LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes 

 JOURNAL DE REVES

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76Page précédentePage suivante
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 15-02-2022 à 19:55:13   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Mais je sui passé d'un rêve lucide tous les 10 jours à un rêve lucide tous les 5 jours.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 16-02-2022 à 12:48:00   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

16 Février :

Je vais me coucher à 22H45 en oubliant de prendre mon Calea zacatechichi et je m'endors rapidement...

R1 :
Une femme me dit que le vieux bureau que j'ai installé dans ma cave est bien rangé et bien organisé. (en réalité, IRL, cela fait 10 ans que j'ai remonté ce bureau à l'étage supérieur)

(...)

R2 :
Je regarde mon bureau, celui qui est installé à côté de la grande fenêtre (C'est le bureau du 1er rêve tel qu'il est situé actuellement). Je me rends compte que mes chats l'ont saccagé. Ils ont tout retourné mes papiers, les ont éparpillé, déchiré et ont pissé dessus. J'espère qu'ils n'ont pas détruit des documents importants !... Mais finalement je me calme car, tout au fond de moi, je sais confusément que ce que je vois n'est pas réel... (Encore de la lucidité implicite.)



Je me réveille.
Il est 0H40.
Je vais au WC, bois plusieurs gorgées de Calea zacatechichi, puis me recouche et me rendors...

R3 :
Je fais un mini-rêve dans lequel je réfléchis aux propriétés du plomb.
(...)
Je fais un mini-rêve dans lequel on m'explique que ce qu'on appelle communément du "plomb" n'est le plus souvent qu'un alliage à base de plomb.
(...)
J'avais rangé ces deux mini-rêves dans ma cave. L'un dans l'angle nord et l'autre dans l'angle sud. Mais je décide d'intervertir leur position; ce sera mieux rangé et plus rationnel...

Je me réveille.
Il est 3H25.
Je n'arrive pas à me rendormir, je pense trop à Johanne...
Je décide d'induire des HH.
Je réfléchis à la manière de procéder et me dis que je devrais l'expliquer à ceux qui n'en voient jamais :
Quand on est un peu somnolent, il suffit de cesser de réfléchir afin d'avoir l'esprit vide.
Comme le subconscient a horreur du vide, il s'empresse de faire apparaitre des images dans l'esprit.
Il suffit d'attendre passivement que celles-ci deviennent plus nettes...
Et ça devient des HH.
En voila justement qui arrivent...

HH1 :
Je vois un lampadaire fixé au-dessus de moi. Autour de lui, sur le plafond, sont dessinés des motifs décoratifs dont il forme le centre. Ceux-ci s'animent et tournent en créant un effet psychédélique...

HH2 :
J'avance à grande vitesse dans un couloir ou un tunnel dont les murs sont recouverts de plein de petits logos. Je zoome sur l'un d'eux et je me rends compte que c'est le logo de DARTY. (Ce n'est pas la première fois que de la publicité s'insère dans mes HH ! )

Il est 5H35.
Je finis par me rendormir...

R4 :
Je suis à l'école. C'est le soir, presque tous les autres élèves sont repartis chez eux mais moi j'attends le bus de 19H car j'ai raté celui de 18H. Je range mon cartable et je mets mon téléphone portable tout dans le fond et le recouvre avec une petite sacoche beige. Ainsi, si un voleur vient fouiller dans mon sac pendant que je bavarde avec les internes, il ne le trouvera probablement pas.
Je ramasse une page détachée de mon carnet et la regarde pour connaitre l'heure. Sur la feuille apparait "18H45". Bon sang, je dois me dépécher car je risque d'encore rater le bus ! Je cours donc et je passe à côté d'une horloge indiquant "17H45"... Je m'étais donc trompé d'heure. Mais finalement je décide de courir quand même car ce serait bien que je puisse avoir le bus de 18H, ce serait même encore mieux...

Je descend les escaliers à toute vitesse. Je me baisse pour regarder mes pieds... chose que je ne dois jamais faire car, à chaque fois, je perds mon rythme et je fais un faux pas. Et, évidemment, c'est ce qui arrive : Je rate une marche et manque de tomber... mais j'arrive à récupérer mon équilibre et je finis de descendre l'escalier en glissant sur les marches, comme si je surfais dessus. (Jadis, surfer sur les marches d'escalier était un rêve récurrent pour moi.) J'arrive en bas, fier de mon habilité. Puis je cours en direction d'une pelouse. Elle fait environ 6 mètres de large et est pleine de boue. Je n'ai pas envie de me salir les chaussures alors j'ai bien envie de sauter par-dessus... mais faire un bond de 6 mètres c'est impossible. Pourtant, je me sens si fort et habile que je tente le coup : Je saute... et j'y arrive. Je retombe pile à l'endroit que je voulais.
Je me sens vraiment imbattable. Je cours, cours de plus en plus vite et je fais des bonds énormes. Je me sens léger, léger, tellement hyper-léger... Et alors je m'arrète en disant "Ne serais-je pas dans un rêve; là ?"

Je regarde mes pieds et constate que je décole au-dessus du sol. Je dis alors "Ha oui. Je suis bien dans un rêve lucide. C'est cool."
Je m'envole et je claque dans mes doigts en disant "Je veux voir la mer !"... et immédiatement le décor change : Je survole à présent un grand océan. Puis je reclaque des doigts en disant "je voudrais un joli paysage !"... et immédiatement apparait une plage ensoleillée. Puis je fais apparaitre plein de filles en bikini (Ben oui : j'aime bien les bikinis. Et alors ?).
Je m'assieds sur une serviette de plage et constate, du coin de l'oeil, qu'une femme blonde en bikini blanc vient de s'assoir prés de moi à droite. Je ne regarde pas qui c'est et tente de deviner son identité. Peut-être est-ce Johanne ?... Ou alors une inconnue ?.. ou peut être P..... ? Je me couche alors sur le dos et, pour plaisanter, je murmure "Haaa! Pamelaaa !..."
Et je ferme les yeux pour m'endormir, comme un con, au lieu de profiter pleinement de ce rêve lucide. Je perds alors ma lucidité et je change de rêve...



R5 :
Je regarde une publicité mais le son est faible est je ne comprends pas les paroles. Je vois un homme qui parle à trois jeunes filles alignées face à lui. Il a l'air de leurs faire la morale. Les filles remontent alors leurs vêtements, dévoilant presque leurs seins. On voit alors qu'elles avaient enroulé des t-shirts aux couleurs vives autour de leur torse, des t-shirts qu'elles avaient volé dans un magasin. Et elles les retirent. Je crois comprendre qu'elles vont les rendre car l'homme leurs a vanté une autre marque faisant de plus beaux t-shirts.
Puis je vois une fille qui commence à abaisser son pantalon blanc. Pas possible, elle avait aussi caché des t-shirts à cet endroit ? Mais je ne vois rien. Je relève la tête et constate que ce n'est pas ue fille mais un homme. Il ressemble à Florent Pagny et déclame des propos vulgaires, prétendant qu'il a un "poids de deux kilos entre les jambes". Pfff. Quel vantard !...

Je me réveille.
Quelques minutes plus tard mon réveille sonne : Il est 6H30.


Note : Ca se confirme que, depuis que j'ai pris de la Galantamine, je fais des rêves lucides deux fois plus souvent.
Mais ce serait bien que, lors de ceux-ci, j'en profite pour faire des choses plus intéressantes et que je tente d'en prolonger la durée.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 16-02-2022 à 12:49:49   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Tao devrait être satisfait des illustrations cette fois-ci

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 16-02-2022 à 14:29:12   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

Atil a écrit =

" je pense trop à Johanne..""


ET, au fait ??? T' ETAIT PAS AXEXUEL ???
ou c'est déjà dépassé ce passé ??? (mon dieu ce que ça passe vite ... )

fffttttt tout passe vite



et revient

comme PAMELA

ou autrement dit= RAS (en 63 pages quand même )

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 16-02-2022 à 14:31:44   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

je sais j'ironise ....


mais que veux-tu : il pleut aujourd'hui et il faut bien que je m'occupe

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
TaoTheKing
Le diable est dans les détails
TaoTheKing
10893 messages postés
   Posté le 16-02-2022 à 15:15:37   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Atil a écrit :








Note : Ca se confirme que, depuis que j'ai pris de la Galantamine, je fais des rêves lucides deux fois plus souvent.


Continue à manger de la galantine, ou de la gélatine! Ca te réussit!

--------------------
J'ai dit !
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 16-02-2022 à 19:11:55   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

lip26 a écrit :




ET, au fait ??? T' ETAIT PAS AXEXUEL ???





Mais je n'ai pas dis que j'étais a-sensuel.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 16-02-2022 à 22:42:02   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

Atil a écrit :

[citation=lip26]


ET, au fait ??? T' ETAIT PAS AXEXUEL ???





Mais je n'ai pas dis que j'étais a-sensuel.[/citation]

ha ok !!!!!!!!!!

j'suis vénère aujourd'hui après l'antéchrist
je viens de trouver le grand monarque !!!!!!

tra la la la lère

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 17-02-2022 à 10:13:40   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

17 février :

Je termine ma petite bouteille de Calea zacatechichi, me couche à 22H50 et m'endors rapidement...

R1 (HH?) :
Je suis dans le noir et je sens quelqu'un qui tapote mon visage en effectuant des mouvements de la droite vers la gauche...

Je me réveille.
Il est 23H25.
Je me rendors...

R2 :
J'ai les mains entravées et une femme brune aux cheveux courts (ou attachés, ou plaqués) est en train de me frapper (avec ses poings, un baton ou un fouet ? Je ne sais plus). Mais cela m'amuse plutôt car je ne ressens pas de douleur...




R3 :
Une femme me demande de lui raconter une histoire de violence ou de torture, ou un truc de ce genre... Alors je lui décrit le rêve (R2) que je viens de faire... Mais elle ne semble pas satisfaite et a envie d'en savoir plus. Je plonge donc dans mes souvenirs pour obtenir plus de détails...
Je me revois à la troisième personne devant la femme brune qui me frappe. La scène se déroule dans une sorte de grande chambre de pierres trés sombre. Le bruit de chacun de ses coups se mèle à chacun de mes cris et le tout est amplifié par l'écho et déformé, déformé, de plus en plus déformé...

... Je me réveille.
Et je me rends compte que les bruits déformés que j'entendais étaient produits par ma chatte Moumoune. Celle-ci est encore en chaleur et erre dans le couloir et poussant d'énormes miaulements.

La femme qui voulait que je lui décrive mon rêve était celle que l'on voit ici, à droite, sur cette photo (sauf que dans mon rêve elle était à ma gauche) :



Il est 2H10.
J'entends le bruit d'une tempête qui se lève. C'est un bruit qui me fait toujours dormir profondément. Donc je m'endors...

Lorsque je me réveille, un peu avant 6H, je ne me rappelle d'aucun rêve.
Je me souviens vaguement d'avoir eu des pensées au sujet de la quête d'Iktomi consistant à rencontrer la déesse de l'amour. Et je la voyais apparaitre sous les traits de Johanne... Mais je ne sais pas si c'était des rêveries éveillées ou en sommeil lent...

Johanne m'avait conseillé hier, de faire peu de rêves afin de perdre moins de temps à les noter, et d'en avoir ainsi d'avantage pour faire mes courses ce matin. Apparemment mon subconscient a suivi docilement sa sugestion.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 18-02-2022 à 10:01:21   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

18 Février :

Je bois mon Calea zacatechichi, me couche à 22H05 et m'endors assez vite...

R1 :
Un homme prétend savoir qu'il se trouve dans un rêve. Et il se téléporte vers le monde réel pour se réveiller. Il disparait alors à ma vue...

(...)

R2 :
La scène se passe sur un marché dans un pays du moyen-orient. Probablement sous l'influence du rêve R1, un homme proclame qu'il est en train de rêver et qu'il va se téléporter vers le monde réel pour se réveiller. Mais une sorte de force hostile le téléporte alors de lieu en lieu, contre sa volonté, l'empéchant d'atteindre le monde réel. Je pense que c'est là un coup du grand vizir que je vois, tout vêtu de noir, qui nous observe par dessus le mur du palais nous surplombant. Je sais qu'il pratique la sorcellerie...

Je me réveille.
Il est 00H10.
J'essaie de repasser plusieurs fois ce rêve dans mon esprit afin de le fixer car je sens qu'il m'échappe. Je parviens à le mémoriser mais en ayant perdu de nombreux détails en chemin.

Une série de HH trés courtes se succèdent pour m'apporter une partie des détails qui me manquent...

HH1 :
Lorsque l'homme était téléporté de lieu en lieu, il s'est retrouvé à un certain moment dans une gare...

HH2 :
Lorsqu'il disait vouloir atteindre le monde réel, l'homme a évoqué le livre chinois du "Tao-te-king", appelé aussi "Dao de jing" en notation pinyin.

HH3 :
Divers autres détails non mémorisés...

... Je me rendors...

R3 :
Je me retrouve à nouveau sur le marché moyen-oriental. La scène ne fait pas réaliste car les personnages ressemblent à des personnages de BD. L'homme qui veut se téléporter dans le monde réel est là et le grand vizir noir lui dit " Monsieur, vous n'avez pas le droit de ..... !" (Je n'ai pas mémorisé la suite mais je suppose qu'il lui disait qu'il n'a pas le droit de se réveiller.) L'homme s'énerve et proteste vivement. Le grand vizir sort alors un objet de sa poche : Un sorte de petit coussin en tissus rouge en forme de coeur. Il le presse dans sa main et voila que l'homme sent que son propre coeur lui fait mal. C'est de la sorcellerie. Nul n'a le droit de s'opposer au grand vizir noir...



Je me réveille.
Il est 1h30.
Je me rendors...

R4 :
Rêve oublié.

(...)

R5 (FE) :
Je crois me réveiller dans mon lit. Je suis avec ma "compagne" (Johanne ?). Je me sens bien reposé et je dis que "ça fait du bien quand on a bien dormi"...

Je me réveille pour de bon.
Il est 4H10.

Je n'arrive plus à me rendormir.
Pas moyen de concrétiser un FILD ni un SSILD...

HH4 :
Je vois une femme aux cheveux blonds-roux et me demande ce qu'elle fait la car je la croyais morte. Je comprends alors que ce n'est qu'un personnage de rêve. Ca fait plusieurs rêves dans lesquels elle apparait pour s'opposer à moi (souvenir fictif).

Il est 6H00.
Ce sera tout.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 19-02-2022 à 10:47:31   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

19 Février :

Je prends mon Calea zacatechichi, me couche à 22H45 et m'endors vite...

R1 :
Je suis dans ma cave. Je constate que j'ai le pouvoir de soulever les légumes (poivrons, épis de maïs, etc...) par la force de ma pensée. Je peux aussi les faire s'éplucher, se couper et se cuire touts seuls.
Cependant je me rends ensuite compte que ce pouvoir ne vient pas de moi : Il m'est octroyé par une étrange entité en forme de pomelo qui flotte dans les airs. Et cette créature me donne des ordres...




Je me réveille.
Il est 2H45.
Je me rendors...

R2 :
Rêve oublié.

(...)

R3 :
Je vais chez la mère de Bruno (mon ancien patron). Le frère de ce dernier me propose de rester pour manger des frites à midi. Ca me gène d'accepter... mais je me souviens que nous sommes samedi, jour où j'ai justement l'habitude de manger des frites à midi. Certe j'avais déja coupé mes pommes de terre pour mon repas de midi, mais je pourrai les garder pour les manger au soir. Ca me ferait donc deux fois des frites dans la même journée. Je pourrai ainsi vérifier si mon père avait raison lorsqu'il affirmais que manger des frites au soir c'est indigeste...
Je me mets alors à faire une rêverie sur le thème des frites...




...et je me réveille tout en continuant cette rêverie, ce qui fait que j'ai du mal à repérer l'instant exact de ce réveil (autour de 5H00)...

HH1 :
Le frêre de Bruno va porter un plat de frites à la cave. Serait-ce pour l'étrange pomelo volant de mon premier rêve ?

Il est 5H10.

HH2 :
Je vais rechercher une amie chez bruno. Mais je rencontre son frère qui me dit "Elle est repartie plus tôt que prévu : A 17H45 au lieu de 18H00."

Il est 5H25.

HH3 :
Le frêre de Bruno veut m'apporter des frites mais quand j'apprends que c'est mon ex qui les a faites, je dis "Je ne veux pas de ses frites à elle !"

Il est 5H45.

HH4 :
Je vois une caisse rangée dans ma cave. Je sais que, en cas de forte pluie, ma cave peut être en partie inondée. Je me demande donc si cette caisse se trouve dans une partie inondable ou dans une partie sécurisée...

Il est 6H15.

HH5 :
Je suis dans ma cave et j'attends l'heure de mon rendez-vous (avec Bruno ?). Je dis aux personnes qui m'accompagnent "Moi j'en ai marre. Si c'est pour raconter de telles débilités !"

Il est 6H30.

HH6 :
Je vais devoir faire une certaine chose (je ne sais plus quoi) car c'est la coutume. Je me demande s'il faut toujours suivre les coutumes ou pas...

Il est 6H55.


Note :
Depuis que j'ai rangé ma cave, je n'arrète pas de rêver à elle.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 20-02-2022 à 11:12:44   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

20 Février :

Je bois mon Calea zacatechichi, me couche à 23H00 et m'endors rapidement...

R1 :
Rêve presque totalement oublié où je sentais que j'étais en train de devenir malade.

(...)

R2 :
Rêve presque totalement oublié dans lequel je voyais un objet ou un homme qui était deux choses à la fois.

(...)

R3 :
J'écoute un comédien (apparemment c'est Michel Galabru) qui me narre une anecdote. Il raconte qu'à une certaine époque il travaillait à la SCPA; c'était avant que moi-même j'y travaille. Un jour, alors qu'il jouait dans une pièce, il allait se mettre en place, deux minutes avant l'entrée en scène, lorsqu'il a aperçu trois femmes. Elles étaient toutes habillées en rouge et arboraient d'énormes tignasses d'un roux flamboyant. Il ajoute en riant "Le spectacle n'était pas sur la scène mais dans la salle !"



...Je me réveille.
Il est déja 6H05.
J'ai donc dormi sept heures en une seule fois. Pas bon pour la rémémoration des rêves ça.

J'essaie de me souvenir des rêves oubliés.
J'imagine projeter mon esprit loin vers la gauche, le côté où, symboliquement, se situe le passé et les souvenirs.
Et cette pensée se transforme en HH...

HH1 :
La route vers le monde des souvenirs est bloquée par une grosse porte blindée ronde en métal. Je passe à travers et me retrouve dans un tunnel tout noir, une sorte de long tuyau de section ronde. Au bout se trouve une autre porte métallique au travers de laquelle je passe également. Et je me retrouve dans un vaste monde aux couleurs bariolées et criardes. Je vois des sortes de grands papillons aux ailes de multiples couleurs, des arbres ou des algues aux formes compliquées et fractales, etc... Tout ici s'entremêle et se mélange et j'ai du mal à repérer les frontières entre les choses...

HH2 :
On vient de me mettre un tract explicatif entre les mains et j'entends la fin d'une phrase : "....... le monde des chevaux." J'essaie de m'ancrer dans cette HH en interagissant avec la voix qui vient de me parler. Je crie "C'est le monde des chevaux ?" ... Mais on ne me répond pas et la HH s'arrète.

Il est 6H30.

HH3 :
J'apprends que de jeunes soldats se sont fait engager dans l'armée russe (inutile de préciser d'où me vient cette idée). Je sens que j'ai un peu la nausée.

Il est 6H52.

HH4 :
Cette HH tente de se faire passer pour un souvenir de rêve qui me revient. Il s'agirait d'un rêve à propos d'un tapis. Les mots suivants défilent dans ma tête : "gris, tapis, souris..." Soudain le son et l'image apparaissent, tellement brutalement que ça me donne une légère nausée. Mon son interne est trés fort et je constate que je suis dans ma chambre éclairée, debout au pieds de mon lit. Je me demande si le tapis dont il était question est la descente de lit qui se trouve sous mes pieds. J'essaie d'agripper le lit pour m'ancrer dans la HH... mais je n'y arrive pas car il semble immatériel. Les sens visuel et auditif sont activés mais pas le sens tactile apparemment. Et la HH disparait.

Il est 7H00
Je me demande ce que signifiaient les mots "gris, tapis, souris". S'agissait-il d'un tapis gris-souris ? Ou d'un tapis de souris gris ?

J'entends à nouveau très fort mon son interne, ça doit indiquer que je suis en train de replonger dans une HH. J'essaie alors de faire des "mouvements fantômes" à la Raduga... mais je ne les ressens pas de façon très réaliste. Alors je me visualise descendant en traversant mon matelas... je descend, je descend dans le noir... Mais ça ne débouche sur rien.

Il est 7H10.

HH5 :
Cette HH tente de se faire passer pour un souvenir de rêve qui me revient. Je vois des images d'armes diverses qui défilent devant moi. Je "sais" que 80% de ces armes proviennent de rêves que j'ai faits.

Il est 7H40.
Je m'en tiens là.


Pfff.
La mémorisation de mes rêves était nulle cette nuit.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
TaoTheKing
Le diable est dans les détails
TaoTheKing
10893 messages postés
   Posté le 20-02-2022 à 16:54:52   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Atil a écrit :


(...)




Décidemment ça ne s'arrange pas... A quand Paul Prébois, ou Michel Simon?

--------------------
J'ai dit !
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 21-02-2022 à 11:40:21   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

21 Février :

Je vais me coucher à 22H45, sans boire de Calea, et je m'endors vite...

R1 :
Je garde la maison d'un ami (Sincman ?) qui est absent (peut-être est-il à l'hôpital ?). Dans ses affaires je trouve le brouillon d'une lettre qu'il avait envoyé à des scientifiques. Il y explique que, grâce à ses rêves, il est parvenu à obtenir une "demi-preuve" de l'existence des fantômes. Je me souviens que, en effet, il avait envoyé une lettre et que les scientifiques avaient rejeté dédaigneusement sa "demi-preuve". Je décide alors d'envoyer une lettre à mon tour pour défendre sa thèse. Je prends une feuille et réfléchis à la manière d'argumenter la chose logiquement et rationnellement...

Je me réveille.
Il est 1h10.
Je me rendors...

R2 :
Je me repasse le rêve précédent. Mais cette fois-ci tous les documents démontrant l'existence des fantômes m'appartiennent (j'en ai peut-être hérité ?). J'en tire une impression de puissance et j'ai l'impression de posséder d'énormes connaissances que les autres n'ont pas. Dans mon orgueil, je m'imagine que toutes les femmes vont être éperdues d'admiration pour moi. Je vois une image apparaitre, trés large, qui représente 5 ou 6 jeunes femmes me regardant d'un air admiratif. Elles portent toutes des chapeaux de cow-boys. Celle de gauche est torse nu mais ses très longs cheveux noirs cachent sa poitrine.

Je me réveille.
Il est 4H00.
Je décide d'induire une HH à partir d'une rêverie pour voir si celà influencera le contenu de mon prochain rêve...

HH1 :
C'est la nuit. Je traverse ma ville déserte enveloppé d'un grand manteau noir qui flotte dans le vent. Le vent souffle de plus en plus fort et, soudain, j'entends l'orage qui tonne. Je me dis que je n'ai pas de chance : J'ai choisi de sortir juste à l'heure où il commence à pleuvoir...

...et je m'endors à cet instant...
Mais le contenu du rêve suivant n'a rien à voir avec ce que j'avais voulu induire...

R3 :
Je suis à nouveau dans la maison où se trouvaient les documents sur les fantômes. Elle semble être à l'abandon et je suis en train de la balayer et de la ranger. J'ai ramassé quelques objets et les ai rassemblé dans une autre pièce. Devant moi, sur une bâche étendue sur le sol, il ne reste qu'un tas de sciure et deux ou trois tas de poudre blanche, du plâtre probablement. Je décide de replier la bâche avec tout ce qu'elle contient

(... ellipse...)

J'ai fini de replier la bâche et je cherche une poubelle où la jeter. Mais je constate que toutes les poubelles sont déjà utilisées par des ouvriers qui y ont rangés leurs matériels et leurs outils. Ces ouvrier sont en train de travailler dans la pièce ou la maison d'à côté. Je décide de sortir pour trouver d'autres poubelles dehors. Je me retrouve dans un petit couloir. Je le reconnais : C'est celui qui séparait la maison de ma grand' mère de la maison de son voisin. Mais j'ai du mal à passer car il est encombré par des poubelles remplies de blocs de polystyrène gris (comme ceux qui ont servi à isoler ma cave)... Je vois un ouvrier habillé de gris et portant une casquette qui se dirige vers la porte de sortie. Je le suis donc et j'arrive ainsi plus facilement à passer.

Une fois dehors je constate que je me retrouve au centre de ma ville. Je débouche donc bien du petit couloir auquel je pensais (apparemment la maison dont je viens est donc celle du voisin de ma grand'mère). Je semble ne plus avoir la bâche dans mes mains, où l'ai-je donc posée ? Des jeunes filles passent, toutes excitées, en criant que la radio va venir... Mais ce passage ne me convient pas alors que le fais recommencer... Des petites filles passent, toutes excitées, en criant que la TV va venir. Je crois comprendre qu'une équipe de tournage de la TV va venir filmer des petites filles qui font une activité dans le centre social, un peu plus loin devant moi.

Mais ce n'était pas ça. Je vois les gens se rassembler autour de la route pour regarder des vélos passer. C'est donc ça que la TV vient filmer : Une course locale de vélos. Je regarde un peu puis me retourne et vois mon reflet dans une vitrine. J'ai l'air 20 à 30 ans plus jeune et je porte une blouse de travail bleue. Mais je constate que mon visage est tout blanc, couvert de plâtre. J'ai vraiment l'air d'un clown alors je décide de retourner dans le petit couloir. Etrangement l'entrée de celui-ci se trouve maintenant une trentaine de mètres plus loin, là où, IRL, il y a un café-tabac.

Maintenant la porte s'ouvre en coulissant vers le haut tout en faisant le même bruit que les portes automatiques dans la vieille série TV "Le prisonnier". Je constate que l'intérieur a changé : Les murs ne sont plus jaunes trés pâles mais d'un jaune très vif. Je me dis que c'est peut-être du au fait que, ici, le temps passe beaucoup plus vite que dehors : Les ouvriers ont déjà terminé de remettre le bâtiment à neuf...

Mais j'hésite à entrer. Les couloirs jaunes que je vois me font penser à une prison, je ne sais pas pourquoi. Je me dis que si j'avance, je ne pourrai peut-être plus jamais sortir d'ici. Alors je fais demi-tour et reviens sur mes pas. Et une voix off retentit qui dit "Avant je passai mon temps, maintenant je vivogne !"... (Vous ne connaissez pas le verbe "vivogner" ?)



A = Porte du petit couloir.
B = Lieu du 2ème petit couloir (fictif).
C = Vitrine.

Je me réveille.
Il est 4H45.
Je décide à nouveau d'induire une HH à partir d'une rêverie pour voir si celà influencera le contenu de mon prochain rêve...

HH2 :
C'est la nuit et je parcours les rues désertes enveloppé d'un grand manteau ou d'une cape noire qui vole au vent. Je suis l'ooooombre de la nuit ! (J'ignore si je suis un super-héro ou un super-vilain). Je sens que je suis en train de m"endormir alors j'essaie de bien m'accrocher à ma lucidité... Mais le décor devient instable. Je me retrouve dans une forêt dense... puis dans une forêt peu dense et c'est le jour... puis dans une pâture. Je reconnais celle-ci : C'est celle qui se trouve à quelques centaines de mètres de chez moi IRL et qui est occupée par un immense creux. Je me suis toujours demandé quelle était l'origine de ce creux. L'effondrement d'une caverne souterraine? Mais le terrain n'est pas karstique. Ou alors l'explosion d'un stock de munitions allemand pendant la guerre comme le croyait mon père ? Mais pourquoi un stock de munitions en plein milieu d'une pâture ?...
...Et le fait de réfléchir ainsi me fait sortir de la HH et je ne m'endors pas.

Il est 5H30.
Je me rendors...

R4 :
Je vois une femme tenter de séduire le super-héro l'"Araignée". Elle est blonde et a de gros seins. Ses yeux sont maquillés d'un trait bleu qui m'intrigue. En regardant mieux je me rends compte qu'elle n'est pas une personne réelle mais plutôt un personnage réalisé en 3D. J'avoue que c'est bien fait. Je remarque aussi que je ne vois pas le scénario se dérouler comme dans un film mais comme dans une BD. C'est à dire que j'assiste à une succession de plans fixes. Je me trouve donc à l'intérieur d'une BD ! (Je soupçonnai que cela arrivait de temps en temps dans mes rêves sans que j'en ai conscience, mais cette fois-ci j'en suis sûr.)
Un homme vêtu de rouge s'approche derrière l'Araignée, un pistolet à la main, avec l'intention de le tuer. Mais derrière lui arrive un homme portant un chapeau et un costume bleu. Et j'entrevois un autre homme surgir derrière l'homme en bleu et tirer un coup de feu, abattant l'assassin vêtu de rouge. Alerté par le bruit l'Araignée bondit sur l'homme en bleu, croyant que celui-ci a voulu lui tirer dessus...
Je trouve que le scénario de cette BD est tout à fait ridicule alors je cesse de regarder...



... et je me réveille.
Il est 6H56.

HH3 :
Je reviens sur le lieu où se déroulait la BD. Je suis pieds nus et je marche sur du balatum beige. Je regarde la plante de mes pieds et je constate qu'ils sont tout sales. Pourtant le balatum a l'air propre.

Il est 7H04.

HH4 :
Je fais tomber un paquet sur le sol. Il me semble que c'est un paquet de pâtes.

Il est prés de 8h.


Note :
Je remarque que ma mémorisation des rêves est revenue au top alors que, pourtant, je n'ai pas bu de Calea zacatechichi.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
TaoTheKing
Le diable est dans les détails
TaoTheKing
10893 messages postés
   Posté le 21-02-2022 à 14:52:53   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Atil a écrit :


Je remarque que ma mémorisation des rêves est revenue au top alors que, pourtant, je n'ai pas bu de Calea zacatechichi.


Je t'ai toujours dit que le Caca takedéchichi ne servait à rien.

--------------------
J'ai dit !
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 21-02-2022 à 19:36:40   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Tu ne veux pas me le racheter ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 22-02-2022 à 09:58:02   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

22 Février :

Je vais me coucher à 22H35 et m'endors rapidement...

R1 :
J'apprends qu'un jeune agriculteur a développé une grande puissance psychique et un grand courage. Je pense que c'est parce qu'il a employé la méthode pour devenir lucide dans les rêves que j'avais exposée dans un livre. (Apparemment on dirait que je pense me trouver dans le monde onirique et que toutes les personnes qui m'entourent peuvent apprendre à devenir lucides de cet état et à maitriser les pouvoirs qui vont avec.) Cependant on m'informe que ce jeune agriculteur ne croit pas du tout aux rêves lucides. En fait il se trouve sous la coupe de vieux agriculteurs aux idées arriérés et rétrogrades et remplis de préjugés. Ceux-ci lui ont bourré le crâne avec plein d'idées supersticieuses, mais, d'un autre côté, il lui ont aussi permis de développer sa force psychique.
Je décide donc d'aller trouver ces agriculteurs rétrogrades pour les débarrasser de leurs préjugés. Aprés leurs avoir ouvert la boîte crânienne, j'entreprends d'en retirer les préjugés qui se sont déposés sous la forme d'une croute solide ressemblant à une couche de calcaire. Avec un burin et un marteau je casse cette matière solide en fragments que je détache et que je retire. (Je sais d'où vient cette image : C'est parce que, la semaine dernière, j'ai dégagé mon congélateur sans le dégivrer et en cassant la couche de glace avec une fourchette et un couteau.) Ensuite je vais trouver le jeune agriculteur pour débarrasser son cerveau de toutes les superstitions qu'on lui a inculqué. Avec une éponge je nettoie son crâne dénudé de toute la couche de crasse noire qui le recouvre et qui représente la superstition. La surface de son crane est traversée sur toute sa longueur par une légère crète osseuse comme si la boite crânienne était constitué de deux os soudés ensembles. Je frotte vigoureusement cette petite saillie car la crasse a tendance à s'y accrocher plus fortement...
(... Partie non mémorisée ...)
Finalement moi aussi j'ai décidé de m'initier aux méthodes archaïques des vieux agriculteurs car elles ont une certaine efficacité. J'estime que leurs méthodes ajoutées aux miennes me permettront de devenir 17 fois plus puissant.(Il se pourrait que cette dernière scène ne fasse pas partie du rêve lui-même mais d'une hallucination hypnopompique apparue lors de mon réveil.)



Je me réveille.
Il est 2H10...

HH :
Je suis devant la caisse d'un supermarché. Sur le tapis roulant j'ai déposé des marchandises en deux tas séparés par une plaque. En effet : il y a les courses pour les vieux agriculteurs et mes courses personnelles. Je les paie moi-même toutes les deux mais avec deux comptes séparés.

Il est 2H45.
Je me rendors...

R2 :
Je regarde une nouvelle émission de variétés à la TV. On nous présente le "grande orchestre de xxxxx" (j'ai oublié le nom)
En effet, bien que xxxxx soir mort, son grand orchestre continue de tourner et d'enregistrer des disques. Ensuite on nous présente le chanteur yyyyy (j'ai oublié également le nom). Bien que celui-ci soit mort depuis plusieurs années, il vient nous faire la promotion de son nouveau disque. En réalité, évidemment, ce n'est pas lui mais une reconstitution en image de synthèse 3D. Grace à ce système les chanteurs à succès ne disparaissent jamais et continuent de vendre des disques longtemps après leur mort. Je me dis que les maisons de disques sont prêtes à tout pour gagner de l'argent.

...Je me réveille et somnole longtemps avant de me souvenir de ce dernier rêve.


Oui. Bof.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 23-02-2022 à 11:38:08   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

23 février :

Je vais me coucher à 22H20 et m'endors vite...

R1 :
Rêve oublié.

(...)

R2
Rêve un peu mémorisé... puis oublié...

Je me réveille.
Il est 1H15.
Quelle mémoire de merde.
J'avale une pilule de Galantamine.
J'hésite à prendre aussi de la Choline... et puis j'y renonce...
Je me rendors...

R3 :
Un homme d'affaire russe me parle. Il est brun, massif, a un profil trés anguleux et est vêtu de noir. Il me parle de son fils qu'il estime être un faible. Ce dernier est un jeune aux cheveux et à la barbe blonds-roux, vêtu de gris. Il a l'air bien plus doux que son père.
Le reste du scénario s'est effacé de ma mémoire pendant que j'en consolidai le début. Tout ce que je sais c'est qu'une sorte de compétition était organisée entre le père et le fils, pour voir lequel se débrouillait le mieux dans le monde des affaires. Leurs résultats étaient affichés sous forme de barres de pourcentages. en couleurs. Le noir représentait le père, le gris représentait le fils et le blanc représentait ... je ne sais pas quoi. Il me semble que le fils se débrouillait bien mieux que prévu...

Je me réveille.
Il est 5H00.
Quelle mémoire de merde. Une des pires depuis que je note mes rêves dans ce forum.
La Galantamine, finalement, ca n'est guère efficace.

J'essaie de me voir tirant mon corps onirique avec une corde... et ça déclanche une HH...

HH1 :
Je tiens la corde et celle-ci est reliée à un bateau à fond plat muni d'une grande hélice à l'arrière (un hydroglisseur). Celui-ci fonce dans les marais en me tirant comme si je faisais du ski nautique... sauf que je n'ai pas de skis. Je traverse brutalement des massifs de roseaux ... mais ça ne me fait pas mal puisque ce n'est qu'une HH. C'est même plutôt rigolo.



HH2 :
Je traverse de hautes herbes et arrive au bord de la mer. Le temps est gris et maussade, je porte un grand manteau noir.

J'essaie un endormissement conscient...
Je me sens m'endormir et je décris ce que je ressens tout en évitant de réfléchir. Mon son interne augmente. Je ne vois que du noir. Ma respiration se met en automatique... Je ravale de la salive... Il ne se passe rien... j'essaie de bouger mon petit doigt pour voir si je suis en paralysie du sommeil ou pas... Il bouge.
J'arrète tout.
Il est 5H30.

HH3 :
Je suis dans un minibus qui fonce en tout sens. Je suis trés secoué. La HH n'est pas stabilisée et le minibus change sans cesse de forme. Pendant quelques secondes je deviens même ce minibus. Puis je décide de le stabiliser et de lui donner la forme d'un vrai bus roulant calmement... et c'est là, semble-t-il, que je m'endors et que la HH se transforme en rêve...

R4 (RL):
...Je suis dans un bus, peut-être un bus scolaire car il est rempli de lycéens. Je suis totalement lucide mais je ne me sens pas encore vraiment intégré au rêve. Celui-ci est encore un peu évanescent et ne se solidifie que graduellement. Je somnole appuyé contre la vitre. Les lycéens vont se foutre de moi... mais je m'en moque. J'écoute leurs conversations. Deux d'entre eux parlent de ... je ne sais plus quoi. Deux autres parlent de ... j'ai oublié également... Finalement je me redresse et m'installe normalement sur mon siège...

(...Partie non mémorisée...)

Apparemment le bus est devenu une rame de métro car, en en sortant je me retrouve dans un couloir ressemblant à un couloir de métro. Je marche au milieu d'une foule de lycéens. J'écoute ce que se racontent deux d'entre eux. Ils parlent des filières scientifiques à l'école. Je me dis que j'aurais peut-être du suivre une telle filière mais que j'étais trop faible en math...
Je débouche sur une immense salle avec plein de couloirs et d'escaliers roulants. Je reconnais cet endroit : C'est le métro de Paris. (ou plutôt ça ressemble au métro de Paris tel que je l'avais vu dans un rêve antérieur). Je crie "Je suis à Pariiiiis !!!!". J'adore cette ville. Je pense à E. qui habite ici...

(...Partie non mémorisée...)

Je suis sorti du métro et je traverse une sorte de place ou de grande cour. Le temps est gris et il tombe une fine pluie. Je me dis que je pourrai la remplacer par un beau soleil, mais comme c'est rare que je vois de la pluie dans un rêve, je ne touche à rien.
J'essaie de voler un peu. Mais je me sens lourd et je ne fais que flotter à deux mètres au dessus du sol et j'avance lentement. Finalement ça va plus vite à pieds. Je me dis que je pourrai tenter la quète d'Iktomi consistant à demander mon vrai nom à quelqu'un. Je me dirige vers un passant ... mais c'est lui qui me parle le premier. Il me demande s'il est déja 11H30. Je regarde ma montre... mais une grande tache rousse cache la partie basse du cadran, m'empéchant de voir s'il est 11H30 ou 11H25. La tache semble être à l'intérieur du verre, c'est chiant. L'homme me donne des conseil pour l'enlever, mais je ne l'écoute qu'à moitié.

(...Partie non mémorisée...)

Je suis face à un autre homme qui m'a demandé l'heure. Il est petit, brun, porte une petite moustache et un chapeau. Il me semble l'avoir déja vu quelque part... peut-être dans un film. Je regarde ma montre et constate que son cadran a tourné de 90° vers la gauche. Je dois donc pencher ma tête vers la gauche pour tenter de lire l'heure. Mais le cadran tourne encore plus... Finalement je dis qu'il est 11H30 mais sans en être certain. L'homme me remercie et s'aprète à partir... mais je me souviens de la quète d'Iktomi. Je me jette sur lui, le plaque au sol et pose mon genou sur son ventre en lui demandant "Sous quel nom me connait-on ici ?". Il est tout surpris et bredouille "Heu... Je ne sais plus !"
Pfff. On ne peut rien tirer de ces personnages de rêves...

(...Partie non mémorisée...)

Je me retrouve dans une grande pièce où des gens sont assis sur des bancs, semblant attendre quelque chose.Je me suis assis à côté de mon ex. Comme à son habitude elle parle, ellle parle, elle parle... Je l'interrompt autoritairement pour l'obliger à m'écouter et demande plusieurs fois "Sous quel nom me connais-tu ?". Elle me donne un prénom et un nom. J'ai oublié le prénom mais le nom est "STOUGANON". Elle le rectifie ensuite en "STOUGANOV". Je n'aurai pas cru qu'on m'aurait donné un tel nom avec une consonnance russe. Je me demande si je ne devrai pas me réveiller tout de suite pour ne pas l'oublier... mais je me contente de le répèter plusieurs fois pour bien le mémoriser (mais je ne suis pas certain de ne pas l'avoir déformé). Mon ex rigole comme si c'était un nom qu'elle venait juste d'inventer pour s'amuser. Mais je me dis qu'il fera l'affaire...

(...Partie non mémorisée...)

Je m'éloigne en me demandant ce que je pourrai faire comme autre quète d'Iktomi. Rencontrer une déesse ? Hmmm. C'est un peu trop impressionnant, je ne me sens pas prêt. A propos de déesse, et si je tentais une expérience mystique ? Je me répète alors "spiritualité, spiritualité" en m'imaginant ne faire plus qu'un avec le Tout. Je me sens alors de moins en moins dense, je vois les bouts de mes doigts qui semblent se transformer lentement en fumée et se dissoudre dans l'air. Mais ça se fait trop lentement alors j'arrète. J'ai envie de pleurer d'émotion...

Je regarde autour de moi : Je suis dans une salle avec des images pieuses aux murs. Je me dis que ça doit être un endroit où on enseigne le cathéchisme aux enfants... ou un truc de ce genre. Je regarde une affiche au mur pour voir si je ne pourrai pas y trouver des renseignements d'ordre spirituel. Et, en effet, j'y vois des instructions pour réaliser une sorte de fusion mystique... Mais une femme m'interpelle en disant "Que faites-vous ici ?". Je la regarde puis me retourne vers l'affiche... mais je constate que la phrase que j'allais lire se trouve maintenant illisible, barrée par un trait noir épais. La femme me dit "Vous perdez votre temps. Ce genre d'enseignement n'est pas fait pour les gens de votre monde !". Je m'éloigne donc en disant "Ca ne me coutait rien d'essayer". La femme s'en va et moi je passe à côté d'une grosse dame en train de repasser du linge. Je me dirige vers une fenêtre dans l'intention de la traverses pour quitter ce lieu (car j'ignore où se trouve la porte de sortie). Mais je vois que je me trouve à une grande hauteur. Je me sens un peu bête et je dis à la grosse dame "Je passerai d'un autre côté car, ici, j'ai le vertige." Puis je cherche une autre fenêtre...

(...Partie non mémorisée...)

Je suis arrivé dehors. Je me retrouve dans un lieu morne et désert, macadamisé et entouré de murs de bétons. Je ne sais plus que faire d'intéressant. Peut-être devrais-je arrêter ce rêve qui s'éternise car j'ai peur de ne plus savoir tout mémoriser ensuite. Je fais toutefois une expérience : Je tourne sur moi-même pour voir si ça va me transporter dans un autre monde. Si ça me réveille ce ne sera pas grave. Je tourne donc, mais pas très vite car j'ai l'air un peu poussif. Rien ne se passe... à part que l'atmosphère me semble de plus en plus lugubre et oppressante. Je me dis que si je me laisse gagner par l'angoisse alors je vais faire apparaitre des monstres. Affronter des monstres pourrait être amusant... Mais j'ai peur que l'émotion dégagée ne m'empèche de bien retenir le reste de ce rêve...
...Alors je me laisse me réveiller...

R5 (FE) :
...Je crois me réveiller, mais je constate que je ne suis pas dans ma chambre mais dans une chambre inconnue toute blanche. A côté de moi, assis sur le lit blanc se trouve une femme vêtue tout en blanc. Elle se retourne : C'est Betty ! (Une femme dont j'avais été amoureux il y a 25 ans). Je lui dis "Mais... on est où, là ?" Elle me répond "Au Modern Loft" (c'est l'entreprise où nous travaillions ensembles). Je n'y comprends rien. Suis-je encore dans un rêve ou pas ? Tout semble si réel.
Je demande à Betty "Que faisons-nous ici ?" Elle me répond "On vient de se marier." Woa !!! Quel délire ! Mais elle dit ça d'un ton las, comme si ce mariage était une corvée.
Je la regarde : Elle est vraiment belle. Elle est redevenue comme il y a 25 ans. Je l'embrasse. Elle est toute douce. Je lui dis "Quel dommage que nous ne soyons pas amoureux."
Je remarque que son visage est très blanc. Elle me dit "Je trouve que tu es fort pâle." Je lui réponds "J'allais dire la même chose de toi."...

Et je me réveille.
Il est 6H00.

Woah. C'est de loin mon rêve lucide le plus long.

Je retire ce que j'avais dit : La Galantamine c'est génial, hyper-efficace, au-dela de toutes mes espérances.

Je pose le flacon sur ma table de nuit et me prosterne devant : Elle le mérite.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 24-02-2022 à 09:20:01   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

24 février :

Je vais me coucher vers 23H et m'endors vite...

R1 :
Devant la salle des fêtes un homme brun barbu est en train de faire un discours devant des gens rassemblés. Il dit que, en Algérie, les Arabes, les Berbères et les Mauritaniens doivent tous être considérés comme étant des Algériens. Une grosse dame brune vêtue de noir, sous le coup de l'émotion, éclate alors en sanglots en entendant celà. Je sais que celà lui fait repenser à ses fils mort lors d'affrontements ethniques en Algérie dans le passé. Elle se précipite vers l'orateur et le serre dans ses bras en pleurant. Je m'approche pour ta soutenir car je vois qu'elle penche de plus en plus et risque de tomber. Elle se retourne alors vers moi et me serre également dans ses bras. Je remarque alors que son manteau est extrêmement épais (...) Puis je me tourne vers le public et sonde l'esprit des gens pour savoir ce qu'ils ont pensé du discours. Je regarde chaque personne et, à chaque fois, une scène de leur vie quotidienne apparait devant mes yeux...

(...)

R2 :
... Je rentre dans ma chambre d'hôtel. Il est très tard et il fait noir. Je tatonne à la recherche de l'interrupteur, finis par le trouver et allume la lumière. Mais voila que Bruno, mon ancien patron, sort de la salle de bain. Et voila que Christelle, son ancienne petite amie est là aussi. Ils sont donc à nouveau ensembles ? Et que font-ils ici ? Je me sens géné de devoir partager ma chambre avec eux. Ceux qui m'avaient réservé cette chambre ne m'avaient pas prévenu...



... Je me réveille.
Il est 2H30.
Je me rendors...

R3 :
Je suis à nouveau avec les personnes qui écoutaient l'orateur barbu dans le rêve R1. Je leurs distribue des grands plumeaux colorés en guise de bouquets de fleurs. J'essaie encore de lire dans leur esprit...

(...)

R4 :
..... Rêve dont j'ai oublié le contenu .....

Je me réveille.
Une hallucination hypnopompique apparait dans la foulée...

HH1 :
Je suis en train de noter le rêve R4 sur mon carnet.

Au bout de plusieurs minutes je me rends compte que je n'ai pas du tout noté le rêve R4 sur mon carnet, ce n'était qu'une hallucination.
Mais c'est trop tard : Entretemps le souvenir du contenu de ce rêve s'est effacé de ma mémoire.
Il est 3H55.
Je me rendors...

R5 :
Je quitte la maison de Bruno où j'avais été invité. En parcourant la rue je me souviens soudain que je devais passer chez une sorte de médeçin, un peu plus, loin afin d'y prendre un rendez-vous pour une amie. Je regarde l'heure : Il est 11H55. Trop tard, je n'aurai pas le temps de prendre le rendez-vous car mon bus part à midi. C'est chiant : Je vais devoir revenir ici cet après midi rien que pour demander le rendez-vous...
Soudain je vois apparaitre un dessin humoristique en noir et blanc. On y voit un homme stylisé assis sur une chaise, entouré de ses amis. Il a l'air abattu et leurs dit "J'ai oublié avec qui je devais prendre rendez-vous. C'est la même histoire chaque fois que je dois prendre rendez-vous avec mon médecin !"

Je me réveille.
Il est 4H20.

HH2 :
Une femme brune vêtue de noir dit "Vous noterez que c'est à 18H que nous avons rendez-vous." Il me semble qu'elle rajoute qu'il faudra être prèts à 17H45, ou quelque chose comme ça.

Il est 4H45.
Quelques HH avortées tentent d'apparaitre mais je n'ai pas le temps de les mémoriser...

HH3 :
Je pose mes courses sur le tapis roulant d'une caisse de supermarché.

Il est 5H30.

C'est tout.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 25-02-2022 à 08:55:01   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

25 Février :

Je vais me coucher à 23H45 et m'endors vite...

R1 :
Ce rêve a été bien aménagé pour accueillir les rêveurs qui y arrivent. Ceux-ci peuvent s'assoir dans des sièges confortables et on leurs propose de la crème anti-arthrose (ou anti-rhumatisme) pour les faire patienter. Ensuite on leurs fait une démonstration d'un appareil, une invention nouvelle du monde onirique, qui permet de ... Le reste du rêve a été oublié.

(...)

R2 :
Le scénario de ce rêve a été oublié. Tout ce que je sais c'est qu'il y était question de Russes, mais dans un contexte non dramatique. Et je me m'y disais "Ce n'est pas étonnant qu'il y ait des Russes dans ce rêve étant donné l'actualité !"...

(...)

R3 :
Le scénario de ce rêve a également été oublié. Tout ce que je sais c'est qu'il mélangeait les rêves R1 et R2. Et j'avais tout à fait conscience de ce mélange.

Je me réveille.
Je garde les yeux fermés et me remémore ces trois rêves.
Ensuite je me redresse dans mon lit pour les noter sur mon carnet et je m'étends en faisant "Waaaaam !"
... et alors la fin du rêve R1 et la presque-totalité des rêves R2 et R3 s'efface instantanément de ma mémoire. C'est frustrant.
Il est 4H15.

HH1 :
Un homme parle de la douma. Mais comme il dit trop de choses sur l'invasion russe en Uraine, son rêve est censuré.

Il est 4H40.

HH2 :
Un homme dit "Je n'insiste pas sur le fait que j'y participe parce que j'y suis obligé !". Car cet homme est forcé par la dictature de son pays (l'Ukraine occupée ?) de vendre ses affaires dans une brocante.

Il est 5H02.

HH3 :
Une femme me dit "Tout ça pour qu'elle pense à toi ?"... Je suppose qu'elle veut parler de Johanne. Pourtant j'ai plutôt l'impression que c'est Johanne qui fait tout pour que je pense à elle.

Il est 5H45.

HH4 :
Cette HH est trés mal mémorisée. Je suis en train d'y procéder à un réglage à la demande d'une femme.

Il est 6H00.


Bon sang, ma mémorisation des rêves était nulle cette nuit.

Et je remarque que je rêve souvent de Russes.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 26-02-2022 à 11:32:54   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

26 février :

Je vais me coucher vers 22H45 et m'endors rapidement...

R1 :
Je suis dans un hôpital et je vois une infirmière qui explique à une visiteuse à quoi sert une dialyse. Je m'approche et l'infirmière me demande si je sais ce qu'est une dialyse. Je dis que c'est comme si on installait un robinet dans les reins. Elle me répond que c'est là un symbolisme qui lui semble valable. Et elle me demande si je veux qu'on me fasse une dialyse car, aujourd'hui, c'est gratuit. Mais je décline son offre. Elle me fait alors remarquer que je peux aussi faire des dialyses dans ma commune, à la "Goutte de fer de la rue Voltaire". Je suis surpris car je connais bien cette rue : J'y possède même une maison (IRL c'est exact... mais celle-ci est en ruines.)...



Je me réveille.
Il est 3H00.

HH1 :
J'apprends que la dialyse du rêve R1 était effectuée sur un dessinateur de BD. La BD "Bob Morane", je crois.

Il est 3H10.
Je tente un MILD en essayant de me programmer pour retourner dans le premier rêve mais en étant lucide...

HH2 :
Une femme (l'infirmière ?) est chez moi et me parle de la "Goutte de fer", établissement dont j'ignorai l'existance dans la rue Voltaire.

Il est 3H20.
Je tente un MILD en essayant de me programmer pour retourner dans le premier rêve mais en étant lucide...

HH3 :
C'est la même scène que dans la HH2, à quelques détails prés.

Il est 3H25.
Je tente un MILD en essayant de me programmer pour retourner dans le premier rêve mais en étant lucide...

HH4 :
J'apprends que, dans ma commune, ce n'est finalement pas à la rue voltaire qu'il faut aller mais prés du magasin "Carrefour".

Il est 3H35.
Je tente un MILD en essayant de me programmer pour retourner dans le premier rêve mais en étant lucide...

HH5 :
L'infirmière me dit "Qui voudrait aller voler du matériel de dialyse laissé dans la vieille maison de la rue Voltaire ?"

..... Il est 4H35.
Je tente un MILD en essayant de me programmer pour retourner dans le premier rêve mais en étant lucide...

HH6 :
J'apprends que la mairie a un projet pour valoriser ma vieille maison à l'abandon dans la rue Voltaire. (IRL j'ai du m'arranger pour l'abandonner au "Domaine".)

Il est 5H00.
Je me rendors enfin...

R2 :
... Je marche d'un pas rapide et décidé dans une succession de larges couloirs. On dirait une galerie commerciale vide, aux murs gris-blancs. Je me trouve bloqué devant une grande porte fermée. Je ne comprends pas pourquoi on l'a fermée car, d'habitude, elle est toujours ouverte. J'ouvre donc la porte... et me retrouve dans une église. Oups, je me suis trompé ! Je fais demi-tour et regarde autour de moi car je me sens égaré.

Je vois une bifurcation du couloir à gauche. C'est par là que je devais passer. J'avance alors à nouveau d'un pas rapide et arrive à un endroit où il y a plein de gens. C'est une exposition d'artistes locaux. Je traverse rapidement l'exposition et me retrouve dans un bar aux murs blancs. A une table je vois Bruno, mon ancien patron, qui boit un verre en compagnie de deux inconnus en costume noir. J'ai envie d'aller lui dire bonjour ... mais je risque de le déranger alors qu'il semble être dans une réunion d'affaire avec deux importants clients. Je fais donc semblant de ne pas l'avoir vu et je fais demi-tour.

Je remarque que je porte un gros sac sur mon épaule droite. Je dois donc faire attention de ne pas bousculer les gens avec lorsque je passe à côté d'eux. Je reviens dans l'exposition et tourne à gauche, allant dans un coin que je n'avais pas remarqué. Je vois qu'on y expose les oeuvres d'un dessinateurs local. Ce sont des dessins en noir et blancs, des portraits trés expressifs, surtout de jeunes hommes barbus. Les ombres y sont trés accentuées ce qui donne un aspect un peu "BD". J'avoue que c'est pas mal.

Je n'ai plus le gros sac dans mes mains mais une sorte de livret contenant des cartes de villes. Je m'approche d'une table et vois un feuillet posé dessus. Il représente une carte de ville. J'ignore s'il est tombé de mon livret ou pas. Dans le doute, je le prends discrètement et le glisse à l'intérieur de mon livret...

(...)

R3 :
La scène se passe dans une petite chambre. A droite, sur un lit, une prostituée attend. A gauche, sur une chaise, se trouve un client, un homme mal rasé, qui se déshabille. Il s'arrète et, discrètement, tente de se .........
La prostituée le remarque et lui demande s'il a du mal à ......
L'homme est géné et prend un air faussement indigné pour répondre "Heu, mais non, pas du tout !"
Elle lui explique alors qu'il n'a qu'à regarder son magnifique corps et qu'alors il arrivera à ......



R4 :
... J'ai été bien content de revoir mon amie Christelle. Mais il est temps que je prenne congé et je lui fais deux bises sur les joues... Mais je rate ma 2ème bise qui retombe sur sa bouche. Elle me repousse alors en riant. Je lui présente mes excuses, lui disant que je ne l'ai pas fait exprés. Je suis maladroit parce que ça fait longtemps que je n'ai pas fait de double-bise à quelqu'un. Elle me propose alors de m'entrainer avec elle. On se fait donc une double-bise... puis une autre... puis encore une autre... plus vite... encore plus vite... de plus en plus vite... Je lui fait remarquer que, à cette vitesse, ma bouche risque de déraper à nouveau. Mais... c'est peut-être ce qu'elle cherche ?
(...Ellipse...)
Je veux prendre des ciseaux. Mais Christelle me dit de ne pas les utiliser car elle s'en sert pour couper des ??????? et des crevettes. Je réponds que, avant, chez moi, j'utilisais les mêmes ciseaux pour tous les usages (IRL ce n'est plus vrai : J'ai maintenant une paire de ciseaux différente dans chaque pièce de ma maison.)...

... Je me réveille tout en pensant à ça.
Il est environ 6H30-6H45.
Je crois que la scène des ciseaux n'était qu'une HH...
C'est seulement plus tard que je souviens de toute la série de rêves de ma 2ème partie de nuit.

Ma mémoire redeviens meilleure.
J'avais peur de devoir devenir dépendant des produits renforcant la mémoire onirique.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
TaoTheKing
Le diable est dans les détails
TaoTheKing
10893 messages postés
   Posté le 26-02-2022 à 16:33:54   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Activité diurne:

Atil a écrit :




Activité nocturne.

Atil a écrit :



--------------------
J'ai dit !
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 26-02-2022 à 20:17:47   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Ah les fantasmes de Tao !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
TaoTheKing
Le diable est dans les détails
TaoTheKing
10893 messages postés
   Posté le 26-02-2022 à 23:24:47   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Par contre les collants filés, ça manque de classe.

--------------------
J'ai dit !
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 27-02-2022 à 09:39:48   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

27 Février :

Je bois mon Calea zacatechichi, me couche à23H05 et m'endors rapidement...

R1 :
Je vois des hommes qui se repassent l'un à l'autre un étrange disque bleu-vert avec une sorte de spirale dessinée dessus...




R2 :
Le début de ce rêve est presque effacé de ma mémoire. Une femme me parle d'une maladie dont elle est atteinte et, pour l'aider, je lui donne des conseils ainsi qu'un médicament me semble-t-il.
(...)
La femme rentre chez elle et discute avec son mari. Bien que n'étant pas d'aspect asiatique ni l'un ni l'autre, l'ambiance est assez japonaise car ils se parlent en gardant un visage impassible et dépourvu d'émotion. La femme explique à son mari qu'elle est enfin guérie d'une maladie dont elle était atteinte et dont elle lui avait caché l'existence. Le mari, sans sourciller, lui demande "Quelle maladie ?". La femme, tout aussi impassible lui répond "La peste !". Finalement c'est moi, en tant que spectateur de la scène, qui ressent le plus d'émotion en entendant ça..

Je me réveille.
Il est 4H30.
Je n'arriverai plus à me rendormir...

Quelle mémorisation de merde cette nuit !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes  JOURNAL DE REVESNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum