LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes 

 JOURNAL DE REVES

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101Page précédentePage suivante
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 20-07-2023 à 10:47:49   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 20 Juin.

Je prends mon Calea zacatechichi, vais me coucher à 22H30 et m'endors rapidement...

R1 :
Je regarde un documentaire sur une petite île située au sud du Japon (Amami ? ? ?). Je vois une carte de l'île montrant ses grandes villes servant de préfectures. Chacune est symbolisée par un homme debout. Dans la zone nord-est il n'y a pas une grande ville mais de nombreuses villes moyennes. L'une d'elle, symbolisée par une femme, sert de préfecture locale. Elle est très connue et très prospère grâce à son industrie et à son commerce. Mais ses habitants sont réputés pour leur caractère frondeur : Ils passent leur temps à revendiquer et à manifester (comme des Français). La femmes représentant cette ville symbolise ça en protestant et en levant le poing avec un air hilare. Les hommes symbolisant les villes rigolent aussi, se précipitent tous sur elle et lui chatouillent les seins.
Maintenant on me parle des ressources de l'île. Sur une carte, je cherche, au centre de l'île, l'endroit où devrait se trouver une montagne avec une grande mine très connue. Mais on me dit que je confond avec une autre île : Celle-ci est toute plate et n'a pas de mines. Elle ne dispose d'aucune ressource mais ses habitants ne manquent de rien car ils sont ravitaillés par le Japon tout proche au nord.
Maintenant s'affiche une carte montrant la répartition des religions sur l'île. La majorités de ses habitants sont athées mais dans certaines régions on pratique encore la religion traditionnelle. Et dans d'autres il reste même des peuples primitifs pratiquant encore leur culte animiste. On m'explique que Raduga aurait démontré que chaque religion avait une influence différente sur les capacités à faire des rêves lucides. Je vois une autre carte plus précise. La religion traditionnelle de l'île y est divisée en trois branches et ses pratiquants se répartissent en trois anneaux concentriques autour du centre de l'île...



... Je me réveille tout en traversant une hallucination hypnagogique (?) mentale...

HH1 :
Le mot "Kharkiv" me tourne dans la tête de façon obsessionnelle.

Il est 1H50.
Je me rendors...

R2 :
Je me repasse des parties du rêve précédents et des éléments supplémentaires apparaissent. J'apprends que le chef de la religion traditionnelle de l'ile porte le nom de Jean Marc Louis.

Je fais un micro-réveil et me rendors aussitôt sans rien noter dans mon carnet...

R3 :
Je me trouve sur une jetée en béton entourée par lamer en compagnie de quelques amis : Un homme et plusieurs femmes. Nous attendons debout devant une porte fermée. Je regarde les fesses d'une des femmes qui porte un pantalon beige.... Ensuite ça devient confus... Je vais à l'entrée de la jetée pour faire quelque chose puis je reviens devant la porte. Je devine que l'homme m'a dénoncé à la femme car celle-ci me dit : "Alors comme ça tu as regardé mes fesses ? Tu les trouves trop grosses ?" Je ris et réponds : "Non !...Fesses saillantes !"... Puis je rajoute : " Mais toutes les femmes ont les fesses saillantes !" (Ce passage provient d'un souvenir : Hier j'ai raconté à Johanne que les fesses féminines ne faisaient pas partie de mes fantasmes.)
Mais, derrière elle je vois une femme aux cheveux gris/blonds dont les fesses sont plates. Je la connais... mais je remarque que son visage a beaucoup vieilli. Avec un air hilare elle me dit : " Alors, il parait que tu regardes les fesses des femmes ?" Je devine qu'elle va vouloir m'en faire autant alors je tourne mes fesses vers la mer pour qu'elle ne puisse pas les regarder. Ce faisant, du coin de l'oeil, je remarque la présence, à gauche derrière elle, de Patricia W, une ancienne copine... Et voilà qu'un homme arrive. C'est le fameux Jean Marc louis. Je ressens un malaise en le regardant car je remarque que ses pupilles sont carrées.



Ca me réveille.
Il est 4H05.
Je tente un SMV.
Je me visualise en train de me déplacer dans ma maison en tâtant les objets...
Mon esprit devient confus et une HH se forme...

HH2 :
... Soudain je me retrouve à nouveau sur la jetée du rêve précédent. Mais ce n'est pas ici que je veux être, moi ! Ce que je voulais c'est faire un SMV dans ma maison ! Je me retéléporte donc vite chez moi... et je le regrette aussitôt car je me dis que ce que je viens de voir c'était peut-être la formation d'un rêve lucide. Je veux retourner sur la jetée mais c'est trop tard : La HH se désagrège...

Il est 4H20.

HH3 :
Je me prépare à un nouveau SMV. J'entends gratter à ma droite. Je comprends que c'est un de mes chats qui est enfermé dans le frigo.

Il est 4H25.
Je me rendors...

R4 :
J'ai été invité à un grand repas de famille. La maîtresse de maison ressemble à "Samantha", le personnage de l'ancienne série "Ma sorcière bien aimée". Elle part la première dans la salle à manger et nous la suivons. Elle soulève le couvercle d'une casserole pour voir ce que sa servante a préparé comme repas. Puis elle s'installe à une grande table et commence à découper un rôti. Je prends place un peu plus loin et j'attends qu'elle ait terminé car elle se trouve à la place que je voulais. Ensuite elle manipule une assiette remplie de sauce qui déborde. J'explique à une convive que c'est là que je veux m'assoir car c'est ma place habituelle dans tous les repas...
... Tout devient confus et je me retrouve téléporté dehors dans la rue. Je dois vite retourner au repas. Je veux me dépêcher mais je connais mal la partie de la ville où je me trouve. Il me semble que je dois traverser le carrefour et que la maison se trouve ensuite une cinquantaine de mètres plus loin. Je passe donc le carrefour... je cours... je cours... mais je ne retrouve pas la maison. J'ai du la dépasser. Mais je m'en moque et je continue à courir car je trouve ça agréable : Je me sens très léger et j'avance sans efforts. Pour m'amuser je cours dans la rigole du caniveau comme si c'était un rail et comme si j'étais un train. Et je cours de plus en plus vite. A une vitesse incroyable. Derrière moi j'entends une voiture qui arrive. Je me dis que je vais tellement vite que le conducteur va croire que je suis un super-héros ou un extraterrestre. Comme on se trouve maintenant dans un coin désert en pleine campagne, il va se trouver inquiet. Hé-hé, ça m'amuse. Mais voilà que la voiture me dépasse. Ho ! Il a osé ! Je veux le rattraper pour lui faire peur alors j'accélère... j'accélère... mais je ne le rattrape pas : Il se maintient à une distance d'une vingtaine de mètres devant moi. Pourtant je vais à une vitesse fantastique.
Oui, bon, je ne suis pas idiot : Je sais bien qu'il serait impossible à un humain normal d'aller à une telle vitesse ; je suis donc en train de rêver. Mais je continue de suivre le scénario du rêve car il m'amuse. Mes pieds touchent à peine le sol... alors j'y vais carrément : Je décolle et je m'envole. Je vole comme Superman et j'accélère, j'accélère... mais la voiture est toujours devant. Y aurait-il une vitesse limite dans les rêves lucides ? Je me dis que si je vais trop vite alors mon cerveau n'arrivera pas à suivre et à gérer le défilement des images. Je risquerai alors de basculer dans le "noir onirique"... ça m'est déjà arrivé. Alors je vais essayer une autre méthode : la téléportation. Je fixe la voiture devant moi. Je la vois avec des couleurs un peu grises comme si je la regardais dans des jumelles. Je m'imagine être sur son toit. Je me concentre, je me concentre... mais ça ne marche pas. Meeerde !




Et je me réveille.
Il est 5H40.





Note :
Je suis dans une bonne période pour les rêves lucides en ce moment.
Mais il faudra que j'arrive à me dégager du scénario des rêves.

Note2 :
Sur le Web j'ai découvert que Jean Marc Louis existait bien : https://www.babelio.com/auteur/Jean-Marc-Louis/89061

PS :
Bon sang. Une heure pour taper tout ça !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 20-07-2023 à 12:54:39   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

pas faux pour les russes (j'avais déjà trouvé plein de messages qui annonçaient une guerre imminente )

mais là c'est pire (viens de trouver ces tous derniers jours un qui annonce carrément la première bombe atomique imminente et le max de délai après annonce c'est entre 3 jours et 4 mois je crois ... )

sauf à savoir que c'est pas les russes qui vont arriver les premiers
mais les gens du Lion (golfe Persique ... iSLAMIQUE ... Iran ??

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 20-07-2023 à 13:06:02   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

et en plus auteur "de la nuit apprivoisée " mdr

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 20-07-2023 à 15:09:45   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

ça doit être Laujar (il existe bien un Laujar de Andarax qualifié du "beau refuge du royaume du dernier roi nasride de Grenade le fameux roi Chico) en pleine Andalousie situé entre Alméria Grenade et Malaga ou y avait plein de musulmans -plus près d'Alméria)

mais il existe aussi un loja juste un peu plus à gauche

dans le même coin de l'Espagne où il reste des traces d'un château forteresse appelé ALCALABA sur un piton rocheux -entre Malaga et Grenade

alors va savoir ....

mon grand père prononcait Laujar tout cour mais y en a pas
il disait qu'on y mangeait plein de figues de barbarie
y avait pas d'eau
et on faisait sécher les tomates sur les toits des maisons

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 20-07-2023 à 22:13:11   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Sur le web, en effectuant une recherche dans le cadastre, j'ai pu avoir confirmation que je possédais une pâtures grâce à un héritage.

Ca marche peut-être aussi avec les chateaux.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 21-07-2023 à 10:36:26   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 21 Juillet :

Je prends mon Calea zacatechichi, je vais me coucher à 22H30 et je m'"endors rapidement...

R1 :
Je crois être en train de me réveiller lentement. Tout est flou autour de moi mais je sens que le soleil brille. Je suis joyeux car je viens de faire 3 ou 4 rêves que je vais pouvoir noter. Je chantonne : " Hé oui ! Les rêves, l'été, la jouissance !"... Mais soudain je commence à réfléchir : Et si tout autour de moi n'était qu'illusions ? Non pas que je me soupçonne d'être en train de rêver, mais c'est pire : Je me demande si toute ma vie et le monde entier ne pourraient pas être qu'une illusion comme dans le films "Matrix" !...

Je me réveille.
Il est 1H25.
Je constate que je ne me souviens pas de 3 ou 4 rêves mais d'un seul.
Je me rendors...

R2 :
Je combats contre un grand sauvage torse nu qui veut me tuer. Plus je me moque de lui et plus il est en colère. Au lieu de me donner des coups avec sa sagaie à pointe de fer, il la projette bêtement contre moi et me rate. Je la ramasse. Mais d'autres sagaies apparaissent sans cesse dans ses mains et il continue de mes les lancer. Je n'ai pas peur car je sens que tout ça n'est pas vraiment réel... mais je fais quand même attention de ne pas être touché car on ne sait jamais. Je ramasse toutes les sagaies et je me dis que, quand il me les aura toutes lancées, ce sera moi qui les aurai toutes. Je pourrai alors l'éventrer avec l'une d'elle si je le veux.



R3 :
Je suis avec un couple d'amis, un homme et son épouse, et nous visitons une grande ville en touristes. J'ai amené avec moi ma nouvelle petite amie brune. Je sais que, en fait, c'est une sorte de succube envoyée par l'enfer pour m'espionner en attendant de m'éliminer. Mais elle ignore que je suis au courant de sa véritable identité. J'ai décidé de l'entrainer avec nous dans cette balade culturelle car je pense que la culture pourrait la faire évoluer et la sortir de sa condition démoniaque.
L'homme me montre un grand bâtiment. N'est-ce pas dans un bâtiment de ce genre que nous avions vécu une grande aventure il y a quelques années ? Certes, mais ce n'était pas dans celui-ci car cette histoire s'était passée à Paris et pas ici. L'homme entre dans le bâtiment pour le visiter et il me laisse avec sa femme et la succube.
Nous nous trouvons à présent à l'intérieur d'un grand magasin. Je me dis que mon subconscient s'est probablement inspiré de la samaritaine (où je n'ai jamais mis les pieds) pour créer ce décor. (Je ne suis donc pas loin de me rendre compte que je suis dans un rêve.) La femme apprend qu'il y a une exposition (sur les papillons me semble-t-il ?) dans un coin, alors elle va voir, me laissant seul avec la succube. Je me dis que celle-ci nous a docilement suivi alors que cette promenade culturelle doit l'ennuyer. Elle mérite une récompense pour sa patience : Je vais peut-être accepter de ....... avec elle.



Evidemment c'est à cet instant que je me réveille, censure oblige.
Il est 3H40.
Je mémorise ces deux derniers rêves...
... et une série de HH mémorielles apparaissent.
C'est à dire des HH qui prennent l'apparence de faux souvenirs s'infiltrant dans ma mémorisation...

HH1 :
Je vois une fin alternative au rêve R3 : Je rencontre deux amis bruns qui me disent qu'ils vont au cinéma. La succube les suit et j'en profite pour lui fausser compagnie.

HH2 :
Je vois une fin alternative au rêve R2 : Je possède un petit appareil noir qui me permet d'égorger mes ennemis à distance. Vais-je l'utiliser ?

HH3 :
Je vois une fin alternative de je ne sais quel rêve : Un groupe de femmes de ménage arrive. Elles veulent que je leurs montre la carte murale que j'ai installée chez moi.

Il est 4H40.
Je me rendors...

R4 :
Je travaille à nouveau dans la compagnie théâtrale du "Modern Loft". Je suis avec Christiane, notre secrétaire qui est également la copine du patron. Nous entrons dans une grande salle d'exposition et allons voir Yvan, notre technicien-son, qui vient d'accrocher un tableau qu'il a réalisé avec une technique expérimentale. Ce tableau représente des cerises peintes de manière hyper-réaliste. Mais je les vois mal car la peinture n'est pas sèche et la lumière se reflète dedans. Je change d'angle de vue pour essayer de ne plus être gêné par ces reflets. Et je remarque que, en inclinant ma tête vers le haut ou le bas, ça change ma vision des couleurs du tableau. Je fais remarquer cet effet d'irisation à Christiane. Je lui dis : " Tu peux changer le réglage des couleurs en bougeant la tête !"
(... Ellipse...)
Tous les membres du "Modern Loft" sont assemblés pour une réunion, assis à des tables disposées pour former un carré. A ma gauche, Christiane me dit qu'elle a vu un appartement à louer dans le journal. Si elle ne vivait pas avec le Patron, elle aurait pris cet appartement. En effet, ce serait trop fatigant de faire chaque matin le trajet en voiture pour venir au travail en partant de chez ses parents. Je lui réponds que, dans notre travail, ce qui est le plus fatigant, c'est surtout de monter le décor à chaque représentation théâtrale...
Je regarde une collègue brune assise devant moi. Je la trouve belle mais je suis bien trop timide pour oser la draguer. Je regarde à ma gauche et vois que Christiane est partie et a été remplacée par une collègue aux cheveux châtains-blonds qui ressemble à Fanny Cottençon. Celle-ci me plait encore plus mais je n'oserai jamais le lui avouer. Nous bougeons et nos deux mains se frôlent. L'a-t-elle fait exprès ? Je lui dis : " Ta main est toute chaude ! C'est agréable !... Moi mes mains sont toujours froides !" Je vérifie : En effet mes mains sont froides... surtout la gauche. Mais elles ont déjà été encore plus froides que ça. La femme me dit : " Attends, je vais te les réchauffer !" et elle me prend les mains dans les siennes. Holala ! Est-il possible qu'elle soit en train de me draguer ? Elle passe brusquement une main entre mes deux jambes. L'a-t-elle fait exprès ? Et voilà qu'elle change de position et allonge ses jambes sur les miennes. Avec ses deux pieds nus elle me........ (vous devinerez)... Holala! Heureusement que tout ça se passe caché sous la table ! Je prends ses deux pieds et les masse doucement...
Vite, le rêve quitte cette scène fétichiste... Une femme en blouse blanche arrive et commence à distribuer des assiettes en carton remplies de frites. J'espère qu'il y en a pour moi. Mais je remarque que ces frites sont grossières : trop grosses et peu cuites. Pour moi qui vit à la frontière belge c'est une hérésie ! On dirait des frites coupée par une allemande !



Je me réveille.
Il est 6H00.





Note :
Je fais de nombreux rêves en ce moment. Et longs.
Trop même car je n'arrive pas à les mémoriser avec tous leurs détails.
Quand je mémorise un passage, ce sont les détails d'un autre qui disparaissent de mon esprit.
"Qui trop embrasse mal étreint."

Note 2 :
Je remarque que mon subconscient continue à essayer de censurer mes rêves.


Edité le 21-07-2023 à 10:59:10 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 21-07-2023 à 14:06:47   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

Atil a écrit :

Sur le web, en effectuant une recherche dans le cadastre, j'ai pu avoir confirmation que je possédais une pâtures grâce à un héritage.

Ca marche peut-être aussi avec les chateaux.


super pour toi

les propriétés et terrains abandonnés d'en l'urgence en Espagne (parti en plein milieu d'une nuit grâce à la bienveillance de voisins qui sont venus les prévenir de l'arrivée imminente d'une troupette d'exécuteurs ) ont été donné par Franco à d'autres membres de la famille qui les convoitaient et qui les avaient dénonçés comme antifranquistes en guise de récompense ...

il n'y a dés lors que le roi d'Espagne qui pourrait nous restituer/ nous rendre nos biens éventuellement si nous lui faisions une requête dans ce sens...
et mais avec le temps passé (et pas payé les impôts non plus depuis plus de 200 ans )
je doute que ça soit réalisable

et j'ai trouvé le berçeau de départ des GOMEZ DE MERCADO LOPEZ ET GOMEZ DE MERCADO RISO mes arrières grand-pères et arrière grand-mère (donc les parents du grand-père)

et j'ai bien confirmation qu'il s'agit de LAUJAR de Andarax
mais le grand-père n'avait dit que "Laujar " mais y en a pas d'autre en Espagne !!


mais pas trouvé de château la-bas -juste trouvé un ancien couvent en ruine -reste la grande façade devant seulement-
faudrait voir si on trouve un genre de grande propriété à l'arrière .... (( à cause de la sauvegarde de la montagne vu que l'armée de franco n'as pu passer que vers l'avant de la ville ))

et c'est bien une province sans eau avec des figuiers de barbarie
derrière dans les montagnes il y a le désert de la sierra névada là où a été fait plein de westerns ...

dommage c'était une super belle région et pas loin de la mer au demeurant

et je sais que des frangins au grand-père avaient essayé d'aller vérifier ces propriétées il y a longtemps et en sont revenus nous disant qu'ils y avait été reçu avec le fusil la-bas

je m'interroge Loja ... Lauja est-ce que ça ne voudrait pas dire l'O ...bref phonétiquement L 'EAU QUI JA .illit il y a une cascade à l'arrière à Laujar ainsi qu'à Loja
et Andarax [c]est le nom du ruisseau qui y passe[/s] ....

j'imagine les gamins courir autour des nombreuses petites fontaines comme dit dans les descriptions

en tout cas le grand père lui a été très heureux de se retrouver au bord du grand fleuve Le Rhône et ses nombreuses lônes et de ses nombreux ruisseaux et rivières de la région car il n'avait qu'une obsession "LA PECHE" enfin possible

grand pêcheur devant l'Eternel il nous ramenait des fritures de petits poissons au printemps, des bleues en été, des brochets et des sandres en hiver, des pleins filets d'hotus n'importe quand... (hotus= musards du Rhône) des kilos et des kilos de poiscailles à en dégoùter la grand-mère il y aller chaque fin de semaine et jusqu'à la fin de sa vie
l'en donné à tout le monde et la patisserie d'en bas les transformait en soi-disant "quenelles de brochet" les fameux musards


Edité le 21-07-2023 à 15:17:27 par lip26




--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 21-07-2023 à 22:01:47   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Loja = magasin, boutique

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 22-07-2023 à 11:47:00   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 22 Juillet :

Je prends mon Calea zacatechichi, vais me coucher à 22H40 et m'endors rapidement....

R1 :
Un ou plusieurs rêves "blancs" (non mémorisés).

R2 :
Un fermier me passe un balais pour aller enlever les toiles d'araignées de la charpente de sa grange. J'y vais. Dans la poutre centrale je vois un très gros ver rouge sortir d'un gros trou (Allusion aux parasites que j'ai découvert dans ma maison hier.) Je n'aime pas tuer les animaux alors je contourne la poutre et, de l'autre côté, je vois l'arrière de l'animal qui dépasse à l'autre bout du trou. Je le pousse avec le manche de mon balais et il tombe sur le sol. Le fermier arrive et me dit : " Ecrase-le et mets-le en charpie avec le balais !" Ca ne me plait guère alors j'y vais en trainant. Le ver en profite pour s'enfuir à une vitesse surprenante. Le fermier le poursuit avec un balais et je lui dis : " Tu lui en veux vraiment ! Pourquoi vouloir le tuer puisqu'il s'en va ?"



Je me réveille.
Il est déjà 4H10.
Je tente un SMV... en Vain.
Et je me rendors...

R3 :
Je suis dans le noir. Je m'étonne de ne pas avoir plus de souvenirs de rêves cette nuit (Je ne pense pas être dans un faux éveil. Je suis plutôt dans un sommeil lent.)...
Un décor apparait (passage en sommeil REM)... Je suis en train de parler avec ma mère. Je cherche une excuse pour mon manque de rappels de rêves. Je lui explique que c'est parce que j'ai manqué de temps : Mon ex' n'a pas arrêté de me prendre en photo. Certes, avant, quand elle vivait avec moi, elle ne le faisait jamais. Mais c'était parce qu'elle n'avait pas d'appareil-photo. Maintenant, par contre, elle peut photographier avec son nouveau portable.

Je me réveille...

HH1 :
Je vois des puces sur mes pieds. (Effectivement, IRL, je suis en train de traiter une invasion de puces dans ma maison.)

Il est 6H15.
Je me rendors...

R4 :
J'entre dans un jeu en 3D. Je me trouve dans une pièce de taille moyenne remplie de caisses sur lesquelles sont posés des jouets en peluche. Aussitôt cinq chiens-robots munis de grosses machoires m'attaquent et me mordent. Je ne ressens aucune douleur car ce n'est qu'un jeu; par contre je vois sur une jauge verticale située à ma gauche que je perd des points de vie. Je leurs tire dessus avec un pistolet (je ne le vois pas mais je sens mon doigt qui clique sur le bouton de ma souris à droite). Ils sont résistants mais j'arrive enfin à tous les tuer. Je vois que deux chiens en peluche sont apparus près de moi. Il sont amicaux et je suppose qu'ils ont été éjectés par mon pistolets pour venir me protéger. Je remarque qu'ils portent des jouets en peluche. Probablement que ces chiens sont là aussi pour m'aider à porter les objets que je pourrai ramasser dans le jeu.
Je me demande où aller. Je ne sois qu'une porte, à gauche, et elle est bloquée. Je remarque qu'une autre porte, ouverte, vient d'apparaitre en haut d'un petit escalier. Elle donne sur une pièce très sombre. Un de mes chiens y entre pour l'explorer. Il me crie : " Il y a un éléphant ! Il porte une peluche !". Alors je lui crie : " Essaie de la lui prendre !"... Soudain l'éléphant sort de la pièce sombre. Il est bleu sombre et, effectivement, il y a une grosse perle grise en peluche sur son dos. Comment faire pour m'en emparer ? Je pense que je pourrai monter sur une des caisses et puis, de là, je pourrai sauter sur le dos de l'éléphant. Mais j'ignore quelles touches de mon clavier permettent de grimper et sauter (Je ne vois pas mon clavier mais je sens le contact de mes doigts dessus.) Cependant je pense avoir bien compris le but de ce jeu : Il consiste à ramasser le maximum d'objets en peluche.



Je me réveille.
Il est 6H45.
Je viens donc de dormir seulement 30 minutes au maximum.
Je sens que je pourrai facilement induire des HH mais j'hésite sur le paysage à matérialiser.
Soudain une HH se forme...

HH2 :
Je me trouve dans un bois dont les arbres ne portent pas de feuilles. Je suis conscient d'être dans une HH et je me dis que cette scène doit se passer en automne. Je constate que je porte un grand manteau noir. A ma gauche je suis accompagné par une femme brune ressemblant à Jane Birkin jeune. Elle porte la même tenue que moi (Hier, IRL, j'ai justement regardé un clip où Jane Birkin jeune portait un grand manteau noir). Nous sommes en train de traquer un homme dans ce bois avec l'intention de le tuer. Je sens que nous sommes froidement déterminés et implacables. Mais je ne vois pas le fuyard. Je continue à avancer seul. Je marche sur un sol couvert d'un épais tapis de feuilles mortes. Je les sens et les entends crisser sous mes pas. La sensation est très réaliste. Mais dans ma tête je décris en temps réel tout ce qui se passe pour bien le mémoriser. Et alors la HH se transforme peu à peu en simple rêverie....



Je n'ai pas pensé à noter l'heure de fin de cette HH.





Note :
C'est bien la première fois que je rêve de jeu en 3D sans devenir lucide.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 23-07-2023 à 11:33:01   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 23 Juillet :

Je prends mon Calea zacatechich et me couche à 22H25...

Je tente un endormissement conscient en me concentrant sur ma respiration... et une HH très brève apparait...

HH :
Je passe à travers des buissons en écartant les branches sur mon passage. Soudain l'un d'elles me frappe violemment l'oeil droit. J'ai un gros sursaut qui interrompt le processus d'endormissement....

Il est 22H40.
Je m'endors...

R1 :
Je discute au sujet des rêves lucides avec quelqu'un. Je lui parle d'une occasion qui a été manquée.

(...)

R2 :
Je me dis que si je sortais le matin alors je rencontrerais peut-être Bruno, mon ancien patron .......
Je rencontre Bruno et il me demande des nouvelles de mes parents. Je lui dis : " Ils sont morts il y a une disaine d'années. Maintenant, je vis seul... avec mes sept chats !"
Bruno me répond qu'il est intéressé par mes chats car il en a besoin pour tourner un film. Mais je le préviens qu'ils sont sauvages. Il n'y a que Catoune qui se laisse approcher. Elle aime plus les humains que les autres chats dont elle se tient à distance. J'explique que c'est elle la plus belle, ou plutôt la plus mignonne, car elle a un nez rose et des yeux cerclés de noir comme si elle était maquillée. Par contre en se moment elle a la fourrure toute abimée car elle se gratte beaucoup à cause des puces.
Bruno dit qu'elle doit plaire aux matous. Je le détrompe car elle est lesbienne. Et sa soeur Bistouille aussi, ce qui est bien pratique pour elles. Bistouille est un peu plus peureuse qu'elle avec les humains mais avec les autres chats de la maison c'est elle qui fait sa loi à coups de pattes. Bruno me demande laquelle des deux chattes lesbienne tient le rôle du mâle. J'explique qu'au début c'était Bistouille mais qu'ensuite ça a été Catoune. Mais maintenant elles sont en froid car Bistouille a frappé Catoune pour lui voler sa gamelle. Je précise que j'ai mis une vidéo d'elles sur Youtube (https://www.youtube.com/watch?v=soIE6SO5Ma8)...
J'essaie ensuite d'amener la conversation sur le thème des rêves lucides. Je lui dis qu'un Journaliste m'avait interviewé sur ce sujet pour le journal "Le Parisien" (Ici je fais une confusion avec une autre de mes interviews : En fait c'est dans "Science et vie junior" que mon interview sur les rêves lucides était passé)...


R3 :
Je suis à présent dans un grand manoir et je discute avec une vielle dame très digne, aristocratique, dont je viens de faire la connaissance. Elle voit quelque chose dans le sac que je porte à la main et me dit : "Vous avez apporté de quoi faire de la soupe pour moi ?" Je réponds que non alors elle dit : "Ca ne fait rien, je vais aller en faire, alors..." Puis elle s'en va, probablement dans sa cuisine... Je regarde ce qu'elle avait vu dans mon sac : Ce sont des épis de blé qui dépassent. Elle pensait qu'on pouvait faire de la soupe avec ça ? Je ne me souviens même plus pourquoi j'avais acheté ce blé quand j'ai fait mes courses tout à l'heure. En tout cas j'ai la désagréable impression qu'il y a un malentendu : Cette dame s'imagine que je vais revenir tous les jours pour l'aider et lui tenir compagnie. Il est temps que je parte...
Mais un homme brun arrive, probablement un domestique, et il m'adresse la parole :
- " Je vous informe que Madame a sorti la voiture pour partir. Et elle peut en profiter pour vous reconduire chez vous si vous voulez !"
- " Heu... Non merci : J'ai encore des choses à faire ! "
- " Pouvez-vous me dire à quelle heure doit-elle passer pour venir vous chercher demain ? "
Je comprends que lui aussi croit je vais revenir ici tous les jours. Je n'ose pas le décevoir en le détrompant alors je reste évasif :
- " Heu... Je ne peux pas le dire maintenant : Ca dépendra de mon emploi du temps ! "
Je remarque alors que je suis habillé tout en noir. On va croire que je suis en deuil. Cette pensée influence directement le scénario et le domestique veut s'informer :
- " Puis-je savoir de qui vous portez le deuil, monsieur ? "
- " Heu... De ma grand-mère ! "
- " Elle est morte quand ? "
- " Il y a quelques semaines. Je ne sais plus exactement. Le temps passe si vite ! ... Et il y a aussi mon ancienne compagne qui est décédée... Mais ça fait quelques années déjà ! "
Il me serre chaleureusement la main :
- " Je suis vraiment heureux d'avoir fait votre connaissance ! "
- " Moi aussi. Je ne parle plus à personne, donc c'est une bonne chose que je fasse de nouvelles connaissances! "

Et je me réveille.
Il est déjà 5H10.





Note :
J'ai passé toute la nuit d'un seul trait sans me réveiller. Donc je ne suis parvenu à mémoriser correctement que les derniers rêves. Ils étaient très verbeux (Je remarque que je rêve de plus en plus souvent de longues discussions). C'est surprenant comme j'arrive à reconstituer les paroles des dialogues assez longs.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 24-07-2023 à 10:52:43   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 24 Juillet :

Je prends mon Calea zacatechichi, me couche à 22H30 et m'endors rapidement...

R1 (FE) :
Je crois me réveiller. Je suis dans mon lit et je me dis que je vais bouger pour essayer de "le" coincer (Qui ça ? Aucune idée !). Je déplace mon corps et mets mes pieds contre le mur ainsi "il" ne pourra pas passer... Soudain je prends conscience que tout ça est dénué de sens.

Je me réveille.
Il est 23H20.
Je me rendors...

R2 (FE):
Je crois être toujours réveillé. Je me lève car il m'a semblé entendre du bruit, comme si on touchait à la porte d'entrée. Je vais écouter discrètement. Il y a bien un léger bruit comme si quelqu'un derrière la porte essayait d'ouvrir celle-ci. Un voleur ? Je crie "Arrète de faire le con, Mxxxxxx !" (Je prononce, au hasard, le nom d'un membre d'un autre forum comme si c'était lui). Le bruit cesse alors je retourne me coucher... J'attends... Puis je me lève et retourne discrètement écouter. On dirait que le bruit a repris. J'ai bien envie de faire semblant de téléphoner à la police pour faire peur à l'intrus... Ou alors je vais téléphoner directement à l'intrus pour lui dire que je connais son identité ! Il a probablement son portable sur lui... Ha mais non : Je n'ai pas son numéro de téléphone puisque je ne sais pas qui il est !

Je me réveille.
Il est 00H10.
C'est vraiment la nuit des faux réveils !...

HH1 :
J'entends du bruit. J'ai bien envie de téléphoner...

Il est 00H25.

HH2 :
J'entends du bruit. J'ai bien envie de tél...

... Quoi ? Encore ?
Ce scénario m'obsède vraiment !
Il est 00H45.
Je me rendors...

R3 :
Je parle à quelqu'un de mes rêves précédents dans lesquels je pensais qu'un voleur voulait entrer dans ma maison. Je vois une plaque rectangulaire émaillée avec une phrase écrite dessus (je ne suis pas parvenu à la lire). Elle marque l'endroit où ont eu lieu ces rêves.

(...)

R4 :
Je suis dans un bus conduit par une femme. Celle-ci s'écarte du parcours normal de la ligne pour se rapprocher d'un autre bus afin de parler à son chauffeur par la fenêtre. Puis elle s'en écarte et fait demi-tour afin de rejoindre son trajet normal. Ce faisant elle roule sur un grand panneau publicitaire qui était tombé par terre. Celui-ci se retrouve écrasé et disloqué. Visiblement la conductrice s'en fiche totalement...
Le bus s'arrête ensuite pendant quelques minutes à la gare routière. Par la fenêtre je vois Tony, un gars que je connais. J'apprends alors (en écoutant des gens ?) que les enfants d'une école pour orphelins étrangers vont devoir être transférés dans un autre établissement afin d'être remplacés par une autre classe. Je trouve ça absurde de procéder à un tel déplacement en plein milieu de l'année scolaire...



R5 :
Je suis dehors, devant chez moi. Au loin je vois un homme qui semble sortir une poubelle. Dessus il a posé une ramette de papier à peine entamée. Je trouve ça dommage de la jeter; s'il n'en veut plus je vais la prendre. Je m'approche et remarque que le trottoir est encombré par plein de ballots de vêtements. Mais je comprends que ce ne sont pas des ordures à mettre à la poubelle mais les bagages des élèves qui vont changer d'école et dont j'avais entendu parler "ce matin". Ceux-ci sont là, en train d'attendre le bus qui doit venir les chercher avec leurs bagages. Plusieurs d'entre eux me demandent si je connais les horaires du bus. Je leurs réponds que je suis justement passé à la gare routière ce matin; si j'avais su j'aurais demandé les horaires. Les élèves me parlent aussi d'un certain Tony. Je leurs dis que, justement, je l'ai vu ce matin à la gare routière, drôle de coïncidence. Ca les étonne que je le connaisse. Je leurs dit que j'étais allé à l'école avec lui. On était dans la même cjasse et on était rivaux pour le titre de meilleur dessinateur de la classe. Et c'était moi qui avait finalement gagné (Tous ces détails sont vrais IRL).
Un prof s'approche de moi avec un air soupçonneux. Je lui dis "Ne vous en faites pas : Je ne suis pas un pédophile qui s'intéresse à vos élèves !"

Je me réveille.
Il est 4H35.

HH3 :
Je parle à quelqu'un d'un homme et des rêves tristes qu'il fait. J'explique : "Sa tristesse c'est lui qui l'a apportée avec lui !"

Il est 5H40.
Je réfléchis...
Et, en parallèle, je sens la présence d'une HH imparfaitement formée qui essaie d'émerger...

HH4 :
Je parle à quelqu'un des rêves qu'un homme a fait et qu'il tente de mémoriser. Le mot "crackseng" apparait dans mon esprit. Je pense que c'est un produit apparenté au gingseng que cet homme utilise pour mieux se rappeler de ses rêves.

Il est 6H30.




Note :
Mes souvenirs de rêves n'étaient pas précis dans leurs détails cette nuit.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 25-07-2023 à 10:58:42   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 25 Juillet :

Je prends mon Calea zacatechichi, me couche à 22H20 et m'endors vite.

R1:
Je participe à une sorte de banquet gaulois à une grande table en bois installée dans une vaste pâture vallonnée. Je m'éloigne pour aller prendre des photos. Je veux prendre un selfie mais c'est raté. Je m'exclame : " Merde ! Je n'avais pas sorti le flash !" Je veux recommencer le selfie mais un copain arrive et vient plaquer sin visage contre le mien. Pas grave : Ce sera donc un selfie à deux. Je veux prendre la photo mais un 3ème copain vient plaquer lui-aussi son visage contre le mien. Bon, ben, ce sera donc un selfie à trois. Ca me rappelle une photo que j'avais prise il y a longtemps avec mes collègues Jérôme et Matthieu. Nous étions tous déguisés en hommes-grenouilles. Je dis : " On va faire une reconstitution de cette photo ! "... Mais deux autres copains nous rejoignent et plaquent eux aussi leur visage contre les nôtres. On est donc à quatre. (Quatre en plus de moi).



R2 :
Je suis avec Tao, un membre d'un autre forum. J'aimerai qu'un certain copain vienne nous rejoigne pour qu'on puisse prendre le thé ensemble. Mais il n'arrive pas. Je décide donc de procéder à une sorte de téléportation pour aller le rejoindre chez lui : J'efface le décor et j'en fais apparaitre un autre représentant sa maison. Nous nous trouvons dans son grenier et je le cherche. Bien que ne le voyant pas, je lui parle comme s'il était devant moi et je lui dis : " Finalement tu es parvenu à tes fins : Tu nous a fait venir chez toi ! "

Je me réveille.
Il est 2H55.
Je me rendors...

R3 :
Je me trouve dans un centre de formation avec d'autres personnes et on nous distribue une sorte de test d'intelligence à faire. Je vais d'abord chercher mon crayon que j'ai laissé dans mon sac qui se trouve dans une autre pièce. Ensuite je reviens... mais je me demande si je vais retrouver ma classe car je me souviens que, dans mes rêves, je ne retrouve jamais mon chemin quand je veux revenir sur mes pas. Je suis donc vaguement lucide mais je perds immédiatement ma lucidité lorsque je me rends compte que je suis parvenu à retrouver ma classe.
Je vois que les autres ont déjà fini leurs test et qu'ils s'apprêtent à partir en pause. La monitrice s'étonne que je n'ai pas encore fini comme les autres. Alors je lui explique que je viens à peine de revenir car j'étais parti chercher mon crayon : C'est le seul que je veux utiliser car ceux distribués par le centre de formation ne me plaisent pas. Je perds ensuite beaucoup de temps à tailler mon crayon... puis je peux enfin commencer le test.
Je n'arrive pas à répondre à la première question alors que c'est la plus facile. Et je n'arrive même pas à comprendre le 2ème. Ca commence mal. Je n'arrive pas du tout à me concentrer. J'étale plein de papiers sur la table, je m'énerve... et je n'arrive plus à retrouver le questionnaire. Très gêné je vais dire à la monitrice que je me sens con car je ne retrouve plus le test : "J'ai pourtant regardé sous tous les papiers ... sauf sous celui-là !..." Je soulève alors ce papier et... le test se trouvait justement en-dessous. Je dis : "Evidemment : C'est comme si c'était fait exprès pour me faire passer pour un idiot !"
Je feuillette le test... et je crois remarquer que les réponses aux questions sont données à la dernière page du feuillet... Mais je ne veux pas tricher alors je fais comme si je n'avais rien vu. Je vais chercher quelque chose et, quand je reviens, je me trompe de table. Je me rends compte de mon erreur et recherche ma place. Je vois qu'un homme mince, brun et moustachu, m'a pris ma place. Mais il est sympa' et il me la rend.
Je me remets au test... mais vraiment sans enthousiasme. Je n'y comprends rien. Suis-je en train de devenir idiot ? Ca me rassurerait si je me rendais compte que je suis en train de rêver... Hmm... mais non, je suis bien dans le monde réel, hélas.
La monitrice me regarde avec un air ironique. Elle doit me prendre pour un débile ou un alcoolique. J'ai bien envie d'aller lui parler de physique quantique pour la détromper...
Voila maintenant que ce sont plusieurs monitrices qui me regardent avec un air goguenard. Je leurs dis : " Vous devez me prendre pour un con ?... un idiot ?... un débile ?..." Toutes me font "oui" d'un signe de tête. Alors je leurs dis : "Alors je vais aller voir votre directeur et je vais lui dire que vous m'insultez !" Haha, je les ai bien coincées !...
(... Ellipse ...)
Je me trouve maintenant dans une voiture avec deux copains. Nous roulons dans la rue où habitait mon ex'. Je leurs explique que, au centre de formation, j'ai été incapable de répondre au questionnaire et je ne sais pas pourquoi. Un des copains remarque quelque chose qui dépasse de mon sac et s'en empare. C'est une bouteille. Il dit que ce n'est pas étonnant si je ne sais pas faire le test : C'est parce que j'ai bu. Je lui réponds : "Ca ressemble à une bouteille de champagne mais ce n'est pas de l'alcool ! C'est du ... heu..." Il me demande : "Du Champony ?" Je lui réponds : "Non, c'est un truc sans alcool du même genre... mais le nom m'échappe !" (En fait je sais que c'est du jus de pommes, mais je suis incapable de me souvenir de ce mot.)
L'autre copain, celui qui est au volant, s'empare de la bouteille, la regarde et dit qu'il ne veut pas que je boive de l'alcool dans sa voiture. Et il jette la bouteille par la fenêtre de la portière. Ca me scandalise : Il aurait pu blesser un passant ! Et cette bouteille m'avait couté cher, en plus !



Je me réveille.
Il est 4H45.

HH1 :
Je viens de recevoir ma commande de surgelés. Je vois un sachet de "Truffes du Kent". Mais je n'ai pas commandé ça, moi !

Il est 6H15.

HH2 :
Je regarde les plans d'une cathédrales qui vient d'être construite. Je les compare avec les plans de la "cathédrale idéale"qui était prévue au début. (Cette HH m'a parue très enfoncée, longue et semblable à un rêve.)

Il est 6H25.

HH3 :
Je vois une image représentant un bateau rose. A sa droite on affiche la même image vue à travers un "filtre rose". Le bateau y apparait toujours rose mais la mer et le ciel sont noirs. Et voila qu'une sorte de sous-marin bleu émerge à gauche du bateau.

Il est 6H50.





Note :Mon rêve lucide était minable : ca n'a été qu'un petit passage de quelques secondes.
Modifier le message

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 26-07-2023 à 13:55:26   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 26 Juillet :

Je prends de la B6 et du Calea Zacatechichi, vais me coucher à 22H25 et m'endors rapidement...

R1 :
Ce rêve a été très mal mémorisé (Bravo la B6 !). Je ne me souviens pratiquement plus du scénario mais seulement surtout des sensations. Je me trouve sur une grand terrain plat (un terrain de sport ?) et je cours, je saute, je fais des acrobaties diverses. je me sens très léger, très souple, très fort. C'est du à un produit que j'ai pris. Je ne sais pas vraiment à quel moment je suis devenu lucide. Soudain j'ai la sensation d'être tiré vers l'arrière et vers le haut. Je comprends que je suis en train de commencer à me réveiller. Le décor devient flos et je monte lentement en me dirigeant vers le "monde réel". Je me dis que je dois vite mémoriser ce rêve ainsi que le précédent (?) avant de tout oublier. Mais le plus important c'est de mémoriser le nom du produit que j'ai pris. Je sais qu'il porte même deux noms... mais je ne me souviens d'aucun des deux. Dans ma tête j'entends "Perméthrine". Mais non, ce n'est pas ça. Mais je mémorise quand même ce mot à la place des deux autres. (En fait ce mot désigne un anti-puce que j'hésite à utiliser car il est toxique pour les chats.)...

(... Finalement je ne me réveille pas mais je bascule dans un autre rêve sans lucidité ...)

R2 :
Je suis en train de me promener avec mon père à côté d'un petit bois. Je remarque que mon père, qui marche à ma droite, boite (IRL il avait des problème avec sa jambe). Nous empruntons un petit chemin de terre. Soudain mon père me montre la rivière située à notre droite : Elle commence lentement à déborder. Nous devrions peut-être faire demi-tour ? Mais non je veux passer par ici car c'est un raccourci. Alors nous devons courir car l'eau commence à envahir lentement le chemin. Je zigzague et je saute pour éviter les zones déjà inondées. Puis je fais la courses avec mon père, chacun empruntant un sentier différent. Comme il est gêné par sa jambe, je le distance rapidement. Mais je l'entends qu'il commence à me rattraper. Comment fait-il ? Je me retourne et kje vois que ce n'est pas lui qui me dépasse mais un jeune garçon qui fuit lui aussi la montée des eaux.
J'arrive au bout du chemin, et je suis bloqué par une clôture grillagée. Mon père, par contre peut passer sans encombre et il me distance. Comment vais-je passer cet obstacle ? Je vois un abribus dont le fond est cassé à droite. Il y a un trou sommairement rebouché avec une bâche translucide en plastique. Je passe par ce trou et continue la course. Je vais rattraper mon père mais je suis bloqué par un autre grillage. Mon père, par contre, peur passer librement. Je rentre dans un autre abribus. Lui aussi a un trou dans le fond. Je veux passer par là mais je manque de tomber : Derrière il y a un à-pic d'au moins trois mètres. Je me demande comment passer car je n'ose pas sauter d'une telle hauteur. Derrière moi j'entends une bande de jeune qui commente le scène et se demandent aussi comment je vais passer...



Je me réveille.
Il est 2H05.
Je me rendors...

R3 :
Je suis à nouveau en train de me promener avec mon père dans la nature. Je lui raconte mon rêve précédent. Nous arrivons devant le sentier qui entre dans le petit bois (c'est le même sentier que dans le rêve précédent sauf que nous l'empruntons dans l'autre sens.) Je remarque qu'il est en partie envahi par les eaux. Exactement comme dans mon rêve ! fantastique ! Je veux le parcourir pour voir jusqu'on s'étend la zone inondée... mais mon père m'appelle...
(... Ellipse ...)
Je regarde une feuille. C'est la "liste du boeuf engourdi". Elle comporte une disaine de lignes en rapport avec le rêve précédent (je ne me souviens plus quel rapport). La feuille se transforme en page html avec une disaine de liens clicables. Je veux cliquer sur l'un d'eux... mais mon père m'appelle...

Je me réveille.
Il est 4H25.

HH1 :
J'entends le mot "Momoyama" qui semble japonais. Devant moi se trouve une japonaise portant une robe longue de couleur rouge sombre. Soudain son visage prend un aspect démoniaque et elle se précipite sur moi en hurlant. Mais je ne ressens aucune peur :Je regarde ce spectacle en pensant : "Tiens ? C'est un nouveau rêve qui commence !"

Il est 5H10.

HH2 :
Je revois la "liste du boeuf engourdi" et clique sur un de ses liens. Un grand navire quitte alors leport sans même avoir vérifié les conditions de navigabilité. Je trouve ça imprudent.

Il est 5H20.
Je me rendors...

R4 :
Je suis dans un coin de campagne vallonné avec de l'herbe et quelques arbres. Je suis tout à fait conscient d'être en train de rêver. mais pour moi c'est là une chose normale et banale : C'est simplement un nouveau rêve qui commence. J'attends. mais rien ne se passe. ca veut donc dire que je suis libre de créer le scénario moi-même. Je décide de créer une simulation de mon propre décès (Influence d'une discussion que j'ai eue hier soir avec Johanne) : Voilà ; je viens de mourir, j'arrive dans l'au-delà et je m'attends à y être accueilli par mes parents et amis décédés avant moi. J'attends...
Mais je ne vois personne. Je regarde un coin de gazon et décide que c'est là qu'il doit apparaitre des gens. Et alors un groupe de 6 à 8 personnes apparait. Ce sont mes parents et amis disparus. Je me dirige vers eux mais ils ont formé un cercle et discutent entre eux sans s'occuper de moi. J'attends...
Lorsqu'ils ont fini de parler ils se tournent vers moi et me tendent les bras en souriant pour m'accueillir. Je vais les embrasser tous un à un. Ca faisait si longtemps que je ne les avis pas vus !...
Mais je me laisse peu à peu entrainer par le scénario et je perds ma lucidité... Parmi eux je vois deux femmes que je ne connais pas. Celle de gauche est une métis aux longs cheveux décolorés au henné. Elle porte une robe beige (couleur passe-partout de base dans mes rêves) et a de groos seins. Je l'embrasse. Ses joues sont rondes et douces. J'en profite pour regarder ses seins. Elle sourit et me dit : " C'est ma chemise ou mes seins que tu regardes ?" En effet elle porte à présent une chemise à carreaux rougeâtres. Je réponds en souriant : " La chemise évidemment !". Elle me dit : "Je te plait ou c'est ma chemise qui te plait ? Moi c'est ppareil : Ce n'est pas moi mais ma chemise qui s'intéresse à toi !" Alors, pour rtire, je caresse sa chemise en disant 'Tu sais que tu es belle, toi ?" (Sa chemise est rèche.)
Soudain la femme inconnue qui se trouvait à sa droite se jette sur elle et l'embrasse fougueusement. Je remarque qu'elle a des boules de Noel accrochées à ses vêtements. Je pense : "Ca devient chaud ici !"... Mais je ne le dis pas tout haut car je trouverais ça vulgaire comme remarque.



Et je me réveille.
Il est 5H50.
Ce rêve a donc duré moins d'une demie-heure.






Note :
Je remarque que je deviens facilement lucide dans un rêve quand il ne se passe rien et que personne ne me parle. Si quoi que ce soit captive mon attention alors je reste non-lucide. Vive les rêves où je m'ennuie !


Edité le 26-07-2023 à 13:59:12 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 27-07-2023 à 11:13:22   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 27 Juillet :

Je prends mon Calea zacatechichi, me couche à 22H45 et m'endors rapidement...

R1 :
Je regarde un petit groupe de féministes qui discutent en critiquant la société. Je remarque principalement une femme brune portant un maillot de bain une-pièce blanc et une femme blonde aux cheveux courts (qui ressemble à la livreuse qui est venue chez moi hier) portant un pantalon kaki. Je sais que je possède la maitrise de ce scénario alors je claque dans mes mains et celui-ci change : Nous nous trouvons à présent dans une France gouvernée par un régime autoritaire. Les femmes sont désormais obligées de faire le service militaire et certains métiers leurs sont interdits. Je veux voir ainsi, dans ces conditions, comment ces féministes vont se comporter. Vont-elles continuer à revendiquer ou alors vont-elles rentrer dans le rang ?
Je continue ce jeu en claquant régulièrement des mains afin de changer de scénario pour vivre différents types de régimes politiques et de dictatures. Je me transforme en femme et me projette moi-même dans ce groupe afin de vivre les situations de l'intérieur. Ca me permet d'examiner mon propre comportement dans ces diverses situations.



Je me réveille.
Il est 3H05.

HH1 :
Une information passe dans ma tête : Ce que j'ai vu dans le rêve précédent se passait sur le site "tribune.net". (J'ai vérifié : Ce nom de domaine n'est pas attribué).

Il est 3H15.

HH2 :
J'entends "Bip-bip-bip !" Je "sais" que c'est mon petit réveil de voyage qui sonne. (IRL je n'en ai plus.)

Il est 3H35.
Je me rendors...

R2 :
Je suis dans ma rue et je marche en compagnie d'un grand homme portant un treillis et une casquette. Nous nous dirigeons en direction de ma maison. L'homme s'étonne que je ne vive pas avec une femme et se demande si je ne suis pas homosexuel. Je lui réponds que non : Je n'ai ni femme, ni homme... Je suis donc asexuel !

(...)

R3 :
Je me repasse un rêve pour le fixer dans ma mémoire car je sens qu'il est presque oublié (J'ignore si ce rêve a vraiment eu lieu ou si c'est une fiction). Mais je me rends compte qu'il s'inspirait d'un livre écrit par Elsa Triolet (https://fr.wikipedia.org/wiki/Elsa_Triolet). Ca ne fait rien, je le mémorise quand même. Voilà ce que j'en retiens :
Une voix m'explique le programme éducatif idéal qu'elle voudrait imposer pour les femmes. Je vois un professeur venir pour leurs enseigner les arts martiaux. Puis c'est le tour d'un professeur en treillis pour leurs enseigner le maniement des armes à feu. Puis vient une professeure blonde portant un pantalon de treillis et une casquette rouge. Elle tient un doberman en laisse et est chargée d'enseigner le dressage des chiens. J'entends une voix de femme dire : "Celle-ci est moins bonne !" (J'ai l'impression que, dans la première version de ce rêve, la voix qui décrivait la scène avait bafouillé car elle n'arrivait plus à retrouver le mot "dressage".)
Je dis ironiquement : "En gros, on leurs apprend à devenir des femmes, quoi !" ... Mais ça déplait fortement au groupe des féministes et elles me foudroient du regard.



Je me réveille.
Il est 5H55.

HH3 :
Une femme portant un treillis et une casquette (encore ?) me parle. Je ne sais plus de quoi. Probablement du rêve précédent (mais je n'en suis pas certain car mon esprit est alors parasité par le souvenir du rêve R2 qui me revient par association d'idées à cause des tenues portée.)

Je ne regarde pas l'heure car je suis occupé à noter le contenu du rêve R2 dont je me souviens enfin.

HH4 :
Je manipule un tuyau enroulé dans une bassine bleue en plastique. Pendant ce temps un jeune homme me parle de mon rêve R3. (Je crois bien que cette HH veut me dire que ce jeune homme me "bassine" avec son histoire.)

Il est 6H25.

HH5 :
J'arrive chez mon ami le "Petit Michel" (maintenant décédé IRL). Je vois une grande table encombrée et comprends qui y a eu ici une fête d'anniversaire. Je lui dis que c'est une drôle de coïncidence : Je reviens d'un long voyage juste le jour de son anniversaire.

Il est 6H55.





Note :
Je n'arrive pas à déterminer si le premier rêve était lucide ou pas. Je savais parfaitement que ce que je voyais n'était pas le monde réel mais une sorte de construction artificielle. Je savais également que je disposai de tous les pouvoirs pour modifier tout ce que je voyais. Mais je ne me demandais pas dans quel monde je me trouvais... et donc je ne me disais pas "Je suis en train de rêver".
Modifier le message
Signaler au modérateur 109.9.45.204

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 27-07-2023 à 13:51:35   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

oui aprés les gilets jaune

c'est les casquettes rouges ou je ne sait quoi d'autre mais rouge sur la tête qui arrivent et en grande quantitée (armée/groupe/nuée)
qu'on ne vas pas tarder de voir (c'est prévu )

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 27-07-2023 à 20:48:12   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Pourquoi crois-tu ce que les gens te racontent ?

Quelles preuves as-tu de leur véracité ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 28-07-2023 à 09:31:00   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 28 Juillet :

Je prends mon Calea zacatechichi, me couche à 22H40 et m'endors rapidement...

R1 :
Je vois plein de grandes boites ou de caisses empilées les unes sur les autres contre un mur. On m'explique que ça permet de sauver des vies humaines en cas de bombardements ou d'incendies. Je vais plus loin, vers la droite, et propose aux homme présents sur les lieux de leurs installer le même système de caisses contre leur mur. Mais ils refusent, disant que ce serait dangereux. Je ne comprends pas. Je leurs montre que, un peu plus loin vers la gauche, il y a pourtant déjà quelques caisses d'installées. Ils m'affirment que ce n'est pas la même chose : Ici ce système ne peut pas fonctionner sans danger. Ca me semble bizarre. Peut-être qu'ils me mentent ? Je sens de plus en plus que tout ceci n'a pas de sens. Comme si je me trouvais dans un r....



Je me réveille.
Il est 3H20.
Je me rendors...

R2 :
Cette fois-ci on m'a laissé installer mon système de caisses. Mais ... J'ai oublié la suite...

(...)

R3 :
J''imagine comment je vais utiliser le nettoyeur à vapeur qu'on vient de me livrer. Je pourrai l'essayer dans le wc, et le montrer à mon ex. (Ce rêve ressemble à une rêverie de sommeil lent. Il est possible qu'il se situait avant et pas après le rêve R2.)



Je me réveille.
Il est 4H45.
J'allume pour noter mes rêves... et alors la presque totalité du souvenir du rêve R2 s'efface.
Je déteste ça.

HH1 :
Une voix dit : "Ce tsunami d'une hauteur de xxx mètres devrait partir de Portugal !"

Il est 5H00.

HH2 :
Je vois des inondations. Je ne me souviens pas de plus de détails.

Il est 5H10.
Je me rendors ...

R4 :
Je suis dans mon couloir en compagnie d'un homme qui veut me faire croire qu'il est un sorcier et qu'il va me livrer au diable si je refuse de me soumettre. Il ne connait pas l'étendue de mes pouvoirs. L'homme part une minute dans ma chambre pour regarder quelque chose et j'en profite pour vérifier si je suis capable de me transformer en diable. Ca fonctionne. L'homme revient alors que j'ai déjà repris ma forme normale. Je fais apparaitre le diable à côté de moi. L'homme ricane et dit : "Voici le diable !" croyant que c'est lui qui l'a fait venir. Il lui donne l'ordre de me tuer de manière horrible, puis il s'en va dans la cuisine pour ne pas assister au massacre. Lorsque l'homme revient, j'ai fait disparaitre le diable. Il s'étonne qu'il ne soit plus là et de me voir encore en vie. Je commence à me faire pousser les cornes et alors l'homme comprend que c'est moi le diable. Je termine ma transformation, je me jette sur lui et je l'entraine dans le wc. Je me positionne devant la porte pour l'empêcher d'en sortir et je lui dis : "Tu connais la souffrance ? Je vais te la faire découvrir ! Je vais ouvrir ton ventre et jouer avec tes intestins !" Je me sens rempli d'un sadisme diabolique...
Mais je commence à lentement me réveiller et le décor est remplacé par un néant grisâtre. Je réfléchis et me demande comment cet homme-sorcier pourrait s'y prendre pour échapper au diable, car j'ai pitié de lui. J'imagine alors un scénario, uniquement en audio :
- L'homme-sorcier : Le hasard mène-t-il le monde ?
- Le diable : Oui, le hasard existe bien !
- L'homme-sorcier : Alors je dis "cinq" !
- Le diable : Cinq ?
- L'homme-sorcier : Oui, je te donne cinq secondes pour disparaitre ! Disparais !
(Je n'ai rien compris à la logique de cette histoire.)



Et je me réveille.
Il est 5H55.
J'ai donc dormi moins de trois quarts d'heure.





Note :
Je rêve souvent que j'ai des pouvoirs magiques.
Dommage que je ne me demande jamais pourquoi je les possède.
Je comprendrais que je suis dans un rêve.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 28-07-2023 à 13:59:47   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

Atil a écrit :

Pourquoi crois-tu ce que les gens te racontent ?

Quelles preuves as-tu de leur véracité ?


je ne fais pas que croire ce que l'on me raconte comme tu dit, désolé pour toi, je vérifie aussi le plus possible que cela existe

et quand je dis que "le roi de l'avenir" a lancé un appel à constituer une armée le 4 Avril en France c'est parce c'est vrai

ET JE VIENS DE VOIR QUE CE N'EST PAS QUE POUR LA FRANCE
MAIS POUR TOUS LES AUTRES PAYS AUSSI
en Egypte - voir l'armée du christ - il semble que cela soit déjà fait (ça sort de l'ombre et défile au grand jour sous les yeux de la population)

OU AUTREMENT DIT =
c'est la bataille finale de l'Armaguédon qui se rapproche et se prépare

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 28-07-2023 à 22:18:52   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

"je ne fais pas que croire ce que l'on me raconte comme tu dit, désolé pour toi, je vérifie aussi le plus possible que cela existe"

>>>>>>>>Tu ne peux pas vérifier le futur avant qu'il se soit passé.




"et quand je dis que "le roi de l'avenir" a lancé un appel à constituer une armée le 4 Avril en France c'est parce c'est vrai

ET JE VIENS DE VOIR QUE CE N'EST PAS QUE POUR LA FRANCE
MAIS POUR TOUS LES AUTRES PAYS AUSSI"

>>>>>>>>>>Tu as vu où ?

Il t'a envoyé son appel par courrier ?





"en Egypte - voir l'armée du christ - il semble que cela soit déjà fait (ça sort de l'ombre et défile au grand jour sous les yeux de la population)"

>>>>>>>>"Il semble" : Ca montre à quel point tes infos sont précises et certaines





"OU AUTREMENT DIT =
c'est la bataille finale de l'Armaguédon qui se rapproche et se prépare "

>>>>>>>>>Sérieusement : Tu y crois pourquoi ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 29-07-2023 à 11:03:35   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 29 Juillet :

Je prends mon Calea zacatechichi, et me couche à 23H00.

Je me mets dans une position pas trop confortable pour garder l'esprit plus éveillé (une des méthodes de Raduga) et je tente une visualisation...

HH1 :
Je suis au volant d'une voiture... Celle-ci se transforme en engin volant... L'image est assez chaotique et changeante... C'est du à des explosions autour de moi, la fumée dégagée m'empèche d'y bien voir... Je suis engagé dans un combat aérien... J'arrive enfin dans un endroit plus calme... Je pique vers le sol...

... et je m'endors...

R1 :
La HH ne se continue pas en un rêve. Je suis juste en train de penser à diverses choses dans le noir. Je me trouve très probablement dans un sommeil lent...

R2 :
Très brutalement une image apparait. Je comprends immédiatement que c'est un rêve, je suis donc lucide. Je vois une surface grise devant moi. On dirait du macadam comme si c'était le sol d'un trottoir que je voyais en gros plan. Une lumière clignote sans cesse de manière très rapide. Puis je me trouve face à une fenêtre carrée munie de petits carreaux et cerclée de métal. Derrière elle je vois une masse verte indistincte. Je me dis que c'est peut-être du feuillage. Tout vibre violemment au rythme de la lumière et je me sens secoué comme un prunier. C'est désagréable. J'essaie de prendre le contrôle du rêve et d'arrêter le tremblement... J'essaie de partir loin de ce lieu avec la voiture volante même si je ne sais pas si je suis encore dedans... J'essaie de m'envoler ... Mais rien ne fonctionne. Je dis au rêve : "Je n'aime pas !"... Il ne me reste plus qu'à tenter de me réveiller pour échapper à ce tremblement...

... et je me réveille.
Il est 23H45.
Je n'ai donc pas dormi longtemps.
Je me rendors...

R3 :
Je suis une femme hippie. J'explique à quelqu'un qu'en été j'essaie de porter plein de sortes de vêtements fins et exotiques différents. Je vérifie toujours ce que j'ai le droit de porter en lisant attentivement le règlement intérieur du bureau où je travaille. Mais je m'arrange pour m'y adapter et pour l'interpréter à ma manière. Je me vois marcher pieds nus dans la rue, vêtue d'une grande djellaba sans rien en dessous. Puis je me vois arriver au bureau drapée dans une grande pièce de tissus fin et translucide comme un rideau.



Je me réveille.
Il est 4H30.
Je me rendors...

R4 :
J'ai mis mes chats à la cave car je vais répandre du produit anti-puces au rez de chaussée. Papounet renverse son distributeur de croquettes. Tant pis : Il mangera celles-ci sur le sol. J'espère qu'il n'est pas sale.

(...)

R5 :
J'explique à une femme que je ne possède pas de grand plat large pour pétrir de la pâte (comme j'ai vu hier, IRL, dans une vidéo de cuisine). Ce serait pourtant pratique. Je veux lui montrer le petit récipient dont je me sers d'habitude... Mais je vois que le cuisine est encombrée par plein d'objets. Je n'y pensais plus : J'avais commencé à les déplacer car je vais répandre du produit anti-puces dans la maison. Je soulève une grande boite en carton posée à l'envers. En dessous il y a une sorte de grande boite plate en plastique noir. A quoi sert-elle ? Je la retourne et constate qu'elle est creuse. (Je ne remarque même pas que je pourrai m'en servir comme d'un plat pour travailler de la pâte.)



R6 :
Je suis à table avec mes parents. Un de mes chats arrive et je remarque qu'il a attrapé un oiseau. Il part avec dans la bibliothèque et je le suis. L'oiseau parvient à s'échapper et je l'attrape. Il est blessé. J'ouvre la porte et le dépose sur le balcon pour qu'il puisse se remettre et s'envoler. Je rentre et regarde par la fenêtre s'il parvient encore à voler.

Je me réveille.
Il est 6H00.
Je commence à noter mes rêves.
(Je ne sais pas si les rêves R4, R5 et R6 sont dans le bon ordre. Je les ai écrits dans l'ordre inverse où ils me sont revenus en mémoire.)




Note :
En ce qui concerne le rêve R1; c'est la première fois que je fais un rêve lucide dans un milieu aussi chaotique. C'est probablement le genre de chose étrange qu'on peut voir dans son premier cycle de sommeil.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 29-07-2023 à 13:37:46   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

Atil a écrit :

"

>>>>>>>>Tu ne peux pas vérifier le futur avant qu'il se soit passé.

entre une semaine et 2 ans tout se vérifie




"et quand je dis que "le roi de l'avenir" a lancé un appel à constituer une armée le 4 Avril en France c'est parce c'est vrai

ET JE VIENS DE VOIR QUE CE N'EST PAS QUE POUR LA FRANCE
MAIS POUR TOUS LES AUTRES PAYS AUSSI"

>>>>>>>>>>Tu as vu où ?

Il t'a envoyé son appel par courrier ?

CA C'ETAIT SUR FACE DE BOUQUE

ET pour la recherche du roi de France l'appel à candidature =

C'ETAIT UNE ANNONCE PARUE SUR LE MONARCHOMARQUE en début Juillet 2021 et j'ai hallucinée quand je suis tombée dessus par hasard ....
et j'ai RELUE TROIS FOIS PLUTOT QU'UNE ET J'AI BON OEIL MOI






"en Egypte - voir l'armée du christ - il semble que cela soit déjà fait (ça sort de l'ombre et défile au grand jour sous les yeux de la population)"

>>>>>>>>"Il semble" : Ca montre à quel point tes infos sont précises et certaines

C'EST ACTUEL ET VERIDIQUE
si je met " il semble " ce n'est pas parce que je ne suis pas sure mais parce que je suis prudente

et tiens je te le remet ici monsieur l'incrédule =
si je l'ai trouvé moi-même c'est que tu peut aussi le faire aussi toi-même
ça t'empêchera de perdre ton temps inutilement sur tes idiots de forum de discutions diverses à raconter tes propres conneries et à emmerder les gens





"OU AUTREMENT DIT =
c'est la bataille finale de l'Armaguédon qui se rapproche et se prépare "

>>>>>>>>>Sérieusement : Tu y crois pourquoi ?


t'est pas sérieux là ???????????


Edité le 29-07-2023 à 13:52:29 par lip26




--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 29-07-2023 à 22:18:58   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

"entre une semaine et 2 ans tout se vérifie"

>>>>>>>>Tu diras quoi dans 2 ans quand rien ne sera arrivé ?






"CA C'ETAIT SUR FACE DE BOUQUE"

>>>>>>>>>>Tu parles d'une référence !
Toutes les désinformations sont dans les réseaux sociaux !





"C'ETAIT UNE ANNONCE PARUE SUR LE MONARCHOMARQUE en début Juillet 2021 et j'ai hallucinée quand je suis tombée dessus par hasard ....
et j'ai RELUE TROIS FOIS PLUTOT QU'UNE ET J'AI BON OEIL MOI"

>>>>>>>>>Connais pas.
Il suffit que tu lises un truc pour y croire ????







"C'EST ACTUEL ET VERIDIQUE"

>>>>>>>>>>Aucune preuve.
A part "je l'ai lu"
... sur des sites pas sérieux.





"si je met " il semble " ce n'est pas parce que je ne suis pas sure mais parce que je suis prudente"

>>>>>>>>>"Prudente" = "tu ne veux pas avoir l'air bête si tu te rends compte que c'était faux".
Donc = "pas sûre".




"et tiens je te le remet ici monsieur l'incrédule =
si je l'ai trouvé moi-même c'est que tu peut aussi le faire aussi toi-même
ça t'empêchera de perdre ton temps inutilement sur tes idiots de forum de discutions diverses à raconter tes propres conneries et à emmerder les gens"

>>>>>>>Si tu trouves des trucs écrits sur des sites pas sérieux, c'est que tu cherches sur des sites pas sérieux.



On attend toujours de vraies preuves.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 30-07-2023 à 10:02:54   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 30 Juillet :

Je vais me coucher à 22H35 et je m'endors vite...

R1 :
Je suis accompagné d'un ami et nous marchons sur le boulevard périphérique d'une ville. Nous entrons dans un magasin qui fait également station-service. Je demande un bidon d'essence au vendeur pour notre voiture que nous avons laissées plus loin en panne-sèche. Il me regarde tout étonné car ça fait des années qu'on ne lui a plus demandé d'essence. Maintenant les voitures sont toutes électriques. Il répond qu'il peut me procurer de l'essence mais, avant, il y a plein de papiers à remplir pour avoir l'autorisation de vente...
 (... Ellipse ...)
... Nous avons fini de remplir tous les papiers mais le vendeur explique qu'il faut encore les faire signer par le maire. Et il est inutile de nous rendre à la mairie : Ce matin le maire se trouve au marché où il est en train de serrer les mains des gens. En effet :Il est en pleine campagne pour sa réélection. Nous allons donc aller à ce marché. Mais le vendeur ajoute que le député doit venir dans la ville ce matin. Il va certainement vouloir rencontrer le maire au marché pour discuter avec lui devant les caméras des journalistes. Car lui aussi est en pleine campagne électorale. Je devrais donc attendre qu'ils aient terminé de parler pour demander mes signatures. Ca m'énerve alors je m'exclame, à propose de ce député : "S'il nous emmerde, moi aussi j'ai de quoi l'emmerder !"...  (Je sens que je vais sortir des documents compromettants sur lui...)...




Je me réveille.
Il est 3H25.
Je  prends du Calea zacatechichi.
Je ne sais pas si c'est à cause de ça mais je n'arrive pas à me rendormir...

HH :
J'ai bricolé ma tondeuse à gazon pour en faire un véhicule. Je suis monté dessus, debout, et je me promène ainsi dans ma rue.

Il est 4H25.
Je me rendors enfin...

R2 :
J'apprends que la France va envoyer des troupes au Niger pour renverser les putschistes. J'en suis satisfait.(Influence des informations.)

(...)

R3 :
J'ai mis ma tablette Androïd dans une valise avec un petit appareil (sans fil !) branché dessus pour la recharger. J'entends que ça fait un léger vrombissement et je remarque qu'une légère chaleur se dégage de la valise. J'ouvre celle-ci car je crains que ma tablette ne soit en train de surchauffer. Mais la valise est vide. Ou est ma tablette ? Qui me l'a prise ? Je la cherche avec une amie brune et je la retrouve dans les mains d'un amis. Il est en train de faire l’amour avec elle ! Ce spectacle fait rire mon amie mais moi je le trouve ridicule. (Coïncidence : Ce matin c'est mon téléphone portable que j'ai du recharger.)

(...)

R4 :
Je suis en train de travailler à une table à dessin. Un collègue asiatique arrive et me dit qu'il y a un problème pour imprimer la 2ème affiche et qu'il m'en parlera tout à l'heure. Bruno (mon ancien patron) arrive et dit : Vous pouvez en parler tout de suite. Faites comme chez vois !" Je vais donc m'assoir un peu plus loin avec l'asiatique pour discuter. Bruno ajoute qu'il y a moins de travail aujourd'hui alors ce soir nous pourrons retourner dormir chez nous. Je dis : " C'est heureux car, hier, ici, je n'ai pas pu dormir de la nuit !" Je dis ça car je me souviens que Bruno avait fait une réunion arrosée avec des clients et le bruit m'avait dérangé. Mais mon collègue asiatique semble avoir compris autre chose : Il prétends que nous n'avons pas dormi de la nuit car nous avons fait l’amour. J'essaie de me souvenir de ce qui s'était passé... et je me rappelle qu'il y avait eu, en effet, une scène de sexe, mais c'est vague. L'asiatique devient pressant, me prenant la main pour l'embrasser et la caresser et il me dit qu'on pourrait passer encore une nuit ensembles chez l'un de nous deux. Je l'arrête toute de suite en disant : "Ne te fais pas d'illusions : Je suis hétéro !". Il me demande pourquoi, alors, j'ai fait l’amour avec lui cette nuit. Je ne comprends pas pourquoi j'aurais fait ça et j'essaie de mieux me souvenir de ce qu'il s'est vraiment passé... Et alors je comprends : Je revois la scène où mon ami faisait l’amour avec ma tablette Androïd. C'est mon crétin de subconscient qui a créé ce scénario stupide en déformant complètement ce souvenir !



Et je me réveille.
Il est 6H10.






Note :
Dans le dernier rêve j'avais conscience que j'étais dans une histoire qui avait été construite par mon subconscient. Et je me rendais compte que ce dernier déformait bien plus les faits avec le temps que moi. J'étais donc très proche de la lucidité implicite.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 31-07-2023 à 11:31:25   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 31 Juillet :

Je vais me coucher à 22H30 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je suis jaloux des performances des autres rêveurs. Je lis leurs récits de rêves lucides... Voilà justement qu'un rêveur revient d'un rêve. C'est un athlète (il ressemble à Sylvester Stalone) et porte un slip de bain. Il est tout ruisselant car il vient d'"émerger" d'un rêve et maintenant il va noter celui-ci sur une feuille de papier. Moi, invisible, je me trouve à côté de lui et je m'amuse à effacer des mots de sa mémoire pour le gêner dans son écriture. Mais il arrive quand même à noter tous ses rêves tant bien que mal jusqu'au bout.
(... Ellipse ...)
Maintenant je regarde la liste des quête d'Iktomi que @Sebastiii a déjà accomplies dans ses rêves lucides et je la montre à Johanne (c'est là un souvenir d'hier IRL). Je me demande comment il fait pour en réussir autant car moi, quand je fais un rêve lucide, je ne me souviens jamais qu'il y a des quêtes à faire.



Je me réveille.
Il est 1H00.
Je prends mon Calea zacatechichi puis me rendors...

R2 :
Je prends une boite en carton contenant du lait. Mon esprit est indécis sur la nature de ce lait mais je sens que ça pourrait être du lait de soja-vanille, mon subconscient ne s'est pas décidé. Je verse le liquide lentement dans un récipient blanc en plastique (Je reconnais le récipient dont je me sers IRL pour faire ma pâte à crêpe). Je vais me régaler. Je veux jeter ensuite la boite mais je sens qu'elle n'est pas complètement vide. Je la secoue et verse le liquide restant dans le récipient blanc. Le liquide est moins épais et plus jaunâtres que le lait que j'avais déjà versé. Et il produit aussitôt une sorte de réaction chimique avec ce dernier. Une fermentation intense se développe qui fait fortement mousser le lait. Je dis : " Merde ! C'était du kéfir (lait fermenté)!" Je sais que ça va gâter le goût et le rendre plus acide.

Je me réveille.
Il est 3H10.
Je me rendors...

R3 :
Je suis dans une grande réunion qui a lieu autour d'une table. Quelqu'un dit qu'il espère qu'on arrivera à être encore plus nombreux la prochaine fois. Mais une autre personne n'est pas du tout d'accord et trouve qu'on est déjà trop nombreux comme ça. Elle dit qu'il y a assez de membres de l'association XXXXX, de membres de l'association ZZZZZ et de membre de l'ABC. En entendant le mot "ABC" j'ai un sursaut. Je comprends que c'est une pique contre moi car je suis le fondateur de l'association ABC (Association des Bédéphiles Amateurs). Je me dis qu'on pourrait en effet être moins nombreux : Il suffirait qu'on n'accepte qu'un membre de chaque association au maximum. Nous sommes ici deux membres de l'ABC, ce serait donc moi qu'on garderait car j'en suis le président.
(... Ellipse ...)
Tous les membres de l'ABC sont réunis dans un restaurant. J'explique que de telles réunions-restaurants permettent de gagner de nouveaux membres pour notre association. Dans ces réunions, en effet, on rencontre de nouvelles personnes et on découvre de nouveaux plats. Et puis ça entraine d'autres invitations et d'autres réunions-restaurants, et ainsi de suite...
On me sert ma commande. Dans mon assiette il n'y a qu'un pois-chiche accompagné de deux fragments d'un autre pois-chiche. C'est là un met très rare et très cher... Mais je me rends compte que c'est ridicule et je me dis que je suis donc dans un scénario humoristique. Mais l'auteur de celui-ci exagère quand même car ça ne fait vraiment pas réaliste. On m'a ajouté une sorte de sauce épaisse avec les pois-chiches. Je dis aux autres convives : " C'est une Pinelle, une Pinelle Jyado !" Comme je ne suis pas certain de la prononciation de ce mot, je regarde sur la fiche contenant les dialogues de ce scénario. Je vois flou mais il me semble que ce n'est pas écrit "Jyado" mais plutôt "Racydo".



Instinctivement je me réveille immédiatement de peur d'oublier ce nom avant d'avoir pu le noter.
Il est 5H00.

Je me visualise en train de conduire une voiture rapide...
Mais ça induit une HH sans aucun rapport...

HH1 :
Je me repasse la scène du restaurant mais en la modifiant. Je suis en train de tenir une petite cuiller au dessus d'une assiette pleine de ...

Il est 5H25.

HH2 :
Je parle d'un élu qui se présente pour sa réélection (souvenir d'un rêve d'hier). Je dis : "Ce jour-là il aura la tête trop chaude... ou trop froide !"

Il est 5H30.

HH3 :
Je suis encore au restaurant, devant un plat de pommes de terre (?) Je dis : "Il y en a quarante !... En deux parties !"

Il est 5H40.
Je fais un FFA et je me visualise en train de conduire une voiture rapide...

HH4 :
Je participe à une course automobile traversant la campagne et des petits villages à une vitesse de plus en plus folle. Une tache noire grossièrement carrée apparait en haut à gauche de mon champs de vision. Elle reste quelques temps stable puis se met à grandir lentement. Lorsqu'elle a recouvert la presque totalité de mon champs de vision, je me concentre dessus pour l'enlever. Elle devient alors de plus en plus transparente et disparait. Je continue ensuite la course mais je trouve que le réalisme est moins bon...

Il est 5H55.




Note :
Je remarque que ça m'arrive de plus en plus souvent de me rendre compte que ce que je vois n'est qu'une sorte de scénario et non la réalité. Exemple : Le rêve R3. Je suis donc aux frontières de la lucidité implicite.

Note 2 :
Je remarque que mes rêves lucides et HH ont souvent des bugs d'affichage lorsque je m'y déplace à trop grande vitesse. Comme si mon cerveau avait du mal à suivre. Exemple : Dans l'HH4.


Edité le 31-07-2023 à 11:32:52 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 01-08-2023 à 09:33:41   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 01 Aout :

Je vais me coucher à 21H20 car je suis fatigié et je m'endors rapidement...

R1 :
Je me suis fait "Arabe du désert" c'est à dire que je suis devenu un ermite vivant seul dans le désert afin de m'y adonner à des pratiques d'ascétisme mystique. Je vois un désert de sable devant moi. Au début je me contente de vivre près de la côte ouest de l'Arabie car c'est un endroit où passent quelques caravanes qui pourraient m'apporter de l'aide si jamais j'étais en difficulté, sans nourriture, malade ou blessé. Je vois une carte de l'Arabie occidentale. Ensuite, ayant acquis plus d'expérience, je m'enfonce dans le coeur de l'Arabie afin de vivre en plein milieu de désert du Néfoud, là où s'installent les "Arabes du désert" expérimentés. Je vois une carte de l'Arabie et, en son centre, sont dessinés quelques hommes debout représentant ces "Arabes du désert" qui vivent là. J'explique à quelqu'un que je m'entends mal avec les autres "Arabes du désert" et que je les méprise. En effet ils sont venus ici mener une vie ascétique dans l'espoir de pouvoir demander l'illumination spirituelle à Dieu. Comme si l'illumination spirituelle pouvait de demander ! Je m'exclame : "Ils en ont fait un produit !" Et pour moi c'est un péché. Ca m'énerve tellement que je décide de couper les rares plantes qui leurs servent à se nourrir, ainsi ils seront obligé de partir. Ces plantes ressemblent à des tiges vertes poussant en bottes, assez dures à entamer. Mon action déclenche la haine des "Arabes du désert" contre moi et je dois fuir l'Arabie pour sauver ma vie. Je me dis que je pourrai peut-être aller me réfugier en Amazonie.



Je me réveille.
Il est 2H10.
Je note ce rêve dans mon carnet.
Puis je me rendors...

R2 :
Je me trouve dans la forêt vierge d'Amazonie. Je réfléchis au rêve précédent et j'essaie de me souvenir de détails supplémentaires... Mais finalement je me souviens que j'ai déjà noté tout ce rêve dans mon carnet. Je perd donc mon temps.

Je me réveille.
Il est environ 5H00.

HH :
J'ouvre la porte de mon réfrigérateur et constate que, dedans, la lumière n'est pas allumée. Il est donc débranché !

Il est 5H25.





Note :
J'ai déjà remarqué que, quand je suis fatigué, je dors plus profondément et que je me souviens de moins de rêves.
Et en plus je n'avais plus de Calea zacatechichi.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes  JOURNAL DE REVESNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum