LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes 

 JOURNAL DE REVES

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101Page précédentePage suivante
TaoTheKing
Le diable est dans les détails
TaoTheKing
10893 messages postés
   Posté le 27-09-2022 à 17:30:33   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Atil a écrit :


Mauvaise mémorisation cette nuit



ah merde!

--------------------
J'ai dit !
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 28-09-2022 à 11:27:39   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 28 Septembre :

Je vais me coucher à 22H35 et j' m'endors rapidement...

R1 :
"Nous" sommes dans un train. Je vais dans l'un des wagons à l'arrière pour surveiller notre prisonnière. C'est une opposante politique que nous avons capturé et que nous ramenons. Elle est dans un wagon vide, les mains menottées derrière le dos. J'en profite d'être seul avec elle pour échanger des informations car, en réalité, je suis du même bord qu'elle et moi aussi je veux renverser le gouvernement. Je lui demande de bien s'occuper de XXXXXXX (mon chat ?) pendant mon absence (quand je l'aurai fait s'évader ?).
Mais je n'en sais pas plus sur notre échange car la scène se découle à toute vitesse et n'est qu'une sorte de résumé. En effet j'ai la flemme de construire un scénario précis avec des dialogues détaillés. Je bacle cette histoire pour pouvoir ensuite vite me "rendormir"..

Je me réveille.
Il est 3H40.
Je me rendors....

R2 :
Je suis dans la monde des hommes-monstres. Chacun y ressemble à un zombie ou à la créature de Frankenstein. Un homme-monstre a été capturé par deux créatures qui veulent l'obliger à révéler un secret. Elles l'amènent devant un personnage étrange, grand et maigre, qui porte une robe de moine noire toute effilochée. A la place de son visage on ne voit qu'un vide sombre. Sa robe est ouverte par devant et, la aussi, à la place de sa poitrine, on ne voit qu'un gouffre noir. Les deux créatures menacent de projeter l'homme-monstre sur le personnage noir s'il refuse de parler. Celui-ci hurle et attrape la robe pour le refermer. Je comprends le danger : Passer à travers la robe noire c'est être projeté dans le néant infini....

...Je me dis que cette histoire est un intéressant scénario pour un film d'horreur. Elle s'est transformée en une sorte de morceau de tissus noir caoutchouteux que je roule en boule et que je dépose dans un grand verre à pieds. Je place ensuite celui-ci sur une boite à pizza vide que je vais ranger au cas où ça me servirait un jour...



Je me réveille.
Il est 5H40....

HH1 :
Un peuple a peur car son pays est en danger. J'ignore si c'est à cause d'une guerre ou d'un cataclysme. Un homme, une sorte de prophète portant une robe grise, leurs dit de ne pas être dans le désarroi car leur monde est déjè écroulé et ne peut pas s'écrouler d'avantage.

Il est 6H05.

HH2 :
On veut emprisonner un chien car il en sait trop et il ne doit pas parler. Je dis qu'il en a vu tellement qu'il a compris, et ça lui fait tellement peur qu'il ne parlera jamais.

Il est 6H20.





Note :
Ca fait de plus en plus souvent que, dans un rêve, j'ai conscience que c'est moi-même qui en invente le scénario au fur et à mesure qu'il se déroule. C'est une nouvelle forme de lucidité implicite.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 29-09-2022 à 10:56:37   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 29 Septembre :

Je vais me coucher à 22H40 et m'endors rapidement...

R1 :
Je me souviens que j'avais tenté de m'endormir consciemment pour faire un rêve lucide et m'en souvenir. Mais ça n'avait pas marché. Je me parle à moi-même et me dis que j'aurais du employer la méthode du comptage. Mais ... c'est ce que j'avais pourtant fait. mais ça n'avait pas fonctionnait car je perdais sans cesse le fil du compte. Alors je pourrais essayer cette autre technique : Lorsque je suis dans un rêve je devrai mettre par écrit mon désir de devenir lucide et d'en garder le souvenir.

Je me réveille.
Il est 00H30.
Bon sang, c'était quoi ce rêve ?
Du sommeil lent ? Un faux éveil ? De la lucidité implicite ?
Je cherchais comment faire un rêve lucide sans même me rendre compte que j'étais en train de rêver.
...Je prends une capsule de Mucuna et je me rendors...

R2 :
Je suis devant chez moi avec mon père. Je vois que plusieurs mûrier-ronces ont poussé. Certains ont donné des petites mûres et d'autres des grosses mûres. Je vois également une énorme drupe noire (chaque mûre est constituée d'un amas de plusieuis drupes). Elle fait au moins 0,5 mètres de diamètre. Je dis à mon père "C'est une mûre, ça ?" Mais il ne daigne même pas regarder...
(...Ellipse ...)
Je lui parle de mon prqui était préconisée : Lorsqu'il rêve,il devra mettre par écrit son désir de devenir lucide et d'en garder le souvenir.

Je me réveille.
Il est 2H05.
Bon sang, encore le même genre de rêve : j'y parle de comment faire un rêve lucide sans même me rendre compte que je suis en train de rêver.
Je me rendors...

R3 :
Sophie Davant m'accueille. Elle porte un pantalon et un pull noir... Je ne me souviens pas de la suite...



Je me réveille.
Il est 4H45.
Je me rendors vite...

R4 :
Je passe devant une porte ouverte et je vois une grande salle où des jeunes sont en train de préparer une exposition en accrochant des tableaux sur des panneaux. Je remarque que la peinture située le plus à droite est manifestement une oeuvre de mon ami Xavier car je reconnais son style. L'homme qui dirige l'exposition me demande ce que je veux. J'avance et lui explique que j'ai reconnu le style d'un de mes amis dans l'un des tableaux. Il me fait alors visiter rapidement l'expo. Nous allons jusque dans le fond de la grande salle puis nous revenons sur nos pas. Arrivé au début, je constate que je vois plus le tableau de Xavier. A sa place il y a une autre peinture. J'explique à l'homme que j'ai peut-être eu une hallucination : ca ne peut pas être là une oeuvre de Xavier.

L'homme me regarde et me dis qu'il m'a féja vu dans une autre expo'. Et j'y avais même volé une oeuvre exposée : Un petit bateau. Je réponds que ça ne peut pas être possible car je n'ai aucun bateau chez moi. Certes, je me souviens que j'étais allé à une autre expo' et que j'y avais discuté avec un homme... peut-être le même que celui qui est devant moi. Et, machinalement, j'avais ramassé un objet exposé... mais ensuite je l'avais remis en place. Et je ne me souviens même pas que c'était un bateau. Donc on ne peux pas m'(accuser de vol.

L'homme semble peu à peu s'énerver et il me prends le cou avec une main tout en levant l'autre main. Mais j'ai plutôt l'impression qu'il essaie de s'énerver car il voudrait me gifler mais ne se sent pas assez en colère pour ça. J'entreprends alors de le calmer...

(...Ellipse ou séquence oubliée ...)

...L'homme me dit qu'il a déja vu mes tableaux et qu'il trouve que j'ai du potentiel. (Je sais d'où vient ce passage : C'est la transposition d'une video Youtube que j'ai vu hier et qui expliquait que Mozart avait brièvement rencontré Beethoven et il en avait perçu le talent). Pour n epas paraitre vantard je réponds que nous avons tous du potentiel, chacun étant doué pour une chose différente. Il suffit seulement de travailler pour développer son talent.
Nous nous séparons ensuite et je lui dis "A la prochaine fois où l'on se croiser par hasard !"....

Je me réveille et enchaine aussitôt une hallucination hypnopompique...

HH :
Je suis à nouveau devant l'homme de l'expo'. Il me dit que, quand je reverrai Xavier, ce sera à moi de décider de quel côté il devra porter la raie de sa coiffure. Je réponds que je lui dirai de la mettre du côté opposé de celui qu'il portera.

Il est 6H00



Note :
Le Mucuna n'a eu aucun effet cette fois-ci. Il aurait du me donner des rêves d'aventures.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
TaoTheKing
Le diable est dans les détails
TaoTheKing
10893 messages postés
   Posté le 29-09-2022 à 11:26:14   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Atil a écrit :


Le Mucuna n'a eu aucun effet cette fois-ci. Il aurait du me donner des rêves d'aventures.



Essaie la macarena, ou la marie Juana?

--------------------
J'ai dit !
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 30-09-2022 à 10:37:37   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 30 Septembre :

Je vais me coucher à 22H50 et m'endors vite ...

R1 :
Je vois une femme portant une robe de grossesse vert-pâle. Celà m'étonne et la femme disparait. Et voila qu'une autre femme apparait, portant une robe de grossesse rose.....



(.....)

R2 :
Je me souviens que le chat de la voisine de mon ex' s'est enfuit en profitant de l'absence de sa maitresse. Je vais voir s'il est revenu. Arrivé dans la rue, je regarde partout mais ne le vois pas. Je me dirige vers la maison pour vérifier si les volets sont ouverts, ça indiquerait que la voisine est revenue chez elle... Je ne me souvciens pas de la suite.... s'il y en a une...

Je me réveille.
Il est 3H30...

HH1 :
Je veux à nouveau chercher le chat... Mais finalement ce n'est plus lui que je cherche mais une "sonde Mariner". Je prends conscience du changement et comprends que je suis dans une HH...

Il est 5H10.
Je me rendors enfin...

R3 :
Je suis à Paris dans une grande librairie. J'ai pris trois livres mais, arrivé à la caisse, je me souviens qu'il n'y a plus d'argent sur ma carte bancaire. Je demande au caissier de ne pas la débiter car ce ne sera que la semaine prochaine que de l'argent arrivera pour réalimenter mon compte. Il me prend alors ma carte d'identité et part avec pour faire une vérification. Très gêné, je préfère partir en vitesse en lui laissant les livres et ma carte...

J'arrive devant la porte de sortie. Il y a pas mal de monde. Une dame aux cheveux court s'adresse à moi en souriant et me pose une question sur ma vie privée, montrant ainsi qu'elle me connait bien. Je comprends alors qu'elle est de ma ville. C'est une drôle de coïncidence de tomber sur elle ici. Pour rire je dis "Les ploucs de province se retrouvent à Paris !" Une jeune femme se retourne alors d'un air vexé. Mais elle comprend que j'avais dit ça pour plaisanter alors elle me sourit. Elle a les yeux clairs et des cheveux chatains-blonds mi-longs un peu ondulés. Elle porte un maillot de bain une-pièce blanc et vert pâle avec des fleurs et un pantalon par-dessus. Elle est accompagnée par une copine que j'entrevois à peine.

Nous sympathisons. Elle se retourne alors j'en profite pour l'embrasser dans le cou. Elle se laisse faire en riant. Je remarque des traces rondes sur ses épaules; elle doit avoir une maladie de peau. Dommage. Elle fait un faux-mouvement et ses seins sortent de son maillots. Ils sont petits mais bien ronds. J'en profite pour les embrasser. Je l'embrasserai bien également sur la bouche mais je me souviens de Johanne et veux lui rester fidèle. (Dommage car embrasser une femme sur la bouche était le signal que j'avais décidé dans un autre rêve pour devenir lucide).

Nous nous asseyons à une table car la librairie s'est transformée en bar. La femme me regarde dans les yeux et me récite une longue description technique de sa maladie de peau. je comprends qu'il s'agit d'un texte qu'elle a appris par coeur. La manière dont elle le déclame me fait deviner qu'elle a du faire du théâtre. J'ai envie de lui dire que moi aussi ... mais je me souviens que j'ai laissé mon sac à la caisse du magasin. Je vais le rechercher. je me baisse pour le ramasser...
(... passage non mémorisé ...)
Je rencontre un homme basané avec qui j'avais déjà parlé dans la librairie. Je m'assois avec lui à une table pour bavarder.

De fond du bar arrivent deux filles en maillot de bain une-pièce. Je crois reconnaitre ma "copine"... mais non : C'est seulement une fille qui porte le même maillot de bain qu'elle. Elle n'a pas de pantalon, a le teint basané et porte de longs cheveux ondulés décolorés au henné. Elle vient s'asseoir à ma gauche. Je la regarde mieux et me rends compte qu'elle s'est transformée et est devenue ma "copine".
Devant nous deux personnes ont chacune un bol rempli de crème au chocolat. Ma "copine" suggère d'en commander pour nous aussi. mais je me souviens alors que mon compte bancaire est à découvert...



Je me réveille.
Il est 6H25.



Note :
En début de nuit ma mémorisation était lamentable.
Par contre en fin de nuit elle était excellente.
Souvent mémoire varie, bien fou qui s'y fie !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 01-10-2022 à 10:36:14   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 01 Octobre :

Je vais me coucher dans ma petite chambre, celle réservée à l'Automne et à l'Hiver, et je m'endors vite...

R1 :
J'arrive dans une grande salle. Un homme m'accueille et m'explique comment noter mes rêves.

Je me réveille.
Il est 23H10.
Je me rendors vite ...

R2 :
Je me promène dans la nature avec un homme inconnu. Nous découvrons un terrain herbeux incliné. Sur les côtés , en guise de parapet, il y a de grandes feuilles de carton blanc. Je sais que ce sont de jeunes scouts qui les ont installées. Et ils ont fait des dessins dessus et écrit de faire attention de ne pas tomber. L'homme me suggère d'y installer un vrai parapet. Je réponds qu'il n'y a que des chasseurs qui passent par ici. Et ça ne me gène pas que des hommes dont le plaisir est de tuer fassent une chute.



Je me réveille.
Il est 1H30.
Je prends une Galantamine.
Puis j'essaie d'induire une HH en me visualisant me promener en volant dans le quartier...

HH1 :
Je marche dans la rue sous une pluie torrentielle.

Je me rendors...

R3 :
Je suis probablement en sommeil lent car je ne fais que réfléchir. Je pense aux soldats russes que Poutine envoit se faire tuer avec un équipement sommaire....

Je suis réveillé par un bruit.
C'est un de mes chats qui a fait tomber une loupe.
Il est 2H30.

Je n'arrive pas à me rendormir.
J'ai trop chaud. Et puis j''ai deux chats à mes pieds qui m'empêchent de me mettre comme je veux.
Et voila ma chatte Bistouille qui vient se coucher à gauche de ma tête et qui me chatouille le visage avec ses moustaches.

... Je finis, au bout de deux heures, par me tourner du côté droit (position rare pour moi) et j'arrive enfin à me rendormir....

R4 :
Prés d'une boucherie je vois des poubelles et des cartons sur le trottoir. Dedans je trouve une boite en plastique orange qui pourrait servir de valise, alors je la prends. Je me dépèche car j'ai un bus à prendre. Mais mon chemin est obstrué par une grande barre d'immeuble. Je peux cependant prendre un raccourci en passant à travers. J'entre donc dans l'immeuble et cherche une autre porte pour ressortir de l'autre côté... Je vois une poubelle vide. A bien y repenser, la boîte orange que j'avais ramassée ferait une valise ridicule, je n'en ai donc pas besoin et je la jette dans la poubelle. Puis je trouve une porte de sortie et je cours dehors.
Soudain je me rends compte que j'ai toujours la valise dans la main droite. J'ai donc du me tromper et jeter autre chose à sa place. Quel étourdi je suis ! Mais qu'est-ce que je portais donc dans ma main gauche ? Un sac peut-être ? Mais non, je ne me souviens pas d'avoir porté un sac. Je regarde mieux et constate que je ne m'étais pas trompé : J'avais bien jeté la valise orange dans la poubelle. Ce que je tiens dans ma main droite c'est un porte-documents.

Je me réveille.
Il est 5H45.`

HH2 :
Je manipule une liste de constellations chinoises... ou mésopotamiennes. Je veux jeter celles qui sont en trop.
(Cette HH provient d'un texte que j'avais lu hier et qui parlait d'une tablette assyrienne contenant une liste d'étoiles.),

Il est 6H00.

HH3 :
Je vois une longue liste défiler devant moi de bas en haut. Elle contient la copie de toutes les notes prises par les Français dans la journée d'hier. Dedans je repère plusieurs lignes que j'avais écrites. Ce sont des traductions de noms d'étoiles assyriennes.
(Cette HH provient de la même influence que la précédente),



Il est 6H10.

HH4 :
Sur un ordinateur je veux jeter le dossier appelé "DD"...

Il est 6H25.




Note :
La galantamine ne m'a apporté aucune lucidité cette fois. Elle n'a fait qu'induire une insomnie; ça arrive parfois.
Modifier le message

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 02-10-2022 à 11:23:22   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 05 Octobre :

Je vais me coucher à 22H40 et je m'endors rapidement...

R1 :
Une femme affirme que telle chose peut guérir les gens alors qu'une autre affirme, au contraire, que cette chose peut les rendre malades. Je les écoute et m'amuse de leur différent.

Je me réveille.
Il est 2H25.
Je me rendors...

R2 :
Mon père m'attend dans la voiture car nous devons aller chez ma tante Andrée. Ma mère me dit de ne pas oublier de prendre notre chatte Whisky pour la déposer chez le vétérinaire en passant (IRL est est morte il y a un quart de siècle). Elle aurait du me le dire plus tôt car la chatte vient de me filer entre les jambes et s'est enfuie dans le jardin.
Je veux la poursuivre... mais je n'en ai pas le courage. Alors, pour aller plus vite, je décide de sauter la scène de la poursuite ... (...Ellipse...)
J'ai pu attraper Whisky et je rejoins la voiture avec elle dans mes bras. Je me dis que j'aurai du la mettre dans une cage pour le cas où elle se débattrait lors du retour...

Je me réveille.
Il est 4H05.
J'ai du mal à me rendormir car, comme hier, j'ai deux chats qui bloquent mes pieds et ma chatte Bistouille qui est blottie à gauche contre mon visage. Je dois donc me tourner sur mon côté droit, position inhabituelle pour moi...
Je cherche à induire des HH...

HH1 :
Je cherche une musique pour accompagner un rêve. Je pourrai utiliser un air de Schubert que j'ai entendu hier... Ho mais non, je me trompe : Cet air était de Beethoven ("Lettre à Elise" : https://www.youtube.com/watch?v=Wv0iOE3loFE.)... En y réfléchissant, je trouve que certains airs de Beethoven ressemblent à du Chopin...

Il est 4H30.

HH2 :
J'élabore un scénario pour mon prochain rêve... Et je m'endors progressivement...

... Soudain je m'entends ronfler et le bruit me réveille.
Il est 4H50.
Je finis par m'endormir...

R3 (ou HH ?) :
Des hommes en noir m'attendent dans une voiture car nous devons aller faire (ou regarder ?) des "photos Kirlian" (https://fr.wikipedia.org/wiki/Photographie_Kirlian). Je leurs réponds que la science a pu expliquer comment se faisaient ces photos et qu'il n'y a plus rien de mystérieux la-dedans...



Il est 5H55.
Je me rendors...

R4 (ou HH ?) :
J'entends une femme chanter "Aquila" (ce qui signifie "aigle" en latin.)

Je me réveille.
Il est 6H10.
Je me rendors...

R5 :
J'accompagne Bruno (mon ancien patron) et sa petite amie Christiane. C'est moi qui tient en laisse son berger allemand Mezzo (IRL décédé il y a plus de 12 ans). Ce chien est infernal : Il court dans tous les sens en emmêlant sa laisse partout. Et il passe son temps à pisser. je me demande s'il n'est pas "en chaleur", même si c'est un mâle...

(... Ellipse ou séquence non mémorisée ...)

...Nous sommes arrivés chez un ami de Bruno et nous allons passer la nuit chez lui. Un lit a été préparé pour Bruno et Christiane. Quand à moi je vais dormir dans un autre lit avec Mezzo... ou alors avec Bruno... ou alors avec ma chatte Bistouille ? Tout se mélange...

(... Ellipse ou séquence non mémorisée ...)

...Bruno et son ami travaille à la réalisation d'une maquette de disque. Bruno me fait remarquert que je devrais me couper les cheveux. Son ami me propose de téléphoner pour prendre un rendez-vous pour moi chez son coiffeur. J'accepte. J'attends qu'il ait fini de téléphoner pour connaitre le jour et l'heure du rendez-vous...
Je manipule mon manteau et un portemonnaie tombe de sa poche. Je le ramasse...

Un groupe d'hommes m'appelle et me demande d'écrire mon nom sur une feuille. Je remarque qu'il ne reste plus beaucoup de place car d'autres noms sont déjà inscrits. Les hommes m'expliquent qu'ils sont en train de travailler à la jaquette du disque et qu'il faut écrire dessus le nom de toutes les personnes qui y ont collaboré. Ha bon, ok...
Soudain je prends conscience de qui sont ces hommes et je me dis "Bon sang ! Je suis en train de parler avec les membres du groupe Pink Floyd" !"

Ils me demandent ce que j'attends. Je réponds que j'attends de savoir quand sera mon rendez-vous avec le coiffeur. Je rajoute que, quand on m'aura coupé les cheveux, on va voir que mon crâne est très dégarni. Ils me regardent tous en souriant. Je comprends : Ils se disent que l'on voit DEJA que mon crâne est dégarni. Mais je les regarde et souris aussi car je vois qu'ils ne sont plus jeunes et que la plupart d'entre eux ont aussi le crâne plus ou moins dégarni.
Nous allons bavarder à un petit bar qui se trouve là...

(... Ellipse ou séquence non mémorisée ...)

... Les membres du groupes sont partis discuter avec une dame dans des fauteuils, me laissant seul au bar. Je termine mon verre, un peu triste. Je décide d'aller les rejoindre. Mais j'ai du mal à les approcher car il y a pas mal de monde dans la pièce. Soudain je sens quelque chose me piquer à l'arrière de mon cou et je sursaute. Une femme me demande ce qui m'arrive. Je réponds que c'est Bistouille qui vient probablement de me griffer, elle est vraiment infernale. (Il est très probable, en effet, que ma chatte Bistouille, couchée prés de moi dans le lit, vient de me griffer le cou en étendant sa patte. Je suis donc prés de devenir lucide.)...



... et je me réveille.
Et j'enchaine immédiatement sur une hallucination hypnopompique...

HH3 :
J'explique à la dame que Bistouille est capable d'inventer quatre types d'histoires : Un JUG, un JUGSIV, un JUGSAW et un XXXXXXX...

Il est 7H15.




Note :
Dans le rêve R2 Je ne suivais pas vraiment l'action mais j'avais plutôt l'impression d'improviser moi-même le scénario au fur et à mesure. Ca m'arrive de plus en plus souvent. Je me demande si ça se signifie pas que je prends de plus en plus conscience du travail d'élaboration des rêves qui, normalement, se fait inconsciemment.


Edité le 02-10-2022 à 11:25:13 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 03-10-2022 à 10:42:17   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 03 Octobre :

Je vais me coucher à 22H30 et m'endors rapidement...

R1 :
Je bavarde avec Johanne sur le WEB. Je lui explique que, parfois, j'ai d'énormes quintes de toux. Parfois aussi je manipule des sommes d'argent bien plus grosses que ce qu'elle pourrait imaginer; tout dépendant de l'influence des rêves. Et je sors bien plus d'argent de mon compte bancaire que ce que voudrait mon banquier.
J'explique tout ça en faisant plein de gestes avec mes mains. Mais, soudain, je sens que celles-ci se sont emmêlées dans mes draps... Je continue de voir mon rêve tout en sentant en même temps mon corps dans mon lit. Mais celà ne dure pas assez longtemps, et je suis trop concentré sur mes essais pour me dégager, pour que ça débouche sur une vraie lucidité...

...Je me réveille.
Il est 23H55.
Je me rendors...

R2 :
On me montre la photo d'un terroriste barbu. Un ligne est dessinée sur sa peau tout autour de son visage. Elle permet de repérer et de mesure la position de ses yeux, de son nez, de sa bouche, etc... afin de monter sa fiche anthropométrique. On m'explique que le terroriste ne voulait pas qu'on trace cette ligne car il savait qu'elle permettrait de le reconnaitre et de l'identifier même s'il se déguisait.



Je me réveille.
Il et 1H55.
Je me rendors...

R3 :
Je suis boxeur amateur et je vais dans un club de boxeurs professionnels afin d'évoluer dans ce sport. Les boxeurs que j'y rencontre ont un aspect caricatural, on dirait des personnages de BD.Je demande s'il y en a un parmi eux qui accepterait de boxer avec moi. Quatre gros balaises m'encerclent alors et le plus énorme dit qu'il veut bien m'affronter si je le veux. Mais il est tellement grand qu'il me fait peur. Je lui dis "Je suis ici pour apprendre, alors il ne faudra pas m'assommer trop vite. Soyez gentil !" Il se moque de moi mais, soudain, c'est lui qui s'écroule à mes pieds, assommé. Je ne comprends rien à ce qui vient d'arriver. Mais il me semble me souvenir que, au début de ce scénario / rêve, j'en avais vaguement perçu le synopsis et cette scène y était effectivement prévue (je ne suis donc pas loin de savoir que je suis dans un rêve)...



Je me réveille.
Il est 3H45.
J'ai envie d'essayer un MUO... mais je renonce car j'ai laissé passer trop de temps après mon réveil.
Je me rendors donc normalement...

R4 :
C'est la suite du rêve précédent (C'est donc un MUO mais sans lucidité). Comme j'ai vaincu mon adversaire, j'ai gagné un repas au restaurant. Je suis habillé en boxeur, torse nu et en short, et je suis dans un lit. Apparemment dans ce restaurant on mange couché comme chez les anciens Romains. Une serveuse arrive pour prendre la commande. Elle a des cheveux bruns courts et porte un tailleur bleu-marine. J'entends la voix de ma "femme" qui vient de la gauche et qui dit qu'elle aurait préféré qu'on soit servis par des beaux boxeurs musclés...
(... Ellipse ...)
... Aprés le repas la serveuse vient me rendre la monnaie. Je suis surpris car je ne me souviens pas d'avoir payé l'addition (d'ailleurs il ne devrait pas y en avoir puisque c'est un repas gagné). Elle compte les pièces et les pose sur mon short, au niveau du pubis. Je me dis que je préfère qu'elle les pose là plutôt que sur mon torse nu car ces pièces doivent être froide.

Je me réveille.
Il est 5H25.
Je somnole longtemps avant de me lever et il est possible que j'ai fait un ou deux micro-sommeils...



Note :
Au moins deux fois j'ai été proche d'une lucidité implicite.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 04-10-2022 à 11:20:49   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 04 Octobre :

Je vais me coucher à 22H30, mets mon bonnet magnétique appliqué contre mon précunéus et m'endors rapidement...

R1 :
Petit rêve oublié.

(...)

R2 :
Je suis une femme habitant une cabane isolée dans un lieu désert au bout du monde, prés d'une grande forêt de pins symbolisant le monde des rêves. (Je suis persuadé que cette forêt est la même que celle où @Este marchait pieds-nus dans un rêve il y a quelques jours). Un homme portant un bonnet arrive pour prendre livraison de mes rêves. Il a un air inquiétant (Il ressemble à un homme dont j'ai vu la photo, IRL, sur le WEB. Je ne sais plus qui c'était, une sorte de trafiquant ou de pirate.) Les rêves qu'il vient chercher chaque mois sont ceux que j'ai capté dans la forêt . Ils sont symbolisés par les rondins et branchages entassés sur le côté de ma cabane. Mais l'homme recherche un rêve bien particulier dans lequel on voyait de la bagarre. Je ne sais pas comment il est au courant que je le possède mais je le cherche un peu partout et finis par le retrouver. J'avais oublié que je l'avais rangé à part, je ne sais plus pourquoi. Pendant que l'homme consulte le contenu du rêve, j'en profite pour m'enfuir discrètement car je sais que ce qu'il va y découvrir va le mettre en colère. Atil m'avait prévenue...



Je me réveille.
Il est 2H20.
Ma chatte Bistouille vient se coucher contre mon visage à gauche.
Je remets mon bonnet magnétique qui était tombé et je me rendors...

...Mais je suis aussitôt réveillé par mes propres ronflements.
Il est 3H25.
Je repense aux tas de branchages qui symbolisaient des rêves dans le rêve précédent...

HH1 :
Je revois un tas de branchage dont l'homme est en train de prendre livraison. Dessus il a posé une fiche sur laquelle il a écrit "Rêves : Paiement acquitté avec acompte".

Il est 4H05.
Je repense au rêve précédent et je me demande comment je faisais pour capter les rêves contenus dans le forêt...

HH2 :
Je suis prés de la cabane et de la forêt. Je vois une grande antenne parabolique servant à capter les rêves.
(Je sais d'où ça vient : Hier, IRL, j'ai regardé une représentation de la sonde Voyager qui possédait une grande antenne parabolique.)

Il est 4H20.
Je me rendors...

R3 :
Je suis couché avec une femme inconnue. Je me lève et je vais... Je ne me souviens plus de la suite...

Je me réveille.
Il est 5H15.
Je me rendors...

R4 :
Je regarde une grande carte de l'ex-Yougoslavie. Les pays ne sont pas représentés mais seulement le relief et l'hydrographie. J'imagine une histoire se passant dans cette région et se passant au néolithique...
Une tribu habitant le delta d'un fleuve de l'est de l'Istrie (la Save ?) décide de quitter la région qui et infectée par la malaria. J'observe sa progression le long de la côte, en direction du sud-est, à la recherche d'une région fertile. Elle finit par atteindre un petit fleuve (la Noretva ?) et décide de s'installer là. Le pays est montagneux et la plaine côtière est étroite, mais la tribu est petite et il y aura bien assez de place pour qu'elle y installe ses champs.

Je me projette alors dans le scénario... mais celui-ci se modifie au passage...

Je fais partie d'un groupe de réfugiés après une guerre atomique. Nous arrivons dans une ville abandonnée. Avec une femme, je pénètre dans une maison pour l'explorer. La femme a des cheveux chatains courts et a un aspect très masculin. Elle est de mauvaise humeur et se défoule sur un meuble en bois servant à classer des documents. Elle en défonce la façade d'un coup de karaté. Pour montrer qu'elle ne m'impressionne pas, je donne un coup de pieds dans le meuble, achevant de le défoncer. Je regarde à l'intérieur d'un de ses tiroirs. Il est vide mais, dans le fond, je découvre un compartiment secret. Dedans il y a deux mini-pistolets mitrailleurs enveloppés dans du plastique (des Uzzis ?) et une ampoule électrique (justement, IRL, il m'en faut une). Je prends le tout. J'entends le bruit lointain d'une alarme et la voix de mes compagnons restés dehors qui me demandent d'essayer de l'éteindre. J'appuie sur un interrupteur noir contre le mur et l'alarme s'arrète. Je descend ensuite les escaliers (je remarque que les lieux ressemblent à la maison de ma grand-mère) et je vais montrer ma trouvaille aux autres...



Je me réveille.
Il est 6H35.
Je retire mon bonnet dont une des plaquettes magnétiques s'est défaite.

HH3 :
Je suis dans l'entrée de ma maison. Je veux essayer les deux pistolets mitrailleurs que j'ai rapporté du rêve précédent. Mais leurs fils électriques s'emmèlent. En effet : Les deux armes se sont transformées en perceuses électriques.
(Je sais d'où ça vient : Hier, IRL, je me suis servi d'une perceuse électrique au même endroit pour installer un porte-manteaux).

Il est 7H05.


Je me souviens d'un autre rêve, mais je ne sais plus où il s'insère dans le déroulement de cette nuit...

R5 :
Je suis en pleine rêverie et j'imagine un scénario dans lequel je m'enfonce peu à peu...
Je suis parti avec Johanne en vacance en Egypte. Nous descendons de l'avion (?) et, en contrebas, je vois une femme aux cheveux teints en bleu. Je reconnais E..... et je l'appelle par son nom... Je ne pense pas qu'il y avait une suite.



Note :
Il faudra que j'arrange mon bonnet car, pour appliquer ses plaquettes magnétiques contre mon précunéus, ça ne va pas. Elles ne restent pas en place.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
TaoTheKing
Le diable est dans les détails
TaoTheKing
10893 messages postés
   Posté le 04-10-2022 à 17:25:15   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Atil a écrit :


Il faudra que j'arrange mon bonnet car, pour appliquer ses plaquettes magnétiques contre mon précunéus, ça ne va pas. Elles ne restent pas en place.




--------------------
J'ai dit !
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 04-10-2022 à 22:29:52   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Pfff.
Toi je vais t'envoyer en orbite autour d'Uranus

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 05-10-2022 à 11:19:16   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 06 Octobre :

Je vais me coucher à 22H30 avec mon bonnet magnétique appliqué sur mon cortex pariéto-occipital et je m'endors rapidement...

R1 :
Dans une grande salle de bal, de jeunes soldats en uniformes gris-bleus sont en train de discuter. Ils disent à l'un d'entre eux qu'il a perdu son pari car il a parlé du rêve qu'il avait fait alors qu'il avait promis de ne plus le citer. Ce rêve révélait l'existence de créatures invisibles. Il sera donc condamné à perdre l'usage de la parole, ainsi il tiendra sa langue.
(... Ellipse ...)
Plus tard, de plus en plus de gens semblent avoir été agressés par des êtres invisibles. On commence alors à se demander si on ne devrait pas rendre la parole au soldat pour qu'il puisse révéler ce qu'il sait sur ces créatures...



Je me réveille.
Il est 2H45.
Je mémorise ce rêve.
Cependant j'ai la nette impression que je m'étais déjà réveillé et que j'avais déjà mémorisé ce rêve.
Il est donc possible que j'ai fait un faux-éveil aprés le rève R1...

HH1 :
Des gens m'attestent que c'est bien à l'endroit où nous nous trouvons que l'usage de la parole a été retiré au jeune soldat.

Il est 3H20.
Je me rendors...

R2 :
Ma mère me dit que, hier, Françoise G. (une ancienne copine) a téléphoné au sujet du jeune soldat qui avait perdu la parole. Celui-ci était son frère. C'est seulement maintenant qu'elle me prévient ?

Je me réveille.
Il est 4H30.
Je me rendors...

R3 :
Je revois la salle de bal où discutaient les jeunes soldats. Il y a une énorme bosse en son centre. Peut-être sert-elle à des jeunes pour faire des acrobaties en patins à roulettes ?

Je me réveille.
Il est 5H20.
Je me rendors...

R4 :
Une jeune technicienne vient pour installer une nouvelles ligne téléphonique. Elle a des cheveux lisses, bruns, pas trés longs. Elle commence par brancher les fils. Ensuite elle doit mettre le téléphone en fonction, opération dont elle avoue ne pas avoir tellement l'habitude. Elle décroche et lance un appel pour tester le branchement. Puis elle commence à bavarder avec quelqu'un en ligne. J'ouvre la porte de droite et vois la femme de ménage, une dame blonde, avec un portable à la main. C'est avec elle que la technicienne est en communication. Les deux femmes semblent bien s'amuser et racontent des blagues sur moi. Je me place derrière la technicienne et je pense qu'elle pourrait dire "J'en ai marre d'Atil ! Il est toujours fourré derrière moi !"...
(... Ellipse ...)
J'ai remonté le temps et me trouve maintenant devant un lycée. Je suis un étudiant et la technicienne également. Elle a maintenant les cheveux ondulés. Elle passe et s'arrète devant moi. Elle me dit quelque chose que je ne comprends pas car sa présence me trouble. Elle est d'une beauté moyenne mais je suis fasciné par sa belle peau. Je me demande si je ne devrais pas la draguer. Si jamais elle me demande si elle me plait, que devrais-je lui répondre ? Je pourrai lui dire "Je suis un homme, tu es une femme et tu es mignonne. Donc évidemment que tu m'attires !" Peut-être devrais-je essayer de l'embrasser ?...



Mais je me réveille.
Il est 5H50.
Dommage que je ne l'ai pas embrassée car ça aurait été le signal pour devenir lucide (ainsi qu'il avait été convenu dans un ancien rêve lucide.)...

HH2 :
Je discute avec la jeune technicienne qui, à présent, est blonde. A ma gauche j'entends une grosse voix féminine qui dit "... en cas de grosse gamelle..."

Il est 6H10.

HH3 :
Je discute avec la jeune technicienne blonde et j'essaie d'obtenir le plus de renseignements possibles sur elle.

Il est 6H20.

HH4 :
La scène me représente en train d'observer la jeune technicienne en train de faire quelque chose.
Mais je ne fixe pas cette HH car je pense à autre chose. Elle se déroule dans ma tête comme si c'était une TV qui marche toute seule sans que personne ne s'y intéresse.

Il est 6H55.

HH5 :
Je sens qu'une autre HH se déroule dans ma tête mais je n'y prète pas attention.

C'est tout.





Note :
J'ai l'impression que des HH peuvent se dérouler sans cesse dans notre esprit en tache de fond et qu'on ne les remarque pas parce que notre attention est occupée à d'autres choses.

Note 2 :
Je fais souvent des rêves et des HH en série sur le même thème. Probablement parce que, après chaque rêve ou HH, je réfléchis longtemps sur son contenu. Plutôt que de repenser aux contenus, je devrais concentrer longuement mon esprit sur une scène imaginée où j'effectuerai des tests de réalité. Ainsi j'en rêverai ensuite et ça me conduirait peut-être à devenir lucide.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 06-10-2022 à 14:02:59   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 06 Octobre :

Je vais me coucher à 22H30 en mettant mon bonnet magnétique appliqué sur mon cortex préfrontal et je m'endors vite...

R1 :
Je suis le président de la république Jacques Chirac et je suis en visite dans une ville. Des gens passent et attendent un discours ou une inauguration que je dois faire. Je vois une jeune femme très mince portant de longs cheveux noirs. Elle est probablement de descendance plus ou moins asiatique et porte une robe d'été à fleurs. Je lis dans ses yeux qu'elle vient d'avoir un coup de foudre pour moi. Moi aussi je sens que je suis attiré par elle. Alors je vais lui parler. Elle a besoin d'une clef USB, je ne sais plus pour quelle raison, alors je lui en prète une. Autour de moi je vois tous mes collaborateurs sursauter devant cette scène. Je les rassure alors, leurs expliquant que je lui ai passé une clef USB vide. Ce n'est pas ma clef USB contenant les codes de sécurité de la riposte nucléaire...

L'histoire se continue en simples pensée. Je m'imagine me mettant en ménage avec la jeune femme...

... ... Voila que je suis chez moi. Je ne vis pas avec la jeune femme mais avec Johanne. Celle-ci va sur le balcon en laissant la porte ouverte derrière elle. Je vais la rejoindre et lui dis qu'elle doit toujours fermer la porte pour que les chats ne s'enfuient pas.
Je deviens Johanne. Je suis sur le balcon et j'utilise mes pouvoirs de télékinésie pour faire bouger à distance les branches d'une grande plante en pot.
Et voila que je redeviens moi. J'utilise le même pouvoir pour mouvoir un stylo à distance. Je le fais prendre des notes sur ce rêve (!).
Ensuite nous rentrons tous les deux dans la maison. J'explique à Johanne qu'il faut faire attention également à la porte de derrière. En été on peut la laisser ouverte mais il faut qu'elle soit barrée par la moustiquaire pour empêcher les chats de se sauver...



Je me réveille.
Il est 2H40.
Je me rendors...

R2 :
Sur le web j'ai trouvé un site où on peut consulter des fichiers videos ou audios de chats. Il y a "chat amoureux", "chat qui se bagarre", "chat qui a faim", etc...

Je me réveille.
Il est 5H45.
Je dois me lever de bonne heure car je vais chez le rhumatologue...



Note :
Dans un des scénarios j'ai voulu prendre des notes "sur ce rêve". J'étais donc plus ou moins en lucidité implicite à cet instant.
Modifier le message


Edité le 06-10-2022 à 14:08:57 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 07-10-2022 à 16:27:01   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 07 Octobre :

Je vais me coucher à 22H40 et je m'endors vite...

R1 :
Un homme doit être opéré. On lui donne une sorte de longue bande de caoutchouc blanc translucide qu'il doit enrouler pour former une sorte d'anneau vertical. Ensuite il doit se mettre dedans et on y insuffle de l'air pour la gonfler. Cela forme ainsi une sorte de tore protégeant l'homme des chocs. Mais il est réticent à se mettre dedans. On lui dit alors qu'il peut décorer le tore de protection en y mettant ses plantes favorites. Mais il continue d'être réticent. Mais je le comprends car je vois, sur le sol à gauche, ses plantes favorites dans des pots : Ce sont toutes des cactus. Il est évident que leurs épines risqueraient de percer le caoutchouc et de le dégonfler.
Voir tous ces cactus me rend nostalgique. je repense à mon père qui les collectionnait jadis...

Je me réveille.
Il est 2h00.
Je prends une Galantamine pour aider la lucidité et une Choline pour en renforcer l'effet.
Mais commence alors une longue insomnie...

J'essaie d'induire une HH ...

HH :
Je vois une sorte de parking rempli de gros camions. je me dis que c'est rare que je voie des véhicules dans des HH ou des rêves.

Je tente un SSILD ... mais ça ne débouche sur rien et je ne m'endors toujours pas.

Je tente de m'endormir consciemment, en ajustant ma respiration et en répétant "Je reste lucide, je reste lucide..." ... mais je ne m'endors toujours pas...

Finalement je m'endors enfin mais sans m'en rendre compte...

R2 :
Je crois être toujours éveillé. Je suis allongé dans mon lit, dans le noir complet. Au loin j'entends un bruit très faible. On dirait une page d'information à la radio ou à la TV. Mais le son est trop faible pour que je comprenne de quoi ça parle. Est-ce une HH ou est-ce la réalité ? J'ai l'impression d'être trop réveillé pour que ce soit une HH. Le bruit dure un bon moment puis s'arrète...
J"écoute le tictac du réveil et le bruit des quelques voitures qui passent... et le son me parait anormal, déformé, irréel. Serais-je endormi ?...
Soudain je remarque qu'on dirait que deux mains ont attrapé mes bras et tentent de me plaquer contre le lit dans l'obscurité.. Mais la sensation n'est pas trés nette. J'ai de plus en plus l'impression que c'est un rêve...
Je sens que mon corps est allongé sur le dos, légèrement tourné vers la droite. Soudain je roule sur moi-même vers la gauche ("à la Raduga" pour voir... Les deux mains n'opposent qu'une faible résistance et j'arrive à saisir mon agresseur. Je sens un corps de femme nue, avec une peau un peu flasque. Bon, OK, j'ai compris : C'est bien un rêve et j'ai affaire à une succube qui tente de me .....
La créature m'apparait enfin; c'est bien une femme nue, assez belle, avec de longs cheveux bruns. Lé décor est toujours entièrement noir. J'attrape la succube et alors le décor se matérialise : Je me trouve dans ma salle à manger. La succube et moi nous combattons brièvement. Elle se débat mais j'arrive à la retourner et à la plaquer sur le sol, le dos contre le carrelage. Je me dis que ça ne doit pas être agréable pour elle car ce dernier est probablement trés froid.
Je ne veux pas la détruire car elle est trop mignonne... Elle voulait me ..... mais à présent c'est moi qui la .... Mais je n'ai presque pas de sensations. Elle me regarde dans les yeux avec un visage sans expression. Je lui dis "Je te ..... !" et je m'active d'avantage ... mais elle reste impassible. J'interprète celà comme une marque de mépris et de dédain envers ma "performance". Je me sens vexé...
Je commence à me demander ce que je pourrai faire d'autre après et dans quel autre décor je pourrai me projeter...




... Mais je me réveille.
Il est 5H00.
Woaw. C'est la 2ème sois que je fais un rêve lucide avec une succube !

J'essaie de refaire un rêve lucide à partir d'une visualisation...
...Mais au lieu d'induire une HH j'induis une rêverie diurne (je me sens trop éveillé pour que ce soit une vraie HH)...

RD :
Je regarde une femme aux longs cheveux très noirs, vêtue d'une robe d'été beige très courte....
Soudain ma vue change... Voila que la scène devient très étendue en largeur; c'est une vision en grand angle ! Je suis dans une grande avenue, probablement à Paris, peut-être dans l'avenue d'Italie. Il y a beaucoup de gens dans la rue. Le piqué de l'image et le nombre de détails est incroyable. Comment mon cerveau peut-il parvenir à afficher une image avec une telle précision ?
La femme arrive par la gauche, elle passe devant moi puis s'éloigne vers la droite. Je l'accompagne du regard en faisant un mouvement tournant avec ma tête. Je remarque que le changement de perspective pendant le mouvement est parfaitement géré par mon cerveau.Comment peut-il calculer ça en temps réel avec une image aussi grande et aussi détaillée ? Probablement que ses capacités sont boostées par la Galantamine...
Je quitte cette RD... puis j'y reviens...
Cette fois-ci l'image est d'une taille et d'une résolution normale. Je suis la femme qui descend dans une bouche de métro. Le couloir me semble plus étroit et plus sombre que dans le monde réel. Ensuite nous empruntons un escalator qui monte de manière interminable... Je me mets à penser à l'enfer, je ne sais pas pourquoi. Nous débouchons sur un quais de métro mais, à droite, au lieu de voir des rails, je ne vois que des flammes. Je suis donc bien arrivé en enfer. Je continue de suivre la femme dans un autre couloir. Celui-ci est de plus en plus étroit et sombre. Je comprends alors que cette femme est la succube de tout à l'heure et qu'elle me conduit dans son monde... mais l'image devient trop moche alors j'arrète tout...

Il est 6H15.
Je prends un Piracetam pour corriger l'action de la Galantamine et je me lève car j'ai des courses à faire...




Note :
Pour la première fois j'ai pu faire du HC avec une femme sans que la scène soit censurée !
Les sensations étaient très faibles mais c'est la même chose dans le monde réel (et mon médecin ignore pourquoi.)

Note 2 :
Je pourrai dire à @Pouick que la Galantamine semble avoir une action également sur les rêveries diurnes.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 08-10-2022 à 10:53:09   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 08 Octobre.

Je suis crevé, je vais me coucher à 21H55 et je m'endors trés vite...

R1 :
Il est demandé comment on pourrait traduire le mot "CIMANNON / CIMARRON". Un premier peuple y voit mot d'origine anglaise. Un second peuple en fait plutôt un terme de cuisine. D'autres le traduisent de manières diverses. Pour moi c'est le nom d'une substance utilisée en cuisine ou en parfumerie.


Je me réveille.
Il est 2H15.
Je me rendors vite...

R2 :
Je me repasse, de mémoire, une vieille BD historiques que j'avais lue dans mon enfance (véridique IRL). J'en comprends bien mieux maintenant les tenants et les aboutissants...
L'histoire se passe au moyen-âge, pendant la guerre de 100 ans.Les Anglais assiègent la ville de Calais. Finalement celle-ci se rend (en 1347). Mais le roi d'Angleterre (Edouard III), furieux de sa longue résistance, ordonne que six bourgeois viennent lui apporter les clefs de la ville avec la corde au cou. car il a l'intention de les pendre en représaille. Cependant, Mickey est parvenu a devenir ami avec la femme du roi, Philippine (IRL Philippa de Hainaut). Je cherche comment il s'y est pris mais je ne me souviens plus de ce détail de la BD. Mickey joue à un jeu de hasard, avec des amandes, avec la reine, et celle-ci perd. Mickey a donc gagné le droit de lui demander une faveur. Il lui demande donc de persuader son mari, le roi, d'épargner la vie des six bourgeois de Calais.




Je me réveille.
Il est environ 5H15.



Note :
IRL j'ai travaillé à Calais, donc le souvenir de cet épisode historique, inclus dans le rêve R2, a du s'incruster spécialement dans ma mémoire.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 09-10-2022 à 11:14:27   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 09 Octobre :

Je vais me coucher à 22H40 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je reviens du travail ou du lycée et je passe chez mes voisins, je ne sais plus pourquoi. Chez eux je vois des membres de ma famille; ils sont là pour me faire une surprise car c'est mon anniversaire. On m'offre un grand repas avec plein de mets étranges mais délicieux. A la fin on m'apporte un gâteau d'anniversaire. Mais on dirait plutôt un gratin de pommes de terre dans un saladier. Sur sa croûte épaisse est gravé "Bon anniversaire 2022". Je le goûte. C'est trés bon. Ca a bien le goût de gratin de pommes de terre bien salé.
Mais il est temps que je retourne chez moi car mes parents vont s'inquiéter. J'emporte avec moi un 2ème "gâteau" pour leurs faire goûter. Comme il n'y a rien dessus, j'essaie d'y graver "Bon anniversaire 2022" également mais je n'y arrive pas car la croûte est trop dure. Je me dépèche donc d'y inscrire, maladroitement, un simple "2022". (Je sais quel souvenir est derrière cette scène : Hier, IRL, sur mon clavier, j'ai voulu taper "2022' et mon doigt a dérapé et j'ai tapé "0222".)
J'arrive chez moi et je vois que mes parents s'apprêtaient à manger. Sur un coin de table je dépose le "gâteau" et je leurs dis "Je reviens de chez les voisins. Ils m'ont retenu pour mon anniversaire !"

Je me réveille.
Il est 2H35.
Je mémorise ce rêve et une scène d'un des rêves de la nuit d'hier me revient également à la mémoire.
Je veux faire un MILD en me basant sur le rêve R1 mais je me rendors avant d'avoir fini...

R2 :
Je suis très probablement en sommeil profond et je me repasse le rêve R1 dans ma tête pour bien le mémoriser afin de l'écrire demain matin...
Soudain je passe en sommeil paradoxal et je me trouve projeté dans la scène... et alors le scénario bifurque, se transforme et devient une suite alternative au rêve R1...
Je suis toujours chez les voisins. La voisine me demande de téléphoner à mes parents (qui habitent pourtant la maison juste à côté pour leurs demander "s'il y a eu aussi des manifestations dans leur coin"...
(...Ellipse ou partie non mémorisée...)
...Je vois un grand embouteillage. dans une des voitures immobilisées, un homme est en communication téléphonique avec moi. Il m'explique que sa voiture a été prise dans une manifestation et que les manifestants "n'ont pas été compréhensifs malgré sa situation"...
(...Ellipse ou partie non mémorisée...)
...Je me trouve dans un hôpital avec Jean-Claude (l'ancien mari de mon ex'). Nous montons des escaliers entre deux étages. Je porte une boîte plate en carton contenant des affaires appartenant à un homme qui a été hospitalisé ici. Nous venons lui apporter nous-même car c'est le bordel à cause des manifestations.



Je me réveille.
Il est 4H15.
Je me rendors...

R3 :
Je vais au magasin Carrefour Market, à la réception, pour contester le prix d'un tapis de table que j'ai acheté pour mon ex' il y a deux jours.Je dis à la réceptionniste que je la reconnais : C'est elle qui m'avait coupé le tapis. Son visage est caractéristique : Le haut de son visage est proéminent alors que le bas est en retrait. Elle me demande quelle caissière m'avait dit le prix. Mais la, je me rends compte que je ne me souviens plus du tout à quelle caissière j'ai eu affaire. Il me semble, vaguement, que c'était une nouvelle...
Je veux reprendre mon caddie. Il y en a plusieurs devant moi et je me rends compte qu'aucun n'est le mien...

Je me réveille.
Il est 4H50.
Je tente un MILD à partir du souvenir du rêve R3...
Mais ça ne déclenche qu'une HH...

HH1 :
Je retourne au magasin carrefour Market. J'y rencontre mon ex' qui a plein de marchandises dans ses bras. Elle me crie "P'tain ! Va me ch' ch... !" Je devine qu'elle veut me dire "Putain ! Va me chercher un caddie !"

Il est 5H05.

HH2 :
Je suis toujours au magasin carrefour Market avec mon ex'. Devant nous se trouve un homme grand avec des cheveux chatains coupés en brosse (il ressemble à Benjamin Castaldi). Pour nous amuser, nous avons décidé d'échanger toutes nos affaires. Nous commencons par échanger nos caddie. Puis nous échangeons nos femmes (Mon ex' contre sa femme que je ne vois pas). Il regarde mon ex' d'un air songeur en faisant un léger sourire tout en disant "Ein-einn !..." Ca semble vouloir dire qu'il est satisfait de l'échange.

Il est 5H15.

HH3 :
On me dit que, en échangeant ainsi nos affaires dans la HH précédente, nous nous sommes comportés comme le fait l'oiseau qu'on appelle le "moqueur".

Il est 5H20...

HH4 :
Un homme que je sais s'appeler Fabien me dit une vérité au sujet de la pratique des rêves lucides... mais je ne l'ai pas retenue.

Il est 6H35.

HH5 :
J'ouvre la petite armoire qui se trouve dans mes WC et j'y trouve un paquet de gaufres. Bon sang ! Je les avais rangées ici il y a une semaine et j'ai oublié de les manger !

Il est 6H55.




Note :
Le rêve R3 n'est pas basé directement sur un souvenir mais sur une intention avortée. J'avais effectivement envie de retourner dans le magasin pour contester le prix du tapis de table que j'avais acheté pôur mon ex', mais je n'en ai pas eu le temps. En tout cas la femme à l'accueil dans le rêve était bien celle à qui j'avais eu affaire IRL. Et, effectivement, je ne me souviens plus quelle caissière m'a fait payer le tapis.

Note 2 :
L'oiseau "moqueur" existe bien et je l'ignorais.
Wikipedia dit "Le Moqueur polyglotte (Mimus polyglottos) est une espèce d'oiseau de la famille des Mimidae."

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 10-10-2022 à 09:42:16   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 10 Octobre :

Je vais me coucher à 22H30 et m'endors rapidement...

R1 :
Je travaille dans une entreprise qui effectue des travaux sous la mer avec des scaphandres. Peut-être des reportages filmés. Soudain je prends conscience de la dangerosité de nos activités. J'arrète tout et je demande qu'on vérifie le bon état du matériel, surtout des tuyaux amenant l'oxygène...

(...)

R2 :
Je travaille encore dans une entreprise effectuant des travaux ou des reportages sous l'eau. Je me prépare pour plonger et je veux vérifier mon matériel. Soudain je commence à avoir des doutes et je demande la possibilité d'inspecter et vérifier sérieusement l'état des tuyaux.
En fait je devine très confusément que tout ça n'est pas le vrai monde et que je participe à une sorte d'histoire symbolique. Mais je n'ai pas conscience d'être dans un rêve et je me crois plutôt dans une sorte de films que l'on tourne.
Ma plongée sous l'eau symbolise ma plongée dans le sommeil et le monde onirique. Et mon désir de vérification du matériel de plongée symbolise mon désir d'effectuer des tests de réalité.
De plus je me souviens d'avoir déjà vécu cette même scène une autre fois (Ben oui : Dans le rêve R1.) C'était dans un passé récent ... ou alors dans un futur récent (Houla, le délire logique !)...



Je me réveille.
Il est 1H20.
Je me rendors vite...

R3 :
Je repense au rêve précédent et tente de le comprendre car il me semble confus. Je me demande comment j'ai pu être amené à travailler dans une entreprise qui tourne des films sous la mer. Il me semble même que j'en étais le patron. Comment est-ce possible ? Peut-être est-ce l'ancien patron qui ma légué l'entreprise quand il a pris sa retraite ? Ou alors j'en ai hérité ? Ou alors je l'ai gagnée dans un concours ?...
Je me dis que je pourrai en récupérer le matériel car il pourrait me permettre de faire des traitements anti-puces à mes sept chats (Je me demande bien comment). Sinon comment pourrais-je m'y prendre pour leurs mettre de la poudre anti-puces sans qu'ils ne se débattent et tentent de s'enfuir ?

Je me réveille.
Il est 4H30.

Une HH tente d'apparaitre mais je la bloque tout de suite.
Je me sens trop paresseux pour avoir envie de la noter...



Note :
J'ai l'impression que j'étais assez proche de la lucidité dans le rêve R2. Mais tout était trop confus pour que j'analyse rationellement la situation.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 11-10-2022 à 11:48:24   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 11 Octobre :

Je vais me coucher à 22H30...

HH1 :
Je vois des oiseaux qui planent et qui volent dans un ciel gris.

Il est 22H45.
Je m'endors...

R1 :
Je conserve le souvenir de plusieurs rêves mais ceux-ci sont devenus liquides (!).... J'essaie de les récupérer (en vain car je serai incapable maintenant de les décrire).

(...)

R2 :
Rêve oublié...

Je me réveille.
Ma chatte Bistouille est en train d'essayer de vomir dans mon lit alors je la chasse.
A cause de ça je n'ai pas pu stabiliser les souvenirs de mes rêves.
Il est 3H15...

HH2 :
Je vois un homme brun un peu barbu qui porte une courte chemise de nuit féminine bleu ciel. Je n'ai aucune envie de m'attarder dans cette HH...



Je me rendors...

R3 :
Je suis avec un médecin et nous voyons passer devant nous l'homme barbu de la HH précédente. Il porte à présent une autre chemise de nuit féminine un peu plus longue, blanche et décorée de triangles de plusieurs couleurs. Je dis "Pfff ! Regardez ça !" Mais le médecin est inquiet pour cet homme. Il pense qu'il a une maladie inconnue qui le fait lentement changer de sexe. Et il ne sait pas quelles autres conséquences sur sa santé ça peut avoir. Il veut lui demander depuis combien de temps il n'a pas eu de "relations" avec une femme... mais le rêve change et c'est finalement à moi qu'il pose la question. Et je réponds "Depuis un peu plus d'un an..."

Je me réveille.
Il est 5H25.

HH3 :
Je vois un gros chat de couleur jaune canari. Quelqu'un me demande quel nom on donne à cette couleur de pelage.

Il est 5H45.

HH4 :
(C'est une HH trés enfoncée.) Je vois la photo de la chemise de nuit décorée de triangles qui se trouvait dans le rêve R3. Elle se trouve au dos d'un catalogue de vente par correspondance. Autour d'elle sont imprimées des phrases en diverses langues, (surtout des langues slaves, écrites en alphabet cyrillique). Ce sont des retranscriptions de paroles dites par diverses personnes au sujet de l'homme barbu qui se promenait dans cette tenue. J'essaie de mémoriser quelques phrases... mais je n'y parviens pas.

Il est 5H50.
Je me rendors ...

R4 :
L'homme barbu portant une chemise de nuit féminine décorée de triangles est animateur d'une émission de radio en direct.Mais voilà qu'il ne voit plus clair car une croute s'est formée devant ses yeux. C'est certainement une conséquence de la maladie qui le transforme lentement en femme. Les techniciens présents essaient de lui enlever la croûte pendant qu'il continue de parler stoïquement dans le micro... Mais il n'y parviennent pas car elle est trop épaisse. Finalement il abandonne le micro sur une chaise oendant qu'on l'emmène, probablement à l'infirmerie. J'en profite pour m'emparer du micro. On est en direct à l'antenne; il ne faut surtout pas que les auditeurs n'entendent plus rien. Je parle donc et explique que je ne suis qu'un visiteur qui avait été invité dans le studio et que je remplace le speaker au pieds levé car il est malade. Je me dis que si je me débrouille bien pour meubler l'antenne, je serai peut-être embauché comme speaker...

Je me réveille et enchaine sur une HH hypnopompique...

HH5 :
On pèse la chemise de nuit bleue. Elle fait 5 k. Puis on pèse la chemise de nuit décorée de triangles. Elle fait 33 k. Je me dis que "k" signifie probablement "kilo-octets" et que ça correspond au "poids" des images de ces chemises de nuit enregistrées au format jpg. Ou alors ça signifie "kbps".

Il est 6H55.




Note :
Ma mémoire était trés mauvaise cette nuit. Les vrais rêves, les HH, les rêveries à l'état d'éveil et les rêveries en sommeil profond se mélangeaient et j'avais bien du mal à les distinguer.
Je me demande pourquoi ma mémoire est si confuse depuis quelques nuits.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 12-10-2022 à 10:42:49   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 12 Octobre :

Je vais me coucher à 22H45 et je m'endors rapidement...

R1 (FE) :
Je me souviens que je dois rappeler à mon père de penser à ouvrir la boustrouillette de bonne heure (Dans le langage de mon ex' ce mot signifie "un machin"). Puis je crois me réveiller. Je me dis qu'il doit être trop tôt pour réveiller mon père pour lui dire de penser à ouvrir la boustrouillette de bonne heure. Alors j'attends, je somnole, je me rendors puis me réveille... Je me demande quelle heure il est et si mon père est déjà réveillé. Car ça me gène d'aller le réveiller simplement pour lui rappeler de penser à ouvrir la boustrouillette de bonne heure. Mais je l'entends marcher dans le couloir. Il revient du WC. Quand il passera devant ma chambre je lui rapellerai de penser à ouvrir la boustrouillette de bonne heure...

Je me réveille.
Et je me souviens que mon père est décédé il y a 10 ans.
Il est 2H15.
Je me rendors vite...

R2 (FE + RL):
Je crois me réveiller. Je suis allongé dans mon lit et, par la porte entrouverte de ma chambre, je vois une silhouette sombre qui semble m'observer. Serait-ce un cambrioleur qui est entré dans la maison ? J'hésite entre faire semblant de dormir et lui montrer que je l'ai repéré. Finalement je lui crie "Je vous ai vu !" Il prend le fuite alors je me lève pour le poursuivre. Il descend se cacher à la cave et j'hésite à nouveau à le suivre car je ne suis pas armé...

Mais je prends conscience qu'il n'y a aucun danger pour moi car je suis dans un rêve et je dispose de tous les super-pouvoirs que je veux. Je le vérifie en m'envolant dans le couloir. Puis je m'amuse à me prendre pour Superman et je fais plein de loopings dans les airs. Je finis par me retrouver la tête en bas et je pose mes pieds sur le plafond. Je marche dessus comme une mouche et je me dis que je ne suis plus Superman mais l'Homme-Araignée. Je danse sur le plafond en chantant la chanson de Spiderman puis j'effectue plusieurs roulades arrières dans les airs pour m'amuser à me désorienter. Mais je constate que mon cerveau arrive trés bien à gérer ces mouvements inhabituels et qu'il continue à me positionner correctement dans l'espace. Pourtant, si je faisais ça dans le monde réel, je me sentirai désorienté pendant plusieurs secondes...
Soudain je me souviens que j'avais un cambrioleur à poursuivre. Je sors donc et fais vite le tour de la maison en volant afin de le prendre à revers. Je fais apparaitre un pistolet dans ma main....

Mais peu à peu je suis à nouveau embarqué par le scénario du rêve et je perds ma lucidité... J'entre dans la cave en passant par le garage. Et je me retrouve non pas face à un mais à deux voleurs. Ce sont des hommes basanés entièrement vêtus de noir. Et je remarque un soupirail ouvert : C'est donc par la qu'ils sont entrés. Je m'avance vers eux, le pistolet à la main et je leurs parle calmement. Je leurs dis que s'ils remettent tous les objets volés à leur place, je ne leurs ferai aucun emmerdement. Puis nous sortons et je vois leur camionnette garée devant ma maison. Sa porte arrière est entrouverte et je vois dedans plein d'objets qu'ils avaient commencé à charger.

(... Ellipse...)

Le décor a changé. C'est maintenant le jour et nous nous trouvons sur un parking devant un magasin. Nous nous dirigeons vers un policier (assez gros et grisonnant) et bavardons avec lui d'un air innocent. Je me dis que je pourrai en profiter pour lui livrer les voleurs... mais, finalement, je décide de leurs laisser leur chance puisqu'ils m'ont rendu mes affaires. Cependant j'ai conscience que je tiens toujours mon pistolet. Si le policier le voit, il va me demander pourquoi je suis armé, et il me faudra bien lui expliquer que je viens d'arrêter deux voleurs dans ma cave...




R3 :
Je discute avec mon ex et je me moque des drôles de mots qu'elle utilise (comme "bistrouillette"). Soudain elle me pose un papier dans ma main. Je le regarde : C'est un chèque. Elle me rend donc l'argent que je lui avais prêté. Je relève la tête et je vois Bruno, mon ancien patron, qui arrive. Je lui serre la main... mais très mollement. Je me dis que j'aurai du être plus ferme car il va croire que je lui dis bonjour à contre-coeur. Alors je serre plus fort...

Je me réveille.
Il est 4H15.
Je me remémore difficilement mes rêves.
Ceux-ci me reviennent cependant brusquement et dans le désordre.
Immédiatement je comprends d'où proviennent les deux voleurs que j'avais arrété dans le rêve R2 : Hier j'ai vu une vidéo sur le WEB dans laquelle deux gangsters noirs agressaient deux passants puis, finalement, s'enfuyaient devant l'arrivée d'un policier.

J'essaie d'induite une HH dans laquelle je suis un superhéro effectuant des loopings dans les airs... mais ça désoriente mon esprit alors que cela semblait pourtant facile dans le rêve lucide de tout à l'heure...

HH1 :
Cette HH est totalement chaotique et désorganisée... Je sens mon subconscient qui assemble des sensations à la hâte et dans le désordre sans parvenir à créer quelque chose de cohérent...
Je vois des sacs de supermarché... Puis je me retrouve dans le noir... Une voix de femme , à ma gauche, crie " Des vannes !" ... Puis une autre voix de femme, plus lointaine, à ma droite, dit "Des couics !"...

Il 5H15.

HH2 :
Je me demande si ce qui vient de se passer est vraiment arrivé. Ai-je vraiment fait un rêve dans lequel je mangeais dans un restaurant alors que je n'avais que quatre "vangélis" en poche ?
(J'ignorai que la monnaie du monde onirique s'appelait le "vangélis" )

Il est 5H30.
Ce sera tout pour cette nuit.



Note :
Je remarque que je repère de plus en plus facilement la provenance des éléments qui sont incorporés dans mes rêves.
Et il m'arrive de plus en plus souvent de "sentir" le travail de mon subconscient qui construit les HH.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 13-10-2022 à 14:29:32   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 13 Octobre :

Vers 21H50 je suis assis devant mon ordinateur et je me sens fatigué. Je percois des images qui cherchent à s'assembler dans mon esprit pour former une HH. Ho ! Pas déja ! Je ne suis pas encore couché !...

A 22H00, en nous quittant sur le tchat, Johanne me dit "j'attends une lucidité".
D'habitude quand elle me demande de faire un rêve lucide j'en fais un la nuit qui suit. On va voir si ça marche encore cette fois-ci...

A 22H30 je me couche...

HH1 :
Je vois un chat tigré sortir de mon lit.

Il est 22H50.
Ma chatte Chouchou (qui a le pelage tifré vient s'installer contre moi sous les couvertures...

Je m'endors...
...Mais je ne me souviens d'aucun rêve...
Je me réveille et une hallucination hypnopompique apparait...

HH2 :
Je vois une jeune femme sortir de mes couvertures. Elle a les cheveux chatains et porte un short blanc et un débardeur bleu.

Je me rends compte que, en fait, c'est Chouchou qui vient de sortir des couvertures. Et une seconde HH s'enchaine aussitôt...

HH3 :
Je vois une 2ème jeune femme sortir de mes couvertures. Elle a les cheveux blonds, a une queue de cheval et porte un short blanc et un débardeur noir. Elle ne peut pas aller loin car Chouchou est assise sur mon lit et l'empêche de passer. je dis ""Bravo Chouchou !"


Il est 1H15.
Chouchou revient sous les couvertures et je me rendors...

R1 (RL) :
Je vais dans ma cuisine... et je me retrouve face à mes parents. Mais cette fois je ne me fait plus avoir : Je me souviens parfaitement qu'ils sont décédé depuis 10 ans. Je leurs dis "Je sais que vous êtes morts. Donc nous sommes dans un rêve !" Je me souviens vaguement qu'il existe une quête Iktomi consistant à demander à un personnage de rêve ce qu'il devient quand on se réveille... mais je préfère ne pas poser la question de manière trop directe et brutale.
Je demande à mes parents s'ils sont bien conscients que nous sommes dans un rêve et qu'ils ne sont quedes personnages de rêve.
Mon père répond "...Oui..." d'un air impassible.
Je lui demande si ça ne lui fait rien d'être un personnage irréel.
Mon père répond "...Non..." d'un air blasé.
Puis mes parents s'éloignent dans le couloir comme si mes questions les ennuyaient... Mais je les suis.
Je demande à mon père si ça ne lui fait pas peur de savoir qu'il risque peut-être de disparaitre si jamais je me réveillais.
Il me répond "...Non..." d'un air lassé.
Je pense que le moment est devenu de lui demander s'il sait ce qu'il va devenir après mon réveil... même si je devine qu'il risque de me répondre d'un simple "Oui" ou "Non"...
Mais soudain je me rend compte d'une chose : ma situation est tout à fait comparable à celle d'un personnege de rêve, car...
Mais je ne me souviens pas qu'il y ait eu une suite ... Je suppose que je voulais dire que moi aussi je disparaitrai à la fin de ma vie...

...Je suis brusquement réveillé par Chouchou qui est en train de vomir dans le lit.
Il est 2H10.
J'oublie tout de mon rêve.
Je chasse Chouchou puis je nettoie mon lit.
Et je me rendors...

R2 :
J'ai un devoir de math à faire pour demain... mais je traine et pense à plein d'autres choses. J'ai retrouvé un vieux carnet de dessins. Je le regarde en commençant pas la fin. Les derniers dessins ne sont pas beaux, on dirait qu'ils ont été faits part un petit enfant. Mais les premiers ne sont pas mal. Je me souviens que c'était le carnet de dessins de la fille de la voisine. Elle me l'avait donné. Les premiers dessins étaient bien car c'est moi qui en avait fait les esquisses au crayon gris et elle s'était contentée de les repasser au stylo-bille et de les colorier.

Je montre le carnet à sa mère, ma voisine. mais le regard de celle-ci est attiré par une vieille bande de magnétophone qui traine, toute emmêlée, par terre. Elle la ramasse et la coupe d'un coup de ciseaux. Elle dit que c'est parce que sa voix était peut-être enregistrée dessus et qu'elle n'aime pas ça.Je suis furieux. Comment peut-elle se permettre de couper cette bande qui m'appartient sans me demander la permission ? J'ai envie de lui envoyer à la figure. Ou autre chose...

(...)

R3 :
Au lieu de faire mon devoir de math, je regarde une vieille BD de Teddy Ted que j'ai retrouvée. On y voit le héro affronter une bande de hors la loi mexicains. Je trouve ces Mexiscains représentés de façon vraiment caricaturale : Leur chef s'appelle Pedro (ou Ramon ?) et a une grosse moustache et ils portent tous des sombreros et des chemises blanches...

Soudain je me retrouve vraiment devant Pedro. Mais il n'est pas le chef d'un groupe de bandits mais de rebelles zapatistes. Ses hommes viennent le rejoindre, ils sont installés sur des petits tracteurs tirant des remorques agricoles. Pedro leurs fait un grand discour et leurs lit un poème que je lui ai passé. Ce poème avait été écrit par la filles de ma voisine. A la fin tous les Zapatistes applaudissent. Mais Pedro leurs interdit de répéter ce poème car il est achevé. Il faut attendre que leur auteur lui ait donné sa forme définitive pour pouvoir le répandre partout. Une oeuvre artistique ça se respecte !
Je suis surpris de voir que des Zapatistes ont de la sensibilité artistique...

(... Ellipse ...

...Je me trouve maintenant devant Stéphane, un photographe professionnel qui tient le magasin "Stéphane Pro". Je lui montre le carnet de dessins de la fille de ma voisine. Il me dit que les dessins sont bien faits et qu'il ne leurs manque qu'un petit truc pour être vraiment artistiques. Au moment où il va me dire quel est ce petit truc, il est interrompu par un client qui vient lui parler. Je me sens frustré car j'aimerai savoir ce qu'est ce petit truc.

Le client est parti mais Stéphane parle maintenant d'aitre chose. Il me fait un grand discours sur ce qu'est véritablement l'art ainsi que sur sa fonction. En moi-même je pense que toutes les grandes théories sur l'art ne sont que des concepts bidons et grandiloquents inventés par des idéalistes trop exaltés. Mais Stéphane reste humble : A la fin de son discours il explique qu'il ne se prend pas pour un artiste car il n'est qu'un simple photographe professionnel. Il me fait remarquer que sur son enseigne il n'est pas écrit "Stéphane Artiste" mais "Stéphane Pro". Pour rire, je lui dis que s'il travaille pour progresser alors il pourra devenir "Stéphane PROF". Il rigole avec moi et dis qu'il n'aimerait pas être professeur.

Puis il place ses pieds sur les miens et je marche avec lui monté ainsi sur moi, ainsi que le faisait mon père avec moi quand j'étais petit. Nous avançons ainsi dans un couloir du métro parisien puis nous passons derrière une file de personne attendant pour acheter leurs tickets. Stéphane descend de mes pieds et, soudain, je me souviens que j'ai encore mon devoir de math à finir pour le rendre demain.
Mais voila qu'arrive une femme vêtue d'une combinaison tout d'une pièce sans manches. Ha non, je n'ai pas le rtemps de me laisser encore distraire : Je dois faire mon devoir de math...



Je me réveille.
Il est 4H00.

HH4 :
Une date est apparue dans mon esprit. : Un nombre, un jour et un mois. Je vais regarder dans le calendrier si cette date correspond à un jourde cette année ou à un de l'année dernière...

Il est 5H13.

HH5 :
Sur une feuille je lis "Apparition de la première MNH".

Il est 5H35.

HH6 :
Un homme me dit qu'il y a eu une coupure d'Internet hier. Pourtant je n'ai rien remarqué.

Il est 5H55.

HH7 :
Une homme me dit qu'il a créé un nouveau type de montage. Je pense à un système avec roulement à billes.

Il est 6H05.

HH8 :
Mes dernières pommes de terre se sont transformées en carotte. ca ne fait rien, je ferai de la purée avec.

Il est 7H00.
Peu aprés Chouchou fait tomber le rideau de ma chambre.
Ils sont infernaux ces chats !




Note :
Je remarque que lorsque Johanne me demande de faire un rêve lucide ça marche à chaque fois. C'est donc une méthode intéressante. mais je ne me fait pas d'illusions : Si je l'utilisais chaque nuit, elle ne resterait pas efficace longtemps.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 14-10-2022 à 11:10:46   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 14 Octobre :

Johanne m'a dit "ce soir je sais que tu va faire une lucidité."
On va voir si ça va me booster...

Je vais me coucher à 22H40 et je m'endors rapidement ...

R1 :
Une équipe médicale fait un électroencéphalogramme à un homme endormi. On me montre, sur un écran, la courbe représentant son endormissement. Mais je réponds "Je m'en fous. Je m'en fous." Car ce qui m'intéresse c'est de voir la courbe lorsqu'il semble ne rien se passer, c'est à dire lorsque l'homme est profondément endormi ou qu'il rêve...

Je me réveille.
Il est 0H25.
Je me rendors...

R2 :
Je viens d'apprendre que la guerre atomique vient d'être déclarée, à cause de la Russie. Je sens une grande angoisse monter en moi... Mais ça ne dure que quelques secondes car aussitôt aprés je pense à autre chose...
En effet je sais que ce n'était pas la vérité mais une simple pensée qui avait traversé mon esprit. Je me trouve maintenant dans une sorte de néant gris clair. Autour de moi flottent des sortes de nuages gris foncés. Je sais que ce sont des idées et des souvenirs. Ce sont eux qui constituent mes HH quand je les traverse (ou qu'ils me traversent). D'autres nuages sont plus grands. Ils sont constitués de plusieurs petits nuages qui se sont assemblés en se heurtant au hasard. Ces grands nuages représentent des rêves, plus longs et aux scénarios plus élaborés. Et je passe d'un nuage à l'autre pour en expérimenter le contenu, vivant ainsi des suites de HH ou de rêves. J'entre dans un de ceux-ci...




R3 :
... Je ne suis plus lucide. Je suis en train de me promener dans une charmante petite ville avec de beaux parcs. Tout en marchant je réfléchis à un problème. Je me demande comment modifier et trafiquer les rêves de quelqu'un pour qu'il se rende compte qu'il n'est pas dans le monde réel...

R4 :
... Je me projette dans un nouveau scénario. Je fais maintenant partie d'un groupe de Huns qui font régner la terreur dans un village de paysans. Nous voulons nous amuser à les molester et à ..... leurs femmes. (Apparemment la succube de l'autre jour ne m'a pas suffit).

Je me réveille.
Il est 4H45.

Je décide de rester immobile à respirer profondément pour faire croire à mon cerveau que je suis endormi. Et j'attends qu'il m'envoie des rêves...
Je dois rester attentif et surtout ne pas faire le moindre mouvement...
Et tout un champs de HH me traverse.
J'attends que l'une d'elle se transforme en rêve...

HH1 :
- Je vois un immeuble trés sombre...
- Je me retrouve dans le noir mais je sais que je suis dans un tribunal. A ma gauche une voix féminine crie "Nadine !" A ma droite, plus loin, j'entends la voix du juge qui appelle une prévenue : "Madame Jacqueline Bruibleu !"...
- Il fait sombre et je vois une sorte d'écran devant moi...
- L'écran est devenu une sorte de fenêtre. Je suis à l'intérieur d'un char d'assaut au milieu d'un champs de bataille...
- Je suis un Russe que l'on force à aller se battre en Ukraine. Je suis furieux contre Poutine et veux l'assassiner. J'ai appris qu'il allait venir en avion pour inspecter ses troupes. Sur le bord de la piste d'attérissage je vois un char d'assaut immobile, vide. Je monte dedans et parviens à maneuvrer discrètement la tourelle. Je pointe le canon en direction de l'avion de Poutine qui arrive. J'hésite : Dois-je tirer sur l'avion en vol ou est-il mieux de tirer dessus quand il aura attéri ?...
- J'en ai marre des scénarios de guerre. Je projette ma conscience dans mon cerveau et le manipule pour que les prochaines HH soient sur le thême des vacances à la mer...
- J'ai l'impression que mon corps onirique flotte à l'intérieur de mon corps physique. Peut-être suis-je en train de m'endormir et qu'il est temps de me "projeter"... mais j'hésite...
- Je vois un vendeur de journaux. Je prends le journal qu'il me tend afin de le lire car je pense qu'il doit y être écrit le scénario de mon prochain rêve...

... Mais ma tête se tourne brusquement vers la gauche et celà interrompt le processus d'endormissement (ou alors j'étais déja endormi sans le savoir ?).
C'est bizarre : On aurait dit que ma tête avait bougé toute seule sans que ma volonté y soit pour quelque chose.
Il est 5H15.

J'essaie à nouveau de rester immobile et de laisser mon corps croire que je suis endormi.
Un nouveau champs de HH m'envahit...

HH2 :
..... Je suis un vieux gourou qui enseigne des exercices à son disciple pour lui faire faire des rêves lucides. J'ai l'impression que ça fait le 2ème fois que je fais cette HH (faux souvenir ou vrai souvenir d'une HH que j'avais oubliée ?)...

Mais je commence à m'endormir et le bruit de mon ronflement me réveille.
Dommage j'étais probablement en train d'entrer lucidement dans le sommeil.
J'en oublie de noter l'heure.

J'essaie à nouveau de rester immobile et de laisser mon corps croire que je suis endormi.
Un nouveau champs de HH m'envahit...Mais je ne le note pas car je m'endors assez vite.... sans lucidité...

R5 :
...Je viens de voir plein de HH et maintenant j'ouvre les yeux. Mais je constate que je ne suis pas couché dans mon lit mais assis dans le cabinet de mon dentiste. Celui-ci vient de partir dans une pièce à droite et je vois sa secrétaire devant moi. Elle semble attendre quelque chose de ma part. Dois-je la payer ? Ou veut-elle me donner la date de mon prochain rendez-vous ? Je ne sais pas. je me sens stupide...

Je me réveille.
Il est 6H40.



Note :
Mes rêves étaient étranges. J'avais plus l'impression d'observer le processus à l'oeuvre derrière les rêves que les rêves eux-mêmes.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 15-10-2022 à 12:04:01   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 15 Octobre :

Je vais me coucher à 23H30 et m'endors rapidement...

Je dors longtemps sans me réveiller ce qui fait que je ne peux mémoriser que mon dernier rêve...

R1 :
Je vois un grand dessin tracé sur un mur et des jeunes sont en train de le mettre en couleur. C'est une fresque qui représente des jeunes en train de peindre une fresque. Ce qui fait que ceux qui peignent et ceux qui sont peints se confondent un peu. Sur le dessin est représentée une fille montée sur la branche d'un arbre et tenant un pinceau à la main. Un jeune peint son pantalon étroit en jaune avec des fleurs vertes. Je vois d'autres personnages avec les mêmes pantalons peints en vert avec des fleurs jaunes. Mais mettre celui-ci en jaune est une bonne idée, selon moi, car sinon il ne serait pas ressorti sur le fond vert du feuillage.

Je prends un pinceau pour aider les jeunes. Je vais m'occuper d'un dessin représentant une jeune femme portant une robe courte d'été sans manches. Sa peau et ses longs cheveux blonds sont déjà mis en couleur alors je m'attaque à sa robe. Je commence par le bas et je peins avec une couleur claire indéfinissable. Il ne me reste plus assez de couleur pour faire le haut de la robe alors j'en prends une autre. Mais c'est de la couleur chair. Cela ne va pas car on dirait maintenant que le haut de la robe est transparent. J'étale alors ce qu'il reste de la couleur du bas pour la mélanger avec celle du haut. Cela me donne une robe d'une couleur indéfinissable très pâle avec quelques effets de dégradés.

Je m'attaque maintenant à sa longue chevelure que je trouve trop pâle. J'y pose mon pinceau avec une couleur prise au hasard... Mais ça fait une tache de marron. Ca ne va pas, ça fait trop foncé, les cheveux étaient mieux en blonds.Je veux retirer la tache de peinture marron mais je n'y arrive pas : Elle est déja sèche et même craquelée. Alors je remets de la couleur blonde dessus pour la diluer et je mélange puis étale le tout. J'obtiens une chevelure blonde avec des reflets marrons-roux. La femme prend vie mais je continue à peindre ses cheveux.

Un homme arrive et lui dit "Ho ! Tu changes de couleur ?" De la façon dont il parle je pense qu'il est son ancien petit ami. Il la regarde et, soudain, s'exclame "Ho ! Toi tu es amoureuse !" Mais elle s'esclaffe et dit que non. Je me dis que c'est ridicule :Ce n'est pas parce qu'elle change sa couleur que ça signifie forcément qu'elle est amoureuse. Mais ce serait bien si elle était amoureuse de moi car elle est trés mignonne...

(... Ellipse ou partie non mémorisée ...)

Quelqu'un vient me parler de la petite Emilie, la petite fille de ma voisine et m'apprend qu'elle étudie maintenant la langue arabe car elle voudrait devenir professeur d'arabe. Je me dis "Oui, pour faire comme son nouveau mec !" Je vois le visage de ce dernier apparaitre : C'est un garçon brun portant des lunettes et une chevelure frisée volumineuse.

(... Ellipse ou partie non mémorisée ...)

Je vois de nombreux jeunes qui sortent en couples d'un lycée. Je me dis qu'ainsi va la vie : A peine ont-ils fini leurs études, vers 18 ans, qu'ils se mettent déjà en couples. Je pense pourtant que 18 ans c'est trop jeune pour pouvoir penser avoir déjà trouvé le compagnon de sa vie. Moi il m'a fallu bien plus longtemps. Mais c'est vrai que c'est parce que j'ai perdu pas mal de temps avec des filles pas sérieuses...




Je me réveille.
Il est 5H15.

HH1 :
J'arrive dans un petit bureau de police où j'ai été convoqué...

Il est 6H45.

HH2 :
Un policier est venu chez moi pour m'interroger. Pour répondre à une de ses questions, je dois aller consulter mon ordinateur... Le policier m'attends; les pieds posés sur ma table et sortant un sandwich. Il me dit "Si vous pouviez être là à quatre heures et demie !" Je ne comprends pas : Il est midi et je ne vais pas en avoir pour 4H30 pour regarder sur mon ordinateur...

Il est 7H25.



Note:
C'est étrange. Je remarque que ce n'est pas la 1ère fois que je vois une "couleur claire indéfinissable" en rêve. Peut-est-ce une couleur non mémorisable car n'existant pas dans le monde réel ? Ou alors mon cerveau m'indique qu'il y a la une couleur, mais sans me dire laquelle ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 16-10-2022 à 12:58:54   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 16 Octobre :

je vais me coucher à 22H30 et m'endors rapidement ...

R1 :
Je vois Leslie (de la série "Scènes de ménage"... et qui m'a trompé avec @Pouick). Elle a décidé de dormir dehors pendant tout cet été. Et elle se mettra sous ma tonnelle si jamais il pleut. Cette pratique est désignée par un nom anglais qui se prononce comme "par terre" en français. Cette action intéresse des entrepreneurs qui voient en elle un symbole porteur intéressant pour la publicité. Ils se rassemblent donc autour d'elle pour lancer une entreprise dont elle serait le centre. Mais je sais que le bon temps ne durera pas et je m'attends à un retour de bâton.



Je me réveille.
Il est 1H30.
Je prends une Galantamine.
Mais je mets trés longtemps à me rendormir car je commence une crise d'angoisse en passant à tous les travaux qu'il reste à faire chez moi et qui vont me coûter cher.
A 3H30 je ne dors toujours pas.
...Mais je finis par me rendormir...

R2 (RL) :
......Je suis revenu à Lille pour me promener... et je sais trés bien que c'est un rêve. Ma lucidité fluctue. Souvent je me laisse emporter par le scénario mais, à chaque fois que l'action se calme et que je peux penser tranquillement, je suis tout à fait conscient d'être dans un rêve...
... Je viens de rencontrer par hasard une ancienne amie lilloise, une grande femme brune portant une sorte de Djellaba blanche (plus tard je comprendrai qu'ils s'agit de Marie). Elle me montre un petit plan cartonné de la ville qu'elle a sur elle. Dessus elle trace trois croix aux trois endroits où nous nous sommes croisés cette journée. Je regarde le plan et essaie de mémoriser les noms des rues et places où sont les croix... mais je n'y arrive pas car c'est écrit trop petit. Dommage car j'aurai bien voulu les rapporter dans mon carnet de rêves. Nous partons chacun de notre côté...

(... Ellipse ou séquence non mémorisée...)

...Je suis dans une sorte de bibliothèque pour enfants et je cherche un plan de la ville. Sur un lit je trouve quelques magazines de BD et je les feuillette. Il y a une histoire de Rahan enfant, une histoire de Pif, etc...
Je regarde ensuite dans mon sac noir pour voir s'il n'y a pas une carte dedans. Je constate que ma carte CB n'est plus dedans. Je la cherche partout. Je vois une carte CB sur un bureau... mais ce n'est pas la mienne. Je retourne tous les papiers sur le bureau sans la retrouver. J'en ai marre : C'est toujours comme ça dans les rêves !

Je vois un homme blond à un bureau. C'est un responsable de la bibliothèque. je vais vers lui pour lui demander si on n'a pas trouvé une carte CB... mais ilme parle aussitôt d'autre chose. Il me propose de participer à un concours pour avoir une chance de gagner un prix. Il me donne un carton imprimé et me demander d'y écrire mon numéro. Mais quel numéro ? Celui de ma SS ? Celui de ma carte d'identité ? Celui de ma CB ?... Mais l'homme ne me répond pas : Il s'éloigne car il a été appelé par quelqu'un.
Je veux reprendre mon sac noir pour partir mais je ne le retrouve plus. Je le cherche partout. J'en ai marre de ce rêve !
Je finis par le retrouver... mais il est vide. On m'a tout volé son contenu. J'en ai vraiment marre de ce rêve ! J'ai envie de me servir de tous mes super-pouvoirs de rêveur pour tout détruire dans la bibliothèque... mais je me ravise car l'employé avait l'air tout de même sympathique...

(... Ellipse ou séquence non mémorisée...)

Je me promène à nouveau dans les rues de Lille et retrouve des endroit que je connaissais.Je veux retourner vers la gare... mais je me perds. On dirait que l'orientation des rues a changé. C'est toujours comme ça dans ces conneries de rêves !
Je traverse un grand bâtiment vide en passant sous une haute voûte. Il fait de plus en plus sombre. J'y vois très mal alors j'essaie de modifier le réglage de la lumière du rêve.... mais je n'y arrive pas. Quel bordel ce rêve !
Je continue à avancer et le problème de luminosité semble se résorber. Je m'amuse à me transformer en géant puis en tyrannosaures pour effrayer les passants... mais ils n'ont absolument pas peur.

Je vois une sorte de grande fosse. En son centre je vois une sorte de fontaine ronde et d'étranges créatures qui tournent tout autour. Elles me voient et alors, elles sautent chacune leur tour pour tenter de m'atteindre. Je me dis que j'ai déja vu cette scène dans un autre rêve lucide (En fait, dans cet autre rêve, c'était un tyrannosaure que je voyais sauter dans ma direction). Je décide de transformer ma peau en métal afin de me rendre invulnérable. Un tyrannosaure nain arrive à sauter hors de la fosse mais je ne repousse et il retombe dedans. Puis c'est un centaure bleu sombre à deux têtes qui en sort et tente de me bousculer. mais je reste de marbre. Je l'attrape et lle rejette dans la fosse. Puis arrive une créature rose amorphe qui se traine sur des pattes trés courtes (je me demande comment elle a pu sauter hors de la fosse). Je la laisse me mordre avec ses dents énormes... mais je ne ressens rien. Puis je rejette au loin d'un coup de pieds. Une dernière créature saute hors de la fosse : C'est une femme aux longs cheveux noirs qui porte un maillot de bain rouge. Elle sort vers moi en criant "Je t'aime !" Cette réature-là je ne la repousse pas. Nous nous embrassons avec passion...

(... Ellipse ou séquence non mémorisée...)

...Je quis dans une soirée où Marie m'a invité. Je suis en train d'embrasser une femme blonde sur la bouche.J'entreprends en même temps de la déshabiller. Il ne me reste plus que son soutins-gorge bleu ciel à enlever. Pour tester sa jalousie je regarde, à droite, une autre femme blonde et je lui caresse le bras et le visage. Plus à droite il y a une femme rousse portant un débardeur très échancré sous les bras. J'en profite pour essayer de lui toucher les seins. Ma partenaire semble s'en foutre. Puis elle s'en va se chercher un verre. Je regarde ma montre : Il sera bientôt 18H. Il se fait tard, il faut que je pense à aller chercher mon train pour retourner chez moi. Je cherche mon manteau, mais, évidemment, je ne le retrouve pas. C'est toujours ainsi dans ces fichus rêves ! Je regarde dans un tas de vêtements déposés sur une chaise par les invités. Et je le fait tomber. Des dames me regardent d'un air méprisant.

Je cherche la femme de tout à l'heure pour lui dire au revoir. je ne la trouve pas, évidemment. C'est toujours ainsi dans les rêves. J'entre dans une autre pièce et vois plein de jeunes filles serrées dans un coin. Je m'approche de la plus adulte et la regarde. Elle a les cheveux vraiment trés blonds. Je l'embrasse. Nous nous regardons à nouveau. Je sens que je lui plait... mais je n'ai pas de temps à perdre car je vois qu'il est maintenant 18H. Je n'arriverai jamais à avoir mon train. Je vais être obligé de me téléporter chez moi directement.

Je n'ai pas le courage d'embrasser toutes les filles présentes pour leurs dire au revoir... Mais voila qu'un homme blond vient m'embrasser en me touchant les fesses. C'est certainement un homo'. Je préfère aller dans une autre pièce. C'est un petit bar tout en longueur. Au comptoir un serveur bavarde avec quelques clients. Ils qe plaint que les femmes ne veulent pas de lui. J'ai envie de lui dire qu'il y a plein de femmes pas farouches dans le pièce d'à côté... Mais je le reconnais : C'est un acteur qui joue dans la série "Scènes de ménages". Il y tient justement le rôle d'un homme qui ne plait pas aux femmes. Je lui dis de ne pas s'en faire car on n'est pas dans le monde réel. S'il n'aime pas son personnage, il n'a qu'à demander au metteur en scène du rêve de lui donner un autre rôle. Mais je bafouille en parlant et il se retourne d'un air dédaigneux ainsi que les clients.
Je regarde ma montre : Il est passé 18H. Bon, je n'ai pas envie de partir mais il le faut bien. Je vais devoir me téléporter directement dans mon lit car il est trop tard pour le train...

Et je me réveille.
Il est 5H00.

HH :
Je suis dans ma salle de bain et je suis un homme qui ouvre la porte de l'armoire et entre dans une pièce inconnue située derrière. Il me prévient de faire attention car une guêpe est entrée dans la maison. Je fais alors demi-tout et prends mon chat dans mes bras. Je n'ai pas envie qu'il attaque la guêpe et se fasse piquer !

Il est 6H00.
J'arrète tout car ça va faire longe à tout écrire ! (1H20)




Note :
Encore un rêve lucide qui fait prés d'une heure.
Il est pas mal retenu, sachant que je n'ai fait aucune pause pour le mémoriser.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 17-10-2022 à 11:16:50   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 17 Octobre :

Je vais me coucher à 22H50 et je m'endors rapidement ...

R1 :
J'ai rapporté à manger pour mes chats d'un tour que j'ai effectué autour de la Lune. Ce tour était, évidemment, très cher et j'ai calculé que cette nourriture que j'ai donné à mes chats était la plus onéreuse qu'ils n'ont jamais mangé.

(...)

R2 :
Rêve dont j'ai ensuite oublié le contenu...

Je me réveille.
Il est 2H45.
Je ne bouge pas pour faire croire à mon cerveau que je suis endormi, et j'attends qu'il m'envoit des rêves...
... Mais voila que mon pieds bouge instinctivement. C'est donc raté.

Il est 3H00.
Je refais une tentative ... mais je me rendors trop vite...

R3 :
Johanne me demande " C'est quoi quand tu mets du revêtement de pluie sur les murs tout autour de toi dans une pièce ?" J'ai du mal à comprendre la question. Veut-elle dire que, dans une selle de bain, je tapisserai les murs avec des carreaux représentant de la pluie qui tombe ? En me mettant au milieu de la pièce j''aurai l'impression d'être dans une averse mais sans être mouillé...
( ... )
Je vois maintenant une "grille de pluie". C'est une grille accrochée au plafond. A l'intersection de chacun de ses barreaux il y a un trou permettant à des gouttes d'eau de tomber. En dessous de cette grille on a l'impression d'être sous une pluie plus ou moins forte... Je me souviens que Johanne aime la pluie... tout comme moi d'ailleurs.



Je me réveille.
Il est 5H30.
Je me rendors...

R4 :
Je suis assis à droite d'une table dans une pièce. A gauche de la table se trouve assis une dame blanche en train de coudre. A sa droite se trouve une dame noire à lunettes qui ne dit rien. En face de moi, sur des chaises placées contre le mur, se trouvent deux femmes noires séparées par une fenêtre. Celle de gauche est discrète. Mais celle de droite est une jeune femme bavarde et enjouée aux joues rondes.
Je lui ai raconté une blague et elle rigole. Elle me dit "J'ai la tête qui fait quéquette !... Vous ne pouvez pas comprendre : C'est une expression de mon pays qui n'a pas de traduction en français !" Mais je me rends compte que tout ce qu'elle me dit dans sa langue est automatiquement traduit en français dans ma tête en temps réel. Je peux donc très bien la comprendre.
Elle ne fait que rire et parler de cul pour m'aguicher. Je lui dis "Avec vous, dans quel état doivent se trouver les hommes de votre pays !"... et elle s'esclaffe encore plus...



Je me réveille.
Il est 6H15.

HH 1 :
Une femme aux cheveux blonds un peu courts participe à une casting avec les femmes noires.

HH2 :
Je vois une femme noire qui porte une grande robe blanche (de mariée ?). Du dessous de sa robe sortent des centaines de ballons multicolores qui se répandent sur le sol.

Il est déja 8H00.




Note :
Entre HH1 et HH2 j'ai eu pas mal d'autres HH trés fugaces et qui ressemblaient plutôt à des pensées ou des rêveries. Impossibles à mémoriser.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35404 messages postés
   Posté le 18-10-2022 à 11:23:07   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 18 Octobre :

Je vais me coucher à 23H05 et m'endors rapidement...

R1 :
Je suis avec un couple d'homosexuels. Le plus jeune a environ 30 ans et le plus vieux environ 40 ans. Ils m'ont entrainé dans un club gay. Le plus jeune semble peu fidèle et danse avec plein d'autres hommes en les enlacant contre lui. Son compagnon m'explique qu'il a un truc : Il lèche les tétons de ses partenaires et ça les fait frissonner longuement. J'admire la sensualité raffinée de ces homos mai, franchement, ça ne me dirait rien d'aller avec un homme.
Le plus vieux commence à en avoir marre de voir son compagnon enlacé avec d'autres hommes. Il lui demande "Tu ne m'aimes plus ?" et l'autre répond "Si, mais j'ai envie de m'amuser !"
Et il décide d'aller plus loin. Il propose une sorte de jeu de hasard à tous les homos présents et le gagnant aura droit à une nuit avec lui. Celà exaspère son compagnon qui décide de participer au jeu... et il s'arrange pour être le gagnant. Il dit alors à l'autre "Tu dois donc passer la nuit avec moi !" Mais le jeune commence à être fatigué et il répond qu'une nuit entière c'est trop long. Mais son compagnon le rassure et lui dit que la seule chose qu'il veut c'est passer la nuit avec lui à dormir tendrement enlacés.



Je me réveille.
Il est 3H00.

Je tente de rester immobile pour que mon cerveau croit que je dors et m'envoie des rêves.
Je sens des HH qui arrivent alors je me visualise en train de voler pour que ce détail s'y incorpore...

HH1 :
Je suis dans un paysage sombre et je sens que, peu à peu je décolle. Je me sens tiré vers le haut et j'ai l'impression d'être accroché à un parachute...

Mais un de mes chats, couché contre moi, s'agite pour se gratter et ça interrompt mon endormissement.

HH2 (ou R ?) :
Je vois que la fissure en haut du mur de la salle de bain s'est considérablement agrandie.

Il est 5H00.
je me rendors...

R2 :
Il tombe une pluie torrentielle. Je porte un imperméable beige dont j'ai relevé le grand col pour essayer de me couvrir la tête avec lui. Je vais me réfugier dans le hall d'un grand immeuble. Trois ou quatre autres personnes viennent me rejoindre. C'est marrant : Je remarque que nous sommes tous habillés en beige...

(... Séquence que je n'ai pas pu mémoriser ...)

...Je suis avec mon ex' et une jeune femme brune inconnue. Je la regarde. Elle me plait bien malgré notre grande différence d'âge. Je vois dans son regard que moi aussi je l'intéresse.

Nous décidons d'aller tous les trois boire un verre dans un bar. Nous entrons. Les deux femmes vont dans le fond mais moi je reste en arrière car une femme m'appelle à une autre table. Elle me dit qu'on s'est déja vus il y a peu de temps chez Untel. Je ne m'en souviens pas... mais je ne le montre pas pour ne pas avoir l'air bête. La femme est accompagnée de quelques amis qui me donnent l'impression d'être des artistes. J'aime bien ça. La femme me propose de m'offrir un verre (je ne remarque même pas qu'elle est devenue un homme). Je resterai bien mais je lui dis que mes deux amies m'attendent à l'autre bout du bar. Je les vois au loin, à une table.

Je vais les rejoindre. Mais le bar est très grand et est rempli de monde. Les clients sont chiants : Ils se mettent n'importe comment et encombrent le passage. J'ai du mal à passer et je dois repousser une grande chaufferette qui mesure au moins deux mètres de long et qui m'empêche de circuler. J'arrive à la table, dans un petit renfoncement, où les deux femmes m'attendent. Elles sont en train de chahuter comme des gamines. Je m'assois prés d'elles et j'ai envie de leurs dire "Vous allez vous sauter dessus comme des lesbiennes ?"... Mais elles se retournent vers moi et je me rends compte que ce ne sont pas elles. Ce sont deux adolescentes qui me fixent du regard comme si j'étais un vieux pervers cherchant à les draguer. Je fais alors semblant que je me suis assis là quelques instants, par hasard, car j'avais mal aux jambes. Puis je me lève et m'éloigne...

Je cherche où sont mes deux amies... mais je ne les trouve pas. J'ai toujours du mal à circuler dans la foule dense. J'enjambe un gros chien étalé dans le passage. Puis j'ouvre une porte ... mais, derrière, c'est un appartement. Je fais donc demi-tour et continue ma recherche. Mais j'ai fais le tour du bar sans retrouver mes amies et je me demande si elles ne sont pas ressorties...



Je me réveille.
Il est 6H30.




Note :
Même thème qu'avant-hier : Je suis dans un lieu plein de monde et je cherche quelque chose sans le trouver.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes  JOURNAL DE REVESNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum