LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes 

 JOURNAL DE REVES

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101Page précédentePage suivante
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 24-03-2023 à 09:28:49   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 24 Mars :

Je vais me coucher à 22H30 avec trois de mes chats et je m'endors rapidement...

R1 :
Je suis avec une femme brune portant une queue de cheval. On nous explique des choses sur le fonctionnement des rêves.

Je suis réveillé par un de mes chats qui se gratte.
Il est seulement 22H50...

HH1 :
Je crois qu'il est 13H35. Ho ! Il faut que j'aille regarder mon émission à la TV !...

Il est 23H25.
Je m'endors ...

R2 :
Je suis probablement en sommeil lent car ce rêve repose bien plus sur mes pensées que sur des images.
Johanne vient enfin d'arriver. Je ne sais pas si je peux l'embrasser sur la bouche car elle a du rouge à lèvres. J'ai envie de tâter ses seins. Sont-ils fermes ou bien flasques ?...
Je ne sais pas s'il y a eu une suite...

(...)

R2 :
Je suis au lycée. Le prof' est absent. Je fouille dans le fond de mon sac et je trouve un vieux carambar. qui date de "l'époque où j'allais encore à l'école" (Bien que me trouvant en classe, je sais donc au fond de moi que ça fait des disaines d'années que je ne vais plus à l'école). J'en goûte un morceau... Il est encore bon. Une prof' arrive. Elle est très belle mais très sévère et tous les élèves la craignent. Elle commence à m'engueuler car je n'ai pas encore sorti mes cahiers pour les mettre sur ma table. Je ne dis rien car j'ai du Carambar plein mes dents et si elle le voit elle va crier encore plus. Elle va ensuite s'en prendre à d'autres élèves. Elle leurs dit : "C'est terminé les cadeaux gratuits !" car ils passent leur temps à aller dans une autre salle où se trouve un distributeur détraqué qui donne ses bonbons sans qu'on mette de pièces dedans. Puis la prof' sort de la classe. Peu après on l'entend engueuler d'autres élèves dans le couloir. Elle hurle de plus en plus d'une façon hystérique. Elle est vraiment folle. Il faudrait que quelqu'un ose lui mettre une baffe pour la calmer !...



...Je crois me réveiller et je regarde vaguement l'heure. Je me souviens que, hier, j'avais lu une interview de Raduga qui expliquait la méthode indirecte pour faire des rêves lucides (exact IRL). J'aimerai l'appliquer mais elle nécessite qu'on se rende compte immédiatement qu'on vient de se réveiller. Or moi, quand je me réveille, il me faut de longues minutes avant de comprendre que je ne dors plus. Je décide donc de me rendormir...
... Puis je me réveille. Mais je ne suis pas satisfait de mon réveil alors je décide de me rendormir...
... Puis je me réveille. Mais je ne suis pas satisfait de mon réveil alors je décide de me rendormir...
... Puis je me réveille. Mais je ne suis pas satisfait de mon réveil alors je décide de me rendormir...
... Puis je me réveille. Mais je ne suis pas satisfait de mon réveil ... et ça continue jusqu'à ce que je me réveille pour de bon...


...Et je me réveille vraiment.
Je suis un peu déboussolé et me demande pourquoi je suis en train de me réveiller alors que je croyais m'être déjà réveillé quelques instants plus tôt.
Il est 3H30.
Je ferai bien un essai de méthode indirecte... Mais finalement je préfère mémoriser mon rêve car il était vraiment original. Ce serait dommage de l'oublier.

HH2 :
Je me revois face à la prof' sévère. Elle a déposé une liasse de billets sur ma table. Une autre prof' arrive à ma droite et me dit : "Tu prends son argent et tu lui dis que tu ne craches pas sur une femme !" (J'ai l'impression que la prof' voulait me payer pour que je couche avec elle !)

Il est 3H55.

HH3 :
Je dis : "C'est pour ça qu'on m'a appelé tout à l'heure !" Je me souviens qu'on m'avait appelé au téléphone alors que je dormais. Ou alors ce coup de téléphone avait eu lieu à l'intérieur même de mon rêve ?

Il est 4H15.

HH4 :
Il me semble que j'avais vu une HH en plus. Je ne sais plus si je l'ai notée en vrai ou si ça faisait partie du scénario de la HH.

Il est 4H35.

HH5 :
J'ai une équipe qui va dans mes rêves à ma place et qui en rapporte des récits à mettre dans le forum.

Il est 4H45.
Je me rendors enfin...

R3 :
Je suis dans le café de ma tante Andrée. Bruno, mon ancien patron, est avec moi. Nous sortons et allons sur la place qui se trouve juste en face. Bruno a envie de prendre quelque chose en photo. Je le suis et, à travers une sorte de viseur, j'admire le ciel qui est magnifique : Il est d'un bleu foncé profond et l'horizon est rose à l'endroit où le soleil vient de se coucher. Mais ce viseur n'est pas celui de l'appareil photo car je vois que celui-ci est dans les mains de Bruno.
Un homme nous croise et dit quelques mots que je ne comprends pas à Bruno. Aussitôt celui-ci fait demi-tour et retourne au café en courant. Je le suis sans comprendre. Je remarque que j'ai une feuille de "gélatine" blanche dans mes mains (Il s'agit d'un filtre coloré qu'on met devant les projecteurs dans les spectacles). De retour dans le café, Bruno s'adresse à un de ses amis qui est resté sur place et lui dit que, si quelqu'un vient et le cherche, il faudra lui expliquer qu'il est parti sur la place pour faire des photos. L'homme propose à Bruno de le conduire en voiture. Bruno répond que ce n'est pas la peine car il va sur la place qui est à deux pas... et ensuite il ira peut-être se promener si l'envie lui en vient...



Je me réveille.
Il est 5H55.




Note :
Dans le dernier rêve je remarque que le soleil s'était couché au sud-ouest. Ca signifie que la scène se passait vers la fin de l'automne ou le début de l'hiver. Et ce coucher s'était produit très tôt puisque le café de ma tante était encore ouvert. Ca confirme donc la date de fin d'automne ou de début d'hiver. Ce rêve était donc astronomiquement cohérent.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 25-03-2023 à 09:08:22   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 25 Mars :

Je vais me coucher à 22H30 et je m'endors rapidement...

R1 :
(Ce rêve commence un peu comme un faux-réveil.) Je préviens tout le monde que, cette nuit, pendant mon sommeil, j'ai utilisé les pouvoirs de mon esprit pour pirater à distance les ordinateurs du gouvernement. Et j'ai fait des choses terribles. Je n'ai plus que de vagues souvenirs mais je crois bien avoir activé le système de riposte nucléaire de l'armée et avoir programmé des envois de missiles atomiques pour je ne sais plus quelle date.
Johanne arrive et je la prends dans mes bras. devant moi se trouve un écran qui affiche des images pornographiques que je regarde d'un oeil distrait (Il symbolise peut-être les idées que j'ai en tête en enlaçant Johanne). Mais en même temps je continue d'essayer de me souvenir de ce que j'ai fait exactement cette nuit pour expliquer aux gens à quoi ils doivent s'attendre.




Je me réveille.
Il est 1H15.
Je repense à ce rêve tout en me rendormant...

R2 :
Les intrusions que j'ai effectuées dans les ordinateurs gouvernementaux se sont transformées en fuites d'eau dans le grand manoir d'un(e) ami(e). Comme je suis bricoleur, je me charge de tout réparer. Ensuite, le travail étant terminé, nous sortons tous les deux. Mais je vois un écoulement d'une eau jaune comme de l'urine qui sort de la maison. Une de mes réparation semble avoir cédé. Je rentre donc... et je vois qu'en fait cet écoulement provient de dehors. Il entre par la porte de derrière, traverse le manoir, puis ressort par la porte de devant. D'où vient-il donc ? Il faut que j'aille voir ça...

Je me réveille.
Il est 4H35.
Oups ! Il est trop tard pour aller faire le WBTB sur Discord !

Je laisse mes pensées vagabonder...
Je repense, je ne sais pas pourquoi, à l'époque où j'avais fait ma communion.
Et ma rêverie se transforme en HH ... puis en rêve, sans que je perde le fil de mes pensées...

HH1 ---> R3 :
Lors de ma communion je me souviens que j'avais joué avec un garçon et que je lui avais fait mal. Ma mère me l'avait reproché...
... Ca me fait penser à une autre occasion où c'est à moi qu'on avait fait mal : L'un des deux fils de ma cousine Josette m'avait donné un coup sur le crâne avec une boule de bowling...
... Je me souviens de Josette : C'était une belle femme mais maintenant c'est devenu une petite vieille...
... Je pense que Johanne lui ressemblera plus tard...
... Hm. N'était-ce pas chez Josette qu'avait eu lieu la fuite d'eau de l'autre rêve tout à l'heure ?...
... Mais qu'est-ce que je viens de dire ? Une fuite d'eau dans un rêve ?

Je me réveille.
Il est 4H50.
Je suis certain que j'étais bien endormi car je me suis senti me réveiller.
Le train de mes pensées s'est donc continué sans interruption de l'éveil jusqu'au rêve de sommeil lent et j'en ai tout mémorisé.
Intéressant.

HH2 :
Je lis une histoire pour enfants imprimées sur une feuille A3 pliée en deux. C'est probablement une double page centrale détachée d'un vieux magazine.

Il est 5H15.
Je repense au rêve R3...
Ces pensées provoquent une HH...

HH3 :
Mon rêve R3, de mon endormissement jusqu'à mon réveil, avait duré moins d'un quart d'heure. Pour y pénétrer on avait percé un trou d'entrée, et à l'autre extrémité on avait percé un trou de sortie. Je vois ce rêve : Il a une forme oblongue comme une sorte de ballon de rugby très allongé, en bois, et il est muni d'un trou rond à chaque bout.

Il est 5H20.




Note :
Intéressant le rêve R3. J'aurais pu en faire un WILD par endormissement lucide.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 26-03-2023 à 11:12:30   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 26 Mars :

Johanne m'a demandé : "Tu me promes une lucidité mon adoré ?" et je lui ai répondu : "Je vais y travailler !"
Bon, j'espère que ça va me booster pour faire un rêve lucide.

Je vais me coucher à 22H30 (en heure d'hiver) et je m'endors rapidement...

R1 :
Je dois envoyer ou recevoir une somme d'argent sur un compte bancaire spécial. Mais je dois être discret car c'est un compte dans une banque russe et, si ça se sait, je risque d'être très mal vu. Je veux vérifier mon compte car je n'ai pas confiance dans les banques russes en ce moment. Je fais donc apparaitre une sorte d'écran mental contenant la page web de la banque. Elle est décorée par plein d'images d'animaux de la ferme. Pas étonnant : Cette banque, jadis, était réservée aux agriculteurs en Russie.

Je me réveille.
Il est 2H50 (en heure d'été).
Je me rendors...

R2 :
Je regarde à nouveau le site web de la banque russe...

Je me réveille.
Il est 4H40.
Je me rendors...

R3 :
... Rêve dont j'ai totalement oublié le contenu...

(...)

R4 :
... Je ne me souviens plus du début de ce rêve... Je me retrouve avec un appareil dans les mains. Je le bricole un peu car je n'arrive pas à le faire fonctionner. Soudain il se met en marche et une voix féminine en sort. Mon amie (Johanne ?) me dit "C'est de l'espagnol !". Je lui réponds : "C'est du spanish !" Je comprends que cet appareil est une sorte de magnétophone et qu'on n'y a enregistré plusieurs émissions d'une radio espagnole...
(... Ellipse ?...)
Je me trouve dans un lieu qui semble être le bar où j'allais jadis régulièrement avec mon ex (Son patron était marié avec une Chinoise). Mais je considère que je me trouve en fait dans un petit restaurant québécois. J'entends l'appareil de tout à l'heure qui diffuse une émission en espagnol. Pourquoi de l'espagnol dans un restaurant québécois ? Ce n'est pas logique... Et puis je comprends : Chaque jour le patron diffuse une émission dans une langue différente. Ca donne une ambiance exotique et changeante à son établissement. Ce n'est pas bête comme idée.
Je vois une femme arriver. Elle porte un petit chapeau melon, des cheveux très noirs avec deux longues tresses, une jupe longue et des sandales en cuir. On dirait une indienne péruvienne. Elle nous raconte l'histoire du pays où nous nous trouvons (et qui n'est donc pas le Québec) : Jadis des tribus amérindiennes en ont envahi la partie nord (probablement des Karibs ou des Arawaks) ... puis, plus tard, les colons espagnols se sont installés. Je comprends que nous sommes dans un petit pays bordant la mer des Caraïbes. Je lui demande quelle est la spécialité culinaire du pays. Elle m'en donne le nom (que je n'ai pas retenu) mais ajoute que ce n'est pas vraiment le plat national car il est répandu également dans les petits pays voisins. En fait ce sont les tribus amérindienne qui ont jadis répandu ce plat dans toute la région. J'ai bien envie d'y coûter...



Je me réveille.
Il est 6H25...

HH :
On me donne un plateau rempli de pommes Golden pour que je puisse manger. Mais certaines ont un côté pourri alors je prends un couteau et enlève les parties abimées. Je prends soudain conscience que je suis dans une HH et je décide de stabiliser celle-ci pour tenter de la transformer en rêve lucide. Je me concentre sur le couteau que je tiens dans ma main. Sa lame me parait dure, froide, réaliste, de plus en plus réaliste. Je sens que je m'enfonce de plus en plus dans un rêve. J'essuie la lame pour en retirer le jus de pomme qui la recouvre.
Je prends alors conscience qui si je continue à jouer le scénario, je risque de perdre ma lucidité et de me retrouver dans un rêve où je serai en train de faire la cuisine ou la vaisselle. Je dois donc me concentrer sur ma lucidité. Je me visualise, lucide, en train de voler dans ma cuisine...
Soudain j'ai un flash de mémoire : Le souvenir de mon rêve R3 me revient brusquement. C'était un rêve lucide ! J'abandonne aussitôt ma tentative d'endormissement conscient et me consacre à la remémoration de mon rêve R3 ...

Il est 7H00.

Voici ce qu'était le rêve R3 :

... J'arrive dans une pièce assez grande, au plafond assez bas et presque entièrement vide de tout meuble. En voyant ce grand espace bien dégagé je me dis que ce serait un endroit idéal pour essayer d'y voler. je ne sais pas pourquoi mais je sens que je pourrai arriver à voler si je le voulais. Alors j'essaie... et ça marche : Je vole ! Je m'écrie : "Ha ! C'est un rêve lucide !" Je me déplace un peu en flottant dans la pièce puis, derrière une fenêtre à petit carreaux, je vois un homme à la barbe grise qui m'observe. Je m'en approche et engage la conversation avec lui. Je lui explique comment j'ai fait pour voler, et comment ça m'a fait comprendre que j'étais dans un rêve. Mais je me rends compte que plus je me concentre sur ce qui s'est passé, et sur la manière de le raconter avec exactitude, et plus ma lucidité fluctue. Je dis alors à mon interlocuteur que je vais devoir cesser de lui parler car trop me concentrer sur la conversation risquerait de me faire perdre ma lucidité...
... Je ne me souviens pas de la suite. Probablement ai-je perdu ma lucidité en basculant dans un autre rêve : Le R4.





Note :
Je remarque que promettre un rêve lucide à Johanne est une méthode qui donne souvent un bon résultat.

Note 2 :
Je me demande quel pourcentage de mes rêves lucides je peux perdre par manque de mémoire.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 27-03-2023 à 10:38:04   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 27 Mars :

Je vais me coucher à 22H30 et je m'endors rapidement...

R1 :
On me pose une question simple. C'est une sorte de test de contrôle, comme parfois sur Internet, pour vérifier si je suis bien un être humain et pas un robot. Soudain je vois de la lumière. Je trouve ça étrange alors ...

... alors je me réveille.
Et je constate que j'avais oublié d'éteindre la lumière dans la pièce d'à côté.
Mais je ne comprends pas pourquoi c'est seulement maintenant que je m'en aperçois.
Peut-être que la porte était fermée et qu'un de mes chats vient de l'ouvrir, permettant à la lumière d'arriver jusqu'à moi ?
Il est 23H05.
Je me rendors...

R2 :
Ce rêve est lui aussi basé sur une question qu'on me pose; c'est tout ce que je sais...

Je me réveille.
Mais je me rendors avant d'avoir le temps de mémoriser ce rêve, de l'écrire sur mon carnet et de noter l'heure...

R3 :
Je regarde un papier qu'on vient de me passer. C'est un tract publicitaire pour un nouveau magasin de vêtements qui vient d'ouvrir dans le coin. Le papier s'anime et devient une vidéo. Elle montre un client qui arrive au pied d'un immeuble et sonne à la porte. Celle-ci s'ouvre et une personne l'invite poliment à monter dans l'ascenseur. Je comprends : Ce nouveau magasin a été installé dans l'appartement d'un particulier. Quelle époque on vit : Les gens sont prêts à inventer n'importe quoi pour se sortir du chômage ! Mais tout de même : Un magasin dans un appartement ce n'est pas pratique.

Je me réveille.
Il est 3H20...

HH1 :
Quelqu'un examine mes rêves et dit : "C'est quoi tous ces rêves fermés ?" et je réponds que ce sont des rêves que je n'ai pas retenus car ils ne sont pas intéressants.

Il est 4H00.

HH2 :
On m'explique que le juge pourrait me faire embarquer par la police pour me faire interroger sur mes rêves. En effet il effectue une recherche sur les rêves et j'ai intérêt à collaborer.

Il est 4H10.

HH3 :
Je fais des bonds immense et je vole presque. Je retombe sur mon carnet de rêves. Celui-ci s'avère être plutôt un dictaphone. Une voix en sort et me prévient que j'ai des questions à répondre au sujet de mes rêves.(Serait-ce la suite de la HH précédente ?)

Il est 5H00.
Je me rendors...

R4 :
Je visite un lieu touristique avec mes parents. Dans mon esprit nous devons nous trouver dans les environs de Dinant dans la vallée de la Meuse, en Belgique (IRL J'y suis allé dans les années 60). Je vois une grande falaise et je sais que, à l'intérieur, on a creusé dans le roc pour y installer un petit zoo souterrain que je vais visiter.
Un guide me raconte que, il y a quelques années, huit guépards s'en étaient enfuis "en passant par la fenêtre". Il me montre l'autre falaise d'en face, de l'autre côté de la vallée, et m'explique que c'est dans la végétation qui la recouvre qu'ils étaient partis se cacher. Et ça n'avait pas été facile mais on était parvenu à les avoir. Je regarde la falaise recouverte d'arbres et de buissons et je me dis que, en effet, ça n'avait pas du être facile de les avoir... Mais... heu... qu'entend-t-on par "les avoir" ? Qu'on les a capturés ou qu'on les a tués ?
Je vais voir mon père qui est un peu plus loin et je lui pose la question car je sais qu'il connait cette anecdote. Il me réponds que, selon la version qu'on lui a racontée, les huit guépards ont du être abattus. Ca me scandalise et je vais demander des explications au guide. Celui-ci me dit que sur les huit guépards, sept ont été tués et un a été capturé. Je réponds avec amertume : " Ah ? Ils ont choisi la solution de facilité !"





R5 (FE) :
... Je crois me réveiller. Je mémorise le rêve précédent et le note dans mon carnet...

... Soudain je me réveille réellement.
Il est 5H45.
Pris d'un doute, je regarde dans mon carnet et je constate que je n'ai rien noté de mon rêve précédent.
A cause de ce faux réveil j'ai failli perdre le rêve R4 !
Je devrai faire plus attention.

HH4 :
On me raconte un rêve qui a eu lieu dans la ville de Jeumont. On y parlait de maisons, je ne sais plus à quel sujet. On avait du abattre ces maisons... à moins que ce ne soit plutôt le rêve qu'on avait abattu...

Il est 6H12.
Je me rendors...

R6 :
Un homme vient de se réveiller et il me raconte qu'il a rêvé que des fourmis avaient soulevé et emporté la balle blanche qui était posée sur sa table de nuit. Et en se réveillant il a constaté que la balle avait disparu ! Il se vante de la force de son esprit : Dans son sommeil celui-ci est parvenu à soulever la balle et à l'emporter ailleurs. Je regarde derrière le lit et dis : "Ton esprit n'a rien soulevé du tout !". En effet la balle était simplement tombée et elle se retrouve coincée entre le mur et le lit.

Je me réveille.
Il est 7H00.




Note :
Je fais de plus en plus de faux réveils. Et c'est toujours le même scénario : Je me redresse dans mon lit et je crois noter mon dernier rêve. L'ennui c'est que lorsque je me réveille véritablement, j'ai tendance à croire que j'ai déjà mémorisé et noté mon dernier rêve. Je risque alors d'en perdre le souvenir.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 27-03-2023 à 19:22:45   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

PS :
A 12H30, alors que je regardais une page d'écriture - pleine de taches d'encre - écrite par un enfant, un souvenir de rêve m'est brutalement revenu par association d'idées. J'ignore totalement à quel moment il s'insère au milieu des autres rêves...

R :
Je viens d'imprimer ou de photocopier un texte sur une feuille de format A4. Je la plie en quatre... Mais ensuite je la déplie et constate que le texte est devenu illisible car l'encre n'était pas assez sèche et a fait des traces partout sur la feuille...

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 28-03-2023 à 09:49:39   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 28 Mars :

Je vais me coucher à 22H40, toujours avec trois de mes chats, et je m'endors rapidement...

R1 :
...Je fais le tour de ma ville.... je ne sais plus pourquoi ni dans quel contexte...

(...)

R2 :
Je suis assis parmi le public dans une grande salle où un homme fait une conférence sur les langues du sud-est asiatique. Le conférencier demande ensuite à mon voisin de gauche de lui dire ce qu'il a retenu de l'exposé. Pendant ce temps je baisse la tête et fais semblant de relire mes notes pour éviter d'être interrogé de la même façon. C'est pourtant ce qui arrive : Le conférencier me demande ensuite ce que j'ai retenu de ses explications à propos de la langue thaïlandaise. Je cherche dans mes notes... Je retrouve ce que j'ai écrit sur la langue birmane, mais pas sur la langue thaï... Je cherche ... Je cherche... et je ne retrouve plus rien sur la langue thaï... Je me sens de plus en plus ridicule...
... Ensuite le rêve devient incohérent et mal mémorisé... Je discute avec le conférencier, nous parlons de phonétique ... puis de musique ...
... Une femme vient nous interrompre. Elle me rappelle que je vais travailler avec elle après. J'explique au conférencier que j'avais raconté à cette femme que, jadis, j'avais participé à plusieurs spectacles. Alors elle s'est imaginée que j'étais un grand spécialiste dans ce domaine et elle veut maintenant que je lui écrive la musique et que je crée la chorégraphie d'un spectacle local qu'elle veut monter. Et moi je n'ai pas osé refuser...

Je me réveille.
Il est 1H30 environ.

HH :
J'entends une voix féminine qui me dit : "Ca ne te fait rien si on te demande encore une demi-dousaine de fois de nous faire écouter les oeuvres que tu as composées ?"

Il est 1H35.
Je me rendors ...

R3 (FE) :
Je me retrouve réveillé dans mon lit. Je repense à mes rêves. je réfléchis. Soudain une image m'apparait pendant une ou deux secondes. C'est une femme brune portant une robe courte de couleur bleue. C'est une très belle femme. C'est une très belle couleur. Mais c'était quoi cette vision ? Etait-ce une HH ? Pourtant je ne me sentais pas somnolent puisque je réfléchissais intensément. Dois-je noter cette vision dans mon carnet pour le reporter ensuite dans sle forum ?...



R4 :
Mon chat Papounet dort à côté de ma grande fenêtre. Par celle-ci je vois un grand arbre tout proche, en face, légèrement sur la droite (IRL il n'y a pas d'arbre à cet endroit). Dans les branches je vois trois chats : Un noir et blanc et deux tigrés. Soudain Papounet les voit. Il se précipite sur le noir et blanc en passant à travers la fenêtre (Elle semble ne pas avoir de vitre et le poursuit jusque l'autre côté de la route. je sors pour aller le rechercher mais, sur le balcon, je vois que mes autres chats sont sortis eux aussi. Je les prends un à un et les rentre dans ma maison. Mais ça n'en finit pas : Je rentre des chats, je rentre des chats, je rentre des chats... J'ai l'impression de rentrer toujours les mêmes en boucle. Et je comprends : C'est à cause de la porte qui s'ouvre toute seule. Chaque fois que je rentre un chat, il ressort aussitôt...

Je me réveille.
Il est 4H20.
Je me rendors...

R5 :
Je suis peut-être en sommeil lent car je réfléchis plus que je ne vis un scénario. Je repense à la femme en robe bleue que j'avais vue dans l'autre rêve... Je me demande ce qu'elle voulait... Peut-être attendait-elle qu'on lui paie une rançon ?... Mes pensées sont décousues, sans suite logique et incohérentes...



... Soudain je suis réveillé par du bruit : C'est Papounet qui veut vomir dans le lit. Je le pousse en dehors pour qu'il aille vomir par terre.
Il est 5H50.




Note :
Encore un faux réveil où je me vois en train de noter mes rêves. Ca devient une habitude !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 29-03-2023 à 12:53:08   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 29 Mars :

Je vais me coucher avec trois de mes chats à 22H30 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je me dirige vers un bateau échoué sur une grande plage déserte. C'est le bateau qui nous a amené sur cette île où nous sommes à présent bloqués. Dedans il y a un ordinateur avec une connexion Internet et ça me permet de vérifier combien ilme reste d'argent sur ma carte CB. Il n'y en a plus beaucoup. Je m'en sers pour commander des vivres dont nous aurons besoin sur l'île. Mais je ne pourrai pas en avoir autant que j'aurai voulu. J'explique notre situation pour essayer d'obtenir un rabais...mais en vain. Tant pis, on se débrouillera avec ce qu'on aura. Mais je garde quand même un peu d'argent pour moi, au cas où j'en aurai besoin. Mais il ne faut pas que les autres l'apprennent.
Je quitte ensuite le bateau pour rejoindre les autres et commencer notre exploration de l'île...



Je me réveille.
Il est 1H55.
Je me rendors...

R2 :
Je me repasse plusieurs extraits du rêve précédent. Je prononce le nom d'un de mes compagnons sur l'île : Stéphane.

(...)

R3 :
Je me trouve dans une maison oùje viens de croiser plein de jolies filles. Elles sont bien mignonnes mais trop jeunes pour moi. Je vois une autre femme arriver, qui se promène vêtue d'une simple combinaison. Elle est très brune et doit avoir environ la cinquantaine, mais elle est encore trés bien pour son âge. Elle, elle pourrait me convenir. En plus elle est très sympat et elle m'offre un chocolat.
Je fouille dans ma poche et y trouve deux pommes de terre cuites que j'y avais oubliées il y a quelque jours. Je les retire sinon elles risques de pourrir. Je fouille aussi dans ma poche gauche et j'y trouve... Je ne sais plus quoi.
(...Ellipse ou partie non mémorisée ...)
Voilà que la femme brune est nue et elle s'allonge sur moi. Sa peau est un peu flasque mais douce. Mais je sens que ça n'ira pas. Je lui présente mes excuses et lui explique : "C'est dommage que je sois asexuel !"....
(...Ellipse ou partie non mémorisée ...)
Je reviens à la scène précédente. La femme passe devant moi et sa combinaison s'accroche à une excroissance de ma jambe, une sorte de croute dépassant d'une cicatrice. Je suis gêné car ça fait le 2ème fois.

(...)

R4 :
Je suis peut-être en sommeil lent car j'ai plus l'impression d'imaginer un scénario que de le vivre en étant entrainé par lui. Deux personnes me parlent et meposent des questions. Je leurs dis que je ne saurais pas leurs répondre car j'ai une mauvaise mémoire. Ils me font remarquer que je me souviens pourtant de bien plus de rêves que la pluopart des gens. Je leurs répond que ma mémoire n'est bonne que pour certaines choses, seulement dans les domaines où je me suis entrainé...

(...)

R5 :
... Je suis allongé dans mon lit et je réfléchis,peut-être encore à mon premier rêve (Il est possible que je sois dans un faux réveil). A mon bureau je vois deux personnes qui se servent de mon vieil ordinateur. Ce sont Léo et Leslie, les personnages de la série "Scènes de ménages". Ils bavardent et disent que je suis doué pour les rêves... ou pour le dessin(?). Mais Leslie ajoute que je suis trop moche et trop timide. Je me redresse et les interpelle pour leurs faire remarquer que, là où je suis, j'entends très bien ce qu'ils se disent. Je dis à Leslie : "Quel mépris envers moi ! Mais quel mépris !". Léo semble embarrassé et il essaie de me trouver plein de qualités pour me calmer. Quel fayot !



Je me réveille.
Il est 5H15.
Je fais le vide dans mon esprit pour tenter de me rendormir...

HH1 :
Je descend du ciel et me pose dans une rue d'une ville inconnue. Des trous ronds cerclés de fer ont été creusés dans le macadam du trottoir et on y a planté des arbres qui sont encore petits. Le sol est mouillé et je remarque qu'il tombe une pluie trés fine. De nombreux passants portent un parapluie et moi-même je vois que j'ai un grand imperméable sombre. J'attends que cette HH soit devenue un rêve pour commencer à interroger les passants (pour faire une quête d'Iktomi)...
Soudain un souvenir de rêve me revient et je quitte la HH...
...Mais je me rends compte que c'est une erreur :La scène qui m'est revenue à l'esprit ne provenait pas d'un rêve mais d'une émission TV. Alors je retourne dans la HH...
Je suis à nouveau dans la rue. Mais j'analyse trop la situation pour bien la mémoriser alors ça déstabilise tout...

Il est 6H00.

Je ressens des vibrations et je sens que je m'endors peu à peu et que j'entre peut-être dans la phase. J'essaie d'éjecter mon corps onirique à la Raduga ... et ça provoque une HH...

HH2 :
Je lévite au-dessus de mon lit, sors de la chambre, traverse le couloir et sors dehors. Arrivé sur le balcon je saute dans le vide. Mais au lieu d'aterrir sur le trottoir, je tombe dans une mer de nuages. Et je tombe, je tombe, je tombe...

Mais je suis tiré de la HH par un bruit : C'est mon chat Papounet qui s'apprète à vomir sur le lit.
Je me redresse et le pousse pour qu'il aille faire ça sur le sol.
Il est 6H15.





Note :
Le rêve R5 commençait peut-être par un faux-réveil... Une fois de plus.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 30-03-2023 à 10:23:58   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 30 Mars :

Je vais me coucher avec 4 ou 5 de mes chats à 22H50 et je m'endors rapidement...

R1 :
Une amie vient de nettoyer une partie de mon grenier. Je regarde ce qu'elle a fait et me dis que je pourrai l'embaucher comme femme de ménage de grenier plutôt que de prendre l'Allemande qu'un de mes amis veut me présenter. Je lui montre un autre endroit qu'il faudrait balayer. Il est plein de saletés. je lui explique que ce sont des crottes de souris qui ont été apportées là par des chimpanzés. Ils s'en servent pour s'amuser à se les lancer les uns les autres à la figure.



Je me réveille.
Il est 2H15.
Je me rendors...

R2 :
Un homme à l'accent italien fait semblant de me connaitre et me fait comprendre par des allusions insistantes qu'il aimerait que je lui prête de l'argent. Non mais, mais qu'est-ce qu'il croit ?

(...)

R3 :
Je me trouve dans une sorte de centre de formation. C'est le début du printemps, le soleil brille mais l'air est encore froid. Je porte un gros manteau d'hiver et il me tient tout de même trop chaud. Je me sens ridicule avec lui, je devrais mettre autre chose demain. Je regarde les autres élèves. Eux aussi portent encore des tenues d'hiver. Alors qu'on est au printemps ! Vivement qu'il fasse plus chaud ainsi je verrai les femmes mettre des petites tenues sexy ! Je suis décidé Dés demain je viens avec un simple t-shirt quelque soit le temps qu'il fera !
Mais non, je n'aurai pas froid : Je sais que je suis dans un rêve alors c'est moi qui décide d'avoir chaud ou froid selon mon envie...

(...)

R4 :
Je travaille à Paris. Ou plutôt dans un Paris d'une réalité alternative, qui ressemble à Paris sans être vraiment Paris. Je vais retourner chez moi car c'est la fin de la journée. Mon patron me dit : "Vous êtes jeune. Et quand on est jeune on ne vient pas en retard !" Je comprends qu'il me fait remarquer mon manque de ponctualité et qu'il me conseille de venir en métro pour aller plus vite. Je sors donc et décide d'essayer le métro. J'en descend les escaliers avec un collègue de travail qui me parle d'une nouvelle loi qui vient d'être votée : Désormais il sera interdit de faire des remakes de films. Mon collègue dit : "Ca nous évitera un 4ème remake pourri du film Xxxxxxx !" Il parle d'un film érotique très connu dans cette réalité alternative, mais dont je n'ai pas retenu le nom. J'ignorai qu'on en avait déja fait trois remakes. J'essaie de me souvenir... Je me souviens en effet d'un remake dont le nom était un jeu de mots à partir du titre initial...
(... Ellipse ...)
... Je ne suis plus dans le métro mais dans la rue. Je ne veux plus partir en métro mais prendre le bus qui va vers la gare. Je cherche l'arrêt se trouvant prés de la station de métro "Les neveux du vieux Pantin" (célèbre station de métro du Paris du monde alternatif). Mais il y a un problème car il y a quatre arrêts qui portent presque le même nom autour de cette station. J'attends prés de l'un d'eux mais je ne sais pas si c'est le bon. Je me dis que s'ils portent tous à peu prés le même nom alors c'est que leurs lignes doivent toutes passer par la gare.... Mais, après réflexion, je me rends compte que mon raisonnement ne tient pas debout. Je quitte l'arrêt en me demandant où aller. Mais je me reprends et me dis que je pourrai tout de même prendre n'importe quel bus et il se rendra forcément à la gare. Je me souviens que j'avais déjà fait ça avec le train dans un rêve lucide. Et il me semble que je me trouve peut-être justement dans un ...



... Mais je me réveille juste avant de devenir lucide.
Il est 4H10...

HH1 :
Je lis une BD de Valentina (https://fr.wikipedia.org/wiki/Valentina) se passant dans Berlin juste après la chute du 3ème reich.J'ai du mal à comprendre l'histoire alors je reviens en arrière. Je tourne les pages... et je me rends compte que le début de l'histoire a complètement changé.

Il est 4H25.

HH2 :
Je parle d'un acteur célèbre avec une femme. Je me rends compte que je ne me souviens plus s'il vit encore ou s'il est mort. Je me trouve dans un monde étrange où les gens peuvent être vivants ou morts selon ce qu'on en décide (Je ne me rends pas clairement compte que je suis dans une HH).

Il est 4H45.

HH3 :
Des femmes parlent ensembles d'un beau camionneur aux larges épaules qu'elles sont repéré. L'une d'elle raconte qu'elle était au volant de sa voiture lorsqu'elle a roulé pendant plusieurs secondes prés de son camion et elle l'a vu par la fenêtre. Elle a alors eu l'impression de se trouver dans un univers alternatif où les secondes semblaient durer des heures.

Il est 4H50.

HH4 :
Je crois lire une BD dont le héro serait le camionneur de la HH précédente. Mais non : C'est en fait une BD de Superman. Je remarque que les pages sont alternativement en couleurs et en noir et blanc.

Il est 5H00.

HH5 :
Mes pensées sont incohérentes.... Je me retrouve dans le noir... Une voix d'homme, venant de ma gauche, dit : "Zéro huit !"... La lumière s'allume pendant une seconde, me laissant voir un homme nageant sous l'eau, une eau verdâtre... Je me dis "C'est tout ?"...

Il est 5H15.
Je tente une visualisation.
Je me vois sous les traits de la journaliste que j'envoie interviewer des personnages de rêve pour une quète d'Iktomi...

HH6 :
Je suis dans une rue. Je porte une robe dont la couleur est instable. ... Soudain la scène change : Je me trouve à présent devant une course automobile. Le circuit est circulaire et a un diamètre d'environ 50 mètres seulement. Je trouve ça ridicule...

Il est 5H40.

HH7 :
J'entends la voix de Johanne qui me dit : "Allo mon amour !... Je n'ai plus de crédit !"... Je me dis que c'est donc à moi, plutôt, de l'appeler...

Il est 5H50.






Note :
Mon passage lucide était vraiment une simple parenthèse trés courte

Note 2 :
Le thème récurrent de cette nuit était visiblement "un univers alternatif".

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 31-03-2023 à 10:35:38   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 31 Mars :

Je vais me coucher à 22H40 avec mon chat Papounet et je m'endors vite...

R1 :
... Je viens d'explorer le monde onirique avec un ami. Celui-ci va ensuite montrer les vidéos que nous avons prises à nos commanditaires. Mon ami entre dans une grande salle toute blanche et s'adresse à "Eux" en regardant vers le haut, mais ceux-ci sont invisibles comme s'ils étaient des sortes de divinités. Les vidéos qui leurs sont présentées montrent les rêves sous la forme de grandes bulles transparentes contenant chacune un décor. Les commanditaire n'en sont pas satisfaits car ces films ne montrent pas assez de choses. Je m'avance alors et leurs fait remarquer qu'en analysant bien les images on peut en apprendre de nombreux secrets. Ainsi la disposition des détails, des éléments de décors et des chemins dans les paysages contenus dans les bulles peut permettre de deviner où se trouve la porte secrète permettant d'y entrer. N'ai-je pas un bon sens de l'observation et ne suis-je pas doué pour les déductions ?



Je me réveille.
Il est minuit.
Je me rendors ...

R2 :
Je me repasse le même rêve mais en augmentant le nombre de bulles de rêves. Celles-ci se répartissent en plusieurs séries, chacune étant d'une couleur différente.

Je me réveille.
Il est 2H15.
Il me semble que je me rendors ensuite...

R3 :
C'est le soir et les deux ouvriers qui sont chargés de réparer mon installation électrique arrivent seulement maintenant. Comment vont-ils travailler alors que le soleil est déjà couché ? Et en plus ils vont devoir couper le courant ! Je vais donc me retrouver toute la soirée dans le noir ! Ils disent qu'ils vont arriver à travailler en s'éclairant avec des torches. Mais moi je ne suis pas d'accord : On ne peut pas faire du bon travail dans de telles conditions !...
Le scénario s'arrète ici...Je me demande ce que c'était que cette histoire. Etait-ce une simple rêverie ? Etait-ce une HH un peu longue ? Etait-ce un rêve un peu court ? Comment vais-je décrire ça dans le forum ? En fait je ne suis même pas certain que, tout de suite, je sois vraiment réveillé. Il est possible aussi que je me trouve dans un faux-réveil (J'aurai du penser à vérifier en faisant un test de réalité)...
... Mon esprit vagabonde longuement...
... Finalement je repense à mon rêve (lequel ?). Les évènements qu'il décrivait se passaient à quelle époque ? Il me semble que c'était pendant les croisades contre les Hussites de Bohême (Celà se passait en 1419-1436. Cette incohérence de mes pensées montre bien que je ne suis pas réveillé mais que je suis bien dans un faux-réveil.) Je cherche une carte d'Europe pour l'afficher dans le forum afin d'indiquer où se trouvait la Bohême. Mais celle-que je trouve ne représente que l'ouest de l'Europe.

Je me réveille.
Il est 4H00.
Je me rendors...

R4 :
Je suis chez des amis. Je vois une grande chienne grise entrer dans la pièce. Elle est très gentille alors je m'amuse à la faire courir avec moi d'une pièce à l'autre. Arrivé dans la dernière pièce je vois un grand chien mâle noir. Mes amis me disent de faire attention car la chienne est en chaleur et le mâle risque d'aller l'emmerder. Je veux donc prendre celle-ci dans mes bras... mais elle est trop grande et trop lourde...
(... Ellipse ...)
... Je viens de quitter la maison et je veux prendre le bus pour rentrer chez moi. Bruno et Christiane (mon ancien patron et sa petite amie) partent aussi et ils démarrent leur 2CV. Celle-ci roule lentement et j'avance à côté d'elle. Je fais un signe pour montrer que je n'ai pas l'intention de leurs demander de m'emmener dans leur voiture. Je regarde ensuite l'heure : Il est déà 11H55. Je ne pourrai pas avoir le bus; je rentre donc à pieds. Je cours pour couvrir plus rapidement les 5km qui me séparent de ma maison. Je vais de plus en plus vite. Je sens confusément que , si je le voulais, je pourrai accélérer à une vitesse fantastique car il me semble que je pourrai être dans un r...
Mais mon attention est attirée par une scène amusante : Un chien est assis sur le trottoir et regarde d'un air soupçonneux un chef cuisinier debout et immobile. Je regarde mieux : Ce n'est pas un vrai chef mais une silhouette en bois servant à porter et présenter le menu d'un restaurant. Pourtant il n'y a pas de restaurant à côté : On est en pleine campagne.



Je me réveille.
Il est 5H55.





Note :
Toujours plus de faux-réveils.
Et je me positionne aussi de plus en plus à la limite de la prise de lucidité.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 01-04-2023 à 10:37:17   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 01 Avril :

Je vais me coucher à 23H05, je lis un peu du Raduga puis je m'endors vers 23H20...

R1 :
On me fait tester la méthode Raduga. Je revis deux fois la même scène de suite : Je suis sur un petit lit carré placé sur un petit podium circulaire (tournant ?) et un public me regarde. Je dois tenter d'y faire un rêve lucide en employant une méthode Raduga directe. Je choisis d'utiliser la méthode de visualisation des HH... Mais ça ne donne pas de résultat. Je remarque qu'un long drap blanc est accroché au plafond et descend jusqu'au lit qu'il sépare en deux. Je ne sais pas à quoi il sert mais je décide de me placer dans la partie du lit située derrière lui, ainsi je pense que ça marchera bien mieux... Je refais donc une visualisation de HH et ...

... et je me réveille.
Il est 00H45.
Je me rendors...

R2 :
Je ne me souviens de rien du début de cette séquence de rêves... Je revois ensuite des fragments de la série "Scénes de ménage" avec l'actrice Marion Game qui vient de décéder...



Je me réveille.
Il est déja 3H15.
Je prends une Galantamine ou pas ?
Ho et puis non.
Je me rendors...

R3 :
J'ai été invité à un repas de famille par Jean-Claude , l'ancien mari de mon ex'. C'est l'anniversaire d'une grosse dame portant une robe à fleurs à manches courtes et un chapeau fleuri. J'apprends qu'elle vient à peine de se réconcilier avec la famille de Jean-Claude, la famille B.....Ca ne m'étonne pas : C'est une famille de bagarreurs où les gens se disputent souvent. Comme cadeau d'anniversaire on a offert à la dame une horloge murale très kitch en plastique. Son cadran est orné d'une image représentant un paysage de montagnes et chaque chiffre est entouré d'un cercle décoratif. Tout le monde a trop bu et les disputes commencent déja. Jean-Claude veut frapper la table de son poing mais il bouscule l'horloge et l'abime. Je vois que les cercles entourant les chiffres "1" et "2" sont cassés et forment deux trous. Je remarque en passant que la petite aiguille des minutes ne tourne pas dans le cadran centrale avec la grande aiguille mais dans un mini-cadran distinct placé sur le côté droit de l'horloge. Pas très pratique.
Jean-Claude s'énerve de plus en plus et finit par chasser la grosse femme de la table. Vexée, celle-ci prend son horloge et s'en va avec son mari. Elle va retourner en chez elle en barque car nous nous trouvons sur un grand navire de croisière.
Aprés son départ l'ambiance devient sombre, lourde et silencieuse. Je regarde les convives. Ils se ressemblent tous vachement. On voit bien qu'ils sont tous de la famille B....

Je me réveille.
Il est 5H00.
Je décide de faire un FILD afin d'induire des HH.
Mais cette fois-ci je les laisserai se développer sans les interrompre pour les noter à chaque fois...

Série de HH :

Je suis de retour sur le bateau avec la famille B....
Je remarque que nous nous trouvons dans une BD avec des dessins ressemblant à ceux de Hergé, le dessinateur de Tintin... Je comprends pourquoi : C'est parce que la grosse dame me fait penser au personnage de la Castafiore...

J'apprends que l'histoire de l'horloge cassée a été remplacée par une histoire de meurtre. Des inspecteurs sont lci pour mener l'enquète et trouver le coupable...

La HH ne ressemble plus à une BD. Je me promène sur le pont en attendant qu'elle se transforme en un vrai rêve...
J'arrive sur le pont réservé aux voyageurs les plus fortunés. Je remarque une jolie dame blond trés élégante. Elle porte une robe beige sans manches à la mode de l'entre deux guerres et un grand chapeau. Je m'en approche pour la draguer... Mais je vois qu'elle est penchée sur le bastingage car elle a le mal de mer et a envie de vomir. Comme elle est penchée j'en profite pour essayer de regarder dans son corsage...

La HH se déstabilise. peut-être à cause de mon "module automatique de censure"...

J'apprends que je ne suis plus dans un bateau mais dans un grand immeuble. On me fait remarquer que celui-ci a un étage de plus que tout à l'heure. C'est le genre de détail absurde qu'on peut voir dans les HH !...

Ca me fait revenir un souvenir (un faux souvenir ?). C'est trés confus.Tout à l'heure il me semble que j'avais fait un rêcve dans lequel j'avais dit : "C'est souvent comme ça dans les rêves !"... Est-ce à dire que j'aurai fait un rêve lucide que j'aurai ensuite oublié ?...

Mais j'analyse trop la situation et ça me sort de la HH.

Il est 5H25.

Je reviens dans la HH...
Je suis à présent dans une BD en noir et blanc de Valentina (J'en ai lue une avant-hier IRL). Celle-ci change sans cesse de tenue....

J'analyse trop cette HH et elle se déstabilise...

Je restabilise...
Maintenant la BD est en couleur. Valentina porte une veste noire et une petite jupe plissée à carreaux qui lui donne l'allure d'une écolière japonaise...

J'analyse trop cette HH et elle se déstabilise...

Jerestabilise...
Je suis à nouveau sur le pont du bateau et plus dans une BD. Je me promène en attendant que la HH devienne un vrai rêve...
J'entends un passager dire que le capitaine n'est plus Macron mais un homme dont le nom commence par un "J"...
Mon esprit commence à broder sur la lettre "J"...
Et la HH se déstabilise...

-


Il et 5H50.
Cette série de HH a donc duré environ 50 minutes.





Note :
Apparemment je n'étais plus assez fatigué pour me rendormir durant cette série de HH.
Je ne suis pas parvenu à la transformer en rêve lucide.
La prochaine fois il faudra que j'éviter de trop analyser ce que je vois : Ca déstabilise les HH.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 02-04-2023 à 11:05:06   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 2 Avril :

Je vais me coucher à 22H50 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je suis peut-être en sommeil lent et je repense à mes rêves. je me demande si je les fais bien moi-même ou si ce sont des scènes toutes faiytes qu'on m'envoie. Je pose la question à mes rêves eux-mêmes. Ceux-ci m'apparaissent sous la forme d'une sorte de grande bande constituée de fibres végétales. Oui ce sont bien mes rêves et je les fais moi-même, et ensuite je les retranscris. Je me souviens que je les recopie tous très soigneusement. Je les regarde à nouveau. Ils ressemblent à une série de wagons en fibres végétales qui roulent sur des rails (C'est probablement le fameux "train des rêves" qui symbolise la suite des séquences de 90 minutes).



Je me réveille.
Il est 00H50'.
Je me rendors...

R2 :
Je discute avec un militant écologique qui m'explique que ses actions le conduisent parfois en prison. Ce qui l'ennuie c'est que son nom commence par un "A". Or les conditions de détention sont plus dures pour les premières lettresde l'alphabet. Il se demande que faire. devrait-il changer de nom ?.

Je me réveille.
Il est 3H40.
Vais-je prendre une Galantamine ?
Ho et puis non.
Je me rendors...

R3 (FE):
Je crois me réveiller et je me retourne d'un quart de tour sur moi-même. Soudain je me souviens que, pour faire des rêves lucides par la méthode indirecte de Raduga, il ne faut surtout pas bouger lors de son réveil. Je me retourne donc d'un quart de tour en sens inverse afin de revenir à ma position initiale. Voila : Ainsi j'ai annulé mon mouvement. (Je ne saurais pas dire si c'est de la bétise ou de l'humour de ma part). Maintenant je peux essayer la méthode Raduga...

(...)

R4 :
J'ai remarqué que les lettres qu'on m'envoit de Tunisie ne me parvenaient jamais (C'est vrai IRL). Je décide donc de faire un test pour vérifier ça. Je vais à la poste pour envoyer une lettre vers la Tunisie, ainsi on verra si, dans l'autre sens, le courrier arrive bien à destination. Je mettrai même un chèque ou un billet de banque dans l'enveloppe pour voir si des voleurs interceptent l'argent au passage. La préposée me fait remplir un papier et me fait payer. J'avais oublié qu'il fallait payer aussi cher. La préposée me donne ensuite un reçu et me dit : "Le reçu dans l'enveloppe, Monsieur !" Quoi ? Je dois mettre le reçu dans l'enveloppe ? Mais je l'ai déjà cachetée. Je vais devoir la rouvrir alors. C'est chiant car ça va l'abimer. Et les policiers tunisiens que je vais prévenir ne pourront pas vérifier si des voleurs ont tenté de l'ouvrir au passage pour regarder ce qu'elle contient.



Je me réveille.
Il est 5H15.
Je me rends compte immédiatement que je viens de me réveiller et je ne bouge pas.
C'est trés rare quand je me retrouve dans cette situation.
Mon rêve R3 à probablement apprêté mon esprit à ça.
Je peux donc tenter la méthode Raduga ...
... Mais celle-ci échoue.
Tant pis.

HH1 :
Une voix de femme dit : "Monsieur Alexandre Dumas fils aura une envie !"

Il est 5H35.

Je décide de laisser mes HH se succéder et s'enfoncer progressivement sans les arréter...

Série de HH :

Je vois une BD en noir et blanc (peut-être une BD de Corto Maltèse). On dirait que le héro se trouve à Venise. Mais je me dis que le décor vénitien que je vois derrière lui n'est peut-être qu'un dessin sur une affiche devant laquelle il se tient. Je regarde les cases précédentes de la BD pour vérifier. Je ne vois de place pour une affiche sur aucune des maisons qui sont représentées. mais celles-ci sont assez sombres...

Je vois à présent une femme brune qui s'apprête à démarrer dans une voiture de course. Une autre femme arrive pour apporter du matériel. Elle est trés maigre, a un long nez et porte un bonnet.Elle prend ensuite place à droite de la conductrice pour profiter de l'occasion pour faire un tour en voiture avec elle...

J'ai conscience de voir une HH et je me projette dedans, remplaçant la femme maigre et prenant place à droite de la conductrice. J'attends qu'elle démarre pour voir si sa voiture va me conduire dans un rêve. la scène est très réaliste : Je sens même l'odeur des sièges noirs en simili-cuir qui sont chauffés par le soleil. Je sens même le contact de mes jambes nues contre les sièges brûlants. Mais pourquoi sont-elles nues ? Je constate alors que je suis un petit garçon en culotte courte et que c'est mon père qui est au volant. je me trouve donc à présent dans un souvenir d'enfance...

Il est 5H55.
Je retourne dans les HH...

Série de HH :

Je vois la silhouette sombre d'une maison à contre-jour devant un ciel gris et nuageux. J'observe la scène par la vitre d'une voiture...

J'ai maintenant l'impression d'être au moyen-âge, je ne sais pas pourquoi. Je regarde mon chat Papounet et me demande s'il a conscience d'être le chef de famille de mes sept chats (IRL il est en effet le père de cinq de mes chats).

(.....)

Des policiers entrent chez moi et emportent deux objets avec eux. C'est dans le cadre d'une enquête qu'ils mènent. (Scène inspirée d'un souvenir)...

Il est 6H145.
Je retourne dans les HH...

HH isolée :
Je viens d'installer mon bureau dans un petit local que je loue. Je connais les lieux : Avant ils étaient bien plus grands. Le mur du fond a été construit récemment. Je me souviens que, avant, il y avait derrière une salle de cinéma... ou alors une galerie marchande... Deux souvenirs (réels) sont en train de se mélanger dans mon esprit...

Il est 6H25.




Note :
Je pense que le rêve R4 est une reprise symbolique du rêve précédent (R3).
L'enveloppe que j'ouvre et referme dans R4 représente le rêve (état de phase) dont je sors puis veux y retourner dans R3.

Note 2 :
Et encore un faux réveil.
J'en fais presque chaque nuit maintenant.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 03-04-2023 à 09:22:41   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 3 Avril :

Je vais me coucher à 22H25 et je m'endors rapidement...

R1 :
Mon père rentre sa voiture dans le garage. Mais avant d'en atteindre le fond, il a l'idée de tourner à droite et range la voiture perpendiculairement à sa position habituelle. C'est original cette méthode, et ça permet de ... je ne sais plus quoi. Il faudra que je dise à Johanne de l'utiliser lorsqu'elle viendra mettre sa voiture chez moi.

(...)

R2 :
J'habite un appartement en haut d'un grand immeuble. Contre la fenêtre on a placé une table et mon chat dort dessus, installé sur une couverture. Mais il se trouve juste en bordure de la fenêtre qui est ouverte et mon père craint qu'il ne bouge en dormant et ne tombe dans le vide. Et nous n'osons pas le réveiller car il risquerait de bouger. Heureusement il se réveille de lui-même... et il commence à regarder les oiseaux qui volent. Mon père craint qu'il n'essaie de sauter sur eux et passe par la fenêtre. Je le rassure : Les chats ne sautent pas sur les oiseaux qui sont hauts dans le ciel. Il y aurait eu du danger s'il y avait eu une rambarde de balcon devant la fenêtre car des oiseaux auraient pu se poser dessus, et là le chat aurait pu vouloir sauter sur eux.

(...)

R3 :
Je repense à la nouvelle façon de garer la voiture inventée par mon père. Elle laisse libre un angle mort dans le garage où je vais pouvoir ranger des choses ...

Je me réveille.
Il est 3H05

HH1 :
J'ai entendu du bruit, comme si on avait frappé à la fenêtre.... Impossible : On est en pleine nuit... et puis je suis tout en haut d'un immeuble, comment quelqu'un pourrait venir à la fenêtre ? (Je me crois encore dans l'appartement du rêve R2.)

Il est 3H20.

Je suis près de la fenêtre et je dis : "Je tente le coup : Je vais tenter de lui expliquer pour la 186ème fois (comment garer la voiture) !"

Il est 3H40.

HH3 :
Je revois la voiture garée dans le garage.

Il est 3H55.
Je me rendors ...

R4 :
Je vais chez une amie avec mon ordinateur portable. Je le pose à côté du sien. Je ne comprends pas : Comment se fait-il que son ordinateur soit incapable de se connecter à Internet ? Le mien en est capable et il est posé à côté. Il devrait être capable de lui retransmettre sa capacité.

(...)

R5 :
Je me suis acheté une grande maquette d'usine construite avec un assemblage de briques "Legos" en plastique. C'est une belle maquette pleine de détails, elle a un aspect futuriste et ressemble à un vaisseau spatial. Je l'ai posée sur mon lit mais elle est tellement grande qu'elle en dépasse. Je l'ai donc stabilisée avec des pilliers en "Legos". Mais où vais-je dormir cette nuit ? En voyant la tête de ma mère, je comprends qu'elle doit me prendre pour un fou. J'ai une idée pour dégager mon lit : Je vais démonter la maquette. Mais est-ce possible de désassembler les briques ou sont-elles collées ? Je soulève légèrement la maquette pour voir ... mais celle-ci est déstabilisée et se met à tourner sur elle-même. J'essaie de la retenir mais elle heurte la grande vitrine d'un magasin (on n'est donc plus dans ma chambre). Heureusement que la vitrine ne s'est pas brisée car sinon j'aurais du payer les dégâts. Je comprends pourquoi la vitre a résisté : Elle est en plexiglas. Mais elle a tout de même été enfoncée et penche de 45°.
Trois jeunes asiatiques sortent du magasins et engueulent une sorcière car ils prétendent que tout est de sa faute. (Au début je semble m'identifier à elle, puis je comprends qu'elle est une personne distincte de moi). Elle sort alors un objet qui semble lui servir de baguette magique. Ca ressemble à une paille métallique à mathé (paille munie d'un filtre dont se servent les Argentins pour boire le mathé). Et elle le brandit d'un air menaçant...
(... Ellipse ...)
...Je suis emmerdé car, à cause de cette histoire, je n'ai pas eu le temps de réviser mes cours. Or les examens auront lieu dans moins d'un mois. Le prof' propose une solution : Je pourrai venir tous les soirs au lycée, pendant la durée des vacances, et il m'aidera à réviser. C'est gentil de sa part, bien que je ne sois pas enchanté à l'idée d'aller au lycée pendant les vacances...
(... Ellipse ...)
...Me voila revenu dans l'histoire précédente. Les trois asiatiques réapparaissent et mettent la sorcière en fuite. Je comprends qu'elle les avait fait disparaitre en les rapetissant et en les emprisonnant à l'intérieur de sa "baguette magique". Mais comment ont-ils pu en ressortir ? Je comprends que c'est parce qu'ils possédent trois billets de banque magiques. Ce sont des talismans chinois. Ils posent tous les trois fièrement pour que je les prenne en photo. L'un d'eux brandit les billets puis les met dans sa poche de devant en les laissant dépasser pour qu'on les voit bien.

-


Je me réveille.
Il est 6H30.



Note :
C'est étonnant comme deux thèmes différents se sont entrelacés dans mes rêves et mes HH. Tant dans mon 1er cycle que dans mon 2ème.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2910 messages postés
   Posté le 03-04-2023 à 11:03:51   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

intéressant ta paille a mathé ((ou maté ?? ))

ça pourrait servir pour les tisanes d'herbes diverses que je fais parfois

Macron va-t-il tenir ??
ET SA PREMIERE MINISTRE ??????

ON EST A L'AUBE D' UN CHANGEMENT IMPORTANT
((l'Ours va sortir ses griffes .... )) parait-il ....

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 03-04-2023 à 22:02:44   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Demain ca va changer !

On va passer du Lundi au Mardi !!!!

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 04-04-2023 à 14:20:51   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 4 Avril :

Johanne m'a demandé un rêve lucide pour cette nuit. Ca va me motiver.
Je vais me coucher à 22H35 et je m'endors vite...

R1 :
Rêve presque totalement oublié. Je sais seulement que je parlais de rêves lucides avec quelqu'un ...

(...)

R2 :
Rêve presque totalement oublié. Je sais seulement que je disais à quelqu'un "Chacun utilise la méthode qui lui convient le mieux !"...

(...)

R3 :
Rêve blanc, totalement oublié.

Je fais un micro-réveil.
Ca me permet de mémoriser que j'ai eu trois rêves.
Mais ça ne me laisse pas le temps de mémoriser leur contenu.
Je me rendors aussitôt...

R4 :
Je me trouve dans un grand appartement avec des hommes qui bavardent sur l'actualité et la politique. Leur humour de mauvais goût et leurs réflexions anti-françaises éveillent ma méfiance. je finis par comprendre que ce sont des sortes de terroristes qui préparent de mauvais coups. Ou alors ce sont des trafiquants de drogue (Hier, IRL, j'ai justement entendu à la radio que des trafiquants menaçaient de s'en prendre aux membres des familles royales de Belgique et des pays bas). Les propos tenus par leur chef me dégoutent de plus en plus et je me demande ce que je fais avec cette bande.
J'en arrive à la conclusion que je dois être une sorte de héro qui s'est infiltré parmi eux pour les espionner. Je commence peu à peu à comprendre que je ne suis pas dans le monde réel et que tout ça n'est qu'une sorte de scénario de film onirique.
Un des hommes appelle son chef dans une petite pièce pour lui montrer quelque chose. Je les suis d'un air innocent. Je vois le chef qui se penche pour consulter des documents, des textes, des photos en rapport avec un attentat qu'il projette de faire. Je m'approche discrètement de lui. Je regarde l'arrière de son cou bien dégagé. J'hésite une seconde... puis je sors un grand peigne métallique avec des dents très pointues ... et je lui plante brutalement dans son cou, lui disloquant les vertèbres !
Je m'enfuis, poursuivi par le reste de la bande. Je me retrouve sur le toit d'un immeuble. C'est un cul de sac. Mais ma lucidité a peu à peu augmenté et elle atteint maintenant son maximum. Je sais que je possède tous les pouvoirs dans ce scénario alors je saute dans le vide. Au lieu de m'écraser sur le trottoir, je reste suspendu en l'air. Soudain un flash lumineux transforme mes vêtements en collant jaune de super-héro. Je me martèle la poitrine en poussant le cri de Tarzan. Je suis un super-héro et les terroristes ne peuvent rien contre moi ! (Inconsciemment je m'identifie alors à "Marpel" le super-héro du monde onirique qui porte un collant jaune et dont j'avais déjà rêvé une fois, je le comprendrai à mon réveil). Je m'amuse comme un fou à jouer à faire ce que je veux de ce scénario qui devient de plus en plus délirant. Je décide ensuite de me téléporter loin des terroristes pour me mettre en lieu sûr. Je disparait dans un flash lumineux et ...
(... Ellipse ...)
... La téléportation s'est mal passée car elle a provoqué une ellipse et ma lucidité est en chute libre. Je me retrouve le lendemain et je vois que les journaux affichent mon portrait-robot. Pas étonnant : De nombreux passants m'ont vu flotter dans les airs au-dessus de la rue et ils ont pu observer mon visage (Apparemment je ne portais pas mon masque de super-héro). Mais mon portrait n'est guère ressemblant : J'ai un visage rouge et bouffi et mes yeux sont exorbités. Mais même si on me reconnaissait, je m'en moque car dans ce monde je me sais invulnérable.
(... Ellipse ...)
Ma lucidité s'effondre. Je vois un homme portant un grand manteau noir qui arrive. C'est un inspecteur de police (joué par l'acteur Fabrice Luchini). Je sais qu'il veut traquer les terroristes mais qu'il veut me coffrer moi aussi. Mais je "sais" également qu'à la fin de ce scénario, il comprendra que je ne suis pas une menace et il s'alliera avec moi. Je le vois dans un grand appartement aux lumières tamisées. Il communique par vidéo avec ses hommes grâce à des écrans posés sur de petites tables placées dans chaque pièce. Mais ces écrans sont invisibles : On voit juste un trou dans les tables à l'endroit où ils devraient être posés ! Je comprends que ce "film" n'est pas encore terminé et que, lors du montage, les techniciens en effets spéciaux incrusteront numériquement les écrans aux endroits voulus.

-


R5 :
Un jeune homme demande que, pendant son absence, on passe ses playlists lors d'une soirée organisée par ses copains. On lui fait remarquer que ses playlists ne contiennent que deux chansons qui alternent et se répètent en boucle. Il répond que c'est normal : Il aime qu'il y ait peu de chansons que les gens peuvent mémoriser facilement plutôt qu'une longue symphonie que les gens oublient rapidement après l'avoir entendue...
Il me fait écouter un disque. C'est un solo de trompette, trés lent. Je lui dis que je viens de prendre conscience que la trompette est un de mes instruments préférés quand on en joue ainsi : Avec une musique calme et mélancolique. D'ailleurs je sens la mélancolie m'envahir...

Je me réveille.
Il est 3H00.
Je me prends une Galantamine ?
Bof, pas besoin : Je viens d'avoir un rêve lucide, même si la lucidité n'était pas parfaite.

HH1 :
Je vois deux étranges engins. Le 1er est une voiture orange surélevée dont les roues sont fixées au bout de longues tiges, des sortes d'échasses. Le 2ème,, qui roule à sa droite, est une voiture coupée en deux. Seule sa partie droite est présente.

Il est 3H45.
Je tente un endormissement lucide.
J'entends ma respiration s'approfondir comme si je dormais déjà.
Je continue... et ça provoque une autre HH...

HH2 :
Je suis dans une petite pièce avec un homme. Nous installons deux couvertures sur le sol. Je lui dis qu'il n'aura qu'à s'allonger sur celle-là et moi je m'installerai sur celle-ci. Nous attendons deux charmante femmes qui doivent venir nous rejoindre pour faire du HC avec nous...

Il est 3H55.

HH3 :
J'ai tout oublié de cette HH.

Il est 4H20.
Je me rendors...

R6 :
Je suis avec mon ex et je marche en direction de la place de ma ville. Je la devance puis je m'arrète pour qu'elle puisse me rejoindre. Je lui dis : "A la fin du mois, ce sera la première fois de ma vie que je n'aurai plus rien à faire ni rien à attendre !" (Apparemment je veux dire que je serai au chômage). J'arrive à l'arrêt de bus et je veux préparer de l'argent pour payer ma place. Mais ma poche est vide : On m'a volé mon portefeuille ! Je veux regarder si je ne l'aurai pas mis dans mon sac... mais je n'ai plus celui-ci : A la place c'est une sorte de caddie que je traine. Dedans il y a divers produits : Une bouteille d'entre noire marquée "ink", plusieurs boites de margarine, etc... Ce sont des trucs que j'ai trouvé et ramassé. Mais j'ai du en perdre en route car le caddie est troué. Je repense à mon portefeuille volé. C'est chiant car je me retrouve sans CB et sans carte vitale...



Je me réveille et suis bien soulagé.
Il est 5H30.

HH4 :
Une femme me demande depuis combien de temps je suis dans cette situation (sans travail et sans portefeuille). Je réponds que ça fait environ deux semaines.

Il est 5H55.

HH5 :
Je vois plein de vêtements par terre dans ma cuisine.

Il est 6H20.

HH6 :
A ma montre il est 6H55.

Mal vu : En fait il n'est que 6H25.





Note :
Une fois de plus il suffit que Johanne me demande un rêve lucide pour que j'en fasse un.
C'est donc un JILD (Johanne Inducted Lucid Dream)

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 05-04-2023 à 09:16:51   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 5 Avril :

Je vais me coucher à 22H35 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je regarde un homme qui vit des aventures dans un monde fantastique. J'ai tout oublié de ses aventures mais il me semble qu'il avait affaire à une grande créature tentaculaire me faisant penser au "Cthulu" de l'écrivain Lovecraft. Je trouve ça étonnant qu'il y ait cette créature dans son rêve... Car je sais très bien que tout ce que je vois n'est qu'un rêve. (Je ne suis pas dans un rêve lucide. En fait je crois plutôt regarder le rêve d'une autre personne. Ou alors je crois que je me trouve dans le même monde onirique que lui et, dans ce cas, je suis en train de rêver que je rêve.)
Lorsque l'histoire prend fin (est-ce à dire qu'il vient de se réveiller ?), je vais discuter avec cet homme et je lui explique que tout ce qu'il vient de vivre n'était qu'un rêve. Mais il refuse de me croire ... et ça m'exaspère.



R2 :
... Rêve dont je n'ai pas pu retenir le contenu...

(...)

R3 :
Pour aider ma mère je passe l'aspirateur à sa place. Lorsque j'ai terminé, j'examine l'engin de plus prés. Je reconnais le vieil aspirateur qu'elle utilisait dans mon enfance. Ca me rend nostalgique de le revoir. Je l'examine de plus prés, regardant chaque détail... Je me souviens que je m'étais inspiré de cet aspirateur pour dessiner une moto volante dans une de mes BD (véridique IRL : https://www.webamag.fr/fr/celui-qui-dormail-dans-l-39-eacute-terniteacute-/e9/9111/planche.html)...
Je me mets alors à réfléchir et à imaginer un scénario de science-fiction... Je passe peut-être en sommeil lent car je ne vois plus que les images des décors alors que les personnages sont seulement pensés mais pas visualisés...
Je vois une immense tour futuriste en métal. A son sommet se trouve une grand plateforme ronde. Elle sert de terrain d'atterrissage pour les engins volants qui, chaque semaine, apportent les équipes d'ouvriers venant travailler ici. On est lundi matin et la tour est restée déserte pendant tout le week-end. Je me trouve dans l'engin volant qui apporte la première équipe d'ouvriers de la semaine. Chaque jour une nouvelle équipe arrive et c'est le vendredi qu'il y a donc le plus de monde ici au travail.... On est maintenant vendredi. Et c'est alors que la tour se trouve brusquement attaquée par une flottille d'astronef aliens. Heureusement ceux-ci sont repoussés...
Je m'imagine maintenant dans un vaisseau alien. Sur un écran de contrôle je vois une carte. Elle représente l'endroit que nous survolons : Le sud d'une grande forêt vierge. Un point lumineux y localise le lieu exact où nous sommes en train de nous poser. Une fois descendus, les aliens prennent contact avec une tribu d'indiens vivant dans la forêt. Ils essaient de les convaincre de ne pas adopter le style de vie des Occidentaux car ceux-ni ne font que polluer la planète. Les indiens sont finalement convaincus alors les aliens élèvent un gros poteau blanc et orange et en font un monument commémoratif en souvenir de ce jour historique. Puis ils remontent dans leur engin et repartent. Moi je reste sur place et examine le poteau... et je me rend compte que ce n'est qu'un mégot de cigarette. Je comprend alors que les aliens étaient donc d'une toute petite taille. Et je me demande même si les indiens qu'ils avaient contactés n'était pas plutôt une colonie de fourmis. Je trouve toutefois amusant de voir qu'un mégot puisse servir de monument servant à célébrer l'écologie.





Je me réveille.
Il est 4H25.
Je tente un endormissement conscient.
J'entends un bourdonnement dans mes oreilles. C'est mon "son interne" dont je laisse l'intensité monter, monter ...

Série de HH :
Je suis en train de peloter les seins d'une femmes brune aux cheveux courts...
... Heu... C'est vraiment de ça dont je veux rêver si je fais un rêve lucide ?...
... J'ai l'impression de sombrer dans le noir, dans un état où la mémorisation est impossible (peut-être que je suis à la limite de l'endormissement ?)...
... J'ai l'impression de re-émerger lentement et j'entends de la musique...
... C'est un homme qui joue de la guitare en chantant un chant de révolte...
... Je "sais" que c'est mon gendre (IRL je n'ai aucun gendre)...
... Je m'adresse à un autre homme et parle sur le dos de mon gendre. Je dis : Il faut faire attention à Julien car c'est un révolté !"...
... Mais je dis ça pour rire car Julien est inoffensif : Il n'y a que les paroles de ses chansons qui sont agressives...
... J'ai l'impression d'émerger...

Il est 5H05.

HH1 (Apparemment très enfoncée) :
Je rencontre un homme blond dans la foule. C'est l'impressario d'une sorte d'héroïne célèbre qui vit des aventures dans le monde onirique... Je n'ai pas pu mémoriser la suite...

Il est 5H35.

Je note mes rêves.
Alors que je vais me lever, une nouvelle HH apparait...

HH2 :
On frappe à ma porte. J'ouvre et me trouve devant un homme portant une blouse bleue de travail. Il est assez petit, brun et porte une légère barbe. Il me semble qu'il est déja venu. Ce doit être un ouvrier qui fait du porte-à-porte pour proposer ses services : Elagage d'arbres ou démoussage de toitures... Mais non, il me dit : " Je viens vous rendre votre lime à ongles !"

Il est 7H05.




Note :
J'arrive de plus en plus à prendre conscience que certains de mes rêves sont pauvres et éléments visuels et reposent surtout sur des éléments uniquement pensés.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 06-04-2023 à 09:38:25   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 6 Avril :

Je vais me coucher à 22H20 et je m'endors vite...

R1 :
Je crois me réveiller. Je viens de faire un long rêve d'aventure (que j'ai oublié). En fait c'est un rêve induit artificiellement car je participe à une sorte de jeu, une compétition onirique dans laquelle je dois affronter diverses épreuves et énigmes (J'ai donc fait un rêve à l'intérieur d'un rêve). Je viens de sortir de ce jeu car je dois aller au wc. J'y vais donc mais, à mon retour, des personnes sont dans le couloir pour me contrôler et me posent plein de questions : Suis-je vraiment allé au wc ? En ai-je profité pour boire quelque chose ? Pour manger quelque chose ? Pour me doper ?... Une fois que cette formalité est remplie je retourne me coucher et je me rendors pour retourner dans le jeu...

Je me réveille.
Il est 2H15.
Je me rendors...

R2 :
Je crois à nouveau me réveiller... C'est le matin et je n'ai pas les idées très claires (je me demande si je ne suis pas en train de vivre la suite du rêve précédent). Je décide donc de sortir faire un tour dehors pour bien me réveiller. Je sors apparemment de la salle des fêtes de ma ville puis je traverse la place. Soudain un souvenir me revient : Je me souviens du début du rêve précédent. J'y voyais un réfrigérateur noir. J'aurais du emporter mon carnet de rêves avec moi pour pouvoir y noter ça tout de suite.
Je me regarde et constate que je porte une sorte de débardeur de femme. Il est violet... puis vert clair. Malgré la fraicheur matinale je n'ai pourtant pas froid. J'espère que je ne porte pas des pantoufles et mon pantalon de pyjama. Mais non : J'ai mes chaussures noires habituelles et un jean... mais ils sont maculés de taches de farine. Je me secoue mais sans succès. Je me sens ridicule vêtu comme ça alors je décide d'écourter ma promenade et de me contenter du tour du pâté de maisons. Je passe devant la poste puis je commence à laisser vagabonder mes pensées...

J'imagine une scène (c'est donc une rêverie enchâssée à l'intérieur d'un rêve) : Je rencontre une jeune femme blonde. C'est la fille de "Zébulon", un ami de mon père. Elle me demande si je la trouve mignonne. Je lui réponds que oui... mais que je ne veux pas sortir avec elle. Je n'en dis pas plus pour ne pas la vexer mais je la trouve trop instable et trop inconstante en amour pour moi...

Je repense au souvenir de rêve qui m'était revenu. Je dois vite le mémoriser maintenant en marchant car sinon je risque de l'oublier avant d'être rentré. Je me repasse donc ce rêve dans ma tête (c'est donc un souvenir de rêve enchâssé à l'intérieur d'un rêve) ...

Dans ce début de rêve je vois un réfrigérateur blanc ultramoderne avec plein de boutons de réglages. Je veux les manipuler mais les boulons se mettent à tourner touts seuls dans mes mains. Je montre ce phénomène étrange à une amie qui se trouve là : l'actrice Claire Chust (encore elle !). Je lui montre aussi que la porte du frigo ferme mal. Elle semble déformée et il y a un espace par lequel on peut voir l'intérieur. Claire commence alors à m'expliquer le fonctionnement d'un réfrigérateur. Je suis étonné qu'elle possède de telles connaissances techniques...
Je regarde à nouveau le frigo. Il est devenu noir. Je me souviens alors d'avoir vu le même frigo noir dans un autre rêve. Je visualise l'image de cet autre frigo et je la superpose au frigo qui est devant moi. Ce sont bien les mêmes... bien qu'un des deux soit légèrement plus large que l'autre...



R3 :
... Pour la 3ème fois je crois me réveiller. Je me lève et bavarde avec d'autres personnes qui participent à cette compétition onirique. Sur un bureau je vois des papiers, des livres, un cercle gradué et divers autres objets. Je comprends que c'est du matériel permettant à un marin de faire le point en mer. Un de mes collègues joueurs me dit que je peux prendre quelque chose si je le veux. Mais je réponds que je ne peux pas car ces objets appartiennent à quelqu'un qui s'en sert. En effet je vois un cahier ouvert avec des notes écrites dessus. J'essaie de lire ... mais il y a plein de termes techniques que je ne comprends pas.
Je ramasse un petit dépliant que je prends pour un horaire de trains et je l'ouvre. Dedans il y a une carte de l'Amérique du nord. Un grand double-circuit est représenté dessus. Un trajet en vert traverse tout le sud du Canada de l'est vers l'ouest et un autre trajet en rouge traverse tout le nord des USA de l'ouest jusqu'à l'est. Je comprends que c'est un grand circuit pour un rallye automobile. Je dis : "Je vois ce que c'est. C'est pour le grand prix d'Amérique !"...

Je me réveille.
Il est 3H05.

HH1 :
Je me dis que mon voyage a commencé il y a 5 à 6 ans. Mon ticket de retour ne doit plus être valable maintenant.

Il est 4H05.
Je me rendors...

R4 :
Il va être midi et je ne me suis pas encore lavé. Je traine à moitié nu et j'aimerai aller me laver mais tout le monde me retarde...
Ma mère me demande de regarder une grande tache bleue qu'elle a dans son dos.
Mon père me dit que ma mère commence à devenir vieille et ajoute : " S'il le faut je recommencerai à travailler !"
Je vais enfin dans la salle de bain. J'y vois une femme enroulée dans une serviette assise sur le radiateur. Elle me retarde en me racontant des histoires qui ne m'intéressent pas. Elle me dit que la chanteuse Dalida est morte en ayant une réputation de femme vertueuse alors que, dans une certaine partie de sa vie, elle couchait avec tous les hommes... même avec des nazis. Et ça, elle a du mal à le digérer.
Mon père vient me demander quelque chose mais je lui réponds que je ne suis pas encore lavé et que j'aimerai qu'on me laisse tranquille.
Plusieurs bassines sur le sol de la salle de bain m'empèchent de fermer la porte alors je veux les poser sur le radiateur, à gauche de la femme assise. Mais il n'y a pas assez de place et les bassines tombent. Et la femme ne se recule même pas pour faire un peu de place. Ca m'énerve.
Mon père revient et me montre un papier jaune sur lequel est décrite une étude expliquant que se laver est mauvais pour la santé. Ca m'exaspère et je dis : "Alors on ne peut plus se laver avec de l'eau, on ne peut plus boire des liquides, on ne peut plus manger des aliments solides, on ne peut plus respirer de l'oxygène gazeux, alors que doit-on faire ? On doit se laver en se frottant avec du sable (comme les Thibétains) et manger des aliments liquides ? Et pour boire et respirer comment devra-t-on faire ?"



... Je me réveille tout en continuant à prononcer ce discours dans ma tête.

Et j'ai une hallucination hypnopompique alors que je suis bien réveillé...

HH2 :
Je remarque que, pendant une minute, j'entends la radio, faiblement, dans mon oreille gauche. C'est une voix de femme. Je reconnais la station : C'est RTL.


Il est 6H50.




Note :
Mes faux réveils commencent à se développer de manière monstrueuse.
Mais hier soir Johanne m'avait dit : "Demain j'espère que tu vas sortir du lourd dans les rèves".
Pour du lourd ça a été du lourd !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 07-04-2023 à 11:34:16   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 7 Avril :

Je vais me coucher à 22H30 et je m'endors tout en visualisant un vicking jouant du tambour chamanique dans un paysage de fjord grandiose... Ce qui semble n'avoir eu aucune influence sur les rêves qui ont suivi...

R1 :
J'ai tout oublié de ce rêve... à part qu'on y parlait d'une certaine "Madame Da Santos".

(...)

R2 :
Quelqu'un me dit qu'il a lu un article expliquant qu'on vient de prouver que les hommes du néolithique étaient violents et non pas pacifiques et que leur société n'était pas matriarcale comme on le croyait. Je réponds que, dans un lointain futur, des archéologues retrouveront peut-être des magazines pornos de notre époque. Et, en voyant plein de photos de femmes à l'intérieur, ils s'imagineront alors que notre société était matriarcale.

(...)

R3 :
J'avais offert un objet à ma cousine Corinne et le lui avait attaché au mur avec un crochet. Initialement ce crochet servait à le fixer sur un sac. Un sac "Astral" (nom de la marque ?). Corinne me demande si je n'ai pas un autre crochet pour mieux le faire tenir. Il faudra que je regarde s'il en reste un sur le sac...

Je me réveille.
Il est 2H55.
Je prends une Galantamine.
Ma chatte Bistouille vient me rejoindre sous les couvertures.
Je n'arrive pas à me rendormir.
C'est chiant, j'ai peur que l'effet de la Galantamine se dissipe.
Je fais plusieurs visualisations en vain...
Finalement je me rendors enfin...

R4 :
Je vois une foule rassemblée autour d'une place. Je m'approche pour voir ce qui se passe. Au contre de la place il y a des hommes debouts immobiles. Soudain ils s'animent et exécutent une sorte de chorégraphie avec plein d'acrobaties compliquées (Dommage que je ne me souvienne de rien de leur spectacle). Lorsqu'ils ont fini je m'éloigne...

Soudain je m'exclame : "Ce que je viens de voir c'était un spectacle de rêve ! J'étais dans un rêve !"... Je me dis que je dois vite mémoriser et noter tout ce que je viens de voir car je sens que tout est déjà en train de s'effacer peu à peu de mon esprit. Je prends un stylo-bille et une feuille de papier pour écrire... mais non : Ce n'est pas du papier mais une chemise plastifiée que j'ai dans la main. Je fouille dans mon sac pour trouver du papier... Et, dans le fond, je trouve trois albums de BD. Je me souviens : Il y a deux semaines je les avais achetés puis complètement oubliés dans mon sac. Ce sont des recueils d'histoires de "Barbarella". Il y a le recueil des numéros "5 et 6", le recueil des numéros "2 et 3" et le recueil du numéro "1". Ca va : J'ai donc la totalité des premières histoires. Il me faudra continuer à acheter la suite des albums chaque semaine pour avoir la série complète...
Penser à tout ça a fait baisser ma lucidité. Je me dis cependant qu'il me faudra me souvenir que ces trois BD sont dans mon sac, afin que je puisse les récupérer à mon réveil...
Mais un homme arrive et commence à me parler... ce qui me fait perdre ma lucidité...

... Je traverse ensuite une séquence confuse et non-mémorisée...

... Je ne sais pas si je suis toujours dans le même rêve ou dans un nouveau. J'ignore aussi si je suis toujours avec le même homme ou avec un autre. Tout ce que je sais c'est que je suis venu me promener à Lille avec un inconnu. Je me dis que je suis stupide : J'aurais du téléphoner à mon ami Xavier qui habite prés de Lille pour lui proposer de nous rencontrer plutôt que de m'encombrer de cet homme que je ne connais pas. Je lui demande : "Ou voulez-vous qu'on aille ?" et il me répond : " Par là !" puis il m'entraine dans une rue pavée et peu fréquentée. Il semble bien connaitre le coin...

Nous entrons dans un bar. Le barman nous demande aussitôt ce que nous voulons. Je demande une eau minérale non-gazeuse (car le gaz me donne le hoquet). Il me répond qu'il n'a que de l'eau gazeuse. Je demande alors un Orangina. Il me dit : " Ca j'en ai !" et il me montre une bouteille de ... Fanta orange. Je réponds "Ca ira. Je secouerai la bouteille pour en faire partir le gaz !" Il me débouche donc la bouteille et la pose sur le comptoir. Je regarde vers ma gauche pour voir où se trouve l'inconnu qui m'accompagnait. Je vois deux hommes à une table. Mon inconnu est peut-être l'un des deux... Je me rends compte que je ne me souviens même plus à quoi ressemblait son visage !

Troublé je prends mon verre pour le boire... mais ce n'est pas le mien car il contient de la bière. Je le repousse en disant : "Ca ce n'est pas mon verre !"... J'en prends un autre qui est posé plus à droite. Il a une forme étrange, très évasée en haut. Mais il contient bien de l'Orangina. Je veux le boire... mais je ne peux pas : Il est vide ! Pourtant il était encore plein il y a à peine une seconde ! Je ne comprends rien de ce qui se passe. J'ai l'impression d'avoir les pensées très confuses et de ne plus savoir ce que je fais. Le barman qui me regarde va penser que je suis un drogué ! Je me demande pourquoi je suis ainsi...

Soudain je comprends : C'est parce que j'ai pris de la Galantamine tout à l'heure ! La prochaine fois il faudra que je n'en avale qu'un demi-cachet seulement. C'est trop puissant pour moi. Je commence à prendre conscience que je suis encore dans mon lit et que je suis probablement encore en train de rêver...

Mais le barman m'adresse la parole et ça interrompt ma reprise de lucidité. Je suppose qu'il veut me demander de payer ma consommation... Mais non : Il me demande de venir avec lui dans une autre pièce. Je le suis en me disant que je me trompais une fois de plus : Ce n'est pas le barman, mais un homme inconnu. Sur les murs je vois une exposition de photos. Elles représentent des moniteurs encadrant des adolescents pour leurs faire faire des activités diverses. L'homme me demande de lui dire les noms des ados présents sur les photos. Mais pourquoi me demande-t-il ça à moi ? Il doit me confondre avec une autre personne. Je lui dis : "Comment voulez-vous que je les connaisse ? Ca fait des disaines d'années que je n'habite plus à Lille !" Mais il insiste, alors je rajoute : "J'ai plus de 50 ans. Quand j'étais à Lille ces jeunes n'étaient même pas encore nés ! Mais je peux peut-être reconnaitre certains de leurs moniteurs... mais ce serait un hasard !"



Et je me réveille.
Il est 5H45.

HH :
Je regarde une BD en noir et blanc. D'après le style des dessins ça doit être une vieille BD de "Pim Pam Poum". On y voit deux gardes ou deux militaires baraqués avec des têtes de gorilles. Ils se disputent et en viennent aux mains.

Il est 6H35.



Note :
La Galantamine semble toujours efficace pour rallonger mes rêves, mais pour la lucidité ça marche moins bien : La moindre distraction suffit pour interrompre celle-ci.

Note 2 :
Je viens de découvrir que les sacs Astral existent bien :
https://whitecapsproducts.com/images/product_images/original_images/Astral-Dyneema-Throw-Rope-Vorderansicht.jpeg

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 08-04-2023 à 10:36:54   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 8 Avril :

Je vais me coucher à 22H30 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je suis avec Bruno, mon ancien patron, et avec Christiane, son ancienne petite amie. Nous discutons en analysant une pièce de théâtre (de Molière me semble-t-il). C'est une histoire de mari cocu. Bruno me demande si je me souviens comment ce mari appelait l'amant de sa femme. Je réponds qu'il disait "ce paltoquet". Bruno me répond qu'il disait pire encore car il l'appelait également "ce valet". Je fais remarquer : "Ca c'était plutôt méprisant. Mais il n'était pas vraiment en colère car il n'avait pas d'amour pour sa femme : Seul son argent l'intéressait." Bruno me demande alors comment moi j'appellerai l'amant de ma femme si elle en avait un. Je réponds : "Je l'appellerai 'l'amant de ma femme' !" Bruno est surpris et me demande si je ne serai pas en colère si ma femme me trompait. Je réponds : "Je préfèrerai qu'elle ne me trompe pas. Mais si ma femme me plait alors je pourrai comprendre qu'elle plaise aussi à un autre homme !"
Je réfléchis ensuite à tout ce qui vient d'être dit, tout en manipulant la housse de protection de mon clavier d'ordinateur. Je la plie et la déplie. Et je me rends compte que cette scène est dédoublée : A ma droite se trouve une autre scène où un autre moi-même est en train de réfléchir tout en manipulant sa housse de clavier.

Je me réveille.
Il est 2H25.
Je me rendors vite...

R2 :
Je me repasse le rêve précédent pour l'analyser. Mais je me rends compte que j'ai complètement modifié les dialogues alors j'arrète ça avant que ça ne perturbe ma mémorisation du rêve originel.
Je me repasse le scénario à nouveau mais cette fois-ci sans le son. Je ne le regarde pas comme un film mais je revis la scène de l'intérieur. Puis je stoppe l'action et me concentre sur mes sensations. Je me demande ce que je ressens dans cette scène où je me suis arrèté. Qu'est-ce que je ressens exactement maintenant ?... Et bien je ressens que je suis allongé dans mon lit et que le poids de ma couverture repose sur moi... Puis je continue mon analyse sans même comprendre que ça m'indiquait que je suis endormi dans mon lit et en train de rêver...

Je me réveille.
Il est 4H00.
Je me lève et vais faire un tour sur Discord...
Mais je ne vois personne alors je me recouche...

HH1 :
Je vois une femme brune portant une longue chemise de nuit blanche. Je veux voir son visage... Mais l'image se fige.

Il est 5H00.
J'essaie de me laisser m'endormir en traversant un "champs de HH"...

Suite de HH :
Des hommes et femmes primitifs portant des pagnes marchent dans des hautes herbes. Je suis l'un d'eux...
... Ma conscience se brouille quelques instants...
...Maintenant je vois des hommes portant des blouses bleu clair à manches courtes, assis à une grande table. Ils parlent bruyamment comme s'ils avaient un peu trop bu...
Ils crient : Monique ! On va aller voir Monique ! Moniiiique !!!"...
Je m'entends leurs crier : "Et vous allez partir comme ça ?"...
Ils se taisent et me regardent tous d'un air sidéré...

Il est 5H10.
Je re-essaie de me laisser m'endormir en traversant un "champs de HH"...

Suite de HH :
Je re-visualise les primitifs marchant dans les hautes herbes...
J'entends deux femmes discuter. Apparemment elles parlent de cuisine...
Derrière je trouve une longue pièce que j'explore rapidement. Elle sert de cellier...
Derrière elle je trouve une autre longue pièce. C'est une cuisine. Je me dis que ce n'est pas pratique d'avoir une cuisine ainsi tout dans le fond...
Je vois un chat roux qui s'approche de moi...
Je sors du champs de HH pour tout mémoriser en vitesse...
... Puis j'y retourne...
J'entends des miaulements de chat...

... Et je m'endors sans m'en rendre compte...

R3 :
J'entends encore des miaulements de chat. Je me dis que ce n'est qu'une HH... mais j'ouvre la porte quand même pour vérifier. Derrière la porte le volet est entrouvert et un chat gris en profite pour entrer. Je le reconnais : C'est le chat d'un voisin, il est gentil. Il se promène dans la cuisine et je crains que mes autres chats ne viennent se battre avec lui car il est sur leur territoire. Heureusement ils ne sont pas là.
Le chat gris se dirige vers le WC. A l'intérieur j'entends la voix de ma mère et je lui crie : "Regarde qui est entré !"... Mais je vois qu'elle n'est pas seule : Mon amie Christelle est avec elle et l'aide à se relever (IRL Ma mère avait du mal de marcher car elle avait été opérée de la hanche). Je viens la tenir et lui dis : "Fais attention de ne pas tomber !"... mais elle m'échappe et s'enfuit comme une folle en ne me laissant que ses bas entre mes mains (!). Elle traverse le couloir en courant, entre dans la chambre et tombe à genoux. Puis elle marche à quatre pattes comme un bébé. Je suis étonné par sa souplesse et sa rapidité à son âge...



Je me réveille.
Il est seulement 5H40.
J'essaie de me rendormir...
Et ça déclenche une nouvelle série de HH...

Série de HH :
J'entends un bourdonnement dans mes oreilles. Je me dis que ça indique que je suis en train de m'endormir peu à peu...
Je me trouve dans ma maison. Je ne veux pas entrer dans un rêve avec ce décor banal alors je décide de me projeter ailleurs...
Je me retrouve dans l'ancienne maison de ma grand' mère. Ce décor ne me plait pas non plus pour entrer dans un rêve alors je me projette dehors...
Je me trouve maintenant sur la place de ma ville et je m'envole. Je survole la mairie puis je fais demi-tour et vais devant l'église...
Je me souviens que, dans un ancien rêve lucide, j'avais rencontré à cet endroit un groupe de jeunes femmes pas farouches...
J'essaie, mais en vain, de les faire réapparaitre...
Mais je réfléchis trop et ça interrompt mon endormissement...

Il est 6H00.

HH2 :
Je veux retourner dans le "rêve d'avant"... Je vois une petite chambre avec une femme blonde vêtue de rose qui dort dans un lit. Elle me fait penser à la "belle au bois dormant", je ne sais pas pourquoi.


Il est 6H15.
Je note mes rêves puis je réfléchis, assis sur mon lit, prêt à me lever...
Soudain une dernière HH apparait dans mon esprit...

HH3 :
Un gros Japonais moustachu raconte une histoire drôle sur les musulmans. Avec sa grosse voix il dit : "Hé moï moï moï musumane !" (Je doute que ça ait du sens en japonais.)

Il est 6H45.




Note :
Dans le rêve R1 j'avais l'impression de raisonner avec exactement les mêmes capacités mentales qu'à l'état d'éveil.

Note2 :
Ca vous est déja arrivé, vous, d'avoir une HH alors que vous êtres bien réveillé et assis ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 09-04-2023 à 11:35:55   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 09 Avril :

Je vais me coucher à 22H20 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je me trouve dans un coin d'une immense usine. Je viens de réparer le thermostat de ma cousine Josette (IRL j' m'en suis occupé il y a quelques jours). Je referme la trappe du compartiment à piles. Celle-ci est munie d'un gros bouton de forme rectangulaire. J'ai dans ma main un morceau d'adhésif noir dont je ne sais que faire alors je le colle en dessous du bouton. C'est marrant : Tel qu'il est placé, il fait penser à l'ombre du bouton. Je me dis que je pourrai améliorer ce trompe-l'oeil en le plaçant correctement par rapport aux rayons du soleil qui passent par les fenêtres. Mais comment faire car le soleil se déplace... J'y réfléchis pendant longtemps... et finalement je trouve une solution : Je pourrai installer une lampe avec un système qui la déplacerait afin qu'elle provoque toujours une ombre identique à celle que ferait le soleil. Mais quelqu'un me fait remarquer un détail : Si je fais ça alors on devra payer l'impôt sur les systèmes mobiles. Merde, je n'avais pas pensé à ça !
Je regarde le thermostat... et voilà que l'image se fige. Je sens que je suis en train de me réveiller lentement...

HH1 :
... Je pense être maintenant réveillé mais je vois toujours l'image du thermostat devant moi. Et en même temps j'entends la voix de mon ex' qui semble sortir d'un téléphone, très faiblement. Elle dit : "On dirait... On dirait ..." à moins que ce ne soit : "On devrait... On devrait..." Je me dis que j'ai affaire là à une hallucination hypnopompique... mais je m'étonne qu'elle ait lieu en même temps que je vois encore l'image de mon rêve...

... Je suis réveillé.
Il est 1H00.
J'ai bien du mal à décider si ce que je viens d'expérimenter était une hallucination hypnopompique, un court faux réveil ou une petite séquence de lucidité en fin de rêve.
Je me rendors...

R2 :
Je réfléchis à la manière de décrire la fin du rêve R1. C'est compliqué...

(...)

R3 :
Je suis devant un guichet et j'agite en plaisantant deux portefeuilles noirs en plastique (très plats comme s'ils étaient pratiquement vides). A côté de moi se trouve une femme brune... Et tout à coup de réalise ce qui vient de se passer et je m'écrie : "Quand je pense que je viens juste de me marier ! Si je n'avais pas fait ça en plaisantant, je n'aurai jamais osé le faire !"

Je me réveille.
Il est 2H30.
Je me rendors...

R4 :
Je retrouve l'un des deux portefeuilles noirs sur la route, emporté par un vent assez fort. Je le ramasse et me dis que ça prouve qu'il existait bien. Donc ce n'était pas un rêve (!).

(...)

R5 :
Une jeune fille est en train de se disputer dans le salle de bain avec sa mère (qui ressemble à ma tante Colette). La porte se referme. Des gens sont là, désolés par cette scène. Mais moi je sais que ces deux femmes se disputent souvent, emportées par leurs émotions, et elles vont vite éclater en sanglots et se réconcilier en se demandant mutuellement pardon. Je dis : "Vous allez voir : On va les retrouver toutes les deux en train de pleurer !". J'ouvre la porte (c'est une porte coulissante comme dans les wagons) et on voit la jeune fille qui pleure contre sa mère et celle-ci la soulève dans ses bras. Je dis alors : "Ha non ! Il n'y en a qu'une qui pleure !"



R6 :
Je viens de participer à un transport de marchandises pour mon entreprise. Mes clients me disent que je vais maintenant pouvoir aller chez moi et m'y reposer pendant tout le long week-end de Pâque. Je réponds : "Non. Je dois retourner la-bas (à mon entreprise) pour y reprendre mes affaires que j'ai laissées sur place !" Que je suis stupide : J'aurais du penser à les emporter avec moi pour éviter un déplacement inutile... Je rumine tout ça en marchant sous la pluie et en me dirigeant machinalement vers ma ville... Mais je me reprends : Je ne peux pas retourner tout de suite chez moi; Je dois d'abord prendre le train pour aller rechercher mes affaires dans l'entreprise où je travaille. Je cours donc vers la gare. J'espère que les paiements sur ma carte CB n'ont pas atteint le plafond sinon je ne sais pas comment je ferai pour payer mon billet de train...



R7 :
Philippe (lun des personnages de la série "Scènes de ménages" a besoin d'un slip. Je lui donne l'un des miens, un slip orange. Mais je l'ai déjà porté et je me rends compte qu'il est sale. Ca me fait honte...
(... Ellipse ...)
Je refais mon lit et je constate qu'il est plein de litière pour chats. Un femme brune me regarde. Je commence à lui parler. Je lui explique que je fais de la peinture à l'huile et que jadis je participais à des expositions...
(... Ellipse ...)
... Je me trouve dans mon grenier. Mes tableaux sont rangés ici. J'en vois un dont la toile est trouée. C'est celui qui représente un troupeau de chevaux en train de courir. Je m'écrie "Conneries de chats !" car je devine que ce sont eux qui ont fait leurs griffes dessus. Je retire la toile du cadre pour l'examiner. Je me dis que si je coupe la partie gauche qui est trouée, la partie droite est récupérable. Mais c'est étrange : On dirait que le tableau a été peint sur du carton et non sur de la toile.




R8 :
Le Modern Loft, l'entreprise où j'ai travaillé jadis, vient d'installer un stand et j'en profite pour y exposer mes dernière toiles. Bruno, le patron, s'en va car il a un rendez-vous d'affaire. Je pose deux sac de litière pour chats sur le sol, contre la paroi en toile. Pour plaisanter je dis que si la police vient et voit ces deux sacs, elle va croire qu'ils contiennent de la drogue. Des inspecteurs arrivent pour examiner le stand. Ils disent que celui-ci n'est pas réglementaire et que plein de choses ne vont pas. En premier il y a ma présence ici qui ne convient pas car je ne fais plus partie du Modern Loft. je veux répondre... mais finalement je choisis de me taire...
(... Ellipse ...)
Les inspecteurs sont repartis. Et Bruno revient. Nous lui expliquons les critiques sévères que les inspecteurs nous ont faites. Bruno n'est pas content de nous et il dit que nous aurions du nous concerter pour dire la même chose aux inspecteurs plutôt que de nous diviser en explications diverses et contradictoires. Il veut nous dire à chacun de nous, un à un, ce qu'il lui reproche personnellement... Momo lui fait écouter deux chansons antillaises joyeuses pour tenter de le calmer. Mais Bruno reste énervé et veut commencer par critiquer l'attitude de Xavier X. Ce dernier refuse de l'écouter et fait la gueule. Celà désole Bruno qui se calme immédiatement. Il prend Xavier dans ses bras et ils se réconcilient vite. Normal : Ils se connaissent depuis si longtemps...
(... Ellipse ...)
...Je regarde une grande affiche que mes collègues ont mis dans le stand. Dessus est écrit le nom de tous les membres du Modern Loft. Le mien est écrit aussi mais sous la forme d'un pseudo : "Le Voyant". Je demande pourquoi à Xavier X. Celui-ci m'explique qu'il a composé ce pseudo en commençant par traduire mon nom en allemand, ... il s'ensuit une longue explication complexe avec une suite de traductions multiples et de jeux d'analogies... Finalement Xavier me montre l'image d'une petite fille en maillot de bain jaune pâle qui pose sur une plage. Il m'annonce qu'elle aime se regarder dans les miroirs et me demande : "Et quel point commun y a-t-il entre la mer et un miroir ?"... Je réponds : "Les reflets !"... Et il me dit que, justement, le mot "reflet" se traduit en allemand par "Apfelbody...." (je n'ai pas retenu la fin de ce long mot). J'ai des doutes sur ce mot : "Apfel" me semble bien être de l'allemand (= "pomme"), mais pas "boby"...


Je me réveille.
Il est 4H25...

HH2 :
Je m'entends dire : "Je commencerai par une citation de Camus : 'Réussir c'est ...' ! "

Il est 4H50.
Je me rendors...


R9 :
Je me repasse mon dernier rêve...Je revois l'affiche dans le stand. Tout en haut il y avait une phrase qui avait l'air d'être écrite en flamand. Je n'en ai retenu qu'un seul mot : "minjaar". Je suppose que "Jaar" en flamand signifie "année" car ça ressemble à l'allemand "Jahr"...
(...Séquence floue et non-mémorisée...)
...J'entends un homme parler de "translation"...

Je me réveille.
Il est 7H00.




Note :
Avant de me coucher j'ai gouté une infime dose de Yohimbine. Ce n'est tout de même pas ça qui a ainsi boosté ma mémoire des rêves ? L'effet de la yohimbine à faible dose ne dépasse pas 5 heures en théorie.
Je remarque cependant que je rêve bien plus les dimanches matin. Serait-ce une habitude qui me reste de l'époque où je travaillais durant la semaine ?

Note 2 :
"Jaar" signifie bien "année" en néerlandais, mais "Minjaar" signifie "mineure".

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 10-04-2023 à 11:12:45   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 10 Avril :

Je vais me coucher à 22H30 et je ne m'endors pas tout de suite...

HH1 :
Je traverse une série de HH que je n'ai pas mémorisées...
Tout contre mon oreille droite j'entends une voix de femme qui fait : " Heeeuuuu !!!"
J'ai le coeur qui bat très fort comme si ça m'avait fait peur...

Il est 11H00.
Je m'endors...

R1 :
Je me souviens d'avoir fait trois petits rêves (fictifs) en début de nuit, juste après mon premier endormissement. Je m'y voyais allongé dans mon lit, nu et en état de paralysie du sommeil. J'avais l'impression d'être une sorte de démon... ou de vampire immobile dans son cercueil. En effet je savais que, dans l'état où je me trouvais, j'avais le pouvoir d'influencer les gens à distance par ma pensée...
Mais ça me fait penser à une chose : Puisque je me savais endormi dans mon lit... j'étais donc lucide ! N'était-ce pas un rêve lucide alors ?

(...)

R2 :
Je travaille au Japon. Mon patron m'envoit porter un paquet à un client. Pour ça, je vais utiliser une invention japonaise : Un petit avion à une place, de forme très trapue et arrondie, et muni de toutes petites ailes. Je vois une carte du sud du Japon et une petite maquette de l'avion s'y déplace de l'ouest vers l'est pour représenter mon voyage.
Une fois ma mission accomplie, je me prépare à revenir. Sur la carte mon trajet de retour en sens inverse est déjà tracé. Mais je réfléchis... La nuit est en train de tomber, je n'y verrai donc pas très clair. Je vais donc devoir voler plus lentement et mon voyage durera plus longtemps. Je n'y avais pas pensé mais c'est même en pleine nuit noire que je vais arriver. C'est dangereux pour un aviateur débutant comme moi de manoeuvrer dans de telles conditions. Je ferai mieux de dormir sur place et de ne revenir que demain matin.
Mais je prends conscience que mon patron m'a manipulé. Il savait très bien en m'envoyant que je n'aurai pas le temps de revenir le jour-même. Il m'a donc envoyé pour m'éloigner pendant un à deux jours. Mais pourquoi ?
(... Ellipse ou séquence non mémorisée...)
... Je suis chez mon client chez qui j'ai passé la nuit. C'est le matin et je me prépare à repartir. Je remarque que, dans la maison, il y a quelques hommes mais il y a surtout plein de femmes. Certaines portent même des habits beiges de religieuses. Des Japonaises chrétiennes ? Je crois comprendre pourquoi il y a tant de femmes : J'avais lu un article expliquant que, au Japon, il y a bien plus de femmes que d'hommes. Je remarque qu'elles me regardent toutes avec insistance comme si elles avaient envie de se jeter sur moi. Probablement que, à cause du manque d'hommes, elles ont du mal à se trouver un mari. Pour plaisanter je leurs dis : "Je ne me sens pas en sécurité avec toutes ces femmes qui me regardent !"... Mais ça ne les fait pas rire. J'ai l'impression que j'ai dit une chose qui les a vexées. Je viens de perdre toutes mes chances de les séduire...
(... Ellipse ou séquence non mémorisée...)
... Un jeune Japonais vient d'arriver (en mini-avion probablement) chez son client, un Japonais plus âgé et très riche. Ils vont parler affaires et signer des contrats. Le jeune Japonais s'incline et dit : "Permettez-moi, avant, d'offrir ces cadeaux à vos enfants !"... et il leurs donne des sortes de stylos-feutres de toutes les couleurs. J'en prends pour les essayer. Ces stylos éjectent des encres colorées qui ne sèchent pas instantanément, ce qui permet de les étaler, de les mélanger et de faire des dégradés. Je comprends l'utilité de ce cadeau : Pendant que les enfants vont s'amuser à dessiner et colorier, les adultes vont pouvoir parler d'affaires tranquillement.



Je me réveille.
Il est 3H15.
J'avale une dose de Yohimbine pour renforcer ma mémoire et mon sens critique. Une dose minuscule pour que ça ne provoque pas d'insomnie.

J'essaie de faire une visualisation d'une scène se passant au Japon...
Mais mon esprit est trop instable...

HH2 :
J'entends des voix féminines qui chantent. Je reconnais ces paroles : "....de la passion !" Peut-être s'agit-il d'un chant religieux sur la passion du Christ ? (Influence probable de la période de Pâques.)

Il est 3H45.
Je retente une visualisation se passant en Chine...

HH3 :
Des pensées me traversent l'esprit. Elles me décrivent les caractéristiques personnelles de chacun des membres d'une famille chinoise.

Il est 4H05.
Je me rendors...

R3 :
Je suis en sous-vêtements, en train de m'habiller en compagnie de ma mère. Je me prépare pour aller participer à une sorte de concours. Mais je sais que j'ai très peu de chance de la réussir car les sélectionnés sont d'habitude presque tous recalés. Mais ce n'est pas grave car j'ai l'impression de ne pas être dans le "vrai monde".
Ma mère me propose de mettre sa vieille robe bleue à fleurs. Je proteste : Cette robe est vieille; ses couleurs sont toutes délavées et le tissus est tout usé. J'ouvre une armoire pour me choisir une robe neuve. J'en vois une de couleur rouille avec de toutes petites fleurs jaunes. Mais je me rends compte que je suis un homme et pas une femme. Pourquoi donc m'a mère a-t-elle voulu me mettre dans la tête que je devais mettre une robe ? Elle m'a embrouillé l'esprit !
Je vais dans ma chambre chercher mes vêtements. Je remarque au passage un paillasson enroulé dans un coin. Justement il m'en fallait un. Mais je m'occuperai de ça plus tard car je dois me choisir de quoi m'habiller. Je regarde mes vêtements mais ne sais pas lesquels mettre. En effet : Je me trouve dans un monde non-réel où les températures sont fictives.
Je vois mon pantalon gris. Il fera l'affaire. Hop ! Je le porte déjà. Mais quel pull vais-je mettre ? Je n'en ai presque plus de propres. Mais je me souviens que, dans la "vrai monde", je possède plein de pulls noirs. Je n'ai qu'à m'habiller comme je m'habille dans le "vrai monde" : Avec un pull noir.
Je regarde l'heure : Il va être 13H25. Je ne me souviens plus de l'heure exacte où le bus passe mais il y a très peu de chance que je puisse l'avoir. Mais ce n'est pas grave car je sens bien que rien de tout ça n'est vraiment réel...
... Une question me vient soudain à l'esprit : Avais-je bien noté mon dernier rêve dans mon carnet ?...
Et une autre question s'ensuit : Comment se fait-il que je ne me souvienne pas d'un nouveau rêve alors que, pourtant, je sais que je me suis rendormi ?...

... Je me réveille.
Et j'ai ainsi la réponse à mes deux questions :
Oui j'avais bien noté le rêve précédent.
Quand à mon dernier rêve, je ne pouvais pas m'en souvenir car je me trouvais encore dedans !
Il est 5H40.

HH4 :
Je me dis qu'en France on est passé à la semaine de 35 heures de travail... Mais il me semble qu'on va passer à la semaine de 32 heures... Mais non; ça c'est plutôt le nombre d'heures de cours que je fais chaque semaine au lycée... Au lycée ?... Est-ce que je vais encore au lycée ?... Je n'arrive pas à me souvenir quel âge j'ai.... Ai-je encore l'âge d'aller au lycée ou pas ?...

Il est 6H05.




Note :
Le rêve R3 était vraiment aux limites de la lucidité implicite.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2910 messages postés
   Posté le 10-04-2023 à 14:51:06   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

j'ai regardé la signature du tableau (les chevaux) c'est pas toi qui là fait ...

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 10-04-2023 à 22:01:33   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Ou vois-tu une signature ???

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 11-04-2023 à 11:54:05   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

C'était un tableau que j'avais peint en 1991.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 11-04-2023 à 11:56:36   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 11 Avril :

Je vais me coucher à 22H35 et je m'endors rapidement...

R1 :
Ma chatte Poussy court en dessous de mon lit en tenant quelque chose dan,s sa gueule. Qu'est-ce que c'est ? C'est une souris blanche qu'elle a attrapée. Je le dis à ma mère qui descend du grenier avec deux grands chiens blancs. Ceux-ci se jettent sur Poussy pour lui voler sa souris. Mais celle-ci ne se laisse pas faire et fait de grands moulinets avec ses pattes, toutes griffes dehors, pour les maintenir à distance. Je remarque qu'elle tient la souris dans une de ses pattes, l'agitant ainsi dans tous les sens. Je n'aimerai pas être à la place de cette pauvre souris... J'espère pôur elle qu'elle est morte et ne sent plus rien.



R2 :
Je suis probablement en sommeil lent et je me souviens du rêve précédent. J'ai envie d'en parler à quelqu'un.

Je me réveille.
Il n'est que 00H30.
Je me rendors...

R3 :
On me demande une photo représentant une femme souriante. Je montre un extrait de mon rêve R1... Mais ma chatte Poussy y est devenue une femme ! Cette femme n'a pas l'air souriante : Elle est en train de faire de grands moulinets agressifs avec ses bras comme pour maintenir à distance des agresseurs.

Je me réveille.
Il est 1H45.
Je me rendors...

R4 :
Je me projette dans le rêve lucide qu'une femme est en train de faire afin de voir ce qui s'y trouve. J'arriove dans un salon de coiffure. La femme est là et elle est entourée et harcelée par un groupe de coiffeur qui se battent presque pour être celui qui pourra la coiffeur. Elle est jolie, certes, mais pas au point d'exciter à la fois les hommes. On voit bien que les personnages de rêves ont parfois un comportement très caricatural ! Je m'approche pour leurs expliquer que cette femme n'est pas là pour être coiffée mais pour faire un rêve lucide tranquillement. Mais je me rends compte qu'elle tient quelque chose de blanc dans sa bouche et qu'elle fait de grands moulinets avec ses bras pour maintenir les coiffeurs à distance...
Ca me rappelle mon rêve avec Poussy et la souris. J'y réfléchis et me demande si je l'avais bien noté dans mon carnet...(Je me trouve alors pratiquement dans un état de faux-réveil... à moins que je ne sois dans un micro-réveil ?)...



R5 :
Je vois un homme et une femme assis face à moi devant un lit où est allongé un homme complètement plâtré. Ils me parlent avec vivacité, en faisant de grands gestes. La femme semble avoir une attitude assez dominatrice envers son son compagnon.
La scène se reproduit plusieurs fois avec de petites modifications. Tout se passe comme si on avait affaire à deux acteurs qui répètent une scène et comme si j'étais le metteur en scène qui les dirige.
Dans la version finale de la scène, c'est l'homme qui vient de plâtrer le patient. mais la femme se rend compte que le bras droit de celui-ci semble rougir et avoir des sortes de soubresauts. A-t-il simplement envie de sa gratter... ou alors est-ce une sorte d'infection qui commence à s'étendre ? Il faudrait ouvrir le plâtre pour le vérifier. C'est chiant car il allait être presque sec. Le plâtre est donc enlevé et on se rend compte que le corps du patient n'est plus qu'un amas de chair sanguinolent, seule sa tête restant normale. Ses jambes sont réduite à une sorte excroissance en forme de queue de poisson. Je dis : "Cet homme était peut-êtyre une sirène ?"... Oui, bon, je peux me permettre de plaisanter un peu car cet homme ne souffre plus : Il est clair qu'il est mort, vu son état.

Je me réveille.
Il est 5H00...

HH1 :
Je crois me souvenir d'un autre rêve. Je prends donc mon carnet pour le noter... Mais je me rends compte qu'il vient juste de s'effacer de ma mémoire.

Il est 5H35.

HH2 :
Je reviens d'un rêve tout en disant : "Ca s'est passé mais ça ne se passera plus !"

Il est 6H20.

HH3 :
J'ai un sac contenant un mélange de vanille et de curry.Comme il est percé, j'en transvase le contenu dans une salière vide.

Il est 6H55.




Note :
La HH1 était originale : Elle mimait un faux-réveil !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes  JOURNAL DE REVESNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum