LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes 

 JOURNAL DE REVES

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76Page précédentePage suivante
TaoTheKing
Le diable est dans les détails
TaoTheKing
10893 messages postés
   Posté le 14-01-2022 à 11:49:47   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Plein de rêves sans intérêts.

--------------------
J'ai dit !
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 14-01-2022 à 12:02:14   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

TaoTheKing a écrit :

Plein de rêves sans intérêts.


Les filles en bikini sont d'un grand intéret, pourtant, je trouve



PS :
J'ai cherché si le chanteur Lawrence Mickael existait. Et j'ai trouvé ça :
Mickaël LAWRENCE est né en Franche-Comté (...)
En 2013 il a commencé à écrire son premier roman qui parait finalement en octobre 2016, "Le reflet de la haine" est publié en auto-édition.
En 2018 sort son second roman "Les rivières sombres"
Michaël Lawrence aime jouer sur son anonymat. Et on ne sait pas grand chose d'autre sur lui.


Edité le 14-01-2022 à 12:03:47 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 15-01-2022 à 11:34:55   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

15 Janvier :

Je vais me coucher à 22H15 et m'endors vite...

R1 :
Rêve dont le contenu a été oublié.
J'entre ensuite dans une phase de sommeil lent pendant lequel j'essaie de mémoriser ce rêve sommairement... mais trop sommairement...

(...)

R2 :
Je suis un chien. On va me conduire chez le vétérinaire-psychologue à qui je vais devoir raconter mes rêves. Mais je ne sais pas si j'en serai capable. Il faudra être indulgent car je ne suis jamais qu'un simple chien aprés tout...
(...)
Je suis maintenant un chat. Je ne veux pas paraitre méprisant envers les chiens mais nous, les chats, nous savons bien mieux mémoriser nos rêves qu'eux. Les humains vont voir de quoi je suis capable...



Je me réveille.
Il est seulement 1H15.
Je vais au WC, prends une pilule de Choline puis je me recouche...

HH1 :
Je me pose une question en rapport avec l'heure et les horaires. Une voix de sexe indéterminé me souffle la réponse : "Six - Un".

HH2 :
Pour mieux me souvenir du rêve R2, je me le suis repassé dans les navigateurs Firefox puis Safari. On va voir lequel des deux est le plus efficace pour ça...


HH3 :
Je suis un agriculteur et je viens de recevoir une subvention. Je ne suis pas certain de la mériter mais elle va me permettre de mieux me souvenir de mes rêves.

... Je me rendors...

R3 :
Je suis avec mes parents et un homme brun barbu inconnu dans une grande salle remplie de tables et de chaises. C'est probablement un réfectoire ou la salle de permanence d'un lycée. Nous sommes venus récupérer des sacs et cartables. Ceux-ci sont posés sur une table.
Brusquement le barbu dit "bon ! On y va !". Mes parents se lèvent pour le suivre mais moi je leurs crie "Hé ! Et les sacs !?"... Ma mère fait demi-tout et en prend un seul, me laissant porter tous les autres, ce qui est assez encombrant. Nous suivons le barbu qui se dirige vers la sortie. Celui-ci se retourne vers moi et me demande de boire son café car il n'a pas eu le temps de le faire. Je cherche ...mais je ne vois pas où il a posé sa tasse... Le barbu, d'un ton autoritaire, me dit "Je t'ai dit de finir mon café !"... Je cherche partout et trouve finalement la tasse (c'est pourtant rare, dans un rêve, de trouver un objet perdu). Je bois la tasse en vitesse. Ca a bien le gout du café mais il n'est pas trés prononcé. Celà m'a fait perdre du temps alors je cours pour rattraper les autres... et brusquement je passe dans le rêve R4 sans la moindre transition...



R4 :
...Je suis à la tête d'un groupe d'hommes et de femmes et nous errons dans une sorte de labyrinthe de caves et de souterrains. Nous sommes tous pratiquement nus.
Je crois avoir repéré une sortie possible : Je monte un petit escalier et il y a une porte blanche au sommet. Elle est munie d'une petite fenêtre à travers laquelle je vois un groupe d'hommes et de femmes en shorts et t-shirts qui se dirigent vers la droite (une des femmes porte des couettes). C'est le prochain groupe qui se prépare pour passer le test du labyrinthe quand nous aurons fini.
Je me retourne et vois que tous les membres de mon groupe se sont cachés derrière des pilliers. Sont-ils donc à se point gênés d'être vus nus ? Je me retourne avec l'intention de taper au carreau pour saluer l'autre groupe... mais je me rends compte que celui-ci a disparu (il ne faut jamais se retourner dans un rêve). Cela m'étonne... mais je ne percute pas.
Je pose ma main sur la poignée de la porte, me demandant si celle-ci est verrouillée ou pas. Est-ce bien la sortie du labyrinthe ou pas ? Dans quelques secondes nous allons savoir. Un homme derrière moi dit "C'est anxiogène !"...




...Et je me réveille (c'était donc bien la sortie... du sommeil.)
Il est 3H25.

HH4 :
Je suis à nouveau avec mon groupe de nudistes. Je plaque mon corps contre celui d'une jolie femme.... mais la charte du forum ne me permet pas de dire ce que j'ai fait et ressenti ensuite ...

HH5 :
Je sais qui nous a obligé à passer ce test du labyrinthe. C'est "MAC1".

HH6 :
Je veux ajouter des produits dans mon congélateur mais il ne reste plus de place (Justement, hier, IRL, je l'ai remplis.)

... Je me rendors...

R5 :
Je vais à la poste pour m'acheter des tickets de bus pour le mois prochain (Ben oui, dans les rêves les tickets de bus s'achètent à la poste). Je veux présenter ma carte permettant d'obtenir des tickets à prix réduit... mais je constate qu'elle est toute effacée. On dirait un simple bout de carton gris. Pourtant le postier me donne quand même mes tickets... et il ne me fait même pas payer. Je ne vais pas me plaindre.
Je me baisse pour prendre mon sac / cartable et partir... mais celui-ci se trouve perdu au milieu de plein d'autres sacs que des gens ont posé là. Comme c'était un nouveau sac et que je ne suis pas encore bien habitué à sa forme, j'ai du mal à le reconnaitre parmi les autres. Il n'y a donc qu'une seule solution : Je dois donc fouiller tous les sacs jusqu'à ce que je trouve celui qui contient des affaires m'appartenant. C'est ainsi que, finalement, j'arrive à retrouver mon sac (c'est pourtant rare, dans un rêve, de retrouver un objet égaré).
Je veux partir mais les postiers m'appellent pour me dire d'emporter tous les objets qu'ils ont rassemblés sur un bureau et qui les encombrent depuis pas mal de temps. Tous ce bric-à-brac m'appartient. Ce sont des objets que j'ai oublié en venant ici, des objets gagnés dans des concours de la poste, des objets reçus en poste restante, etc...
Je les regarde. Il y a un gros livre-classeur sur la vie de Sainte Thérèse, deux cannes à pêche, deux grands oiseaux échassiers stylisés en verre, plein d'autocollants, plein de crochets porte-serviettes pour mettre sur les murs de ma cuisine, etc... En plus tous ces trucs se mélangent avec ceux posés à coté et appartenant aux postiers. Comment vais-je ramener tout ça tout seul ?
J'entends deux postier qui bavardent. Ils disent qu'il y a aussi plein de dossiers bancaires et des livrets contenant beaucoup d'argent. C'est bien plus intéressant mais j'aimerai bien que ces postiers parlent moins fort car je n'ai pas envie que tout le monde soit au courant. (Ce passage provient de ce que j'ai entendu hier à la radio : le taux des livrets A va être enfin relevé.)

...Je me réveille.
Il est environ 6H15.
Il me faudra beaucoup de temps pour reconstruire la totalité de ce dernier rêve.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 16-01-2022 à 11:21:26   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

16 Janvier :

Je vais me coucher à 22H30 et m'endors vite ...

R1 :
Rêve intéressant mais totalement oublié.

(...)

R2 :
Je m'apprète à manger des frites lorsqu'un de mes chats vient vomir légèrement sur le bord de l'assiette. Je retire les frites qui ont été éclaboussée et n'en garde que la moitié. Je ne vais tout de même pas tout jeter; j'ai trop faim. Mais si jamais ces frites ont également été contaminées, je risque de tomber malade et de vomir à mon tour. De plus une amie vient d'arriver et me regarde. Ne risque-t-elle pas de trouver que je suis sale ?...
(Ce rêve vient certainement du fait que, il y a deux jours, j'ai jeté une pomme pourrie à la poubelle alors que, d'habitude, je la couperai pour garder la partie non abimée.)




Je me réveille.
Je commence à mémoriser le rêve R2 mais je m'endors avant d'avoir pu mémoriser le rêve R1 et noter l'heure...

R3 :
Une amie (mon ex ?) vient me montrer qu'on parle d'elle dans le journal. Je prends celui-ci et le regarde. En effet, en haut à gauche d'une page je vois la photo de mon amie affichée. Mais je suis plus intéressé par ce qui se trouve en haut à droite : On y parle d'un spectacle théatral que Bruno, mon ancien patron, a monté. On le voit sur scène en gros plan et, en arrière plan, on me voit au milieu de public. Je ne savais pas qu'on m'avait photographié. Plus bas je vois deux autres photos du spectacle avec Bruno. Avec un tel article, son spectacle va attirer plein de monde...
(...Ellipse...)

Je travaille à nouveau avec Bruno et participe à son spectacle. Mon rôle est d'attirer le public dans un bois où des comédiens déguisés en fantômes doivent leurs apparaitre. Il fait déja nuit et je marche rapidement sous les arbres, je vois que c'est probablement une simple répétition car aucun public ne me suit. Soudain je vois apparaitre devant moi un homme à cheval. Il est habillé d'un costume rouge de soldat anglais du XVIIIème siècle - Ca me fait penser à la série "The legend of Sleepy hollow" / "La légende du cavalier sans tête" que j'avais regardé à la TV il y a quelques années - Je lui crie "Hé ! Vous !" ... mais il ne m'écoute pas et s'enfuit. Je le poursuis mais il va trop vite pour moi.

J'arrive devant une petite maison en bois dans une clairière et je tourne autour dans le sens anti-horaire en courant... Je me retrouve à mon point de départ et je vois à nouveau le cavalier. Je lui crie à nouveau "Hé ! Vous !" et me lance à nouveau à sa poursuite. Et la même scène se répète, se répète, se répète... Je comprends alors que ce n'est pas lui le fantôme mais moi. En fait je suis mort et je me trouve dans les enfers. Et ma peine est de courir autour de cette cabane pour l'éternité...
Heureusement une amie (mon ex ?) arrive et ça rompt le charme.
(Ellipse)




En fait ce n'est pas elle mais Bruno qui vient d'arriver. Il m'annonce que le spectacle est terminé et que je peux commencer à ranger les décors et accessoires. Je retire donc mon costume et me demande quel décor je vais commencer à démonter. Et je me mets à réfléchir à tout ce que j'ai vu dans ce rêve. Je pense, je pense...

...et je me réveille tout en pensant. Et je continue à réfléchir ainsi pendant plusieurs minutes avant de me rendre compte que je viens de me réveiller.
Je n'aime pas quand je me réveille ainsi en plein milieu d'une réflexion car, souvent, pendant que je continue de penser, les souvenirs du rêve peuvent s'envoler. Heureusement ça n'a pas été le cas cette fois.

Il est environ 5h30.
C'est trop tard pour prendre une pilule de Choline.

HH1 :
Je plonge des feuilles (de tisane ?) dans un seau plein d'eau (Cette scène provient du fait que, hier, j'ai plongé une barquette de nouilles dans un bain-marie pour la décongeler.)

HH2 :
Je regarde une course automobile. (Il est possible que j'aie commencé à ronfler et que ce soit mes ronflements qui ont été déformés pour former le vrombissement des moteurs).

HH3 :
Je regarde une page du carnet dans lequel je prends des notes sur mes rêves. Je n'arrive pas à me relire.

HH4 :
..... quelqu'un me montre des robes dans le style des années 60. Je ne sais plus ce que je dois faire avec...

HH5 :
Dans ma salle à manger je vois deux (ou plus ?) portes accrochées à un fil comme si elles étaient du linge qu'on fait sécher. Je remarque que le fil est placé là où, jadis, mon père avait accroché des cables au plafond pour empécher son philodendron de trop s'affaisser vers le sol.

HH6 :
.... J'écris "Je n'oublie rien."

HH7 :
Je dis "Sur la route du rêve j'ai appris à être prudent."

Il est 6H30.
Je m'apprète à me lever quand je sombre à nouveau dans une HH...

HH8 :
Je regarde un livre pour enfants en anglais. Sur une page je vois un petit cochon rose dessiné et, à droite est écrit un texte dont je n'ai pu retenir que deux mots : "... NEVER ... SKIN ..."

Il est 7H30.
Je m'apprète à me lever quand, à nouveau, je sombre dans une HH...

HH9 :
J'écoute la radio et je pense "Pfff ! Voila tout ce qu'ils passent !..."

Il est déja 8 H00.
Cette fois-ci je me lève tout de suite.


Note :
Déja 13 jours sans rêves lucides.
Ca ne va pas, ça : D'habitude c'est tous les 10 jours que j'en ai.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 17-01-2022 à 10:46:43   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

17 janvier :

Je vais me coucher à 22H30 et m'endors rapidement...

R1 :
"On" me parle de la tectonique des plaques. J'apprends que je vis sur un grand continent situé sur la plaque tectonique appelée "...M.A.T.A.R" et que celle-ci est constituée de l'union de plusieurs mini-plaques. A une autre époque (passée ou future ?) je vois cette plaque séparée en deux. Et une mini-plaque bousculée par une des deux grandes plaques, se trouve redressée verticalement...

...Je me réveille.
Il est 3H45.
Je vais au WC, prends une pilule de choline puis me recouche et me rendors...

R2 :
Je suis dans ma salle à manger et regarde mon grand buffet. Soudain, tout à sa droite, un grand réveil se renverse tout seul, tombe et roule vers la gauche en renversant tout sur son passage. Il traverse ainsi toute la largeur du buffet puis tombe sur un autre meuble (qui IRL n'existe pas à cette place) et recommence à rouler jusqu'à ce qu'il heurte une lourde pendule décorative en marbre. Il rebondit alors et repars en roulant dans le sens inverse, saute pour retourner sur le buffet, le retraverse en entier et s'arrète à l'endroit d'où il était parti.
Je dis à mon père "Tu as vu ça ?". Il me répond flegmatiquement "Oui, le réveil est tombé" comme ci c'était normal. Je rajoute "Tu trouves normal ce qu'il a fait ?"... mais il ne me répond pas. Je remets en place tous les objets qu"'il a renversé... c'est toute une collection de réveils. Il y en a au moins quatre. Puis je remarque que le réveil rouleur se trouvait placé sur un gros classeur formant un plan légèrement incliné. Il était donc en position instable et la moindre vibration pouvait donc le renverser. Ca expliquerait donc (presque) tout...




Je me réveille.
Il est 4H25.
Je me rendors...

R3 :
J'ouvre un paquet de nourriture (surgelée ?) et je trouve, à l'intérieur, un étrange petit sachet gris métallisé plat enveloppé dans un plastique transparent. Ca fait la 2ème fois que je trouve un truc de ce genre. Ou même peut-être la 3ème fois. Je ne sais pas à quoi ça sert car il n'y a aucune indication. C'est peut-être une sorte d'absorbeur d'humidité ?
En regardant mieux je trouve un mode d'emplois. Je le lis... mais il est en anglais, langue que je maitrise imparfaitement. Je crois comprendre que c'est en effet une sorte d'absorbeur d'humidité. Je retourne ensuite la feuille et me rends compte qu'il y a le mode d'emploi traduit en français de ce côté. Je le lis... Cet objet est donc un "aérateur" et il s'appelle "Aério". C'est effectivement une nouvelle sorte d'absorbeur amélioré. il absorbe l'humidité quand il y en a trop et la restitue quand il fait sec. El sert aussi à aérer le paquet et il ...
Je cesse alors de lire le mode d'emploi car j'ai compris le fonctionnement de l'objet. Mais, dans ma tête, j'entends ma voix qui continue de déclamer le mode d'emploi comme si je l'avais appris par coeur...

...Et je me réveille...
Et, dans ma tête, j'entends toujours ma voix qui continue à déclamer le mode d'emploi...
Je me demande si ce que je viens de vivre était un rêve ou une HH.
J'arrive à la conclusion que j'avais bien rêvé mais que le sujet du rêve, lors de mon réveil, à continué sous la forme d'une hallucination hypnopompique.
Il est 6H45.

Je somnole... et j'ai l'impression que la déclamation du mode d'emploi continue en tache de fond quelque part dans mon esprit... Elle finit par revenir à la surface de ma conscience par l'intermédiaire d'une HH...

HH :
Ma voix déclame ceci : "L'aérateur Aérial n'est pas simplement posé sur notre tête mais est tenu en place par une sorte de filet métallique."

Il est déja 7H30.


...et toujours pas de rêve lucide.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 18-01-2022 à 09:28:50   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

18 Janvier :

Je vais me coucher à 23H00 et je m'endors rapidement...

R1 :
J'apprends que, dans les rêves, il ne peut jamais y avoir de température excessive. Par exemple on ne peut pas se brûler avec une pièce métallique chauffée à blanc. En effet, si on chauffe une pièce, sa température s'évacue régulièrement au lieu de s'accumuler comme dans le monde réel. La température est donc régulée et revient toujours automatiquement à une moyenne stable. Et c'est la même chose avec le froid.

Je me réveille.
Il est 00H50'.
Je prends une pilule de Choline et me rendors...

R2 :
... Je viens d'avoir un rêve et j'en ai enregistré le contenu (J'ignore si ce rêve était réel ou fictif car j'en ai oublié le contenu). Je me retrouve à présent dans une sorte de restaurant aux lumières feutrées. Chacun leur tour, les clients sont invités à monter sur un marchepieds pour raconter leur dernier rêve devant tout le monde. (Je reconnais ce marchepieds : C'est celui que j'avais construit pour mon ex). Moi j'en profite alors pour me jeter sur eux et leurs injecter de force le souvenir de mon rêve dans la tête. Apparemment de fais ça par transfert direct de données de cerveau à cerveau. Et je suis aidé en cela par la présence d'un appareil spécial que j'ai caché à l'intérieur du marchepieds. A quoi ça sert tout ça ? Je n'en ai aucune idée...




Je me réveille.
Il est environ 4H30.
Je mets longtemps à me remémorer mon dernier rêve.

HH1 :
J'apprends que ce dernier rêve se passait probablement en Belgique.

HH2 :
J'apprends que, dans le rêve que je transmettais dans la tête des gens, il était question du village de Cerfontaine (une petite ville pas loin de chez moi.)

Il est 6H30'.


Je ne peux pas dire que la Choline m'a permis de mémoriser beaucoups de choses.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 19-01-2022 à 11:16:55   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

19 Janvier :

Je vais me coucher à 22H30 et m'endors vite...

R1 :
Rêve oublié dans lequel intervenait mon ex'.

(...)

R2 :
Deux personnes dont je ne vois que la silhouette me présentent Johanne. Celle-si porte une petite robe d'été rouge-orange que je trouve trés sexy. Mais je ne reconnais pas Johanne : Elle est trés maigre ce qui la fait ressembler à une petite vieille toute chancelante. Je fais remarquer aux deux personnages que la "vraie Johanne" se plaint d'avoir grossit donc celle-ci n'est qu'une copie non-crédible. Je remarque que ces deux personnages ont une tête trés lisse et trés ronde, ressemblant plus à une boule qu'à un crâne chauve, et leur corps est trés anguleux, trés carré. On dirait deux robots, peut-être d'origine extra-terrestre...




Je me réveille.
Il est 2H30'.
Je mémorise les deux rêves.
Puis je prends mon carnet pour les noter.
Je me rends alors compte que le rêve R1 vient de disparaitre de ma mémoire à l'instant.
C'est frustrant.

HH1 :
Je vois une femme blonde dans une robe de cuir noire trés courte et sans manches, trés sexy. Je me dis que je pourrai projeter ma conscience dans son corps ("méthode de l'agent Smith")... mais je me rends compte que ce que je vois n'est qu'une image figée, une sorte de photo. Et cette HH est tellement évanescente qu'elle disparait déja.(Cette image est probablement le souvenir déformé d'une affiches publicitaire que j'ai vue hier dans une galerie marchande.)

Il est 2H45.

HH2 :
Je me trouve dans le noir avec une femme et nous nous caressons mutuellement. Mais je vois que nous ne sommes pas des humains mais des créatures phosphorescentes qui brillent dans l'obscurité comme des lucioles.

Il est 3H00.
Je sens que je m'endors. Je me concentre sur mes mains et j'ai l'impression qu'elles se vident de leur substance, comme si elles devenaient (ainsi que mon corps) immatérielles et constituées d'énergie. Je veux en profiter pour projeter mon corps onirique... mais je n'y parviens pas.

HH3 :
Dans un bar, un garçon de café a voulu faire apparaitre une sorte de femme artificielle, une image animée, devant deux hommes chauves (ses patrons ?). Mais ce n'est pas une réussite. Il dit qu'il voit qu'il s'y est mal pris.

Il est 3H15'.
A nouveau, je sens que je m'endors. Je me concentre sur mes mains et j'ai l'impression qu'elles se vident de leur substance, comme si elles devenaient (ainsi que mon corps) immatérielles et constituées d'énergie. Je veux en profiter pour projeter mon corps onirique... mais je n'y parviens pas.

HH4 :
Dans le bar je vois un homme blond, grand et maigre, avec des lunettes. Il porte un costume trop petit pour lui et tient une mini-valise. Il a l'air un peu ridicule ce qui m'empèche de m'identifier vraiment à lui. Il attend raide et immobile. Il est venu ici car il voudrait apprendre à devenir une sorte de créateur de HH. Une voix dit "Comment résister à la vue d'un grand escogriffe qui vient pour..."
(En réalité ce n'est pas le mot "escogriffe" qui a été prononcé car il est trop long. En fait, même, je crois bien que je n'ai entendu aucun mot prononcé : C'est le sens même de la phrase qui a traversé mon esprit.)

Il est 3H25.

HH5 :
Dans le bar, j'explique à quelqu'un que c'est normal que je fasse des rêves (ou des HH) toujours sur le même thême.

Il est Il est 4H20

HH6 :
J'entends "BIIIP !". Ca vient du côté du réveil. Mais je sais bien que mon réveil ne fait pas ce genre de bruit.

Il est 4H30.

HH7 :
Dans le bar, devant les deux hommes chauves, j'ai essayé de matérialiser une brosse à cheveux. Mais tout ce que j'ai obtenu c'est une forme argentée toute plate sur le sol. Je dis "J'ai visiblement mis trop (ou trop peu ?) d'énergie."

Il est 4H40.

HH8 :
Je repense à mes dernières HH en me disant "Les gens ont un mauvais fonctionnement !"

Il est 5H00.

HH9 :
Je dis "Vous décalez vos dates. Vos vêpres tombent le jour de la fête-Dieu !"

Il est 5H15.

HH10 ;
Je reproche à quelqu'un d'avoir confondu des HH.

Il est 6H00.
Ca suffit pour cette nuit.
J'espère arriver à dormir plus demain.

J'ai trouvé que les images que j'ai mémorisées étaient assez floues et imprécises. Comme si j'avais affaire plus à des idées qu'à des vraies images visualisables.
Peut-être est-ce parceque je ne prends plus de Choline ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 20-01-2022 à 11:03:58   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

20 Janvier :

Je vais me coucher à 22H40 et m'endors vite...

R1 :
Je suis en train de dormir et de rêver et j'entends la voix d'un homme à côté de moi dans le monde réel. Et je peux lui parler et lui décrire ce que je vois dans mes rêves (J'avais déja fait ce genre d'expérience avec mon ex il y a un mois).
Soudain, je me réveille. Je me rends compte alors que je ne suis pas dans mon lit mais je suis étendu par terre au milieu d'une immense plaine. Au dessus de moi le ciel est trés gris, complètement recouvert de nuages. Un vrai paysage du nord de la France. Je remarque que mon champs de vision n'est pas celui habituel : Il semble élargi à gauche et à droite comme si je regardais un film en cinémascope. Au loin, dans la brume, je vois un homme. C'est celui avec qui ja parlais. Il est penché et semble en train d'examiner ou de ramasser des objets. Et je comprends : Ce qu'il ramasse ce sont des objets provenant de mes rêves. En fait il me manipule : Il se sert de moi pour matérialiser des objets du monde onirique et pour se les accaparer. Il se rend compte que je l'ai vu alors il se redresse et court vers moi. J'ignore si ses intentions sont belliqueuses ou pas. Alors je l'attends de pieds... pas trés ferme...



...Et je me réveille.
Il est 23H25.

HH1 :
Je revois le paysage gris du rêve précédent. Mais ce n'est plus un homme que je vois à 10 mètres devant mùoi mais une femme de la cinquantaine. Elle a des cheveux trés blonds attachés derrière la tête et porte un manteau beige court. (Peut-être est-ce Johanne ?). Elle a probablement des bottes sombres mais je ne les vois pas trés bien car elles se trouvent dans des herbes assez hautes. La femme regarde vers la gauche puis se tourne et m'apperçoit. Elle se dirige alors dans ma direction, sans courir...

Il est 23H40.

HH2 :
Je suis à nouveau dans le paysage gris mais tout est flou. A travers la brume, au loin, je vois ensuite apparaitre un massif montagneux. Il y a un grand pic à gauche et un petit pic à droite. (On dirait un paysage chinois de l'"école du sud".) Puis tout disparait. Je sens que mon subconscient est hésitant et ne sait pas trop quel genre de paysage afficher. Cette phrase surgit dans mon esprit : "Il n'y a pas de secret; ce sont seulement des rêves que l'on voit !"...

Il est 23H55.
Je me rendors...

R2 :
Je suis dans un paysage ressemblant un peu à celui du rêve R1. Non loin de moi se trouve un homme qui devient de plus en plus agressif et menacant. Je dis à un autre homme "Il me faudrait lui trouver un amour !" (Je veux dire par là un angelot armé d'un arc, dans le genre Cupidon). Cet autre homme me demande "Pourquoi ? Parce que vous êtes homosexuel ?". Alors je lui réponds "Non, pour le calmer en le rendant amoureux, mais d'une femme, pas de moi !"
Mais l'homme agressif devient de plus en plus énervé et s'approche de nous...
... Ensuite suit une scène que j'ai oublié...



Je me réveille.
Il est 00H55.
Je n'arrive plus à me souvenir de la fin du rêve R2 et ça me chagrine...

HH3 :
Voila que la scène oubliée est reconstituée : Je me retrouve entouré par la brume et, lorsqu'elle se retire, je me rends compte qu'un révolver est apparu dans ma main. J'ai maintenant de quoi me défendre contre l'homme menaçant...

Il est 1H05.
Je vais au WC.
Mes oreilles sifflent.
Etrange : Je croyais que ça ne m'arrivait que lorsque je sortais d'un sommeil trés profond.
Je me recouche et me rendors...

R3 :
On me dit ceci (à peu prés) : "Si on apprend les idées des techniques de rêves, ça va faire des problèmes !"
... La suite est confuse. J'ai l'impression que j'ai peut-être fait un micro-réveil trés court puis que je suis retourné dans le rêve...
...La voix continue : "... que nous voyons dans la zone de rêves de Charlie !" Je comprends qu'il s'agit là du magazine "Charlie hebdo.)

Je me réveille.
Il est 2H35.

HH4 :
Une voix me dit "D'aprés cette femme, vous êtes la honte du service public !"

Il est 2H40.
Je me rendors ...

R4 :
Je vois ce qui ressemble à un vitrail. C'est un rectangle vertical contenant des zones colorées séparées par un trait noir. Je sais comment l'auteur de cette oeuvre a trouvé son inspiration : Il a décalqué la photo d'un portique portant des pendus en entourant chaque corps d'un trait noir puis il a coloré chaque zone d'une couleur différente. Derrière ces jolies couleurs se cache donc une réalité macabre.



R5 :
Je dois aller à la sortie de la gare (ou de l'aéroport ?) pour accueillir un technicien-son qui travaille dans des studios d'enregistrement. Il est trés célèbre dans son milieu. Le voila qui arrive... Je me rends compte que c'est le chanteur Iggy Pop. Je lui demande de me suivre. Mais il entend de la musique que diffuse un marchand ambulant dans une camionnette à l'arrèt. Il trouve que cette musique est trés mal mixée et, comme il est trés maniaque, il veut aller la corriger. Il fait alors apparaitre, je ne sais comment, une sorte de console de mixage montée sur roues (qui ressemble à tout sauf à une vraie console de mixage). Et voila qu'apparait également Yvan, un ancien collègue qui, justement, a travaillé comme technicien-son dans un studio d'enregistrement à Paris. Iggy lui sonne des indications et Yvan s'active docilement sur la console. Je vois à son visage que tout celà l'emmerde car il n'a plus envie d'exercer ce métier qu'il a abandonné depuis longtemps...



Je me réveille.
Il est 5H45.

HH5 :
Je suis devant le cabinet de vétérinaire de ma ville. Je vais dans la cour à côté et je cherche une maison... peut-être un studio d'enregistrement (?)...

Il est 6H53.
Je m'arrète la.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 21-01-2022 à 10:09:05   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

21 Janvier :

Je vais me coucher à 23H00 et m'endors vite...

R1 :
Je suis dans l'ancien magasin "Les Galleries" avec une femme (mon ex' ou Johanne ?) à qui j'explique que, comme je n'ai pas pris de Choline, ma mémorisation des rêves risque d'être hasardeuse. Je regarde dans les rayons et vois des sachets blancs. Ils contiennent des rêves que l'on peut acheter.

Je me réveille.
Il est 00H05.
Je mémorise mon rêve puis me rendors...

R2 :
Je suis dans le métro d'une grande ville. Peut-être à Lille. Je viens d'y rencontrer Nicolas, un ancien collègue qui avait travaillé avec moi à la SCPA (Structure de Création et de Production Artistique). Maintenant je me promène au hasard. Et voila que je rencontre l'ancienne couturière de la SCPA. Quelle coïncidence. Nous bavardons et elle m'apprend que maintenant elle travaille dans le métro en tant que femme de ménage. Elle me montre qu'elle possède une clé permettant d'abaisser de grands volets métalliques pour isoler certaines zones du métro en cas de nécessité (portes coupe-feux ?). Nous nous séparons et je continue ma ballade en redescendant d'un étage.
Voila que je revois Nicolas, immobile au milieu des passants, qui se roule une cigarette. Etrange coïncidence : A quelques pas de lui se trouve Xavier, un autre ancien de la SCPA, qui attend le métro. Ils ne se sont même pas vus. Je me dirige vers eux et, pour rigoler, je fais comme si on travaillait toujours à la SCPA. Je leurs dit "Et Momo ? Il n'est toujours pas arrivé ? Il est une fois de plus en retard au boulot ?" (Momo était lui aussi un ancien collègue de la SCPA). Nous bavardons tous les trois. Xavier se souvient que, à la SCPA, on avait donné le surnom de "Ramdam le ronchon" à Nicolas. Mais ce dernier n'a pas l'air content et le nie catégoriquement. Xavier ajoute qu'on l'appelait comme ça parce qu'il se plaignait toujours. Dans ma tête je visualise la tête de Nicolas en train de faire la gueule. Les commissures de ses lèvres s'abaissent, s'abaissent, et tout son visage commence à se déformer de manière monstrueuse...



Je me réveille.
Il est 4H15.
J'ai l'étrange impression que mon réveil précédent était irréel, comme si je l'avais rêvé. Mais je constate qu'il avait bien eu lieu car j'avais noté le 1er rêve sur mon carnet.

Je tente de programmer un MILD pour refaire un rêve dans le métro mais, cette fois-ci, en étant lucide.
Je me visualise dans le métro...
Mais ce n'est pas un rêve que je provoque mais une HH ...

HH1 :
Je suis dans le métro et je regarde les jolie femme qui circulent. Je repère une jolie rousse portant une petite robe vert clair sans manches. Je l'aborde et cherche un endroit plus discret. Je vois la porte d'une sorte de grand placard où les femmes de ménage du métro rangent leurs affaires. Je lui demande de m'y suivre pour...
Mais soudain je comprends de quel souvenir ancien provient cette femme : C'est Stéfanie S., une ancienne comédienne avec qui j'avais travaillé. Mais ici elle est en version rousse...
... Je me mets alors à penser, penser à mes souvenirs et la HH se transforme en simple rêverie.



Je retente un MILD...

HH2 :
Je suis toujours dans le métro et je parle avec quelqu'un. Je mémorise la dernière phrase que cette personne prononce...
...mais la HH est à peine terminée que je constate que j'ai déja oublié le contenu de cette phrase ainsi que l'identité de mon interlocuteur.

Il est 5H15.
Je retente un MILD...

HH3 :
Je suis à nouveau dans le métro (ou dans un bar ?). Je rencontre une jeune femme. Je la trouve sympathique alors je décide de l'emmener avec moi dans une autre HH. Nous nous téléportons dans un autre décor. Je constate que nous nous trouvons à présent sur un plateau de TV. J'entends un technicien appeler la femme par son nom : "Valérie". C'est alors que je me rends compte que je suis en présence de l'animatrice Valérie Pascale.



Il est 5H25.
Il me semble que je me rendors...

R3 (ou HH ?) :
Je descend dans le métro. Je vois, à ma droite, un homme assis derrière une table. Sur celle-ci il y a des boutons marqués d'une lettre : A, B, C... Je me dis que ça doit être un système de sondage et qu'on interroge les passants. Mais je vois que l'homme me tend un masque anti-COVID19. Merde, j'avais oublié de mettre le mien ! Il est rangé dans ma poche mais, puisque cet homme en distribue aux passants, autant en profiter puisque c'est gratuit. Je déplie le masque et me mets. Il est muni de deux étranges mini-pinces à linges permettant de tenir deux pastilles rondes en carton. J'ignore à quoi sert ce dispositif.
Derrière une autre table, plus à gauche, je vois un policier qui me dit "Ca fera neuf centimes, monsieur !". Merde, ce masque était donc payant ? Si j'avais su j'aurais mis le mien. Je prends donc des pièces de un et deux centimes dans mon porte-monnaie... mais le policier me dit "Vous n'auriez pas une pièce de dix centimes plutôt ?". Je m'aprète à lui répondre que s'il n'aime pas mes pièces jaunes alors il n'a qu'à les redonner à la fondation des hôpitaux qui organise l'"opération pièces jaunes"... Mais je me rends compte que je suis bête : Ce sont des pièces rouges et non des pièces jaunes que je m'apprètais à lui donner...

Je me réveille.
Il est 6H12'.

HH4 :
Je vois un drôle de chat (probablement un "chat nu"). Je me demande comment le prendre en photo et ensuite transférer cette photo dans le monde réel (je suis donc conscient en direct d'être dans une HH).

Il est 6H34'.

HH5 :
Je vois un ciel étoilé et une voix commence à dire "C'est l'histoire de ...."

...mais j'arrète tout de suite cette HH car je n'ai pas le temps : Il est déja 7H10 et je vais me lever.


PS : Ca a été la "Nuit du métro" cette série de rêves et de HH.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 22-01-2022 à 09:31:25   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Ma valise de matériel d'onironaute :



--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 22-01-2022 à 13:31:12   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

heu ..... vous n'avez rien à déclarer ????



--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 22-01-2022 à 16:16:17   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

22 Janvier :

J'ai pu me procurer de la Galantamine, donc je me sens sûr de moi et certain de parvenir à faire un rêve lucide cette nuit. Bien que n'ayant pas encore pris du produit, l'effet placebo / psychologique est en marche...

Je vais me coucher à 22H30 et, contrairement à d'habitude, il me faut un certain temps pour m'endormir ...

R1 :
...Ma lucidité est un peu floue. Je semble descendre lentement dans un milieu obscur et chaotique. Je ne vois rien mais je sens des "choses" ou des objets autour de moi, même si le milieu semble changeant et instable. Je sens d'abord un objet ressemblant à un caddie à deux roues... mais il est à l'envers : Ses roues pointent vers le haut... si vraiment il existe un haut et un bas. Je sens encore différentes autres "choses", mais je n'ai pas pu les mémoriser... Tout semble assez incohérent et mal défini. Malgré le chaos qui m'entoure je décide de maintenir fermement ma lucidité et mon sens logique. Je m'agrippe à ma lucidité comme si c'était un objet que je sens dans mes mains. Je m'y cramponne, je m'y cramponne, je m'y cramponne... Mais je ne suis plus qu'un point de conscience dans un néant obscur... et je sens que ma lucidité diminue, diminue, diminue... Jusqu'à ce que toute mémorisation soit impossible.....

...Je me réveille.
Il est 00H10'.
J'ai du mal à réaliser ce qui vient de se passer.
Apparemment je viens de faire un WILD directement à partir du début de mon premier cycle, donc en plein dans la partie la plus profonde du sommeil. Je n'ai pas à démériter, même si je n'en garde qu'un souvenir trés imparfait...

J'avale une pilule de Galantamine...

........

...Il est 3H20 et je ne dors toujours pas.
Je crève de chaud.
Je me lève pour aller au WC et j'en profite pour vérifier la température : 16°.
C'est ça l'effet que fait la Galantamine ???

HH1 :
Je me vois à la 3ème personne. Je tiens une sorte de portable dans la main avec lequel j'essaie de capter un souvenir de rêve... Soudain je m'écrie "Je l'ai !"

Il est 3H50.
Je me rendors enfin...

R2 :
Je viens de rencontrer E. et je bavarde avec elle. Je lui dis qu'elle a de beaux yeux et qu'ils me troublent. Et je continue à sortir tout ce que je ressens...
(...Partie non mémorisée...)
Je discute avec E. et quelques autres personnes. Chaque fois que E. passe à coté de moi je sens combien j'ai envie de la toucher, d'effleurer sa peau. Je vois son ventre sous la tunique courte qu'elle porte; j'aimerai tant le toucher...
(...Partie non mémorisée...)
Je suis dans une voiture avec E. Elle descend car elle est arrivée à destination. Elle se rend au lycée où elle donne des cours puis, ensuite, elle aura un rendez-vous chez le dentiste. Elle se retourne car elle a failli oublier son sac qui est posé sur le siège à ma droite...

...Je me réveille.
Il est 5H00.
J'essaie de me souvenir du rêve R2 en entier mais je n'y parviens qu'en partie car suis gêné par plein de HH qui se succèdent. Celles-ci, bien d'assez évanescentes, parviennent à s'intercaler entre mes pensées...

HH2 :
Je vois une TV allumée. J'entends dire que c'est la journal d'Anne Sinclair qui passe.



HH3 :
J'entends un homme dire "J'ai réussi l'épreuve il y a deux ans, sur le tatami !"

HH4 :
Je calcule... J'ai fait cette rencontre avec E. au XVIIIème siècle... en 1789.

Il est 5H15.

HH5 :
Je me souviens que j'ai rendez-vous avec mon ex' cet aprés-midi. Mais je ne sais plus à quelle heure. (IRL , je n'ai aucun rendez-vous.)

Il est 5H30.
Je renonce à mieux me souvenir de R2...
Je me rendors...

R3 (HH ?) :
Je vois un couple qui fait un sketch humoristique. L'homme demande ce que l'on va manger à midi et sa femme lui répond "sandwich-purée !" L'homme se met alors à fredonner "sandwiiiich-puréééée !" en mettant la table. Ensuite ils mangent ensembles tout en bavardant. Ils s'interrompent souvent et la femme en profite pour intercaler des interventions publicitaires en rapport avec ce dont ils viennent de parler. Et elle brandit des produits dans ma direction. Il me semble voir un tube de dentifrice (?)...



...Je me réveille.
Il est 6H15.

HH6 :
Je suis en train de faire cuire des pommes de terre dans une poèle. Je les retourne une à une...

Il est 6H35.

HH7 :
Un homme me montre la TV à écran panoramique qu'il vient de s'acheter. Elle est en marche mais je n'ai pas réussi à mémoriser ce que je voyais sur l'écran.

Il est 6H40.
Je m'arrète la.


Note :
Pour l'instant la galantamine semble mieux marcher en effet psychologique qu'en effet chimique.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 23-01-2022 à 10:24:02   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

23 janvier :

Je vais me coucher à 22H45 et m'endors vite...

R1 :
Je sors d'une maison campagnarde blanche avec 4 ou 5 ados, tous de la même famille. Je suis leur professeur particulier, leur professeur de rêves lucides. J'emporte avec moi du matériel pour, apparemment, aller faire un picnic avec eux. J'emporte également deux bocaux en verre qui serviront à enfermer les rêves que nous aurons si, après le picnic, nous faisons une petite sieste. Les ados sont excités et me demandent auquel d'entr'eux je vais confier ces bocaux. Ils se chamaillent pour se disputer cet honneur. Mais moi je ne leurs réponds pas car je regarde, bouche bée, une retardataire qui vient de sortir de la maison pour nous rejoindre. C'est une jeune blonde vêtue d'un débardeur blanc et d'un mini-short blanc trés sexy. Je la trouve hyper-belle. Mais je suis géné car elle n'a que 16-17 ans et moi je suis son professeur; je ne peux donc pas me permettre de m'intéresser à elle autrement que professionnellement, sinon ce serait malsain...



Je me réveille.
Il est 1H55'.
Je vais au WC, prends une pilule de Galantamine et me recouche...

HH1 :
J'apprends que la fille blonde en short est une parente de ".....Ouche" (@svenouche ?).

Il est 2H25.

HH2 :
Je veux parler de la fille blonde en short à un collègue professeur car elle me drague et c'est génant. Je vois ce collègue : Cest un homme brun barbu avec un front un peu dégarni. Il est accompagné d'une femme aux longs cheveux bruns. Je me dis que ça doit être sa soeur. Une voix de femme retentit derrière moi (ou dans ma tête ?) disant "Oui : Marie !"

Il est 2H40.
Je décide de tenter de faire un WILD-visu en me visualisant avancer dans un paysage. Ainsi j'espère induire une HH, entrer dedans et la laisser devenir un rêve. Mais, je ne sais pas pourquoi, les scènes dans lesquelles je marche sont toujours plus instables et changeantes que celles ou je reste statique...

HH3 :
Je suis en train de marcher dans un champs de blé en suivant une fille aussi blonde que les blés.... Je suis ensuite en train de suivre une femme brune en short dans les rues d'une petite ville... Je décide de changer cette femme.... Je marche maintenant en compagnie de Johanne qui me tient le bras droit. Nous arrivons sur une place où se trouve de nombreuses personnes. Je commence à les entendre. Ca fait un brouhaha de plus en plus réaliste. J'ai à présent vraiment l'impression de m'y trouver...
Mais ça ne dure que quelques secondes et je me retrouve dans le noir. Je vois des images projetées devant moi, successivement, sur ce fond noir. Elles représentent des groupes de gens. Je crois comprendre ce que c'est : C'est mon subconscient qui va chercher dans ma mémoire des modèles de personnages pour les intégrer dans la scène. Mais pourquoi cela se fait-il devant moi et pas en tache de fond ?
Je sens que je m'endors peu à peu. Et j'ai le choix : Soit je me laisse aller et je vais sombrer dans un rêve où je serai au milieu d'une foule, soit je mémorise ce travail de mon inconscient pour être sûr de pouvoir le décrire dans le forum. Mais je réfléchis trop et ça interrompt mon endormissement...

Il est 3h00.
Je retire une couverture de mon lit pour abaisser ma température corporelle et je m'endors...

R2 :
Je suis dans une sorte de centre de documentation. Je vois des étudiants qui consultent des documents sur des tables. Dans une pièce je vois un appareil d'un genre nouveau qui est placé la en démonstration. C'est un petit boitier noir avec une diode rouge. Il permet de contrôler une interface d'ordinateur projetée sur un écran. J'essaie de me servir du logiciel installé... mais j'ai du mal à en comprendre le fonctionnement. J'éteins et redémarre plusieurs fois l'appareil avant d'enfin savoir le maitriser. Je me rends compte que ce logiciel est sympa' mais qu'il ne me servirait à rien... ce qui ne m'empèche pas de vouloir l'acquérir. Mais je ne sais pas à qui m'adresser pour l'acheter.
Je ne vois aucun responsable autour de moi. Et si j'en profitais pour partir avec le logiciel sans le payer ?... Mais ce serait indigne de moi. De plus, en me retournant, je constate que je ne peux pas partir car la porte par laquelle je suis venu a mystérieusement disparu. Bizarre ça !
Je me regarde et constate que je porte le polo blanc que j'avais en été il y a une quinzaine d'années. Qu'est-ce que ça veut dire ? Aurais-je remonté le temps ? Ou alors, serait-il possible que je sois... que je sois dans un r...

Ma lucidité commence à peine à se manifester que je bascule dans un autre rêve...

R3 :
(Ma lucidité est trés faible, à l'extrême limite entre les lucidités implicite et explicite. Mais comme celle-ci augmente lentement et que je dis textuellement que je suis dans un rêve, je juge que je peux classer ce rêve parmi les rêves lucides.)

...Je me trouve dans une sorte de grand hall de sport. Je vois plein de jeunes maghrébains qui bavardent par petits groupes. Mais moi je n'ai pas ma personnalité habituelle : Je suis dans la peau d'un gros con raciste. Je déteste ces maghrébains et je ne peux pas supporter leur manière de parler, de hausser le ton, de se chamailler pour rigoler... Ca m'horripile.
Alors je décide de me transformer en géant pour leurs casser la gueule à tous. Je me mets à grandir, grandir... mais ça ne dure pas longtemps car ma tête atteint déjà le plafond qui n'est pas trés haut. Les maghrébains sont terrifiés et se plaquent contre les murs. Je veux tous les massacrer et je pousse un terrible rugissement sauvage...

Mais trés vite je me raisonne et j'ai honte de moi : Pourquoi devrais-je agresser ces pauvres bougres qui ne m'ont rien fait du tout ? Je reprends ma taille normale et me dirige vers deux d'entre eux qui me regardent en tremblant, plaqués contre le mur. Je leurs demande pourquoi, vivant en France, ils ne parlent pas comme les Français "normaux" ? Pourquoi terminent-ils toujours leurs phrases par "Wallah", "J'ti jure" ou "la vie d'ma mère" ? Je me mets à imiter leurs intonations d'un air méprisant...

Mais je m'arrète car je comprends que je suis en train de redevenir un gros con raciste. J'ai trés honte de mon comportement. Je décide alors d'arréter ce rêve malsain et de tout effacer.
Tous les maghrébains disparaissent ainsi que le décor. Je me retrouve dans une pièce nue avec des murs aux briques apparentes. Moi aussi je suis nu, mes vêtement ayant disparu également...

Mais voila que je sens un homme nu se matérialiser lentement derrière moi. Il est plaqué contre mon dos. Il est en train de me ....... !!!! Mais c'est quoi ce délire ? Je ne veux pas du tout rêver de ça, moi !!!!
Je décide alors de renverser la situation en appliquant une étrange opération géométrique dans un espace abstrait. C'est comme si la scène était un vêtement que je retroussais pour inverser l'intérieur et l'extérieur, mais en quatre dimensions. L'homme nu plaqué contre mon dos est alors transformé en une femme nue plaquée contre mon ventre. Elle est debout, me tournant le dos, et maintenant c'est moi qui la ........
Mais cela me dégoute alors j'efface à nouveau tout.

Je me dis que si ce rêve veut du sexe, on peut se passer de la vulgarité et qu'on peut faire des choses plus élevées que ça. Je décide alors d'activer ma kundalini. (Selon les traditions de l'Inde, la kundalini est une énergie située dans le bas du dos. On peut l'éveiller par des méthodes de yoga sexuel et la faire monter le long de la colonne vertébrale jusqu'au cerveau pour créer l'illumination spirituelle.)
Je me concentre donc... et ça marche. Je vois une lueur apparaitre derrière moi au niveau su coccyx. Mais au lieu de monter, la lueur se met à grossir et éclate en une sorte d'énorme feu d'artifice blanc qui illumine toute la pièce...



...et je me réveille.
Il est environ 4H00.
Woaw, c'est donc ça l'effet de la Galantamine !
Mémoire parfaite, rêves longs, précis, détaillés, tabous libérés, ... lucidité médiocre mais tout de même présente.
C'est bon à savoir.

Evidemment, je n'arriverai plus à me rendormir de la nuit...

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 24-01-2022 à 10:47:02   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

24 Janvier :

Je vais me coucher à 22H20 et m'endors rapidement...

R1 :
Un nouvelle loi nous oblige à tous aller faire un test médical (à la poste ?). B., un homme d'un autre forum, me dit que ce sera obligatoire de le faire ce samedi. Mais moi j'ai déja pris un rendez-vous et je sais que ce sera ce mardi.
Ensuite B. m'affirme que les scolopendres évitent le contact des insectes car ils trouvent que ceux-ci sont sales. Je vois alors une vue en gros plan d'un scolopendre qui croise un insecte sur son chemin.J Je me dis que ce B. passe sont temps à raconter n'importe quoi. Comme si on pouvait savoir ce que pensent les scolopendres.
(Ce rêve vient probablement de cette information que j'ai lue dans une revue scientifiques : https://www.20minutes.fr/planete/3200375-20211218-australie-premier-vrai-mille-pattes-monde-decouvert-selon-scientifiques)



Je me réveille.
Il est 3H00.
Je vais au WC puis me recouche ...

HH1 :
Dans ma cave je vois une tronçonneuse jaune posée sur le sol en dessous du compteur électrique. Son fil semble emmêlé.

Il est 3H40.
Je me rendors...

R2 :
Je suis en voiture avec des amis sur une route de campagne dans une zone montagneuse. Nous sommes pris dans une tempête de neige et nous avançons lentement et avec difficulté, devant souvent déblayer sa route devant nous.
Finalement des secouristes arrivent en hélicoptère. Je sais que cet hélicoptère a atterri à ma droite mais je ne le vois pas car je regarde obstinément devant moi. Les secouristes disent qu'il nous ont repéré grâce au GPS et ajoutent qu'ils vont nous emmener car jamais nous n'aurions pu parvenir à passer et nous aurions fini par mourir de froid...
(... Ellipse ou partie non mémorisée ...)
Les secouristes soignent mes amis. L'un d'eux attrape mon poignet droit qui est blessé et, pour le soigner, en approche un curieux appareil ressemblant à un chalumeau émettant une flamme de couleur pourpre. En voyant celà j'ai un mouvement de recul. Le secouriste me rassure, disant que cet appareil ressemble à un chalumeau mais n'est pas un vrai chalumeau. Je lui réponds que je le sais trés bien mais que la ressemblance est telle que je n'ai pas pu m'en empècher.



R3 :
Quelqu'un me soigne car j'ai été blessé à la tête. En me voyant dans un miroir je constate que mon crâne est chauve et semble constitué par deux hémisphère collés avec un trait de suture au milieu. Et un coup à enfoncé un des deux hémisphères qui se trouve maintenant un peu plus bas que l'autre. Pourtant ce n'était qu'un petit coup, comment a-t-il pu causer une commotion cérébrale ?

(...)

R4 :
Mon père a eu un malaise et est tombé. Je me précipite et l'aide à se relever. Mais il se moque de moi en voyant que je porte une chemise de nuit de femme. Oups, c'est vrai, je me sens tout gêné. Je rembobine alors rapidement cette histoire en arrière et la recommence depuis son début mais en portant un pyjama cette fois-ci...

(...)

R5 :
Une femme brune trouve sa mère blessée en train d'échanger des coups de pistolets avec des gangsters cachés derrière une porte. Elle empoigne elle aussi un pistolet et se joint à la fusillade. Elle interpelle les gangsters à travers la porte et, en se basant sur leur réponse, parvient à les localiser avec plus de précision pour ajuster son tir dans leur direction...
(... Ellipse ou partie non mémorisée...)
Le femme est parvenue à entrer dans la maison. Elle trouve des membres de sa famille qui ont été molestés par les gangsters. Ces derniers sont dans la pièce d'à côté (qui est le bar qui appartenait à ma grand mère IRL) alors elle va les engueuler. Leur chef se dresse devant elle. Il est assez petit, plutôt trapu, brun et est habillé comme All Capone. Il lui dit "Je les ai toutes violées et toi tu seras violée aussi !" Alors la femme se précipite vers lui en criant "Tu oserais violer ta propre fille ?"... Le chef des gangsters est troublé; il comprend qu'il a en face de lui la fille d'une femme qu'il a violée jadis.
La femme brune lui dit que c'est un lâche et qu'il se sent fort car il a un pistolet et est protégé par ses hommes ici présents. Elle le défie alors en combat singulier et brandit une pelle à charbon avec un long manche. Le chef accepte le défi et s'avance en prenant une sorte de trident en métal.
A cet instant je cesse de voir la scène de l'extérieur et je deviens la femme, vivant le scénario de l'intérieur.
Je dis au chef que ce combat ne sera pas loyal car je remarque que son trident et plus court que ma pelle à charbon. Un de ses hommes nous apporte donc deux petites épées sans garde. Au début je crois qu'elles vont servir à remplacer le trident et la pelle à charbon pour que nous combattions à armes égales... Mais non : Le chef veut me combattre en tenant à la fois l'épée et le trident. Je prends donc l'autre épée... mais je ne me sens pas à l'aise en combattant avec deux armes...
Et voila que la scène change...
Je me trouve maintenant face à deux adversaires : Le chef et un de ses complices. Ils sont tous les deux chauves à présent. Tous les trois nous tenons un glaive trés pointu et un grand bouclier rectangulaire plat qui semble constitué de carton épais. Je donne de grands coups de pieds dans leurs boucliers pour leurs faire baisser leur garde. Je finis par y parvenir et j'en profite pour leurs infliger de nombreuses blessures superficielles au crâne. Je leurs fait remarquer que j'aurais pu les blesser bien plus grièvement si je l'avais voulu et qu'ils devraient donc s'avouer vaincus. Le chef reconnait alors sportivement sa défaite et dit qu'il est fier d'être le père d'une femme aussi forte.



...Je me réveille...

HH2 :
Je suis dans l'ancienne chambre de ma grand' mère. Dans son armoire j'ai trouvé une sorte de mixer noir. Je le brandis et je dis "Seb c'est bien ! Seb c'est automatique !"

Bon sang ! Voila qu'il y a des HH de pub maintenant !

Il est 6H05.

Le Galantamine semble continuer encore un peu ses effets, mais pas pour la lucidité.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 25-01-2022 à 10:14:48   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

26 Janvier :

Je vais me coucher à 22H30 et m'endors vite...

R1 :
...Je vois un paysage de désolation. Tout a été détruit par une catastrophe inconnue, explosion, guerre ou cataclysme. Deux hommes errent dans les ruines. Ils ont de longs cheveux bruns et portent des sortes de combinaisons sombres (un peu comme dans le film "Dune"). Aprés de nombreuses péripéties pendant lesquelles ils se sont affrontés, ils ont fini par en arriver la : Ils ont tout perdu, leurs hommes, leurs villes et même l'espèce de trésor pour lequel ils se battaient. Et les voila qui se trouvent enfin face à face. Il est temps d'en finir, l'un des deux doit mourir.
Dans les décombres il y a des morceaux de métal déchiquetés en forme de "L" ou de "T". Chacun en ramasse un bien pointu et ils se jettent l'un sur l'autre... Mais ils n'ont plus la force de se battre et ils tombent tous les deux sur leurs genoux l'un en face de l'autre...



R2 :
... (J'ignore si ce rêve est la suite du précédent ou une reprise du même thême)...
... Un homme se retrouve seul dans des ruines. Je m'identifie plus ou moins à lui car je vois ses pensées. Il erre en repensant aux péripéties qui l'ont conduit jusqu'à cette catastrophe où il a tout perdu, y compris l'espèce de trésor qu'il convoitait. Il se souvient aussi de l'espèce de rituel qu'il aurait du accomplir et auquel il a repensé plusieurs fois pendant les évènements... mais à chaque fois il avait rejeté cette pensée car il avait des choses plus urgentes à s'occuper, étant en pleine guerre.
Maintenant que tout est fini, il pourrait enfin accomplir ce foutu rituel étrange. D'autant plus que celui-ci permet de savoir si on vit dans le monde réel ou pas. S'il découvrait qu'on n'est pas dans le monde réel, cela rendrait sa tristesse et son désespoir inutiles et sans objet. Mais il n'a pas envie de faire ce rituel ridicule et dit "Comment appelaient-ils ce rituel, déjà ?... Ha oui : Un test de réalité !"

...et je me réveille.
(Censuré ) de (censuré ) de meeerde ! On me servait sur un plateau la possibilité de faire un rêve lucide et je l'ai refusée !
Il est 1H45.

HH1 :
Je fais une rêverie sur une femme qui supplie qu'on ne l'a fouette pas.
(Ellipse)
Un homme roux et barbu ricane et dit à la femme qu' "Elle aurait pu échapper à ça grâce à un oeuf... un oeuf diabolique."

Il est 2H25.

HH2 :
Le scénario est confus et presque totalement oublié.
Un homme et une femme rousse discutent et une sorte de bateau volant se dirige vers eux...

Il est 2H30.

HH3 :
Je regarde ce qu'il reste dans mon congélateur.

Il est 2H40.

HH4 :
Le scénario est confus et presque totalement oublié.
Une femme se retrouve réduite à la mendicité.

Il est 2H50.

HH5 :
Je vois un paysage de neige. Une femme aux longs cheveux bruns portant un manteau gris me tourne le dos. Devant elle, au loin, dans la brume, je vois un assemblage de poutrelles métalliques formant une sorte de tour ou de pylone.

Il est 3H15.

HH6 :
Je vois une sorte de guerrière brune en vêtements sombres qui me regarde, immobile.

Il est 3H35.

Je me rendors probablement...

R3 (ou HH ?) :
Le scénario est confus. A la fin, deux femme se trouvent apparemment sur le quais d'une gare.
Je mémorise ensuite cette histoire...

...Je me réveille.
Il est 5H00.
Je veux noter ce rêve et constate qu'il vient juste de disparaitre de ma mémoire.
Mémoriser à l'intérieur même du rêve ca ne marche donc pas à chaque fois (je me demande si, pour que ,a marche, il ne faut pas faire ça en sommeil lent; ce serait à vérifier).
Je me rendors probablement...

R4 (ou HH ?) :
Le scanner-copieur-imprimante que m'a passé mon ex m'encombre car j'en avais déja un. Je veux le ranger derrière ma TV mais j'ai du mal à le faire passer. Ca m'énerve alors je le décoince en lui donnant un grand coup de pieds... et il tombe par terre entre la TV et le mur. J'espère qu'il n'est pas cassé.

Je me réveille.
Il est 5H50.

HH7 :
Le scénario est confus et presque totalement oublié.
On y parlait de la langue indonésienne.

Il est 5H57.

HH8 :
J'entends ceci : "Ca nous emmerderait que tous les jours on utilise un indicateur pour qualifier la ....... de la journée." (J'ai oublié le contexte dans lequel était prononcée cette phrase.)

Il est 6H15.

HH9 :
Un homme brun avec une grosse moustache est à table entouré de ses enfants et il se plaint des factures qu'il a reçu.

Il est 6H10.

HH10 :
Un groupe a décidé de lancer une "enquète autour de la maison". J'ntends poser cette question : "Est-ce qu'on peut faire du vélo .....?" (Je suppose que la suite de la phrase était "...dans une maison".)

Il est 6H15.

HH11 :
J'entends ce fragment de phrase : "..... sera disponible au plus tard ....."

Il est 6H40.

Je m'arrète la.


L'effet de la Galantamine s'estompe. Je remarque que ma mémoire devient confuse et peu précise.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 26-01-2022 à 10:53:07   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

25 janvier aprés-midi :

J'ai accompagné mon ex à l'hopital pour faire une mammographie de routine.
Je l''ai attendu assis pendant 20 minutes dans la salle d'attente... et j'ai somnolé.
J'ai vu plusieurs HH que je n'ai pas pu mémoriser.
Sauf une :

HH
Scénario incertain dans lequel il est question de faire des traductions de texte...

C'est tout.


-------------------------------------------------------------------------------------


26 Janvier :

Je vais me coucher à 22H00 et m'endors rapidement...

R1 :
Je discute avec ma cousine Corinne et lui affirme que je suis capable de me souvenir de tous mes rêves. Elle veut en savoir plus, alors je lui donne des explications. Mais de tout celà il ressort une chose évidente : Je suis conscient dans mes rêves.
Ensuite je repasse ce scénario trois fois dans mon esprit pour le mémoriser (je suppose que je suis alors en sommeil lent et que j'ai conscience d'avoir vu un rêve.)

... Je me réveille.
Il est 1H15.
Je veux noter mon rêve... et je me rends compte que je ne me souviens que de sa trame générale. 95% des détails ont disparu de ma mémoire. Finalement je constate que mémoriser à l'intérieur même du sommeil ça fonctionne rarement, contrairement à ce que je croyais.

HH1 :
J'entends ma propre voix qui dit "Dans le réseau dont je fais partie, c'est mal vu ..."
La suite se continue en pensées : "... de se vanter de ses rêves."

Il est 1H30.
Je me rendors...

R2 :
J'explique à E. que mes rèves reflètent mon psychisme et que la grande majorité d'entre eux reprend des éléments de mes souvenirs en les mêlant. Je vois alors devant moi une grande photo en noir et blanc représentant des personnes alignées debout comme si elles étaient au garde-à-vous. Je "sais" que cette photo a été prise au début des années 60 derrière la mairie de ma commune. Ca me semble donc précoce pour représenter un de mes souvenirs, à priori. Je me dis que ce que ça représente c'est peut-être un public en train de regarder une course de vélo ?... Je prends alors une loupe et regarde de plus proche. Je me rends compte que ce sont tous des vedettes des années 60 qui sont en train de poser pour un photographe. Parmi eux je reconnais l'ancienne chanteuse Marie Laforêt. C'est donc une photo inspirée de la "photo du siècle" (https://fr.wikipedia.org/wiki/Photo_du_si%C3%A8cle).






Je me réveille.
Il est 5h00.

HH2 :
Je vois une pelouse séparée en deux par un grand filet placé verticalement. Mais ce n'est pas un filet de tennis car il monte bien trop haut, je ne vois même pas jusqu'où il s'élève en hauteur. A gauche, j'entrevois des enfants en blanc qui jouent mais ils vont trop vite pour que je puisse focaliser sur eux.

Il est 5H25'.

C'est tout.

Mémorisation toujours aussi médiocre.
Les contrecoups de la Galantamine ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 27-01-2022 à 09:29:00   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

27 janvier :

Je vais me coucher à 22H15 et m'endors rapidement...

R1 :
J'ai retrouvé une vieille poupée qui avait appartenu à ma mère. Elle est plutôt bien faite, je n'aurai pas cru qu'on faisait déja des jouets aussi sophistiqués avant-guerre. Je me mets à méditer sur ce sujet .....



R2 :
Dans mes dossiers j'ai retrouvé un vieux blocnote qui a à peine servi. J'ai donc l'intention de l'utiliser. Ses première pages contiennent juste une lettre. Mon ex-patron Bruno devait la lire au début d'une pièce de théâtre racontant une histoire se passant dans le futur. Il y tenait le premier rôle et cette lettre s'adressait aux "Trinobantes", un groupe politico-religieux qui dirigeait le monde...



.... Je me réveille.
Il est déja 4H50.
Comme j'ai dormi d'un seul trait sans interruption, il me faut pas mal de temps pour ramener ces deux rêves dans ma mémoire...

HH :
Une femme claque la porte blanche d'une salle de bain. J'entends une voix masculine prononcer le mot "Rainebrain" (= "Cerveau de pluie" ?).

Il est 6H00.

C'est probablement une des mémorisations les plus nulles depuis que je note mes rêves ici.


Edité le 27-01-2022 à 09:30:14 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 28-01-2022 à 10:26:18   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

28 Janvier :

Je vais me coucher à 23H00 et m'endors rapidement...

R1 :
Un savant a l'intention de dominer le monde onirique. A cette fin, il est parvenu à y envoyer un chat doté de parole et il reste en contact-radio avec celui-ci. Pour étudier comment attaquer ce monde il s'entraine en organisant des combats singuliers à distance entre le chat dans l'autre monde et lui-même dans le monde réel (probablement des duels mentaux). Mais il s'avère que c'est plutôt le chat qui parvient à tirer un enseignement de cet entrainement. Celui-ci prévient qu'il a maintenant compris comment devenir intouchable face à toute attaque. Et il averti son maître qu'il a repéré toutes les faiblesses de ce dernier et que, en cas de nouveau combat, il en serait facilement vainqueur...



Je me réveille.
Il est 2H45.
Je mémorise cette scène de mon rêve mais j'ai conscience que, pendant que je fais ça, d'autres scènes en profitent pour s'effacer de ma mémoire. Le rêve initial était bien plus long.

Je vais faire un WBTB au WC puis je me recouche et me rendors...

R2 :
Je réfléchis aux Russes qui menacent d'envahir l'Ukraine. Il est probable que je me trouve alors en sommeil lent, mais ensuite je passe en sommeil REM et mes pensées se transforment peu à peu en un véritable rêve...

Finalement ce n'est pas l'Ukraine mais la France qui se fait attaquer par les Russes. Notre armée est en déroute. Je suis parmi les soldats en fuite lorsque j"aperçois l'aviation russe qui arrive. Je décide alors de contre-attaquer en employant mes pouvoirs de rêveur en lucidité implicite. Je pointe un fusil sur un avion ennemi et tire. En guidant la balle grâce au pouvoir de ma pensée je parviens à atteindre directement le pilote et à le tuer. (Scène empruntée à une BD de "Corto Maltèse" http://idata.over-blog.com/4/33/28/43/CortoVignette134.png.) L'avion commence à tomber mais il vole tellement vite qu'il ne s'écrase au sol que hors de notre vue. Mes compagnons ne sont donc pas certains qu'il soit vraiment détruit et ils disent que c'était folie de ma part que de croire qu'il était possible d'abattre un avion avec un vulgaire fusil.

J'utilise alors mes pouvoirs d'une autre façon. D'une simple impulsion mentale je fais s'écraser un avion à une centaine de mètres de nous, puis un autre encore. En voyant les explosions, je crains que des civils, en dessous, n'aie été tués malencontreusement. J'utilise alors encore une autre méthode : D'un geste de mes mains je fais dévier deux avions ennemis et les amène à se percuter et à exploser. (Scène empruntée au film "Immortel" https://www.youtube.com/watch?v=_avDcUzluyw.) Je me demande si les pilotes ont eu le temps de s'éjecter...

Et je me mets à réfléchir au problème des sièges éjectables. Quand un pilote s'éjecte, il passe à travers la verrière ais-je entendu dire. Ca ne doit donc pas se faire sans blessures.... (Il est probable que je sois alors en sommeil lent... puis je reviens en sommeil REM et le rêve revient mais avec des modifications dans le scénario...)

Un pilote est parvenu à s'éjecter et à atérir en parachute. Mais ce n'est plus un Russe mais un nord-Coréen. Et voila qu'il est capturé par des soldats sud-Coréens. Terrorisé, le pilote les supplie de ne pas lui faire de mal car il déteste autant qu'eux le gouvernement nord-coréen. Mais il était obligé d'obéir aux ordres de ses supérieurs....
Ensuite c'est une femme pilote qui se pose en parachute (j'ignorais qu'il y avait des nord-coréennes blondes). Mais elle a tellement peur dd se faire capturer, violer et torturer qu'elle préfère se tirer une balle dans la tête.



Je me réveille.
Il est 5H30.
Ce sera tout pour cette nuit.

On dirait que ma mémorisation redevient correcte.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 29-01-2022 à 10:53:13   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

29 janvier :

Je vais me coucher vers 23H00 et m'endors rapidement...

R1 (RL ?):
Rêve trés mal mémorisé. Tout ce dont je me souviens c'est que je goutais divers aliments (deux ou trois environ) et je me disais que c'était amusant et que j'allais mémoriser cette expérience pour pouvoir la raconter ensuite (Il semble donc que j'étais probablement en état de lucidité implicite ou explicite).

...Je me réveille.
Il est 2H00.
J'ai donc dormi pendant trois heures soit deux cycles complets.
Je ne me souviens d'abord d'aucun rêve.
J'imagine alors que cette période de sommeil est une sorte de grand bloc solide et que je le scanne en le traversant avec des sortes de rayons X émis par mon cerveau. Et cela marche : Je récupère quelques images.
Mais je me rends compte bien vite que celles-ci ne sont pas des souvenirs de rêves mais de pensées et de rêveries que j'ai faites quelques heures avant de m'endormir. J'ai donc scanné un peu trop loin. Pourtant ce genre de contenu de pensée est bien plus fugace que des rêves classiques, c'est donc étonnant que j'ai pu me les remémorer alors que je ne me remémore aucun rêve...

HH1 :
J'entends prononcer cette phrase : "Il faut le faire pour Gaétan !"
(Je suppose que cette chose qu'il faut faire c'est parvenir à rapporter le souvenir d'au moins un rêve.)

Il est 2H30.
C'est avec énormément de temps que j'arrive enfin à récupérer, avec difficulté, le tout petit fragment du rêve R1.
Puis je me rendors...

R2 :
Mon ancien patron Bruno m'a donné une tâche à faire. Il me donne une sorte de grande barre à section carrée, apparemment en résine de couleur marron. Elle a été construite dans les "ateliers de la ville" et je dois la mesurer avec précision. C'est en effet en me basant sur le résultat de cette mesure que je vais pouvoir effectuer mon travail... Je n'ai pas mémorisé en quoi constituait celui-ci mais je ne suis pas satisfait du résultat. Je constate que c'est du au fait que la mesure n'était pas valable. En fait elle est même impossible à effectuer car je vois que la barre change de forme avec le temps, probablement en séchant. Une des extrémités voit sa section s'élargir alors qu'à l'autre bout elle rétrécit. De plus, au lieu d'être droite, la barre ondule de plus en plus et se vrille. Je montre ça à Bruno qui me dit "Auprés du client ça ne passera pas !". Il faut donc reconstruire une nouvelle barre depuis le début, ce qui va être ruineux, ou alors prévenir le client que la fabrication de cette barre nous est impossible car les "ateliers de la ville" ne disposent pas du matériel nécessaire. Moi j'observe cette situation avec détachement : Je ne suis qu'un simple ouvrier et je travaille avec le matériel qu'on me donne, je n'ai rien à me reprocher...

(...)

R3 :
Maintenant je suis dehors et mon ex-patron Bruno me donne un immense trompe-l'oeil à reproduire sur un panneau en me servant du tableau d'un artiste comme modèle. Je ne sais plus si le panneau est disposé horizontalement ou verticalement (je crois bien que sa position était changeante). Je ne sais plus non plus quel genre de paysage il représente à part le fait que, à sa base (en "bas"), doit être représenté un petit lac circulaire contenant de l'eau très sombre. Je commence par peindre celui-ci. Je me dis qu'il me faudrait utiliser de la peinture brillante afin de provoquer des reflets comme sur le modèle. Mais en attendant de m'en procurer, je commence par mettre une couche de vert. La peinture brillante viendra par-dessus, selon la technique du "glacis". Je trouve toutefois que le vert que j'utilise est trop clair, je devrais y rajouter du noir car le lac sur le modèle est vraiment trés sombre.
Bruno vient voir comment avance mon oeuvre. Puis arrive un vieux monsieur qui promène son petit chien blanc. Lui aussi vient regarder ce que je fais. Devant le panneau du trompe-l'oeil se trouve une petite structure en parpaings blancs, ressemblant à un autel. J'ai placé mon matériel dessus. Je remarque que le petit chien a chié dessus. Je dépose alors de la peinture blanche sur la tache de merde afin de la cacher. Mais le blanc de ma peinture n'a pas la même nuance que le blanc des parpaings. J'arrète donc ma tentative...



Je me réveille.
Il est 5H50.

HH2 :
Une femme blonde vêtue d'une robe rouge, s'intéresse à moi. Je lui demande qui elle est et ce qu'elle me veut. Elle me répond froidement "Je voudrais qu'on s'occupe un peu moins de moi et un peu plus de vous !"



Il est 7H05.
Il est temps de me lever.

Ma mémoire va mieux mais elle ne me semble toujours pas aussi bonne qu'avant.

J'ai remis le logiciel Awoken en marche... mais je n'ai entendu aucune de ses notifications. Mon sommeil semble donc bien lourd.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 30-01-2022 à 10:30:41   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

30 Janvier :

Je vais me coucher à 23H30 et m'endors vite...

R1 :
Une femme m'explique qu'un jeune loubard en blouson de cuir et aux cheveux longs l'a forcée à devenir lucide dans son rêve.
Je décide alors de faire un dessin de ce loubard, vu de profil. J'y passe pas mal de temps, me donnant du mal pour bien rendre sa chevelure.

... Je me réveille.
Il est 0H40.
Je prends deux pilules de Galantamine, ce qui fait donc 8mg.
Selon des études, avec ce dosage, environ un expérimentateur sur deux est parvenu à faire un rêve lucide dés la première nuit.
J'attends maintenant de me rendormir...

HH1 :
J'apprends que j'ai dessiné le jeune loubard pendant 12 plus 5 minutes.

Il est 1H40.
Je n'arrive pas à me rendormir.
J'ignore si c'est du à la Galantamine ou si c'est psychosomatique mais je sens que mon ouïe devient de plus en plus fine.
J'entends mon "son interne" tellement fort qu'il en est presque assourdissant. Le tic-tac de mon réveille fait tellement de bruit que j'ai envie d'écraser celui-ci contre le mur. J'entends le moindre bruit partout dans ma maison comme si mon esprit en remplissait chaque recoin. J'entends même le bruit fait par mes chats en se déplaçant ou en faisant rouler une balle... et pourtant il est connu que les chats sont trés silencieux...
Je finis quand même par me rendormir...

R2 :
Je mets des feuilles de deux sortes de thés dans ma théière blanche. Ainsi mon mélange spécial sera prêt pour mon retour de voyage dans quelques jours. Mais je ne rajoute surtout pas d'eau maintenant sinon les feuilles risquent d'être moisies quand je reviendrai.



Je me réveille en faisant une hallucination hypnopompique...

HH2 :
Une voix dit "Ca moutonne fort !"

Il est 3H00.
Je me rendors...

R3 ,:
Je me promène avec une amie qui est abominablement bavarde (c'est donc probablement mon ex'). Elle parle tellement pour ne rien dire que je fais semblant de l'écouter. Elle me pose une question... mais je n'en comprends pas le sens car je n'en ai entendu que la fin. Par déduction je finis par comprendre quand même : Elle me demande ce que je fais à mon centre de formation lorsque c'est l'heure de la pause (IRL je ne vais pas du tout en formation). Je lui réponds que, lorsqu'il fait froid, je vais trainer avec mes collègues dans l'entrée de la bibliothèque. Mais c'est frustrant car je n'ai pas assez de temps pour pouvoir me permettre d'entrer pour lire un peu...

Je me projette alors devant le centre de formation à l'heure exacte de la pause. Je me troupe semble-t-il en état de lucidité implicite. J'explore les environs pour passer le temps. Je vois une petite cabane en bois où l'on range des outils. Dedans, sur une petite étagère, sont rangées des boites en métal de toutes les formes, toutes les tailles et toutes les couleurs (comme des boîtes à thé). Sur chacune se trouve une étiquette portant un nom n'ayant strictement aucune signification. On dirait des suites aléatoires de lettres.

J'ai envie de regarder ce qu'il y a dans chacune de ces boites. Je me dis que c'est comme des pochettes-surprises : je vais certainement y trouver des choses totalement inattendues ou absurdes, d'autant plus que je sais parfaitement que je suis en train de rêver (c'est donc à ce moment que je passe en lucidité explicite, semble-t-il). Ca va être très amusant.

Je prends l'une des boîte, traverse la rue et vais rejoindre mes collègues pour regarder avec eux. Dans la boîte il y a ... je ne sais plus quoi car je n'ai pas mémorisé le contenu. Je retourne ensuite dans la cabane et remets soigneusement la boîte en place. Puis j'en prends une autre, retraverse la route et vais l'ouvrir devant mes collègues. Celle-ci contient de petits granulés marron répandant une forte odeur de café (c'est très rare les odeurs dans mes rêves). J'en goûte un : C'est bien du café soluble. Le goût est parfaitement restitué. Bravo au rêve. Je refais l'aller-retour plusieurs fois avec d'autres boites mais sans pouvoir mémoriser ce que j'ai trouvé dedans (IRL il a été prouvé que ce sont les souvenirs associés à des odeurs que l'on mémorisait le mieux).

Je retourne une fois de plus dans la cabane... mais celle-ci a grandit. Dedans il y a deux hommes en train de bavarder. L'un d'eux a les cheveux gris et ressemble à un des acteurs de la série "Camping Paradis"). Je prends une grande boîte et vais l'ouvrir devant eux. Mais celle-ci, au lieu de s'ouvrir, se déploie et se transforme en un appareil. Je m'exclame "Ho, c'est un minitel. J'en avait un dans ce genre mais celui-ci est plus beau. Je me demande si on peut encore s'en servir."...

J'essaie de l'allumer mais il se déploie à nouveau et se transforme en un magnifique jukebox avec des lampes multicolore qui clignotent. Et au dessus apparait un écran. Wah ! C'est un jukebox comme dans les années 60 avec un écran pour passer des scopitones (ancêtres des actuels vidéo-clips) !
L'homme aux cheveux gris tente de le faire fonctionner mais l'écran affiche "écran non connecté". Pourtant, en insistant un peu, il arrive à l'allumer. Une vidéo s'affiche alors : C'est un clip de Michael Jackson ! Mais il n'y a que l'image sans le son. Je vois le chanteur s'avancer accompagné d'une femme. Il porte un chapeau et est vêtu d'un long manteau ouvert par devant. On voit que, en dessous, il est entièrement nu. Wah, il a osé ! Heureusement l'"endroit stratégique" n'est pas visible car il est flouté. Ah, tout de même !...



Je me réveille.
Il est 4H05.

HH3:
Je suis chez le médeçin et je demande une ordonnance pour mon ex. Le médecin me tend une feuille dont le contenu me semble compliqué et... je me demande comment on va faire pour le paiement...

Il est 5H15.
Je pense à E...

HH4 :
J'arrive derrière E... et l'enlace en disant "Qu'est-ce que tu regardes, ma fille ?"

Il est 5H25.

HH4 :
Je vois une boite plate en carton qui s'ouvre toute seule en faisant un gros bruit de déchirement.

Il est 6H20.

HH5 :
Sur un écran noir je vois défiler, écrite en blanc, une liste de titres de rêves. Je suis en train de les classer et j'essaie d'y insérer le dernier rêve que j'ai fait car il avait quelque chose de spécial (mais je ne sais plus quoi)...

Il est 6H25.

C'est tout.

conclusion :
Il se confirme que la Galantamine c'est efficace, trés efficace. Bien plus que l'Huperzine-A.
Ca donne une bonne mémoire et de la lucidité... même si cette dernière n'est pas au top.
Mais le problème vient de moi : Je n'arrive pas à m'enthousiasmer quand je deviens lucide et je me comporte comme si c'était une chose banale.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 31-01-2022 à 09:37:39   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

31 Janvier :

Je vais me coucher à 22H30 et m'enfors facilement...

R1 :
Je ne me souviens plus du début de ce rêve.....

Il me semble que j'avais été contraint de suivre des gens dans une sorte de secte ou d'entreprise secrète. On m'y avait proposé un marché : Si j'acceptais de travailler pour eux alors je deviendrai un héro et je pourrai acquérir la célébrité. Il suffirait de les laisser me projeter dans un autre monde (celui des rêves ou celui des morts ?) afin de l'explorer et de tenter de découvrir ce qui était arrivé à mon prédécesseur, Tony (le copain de mon ex, IRL), lequel n'était jamais revenu de son exploration. Mais devant mon refus catégorique et répété de tenter cette expérience, on avait fini par me laisser repartir.

Je suis donc en train de retourner chez moi, à pieds, alors que la nuit tombe. Je me dirige vers le portail de sortie el longeant un long batiment plein de fenêtre qui ressemble un peu à une école. Comme je sais que bien peu de personnes ont pu visiter ces lieux, j'en profite au passage pour jeter un coup d'oeil par les fenêtres. Et j'aperçois Tony qui est en train d'enfiler un déguisement ! On m'avait donc menti, il n'avait pas du tout disparu ! Celui-ci me regarde avec un air effaré car il s'est rendu compte que je l'avais vu. Je cours donc vers le portail de sortir afin de le franchir avant que les autres me rattrapent pour m'empécher de révéler ce que j'ai découvert...

Je ne me souviens plus de la fin de ce rêve....

...Je suis réveillé par le gazouillement produit pas un des jouets de mes chats quand ceux-ci le secouent.
Il est 3H30.
Je me souviens de la fin de mon rêve. Comme j'ai l'impression que celui-ci est long et complexe, je décide d'en scanner rapidement le contenu en allant de la fin jusqu'au début, afin d'en mémoriser la trame générale. Ensuite je le scannerai à nouveau, plus lentement, en allant du début jusqu'à la fin, pour finir d'en mémoriser les détails...
Mais je m'arrète en plein au milieu du rêve car je me rends compte que toute la partie que je viens de mémoriser rapidement est en train de s'effacer de ma mémoire. Je l'avais peut-être effectuée trop vite. Et voila que, finalement, la seule partie dont j'arrive à fixer le souvenir est celle où je me suis arrété (c'est à dire la partie que j'ai décrite ci-avant).

Je me rendors...

R2 :
Rêve presque totalement oublié.
Il y était question, me semble-t-il, de l'homme le plus riche du monde (Picsou ?) et on y prononçait la phrase suivante : "Ha ? On fait comme ça maintenant ?"...



R3 :
Ce rêve a un aspect trés "manga". Il se passe dans une assez grande salle, peut-être une sorte de temple protestant. Je vois, devant moi, un géant d'environ trois mètres de haut qui me tourne le dos. Il est constitué d'une matière pleine de facettes comme les pierres précieuses taillées. Face à lui se dresse une femme qui semble vouloir lui interdire le passage pour protéger ses amis (lesquels, je le devine, se cachent au bout d'un couloir dont l'entrée se trouve derrière une tenture dans le fond de la pièce.) Cette femme a une volumineuse coiffure teinte en gris clair et est vêtue d'une sorte de tunique blanche. Le géant se moque d'elle, la sommant d'enfin oser se servir de l'énergie qui doit se tapir au plus profond de son être et dont il devine la présence.
Elle finit par s'énerver et ses yeux deviennent lumineux. Brusquement elle émet une gerbe de flammes, qui sortent de ses yeux mais aussi de ses mains, et projette une grosse boule de feu qui explose juste aux pieds du géant. Celui-ci dit qu'il est admiratif car il n'aurait jamais cru qu'un si frêle femme pouvait receler une telle quantité d'énergie... mais il s'esclaffe car, ajoute-t-il, ça ne suffira pas pour le vaincre. Lui aussi, alors, projette une boule de feu aux pieds de la femme. Puis le combat commence, chacun leur tour envoyant une boule de feu à son adversaire. Mais je remarque que, à chaque passe, la femme recule, recule, recule... Elle va finir par se retrouver le dos contre la tenture du fond...



...Je me réveille en enchainant sur une hallu' hypnopompique...

HH1 :
Je visite un centre où on aide les désespérés à se suicider. On m'explique qu' "Il existe une autre méthode de transition." ("Transition" étant le mot utilisé pour désigner le fait de mourir.)

Il est 5H50.

HH2 :
Je vois une sorte d'écran gris clair qui occupe tout mon champs de vision. Une bestiole se déplace soudain, à une trés grande vitesse, sur cet écran. C'est une sorte de grosse araignée très noire, possédant des pattes bien plus épaisses que les véritables araignées. Elle apparait dans la partie gauche du bord supérieur de l'écran et court en ligne droite pour disparaitre au centre du bord de gauche. (On dirait une hallu' d'alcoolique.)

Il est 5H50.

Ca n'ira pas plus loin.

Il me semble que ma mémoire n'est à nouveau pas au top. Apparemment ce sera toujours comme ça les lendemains de Galantamine.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 01-02-2022 à 09:33:54   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

01 Février :

Je vais me coucher à 22H00 et je m'endors rapidement...

R1 :
J'entends quelqu'un dire "Tu mérites un DING !"... J'apprends alors que "punition pour un péché" se dit "DING" ou "THING" en allemand. Je me mets alors à utiliser le terme "THING" dans les histoires de sorcières que je m'amuse à raconter (aux enfants ?). Mais un linguiste me fait remarquer que, en bon allemand, le mot correct est "DING", le mot "THING" étant vulgaire ou dialectal. Je réfléchis puis lui rétorque que la majorité des Allemands préfère utiliser "THING" plutôt que "DING"...

... Je me réveille... mais je somnole au lieu d'émerger franchement...

HH :
J'entends une sorte de grand bruit électronique qui fait "DING-DING-DING !"
Je me dis alors que mon subconscient est un farceur car je comprends parfaitement que c'est une allusion au mot "DING" du rêve R1.

Il est 1H15.
Je me rendors...

R2 :
Influencé par le rêve précédent je décide de me re-intéresser à la langue allemande. Je me procure des mots croisés allemands. Ceux-ci, à la différence des mots croisés français, ne comportent pas de cases noires.
Je décide d'installer un appareil-photo sur un pieds et d'utiliser le retardateur pour me photographier moi-même assis derrière une table. A ma droite, sur celle-ci, je dispose des mots croisés allemands, bien rangés. Je place également un grand chapeau pointu décoré d'étoiles, un chapeau d'astrologue moyenâgeux.
Mais finalement je préfère faire un dessin de cette scène plutôt qu'une photo. Je dessine donc, représentant les feuilles de mots croisés à main levée, de manière sommaire et sans calculer la perspective. Mais je vois bien les imperfections se trouvant dans le résultat. Je recommence donc à dessiner mais en m'appliquant et en calculant soigneusement la perspective, plaçant un point de fuite et tracant chaque ligne droite avec une règle. (Ce rêve est donc bien plus long que sa simple description le laisserait penser).
Ensuite je décide de composer moi-même des mots croisés en allemand...




Je me réveille.
Il est environ 6H00.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 02-02-2022 à 10:24:54   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

02 Février :

Je vais me coucher à 22H30 et m'endors assez lentement...

R1 :
Un homme a essayé une nouvelle méthode pour faire des rêves lucides. Je l'interroge sur le résultat de ses essais et lui demande ce qu'il a vu. Mais il n'a pas le temps de me répondre car...

Voila que le rêve reprend depuis le début mais dans un autre décor. Un homme a essayé une nouvelle méthode pour faire des rêves lucides. Je l'interroge sur le résultat de ses essais et lui demande ce qu'il a vu. Mais il n'a pas le temps de me répondre car...

Voila que le rêve reprend depuis le début une fois de plus et encore dans un autre décor. Un homme a essayé une nouvelle méthode pour faire des rêves lucides. Je l'interroge sur le résultat de ses essais et lui demande ce qu'il a vu. Mais il n'a pas le temps de me répondre car...

Voila que le rêve reprend depuis le début et la scène se passe cette fois-ci dans une piscine. Je me baigne et cherche où se trouve l'homme que j'essayais d'interroger. Je crois le voir... Ca doit être lui qui est sous l'eau en train de nager discrètement dans ma direction. Mais il est trahis par la présence de bulles qui remontent à la surface. Le voir tenter de m'approcher sans être vu me semble suspect. Je me dis que son comportement pourrait être une menace contre moi aussi je décide d'utiliser mes pouvoirs de rêveur en état de lucidité implicite pour me téléporter ailleurs... et je me trouve éjecté hors du rêve...



... et je me réveille.
Il est 00H10.
Je me rendors ...

R2 :
Je suis avec Patricia W, une fille dont j'ai été jadis amoureux (mais qui est maintenant décédée). Elle me pose plein de questions et moi je commence à lui expliquer tout ce que je sais sur les rêves lucides. Je lui décris ensuite en détail le rêve R1. Bien que ne sachant pas que je suis dans un rêve, je me souviens parfaitement du rêve précédent que j'ai fait...

Je me réveille.
Il est 1H35.
Je note mon rêve puis me rendors peu à peu...

R3 (HH?) :
Je refais exactement le même rêve mais dans une version apparemment écourtée..

Je me réveille.
Il est 1H45 seulement.
Je veux noter ce rêve... mais je me rends compte que son contenu est exactement le même que celui de R2. Je suis en pleine confusion. Ai-je vraiment fait ce rêve R3 ? Ou était-ce seulement une HH ? Ou n'ai-je rien fait du tout et avais-je seulement oublié que j'avais déja noté mon rêve R2 ?
J'arrive quand même à me rendormir...

R4 :
J'estime que je n'ai pas fait le rêve R2 deux fois mais au moins 4 ou 5 fois de suite. Il est temps maintenant que je mette tout ça par écrit, sur mon carnet et dans le forum. Je fais plusieurs colonnes verticales parallèles afin d'écrire une version du rêve dans chacune d'entre elles. Ainsi je pourrai plus facilement comparer ces différentes versions et en repérer les différences. Je découpe également le contenu en plusieurs mini-chapitres et je divise chaque colonne en plusieurs cases, chacune contenant un mini-chapitre. Ainsi on peut repérer d'un coup d'oeil les versions où il manque un chapitre...

Je me réveille.
Il est 4H35.
J'ignore si je me suis rendormi ou pas aprés............

Je vais me lever lorsque je suis surpris par une HH...

HH :
Je lâche une mangouste dans l'escalier de ma cave. Puis je lance une chèvre carnivore à sa poursuite...

Il est déja 6H35.
Je me lève car j'ai des courses à faire ce matin...

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 02-02-2022 à 14:54:43   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

Atil vachement bloqué dans ses rêves

ET ,,,

y avait pas johanne qui devait venir en janvier ????

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 02-02-2022 à 22:14:06   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Non, bien plus tard

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes  JOURNAL DE REVESNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum