LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes 

 JOURNAL DE REVES

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108Page précédentePage suivante
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 24-11-2023 à 10:03:48   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 24 Novembre :

Je vais me coucher à 22H40 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je me souviens vaguement que je repense à ce que j'ai lu hier dans des livres sur les rêves lucides (Rêve ou HH ?) ...
Je me réveille peu à peu (Vrais ou faux-réveil ?)...
Je me sens encore somnolent alors je décide de me relaisser "couler" lentement dans le sommeil en tentant de conserver ma lucidité...
Je me sens me rendormir peu à peu. J'ai l'impression de descendre vers une surface en tissus (mon drap ?). Je vois en détail les fils de la trame comme si je les regardai avec un fort agrandissement. Je pousse dessus comme si je voulais déchirer le tissus pour passer à travers... Et je finis par le traverser lentement comme si j'étais devenu immatériel. Je sens bien que je m'enfonce de plus en plus dans le sommeil ... et même dans un rêve. Mais les sensations sont très difficiles à décrire car je me trouve dans un monde très abstrait. Je sens que j'avance mais pas des les trois dimensions spatiales habituelles, plutôt dans une sorte de dimension mentale. Si j'étais un new-age je disais que je "change de plan vibratoire". J'ai finalement l'impression d'arriver dans une BD géante en couleurs. Je vois une succession de scènes avec des paysages et des personnages fixes comme si je passais d'une image à l'autre dans la BD. Mais je sens que tout ceci est trop abstrait pour ma mémoire qui peine à l'enregistrer. Je sens que j'oublie presque tout au fur et à mesure. Je me force alors à mémoriser et j'essaie de me repasser le scénario de tout ce que je viens de vivre. Je sens alors que tout ce qui m'entoure devient de plus en plus irréel et impalpable...



... et je me réveille.
Il n'est que 23H15.
Je me rendors...

R2 :
Je décris mon rêve précédent à une sorte de machine dotée de voyance. Elle finit par me déclarer que mon rêve n'est pas légal.

(...)

R3 :
Je décris à quelqu'un une structure que j'ai vue dans le centre de mon premier rêve. Il y avait cinq sortes de nervures verticales placées en cercle et elles étaient reliées entre elles par une sorte de membrane. A bien y repenser ça avait une allure végétale. Mais c'est très dur à décrire car j'étais dans un univers vraiment très abstrait...
Un vieillard était à côté de moi, allongé dans un lit, dans un état semi-comateux. Il se redresse et m'annonce que mon rêve n'est pas légal. Il ajoute que je dois immédiatement aller en prévenir quelqu'un... je ne sais plus qui. Je sors alors de ma chambre, traverse le couloir en courant et arrive dans la cuisine et la salle à manger. J'ai du mal à avancer car ma mère est en train de laver par terre et le sol mouillé est glissant. Je me précipite vers l'endroit où se trouve habituellement la radio. J'ai l'impression qu'elle a été remplacée par une machine comme celle vue dans le rêve précédent. C'est elle que je dois prévenir apparemment...

Je me réveille.
Il est 1H20.
J'ai la gorge et la bouche qui me brûlent.
Je viens d'avoir un reflux gastrique.
... Je me rendors...

R4 :
Je suis en classe au lycée. Le prof' nous dit qu'il a remarqué que des élèves se refilent des photos provenant d'une banque d'images piratées. Il ajoute que c'est dommage pour le pirate car, en se faisant ça, il va se faire repérer. Oups ! Je dois faire attention car c'est moi le pirate dont il parle !
(... Ellipse ou séquence oubliée ...)
Je m'amuse à manipuler une petite bouteille en plastique grise avec des paillettes. Le prof vient parler avec l'élève situé juste à ma gauche. Je me trouble car c'est justement dans cette bouteille que j'ai caché les images que j'ai piratées. J'essaie d'avoir l'air le plus innocent possible. Je dois parvenir à cacher cette bouteille sans que ça se remarque...
(... Ellipse ...)
Un jeune homme brun m'explique que, selon lui, il y a probablement plus d'homosexuels mariés que d'hétérosexuels mariés. Je me dis qu'il a probablement raison.



Je me réveille.
Il est 4H20...

HH1 :
Un ouvrier me dit qu'il vient de m'installer un détecteur d'homosexuels et un détecteurs d'hommes mariés. Je lui réponds que ce n'est pas ce que j'avais demandé. Ce que je voulais c'était un unique appareil détectant à la fois les hommes mariés et homosexuels. C'était pour vérifier la véracité de ce qu'on m'avait dit dans le rêve précédent. Puisque c'est comme ça je ne paierai pas son travail !

Il est 4H30.

HH2 :
Je remarque que ma boite à épices se trouve maintenant dans mon armoire. Une voix me dit : "Passez simplement votre main sur votre paquet, pacorn (?), et nous nous occuperons du reste !"

Il est 5H05.

HH3 :
Je vois une boite de conserve posée sur le meuble de la salle de bain, près du lavabo. Je la saisis... et alors un grand flash lumineux éclaire brièvement la pièce. C'était quoi ça ?

Il est 5H30.

HH4 :
Je calcule le prix plus les frais. Ca me fera 45 euros à payer pour un service érotique (je ne sais plus lequel).

Il est 5H50.





Note :
Je remarque que le rêve R1 a duré au grand maximum une demie-heure. Comme il a eu lieu peu après mon premier endormissement de la nuit, il est très probable qui se soit déroulé en sommeil profond ou même peut-être très profond. Ca expliquerait son aspect très confus et très abstrait pour un rêve lucide.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 25-11-2023 à 11:25:18   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 25 Novembre :

Je vais me coucher à 22H30 et je m'endors rapidement...

R1 :
Quelqu'un m'explique qu'un homme qui va dans le monde des rêves peut nous en ramener quatre sortes d'indices :
- Des traces de COVID.
- Des traces d'une autre maladie.
- Des traces de CODID et d'une autre maladie.
- Des traces d'aucune maladie.
... J'entends ensuite une voix dire : "N° 4 rue Sambaqui !"

Je me réveille.
Il est 23H55.
Je me rendors...

R2 :
Je repense au rêve R1...

Je me réveille.
Il est 1H30.
Je veux noter mon rêve... et je me rends compte que je n'ai fait que répéter mon 1er rêve.
Je me rendors...

R3 :
Un homme (Bruno, mon ancien patron ?) veut me montrer combien les gens peuvent se montrer bêtes et dociles comme des moutons. Il bouge des dossiers rangés dans les rayons d'une bibliothèque et ça sert de signal pour que des gens applaudissent. Je ne vois pas ces personne, elle doivent se trouver derrière la bibliothèque. Bruno s'amuse à toucher les dossiers comme si c'était des touches de piano, déclenchant à chaque fois un applaudissement différent. Je lui dis que c'est parce qu'il a payé ces personnes pour faire ça. Mais il m'assure que non : Il leurs a seulement demandé de l'aider à réaliser une expérience...
Le rêve devient confus. Je ne suis plus son scénario mais j'examine comment le rêve est constitué. La bibliothèque (ou toute la scène) n'est plus placée verticalement mais horizontalement et je regarde si les dossier n'actionnent pas un système mécanique pour déclencher les applaudissements. Les dossiers dans les rayonnages se transforment en boules placées dans des cases. Je me dis que Bruno n'est pas gentils. Il pourrait payer ces personnes qu'il manipule. Il pourrait prendre des gens du Bangladesh. Les habitants de ce pays sont pauvres, ça les aiderait...
Le rêve redevient normal et la bibliothèque est à nouveau disposée verticalement. Bruno continue à s'amuser à faire applaudir ses "esclaves". Je remarque que les vibrations font bouger les dossiers dans les rayons et qu'ils commencent à ressortir en penchant. Attention ! Tout va tomber sur nous ! Je me recule alors que tous les dossiers dégringolent... mais, tout au fond de moi, je sens que c'est moi qui ai décidé de ce dénouement dans le scénario.




Je me réveille.
Il est 2H55...

HH1 :
Des faux souvenirs traversent ma tête, voulant rajouter des passages supplémentaires à ce que je me souviens du rêve précédent.

Il est 3H15.
Je me rendors...

R4 :
Je marche dans la rue. C'est le matin et je pars pour toute la journée, probablement à mon travail. Peut-être même que je vais prendre le train. Je suis perdu dans mes pensées et je marche, je marche... Je passe devant mon ancienne école maternelle. Soudain je prends conscience que, depuis tout à l'heure, je suis en train de marcher dans la neige. Je n'avais même pas remarqué. Il a donc déjà neigé alors que nous sommes en Novembre ! Je remarque que je marche facilement comme si la neige était déjà tassée. Et il ne fait pas vraiment froid. Je tâte mes vêtements pour vérifier s'ils sont adaptés... et je me sens bizarrement léger. Quelque chose cloche... Je me rends alors compte que j'ai oublié d'emporter mon sac avec moi. Merde ! Je ne vais tout de même pas passer la journée sans mon sac, mon casse-croute était dedans ! Et je n'ai pas le temps de retourner le chercher chez moi. Que vais-je faire ?... Mais cette situation m'en rappelle d'autres, semblables, que j'avais déjà vécues dans des rêves... Bon, ben, tant pis si je modifie le scénario qui était prévu mais je vais devoir réutiliser la même méthode que les autres fois... Je claque alors des doigts et, immédiatement, mon sac à bandoulières se matérialise à mon épaule... Ben quoi ? Evidemment que je sais qu'on était dans un rêve. On ne va pas en faire toute une histoire !...
Je ne me souviens pas d'une suite, j'ai du probablement basculer dans le rêve suivant en perdant ma lucidité...

(...)

R5 :
Une sorte de moniteur m'a demandé de m'occuper de jeunes pendant son absence. Ceux-ci sont turbulents. Surtout deux skinheads qui se ressemblent comme des frères jumeaux : Cheveux blonds rasés et yeux bleus. Ils sont tellement semblables que le rêve finit par les fusionner en un seul personnage. Les jeunes sont dans la remorque d'un camion et le skinhead est parmi eux et insulte tout le monde. Je commence à en avoir marre de le voir aussi négatif et irrespectueux. Je lui demande donc de se calmer... mais il réagit en m'insultant grossièrement. Il dépasse les bornes alors je m'énerve vraiment. Je lui gueule dessus et lui dis que j'en ai marre de sa connerie et qu'il n'est qu'une merde. Je m'empoigne par les cheveux, ce qui n'est pas facile avec un skinhead, puis par les joues. Je lui pétris fortement le visage tellement j'ai envie de le broyer entre mes mains. Je voudrais le massacrer mais j'arrive à me contrôler.... A ma grande surprise il se dégonfle et s'écrase. Je remarque même qu'il a envie de pleurer. Son attitude arrogante n'était donc qu'une façade pour camoufler sa faiblesse. Je m'en vais et tout le monde me regarde avec respect. Le moniteur arrive, tout étonné...



Je me réveille.
Il est 5H00...

HH2 :
Dans ma cuisine, une femme aux cheveux blonds un peu courts me dit : "... La surface (?) des anneaux passe au premier plan (ou point) !" Je pense comprendre qu'elle veut parler des crochets au mur qui servent à accrocher des instruments de cuisine et qui ne tiennent plus tellement.

Il est 5H50.

HH3 :
Dans ma cuisine une voix de femme dit : "Il y a deux bols de pour-ça !" et je vois un homme qui semble s'étrangler avec ce qu'il vient d'avaler. Il ressemble à l'acteur Philippe Duquesne.

Il est 5H55.






Note :
Dans le rêve R4 je deviens lucide dans une situation récurrente (embarras par perte d'un objet et claquement de doigts pour activer mes pouvoirs). Mais je ne comprends pas pourquoi je me réveille aussi vite car je ne ressens pas d'émotion face à ma lucidité.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 26-11-2023 à 11:06:51   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 20 Novembre :

Je vais me coucher à 22H45 et je m'endors vite ...

R1 :
Je reviens d'un monde parallèle qui est également un monde onirique. Je veux noter dans mon carnet de rêves les aventures que j'y ai vécues. Soudain la lumière s'éteint; c'est une panne de courant. Je pense que c'est du à un court-circuit venu du frigo. Je vais demander de l'aide à une amie. Et j'en profite pour lui raconter les aventures que j'ai vécues dans le monde parallèle. Mais ce que je raconte n'est autre que ce que je viens de lire avant de me coucher dans la BD "Den". Celle-ci raconte justement l'histoire d'un homme qui se retrouve dans un monde parallèle...



Je me réveille.
Il est Minuit juste.
Je me rendors...

R2 :
Je suis persuadé que je suis dans la suite du premier rêve. Mais je ne suis pas lucide. Au alors si je le suis alors je perds tout de suite ma lucidité en me plongeant dans le scénario comme si c'était un feuilleton passionnant dont j'avais hâte de voir la suite...
Je me trouve dans ma salle à manger. Je remarque qu'il y a deux petites poutres qui se sont déboitées et qui menacent de tomber du plafond, juste en haut de la cheminée à bois. Plutôt que d'utiliser une échelle pour aller arranger ça, je préfère passer par le grenier. Là, par une sorte de trappe, je peux avoir un accès direct aux deux poutres déboitées... Mais je vois qu'elles n'ont absolument pas bougé et se trouvent à leur position normale. C'est quoi ce phénomène ? Quand je les regarde d'en bas les deux poutres semblent prêtes à tomber, mais quand je les regarde du grenier elles apparaissent dans leur position normale ! Ce doit être du à une interférence entre deux monde parallèles. Ca a donc bien un rapport avec le rêve de tout à l'heure.

Je me réveille.
Il est 00H55.
Je me rendors...

R3 :
Je suis en possession d'une girafe. Un homme qui en possède une également m'explique que, en hiver, il va mettre la sienne à l'abri dans une since (ferme) pour qu'elle n'ait pas froid. Mais moi je n'ai pas de since pour mettre la mienne. Une autre personne me conseille de lui donner des couvertures. La girafe étant habile, la mienne sera capable de s'envelopper dedans toute seule.



Je me réveille.
Il est 4H50...

HH1 :
Sur un ordinateur je lis un texte sur l'élevage des girafes. Je voudrais mémoriser ce texte pour le ramener dans le monde réel mais il est trop long. Alors j'effectue un "copier" dans l'intention de faire ensuite un "coller" pour le récupérer sur mon ordinateur du monde réel... Ha merde, j'avais oublié qu'on ne peut pas faire de copier-coller entre le monde onirique et le monde réel !

Il est 6H00.
Je réfléchis ... et une HH apparait sous la forme d'une "insertion sémantique" dans le flux de mes pensées...

HH2 :
... Il faudra faire ça à l'heure 375... Je comprends que ça signifie probablement "3H75"... Ha non, ça ne marche pas...

Il est environ 6H30.





Note :
Ce n'est pas la première fois que, comme dans le rêve R2, je suis persuadé d'être dans la suite du rêve précédent. Même si le rapport entre les deux n'est pas toujours évident. Ce qui est bizarre c'est que je pense ça sans comprendre que ça signifie que je suis encore dans un rêve.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 27-11-2023 à 10:33:27   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 27 Novembre :

Je vais me coucher à 22H40 et je m'endors rapidement :

R1 :
Je suis probablement en sommeil lent car je ne fais qu'avoir des pensées avec quelques rares images pour les illustrer... Je me dis que je pourrais fabriquer un calendrier de l'Avent original basé sur les fêtes païennes (Continuation d'une idée que j'avais eue IRL).
Mais l'ambiance est lourde car la Russie menace d'envahir l'Europe. J'essaie d'imaginer ce qui pourrait se passer... La guerre pourrait devenir atomique et généralisée. Ca signifie que c'est la fin du monde et qu'on va tous périr. Je trouve ça dommage mais inévitable donc je ne me tourmente pas pour ça alors que tout autour de moi les gens sont affolés. Je pense à la manière dont tout aurait pu commencer... Les Russes auraient envoyés plusieurs missiles nucléaires sur les USA et ceux-ci n'auraient pas riposté pour éviter une escalade nucléaire dangereuse. Mais finalement le président Biden se serait repris et aurait donné l'ordre d'envoyer tous les missiles américains sur la Russie pour l'anéantir, même en connaissant les risques de ripostes que ça entrainait... Hmmm. Non, ça ne ressemble pas à une décision de Biden, ça. Ca ressemble plutôt à une décision de Trump. Mais peut-être alors que Trump aurait remporté les élections en 2024 ? Mais je trouve ça moche que les Américains aient Trump comme dernier président lors de la fin du monde. Je pense plutôt que les Américains se seraient révoltés et l'auraient remplacé par un autre président. Et celui-ci aurait alors mis sur place un régime fort, une quasi-dictature militaire indispensable en ces temps de guerre totale...



R2 :
Je passe alors probablement en sommeil paradoxal car le rêve devient de type normal...
Un ami est chez moi. Il va partir lorsqu'il voit qu'il y a une portée de chaton devant la porte de ma cuisine. Je lui dis que c'est une de mes chattes qui a accouché. J'avais sept chats, et me voilà donc avec cinq en plus. Ils sont mignons, je vais les prendre en photo avant qu'ils ne grandissent...
(...Ellipse ...)
Je discute avec mon ami. Je lui parle d'un Allemand qui a fait des recherches sur les animaux, financées par lui-même car personne ne lui avait demandé de les faire. Mais ses compétences lui permettaient de faire un travail de recherche sérieusement mené....



Je me réveille.
Il est 00H30.
Je me rendors...

R3 :
Rêve dont le contenu a été oublié...

(...)

R4 :
Fragment de rêve : Je vois un collier réalisé avec des perles allongées et multicolores en bois. C'est moi qui l'avais fabriqué jadis...

(...)

R5 :
Fragment de rêve : Je discute avec un homme. Je lui dis que, jadis, j'ai travaillé dans le domaine des spectacles. Ca a l'air de l'impressionner...

(...)

R6 :
Rêve dont presque tout le contenu a été oublié. Il me semble que je recherchais des photos de mes réalisations artistiques pour les montrer à quelqu'un. Ou un truc de ce genre...

Je me réveille.
Il est 4H10...

HH1 :
Je parle d'un personnage de roman et je demande : "Est-ce qu'il est mort ?" et on me répond : "Et bien, l'industrie du livre dit Oui !"

Il est 4H45.

HH2 :
Il me semble avoir rêvé d'une femme à sa fenêtre tout à l'heure... Une voix d'homme à l'accent arabe dit : "Ce sont les supporters du mal !"

Il est 5H00.
Je me rendors...

R7 :
Je suis en train d'essayer d'aplanir une plaque rectangulaire en bois qui est gauchie dans un de ses angles. En même temps j'écoute un homme déclamer un texte racontant sa vie. Il est cynique et égoïste, passant d'une femme à l'autre sans jamais s'attacher. Il est méprisant envers les femmes, les disant frivoles et infidèles, indignes qu'on se lie à elles. Je ressens du mépris pour cet homme. Mais il continue de parler et il termine en disant : "... Je n'ai aimé qu'une femme dans me vie et elle est morte ! Marguerite !.. Depuis, mesdames, je suis devenu comme vous !" Je comprends alors que s'il refuse de s'attacher c'est par peur de souffrir à nouveau. Je ne le méprise plus mais le plains. Je me dis que la vie est parfois cruelle et qu'un homme qui perd sa femme doit perdre toute envie de vivre... Mais l'homme s'approche de moi et m'explique que si certains souffrent dans ces conditions c'est de leur faute : Ils auraient du se contrôler pour ne pas tomber amoureux !... Je réfléchis à ça tout en continuant de manipuler ma plaque tordue pour la redresser... Soudain un de ses coins cède et se casse.

Je me réveille.
Il est 6H15.





Note :
La mémoire onirique a un fonctionnement étrange. Lorsque je me suis réveillé à 00H30 je ne me souvenais que du contenu des rêves R3 et R6. Puis je me suis retourné sur mon flanc gauche et, immédiatement, tous mes souvenirs se sont effacés... et alors est apparu le souvenir du contenu des rêves R4 et R5 à la place.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 28-11-2023 à 10:52:17   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 28 Novembre :

Je vais me coucher à 21H55 et je m'endors rapidement...

(............)

Je me réveille sans aucun souvenir de rêve.
Il est 1H45
Je me rendors...

R1 :
Je suis à l'armée et on m'a donné une boite en carton gris sur laquelle est écrit mon nom. Dedans il n'y a pas de nourriture comme je le croyais mais des boulons. Plusieurs soldats s'approchent et ils ont l'air très mécontents mais je ne comprends pas pourquoi. Certains ont l'air de trouver qu'on s'est honteusement moqué de moi avec ces boulons alors que d'autres semblent penser au contraire qu'on m'a honteusement favorisé en me les donnant. Devant toute cette agitation je leurs dis : "Ce n'est pas ma faute si on m'a donné ça, je n'avais rien demandé !". Un soldat dit : "Ce n'est tout de même pas le commandant qui va devoir régler ce petit problème !" car il voit le commandant qui arrive. Celui-ci est un petit homme brun au visage dur (par la taille, mais pas par le visage, il ressemble au commandant de la base où j'ai effectué mon service militaire). Les soldats s'écartent et moi je me mets au garde à vous devant le commandant... mais il passe devant moi sans même me regarder.
On se met ensuite tous en rang, au garde à vous, puis on se retourne dans l'autre sens. Et on attend... On attend je ne sais pas quoi... Peut-être que le commandant doit revenir pour nous passer en revue ?...Je me sens nerveux car je ne connais pas tellement les usages d'ici, ça fait si longtemps que j'ai fait mon service militaire... Je me raisonne et me dis que tout ça ne peut donc pas être réel. Qu'est-ce que je fais ici alors que mon service militaire est terminé depuis longtemps ? Tout ça ne peut pas être réel. Ce n'est pas la réalité....
Mais, alors que j'allais devenir lucide et comprendre que je rêve, les soldats se déplacent. Un groupe part vers la gauche et un autre, bien moins nombreux, part vers la droite. Et moi je reste au milieu, me demandant quel groupe je dois suivre. Je me décide finalement à aller vers la droite. Je me rends compte alors que les soldats que je suis sont des femmes (elles sont environ cinq). Et elles ne portent pas des uniformes mais chacune une robe différente. Je regarde en détail la femme qui est juste devant moi : Elle est blonde et sa robe est beige avec de grosses fleurs et des manches courtes larges. Je me dis que les femmes changent de robe tous les jours pour se faire remarquer alors que nous, les hommes, nous ne remarquons même pas le changement. Pour nous une femme reste la même femme. D'ailleurs pas besoin de robe, c'est quand elles sont nues que les femmes sont les plus belles... Je remarque que nous prenons le chemin du cimetière de ma ville...
(Je sais d'où vient ce scénario : C'est parce que Johanne s'est acheté des vêtements alors que je trouve que cet argent pouvait avoir d'autres emplois plus importants).



Je me réveille.
Il est 3H30...

HH1 :
On est en train de faire une expérience. Une voix m'explique : "Quand vous frappez la tête d'un chat avec un marteau, pensez à toutes les caractéristiques pendant quelques secondes !" Ca me parait violent de frapper ainsi un chat mais ce n'est que pour faire une expérience pour provoquer des rêves lucides. Et ça ne fait pas mal car... heu... car ça....

Il est 3H45.

HH2 :
J'apprends qu'un homme politique connu vient de périr dans un accident d'avion. Or il avait prophétisé qu'il mourrait en avion. Est-ce à dire qu'il a saboté cet avion pour se suicider ? Et sans même penser au sort des autres passagers ?

Il est 4H30.

R2 :
J'aide ma tante Andrée dans son bar. Sur le comptoir je dépose un sac en plastique contenant des bouteilles de bière. Mais il tombe de l'autre côté. Heureusement aucune bouteille n'est cassée dans la chute. Je veux déplacer le sac mais je remarque qu'il bouge. Je dis : "Il bouge comme s'il y avait un être vivant dedans !" et ma tante me répond : "C'est parce qu'il y en a trop !" (de bouteilles).

Je me réveille.
Il est 5H30...

HH3 :
Je suis encore dans le bar de ma tante. Celle-ci me dit, parlant du sac, : "Il est trop petit !"

Il est 5H40.

HH4 :
Une femme pleure car son compagnon est décédé. Un petit garçon blond lui demande : " C'est parce qu'il était très présent ?"... Je me dis que c'est le petit garçon qui pourrait prendre sa place.

Il est 5H50.

HH5 :
Deux cow-boys sont en train de chevaucher. Une voix off dit : "Il se rend compte que c'était un renseignement pour l'intérieur du village et pas pour l'extérieur !". Et je vois un village.

Il est 5H55.

HH6 :
Je mets de l'eau dans un récipient. On m'explique : "Ca ne marche que si on le remplit d'eau à ras bord et qu'on le met en mode autocuiseur !"

Il est 6H10.

HH7 :
Je lis une BD de science fiction (Valerian). Dans une case je vois Laureline qui parle. Dans les cases du dessous il est écrit "Laureline a tort" et plusieurs images montrent un étrange vaisseau spatial qui aspire les débris flottant en orbite autour de la terre.




Il est 6H30.




Note :
Jusqu'à 4H00 environ, j'ai eu énormément de mal à me souvenir de mes rêves. Et ça s'est débloqué tout à coup.
J'ai l'impression que me coucher plus tôt me démolit souvent la mémoire.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 29-11-2023 à 11:40:36   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 29 Novembre :

Je vais me coucher à 22H45.

Je tente de me visualiser en train de marcher dans un paysage...

HH1 :
Je suis en train de marcher sur un petit chemin recouvert de dalles de pierre qui passe au milieu d'un champs s'étendant à perte de vue... L'image est instable : Je saute d'une scène à l'autre sans continuité... Je vois plusieurs chemins traversant des champs puis des déserts, ils sont de plus en plus nombreux à se croiser dans tous les sens et de plus en plus de gens s'y trouvent... Les images se succèdent à une vitesse croissante. On dirait des scènes d'une BD et de plus en plus de bulles contenant du texte apparaissent au-dessus des personnages. Ces textes sont illisibles... La dernière image représente un immense vaisseau spatial quittant la Terre...

J'arrète tout car j'aimerai une scène continue et pas une succession d'images fixes.
Et je m'endors...

R1 :
J'ai appris que, dans quelques jours, il va y avoir une sorte de conférence onirique sur les religions. Je les regarderai.

(...)

R2 :
Je montre à un musulman les textes sacrés d'une ancienne religion que j'ai pu reconstituer grâce à mes rêves. Il me dit que je ferais mieux de les jeter. Je lui demande pourquoi. Il me sort tout un discours sur l'Islam qui est la seule religion valable, alors que toutes les autres devraient disparaitre. Je lui dis que je détruirai mes textes s'il accepte en échange d'en faire autant avec son Coran. Il refuse. Je lui demande pourquoi et il me répond qu'il faut respecter le Coran. Je lui demande pourquoi il veut respecter le Coran mais pas les autres textes sacrés. Il dit qu''il faut respecter le Coran mais pas les autres textes car ils sont sans valeur. Je jette alors une partie de mes textes dans une sorte de trou au milieu d'un disque marron. C'est peut-être une sorte de conduit d'évier ou d'égout ou alors un incinérateur. Puis je lui demande de détruire en retour une partie de son Coran. Mais il ne veut pas. Par trois fois je jette ainsi une partie de mes pages et lui, à chaque fois, refuse d'en faire autant avec son Coran. Je lui dis alors combien je rejette l'attitude méprisante des musulmans envers les autres religions. Alors il s'énerve de plus en plus pour défendre l'Islam et il devient impossible de continuer à discuter avec lui.



... Je me réveille lentement.
Encore à moitié endormi je décide de poser une question à mon rêve avant qu'il ne soit complètement dissipé. Je demande ce qu'il faut dire à un musulman pour qu'il comprenne que sa religion est méprisante et, donc, méprisable. Et la réponse me vient dans une hallucination hypnopompique...

HH2 :
... Une voix de femme me répond mais sa voix est tellement sourde et déformée que j'ai du mal à la comprendre. Elle dit un mot ressemblant à "Haroum !" (C'est peut-être "Haram" qui signifie "interdit, inviolable, sacré selon la charia" en arabe).

Il est 3H30...

HH3 :
Je demande à un musulman portant un petit collier de barbe où on peut trouver un exemplaire d'un vrai Coran qui n'a pas été modifié. Mon champs de vision se divise alors en deux images. En haut je vois le visage du musulman et, en bas, je vois une carte de l'Espagne. Je m'exclame que l'Espagne n'est pas un pays musulman... Mais je réfléchis et me souviens qu'elle l'a été jadis avant la reconquista.

Il est 3H55.

HH4 :
J'écris sur une feuille ce qu'une femme musulmane m'a dit sur sa religion. Mais je ne suis pas satisfait du texte que j'ai écrit et j'en barre les phrases du début.

Il est 4H00.

HH5 :
Je veux aider un homme à faire connaitre sa chaine Youtube parlant des religions. Il me dit qu'il va parler de la "Nouvelle Genève". Je ne comprends pas quel rapport ça peut avoir avec les religions.

Il est 4H15.

HH6 :
Je demande à un jeune homme de se présenter avant de pouvoir faire partie de mon prochain rêve. Je lui dis : "Es-tu brun, blond, roux, gris ....?"

Il est 4H25.

HH7 :
Une voix m'explique la signification de la HH précédente : "C'était pour retrouver un esclave en fuite !"

Il est 4H30.

HH8 :
Une voix m'explique que plus un rêve a lieu près de la pleine lune et plus il est véridique.

Il est 4H35.
J'en ai marre et je cesse de noter toutes mes HH car ça m'empêche de me rendormir.
Peu de temps après je me rendors enfin...

R3 :
Je suis dans ma chambre qui est très grande et en grand désordre. Mes parents m'annoncent que "la dame" est arrivée pour la signature des papiers. Ils vont chercher leurs dossiers et moi je reste seul alors que la dame entre dans ma chambre. Elle a environ 40 ans, des cheveux blonds-roux mi-longs et des lunettes (Elle s'inspire d'une femme que j'ai vue dans une BD hier soir). Je suis gêné qu'elle voit le désordre de ma chambre. Si j'avais su qu'elle venait si tôt j'aurais rangé un peu et j'aurais mis mes oeuvres (textes ou dessins ?) en évidence pour qu'elle les voit. Tant pis. Comme elle est venue aussi pour traiter mon dossier, je lui dis : "Je vais le chercher !"

Je me réveille.
Il est déjà 6H50.





Note :
Je sais d'où provient le thème de l'Islam qui persiste pendant la moitié de cette nuit : C'est parce que , hier, j'ai regardé des vidéos montrant des débats entre des musulmans et un "apostat" (https://www.youtube.com/@JackLeFouX).

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 29-11-2023 à 14:11:41   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   



--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 30-11-2023 à 10:25:23   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 30 Novembre :

A 22H00 je bois du jus de pommes pour booster la production d'acétylcholine dans mon cerveau.
A 22H55 je me couche et je m'endors rapidement...

R1 :
Je discute avec un musulman et lui dis qu'il n'y a aucun miracle scientifique dans le Coran, ce n'est qu'une légende moderne. Et ce que j'affirme là est basé sur des preuves argumentées. Evidemment le musulman n'aime pas m'entendre dire ça et il s'énerve. (Ce rêve provient d'une video que j'ai regardée hier : https://www.youtube.com/watch?v=bPSS9lJa5x4).

Je me réveille.
Il est 1H35.
Je me rendors vite...

R2 :
Je suis probablement en sommeil lent car je pense sans voir beaucoup d'images. Mais je suis conscient et en pleine possession de ma mémoire. Je sais très bien qu'on est le dernier jour du mois. Il faut donc que je fasse un rêve lucide cette nuit si je veux avoir une chance de rattraper le score de @Sebastiii pour Novembre. Je n'arriverai pas à le dépasser mais si je parviens à faire aussi bien que lui Johanne sera éperdue d'admiration devant moi
Je sens qu'une séquence REM va arriver. Que pourrais-je construire comme rêve ? J'aimerai en avoir un de type fantastique, je n'en fais que trop rarement. Je pourrai, par exemple, effectuer un voyage dans le temps. Au moyen-âge peut-être ? Ou alors à l'époque des dinosaures. Ou alors visiter une autre planète. Ou mieux encore : Voyager dans une vaisseau spatial pour visiter plusieurs planètes !...
Peut-être que j'entre dans une phase REM car je me vois à présent dans un vaisseau spatial. Celui-ci a des parois arrondies comme si on était dans une sorte de soucoupe volante. Le décor est sommaire comme dans les films de science-fiction des années 50. Il me faudrait un équipage pour le piloter. Je vois alors une personne apparaitre... c'est mon ancienne copine Betty. Son visage est moyennement ressemblant mais les autres détails sont bien restitués : Elle a les cheveux bien noirs, son rouge à lèvre est flamboyant et elle porte ses vêtements noirs habituels. Je remarque qu'elle a un peu grossi comme la dernière fois que je l'avais vue. Elle veut m'embrasser sur la bouche...
Non, je ne peux pas faire ça car ce serait tromper Johanne ! Bien sûr je ne serai pas obligé de lui dire... mais je vais décrire la scène dans le forum alors si elle le lit elle saura ce qui s'est passé. Et je n'ai aucune envie de censurer ce passage; pour une fois que je fais un rêve lucide long, je ne vais pas en couper des séquences...
(... Ellipse ou séquence oubliée ...)
... J'arrive en flottant dans un autre monde. Je me pose dans une rue pavée de dalles de pierre. Des deux côtés je vois de grands bâtiments de pierre. J'ai complètement oublié à quoi ils ressemblaient mais ils n'étaient dans aucun style existant sur Terre. La rue est déserte mais je sais que dans cette ville vivent des êtres pas vraiment humains. Des sortes de vampires ou de morts-vivants. Que vais-je faire ? Je pourrai imiter @Sebastiii et crier "Qui veut faire du HC avec moi" pour voir si plein de femmes vont accourir... mais ce ne serait pas sérieux: Si je fais du HC ça pourrait me faire perdre ma lucidité... je vais plutôt essayer une "quête d'Iktomi". Je vais crier "Qui veut discuter avec moi ?" et si quelqu'un vient je lui demanderai s'il peut me donner une méthode inédite pour faire des rêves lucides. Si ça marche alors ça me fera une quête d'Iktomi réussie. Et ensuite, si je ne me réveille pas, je pourrai en essayer une autre. Laquelle ? Pourquoi pas celle consistant à dessiner une porte puis à la franchir ?.. Je vais même l'essayer tout de suite...
Je prends ma petite torche noire et je l'allume. Il en sort un faisceau de lumière normale. Hm, ca n'ira pas. Je recommence... Je prends ma petite torche noire et je l'allume. Il en sort un fin rayon laser rouge rubis. Il ne se prolonge que sur quelques centimètres seulement (C'est comme une épée miniature de Jedi). J'espère qu'utiliser ce laser pour cette quête n'est pas de la triche. Avec lui je "grave" un rectangle dans les airs. Ce sera la porte. Puis, dans sa partie à droite, je dessine un carré. Dans le forum j'expliquerai que ça représente la "serrure". Dans ce carré je dessine un cercle. Ce sera une poignée de porte de forme ronde. Puis je claque mentalement des doigts et la porte se matérialise. Elle est en verre transparent. Je me rends compte que je me trouve dans ma rue et que, à travers la porte j'aperçois... ma rue. C'est trop banal. Alors je recommence... Je claque mentalement des doigts et la porte se matérialise. Elle est en verre dépoli. Je ne vois donc pas ce qu'il y a derrière. Je vais donc pouvoir l'ouvrir et découvrir quelque chose de totalement inattendu que le rêve aura préparé pour me surprendre. J'ouvre la porte et...
... Je bascule dans un autre rêve en perdant ma lucidité...



R3 :
Je suis chez moi, avec mon ex', dans la dalle à manger (Cette fois je suis certainement en REM). J'entends frapper à la porte. Pourtant personne ne devrait venir maintenant car on est... Je sens que mon subconscient hésite entre me faire dire "on est dimanche" et me faire dire "on est en pleine nuit"... Mais je vais quand même aller ouvrir car c'est peut-être "lui" qui est venu (Je pense que "Lui" pourrait être l'ouvrier qui doit finir de réparer mon toit.) Je me dirige vers la porte. Je suis un peu énervé car, si c'est bien "lui" qui a frappé, alors je le trouve sans-gène de venir maintenant ! J'ouvre la porte et...

... Je me réveille.
Il est 5H30.




Note :
Ce n'est pas la première fois que j'ai un rêve lucide après avoir bu du jus de pommes. Finalement ça semble avoir une certaine efficacité !

Note 2 :
Mon rêve lucide n'était pas d'un type habituel. J'y pensais bien plus que je n'agissais et le décor était bien peu apparent. De plus le rêve n'était pas immersif et ressemblait plutôt à une rêverie où je construisais presque tout moi-même. Je me demande si j'étais bien entré dans une phase REM. Est-il possible d'être dans un état intermédiaire entre sommeil lent et sommeil REM ?

Note 3 :
Tiens ? Pas de HH cette nuit !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 01-12-2023 à 11:12:06   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 01Décembre :

Je bois mon jus de pommes vers 22H00 et vais me coucher à 23H00.
Je ne m'endors pas tout de suite...

HH1 :
Je traverse une sorte de marché ou de foire se trouvant sur la place centrale de ma ville. Je passe à travers tout sans faire attention. Je m'en moque car je sais que je suis dans une HH.

Il est déjà minuit.
Je m'endors enfin...

R1 (FE) :
Je crois m'être réveillé. Je veux induire une HH me ramenant dans la foire de tout à l'heure... Je vois des paysages divers, assez pâles, défiler devant mes yeux... Soudain une petite fille blonde d'une disaine d'année bondit sur la scène et la traverse en courant. Elle a une sorte de chignon et porte un maillot de bain une pièce noir. Je suis surpris par son hyper-réalisme, bien plus grand que celui des paysages. Je réfléchis et les images de paysages recommencent à se succéder devant mes yeux... Mais je me reprends : Je ne veux pas me rendormir car il faut d'abord que je note la HH avec la petite fille dans mon carnet de rêves. Je réfléchis comment je vais faire pour bien la décrire... Puis je me dis que, après, j'allumerai ma lampe de chevet pour noter tout ça...



R2 :
... Rêve dont le contenu a été oublié...

Je me réveille.
Il est 3H15.
Je vérifie que je n'avais rien écrit dans mon carnet.
Puis je bois un peu de jus de pommes et je me rendors...

R3 :
Je suis dans une sorte d'usine assez vide et je fais le tour des ateliers pour retrouver mon ami pour qu'il me rendre le poste de radio que je lui avais prêté. Je ne voudrais pas revenir sans lui car je n'ai pas envie de revenir ici ensuite pour le rechercher. Sur une table je vois un appareil en métal poli... mais ce n'est pas ma radio. A côté sont étalés des documents. Mon ami arrive. Il ressemble à l'acteur Vinnie Dargaud. Il voit que je regarde les documents et il m'explique que c'est un thème numérologique qu'il a établi pour quelqu'un. Il me le montre. C'est la carte d'une ville et il y a calculé la valeur numérique du nom de chacune des rues entourant la maternité où est né son client. C'est donc comme un thème astrologique mais où les planètes sont remplacées par des nombres. Je ne connaissais pas cette manière de procéder. Mais je lui explique que je ne crois guère à la numérologie ou à l'interprétation du prénom des gens. Ou alors il faudrait que la mère, grâce à son intuition, devine quel caractère aura son enfant et lui donne donc un prénom en harmonie avec celui-ci. Je continue de discuter, je ne sais plus sur quel sujet...



Je me réveille...
Peu après je plonge dans une hallucination hypnagogique ou hypnopompique...

HH2 :
La discussion avec mon ami continue. Il me parle du mariage chez les hommes préhistoriques. Je l'interrompt pour lui dire que, à cette époque, les mariages étaient arrangés et que les gens s'unissaient sans amour.

Il est 5H20.

HH3 :
Je feuillette une BD en couleurs. Je ne comprends pas tellement l'histoire. Je m'arrête sur une page où l'on voit l'héroïne attachée sur une table dans un laboratoire. Elle est seule et elle réfléchit...

Il est 5H35.

HH4 :
Johanne me dit qu'elle est allée quelque part pour essayer d'échanger ses louis d'or. Des louis d'or ? J'ignorais qu'elle en possédait !

Il est 5H40

HH5 :
Cette HH a été très mal mémorisée. J'y rencontrais quelqu'un dans le cadre d'un reportage.....

Il est 5H45.

HH6 :
Je parle à une femme et à un homme ressemblant à l'acteur Vinnie Dargaud. La femme dit : "C'est quelqu'un d'engagé !"... Mais je ne semble pas être d'accord... et l'homme ajoute : "Du tout ! Du tout !"

Il est 5H55.

HH7 :
C'est une HH très lucide qui ressemble à une rêverie. Je monte dans le train et vois l'actrice Fanny Cottençon assise sur un siège. Je la fixe du regard. Elle s'en aperçoit et me dit : "Oui, c'est bien moi !". Je lui réponds : "Ca doit être chiant pour vous d'être reconnue partout. Vous voulez peut-être être seule pour réfléchir, ou pour sortir un livre et le lire... Et voilà que quelqu'un vous reconnait et crie 'Hooo ! C'est vooous ? Un autograaaphe ! Un selfiiiie !' Elle me répond : " Mais non !"... Puis elle ajoute : "Je parie que vous me regardez dans la série 'Scènesde ménage' !" Je lui explique alors que le bleu de ses yeux m'intrigue. En effet, je ne me souviens pas qu'ils étaient aussi clairs dans ses premiers films.



Il est 6H00.
Je pense à Fanny Cottençon et une HH vient s'intercaler dans ma réflexion...

HH8 :
Je vois Fanny Cottençon, de dos, qui retire son pull et se retrouve torse nu. Comme la scène est très courte je me le repasse trois fois.

Je réfléchis à ce que je viens de voir...

HH9 :
Un homme brun (auquel je m'identifie plus ou moins) entre dans une pièce où l'acteur Gérard Hernandez est en train d'attendre, assis sur une chaine. Le visage de l'homme est couvert de griffures et il dit : "Hé oui ! Hé oui !" Puis il explique qu'il vient de tourner une scène au lit avec Fanny Cottençon.

Il est 6H15.

HH10 :
Je parle avec quelqu'un sur je ne sais plus quel sujet. Je dis : "Je vois un cône de terre discret !". Dans ma tête je vois qu'il s'agit d'une sorte de petite maquette représentant un volcan.

Il est 6H20.

HH11 :
Sur le mur nord-est de ma cave je vois une fenêtre. C'est étrange, avant c'était un petit soupirail qui se trouvait à cet endroit.

Il est 6H25.

HH12 :
Une femme en haillons donne des coups de pioche tout en poussant des cris inarticulés.

Il est 6H30.
Je fais le vide dans ma tête pour ne pas influencer les HH...

HH13 :
Un homme assez vieux explique : "Quand il est mort (...blablablablabla...) plusieurs octaves !" Un homme brun se moque de lui en répétant :"Plusieurs octaves ?"

Il est 6H37.
Je fais le vide dans ma tête pour ne pas influencer les HH...

HH14 :
Un homme veut donner un coup de pioche. Mais un dieu invisible lui souffle dans le dos et ça lui fait rater son coup. Mais moi je peux voir ce dieu : C'est un colosse vêtu comme un Gaulois ou un Germain.

Il est 6H45.
J'arrète tout car les HH apparaissent trop facilement.
Ca va m'en faire de trop à écrire dans le forum.





Note :
Le jus de pommes ne m'a plus donné de rêve lucide cette nuit.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 02-12-2023 à 11:01:26   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 2 Décembre :

Je bois mon jus de pommes vers 22H, vais me coucher à 22H55 et m'endors rapidement...

R1 :
Je discute avec quelqu'un sur Internet. Il me demande d'aller voir un site web. J'y vais et on m'y demande d'effectuer quelques calculs simples. Je suis les instructions mais, à la fin, on me dit que je vais devoir payer une somme correspondant au nombre obtenu par le calcul. Je dis à l'homme que ce ne sera pas possible. Il me demande pourquoi et je lui explique que, dans le calcul, il m'était demandé de multiplier le chiffre correspondant au nombre de mes t........s. Or j'ai été opéré et c'est donc comme si je n'en avais plus. Et multiplier par zéro ça ne fait pas grand' chose. Il me demande de donner plus d'explications. Je réponds que les hommes ont normalement un t.......e plus lourd que l'autre. Mais moi les miens avaient la même taille et le même poids. C'est seulement après mon opération que les deux sont devenus semblables. Je cite alors les paroles d'une chanson qui parle de la taille de mes t.......s, avant et après, en comparant leur taille avec celles de différents fruits.

Je me réveille.
Il est 4H20.
Je rebois un peu de jus de pommes....

HH1 :
Je refais les calculs du rêve précédent.

Il est 4H45.

HH2 :
Je vois tout un bric-à-brac encombrant un petit grenier.

J'ai oublié de noter l'heure.

HH3 :
Je nettoie une grande poêle.

Il est 5H35.
Je me rendors...

HH2 :
Une femme veut parler en visioconférence avec un petit vieux. A sa grande horreur elle voit sur l'écran que celui-ci est en train de marcher imprudemment au sommet d'un immeuble, juste sur le rebord, les pieds à moitié dans le vide. Elle voudrait se précipiter pour le sortir de cette situation dangereuse mais jamais elle ne pourra arriver à temps...

Je me projette dans le corps du petit vieux. Je suis en train de marcher sur le parapet en béton, juste en bordure du vide, inconscient du danger. Je sens bien que mon corps est vieux : Mes jambes me portent mal et j'ai peu d'équilibre, d'autant plus que je suis gêné par un chien roux et blanc que je porte dans mes bras. En plus une vieille femme est assise sur le parapet, je dois donc passer derrière elle en me rapprochant encore plus du vide. Je remarque que le bord du parapet est maintenant en métal et non plus en béton. Et il a une forme arrondie ce qui me déséquilibre encore plus.
Je lâche le chien et il tombe dans le vide... Heureusement sa chute est amortie par un camion rempli de paille qui passait en-dessous juste à cet instant. Je n'arrive pas à reprendre mon équilibre et je tombe moi aussi... Ma chute est arrêtée quelques secondes par un rebord du bâtiment... puis je retombe à nouveau...

Je n'ai pas tellement peur car j'ai l'impression que tout ceci ne peut pas être réel : Je suis certainement dans une HH ! Je me dis : "Dans une HH ou dans un rêve ?"... Je décide de m'envoler. A l'instant de toucher le sol je m'envole horizontalement à une vitesse fulgurante. Je crie : "Ouiii ! C'était un rêve lucide !"...
Je me téléporte ailleurs... Je me retrouve dans un passage couvert de moquette et avec de la lumière tamisée. Quelques personnes passent. Je mémorise tout ce qui vient de se passer (J'ai cependant l'impression d'avoir oublié des détails)... Je me demande que faire. Je décide d'essayer de matérialiser E..., ma youtubeuse préférée. Comment procéder ? Je décide d'utiliser la méthode classique : Je vais me retourner et que je vais la voir apparue derrière moi. Je me tourne lentement vers la droite... Je ne le vois pas. Je continue de tourner... Je vois une femme qui passe... Mais elle ne lui ressemble pas tellement. Ca me semble raté. Je vais devoir recommencer. Mais l'idée de me retrouver bientôt en présence d'E... fait monter en moi une vague d'émotion, même si je sais que ce ne sera pas la vraie. Je me force à me calmer car je sais que l'émotion risque de me réveiller...
Et alors j'entends la voix d'une femme qui me parle...

... Et ça me réveille (je crois me réveiller). Je suis assis dans un bureau et, à ma gauche, une collègue est en train de me parler. Je l'interrompt et lui dis : "Je viens de faire un rêve lucide ! J'étais assis là et j'ai somnolé et j'ai fait un rêve lucide !" (Allusion probable à la HH que j'ai eue hier alors que j'étais assis en pleine journée). Mais je vois bien que la femme ne comprends pas de quoi je parle. Je regarde à ma droite et remarque la présence d'autres collègues. Dans leurs regards je vois qu'elles non plus ne savent pas de quoi il s'agit. Je n'ai pas trop envie de perdre du temps à leurs expliquer ce que sont les rêves lucides...
Soudain je m'interroge : "Suis-je bien dans le monde réel ou suis-je encore dans mon rêve ?"... Je me concentre sur mon rêve lucide de tout à l'heure...

... Et je me retrouve téléporté dans un appartement moderne situé en haut d'un immeuble. Je m'écrie : "Ouiiii ! Je suis encore dedans !"... Je regarde par une grande baie vitrée et je vois que je suis dans une grande ville hérissée de gratte-ciels. C'est probablement le soir car le ciel est très rouge. (C'est un cliché : J'aimerai habiter dans un appartement situé en hauteur avec une grande baie vitrée me permettant d'admirer les immeubles illuminés la nuit, comme quand j'étais à Paris.)... J'ai envie de voler pour tester mon vertige. Sans hésiter je passe à travers le carreau et je m'envole au-dessus de la ville. Je me dis : "Je n'ai pas à avoir le vertige, je suis dans un rêve !..."...

(... Séquence confuse ou passage non mémorisé...)

...Je viens de me réveiller dans un grand bureau. Je cherche une feuille pour prendre vite des notes sur ce rêves car je sens qu'il est en train de s'effacer de ma mémoire. Je trouve une feuille mais il y a déjà quelque chose d'écrit dessus. Tant pis, j'utilise vite la place restante pour prendre quelques notes en abrégé... mais ce n'est pas pratique...
Je cherche une autre feuille. On me conseille de demander à ma collègue la-bas... Je regarde et je reconnais Véronique, une ancienne collègue de travail dont j'avais jadis été amoureux. J'ignorais qu'elle travaillait ici. Elle me reconnait et vient me faire une bise... puis une 2ème... puis une 3ème... Elle m'en fait huit en tout. Puis on s'enlace tendrement. C'est agréable d'être contre elle. Et je pense, amusé, à tous ces collègues de bureau que cette situation va faire jazzer...
Puis Véronique retourne travailler. Je me dis que c'est dommage que je ne suis que de passage dans ce bureau car ça aurait été bien de travailler tous les jours avec elle...
Et puis je repense qu'il me fallait une feuille. Je cherche... Un collègue voit ce que je fais alors il vient me prêter son carnet. Je veux recopier dedans, au propre, les notes que j'avais prises sur une feuille... mais je n'y arrive pas. Je vois flou, mes notes semblent bouger et je n'arrive pas à me concentrer. Et je m'énerve car je sais que le bureau va bientôt fermer, je dois donc me dépêcher... Bon, tant pis, je renonce à recopier et je me lève de ma chaise car c'est l'heure de la fermeture. Une femme vient me montrer sur quel bureau je dois aller ranger le carnet que j'avais emprunté. Je le pose en le lançant et pars vers la sortie...





Et je me réveille.
Il est 6H30.




Note :
Ben voila. J'ai bu du jus de pommes trois nuits de suite et ça m'a fait deux rêves lucides. Serait-ce donc efficace à ce point ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 03-12-2023 à 10:52:05   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 3 Décembre :

Je prends mon jus de pommes à 22H00, vais me coucher vers 22H45 et m'endors rapidement...

R1 :
Je vois une suite décousue d'images et de bouts de vidéos illustrant une affaire judiciaire... Un Japonais a subi des sévices sexuels de la part de son patron, un homme riche et puissant lié à la mafia japonaise. Je vois des scènes de tortures... mais je n'en préciserai pas plus... Le patron prétend que son employés était consentant et essaie d'étouffer l'affaire. Il a même essayé d'acheter son silence avec une grosse somme d'argent mais son employé a refusé et veut porter plainte. C'est le première fois que quelqu'un ose tenir tête à cet homme puissant. Cette fois-ci la police a donc une chance de pouvoir le coincer. L'employé se trouve à l'hôpital et, à cause de ses douleurs, il a beaucoup de mal à se déplacer pour aller témoigner au tribunal. Mais son patron l'ayant accusé de faux témoignage, l'employé va devoir passer quelques jours en prison, le temps qu'une enquête éclaircisse l'affaire. Il proteste... mais c'est la loi japonaise qui veut ça. Révolté, il décide de faire la grêve de la faim et il accuse la justice japonaise de s'être faite soudoyer. Il s'arrange pour que l'affaire soit ébruitée dans les médias et cela provoque un énorme scandale dans le pays.



Je me réveille.
Il est 1H45.
Je rebois un peu de pomme et je me rendors...

R2 :
Rêve presque entièrement oublié. Il me semble que j'en dirigeais les scènes par ma propre volonté. Une femme semblait y subir des sévices. Et la même scène se répétait. Peut être que j'agissais comme un metteur en scène qui refais jouer un passage qui ne va pas. Ou alors je cherchais à obtenir un effet de comique de répétition...

(...)

R3 :
Je participe avec Bruno, mon ancien patron, à une exposition d'arts plastiques. J'y expose plusieurs de mes tableaux. Bruno me propose d'ajouter une création qu'on fera à deux. Il réalise une sculpture en métal représentant une femme roulée en boule. Et moi je peins la même femme debout sur une grande toile rectangulaire d'environ deux mètres de haut. Le problème c'est qu'il ne reste plus de place pour exposer nos deux oeuvres, celles-ci devant être installées l'une à côté de l'autre. Nous faisons le tour de l'exposition sans trouver d'endroit libre. Finalement un Japonais accepte que j'appuie mon tableau contre la table sur laquelle il expose ses oeuvres...
(... Ellipse ou séquence confuse ou non-mémorisée...)
Avec Bruno je regarde une projection d'un film japonais d'art et d'essai. On voit un homme marcher en compagnie de sa fille. Elle a environ 16 ans et j'ai l'impression qu'elle doit être handicapée (physique ou mentale ?). Ils se rendent dans une maison en bois où une famille les accueille. L'homme commence à parler avec le maître de maison mais comme c'est du japonais je ne comprends rien au scénario. L'un des fils du maître de maison regarde la fille. Je sens qu'il est lui aussi un handicapé et qu'ils pourraient devenir amoureux l'un de l'autre avant la fin du film. L'homme et le maître de maison continue de discuter assis à une table et la fille les écoute en silence, assise sur un lit à leur droite. Elle retire ses chaussures... puis elle retire lentement et nonchalamment ses vêtements. Lorsqu'elle est nue, un autre fils du maître de maison vient la rejoindre dans le lit. C'est un grand gaillard avec des cheveux assez longs teints en blond-roux. Tous les deux commencent à faire du HC. J'ai du mal à bien voir la scène car un poteau de bois me gène et je dois me pencher à gauche et à droite pour regarder. Je me sens gêné car je ne comprends pas pourquoi ce film qui se voulait artistique dérive maintenant dans la pornographie. A ma gauche il y a mon père qui a pris la place de Bruno. Il regarde la scène avec intérêt et il me dit : "Regarde ! Il la ....(HC)...!"



Je me réveille.
Il est 5H00...

HH1 :
Je regarde un homme... et il devient une bâche chiffonnée.
(Ce qui a induit ce détail c'est le bruit fait par ma chatte Bistouille en marchant sur la bâche que j'ai mise sur mon lit pour empêcher mes chats de le salir.)

Il est 6H10.

HH2 :
Je lis un article dans une revue scientifique. Je ne déchiffre pas les lettres des mots mais le sens global de ceux-ci apparait dans mon esprit. L'article commence à peu près ainsi, dans son sens : "Merveilleux, fantastique, extraordinaire, génial,..."

Il est 6H40.




Note :
C'est la première fois que je rêve de scène HC aussi crues. D'habitude elles sont censurées. Du moins quand c'est moi qui y participe.

Note 2 :
Pas d'effet "jus de pommes" cette nuit.


Edité le 03-12-2023 à 10:52:44 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 04-12-2023 à 10:42:33   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 04 Décembre :

Je bois le peu qui me reste de jus de pommes.
Je vais me coucher à 22H40 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je me trouve, semble-t-il, à Lille. Je dois rendre de l'argent à un ami mais, pour ça, je dois d'abord me procurer un code (un "drop-code" ) permettant de débloquer mon système électronique de payement. Je suis chez lui et je bavarde avec sa copine en attendant son retour car il est parti à une conférence.... Mais j'ai bavardé trop longtemps et je vois qu'il fait déjà noir dehors. Je demande à sa copine à quelle heure il doit rentrer et elle me répond qu'on ne peut jamais le savoir d'avance, les conférences étant de durées très variables. Elle me conseille d'aller d'abord chercher mon "drop-code" à la grande librairie et, à mon retour, il sera probablement revenu. Je sors donc en vitesse car il est déjà tard.... et je devine ce qui va se passer : Quand je vais arriver à la librairie, je vais voir qu'elle vient juste de fermer. Je vais donc revenir chez mon ami, sans 'drop-code", et je vais devoir l'attendre car il ne sera pas encore rentré. Et comme il va trop tarder à revenir, je vais être obligé de repartir prendre mon train sans avoir pu le rencontrer pour lui rendre son argent. Et je vais donc devoir revenir le lendemain pour acheter un xxxxxxx et un "drop-code" afin de le payer...
Mais je me dis tout ça en me rendant de plus en plus compte que ça ressemble à un scénario classique de rêve. Tous mes "signes de rêves" les plus habituels s'y trouvent : La nuit qui tombe, mon copain de Lille, le train à prendre en vitesse, ... ce sont des éléments de scénarios récurrents chez moi... Je suis donc à la limite de la lucidité tacite...



Je me réveille.
Il est 2H55...

HH1 :
Sous le robinet je frotte une fourchette pleine de pâte à crèpes séchée.

Il est 3H25.
Je me rendors...

R2 :
Je suis dans une réunion de travail avec ma collègue et un homme. Celui-ci rappelle à ma collègue qu'elle doit recevoir bientôt un email. Mais celle-ci ne se souvient pas de quoi il s'agit. Il s'adresse alors à moi... mais je ne me souviens pas non plus... Mais soudain ça me revient : Je dois recevoir le montage du film publicitaire que nous avions tourné ensembles pour vérifier s'il est satisfaisant. L'homme me dit que, une fois que j'aurai reçu ce montage, nous partirons en voiture pour aller le montrer à notre client. Et, comme ce sera un asses long déplacement, ce sera lui qui me payera le repas. Mais je réponds que je préfère emporter un casse-croute car, étant végan, je ne mange pas n'importe quoi.

Je me réveille.
Il est 4H35...

HH2 :
Un homme chauve m'explique que cette substance toxique a deux effets sur l'organisme...

Il est 4H50.

HH3 :
Un homme m'explique quelque chose... Mais je n'ai rien retenu.

Il est 4H55.

HH4 :
Une femme m'explique quelque chose... Mais je n'ai rien retenu.

Il est 5H05.

HH5 :
Quelqu'un m'explique : "Cet homme avec qui nous avons xxxxxxx, et bien il n'aura plus qu'à xxxxxxx avec nous !"

Il est 5H15.

HH6 :
Quelqu'un crie : "Pommes de terre !" et je vois un petit cochon qui court dans mon couloir et s'éloigne.

Il est 5H23.

HH7 :
Je parle à quelqu'un d'un enfant qui pourrait être une sorte d'ogre ou de vampire. Je dis : "C'est seulement en grandissant que nous verrons si ses dents vont pousser !"

Il est 5H30.

HH8 :
Je parle avec une femme au sujet d'une liste de personnes. Elle me dit : "Ceux qui savent faire ça ce sont les T-K !"

Il est 6H10.

HH9 :
Je parle avec une femme au sujet d'un groupe de personnes. Elle me dit : "Seuls ceux qui savent faire ça pourront xxxxxxx...... !"

Il est 6H25.

HH10 :
Une femme dit : "Et quand est-ce que tu te souviendras de me xxxxxxxx.... ?"

Il est 6H30.

HH11 :
Dans une discussion j'entends "... 27,50 euros...".

Il est 6H40.





Note :
J'ai eu du mal à mémoriser au complet les phrases entendues dans mes HH. Elles étaient trop longues.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 05-12-2023 à 10:21:37   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 05 Décembre :

Je vais me coucher à 22H45 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je me souviens de divers passages de la BD "Les naufragés du temps". En même temps je vis une autre histoire : Je suis un enfant et mon nounours préféré est en train de mourir. Heureusement j'arrive à lui rendre la vie... Mais comment puis-je savoir faire ça ?... Je recommence la scène. Le nounous se rematérialise (il ressemble plutôt à une femme) et je me précipite pour m'occuper de lui...



Je suis réveillé par un de mes chats qui monte dans le lit.
Il est 1H15.
Je me rendors...

R2 :
Je suis probablement en sommeil lent et je pense aux évènements en Palestine. Je me demande à qui je dois accorder ma sympathie : Aux Israéliens ou aux Palestiniens ? La situation est complexes...

(...)

R3 :
Un de mes chats bouscule ma vieille lampe à pétrole qui est posée sur le four. Je la vois basculer lentement, elle risque de tomber et de se briser. Je me précipite mais quelque chose (mes draps ?) s'empêtre dans mes jambes et me ralentit. Heureusement la lampe se bloque contre le mur, inclinée à 45°, sans se casser. Je cherche où je pourrai la ranger pour que les chats ne puissent plus la renverser...



Je me réveille.
Il est 3H30...

HH1 :
Je suis en train de couper un morceau de bois. Je sais qu'il est interdit de faire de trop grandes chutes car celles-ci pourrait être récupérée pour faire des armes.

Il est 4H30.
Je me rendors...

R4 :
Je suis devant ma maison et je discute avec un homme. Devant la maison d'en face j'aperçois un couple entièrement nu qui fait du HC sur un canapé qu'il vient de sortir. Celui-ci repose à moitié sur leur pelouse et à moitié sur le petit mur devant chez eux. Je me demande s'ils se rendent compte que tout le monde peut les voir. Soudain le canapé bascule avec le couple et il se retourne sur le trottoir. Le couple se retrouve coincé en-dessous. J'hésite à aller les aider car ils risquent de me prendre pour un voyeur. L'homme parvient à soulever le canapé et se dégage. Mais la femme semble assommée.

Je me réveille.
Il est 5H45.
Je me rendors...

R5 :
Je suis à une grande réunion de famille chez ma tante Colette. Je montre à tout le monde une BD que j'ai faite. Colette me demande si je ne pourrai pas rester ici pour lui faire un dessin de ce genre. Elle voudrait que je lui fasse un tableau représentant la salle du dîner. Mais je demande pourquoi faire ça ici ? Il me suffirait de prendre la salle en photo et je pourrai la dessiner chez moi. Je dis : "Au moins une photo ça ne bouge pas !" (Note : Ma réflexion serait valable si je voulais dessiner une personne mais pas une salle).
Trois hommes arrivent et nous font un sketch avec des pistolets. Pendant ce temps un jeune veut jouer au pickpocket et plonge sa main dans ma poche gauche. Mais je le remarque et coince sa main avec la mienne. Puis j'avance de plusieurs mètres en le tirant derrière moi pour le ridiculiser devant tout le monde.
J'entre ensuite dans une autre pièce. Sur une table sont exposés divers objets. Il y a plusieurs petits pistolets-mitrailleurs. Ou donc Colette s'est-elle procuré ça ? Il y a aussi les pistolets ayant servi au sketch. Je me demande s'ils ne sont pas en plastique. Et il y a aussi quelques gadgets électroniques modernes. Mais je regarde tout ça en vitesse car ça ne m'intéresse guère. Pourtant je me souviens que, jadis, ça m'aurait passionné. Je vois combien j'ai changé. Au fond de moi je sens que j'aurais pu dire : "Ca ne m'intéresse plus car je suis devenu un sage... ou alors parce que je suis devenu un vieux !"
Je me dirige ensuite vers la pièce que je dois dessiner pour Colette. Je passe entre le mur et ma cousine Corinne qui est assise sur une chaise. Comme le passage est étroit, je suis obligé de la pousser un peu. Je lui dis en souriant : "C'est emmerdant d'avoir un cousin n'est-ce pas ? C'est mieux d'être seul dans sa famille !" Ensuite je longe une rangée de cactus décoratifs... et je m'accroche à leurs épines. Puis je m'empêtre dans une grande plante grimpante. Je me dis qu'il est heureux qu'elles ne soit pas munie d'épines comme les cactus. J'en arrache une partie pour me dépêtrer et j'entre enfin dans la salle. Celle-ci est très grande et je vois trois longues tables préparées pour le repas. C'est tout ça que je dois dessiner ?



R6 :
Je suis chez Bruno, mon ancien patron. Il vient de partir et il m'a laissé seul avec sa mère. Celle-ci semble très énervée contre un grand appareil noir assez plat (peut-être un lecteur de VHS ou de DVD de type ancien) qui fonctionne mal. Elle le bouscule puis le fait tomber par terre et me dit que je peux l'emporter chez moi si j'en veux. Ca me gêne de le prendre car il appartient à Bruno. La mère part ensuite dans une autre pièce et en ramène un grand cactus qu'elle pose à la place de l'appareil. Un cactus ? Ca me rappelle vaguement quelque chose...

Je me réveille.
Il est 6H20.





Note :
Dans plusieurs rêves je me suis retrouvé empêtré ou coincé. Ca doit être parce que mon corps était empêtré dans mes draps et coincé par la présence de deux de mes chats.

Note 2 :
C'est étonnant tous les rêves que j'ai pu faire (en R5 et R6) en seulement une demie-heure.


Edité le 05-12-2023 à 10:27:43 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 06-12-2023 à 09:57:05   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 06 Décembre :

Je bois mon jus de pommes, vais me coucher à 22H40 et m'endors vite...

R1 :
Je vois une série de "sketchs" sur un même thème. J'ai oublié ce qu'était celui-ci.

Je fais un micro-réveil. je me rendors sans noter l'heure...

R2 :
Je suis probablement en sommeil lent et je réfléchis dans le noir. Je me pose des questions dur le bien et le mal. Mon avis est qu'une justice sévère et répressive n'est pas ce qui est le plus efficace pour rendre les gens meilleurs. Je pense qu'il serait mieux de se focaliser sur leur éducation (J'avais vu une vidéo Youtube sur ce thème il y a quelques jours). Mais pour le démontrer il me faudrait faire quelques simulations. Quels genres de rêves pourrai-je programmer pour mettre cette idée à l'épreuve ? (Etat "proto-lucide" ) Je décide d'en lancer un sur cette problématique... Je passe probablement en sommeil REM et une série de sketchs sur se thème se déroule (J'ai tout oublié de leur contenu)... Mais cette démonstration ne va pas tellement dans le sens que j'espérais. Et puis je n'aurais pas du paramétrer ces simulations pour qu'elles se passent durant la nuit; ça fait trop sombre... mais tant pis, je continue en laissant le paramétrage tel qu'il était...

Je me réveille.
Il est 3H55.
Je me retourne pour noter mes rêves sur mon carnet...
Et immédiatement le souvenir du contenu des sketchs s'efface de ma mémoire.
Je reprends du jus de pommes et me rendors...

R3 :
Je suis avec l'actrice Claire Chust (Encore). Elle me parle de ses problèmes de coiffures. Je lui dis : "Moi, mes cheveux sont très fins, et ils sont gras !". Elle me répond : "Moi je n'aime pas les cheveux gras !". Je me mets alors à chanter d'un air désespéré : "Mon Dieu que je suis malheureux; à cause de mes cheveux aucune femme ne veut de moi ! Mon Dieu que je suis malheureux, à cause de ça Claire Chust ne veut pas de moi !".
Une autre femme est là, assise. Elle a les cheveux châtains-blonds et un visage assez anguleux. Elle me dit en souriant que c'est parce que je suis trop vieux que je ne peux pas plaire aux femmes. Je le sais bien, mais ce n'est pas marrant. Bien que cette femme ne soit pas mon genre, ça m'emmerde de savoir que je ne lui plairait pas non plus.
Il me semble que nous sommes dans les bureaux d'une radio. Je passe près d'une petite salle d'attente dans laquelle un homme est assis. Il est grand, jeune et d'allure sportive. Il nous dit bonjour.
Je réfléchis. Je me dis que si j'étais dans un rêve lucide je pourrai faire du HC avec toutes les femmes que je veux. J'imagine la scène. Oui mais je me souviens que, dans mes rêves, ce genre de scène est toujours censuré.
Je discute avec Claire Chust. Derrière elle je vois que l'autre femme a rejoint l'homme sportif dans la salle d'attente et elle est en train de lui faire... heu... des trucs avec sa bouche. Je m'exclame : "Laaaa ! Il a sorti son machin !". Je trouve que cette femme n'est pas sérieuse car, tout à l'heure je l'avais vue avec un autre homme (souvenir probablement fictif). Mais ça m'énerve de voir que cet homme plait aux hommes simplement parce qu'il est jeune et d'allure sportive.



Je me réveille.
Il est déjà 6H10...

HH1 :
Je pense aux jeux olympiques qui vont bientôt avoir lieu... à Tokyo. J'en vois quelques scène. Puis je me dis que j'ai assez pensé à ça et je crie : "Maintenant, place à Tokyo...!"... Oups, j'ai failli dire "Tokio hôtel" ! (https://fr.wikipedia.org/wiki/Tokio_Hotel)

Il est 6H40.

HH2 :
Je viens de recevoir trois BD que j'avais commandées. Il y a le N°1 et deux exemplaires différents portant le N°2. Merde, j'ai du me tromper dans la commande !

Il est 6H55.




Note :
Je ne sais pas ce qui se passe. Depuis quelques jours on dirait que la censure dans mes rêves a disparu.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 07-12-2023 à 09:57:58   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 7 Décembre :

Je bois de la pomme et vais me coucher à 21H40 et je m'endors vite...

R1 :
Je suis assis dans une salle d'attente. Devant moi est installée une jeune femme, une punkette, qui attend aussi. Une bande de jeunes emmerdeurs vient s'installer à notre gauche. Je me doute qu'ils vont chercher à importuner la femme. L'un d'eux lui demande : "Vous êtes vierge madame ?". Elle se lève alors et regarde s'il n'y a pas une autre place libre pour elle plus à droite. Le jeune lui dit : "Vous n'allez pas partir madame ?". Je leurs dis : "Elle a le droit d'aller s'asseoir plus loin si elle le veut, et elle a le droit aussi de m'acheter quelque choser si elle veut !". En effet, je possède presque tout ce qu'on peut vouloir acheter. J'espère en disant ça que la femme comprendra le message que je veux lui passer, c'est çà dire que je suis prêt à lui fournir une arme si elle me le demande. En effet j'avais tout prévu car je savais ce qui allait se passer...
(... Ellipse ou séquence non mémorisée...)
... Je me retrouve seul avec la femme. Elle me demande comment ça se fait que j'ai des armes sur moi. Je lui explique que c'est dans le cas où la 3ème guerre mondiale se déclencherait. Je ne veux pas lui révéler que je savais tout ce qui allait arriver. En effet, je me souvient que, tout à l'heure, j'avais fait un autre rêve (fictif ou réel ?) qui avait presque le même scénario... (Mais ça ne me fait même pas comprendre que je suis en train de rêver)...



Je me réveille.
Il est 1H50.
Je rebois un peu de pomme...
Je n'arrive pas à me rendormir car je pense à divers problèmes...

HH1 :
Je passe l'aspirateur dans ma chambre. Et je découvre des crottes de chats sur ma moquettes. (IRL, hier, j'ai effectivement marché sur de la merde de chat en allant chercher l'aspirateur).

Il est 3H25.
Je me rendors enfin...

R2 :
Je parle de mes rêves à quelqu'un. Près de moi il y a un paquet allongé. Je lui explique que ce sont des objets que je voudrais emmener avec moi dans mes rêves... Mais je réfléchis et me demande si c'est là une bonne idée...

Je me réveille.
Il est 4H10.
Je me rendors...

R3 :
Je suis dans un café pour étudiants. Je viens de finir mon verre et je me pousse à gauche pour faire de la place pour un homme encombré par des paquets qui vient s'assoir. Le serveur arrive et me dit : "Vous comptez payer quand ?"... La réplique semble ne pas convenir à mon subconscient qui la corrige... "Vous comptez payer comment ?". Je comprends qu'il croyait que je voulais partir sans payer. Je lui réponds : "Par carte !". Il me dit : "Vous êtes sûr que vous ne vouliez pas partir après avoir déchiré votre chèque ?". Je réponds : "Non, je ne paie pas par chèque mais par carte !". Il dit : "Elle est où votre carte ?". Je réponds : " La voilà !" et j'ouvre mon portefeuille. Celui-ci est en mauvais état et mes papiers sont en désordre. Ca me fait un peu honte de le lui montrer. Je prends ma carte et lui tends... mais je la retourne et me rends compte que ce n'est pas ma CB mais une photo de ma mère ! Ou est donc ma CB ? Je vois le serveur partir vers le WC. Est-ce lui qui a emporté ma CB ? Ou alors est-ce un des deux étudiants qui sont devant moi et me regardent ?



Je me réveille.
Il est 4H55.
Je me rendors...

R4 :
Je viens d'entrer dans un café. Le serveur arrive...
(... Séquence non mémorisée...)
... Je sors du café, probablement pour aller pisser. Et je vois que des militants d'extrême-droite sont là, avec un air menaçant...
(... Séquence non mémorisée...)

Je me réveille.
Il est 5H15.
Je n'ai vraiment fait ce rêve qu'en un 1/4 d'heure seulement ?
Je me retourne pour le noter sur mon carnet... et il s'efface aussitôt en grande partie de ma mémoire.

Vers 7H un autre rêve (ou HH ?) me revient en mémoire.
J'ignore à quelle moment de cette nuit il s'insérait :

R (HH ?) :
Je vois une grande flaque d'urine sur le sol. Je sais que c'est ma chatte Moumoune qui a fait ça car elle est actuellement en chaleur et pisse partout. Furieux, je me lance à sa poursuite et parviens à la coincer derrière une porte (Je me trouve dans ma cuisine mais la porte s'ouvre dans le mauvais sens et la gazinière semble avoir disparu). Je me saisi de Moumoune et vais la rouler dans son urine : Ca lui apprendra à tout salir alors que je viens de nettoyer par terre ! (Cette scène reflète ce que j'ai envie de faire à Moumoune, IRL, si elle continue de pisser partout IRL).




Note :
Je me suis souvent réveillé cette nuit. C'est probablement parce que des problèmes encombrent mon esprit.
Quand au jus de pomme il semble ne guère me faire d'effet. Mais je sens qu'il est de moins bonne qualité que celui d'avant. Je n'aurais pas du acheter le moins cher.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 08-12-2023 à 10:13:55   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 8 Décembre :

Johanne m'a dit : "tu sera lucide amour" et je lui ai répondu : "Puisque tu le dis !"

Je vais me coucher à 22H40 après avoir bu mon jus de pommes...

HH1 :
C'est une HH très lucide. J'ai à la fois conscience de mon corps dans mon lit et d'une scène qui apparait devant moi. Je vois un groupe de femmes déguisées qui participent à une sorte de grand carnaval. L'une d'elle m'adresse la parole et fait des gestes avec ses mains... mais je n'entends absolument rien. C'est une HH dénuée de sons. Je me dis que je pourrai en profiter pour lui demander de m'indiquer une méthode nouvelle pour effectuer des rêves lucides. Ainsi je transposerai une quête d'Iktomi dans le monde des HH. Ce serait original... Mais je comprends vite que ce serait inutile puisque je ne pourrai pas entendre sa réponse.

Il est 23H20.
Je m'endors enfin...

R1 :
Je suis dans le noir, probablement en sommeil lent, et je réfléchis. Je me demande ce que pourra être mon prochain rêve lucide car ça fait quelques jours que je n'en ai pas fait. Je décide d'en imaginer un. Je me souviens que, hier, j'avais pensé aux temples de la déesse Inanna / Ishtar, déesse de l'amour, dans l'ancien pays de Sumer, et des hiérodules, prostituées sacrées, qui y travaillaient. Ce serait intéressant de voir ça en rêve...
Probablement que je passe en sommeil REM car une image apparait. Je suis dans un temple et je vois plusieurs femmes blondes entièrement nues qui y circulent. Ce sont les prostituées sacrées de ce temple. J'en appelle une : "Hé ! Toi ! Viens ici espèce de petite (censuré ) !". Oui, je suis vulgaire, mais c'est parce que je m'amuse à jouer un rôle de client de cet endroit. La femme approche docilement. Comme je suis dans un rêve je peux faire ce que je veux, donc je commence immédiatement à faire du HC avec elle sur place. Mais je le fais de façon "scientifique", en examinant bien chacune de mes sensation pour vérifier si elles sont réalistes ou pas. Leur réalisme semble de plus en plus augmenter...
Mais je me perds dans mes pensées et le rêve perd progressivement ses capacités de lucidité et de pensées rationnelles. Je me demande comment je vais décrire ce rêve dans le forum... Je me dis que je ne pourrai pas le décrire car un rêve lucide comme celui-ci ça ne s'est jamais vu et "ça n'existe pas". Il n'y a donc pas de mots capables de le décrire...
Tout commence à devenir confus... Je me mets à chanter que l'on ne peut pas décrire ce rêve (ou que je pense avoir peut-être trouvé un moyen pour le décrire quand même)...
Tout devient encore plus confus... Les paroles de ma chanson se sont transformées en trois pierres : Deux sont blanches et celle du milieu est rouge.



R2 :
Je demande ce qu'est la phrase "Quel genre de rêve lucide vais-je faire ?".... Comme personne ne me répond, je donne la réponse moi-même : J'explique que c'est une phrase "interjective" car je pourrai dire : "Pouvez-vous me dire ce qu'est cette phrase ?".

Je me réveille.
0H40.
Je me rendors...

R3 :
... J'ai consulté des documents et j'ai recopié des éphémérides chinoises permettant de placer des astres fictifs dans le ciel afin de réaliser un horoscope (Justement, hier, IRL, j'ai effectivement lu des pages web sur l'astrologie ancienne en Chine et au Japon). Dans ces documents je remarque un code de couleurs : Un diagramme astrologique a des parties en vert, d'autres en beige, etc... Je regarde les notes que j'ai prises, me demandant si je dois y rajouter une explication à propos de ce code... Je remarque que, dans un tableau de données que j'ai recopié, j'ai oublié de remplir une case. J'ignore donc à quel astre l'éphéméride placée en dessous correspond. Je suppose que c'est au soleil, mais je n'en suis pas certain. Je n'ai pas envie de re-consulter tous mes documents pour retrouver la page correspondante pour vérifier...

Je me réveille.
Il est déjà 5H30 environ.





Note :
Mon rêve lucide était assez spécial. J'avais plus l'impression de l'imaginer dans mon esprit que d'en suivre le scénario de manière immersive. Ca m'arrive de plus en plus souvent de faire des rêves lucides de ce type. Ca fait moins réaliste.
Je remarque aussi qu'il y a une erreur que je commets de plus en plus souvent et que je devrai éviter : Je ne dois pas réfléchir et analyser le rêve dans lequel je me trouve sinon celui-ci devient confus et se termine.

Note 2 :
Je continue à avoir des rêves de moins en moins censurés.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 09-12-2023 à 10:08:44   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 9 Décembre :

Je bois ma pomme, vais me coucher à 22H50 et m'endors vite...

R1 :
Une personne "nous" raconte quelques souvenirs qu'elle a pu rapporter sur un autre monde qu'elle a exploré dans un rêve. Je la soutiens car moi aussi je suis allé dans ce monde en rêve, même si j'ai tout oublié de ce que j'y avais vu. Mais quelqu'un nous fait remarquer que si nos souvenirs sont aussi flous alors ça prouve quelque chose : Notre subconscient essaie de nous empêcher d'y accéder car ils sont faux, illusoires ou mensongers. Entendre ça me scandalise.

Je me réveille.
Il est 1H15.
Je ne sais plus si je me suis souvenu de reprendre de la pomme.
Je me rendors vite...

R2 :
Des informations apparaissent dans ma tête : Le président Macron revient en avion d'un voyage à l'étranger. Il est furieux contre les ministres qui l'accompagnaient car ils ont fait une connerie, je ne sais plus laquelle. Mais comme ils l'ont aidé à obtenir la libération de plusieurs prisonniers (des otages ?) il leurs pardonnera peut-être.
Je suis chargé de décharger les bagages des ministres. Je ne vois pas l'avion mais je transporte plein de sacs. Ils sont vide, j'ignore pourquoi. Mais le dernier est plein, je le sens à son poids. C'est un sac de couleur bordeau (Je reconnais le sac que j'avais au lycée, ou un peu après, et que j'avais complètement oublié IRL). Je l'ouvre et trouve dedans une grande serviette toute mouillée. Je cherche un endroit où l'étendre pour la faire sécher. Je décide de la mettre sur le dossier d'une chaise pliable en bois (Je reconnais celle de mon bureau lorsque je travaillais à la SCPA, IRL). Mais mon chef arrive et réclame la chaise (Il a une forme indécise et, dans mon esprit, je l'identifie a un mélange de président Macron et de Bruno, mon ancien patron de la SCPA, IRL).
Je vais donc dans ma salle de bain pour faire sécher la serviette sur le radiateur. Mais au-dessus de celui-ci se trouve une boite blanche allongée en plastique (on dirait une triplette dont on aurait effacé les prises et le fil électrique). Elle ne repose pas directement sur le radiateur mais semble fixée au mur. Je "sais" que cet objet est le jeune emmerdeur qui travaillait avec moi (Probablement que je l'identifie à Jérôme qui était avec moi à la SCPA... mais son nom n'est pas cité). Je lui demande ce qu'il fait là. Il me dit que c'est notre chef qui l'a mis la pour le punir car il a fait une connerie. Il ajoute qu'il est très sévère et qu'il a même dit qu'il mériterait de rester là pour toujours. Ca m'amuse et je lui réponds que "pour toujours" c'est très long et que je vais demander à notre chef si je peux lui apporter un oreiller; ce sera plus confortable pour dormir la nuit sur le radiateur.
Le chef arrive justement. Je lui demande si je peux apporter de quoi manger au jeune emmerdeur pour le repas du soir. Le chef entre dans mon jeu et dit qu'il accepte qu'on apporte un repas sur le radiateur. Je dis alors au jeune emmerdeur : "Tu vois, j'ai pu t'obtenir une réduction de peine !"
... Je réfléchis. Je me dis que sa punition semble être la plus dure du monde... mais que faut-il comprendre par le mot "monde" ? Est-ce notre système solaire ? Est-ce notre Galaxie ? Ou bien est-ce notre coin d'Univers ?



Je me réveille.
Il est déja 6H00.






Note 1 :
Je remarque que mon dernier rêve fonctionnait à l'économie de ressources. Mon esprit / cerveau / subconscient semblait tout faire pour simplifier au maximum le fonctionnement du scénario.
Exemples :
-Au début du rêve des information sont déjà dans ma tête sans qu'on justifie leur présence.
-La connerie des ministres n'est même pas expliquée.
-Je ne sais pas qui m'envoie m'occuper des bagages.
-Je ne vois même pas l'avion du président.
-Les bagages ne sont même pas remplis.
-Mon chef n'a même pas de forme précise et semble être un mélange indécis de deux personnes.
-Le nom de Jérôme n'est même pas rappelé.
-Son visage n'est même pas affiché et il est remplacé par une boite.
-La boite n'est qu'une triplette dont une partie a été effacée.
-Etc....

Note 2 :
La vue de mon ancien sac que j'avais totalement oublié démontre que mon subconscient peut aller puiser dans ma mémoire des images auxquelles je n'ai plus accès à l'état d'éveil.

Note 3 :
Tiens ? Pas de HH cette nuit ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 10-12-2023 à 11:01:04   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 10 Décembre :

Je prends ma pomme, vais me coucher à 23H05 et m'endors vite ...

R1 :
Je crois me réveiller. Je me souviens d'avoir fait un rêve ayant lieu en Egypte (Pas étonnant. Avant de me coucher j'ai lu une BD se passant en Egypte : "Papyrus"). Pourtant on avait dit que lorsque le temps changerait on n'arriverait pas à se souvenir de ses rêves. Mais probablement que le temps n'a pas assez changé ces derniers jours. Cependant il a gelé. Et il avait été dit que le gel agirait lui aussi sur la mémorisation. Je ne sais plus si c'est positivement ou négativement. Et je ne me souviens plus de la suite...



Je me réveille.
Il est 1H00.
Je me retourne pour noter ce rêve...
Et j'oublie aussitôt son contenu.
Je me retourne dans l'autre sens...
Et j'arrive à me souvenir de sa première partie.
Je me rendors...

R2 :
Je me repasse des parties. de mon rêve précédent...

Je me réveille.
Il est 3H35.
Je bois un peu de pomme de je me rendors...

R3 :
Je suis probablement en sommeil lent car je suis en train de penser dans le noir. Je pense à Johanne qui aime le poulet. Quand elle vivra avec moi je la laisserai en manger si elle le veut. Ce n'est pas parce que je suis végan que je dois l'en empêcher...
Je passe probablement en sommeil REM car des images apparaissent. Je suis avec Johanne et elle a fait cuire un poulet. Mais elle n'en a pas beaucoup mangé et elle me dit de le donner à mes chats. Je le leurs porte donc... Mais àa ne semble pas tellement les intéresser. Je suppose que c'est parce qu'ils sont déjà repus. Ou alors ce poulet n'est pas bon car il a mal été élevé ?Je vais me renseigner sur le web pour savoir qui l'a élevé. Je trouve un texte en anglais (ou en allemand ?) qui en parle et je le traduis en m'aidant avec Google-traduction. Il y a aussi la photo de la femme qui a élevé les poulets. C'est une jeune blonde avec des tresses et des taches de rousseur. Elle ressemble à la dame de l'ancienne marque "Belle des champs" sauf qu'ici elle porte un t-shirt gris. Mais c'est parce que l'image est en noir et blanc car je "sens" que son t-shirt doit être vert. Mais j'ai même l'impression que cette femme n'est pas une simple fermière mais une sorte de génie protégeant les éleveurs.
J'emporte les documents que j'ai imprimés et vais les donner à mes chats. La scène se passe à présent, je ne sais pas pourquoi, sur le perron d'une maison de la rue Victor Hugo.Et mes chats se fichent complètement des documents que je leurs montre. J'ai peut-être mal traduit ceux-ci ?...
Je réfléchis... Et je repense à la femme. Je me dis qu'elle serait mieux si elle était habillée de manière plus féminine... Et voilà que je me retrouve devant elle. mais elle a changé : Maintenant elle est brune et elle porte une robe noire. trés décolletée. Elle remarque que je la regarde avec insistance. Elle me demande si ça signifie que j'éprouve du désir pour elle. Je réponds : " Ho que oui !" Mais elle me dit que je ne l'intéresse pas. Je la supplie alors d'accepter de faire du HC avec moi car la Russie se prépare à lancer une guerre atomique générale et ça va être la fin du monde. Et je voudrais bien faire du HC encore une fois avant de mourir. Mais je comprends que je suis maintenant trop vieux pour plaire à une femme. Ca me désespère et je commence à pleurer. E puis je me sens ridicule de pleurer devant cette femme... Mais je sens qu'elle s'attendrit et qu'elle va peut-être finalement accepter ma proposition...



Je me réveille.
Il est déjà 5H30...

HH1 :
Je repense à mon rêve précédent et j'en parle avec un homme.Je lui dis : "Laaaaa !On refuse (ou rejette) mes présents ! Personne ne m'aime !"

Il est 6H30.

HH2 :
Un homme brun barbu s'en va. Une femme me dit : "Le monsieur qui vient de partir était venu contrôler si tout était bien. Bon ! Vos deux maisons ont été refaites !". Je ne comprends pas pourquoi on parle de ces deux maisons où des travaux ont été effectués. Moi je croyais que c'était le poulet de tout à l'heure que cet homme était venu contrôler.

Il est 6H40.

HH3 :
Je regarde une photo. On me dit : "Ca représente l'exposition internationale !" Derrière. les objets exposésje remarque la présence d'un vieux poste de radio. Je reconnais l'ancien poste de mes parents. Et il est posé sur le meuble que mon père avait fabriqué. Cette photo avait donc été prise dans mon ancienne maison. mais je ne comprends pas : On n'y avait jamais fait d'exposition internationale.



Il est 6H55.




Note :
Le rêve R3 s'arrète alors qu'il y allait peut-être y avoir du HC. Serait-ce la censure automatique qui revient ?


Edité le 10-12-2023 à 11:21:28 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 11-12-2023 à 08:47:33   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 11 Décembre :

Je vais me coucher à 23H05 et je m'endors vite...

R1 :
Je suis dans un décor minimaliste : Un simple fond noir. Je tiens un portable et je veux m'en servir pour effectuer des opérations bancaires : Acheter quelque chose sur Internet ou faire des virements à quelqu'un. Mais à notre époque il faut être prudent. Je me dis que je dois faire attention de ne pas me faire escroquer ou pirater sur le web. Je dois d'abord savoir si je suis dans le monde réel ou dans un rêve. Dans le monde des rêves je m'en fiche de me faire voler car ce n'est qu'une illusion mais dans le monde réel si on me vole alors je perds vraiment de l'argent. Je regarde sur mon portable et je vois que je viens de recevoir un virement sur mon compte. C'est celui qui arrive à chaque début du mois. C'est donc la preuve que je me trouve dans le monde réel. Je dois donc me montrer prudent...
Mais j'effectue une seconde vérification... et je vois que le virement vient d'avoir lieu une seconde fois. C'est pourtant impossible. Ca voudrait donc dire que je ne suis pas dans le monde réel mais dans un rêve ! Mais je suis tout étonné et j'ai du mal à m'en convaincre car ce serait bien la première fois que je deviendrai lucide par un tel processus. Et je n'ai jamais entendu dire que c'était déjà arrivé à quelqu'un d'autre...

... Mais je me réveille aussitôt.
Il n'est que 1H10.
Je me rendors...

R2 :
Je suis assis à mon bureau devant mon ordinateur et je me dandine, j'ai besoin de bouger. Et j'agite mes pieds (qui portent des tongues) ce qui fait vibrer le bureau et l'ordinateur qui se trouve dessus. Je me demande si ça ne risque pas de dérègler celui-ci... Bah, je vais dire qu'on s'en fiche et qu'on n'est pas dans le monde réel... Cependant je dis ça alors que ce n'est pas certain du tout. Donc ce que je suis en train de faire c'est une sorte de paris. Et un tel paris sur le fait d'être dans la réalité ou dans un rêve ça porte un nom : "Un paris de la fée Clochette" !

Et je me réveille.
Il est 2H30.
Je me rendors...

Je repense à divers passages de la BD "Adèle Blanc-sec" que j'ai lue avant de me coucher... Et voila que je me retrouve devant Adèle. J'essaie de la draguer mais elle ne veut pas de moi alors je la supplie... Mais ce n'est qu'un amusement car je me rends tout à fait compte que je reproduis le scénario d'un rêve de la nuit dernière.



Je me réveille.
Il est déjà 5H30.






Note :
Nuit étrange que j'ai passée presque entièrement à la frontière entre la lucidité et la non-lucidité.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 12-12-2023 à 09:43:44   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 12 Décembre :

Je vais me coucher à 22H35 et je m'endors vite...

R1 :
J'assiste à l'expérimentation d'une nouvelle invention par des militaires. Un projectile est lancé et va se ficher dans la paroi d'un précipice. Un homme lui est accroché par une corde qui se déroule automatiquement en le faisant descendre. Lorsque l'homme est arrivé au bout de la corde, une autre apparait pour permettre la suite de la descente automatique. Et ainsi de suite jusqu'à ce que l'homme soit arrivé tout en bas. Les militaires présents commentent les résultats de l'expérience. Puis une seconde est lancée. J'entre dans un camion dans lequel des écrans permettent d'observer la descente en gros plan. Mais on me dit que je n'avais pas le droit d'entrer ici. Je ne dois donc plus bouger et reste sous surveillance. C'est dommage car j'aurais bien voulu suivre le déroulement des expérimentations sur les écrans de tous les camions alignés ici (Un camion par corde utilisée). J'essaie de regarder la descente de l'homme à l'oeil nu... mais c'est trop loin, mes yeux n'arrivent pas à accomoder et je vois flou.

Je me réveille.
Il est 3H00.

HH1 :
Je porte un plateau. Dessus sont disposées les assiettes de mes chats ainsi qu'un paquet de farine.

Il est 4H05.
Je me rendors enfin...

R2 :
Je vois Johanne (C'est le première fois que je la vois aussi nettement. Son allure est basée sur la dernière photo d'elle qu'elle m'a montrée. Sauf qu'ici elle est très blonde). Elle me demande comment je la trouve. Je ne sais que répondre. Je remarque que le tissus de sa jupe longue est bien fin pour la saison...
(... Ellipse...)
...Je ne suis plus avec Johanne mais avec la comédienne-chanteuse Arielle Dombasle. Elle me parle de ses problème. Elle semble lasse et s'allonge. Je la vois couchée devant moi et portant une tenue légère. Je ne peux pas m'empêcher de déposer un baiser sur son ventre. A cet instant la porte s'ouvre et son mari entre. Il a vu la scène et il est clair qu'il croit que sa femme le trompe avec moi. Il fait une remarque acerbe et part dans une autre pièce. Arielle va le rejoindre et je les entends se disputer...
(... Ellipse ...)
... Je suis en train d'aller et venir dans une grande pièce où Arielle et son mari se disputent. je suis très calme. Je me demande comment je peux garder mon calme dans une situation pareille. Je me dis que c'est parce que je fais comme si rien n'était arrivé. Après tout pourquoi me comporterais-je comme si j'étais un coupable alors que je n'ai rien à me reprocher ?... Mais je regarde quand même si je n'ai pas une arme sur moi au cas où le mari deviendrait violent...
(... Ellipse...)
...Je me dis que si le mari d'Arielle continue à se montrer aussi jaloux, ça va la pousser à le tromper réellement... Et si elle le quitte, elle n'aura qu'à se mettre avec moi...
(... Ellipse...)
... Mes vêtements sont usés alors Arielle m'en a prêté des neufs et je les essaie. Houla ! Si jamais son mari voyait ça !...
(... Ellipse...)
Le mari d'Arielle me lance un défi. Nous allons nous affronter dans une épreuve consistant à enduire de merde une grande plaque. Je suppose que le gagnant gardera Arielle pour lui...



Je me réveille.
Il est 5H45.

HH2 :
Je regarde la page Wikipedia d'Arielle Dombasle. Sur une photo elle porte une sorte de blouse blanche sans manches avec des rayures verticales noires.

Il est 5H50.

HH3 :
Je note mes rêves et mes HH de cette nuit.

Il est 6H10.

HH4 :
Je me vois à le 3ème personne. Je montre un tatouage que j'ai fait sur ma jambe.
Il est écrit ceci :
A
R
I
E
L
L
E

Il est 7H05.

HH5 :
J'entends une forte détonation et Arielle hurle de peur.

Il est 7H07.





Note :
Je ne sais pas du tout pourquoi j'ai rêvé d'Arielle Dombasle cette nuit. Son mari n'était pas ressemblant mais je sais d'où vient le thème de sa jalousie : L'ancien mari de mon ex' a déjà rencontré Arielle dans un bar à Paris et son mari s'était montré très jaloux et ne voulait pas qu'on parle à celle-ci.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 13-12-2023 à 09:40:09   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 13 Décembre :

Je vais me coucher à 22H45 et je m'endors vite ...

R1 :
Je regarde une sorte de vidéo avec un homme. On y parle de l'histoire des styles artistiques dans la peinture. Je remarque que, plus le temps passe, et plus on crée de subdivisions à l'intérieur des styles et je m'en étonne. Je me demande, par exemple, pour quoi on parle de "marines" pour des tableaux montrant la mer. Je montre à l'homme un tableau représentant un grand voilier dans un océan en furie. Pourquoi appeler ça une "marine" alors qu'on voit bien que ce tableau a été peint dans le style du classicisme ? Va-t-on inventer un nom de style différent pour chaque type de paysages ?
Je montre ensuite un autre tableau à l'homme... Puis je regarde par ses propres yeux. Il dit que cette oeuvre ne représente qu'une sorte de mosaïque abstraite en diverses nuances de bleus. Je lui demande de mieux regarder. On dirait maintenant que ça représente une grande vague... une vague de plus en plus énorme... Et on a maintenant l'impression d'observer une scène sous-marine. On voit un jeune homme nager sous l'eau. C'est hyper-réaliste et en relief. On a vraiment l'impression qu'il se dirige vers nous et va passer au-dessus de nous, suivi par quelques gros poissons et une tortue marine. Je dis d'encore mieux regarder car ce tableau contient des indications cachées permettant de trouver le chemin conduisant à un trésor...
Et voilà que le tableau s'est transformé en une sorte de vidéo. On a l'impression de voir le film par les yeux d'un petit garçon. Celui-ci sort de son école maternelle (elle ressemble à celle où je suis allé jadis IRL) et marche dans la cour de récréation en se dirigeant vers le portail de sortie. La scène est hyper-immersive. Je dis de bien la regarder car elle indique le chemin conduisant à un trésor...




Je me réveille.
Il est 2H30...

HH1:
Je regarde à nouveau le tableau bleu. Les sensations visuelles se transforment graduellement en sensations tactiles. Je sens un paquet de farine se matérialiser lentement dans mes mains. Puis je le sens lentement se transformer, tactilement et visuellement, pour devenir le paquet éventré de litière pour chats que j'ai vu hier au supermarché... En fait la transformation ne va pas jusqu'au bout mais je devine vers quoi elle se dirigeait...

Il est 2H55.

HH2 :
Une femme avec de très longs cheveux bruns regarde le tableau bleu. Elle n'arrive pas à voir ce qu'il représente. Soudain elle se redresse et dit : "Est-ce que vous voulez dire que je suis bête ?". Et des voix d'hommes répondent : " Mais non ! Mais non !".

Il est 3H00.
Je me rendors...

R2 :
Je conduis des Allemands voir le film sur le petit enfant ainsi que le lieu où il a été tourné. C'est devenu une sorte de pélerinage religieux. Et en plus ça peut permettre de guérir les maladies...

R3 :
Je remarque que quand les Musulmanes lisent un texte parlant de ce film, leur regard zigzague dans tous les sens car elles ne lisent que les passages qui les arrangent et évitent ceux qui contredisent leurs croyances... Je pense qu'on devrait laisser tomber nos préjugés religieux et ainsi de tels films miraculeux deviendraient plus courants et plus accessibles.

Je me réveille.
Il est 5H50.

HH3 :
Je me demande comment lutter contre la pédophilie. Une voix répond : "C'est la félocution !"... Je pense que ce mot signifie "Electrocution des pédophiles".

Il est 6H35.




Note :
Plusieurs fois dans ces rêves et HH j'ai senti des sensations visuelles se transformer graduellement en sensations tactiles ou kinesthésiques. C'est difficile à décrire.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 14-12-2023 à 10:08:52   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 14 décembre :

Je vais me coucher à 22H45 mais, pour une fois, j'ai du mal à m"endormir...

HH1 :
Je vois une rate (c'est un personnage d'une BD que j'ai lue avant de me coucher). Elle ouvre une petite porte rectangulaire horizontale placée sur son ventre. A l'intérieur on voit des composant électroniques qui me font comprendre qu'elle est un robot.



Il est 23H15.

HH2 :
J'entends ma voix dire : " C'est pas ton Dieu Allah qui va nous sauver !"

Il est 23H30.

HH3 :
Une voix me dit : "Tout marche très bien maintenant au coeur du continent ! Je pars demain pour atterrir !". Je comprends que cette personne va partir en avion.

Il est 23H40.
Je m'endors enfin...

R1 :
Je parle avec quelqu'un des méthodes pour faire des rêves lucides. Je lui explique qu'en ce moment je n'essaie plus de méthodes dans ce but mais je me contente de lire une BD chaque soir avant de m'endormir, et je remarque que très souvent mon premier rêve de la nuit intègre des éléments de celle-ci (C'est exact IRL). Il faudra d'ailleurs que je signale ce fait dans le forum. Cependant, pour l'instant, je n'ai pas encore fait le moindre rêve cette nuit car je ne suis pas encore parvenu à m'endormir... Du moins il me semble. Mais je commence à me poser la question : Tout de suite, suis-je vraiment encore éveillé ou suis-je en train de rêver ?...

... Mais cette question me réveille aussitôt.
Il est 1H10.
Je me rendors...

R2 (FE) :
Ce rêve est très flou et imprécis dans ma mémoire.
Je suis dans un groupe de personnes qui discutent à propos du Coran. Soudain je prends conscience que cette scène a un rapport avec les rêves. Il me semble que j'avais déjà rêvé de cette scène. Ou plutôt il me semble que je l'avais préparée dans mon esprit (en sommeil lent ?) avant d'en faire un rêve. J'essaie alors de me souvenir du scénario qui étais prévu... Sans devenir lucide je vais annoncer aux autres que j'ai une prophétie sur l'Islam a leurs révéler mais qu'il faut d'abord que je clarifie mes idées... Tout devient confus... Et voilà que je me retrouve dans un autre lieu et avec d'autres personnes. Je crois m'être réveillé. C'était donc bien un rêve que je venais de faire. Je m'étais donc endormi debout. Je dis aux personnes présentes que je viens de faire un rêve qui m'a appris des choses sur l'Islam et que je vais entreprendre de correctement rassembler mes souvenir pour tout leurs dire...



... Mais cet effort de mémorisation me réveille.
Il est 4H15.
Je me retourne pour noter ce rêve sur mon carnet.
... Mais ce mouvement brouille une grande partie de mes souvenirs.
Je me rendors...

R3 :
Ce passage n'est qu'un petit fragment d'un rêve qui a presque entièrement été oublié. Dommage car il semble bien avoir été lucide.)
..... Je m'apprête à affronter des "ennemis" en utilisant mes pouvoirs de rêveur lucide. Mes adversaires sont des envahisseurs étrangers car ils ne parlent pas ma langue. Ce sont peut-être des soldats russes ou même des extra-terrestres. Je veux d'abord les menacer et les invectiver mais je ne sais pas quelle langue utiliser puisqu'ils ne parlent pas le français. Je choisis donc de parler en arabe, les sonorités de cette langue me paraissant pouvoir paraitre inquiétantes. Je ne sais pas parler cette langue IRL mais ici, grâce à mes pouvoirs, je sais que tout est possible. Je commence alors à les invectiver en arabe. Je parle avec facilité et rapidité. Je ne sais pas ce que je leurs dis car je laisse mon subconscient diriger mes paroles à ma place.....

(...)

R4 :
(Je ne sais pas si c'est bien un rêve ou une HH.)
Ma chatte Catoune miaule. Je la suis partout dans ma maison et elle se dirige vers la porte du grenier. Celle-ci est ouverte. Je me précipite pour empêcher Catoune de la franchir car je ne veux pas qu'elle aille au grenier. Je suppose que c'est l'ouvrier qui travaille chez moi qui avait oublié de fermer cette porte. Mais qu'était-il allé faire en haut alors qu'il n'y a plus de travaux à faire à cet endroit ?

Je me réveille.
Il est 6H05.

HH4 :
Je rentre dans un bureau et on me dit : "Sur le territoire de Sambre-Associés" !" (Ca a peut-être un rapport avec les journaux "La Sambre" et "Allo-sambre" pour lesquels j'avais travaillé ?)

Il est 6H30.

HH5 :
Une voix féminine me dit : "Tu peux aller dans l'autre magasin mais pas dans celui-ci !..... Papounet ! Non !". (Papounet est le nom d'un de mes chats).

Il est 7H00.





Note :
Comme je le disais dans mon 1er rêve, en ce moment je lis une BD chaque soir avant de m'endormir, et je remarque que très souvent mon premier rêve de la nuit intègre des éléments de celle-ci. Cette nuit j'avais même conscience de ça à l'intérieur même de mon rêve.

Note 2 :
Comme hier j'ai eu l'impression que tous mes rêves étaient à la frontière entre la lucidité et la non-lucidité.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 15-12-2023 à 10:47:33   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 15 Décembre :

Je vais me coucher à 22H55 et je m'endors vite ...

R1 :
On me pose une colle : Comment faire pour décrasser des dessins de rêves qui on été réalisés avec de la vieille encre. Je réponds qu'on pourrait les nettoyer avec de la vieille eau. Même si je sais que ce n'était pas la réponse attendue, j'estime que me solution est valable.

Je me réveille passant par une hallucination hypnopompique...

HH1 :
On demande qui est l'auteur de cette énigme. Un homme donne la réponse. Il roule des yeux et son visage est éclairé de façon a le rendre effrayant. Il dit que l'auteur est "Vanillia Xxxxxxxx".

Il est 00H55.
Je m'endors...

R2 :
Une sorte de labyrinthe est gardé à ses points cardinaux par quatre guerrières. Une femme arrive et les neutralise une après l'autre, successivement, en les assommant par derrière. Je discute ensuite de cette scène avec un groupe de femmes comme si c'était une sorte de film qu'on critiquait. L'une d'elle approuve le mouvement tournant qu'on a vu dans cette scène. En effet la femme a attaqué le première guerrière puis s'est jetée ensuite sur celle qui se trouvait à l'opposé de celle-ci. Ses attaques se sont donc succédées dans un mouvement fluide et gracieux. Mais une autre femme dit qu'elle aurait pu se faire attaquer par la 2ème guerrière dans le dos pendant qu'elle assommait la 1ère. Une autre fait remarquer que ce n'était pas possible car chaque guerrière se trouvait à un niveau différent : la femme en a attaquée une puis s'est téléportée au niveau supérieur pour attaquer la suivante. Quand à moi j'estime que sa tactique de combat tournant aurait eu un développement plus harmonieux si chacune des attaques avaient été décalée de 45° par rapport à la précédente.



Je me réveille.
Il est 3H35.

HH2 :
Quelqu'un compare le rêve précédent avec le tableau "Le radeau de la Méduse". (Hier à la radio, IRL, j'avais entendu une blague au sujet de ce tableau).




Il est 3H50.

HH3 :
Mon ex' dit : "Et je leurs montrerai la pompe à chaleur, et je le dis même devant Laura !"

Il est 4H10.

HH4 :
Un homme dit : "Non, pas celle-là. Celle avec le sable chaud !"

Il est 4H20.

HH5 :
Une femme que je sais être une "hyperménagère" me parle d'une action qu'on a commise dans son dos.

Il est 4H45.
Je me rendors enfin...

R3 :
Je range et classe des cassettes VHS et des DVD.

(...)

R4 :
J'apprends à me servir d'un yoyo.

Je me réveille.
Il est 5H55




Note :
Bof, rien de bien passionnant.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 16-12-2023 à 09:58:20   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 16 Décembre :

Je prends du Hericium puis du 5HTP vers 22H00, vais me coucher à 22H50 et m'endors rapidement...

R1 :
Je me trouve dans un gigantesque magasin de jouets (probablement celui où mes parents m'avaient conduit en Belgique il y a un demi-siècle IRL). Je circule dans tous les sens mais je ne me souviens plus du tout ce que je faisais... Soudain je me souviens (souvenir fictif) que désormais la longueur de mes rêves ne doit pas être excessive car on n'a plus le droit de dépasser un certain nombre de lettres lorsqu'on les décrit dans le forum. Je reviens donc sur mes pas et refais mon trajet en sens inverse tout en effacant (comment ?) des séquences de rêves inutiles par lesquelles je suis passé. Ca permet de raccourcir mon rêve. Les séquences que je retire ressemblent aux boites jaunes en carton contenant des sachets de terrines que j'achetais jadis pour mes chats. Mais je fais ça sans me sentir pourtant particulièrement lucide...



Je me réveille.
Il est 3H20.
Je me rendors...

R2 :
Je reviens chez moi en permission. Je semble donc être en train d'effectuer une sorte de service militaire. Mais je me rends compte que le sac que je porte n'est pas le mien : Il est blanc. Et son contenu n'est pas à moi non plus. Mais je ne m'en fais pas pour ça car mes collègues et moi passons notre temps à échanger nos affaires. Ce n'est pas grave puisque ce sont les mêmes. Par contre, lors de mon dernier retour, mon retour définitif, j'ai intéret à avoir mon vrai sac sinon je vais gueuler !...
(... Ellipse ou séquence oubliée...)
Je me trouve à présent dans une maison où je semble m'être téléporté. j'en cherche la sortie mais ne la trouve pas. Je demande au locataire : "La sortie c'est par-là ?" mais il me répond par un vague signe de tête. J'ouvre la porte mais ce sont les WC. J'en ouvre une autre... mais c'est un placard. Encore une autre... mais c'est un frigo. J'en ai marre ! Et en plus l'homme me regarde avec un air hilare et je me sens ridicule à ses yeux. Je me retourne et dis : "C'est par là ?"... mais il ne répond pas. Je devine que je suis dans un rêve (Parce que cette maison n'a pas de sortie ?). J'avise alors un endroit où le mur est bien dégagé et je passe à travers. Mais ça ne me mène nulle part (Une pièce vide ? Je ne sais plus) alors je fais demi-tour. L'homme me regarde d'un air médusé. C'est moi maintenant qui me moque de lui. Je cherche un autre endroit où le mur est bien dégagé et je commence à le traverser. Il a une structure élastique et je dois pousser pour passer. De plus il semble très épais. Finalement je me heurte à un obstacle : C'est comme s'il y avait une plaque de métal derrière le mur qui m'empêche de passer. Pourtant ça ne devrait pas arriver quand on est dans un rêve lucide. Je n'y comprends rien. (Je me demande si ce mur élastique n'était pas la couverture de mon lit contre laquelle mon corps physique poussait)...
(... Ellipse ou séquence oubliée...)
... Je me trouve à présent dans le corps d'un homme brun barbu. C'est la nuit (Je me dis que c'est normal puisque je suis en train de dormir) et je suis dans un labyrinthe de toits d'immeubles. Je cherche un escalier pour descendre... Je cherche... je cherche... J'en ai marre de ne pas trouver de passage alors j'enjambe la rambarde pour sortir de cet endroit. Je regarde en bas. C'est vraiment très haut ! Merde, ce rêve est tellement réaliste que j'ai le vertige et n'arrive pas à sauter ! Mais j'ai une solution : Je vais sauter en tournant le dos au vide. Je me retourne donc et je vois un homme qui m'observe avec un air effaré. Je lui dis : "Ne vous en faites pas, je ne me ferai pas de mal !" puis je me laisse tomber en arrière. Je tombe la tête en vas, fais un rétablissement et me réceptionne sur les pieds. Je me dis qu'il faudra que je signale dans le forum qu'une telle chute ça fait quand même un peu mal dans les pieds. Je me vois alors à la 3ème personne. Je regarde vers le haut, vers l'homme qui continue de m'observer, et je lui lance : "Ca a été un petit saut bien sympathique !"



Je me réveille.
Il est 5H00.
Je tente un WILD par visualisation.
Je me vois comme une sorte de super-héro sautant et volant au dessus d'une ville... puis la parcourant dans un petit engin volant à vive allure... Et ça déclenche une HH sans aucun rapport...

HH :
Je regarde un calendrier. Je ne sais pas s'il est possible de faire un WILD ce jour-ci, ça dépend du saint du jour. Je vois qu'on est le 9.5 décembre.

Il est 5H40.





Note :
Le Hericium ne m'a pas donné une bonne mémoire. On dirait qu'il fait souvent comme ça au début avant de l'améliorer.

Note 2 :
Le 5HTP, par contre, semble avoir été bon pour la lucidité pour une fois.

Note 3 :
On dirait que je continue de passer des nuits entières entre lucidité et non-lucidité.
Ca rend mes rêves normaux proches de la lucidité. Par contre ça rend mes rêves lucides plus englués dans le scénario.

Note 4 :
Yeah ! C'était mon 200ème rêve lucide !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 17-12-2023 à 13:20:27   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 17 Décembre :

Je prends du Hericium à 22H00 pour glonfler ma mémoire, je me couche à 23H20 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je regarde une femme. C'est étrange mais j'ai l'impression que mon subconscient a combiné les visages de plusieurs femmes que je connais pour former le sien (Pourtant je dis ça sans avoir conscience de rêver). Elle se rend compte que je l'observe et elle m'accuse d'être un pervers qui regarde toutes les femmes qui passent. Je lui fais remarquer alors que si elle a remarqué que je la regardais c'est donc la preuve qu'elle-même m'a regardé.

(...)

R2 :
Je regarde une sorte de documentaire. Degaulle vient d'appeler les Français à résister aux envahisseurs nazis. Mais une carte illustre ce scénario et je me rends compte qu'il ne s'agit pas de la France attaquée par les Nazis mais de l'Ukraine attaquée par les Russes. Je regarde mieux la carte. En orange est représentée la Russie avec ses alliés et ses conquêtes. De manière correcte l'orange recouvre donc la Russie, la Bellarus, la Crimée et le sud de l'Ukraine. L'Ukraine libre est représentée en Blanc et une grande partie est recouverte par des hachures verticales représentant la zone qui s'est ralliée à Degaulle. Je continue de regarder ce reportage d'une manière distraite... Mais j'apprends que les Russes sont parvenus à s'emparer de Degaulle et qu'ils veulent le faire passer en jugement.



Je me réveille.
Il est 3H30.
Je me rendors...

R3 :
Je veux connaitre la suite du rêve précédent... Je vois apparaitre une carte représentant la partie occidentale de l'Ukraine. La ligne de front avec la Russie est indiquée : Elle passe à quelques KM à l'ouest de Kiev. Les Russes se sont donc emparés de cette ville ! Sur le reste du pays sont représentés ses différents territoires avec leurs dates d'annexion par la Russie. La Russie a donc ensuite pris toute l'Ukraine ? Mais je remarque que sont également indiquées les dates de leurs libération par l'armée ukrainienne. Je trouve qu'il y a trop d'indications sur cette carte, ça la rend confuse.

(...)

R4 :
Je suis à l'armée, probablement en Russie car j'entends que tout le monde parle russe (langue que je ne comprends pas). J'ai dénoncé deux copains de chambrée car ils sont sales et ne se lavent jamais. Une inspection a alors eu lieu et ils ont été obligés de se laver. Mais je ne voudrais pas qu'ils apprennent que c'est moi qui les ai dénoncé car sinon il risque d'y avoir des représailles... Je pense à tout ça tout en les espionnant à travers une petite fenêtre et tout en grattant machinalement avec mes ongles la crasse qui s'est accumulée dans les coins de sa vitre...

(...)

R5 :
... Des soldats sont assis dans une salle et regardent un film que je leurs passe sur un écran. Ce sont des reportages que j'ai enregistrés. On voit d'abord un enregistrement du rêve R2 sur la guerre en Ukraine puis un enregistrement du rêve R4 sur les soldats sales. Mais, comme le rêve R4 se passe en Russie, les soldats croient qu'il est la suite directe du rêve R2 et ne se rendent pas compte qu'ils ont affaire à deux vidéos distinctes. Tant mieux car mon trop grand intérêt pour l'affaire des soldats sales leurs aurait peut-être fait comprendre que c'était moi le dénonciateur.




Je me réveille.
Il est 4H40...

HH1 (ou R ?):
Un Romain a acheté des femmes au marchés d'esclaves et il les ramène chez lui. Une fois arrivés il leur explique qu'elles devront travailler nues, ainsi il pourra les xxxxxxx quand l'envie lui viendra...
La HH se transforme... On a maintenant affaire à des proxénètes qui ont enlevé une disaine de femmes pour les faire travailler pour eux. Ils les forcent à marcher nues. Mais l'une d'elle a du mal de marcher à cause de la douleur car ils l'ont xxxxxxx. Ils veulent la forcer à se dépêcher alors elle s'écrie : "J'en ai marre ! Vous nous considérez comme du bétail !" Puis elle ajoute : " Oui, c'est une révolte !". Elle bouscule un des hommes et s'empare de son pistolet-mitrailleur. Les autres veulent lui tirer dessus... Mais ils se rendent compte qu'ils ne peuvent pas car elle s'est placée devant les autres femmes. S'ils lui tirent dessus ils risquent de les tuer également et de perdre ainsi leurs "esclaves". L'un des hommes appelle alors un de ses collègues : "Karl !" Je sais que ce Karl est un tireur d'élite et qu'il serait capable d'abattre la femme sans toucher les autres. En haut d'un petit escalier métallique une porte s'ouvre et Karl apparait en criant "Oui ?"... Mais la femme l'abat d'une rafale avant qu'il ait le temps de savoir pourquoi on l'a appelé. Puis en souriant elle dit : "Hoooo ! Comme c'est dommage ! Vous n'avez plus de tireur d'élite !"...
Je me rends compte que la HH est encore en train de se modifier : Les proxénètes se transforment en soldats...
Mais je sursaute : Je comprends que je suis dans une HH... Mais comment est-il possible qu'elle soit aussi longue ? Je n'ai jamais vu ça ! Se serait-elle transformée en rêve ?

Et la HH s'arrète.
Il est 5H00.
Ce que je viens de voir a du durer moins d'un quart d'heure.
C'est long pour une HH mais c'est court pour une phase de sommeil.
Aurais-je fait du SOREM ? Je ne sais pas.

HH2 :
Je donne une sachet troué en plastique à mon chat Poucet pour qu'il joue avec. Mais je me dis ensuite que c'est dangereux : Il pourrait entrer dedans par le trou et s'étouffer.

Il est 5H35.
Je me rendors...

R6 :
Je lis un texte sur la guerre en Ukraine. Il y a aussi une carte.C'est étrange mais j'ai l'impression que ce texte est plein de double-sens. C'est à la fin que je comprends car les traductions de plusieurs mots sont indiquées. En fait je découvre que les noms de certaines villes ont en autre sens en ukrainien. Ainsi "Kiev" signifie également "etc" et "Kin" signifie "et". (Il y a une ville de "Kin" en Ukraine ?).
(...)

R7 :
Un policier s'est fait siphonner l'essence de son réservoir et le voleur s'est amusé à laisser une inscription sur la carrosserie de la voiture : "Merci d'avoir laissé le passage libre vers le réservoir". Vexé, le policier a rassemblé plusieurs suspects (dont moi-même) et il leurs demande d'écrire la phrase suivante : "Oui c'est bien moi qui ai écrit 'Merci d'avoir laissé le passage libre vers le réservoir'." Il dit que c'est pour regarder laquelle des écritures ressemble à celle du voleur. Mais j'ai un doute sur ses intentions car il suffirait d'ajouter une signature au texte pour le transformer en aveux.

Je me réveille.
Il est 6H50.





Note :
Je constate que le Hericium fait maintenant ressentir ses effets.

Note 2 :
La HH1 me laisse perplexe : S'était-elle transformée en rêve ou pas ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes  JOURNAL DE REVESNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum