, tous, m'empêchent de dormir, j'y pense à chaque instant, et je les aiment TOUS, tant ils font battre mon coeur par leur mystères. Parfois je les hais de me laisser sans réponse.

Comprends-tu ?


Oh oui je comprends , attention a l' addiction

--------------------
un robinet qui fuit...n'a pas forcément peur ( archimède de syracuse)
xem
178 messages postés
   Posté le 24-02-2013 à 21:31:06   Voir le profil de xem (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à xem   

il s'agit de got--->goth comme cagot qui serait l'expression péjorative de goth et en français argot concernant un parlé péjoratif.
Mais rien à voir avec les celtes de plus les basques d'origine gauloise n'avait aucune raison de mépriser leur propre sang. Le port de la pattes d'oie concernait tous les non basques ou non béarnais.[/citation]

la patte d'oie est un signe fort du compagnonnage, qui se double aussi du chien. Ce signe est incontestablement lie a une différence de croyance( arianiste ou chretiens d'avant le catholicisme) bien plus qu'a un groupe humain precis. Mais le pied d'oie est aussi originellement plus frequent en terres wisigothes,( sud ouest, nord espagne) ou ostrogothes,( dauphine savoie) ou burgondes.( bourgogne) et lombarde ( milan) et même Suisse Matilde.
Le chien, surprenant dans une sculpture d'eglise se disait "ca" en occitan ou en roman. ca-got : chien de goth.
Pour les agots du pays basque, c'est peut' etre une minorte d'opinion plus que des wisigoths. Pourtant pas si loin a l'ouest dupays basque , maragatos ( astorga) que je suis alle voir l'an dernier, ou vaqueros de azalda, sont des petits peuples bien etranges. Les maragatos seraient des melanges de maure et wisigoths, les vaqueros descendent peut' etre des sueves.Il y a meme un quartier cagots qui fut important a Madrid.
Tes agots infaçon me font penser aux colliberts. Peuples de saintonge pas vraiment esclave mais payant des charges specifiques, et variable selon les populations. Ils pouvaient etre scythes( sous Alienor d'Aquitaine) ou d'origine ecossaise pour d'autres. Marti defend le lien des basques avec l'Ecosse, pet'etre y a t'il la une piste( les santons, qui n'ont rien a voir avec ceux de provence) .

En Navarre nous avons de nombreux textes relatant les statuts de maisons médiévales et bien inférieur aux censiers du Bearn ou de Soule .
A Ispoure et à Zaro, les domaines du non Agote sont infançon et, Agote de Ispoure a été rémissionné au début du XVI eme apres les guerres de possession de navarre comme Noble et ce jusqu'à la révolution Française.
Il s'agit de vrais nobles sans ambiguïté mais sans doute rejeté par la population basque des le moyen âge..
Il n'y a pas d'ambiguïté Agot veut bien dire Got, les basque répugnent de commencer un mot par certaines consonnes ( difficiles pour leur gosier) , par exemple aussi errege= regem (latin), Erroma=Romam, izpiritu= spiritum...
A noter qu'il y a pas mal de blonds et yeux bleus en pays de Cize Baigorry et Bastan. Il y a une vieille complainte qui relataient les amours de 2 jeune agot blonds aux yeux bleus ...mais qui devaient baisser la tète ...
uber
uber
963 messages postés
   Posté le 25-02-2013 à 19:54:28   Voir le profil de uber (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à uber   

Sur de nombreux ecussons en Navarre j'ai vu un chien; en connais tu ?
je ne suis pas surpris par tes propos Xem.

--------------------
un robinet qui fuit...n'a pas forcément peur ( archimède de syracuse)
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie  Les cagotsNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum