LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes 

 JOURNAL DE REVES

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101Page précédentePage suivante
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 29-04-2023 à 09:56:24   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 29 Avril :

Je vais me coucher à 22H25 et je m'endors rapidement...

R1 :
Rêve dont le contenu a totalement été oublié. Il me semble seulement qu'il y était question d'acheter quelque chose...

(...)

R2 :
Rêve mal mémorisé. Il ne m'en reste qu'une partie.
...Des objets qui m'appartiennent ont été détruits par une étrange machine. Leur structure atomique ou moléculaire a été modifiée et ils ont changé de forme ou ont disparu comme s'ils avaient été désintégrés ou envoyés dans un monde parallèle. Un homme ressemblant à l'acteur Grégoire Bonnet s'étonne que je ne m'en émeuve pas et il me demande lequel de ces objets je voudrais qu'on essaie de faire revenir, et sous quelle forme...



Je me réveille.
Il est 2H25...

HH :
J'entends mon portable qui sonne. Il est posé sur le lit, juste à droite de ma tête. Il en sort une voix de femme mais elle parle trop bas pour que je comprenne ce qu'elle dit.

Il est 2H50.
Je me rendors...

R3 :
Rêve dont le contenu a totalement été oublié.

Je me réveille.
Il est 4H10.





Note :
Ma mémoire a été nulle cette nuit.
J'en ignore la cause.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 30-04-2023 à 10:22:37   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 30 Avril :

Je vais me coucher à 22H25 et je ne m'endors pas tout de suite ...

HH1 :
Une vieille dame (ressemblant à une amie de mon ex' ) s'approche et m'embrasse sur la bouche. J'ai un mouvement de recul.

Il est 22H35.
Je m'endors...

R1 :
On me demande de faire une recherche sur les sites web de météo. C'est pour un vieil homme qui vient d'être mis à la retraite et qui n'a plus de quoi se payer une connexion à Internet. Justement j'ai des membres de ma famille qui gèrent un site web sur la météo. Je regarde donc le temps qui est prévu sur différents sites et j'en fais une synthèse. Je fais également un résumé de ce que les infos racontent sur la guerre en cours (en Ukraine ?). Puis j'expose tout ça de manière dramatique et agressive au retraité car il aime ça.

Je me réveille.
Il est 3H15.
Je me rendors ...

R2 :
Johanne m'attend dans mon grand lit. Elle porte une nuisette rouge. Je commence à me tortiller en faisant un striptease devant elle. J'enlève mon débardeur blanc puis mon boxer blanc. En dessous j'ai un slip vert que j'enlève aussi. En dessous il me reste un string noir. Je m'approche de Johanne en contournant le lit et je lui dis qu'elle ne devra pas s'attendre à des prouesses de ma part car je ne suis plus tout jeune... Je ne me souviens pas de la suite... Probablement que mon "module de censure automatique" a stoppé la scène pour me catapulter dans un autre rêve...



R3 :
Je montre les résultats de ma dernière prise de sang à mon médecin (ma doctoresse plus exactement). Elle me répond qu'elle ne sait pas si j'en aurai le temps mais je vais devoir refaire une prise de sang avant la fin de la semaine (il me semble être mardi). Et je devrai aller en montrer le résultat à Monsieur Comandeuze, un spécialiste. Je me dis que je vais probablement devoir prendre le train. Mais quand j'apprends que ce spécialiste exerce dans la ville d'à côté, je me demande pourquoi mon médecin pensait que je n'aurai pas assez de temps.

Je me réveille.
Il est 4H20.
J'essaie de me visualiser dans un lit avec Johanne pour induire un nouveau rêve érotique...

HH2 :
Mon médecin me dit qu'avant de faire du HC je dois d'abord lire le message par email que m'a envoyé Gwan (ou Gwanne). Je "sais" que ce nom est celui d'un homme.

Il est 5H00.

HH3 :
Mon médeçin me dit que je dois attendre encore. Puis elle me parle de plein de choses que j'écoute d'une oreille distraite. Je sais qu'il est question de la ribose (un constituant de l'ARN). Je me dis que je vais donc devoir attendre encore longtemps.

Il est 5H15.

HH4 :
J'apprends à une amie que son ex' a été accusé de harceler des femmes au téléphone.

Il est 5H25.

HH5 :
Je dis : "Avant j'avais des nounours !" A gauche de mon ordinateur, je vois un bol blanc rempli de bonbons-nounours de toutes les couleurs. Je"sais" qu'ils servent à parfumer la pièce. Mais dois-je les laisser comme ça ou dois-je les faire brûler comme de l'encens ?



Il est 5H45.

HH6 :
J'entends un drôle de bruit. (C'est peut-être le son de mes ronflements qui est déformé ?)

Il est 6H20.
Je m'endors peut-être...

R4 (ou HH ?) :
Je suis dans un lit dans un hôpital. Mais je ne pense pas être malade. Il est probable que je suis revenu participer à des tests pharmaceutique à l'Aster-Cephac comme jadis. Je retire ma veste beige et la pose sur le lit à ma gauche. Dans le lit de gauche il y a un homme qui ressemble à un collègue du service militaire. Il s'approche et me dit quelque chose que je ne comprends pas. Je le fais répéter mais je ne comprends toujours pas. On dirait que les sons sont assourdis comme si j'avais les oreilles bouchées. Je me dis que je vais boucher mes narines et ma bouches et que je vais faire comme si je voulais souffler : La surpression provoquée devrait me déboucher les oreilles (C'est le test de réalité à l'envers).
Mais avant d'avoir pu le faire, un bruit me fait retourner la tête. Quelqu'un a lancé un objet qui est retombé sur une chaise. C'est une bouteille en plastique qui contient un liquide noir. Et du goulot sort une mèche allumée. On dirait une bombe artisanale, un cocktail Molotov ! Je crie : "On nous tire !" et tout le monde sort de la salle d'hôpital en courant. Mais moi je m'attarde en arrière car j'ai l'impression que ce n'est qu'une farce. Je regarde à nouveau la "bombe" et constate que le liquide a coulé et a éteint la mèche. Alors je crie : "Elle (s')est éteinte !".



Je me réveille (dans le cas où j'étais vraiment endormi).
Il est 6H35.

HH7 :
J'entends mon ami Serge raconter un de ses délires habituels. Il me semble que je me repasse une scène ayant eu lieu il y a 37 ans : Serge disait qu'il avait envie que les membres de son association portent un uniforme avec des galons-or.

Il est 7H00.





Note :
J'ignore totalement si le rêve R4 était bien un rêve ou une HH. Il n'a eu qu'une durée de 15 minutes maxi pour que se dérouler. C'est court pour avoir le temps de noter ma HH précédente puis m'endormir puis faire un rêve. Mais la durée apparente du scénario est bien longue pour une simple HH. Ou alors la durée d'écoulement du temps a été distordue.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 01-05-2023 à 11:24:32   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 1er Mai :

Je vais me coucher à 22H25 et je m'endors vite...

R1 :
Je suis avec des amis. Dans une boite en carton nous avons trouvé un vieil appareil photo argentique qui appartenait à une célèbre photographe-reporter de la première partie du XXème siècle. Il ressemble à celui que j'avais eu jadis. Nous remarquons qu'il contient une pellicule noir et blanc qui a été utilisée mais n'a pas été développée. Ces photos doivent avoir une grande valeur.
(... Ellipse ou séquence oubliée ...)
Nous avons envoyé cette pellicule, sans la développer, à un concours de photos. C'est sûr que nous allons gagner le premier prix, même si nous ne savons pas ce que ces photos représentent. Etant donné qu'elles sont anciennes, je dis pour plaisanter qu'elles sont peut-être un reportage sur Napoléon 1er. D'après les documents retrouvés dans la boite avec l'appareil, les photos prises faisaient partie d'un reportage sur une parachutiste célèbre. J'imagine alors cette parachutiste sautant d'un avion pendant que la photographe saute à côté d'elle tout en l'interviewant et la photographiant en pleine action.
La voix d'une de mes amies s'élève derrière moi (sa voix ressemble à celle de Valérie Mairesse). Elle dit, d'un air dépité : "Quand on m'a dit de soutenir le travail de Kate Engleton, je l'ai fais !" Kate est le nom de cette photographe et chacun de nous, étant inscrit au concours, pouvait voter pour ses photos en lui attribuant des points. Mais mon amie se sent ridicule d'avoir voté pour elle car, je l'apprends, une fois développées on a découvert que toutes les photos étaient floues. Mais moi je me sens moins ridicule car je n'avais donné qu'une partie de mes points à cette photographe, et j'en avais gardé quelques uns en réserve...



...Je me réveille.
Il est 2H10.
Je sens une drôle d'odeur. Ma chatte Chouchou est assise à côté de moi, à gauche de ma tête... Et je constate qu'elle vient de chier sur les draps !
Je dois donc me lever, retirer le drap, le mettre dans la machine à laver et je lance tout de suite une lessive avant de me recoucher.
Il est 2H40.
Le bruit de la machine me gène pour me rendormir...
... Elle s'arrète enfin vers 5H00...

HH1 :
J'entends parler de "Molo Simba", un personnage de dessins animés (Je ressens ça comme une déformation de "Pimon et Tumbaa").

Il est 5H15.

HH2 :
Quelqu'un dit "On et passé de 5 km à 500 km !" Une voix d'homme s'exclame : "500 km ! ?"

Il est 5H20.

HH3 :
Je dis que je vais devoir prévenir des gens. Prévenir de quoi ?... Ben, que je vais me rendormir.

Il est 5H30.

HH4 :
Une voix dit : "Dans cet ordre : Rozabal, xxxx (mot oublié), casse-briques !"
(Le Rozabal est une tombe du Cachemire où l'on prétend que Jésus serait enterré : https://www.lepoint.fr/culture/on-a-decouvert-la-vraie-tombe-de-jesus-au-cachemire-01-11-2016-2079891_3.php)

Il est 5H40.
Je me rendors enfin...

R2 :
Je suis assis dans un bus. Mon cousin François arrive et me dit bonjour avant de s'éloigner. Ca faisait longtemps que je ne l'avais pas rencontré. Peu après c'est mon cousin Vincent qui vient me dire bonjour et prend place prés de moi. Ca faisait longtemps que je ne l'avais pas rencontré. Puis François revient s'assoir prés de nous. Je remarque alors que la femme assise en face de moi est ma cousine Carole. Je ne l'avais pas reconnue : Ca faisait longtemps que je ne l'avais pas rencontrée. Puis c'est ma cousine Corinne qui arrive. Elle aussi ça faisait longtemps que je ne l'avais pas rencontrée. Elle porte un chapeau orné d'une grande plume de faisan. J'ai tout à fait conscience que ce chapeau est la copie de celui d'un homme que j'ai croisé plusieurs fois au supermarché. Sauf que la plume de cet homme était plus longue. Je me souviens que, la dernière fois que j'avais vu Corinne, elle avait beaucoup grossi. Je veux vérifier si c'est toujours la même chose... mais je ne peux pas voir son ventre car elle est placée derrière un siège.

Nous restons tous là, bêtement, à ne pas savoir quoi nous dire. Mes cousins et cousines semblent somnolents. Et moi aussi je remarque que je le suis. Corinne me demande si j'ai mal dormi. Je lui réponds que j'attends depuis 2H40 de pouvoir me rendormir. Je ne lui dis pas que mon chat avait chié dans mon lit, je préfère lui affirmer que j'ai regardé des vidéos jusque tard dans la nuit.

Le bus va bientôt arriver à mon arrêt. Je dis à mes cousins et cousines que je serai bien resté dans le bus pour continuer à bavarder avec eux, et je serais descendu dans la ville d'à côté où ils habitent. Mais je ne peux pas m'attarder car je dois préparer le repas pour ma mère handicapée. D'ailleurs... que vais-je faire à manger pour ce midi ? Il me semble qu'on est mardi, c'est bien ça ? Qu'est-ce que je fais à manger, d'habitude, le mardi ? (J'ai oublié que ce sont des pâtes ce jour-là)...



Je me réveille.
Il est 6H00.

HH5 :
J'explique à quelqu'un que, dans une HH, j'ai vu une banderole (j'ai oublié ce qu'elle disait). Je dis : "Le texte était écrit en rouge foncé sur un fond clair !"

Il est 6H20.






Note :
Dans le rêve R2, je savais que je cherchais à me rendormir depuis 2H40. J'avais donc confusément conscience que je n'étais pas dans un bus mais toujours dans mon lit. Mais je me croyais toujours en insomnie et ne me rendais pas compte que je m'étais rendormi. C'était donc une sorte de faux éveil.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 02-05-2023 à 09:36:43   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 02 Mai :

Je vais me coucher à 22H25 et je m'endors vite ...

R1 :
Rêve non mémorisé...

(...)

R2 :
Je mesure la couleur des objets avec un instrument ressemblant à une série de cadrans de montres attachés les uns aux autres.

(...)

R3 :
Rêve non mémorisé...

Je me réveille.
Il est environ 3H00.
Je me rendors...

R4 :
Rêve difficile à transcrire car ses détails sont "flous".
Je surveille des travaux par la fenêtre de ma grande chambre. En face il y a deux ouvriers qui travaillent sur la façade d'une maison (qui n'existe pas IRL). Ils sont en train de réparer ou d'apporter des modifications à un coffrage contenant un volet roulant. Bizarrement ce coffre se situe au-dessus d'une fenêtre mais à l'extérieur et non à l'intérieur de la maison comme chez moi.
Je demande aux ouvriers de procéder autrement car ils ne font pas comme je leurs avais demandé. Mais ils s'en foutent et continuent comme si je n'avais rien dit.
Un homme moustachu aux cheveux gris, un membre (fictif) de ma famille, arrive par la gauche et demande lui aussi aux ouvriers de modifier leur travail. Il ne reste plus qu'un seul ouvrier, un gros homme brun, et il répond qu'il a commencé à mettre des vis en dessous du coffrage et qu'il n'a pas envie de tout changer. De toute façon, ajoute-t-il, il va ensuite aller au magasin de bricolage pour acheter un autre élément qu'il va installer sous le volet.
Je lui dis que je ne suis pas d'accord : Je ne veux pas qu'on rachète quoi que ce soit en plus et qui n'était pas prévu. D'ailleurs, je le préviens que s'il le fait quand même, je ne pourrai pas payer car je n'ai plus de sous.



Je me réveille.
Il et 5H00.
Je repense à ma déclaration d'impôts que j'ai du mal à faire sur Internet. C'était plus facile sur papier...

HH1 :
Je suis en train de faire ma déclaration d'impôts sur papier. Certaines instructions sont écrites dans un gris tellement clair que je n'arrive pas à les déchiffrer.

Il est 5H10.
Je sens que je m'endors....
Alors je me visualise en train de voler.
Comme çà je rêverai peut-être que je vole et je me rendrai alors compte que je suis dans un rêve...

HH2 :
Je vole et un décor se matérialise lentement devant moi. Je me trouve à l'intérieur d'un avion de ligne. Mais il n'y a aucun passager. C'est chiant car j'aurai bien voulu poser des questions à des personnages de rêve. Je remarque que je sens le contact de mon corps contre les draps. Je ne suis donc probablement pas encore dans un rêve mais seulement dans une HH... Mais je réfléchis trop et ça arrète la HH...

Je ne note pas l'heure afin de pouvoir enchainer tout de suite sur une autre HH...

HH3 :
Un chirurgien explique à un patient l'opération qu'il va lui faire subir.
(Je n'ai rien retenu de ses propos.)

Il est 5H45.

HH4 :
Je prends une HH dans mes mains. Elle a l'apparence d'un bloc de carton à la forme déchiquetée.

Il est 6H00 (Mais je me rendrai compte plus tard que ma montre déconne et qu'elle a atteint un retard d'au moins une demie-heure).




Note :
Ma mémorisation était mal détaillée cette nuit, et les contenus de nombreux rêves et HH ont été mal ou pas du tout récupérés.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 03-05-2023 à 09:33:18   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 03 Mai :

Je vais me coucher et je m'endors rapidement...

R1 :
Une femme brune m'a chargé de rassembler tous ses rêves qui ont été matérialisés sous la forme d'une poudre brune, probablement du café soluble, et de les mettre dans un grand tiroir. Quelqu'un me demande ce que je fais alors je lui explique. Il semble perplexe alors je lui montre comment on peut récupérer le contenu des rêves en rajoutant de l'eau à la poudre... La suite était trop confuse pour être mémorisable...

Je me réveille.
Il est 3H10.
je me rendors...

R2 (FE) :
Je crois me réveiller après avoir somnolé quelques secondes seulement. J'essaie de me souvenir si j'ai bien noté le rêve précédent. Oui, je me souviens que je l'ai bien noté me semble-t-il. Mais je me souviens maintenant de plein de détails supplémentaires qu'il me faudrait rajouter.... Mais je n'ai pas le courage de me relever pour allumer la lumière... Je me sens replonger peu à peu dans le sommeil...

(...)

R3 :
Je regarde deux dessins en noir et blanc qui représentent chacun une sorte d'appartement. Pour m'amuser je me demande dans lequel des deux je préfèrerai vivre. Je compare les meubles, le nombre de chaises, etc... Et je me rends compte qu'ils s'équivalent exactement point par point... Je n'ai pas conscience que les deux dessins sont en train de se transformer lentement...
En les observant mieux je me demande s'ils ne représentent pas deux parties d'une même pièce. Mais oui, c'est bien ça ! Je reconnais l'ancien local de la A.A.I (Association des Artistes Itinérants) où je travaillais jadis. L'un des dessins représente la partie de la pièce se situant à gauche de la porte d'entrée et l'autre représente la partie située à droite. D'ailleurs, sur les deux on voit la même étagère placée juste à droite de la porte. Je me souviens que c'était moi qui avais fait ces dessins. Mais pas le même jour car je remarque que les objets posés sur l'étagère (des sacs) ne sont pas les mêmes dans les deux représentations. Sur les murs sont mêmes représentés les tableaux qui les ornaient. Je regarde s'il n'y en a pas un qui avait été fait par moi...
A propos des tableaux, je me souviens qu'à l'époque de la A.A.I, mon ami Xavier avait organisé une exposition de mes oeuvres. Mais sur les affiches annonçant l'expo il avait remplacé mon nom par un pseudo assez ridicule en plusieurs mots (je n'ai pas pu le mémoriser).



Je me réveille.
Il est 4H10.
J'essaie plusieurs visualisations pour influencer mes HH... Mais celles-ci n'affichent que ce qu'elles veulent...

HH1 :
Dans un hôpital, un infirmier me raconte qu'il était parti prendre quelque chose et, quand il est revenu, son patient était mort. Ca lui a fait un choc. J'essaie de me représenter la scène.

Il est 4H55.

HH2 :
Je voudrais téléphoner à un présentateur des informations à la radio, mais je ne sais pas comment m'y prendre.

Je ne note pas l'heure pour laisser les HH s'enchainer rapidement...

HH3 :
Je range une étagère chez moi.

Je ne note pas l'heure pour laisser les HH s'enchainer rapidement...

HH4 :
Je veux noter une HH. Je me dis que celle-ci se passait en Ecosse, "le pays des Highlanders".

Il est 5H15.

HH5 :
J'apporte une étagère pour l'installer dans ma chambre. Elle est petite mais lourde. Je me souviens que, depuis mon opération d'une hernie, il m'est déconseillé de porter des objets lourds. Alors, plutôt que de contourner mon lit en portant l'étagère, je pose celle-ci dessus puis j'en fais le tour pour la reprendre de l'autre côté.

Il est 5H10.

HH6 :
Je veux faire des photos en reconstituant un monde féérique avec des femmes portant des ailes de papillons. Mais des hommes viennent traverser le plateau et gâchent tout par leur présence dans le champs.



Il est 5H50.

HH7 :
Je découpe des morceaux de steaks de soja pour les cuire dans une poèle avec des pommes de terre.

Il est 6H00.





Note :
Toujours une mémoire assez imprécise, surtout en début de nuit.
Et pas de rêve lucide depuis une semaine

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 04-05-2023 à 11:35:06   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 04 Mai :

Je vais me coucher à 22H30 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je suis dans le bar de ma tante Andrée et un homme vient me chercher. Je le suis et nous sortons. Je "sais" que je quitte un rêve et que je que je vais devoir revivre toutes les scènes de celui-ci mais pour de vrai. Tout ça m'emmerde un peu et je plaisante mais de manière assez amère.
(... Passage confus ...)
Nous nous retrouvons tous les deux sur le toit d'une cathédrale; du côté de l'entrée, prés du clocher. L'homme m'explique que ce côté est celui du monde réel alors que l'autre côté est celui du monde des rêves.



Je me réveille.
Il est 23H25.

R2 :
Rêve oublié. Il contenait une version nouvelle du rêve précédent. Ou alors je ne faisais que réfléchir au contenu de ce rêve.

(...)

R3 :
Je suis probablement en sommeil lent car je ne fais que penser et je ne vois que quelques images fixes en illustrations.
Je repense à la BD que j'avais faite du temps du lycée, et que j'avais fait paraitre dans un magazine local. C'était une histoire d'espionnage; on était en plein dans la guerre froide entre les USA et l'URSS... Et voilà maintenant que la Russie attaque l'Ukraine et menace l'Europe. On est revenus un demi-siècle en arrière...

Je me réveille.
Il est 2H45.
Je prends une Choline bitartrate...

HH1 :
Je pense au sigle G.L.P.V.D. (J'ignore sa signification.)

Il est 3H30.
Je me rendors...

R4 :
Je vais derrière chez moi près de la pelouse. Je trouve qu'il fait un peu plus frais qu'hier. Je me dis que l'idéal ce serait qu'il fasse un peu chaud mais pas trop. Ainsi on pourrait manger dehors mais sans être incommodés par la canicule.

(...)

R5 :
Je suis probablement en sommeil lent car, au début, je ne fais que penser et je ne vois que quelques images fixes en illustrations.
Je repense à Marie-Ananda avec qui j'ai suivis une formation à l'AFPA de Calais...
Et si je la rencontrais par hasard, que pourrions-nous nous dire ?...

Je passe probablement en sommeil REM et un décor apparait : Je me trouve à l'AFPA, assis à une table. Je parle à Iris qui est en face de moi et Marie-Ananda est à ma gauche. Je lève le bras gauche, peut-être pour me gratter le crâne. Quand je veux le rabaisser, je ne peux pas car Marie-Ananda vient de se coller contre moi. Si j'abaisse mon bras je serai obligé de l'enlacer. L'a-t-elle fait exprès ou pas ? Cette incertitude me gène...

Je pense aux chambres de l'AFPA. Il y en avait pour les hommes et d'autres pour les femmes....

Je vois deux femmes partageant la même chambre à l'AFPA. L'une d'elle sort toute nue de la douche, et passe devant l'autre sans aucune gène. Elle dit à l'autre : "Ben quoi ? Tu as déjà vu une femme !"...

Je me dis que c'est peut-être une lesbienne et qu'elle agit ainsi pour tester les réactions de l'autre...

Maintenant les deux femmes sont clairement toutes les deux des lesbiennes et prennent une douche ensembles. Et elles en profitent pour faire ... heu... des "choses". Je ressens toutes les sensations de l'une d'elles. C'est intense. (C'est la première fois que je ressens un o..... en rêve)...

Maintenant c'est moi qui sors de la douche. Je prépare mes affaires car je vais prendre le train pour aller passer le weekend chez moi. Je m'arrange pour prendre le moins de bagages possibles afin d'être léger. (Rétrospectivement il me semble que j'ai oublié un sac prés des douches)...
Séquence confuse et mal mémorisée...
J'arrive dans ma rue après m'être attardé dans un bar / restaurant. Je suis en train de courir; apparemment je suis pressé d'arriver chez moi. Je remarque que je porte un short et un t-shirt; pourtant il ne fait pas si chaud que ça. Soudain je me rends compte que je ne porte aucun bagage. J'ai du oublier ma valise dans le bar / restaurant. Mais je sens confusément que je ne suis pas dans le "vrai monde" et qu'ici je peux faire tout ce que je veux par le pouvoir de ma pensée (je ne suis pas lucide mais semi-lucide). Je souhaite ravoir ma valise et, aussitôt, la voila qui arrive en volant et qui vient se placer dans ma main gauche. Je souhaite ensuite ravoir tous les autres bagages que j'aurais pu oublier sans m'en rendre compte lors de mon voyage... Et voila plein de sacs qui arrivent en volant. J'arrive donc chez moi très chargé.



Je me réveille.
Il est 4H50.

HH2 :
Je suis dans un véhicule et je vois la route défiler devant moi, très réaliste...
J'ouvre un oeil puis le referme... je vois toujours la route défiler.
J'ouvre les deux yeux puis les referme... je vois toujours la route défiler.
J'ouvre les deux yeux... et je vois toujours vaguement l'image, très pâle sur le fond noir de ma chambre.
Cette HH est d'une stabilité et d'une persistance incroyable.
Mais je choisis de l'arrêter car je dois noter mon rêve précédent avant de l'oublier...

Il est 5H00.
Je note mon rêve.
Puis que je me dis que j'ai été bête : Si j'avais maintenu cette HH, elle se serait certainement enfoncée pour me mener directement dans un rêve, probablement lucide.
J'essaie de la faire revenir en visualisant...

HH3 :
Je revois la route défiler... Mais l'image est peu réaliste et la HH ne tient pas...

J'essaie à nouveau quelques minutes plus tard...

HH4 :
Je revois la route défiler devant moi. Mais l'image est petite, sombre, granuleuse et son mouvement est saccadé...
Je comprends que je réfléchis trop, je m'arrète donc pour que mon cerveau puisse se donner complètement à cette HH...
Et alors tout s'améliore : L'image devient plein-champs, claire, précise, réaliste et le mouvement est fluide.
Je vois une route de campagne assez large défiler devant moi...
Toutes les 5 ou 6 secondes, la scène change mais toujours avec une route de campagne...
Je traverse un village...
Je suis à nouveau sur des routes de campagnes...
Je m'élève lentement et je flotte de plus en plus haut tout en avançant au dessus de la route...
Je traverse plusieurs petits bois, la route devient plus étroite...
Soudain je m'arrête face à un mur de végétation. Le seul passage possible est un tunnel rond situé à ma gauche. J'hésite... puis je rentre dedans. Ses parois semblent être en terre cuite rougeâtre. Tout devient noir...
Je parviens à faire réapparaitre la route.
Je traverse plusieurs champs de blé puis de tournesol...
Soudain je suis plaque sur le sol...
Je me retrouve sur une autre route... mais je suis ensuite à nouveau plaqué sur le sol...
J'arrive à repartir normalement et je traverses des paysages nombreux et divers...
J'avance en flottant sur un sentier étroit dans un bois...
Je marche dans un village très pittoresque...
Je remarque que je peux tout faire varier pas ma pensée : le paysage, ma hauteur, ma vitesse, le temps qu'il fait, etc...
Je fais apparaitre un "onirotron" à ma gauche. C'est un appareil que j'avais "inventé" et que, l'année dernière, j'avais tenté plusieurs fois de faire apparaitre dans des rêves et HH. Il contient des curseurs permettant de régler la netteté de l'image onirique, la stabilité, la lucidité, la mémoire, etc... Mais je me sens trop paresseux pour regarder à quoi sert exactement chaque curseur alors je les place tous en position moyenne...
Ensuite mon esprit diverge peu à peu et la HH disparait...

Il est 5H35.
Je vide ma tête pour refaire apparaitre une HH...

HH5 :
Je vois le paysage défiler par la fenêtre d'un train cette fois. Mais l'image est petite et sombre...

Il est 6H00.





Note :
La Choline bitartrate prise seule semble moins puissante que la Galantamine, mais elle est quand même fort efficace. Elle booste mes facultés de visualisation et stabilise vachement les HH.
Ce qui m'a empèché de transformer la HH4 en rêve c'était, je pense, mon manque d'envie de dormir. Au bout de 6H de sommeil, j'ai vraiment du mal à me rendormir encore.

Note 2 :
Il ne marche pas cet onirotron !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 05-05-2023 à 08:29:09   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 06 Mai :

Je me sens vraiment très fatigué, je vais me coucher à 22H10 et je m'endors rapidement...

R :
Dans une sorte d'école on organise un concours entre les huit meilleurs élèves. Chacun est associé avec l'une des planètes du système solaire. Mais je remarque des pratiques bizarres : Certains dossiers des élèves sont intervertis, par exemple...
La suite devient confuse et je n'ai pas pu la garder en mémoire...

Je me réveille.
Il est 3H35.
J'essaie d'induire des HH où je vois une route défiler comme hier...

HH1 :
Je vois une route qui défile devant moi, lentement, trop lentement. Ensuite le sol descend en pente et le mouvement s'accélère un peu, mais la HH n'est pas stable.

HH2 :
Je vois le paysage défiler sur le côté par la fenêtre d'un train. Mais je préfèrerai le voir défiler de face, ça fait une impression plus dynamique.

HH3 :
J'entends une voix qui dit : "... Et en plus ils sont attaqués par des champignons !" (Probablement une allusion à mon plancher qui est attaqué par la mérule).

Il est 4H15.





Notes :
Mémorisation de merde cette nuit.

J'étais trop fatigué, j'ai du dormir trop profondément.

Ou alors c'était le contre-coup de la trop bonne mémorisation d'hier; ça m'arrive souvent.

J'avais pris du Hericium pour améliorer ma mémoire. On dirait que chaque fois que j'en prends ça me fait d'effet contraire.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 06-05-2023 à 11:59:35   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 06 Mai :

Je vais me coucher à 22H30 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je reproche à mon ex' et à ses amis de m'enfumer avec leurs cigarettes (IRL elle ne fume pas). Mais ile n'en ont cure. Je leurs dis que la fumée m'irrite le nez et me gène pour respirer.



Je me réveille.
Il est 23H55.
Je sais ce qui a inspiré ce rêve : Hier j'ai parlé des cigarettes électroniques avec Johanne.
Je mets mon bonnet magnétique et je me rendors...

R2 :
Rêve oublié.

Je me réveille.
Il est 3H00.
Je me prépare à noter mon rêve.
Mais une séquence supplémentaire me revient à l'esprit : il y était question de dents.
Je prends mon carnet pour noter ... et je me rends compte que tout le reste du contenu de ce rêve vient de s'effacer de ma mémoire. C'est chiant !
Je retire mon bonnet magnétique qui me gène les oreilles....

J'essaie d'induire une HH où je me vois rouler sur une route comme hier.
J'ai du mal à amorcer... mais ça vient...

HH1 :
Je vois une route de campagne défiler devant moi. Il y a plusieurs voitures blanches qui me précèdent....
Maintenant j'avance sur une petite route qui fait des zig-zags entre des champs de blé...
Voila que je vois tout noir...
J'arrive à récupérer le visuel et j'avance sur une route bordée d'arbres. Elle monte, elle descend, elle monte, elle descend...
Je suis sur une autre route de campagne... Mais mon esprit commence à diverger et la HH disparait.

Pas moyen de me rendormir...

HH2 (ou R ?) :
A la piscine je vois trois jeunes filles. Deux d'entre elles s'amusent à maintenir la tête de la 3ème sous l'eau. Je trouve ça stupide et dangereux car elles lui tiennent les poignets et ne lui permettent pas de leurs faire des signes pour interrompre le jeu.

Il est 4H40.
Ca faut 1H40' que je n'arrive pas à me rendormir.
Je crains de passer encore une nuit de merde où je ne mémorise presque pas de rêves.

Je fais le vide dans ma tête pour m'aider à m'endormir.
... Et ça marche : Je m'endors ...

R3 :
Probablement suis-je en sommeil lent car je ne fais que penser. Je pense à une personnage portant un domino noir que j'ai vue hier dans une BD de Druuna.
Je passe en sommeil REM et je vois que le personnage est devenu une femme brune portant une robe de soirée sombre. Ma lucidité monte peu à peu, bien que restant assez basse. Je sais que ce que je vois est un rêve, mais je me crois en communication audio avec une personne se trouvant dans le monde réel. Je lui décrit la scène que je vois et lui explique que la femme porte une robe noire... ou alors d'un bleu très foncé. Je me rapproche pour mieux voir... Et alors je deviens cette femme. J'explique à mon interlocuteur imaginaire que je porte une robe au dos nu. Evidemment je ne peux pas voir mon propre dos, mais je sens un courant d'air derrière moi et je sens bien que j'ai le dos nu. La sensation est très réaliste. Mais la suite devient confuse et n'a pas été mémorisée. Probablement ai-je vite basculé dans du sommeil lent en perdant ma lucidité...



R4 :
Je suis probablement à nouveau en sommeil lent car je ne fais que penser. Je pense aux anciens jeux vidéos... Je passe en sommeil REM et une image apparait. Je vois un jeu vidéo en 3D. Il représente un parcours plein d'embuches que l'on doit suivre en enfer. Il y a un fleuve de lave en fusion; sa lumière tremblotante fait des reflets sur les parois tout autour. Je me dis que ce jeu est plus élaboré et qu'il faut déjà avoir un ordinateur plus puissant pour le faire tourner...

Voila que je me retrouve dans le jeu. Je suis devant un gouffre et, dans le fond de celui-ci, je vois le parcours avec le fleuve de lave. Ma lucidité revient peu à peu mais sans être très haute. Je reparle à mon locuteur invisible se trouvant dans le monde réel et je lui explique que j'ai envie de descendre dans le gouffre pour jouer au jeu. Je dis : Il n'y a pas de danger, je suis dans un rêve lucide !" J'enjambe le parapet qui borde le gouffre pour sauter... mais j'hésite. Je dis : "Même si c'est un rêve lucide; j'ai quand même un peu le vertige !"... Et voila que, à ma droite, la hauteur du gouffre diminue pour m'aider à y descendre.

Je saute donc facilement et arrive dans le jeu... Mais je suis déçu car celui-ci s'est modifié entre temps. Le fleuve de lave en fusion a disparu et il n'y a plus qu'une pelouse bien entretenue (comme sur un terrain de golf) entrecoupée par quelques petits lacs et des ruisseaux à sauter. Je commence à courir sur le parcours... Mais la suite devient confuse; je commence à me croire dans une HH où je vois une route défiler devant moi , je perds ma lucidité et ma mémoire et je passe dans un autre rêve...



R4 :
Je demande à mon ami Xavier s'il peut me ramener chez moi avec sa voiture. Il accepte mais dit qu'il faudra d'abord passer prendre sa femme à son travail. Nous entrons dans un grand bâtiment, apparemment une université et je vois sa femme : Elle est professeur et est en train de donner un cours dans une très grande salle. Xavier me dit qu'elle en a encore pour 50 minutes et qu'il nous faut attendre. Nous nous avançons...

Je vois que la salle de classe a changé : Elle se trouve maintenant en contrebas et nous la regardons du haut d'un grand balcon... Xavier est descendu sans que je le remarque et il est en train de discuter avec sa femme qui a fini son cours. Je n'ose pas aller les déranger alors je regarde les autres personnes qui sont sur ce balcon. Je vois C....., un ancien copain du lycée. Il me demande ce que je deviens. Je lui explique que j'ai repris mes études afin d'obtenir un BTS... enfin il me semble que c'est un BTS... J'ai un doute... Je ne me souviens plus...

Je me trouve maintenant en train de marcher dans la rue avec Xavier et sa femme. Nous retournons à la voiture. Mais moi je continue de réfléchir. Quel cours dois-je suivre cet après-midi au lycée ?... Je ne sais plus... Il me semble qu'on est mardi (On est souvent mardi dans mes rêves !)... Quel cours a-t-on d'habitude le mardi ?... Cours d'atelier peut-être ?... Je ne sais plus... L'état de ma mémoire commence à m'inquiéter...

Nous entrons dans la voiture. Xavier et sa femme sont devant et moi derrière, coincé entre deux petites filles d'environ six ans portant des robes bleu foncé avec un quadrillage de lignes blanches. Elles me demandent de les aides à composer des poèmes en alexandrins. Mais je remarque que les vers qu'elles improvisent sont trop courts. Apparemment elles ignorent qu'un alexandrin doit comporter 12 pieds. J'essaie de me souvenir d'un exemple d'alexandrin pour le leurs réciter... Et je me souviens d'un poème holorime de Victor Hugo. Mais j'ai du mal à le restituer en entier. Je me souviens du passage "Allez Rebecca, tombe !". J'en déduis l'autre vers qui devait être "A l'Erèbe, hécatombe !"... Puis j'essaie de retrouver l'autre moitier...
(Le poème entier est celui-ci :
"Ho fragiles Hébreux, allez, Rebecca, tombe !
Offre à Gilles Zèbre oeufs. A l'Erèbe, hécatombe !" )

... Je me trouve à présent chez Xavier et nous venons de manger. Je lui dis qu'il est temps maintenant qu'il me ramène. Mais il me répond "Et eux ?" en me montrant un grand placard. Je me souviens en effet que nous y avons enfermé 3 ou 4. otages, et ça fait trois jours qu'ils n'ont pas mangé. Je dis : "Est-ce bien utile de les garder en otages ?" Mais Xavier semble penser qu'ils ont des informations importantes à nous révéler.
Il est finalement décidé que, pendant que nous partirons, ce sera la mère de Xavier qui sera chargée de leurs donner à manger (En fait elle ressemble plutôt à la mère de Bruno, mon ancien patron). Je me demande s'il est bien prudent de la laisser seule avec eux...

... Après une séquence confuse, voila qu'une femme brune vient d'arriver, une sorte de journaliste. Nous discutons avec elle. Elle est plutôt jolie et très élégante. J'ai envie de lui faire une bonne impression ... mais je remarque que mon pantalon ne cesse de descendre et que ma chemise à carreaux bleus et blancs en ressort. Mais comment se fait-il que je porte mon pantalon gris de sport ? Je l'ai lavé hier et actuellement il devrait être en train de sécher sur un fil (Véridique IRL) !...

Mais alors que j'aurais pu devenir lucide, je me réveille.
Il est 6H30.





Note :
Je remarque que ma mémoire était encore bien mauvaise en début de nuit. Autant dans le monde réel que dans les rêves. Par contre à la fin ma mémoire s'est débloquée et j'ai même été capable de restituer un poème holorime de Victor Hugo !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 07-05-2023 à 10:55:35   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 07 Mai :

Je vais me coucher à 22H35 et je m'endors vite...

R1 :
J'ai rêvé que J'allais devoir donner de l'argent à quelqu'un. Mais à qui ? Et combien ?

Je me réveille.
Il est 23H10.
Je me rendors...

R2 :
Un homme est maintenu prisonnier par deux robots sans tête appartenant à des bandits oniriques. Ceux-ci lui disent qu'ils vont le renvoyer dans le monde réel et il devra y prendre de l'argent pour le leurs ramener. Je dis qu'il ne doit pas prendre une trop grosse somme sinon son subconscient va comprendre ce qui se passe et va le réveiller.

Je me réveille.
il est 23H55.
Je me rendors...

R3 :
Dans une sorte de réception une femme se fait remarquer. Elle est petite, brune et à des yeux très noirs et très vifs. Elle se montre extravagante, parle fort et abondamment et fait de grands gestes exagérés. Maintenant elle fait l'intéressante en circulant partout enveloppée dans un grand bout de tissus et en faisant une drôle de mimique. Je me dis qu'elle a obtenu ce qu'elle voulait : Elle est parvenue à monopoliser toute l'attention et on ne voit plus qu'elle...
(... Ellipse...)
Je descend quelques marches et j'arrive dans une petite pièce grise. Un homme moustachu assez balaise ressemblant à l'acteur Jacques Fabry est là, en train de regarder en grand panneaux servant à accrocher des outils. Mais celui-ci est vide. Pourtant tout à l'heure il était plein d'outils et je suis venu justement rapporter un marteau que j'avais emprunté. L'homme dit "Ha ?" en me regardant... puis il sort brusquement et ferme à clé la porte métallique derrière lui. Je me retrouve donc prisonnier dans cette pièce avec un ami qui m'accompagnait. A travers la porte l'homme dit que puisqu'on a pris ses outils, il nous retiendra enfermé ici toute la nuit. Je proteste, disant que ce n'est pas de ma faute si on lui a volé ses outils. Et je rajoute que je ne peux pas rester bloqué ici car j'ai des choses importantes à faire... Mais je l'entends qui s'en va.
J'entre peu à peu dans une violente colère. Bien que non lucide, je prends conscience que je possède tous les super-pouvoirs des rêveurs. Je me demande comment je vais les utiliser pour pulvériser cette porte qui me retient ici...



... Mais la colère me réveille.
Il est 2H25.
Je me rendors ...

R4 :
Je suis assis dans une salle d'attente pleine de monde. A gauche un homme châtain me fait signe d'approcher. Il me montre un portefeuille gris et, par signes, me fait comprendre qu'il appartient à une des personnes qui attendent ici. Mais laquelle ? Ses signes sont vagues. Je finis par comprendre qu'il appartient à une femme, la-bas à droite. Mais que veut-il ? Que j'aille lui rendre ? Mais pourquoi ne le fait-il pas lui-même ? Il l'a trouvé ce portefeuille ou il l'a volé ? Et que dois-je dire à cette femme ? Je prends le portefeuille et je le brandis pour faire comme si je cherchais à qui il est, et pour que la femme le voit...
Je passe alors probablement en sommeil lent car la suite est imaginée, sans images, au lieu d'être vécue.
La femme me dit que le portefeuille est à elle. Mais moi, pour vérifier que c'est bien elle sa propriétaire, je lui demande de m'en décrire le contenu. Ma méfiance n'a pas l'air de lui plaire.

(...)

R5 :
Je suis probablement toujours en sommeil lent car tout se passe en pensée et sans images. "On" m'explique que, "dans l'autre rêve où j'ai failli être lucide", j'aurai du poser un arbre par la pensée afin de laisser une trace de mon passage. Pour prouver que j'avais bien été présent dans ce rêve.
Une image apparait enfin. Je vois l'arbre. Il a un gros tronc, un peu comme un baobab. Il semble être dans une pièce grise (une cave, ou alors la même pièce que dans le rêve R3 ?)... Mais l'image change et je vois que l'arbre est planté dans un grand jardin. Je reconnais celui-ci : C'est celui qui était derrière mon ancienne maison de la rue Foch, quand j'avais 4-5 ans.



Je me réveille.
C'est plusieurs minutes plus tard, à 4H20, que je me souviens de ces rêves et que je comprends que j'avais dormi...

HH1 :
Je monte un escalier. En haut il y a un petit couloir blanc qui va vers la gauche. Dans le mur il y a plusieurs portes blanches. Je sens cette HH m'"aspirer" et je comprends qu'elle va se transformer en rêve... Soudain j'entends un BIIIIIIIIIIIP ! On dirait le bruit d'en encéphalogramme plat. Tout de suite après j'entends un BEEEP-BEEP-BEEEP ! On dirait une alarme qui prévient des infirmiers qu'un patient est en train de mourir.

Ce bruit me tire de la HH.
Il est 5H00.

HH2 :
Je vois trois femmes en maillot. L'une d'elles semble être les seins nus. Elles semblent attendre quelque chose debout sur une pelouse... La scène devient confuse... Je vois un mur jaune-vert et une voix de femme dit : "Pour nettoyer complètement la pièce !"

Il est 5H10.

Je note mes rêves puis je me lève.



Plusieurs heures plus tard un scénario de rêve ou de HH me revient en tête. J'ignore où il doit s'insérer dans cette nuit :

Je vois des hommes nus sortir d'une douche collective. Ils sont ... heu... très virils.






Note :
Une fois de plus j'ai eu des rêves dont le scénario semblait s'amuser à tourner autour des limites entre non-lucidité et lucidité.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 08-05-2023 à 11:16:30   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 09 Mai :

Je vais me coucher à 22H30...

HH1 :
Je vois un jouet en forme de dragon vert en plastique.Sur son dos il y a des sortes de pointes jaunes amovibles. Je comprends que ça représente des missiles que l'animal peut envoyer car c'est un dragon-robot.

Il est 22H35.
Je m'endors...

R1 :
Je regarde une BD de science-fiction C'est moi qui la dessine et ça fait plusieurs années que je travaille dessus. J'aurais du prévoir une oeuvre moins ambitieuse et moins longue.
La suite est assez confuse. Je pense que je rentre à l'intérieur du scénario de la BD...

... Je suis en train d'expliquer à un homme que, à cause de la crise, on se trouve réduits à essayer de remettre en route de vieilles centrales nucléaires qui avaient été arrêtées. Il me répond qu'il n'y a rien de pire : C'est très dangereux de laisser une vieille centrale endommagée remarcher.

Je lui montre (sur un écran semble-t-il) la centrale qu'on est en train d'essayer de remettre en service. On voit une immense construction futuriste qui n'a rien d'une centrale nucléaire classique. C'est un gigantesque portique métallique sur lequel se balancent quatre énormes balanciers ressemblant à ceux des anciennes horloges. Mais leur balancement fonctionne mal. Le premier balancier de gauche n'effectue pas un mouvement linéaire mais en forme de cercle. Et le 2ème balancier en effectue un de forme elliptique. Le résultat est que ces deux balanciers se heurtent souvent. Et les deux balanciers de droite effectuent bien un balancement linéaire mais qui part dans tous les sens. J'explique que ces défauts dans les balancements sont minimes par rapport à ce qu'ils étaient au début, et on travaille à les réduire encore plus. Le problème vient de ce que ces balanciers sont entrés en hyper-résonances entre eux.

Mais en fait cet immense engin n'est qu'une petite maquette posée devant une caméra et c'est moi qui fais bouger les balanciers à la main...
(... Ellipse ...)

... Bruno, mon ancien patron, a attrapé la grosse tête car le gouvernement l'a chargé de superviser la remise en fonction des centrales nucléaires. Il se trouve devant la cantine de mon ancien lycée et il essaie de draguer une lycéenne. Devant sa lourde insistance, celle-ci s'énerve et le gifle. Quand à moi je fais semblant d'être outré face au comportement de Bruno. Ca me permet ainsi d'être bien vu par la lycéenne.




Je me réveille en traversant une hallucination hypnopompique...

HH2 :
Un titre s'incruste dans mon esprit : "Zombra la zombie liquide". (Je suppose que c'est le titre de ma BD).

Il est 2H35.
J'essaie de me souvenir de chaque passage de mon rêve...

HH3 :
Je crois me souvenir d'une séquence supplémentaire qui faisait partie de mon rêve. On y expliquait comment s'est passé la transition entre la télévision en noir et blanc et la télévision en couleur.

Il est 3H00.

HH4 :
Je crois me souvenir d'une séquence supplémentaire qui faisait partie de mon rêve. Je me demande si les travaux de rénovation des vieilles centrales nucléaires ne cachent pas un trafic de drogue.

Il est 3H20.

HH5 :
Je repense aux travaux pour remettre les anciennes centrales nucléaires en service. C'est moi qui les organise.

Il est 3H35.
Je me rendors...

R2 :
Je vois un petit garçon infernal. Il est impoli, insolent, insultant, capricieux, destructeur... Je deviens songeur (peut-être que je passe en sommeil lent) et je me souviens d'une petite fille métisse que j'avais connue. Elle était aussi infernale que lui. Ces parents auraient du me la confier, je l'aurais dressée cette petite peste. Non mais !...

(...)

R3 :
..... Je suis dans une très grande papeterie et je flâne et regardant les articles exposés : De curieuses trousses vertes carrées, des rouleaux de scotch, des cahiers de toutes les couleurs, etc... Soudain je me rends compte que les "autres" sont partis sans m'attendre. Mais je vois que Bruno est toujours là, au loin. Il me rejoins et nous sortons. Il me fait porter les cahiers qu'il a acheté. Soudain il me dit : "Tu n'as pas oublié le programme-TV ?" Je vérifie... En effet je ne l'ai pas. On a du l'oublier à la caisse de la papeterie; tant pis.
Nous nous dirigeons vers la gare (pourtant, IRL, il n'y a aucune papeterie dans la rue d'où nous venons). Bruno s'arrête pour pisser contre elle. Pendant ce temps je réfléchis. On pourrait aller racheter un programme-TV dans la petite librairie qui se trouve dans la gare. Mais quel programme acheter ? Je me souviens que mes parents prenaient "Télé-stars". Mais pourquoi avaient-ils commencé à l'acheter alors qu'avant ils prenaient "Télé 7 jours" ? Je me souviens que mon amie Patricia s'achetait également "Télé-stars"...



... Je me réveille tout en pensant à tout ça...
Il est 5H45.





Note :
Bon, ben, Johanne m'avait demandé de faire un rêve lucide. C'est raté.

Note 2 :
Je me demande si les balanciers du rêve R1 ne proviennent pas du pendule de Newton" :



--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 09-05-2023 à 11:56:27   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 9 Mai :

Je vais me coucher à 22H20 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je regarde à la loupe une photo représentant trois cartes d'un jeu. Je me dis qu'on dirait un jeu de Pokémon... ou plutôt un jeu de Yo-go-oh (Johanne m'a justement parlé de Yu-gi-oh hier). Ces trois cartes sont les mêmes, elles ont juste été imprimées avec des encres de couleurs légèrement différentes. On voit mal ce qu'elles représentent car les traits ne sont pas très contrastés. On dirait qu'on voit un homme et une sorte d'ange qui se tiennent face à face, se faisant peut-être une accolade. Je remarque que, en haut, il est écrit "CARTE-PIEGE". J'ai l'impression que la possession d'une telle carte doit donner de grands pouvoirs...

(... séquence confuse et non-mémorisée...)

... Je me rends compte que je rêve (mais ma lucidité n'est pas profonde). Je me dis que c'est vachement bien d'être dans un rêve car ça me permet de disposer de tous les super-pouvoirs que je veux. Je me sens hyper-puissant ... mais j'ai conscience que je dois faire attention de ne pas devenir hyper-orgueilleux. Je suis en train de marcher sur un terrain gris en pente et je réfléchis. Je me demande comment je pourrais utiliser mes super-pouvoirs de rêveur pour me distraire... Je réfléchis, je réfléchis et je perds peu à peu ma lucidité (Bien que celle-ci semble ne jamais devenir vraiment nulle) ...

... J'imagine un scénario. (Mais la suite ne ressemble pas à un rêve normal : Je ne suis pas vraiment entrainé par le scénario mais c'est plutôt moi qui l'invente au fur et à mesure et il se matérialise autour de moi, plus sous la forme d'une suite d'images que comme un film.) La France s'est séparée de l'OTAN et l'armée russe en a profité pour nous envahir. Je me dis que c'est bien fait pour les Français : Ils n'avaient pas besoin d'être aussi stupides, toujours en train de se plaindre et de manifester au lieu de réfléchir ! Je me rends compte que voir l'armée russe envahir la France sans avoir à traverser l'Europe avant, ça ne fait pas très crédible... mais passons...

Grâce à mes super-pouvoirs de rêveur je me sens tellement puissant que je pourrai vaincre l'armée russe à moi tout seul. A distance, rien que par la force de ma pensée, je sème la désolation dans les rangs russes en provoquant d'énormes explosions. Mais les Russes arrivent à localiser où j'habite, je ne sais pas comment. Peut-être ont-il été capables de tracer mes ondes mentales ? Je sais qu'ils vont arriver chez moi. Je suis dans ma cuisine et je dis à Johanne de se réfugier derrière moi. J'entoure nos deux corps avec un champs de force à l'épreuve des balles. Des soldats russes franchissent la porte, d'une simple impulsion mentale je leurs brise le cou et ils s'écroulent tous, morts, sur le sol. Voila qui me rappelle un ancien rêve où j'avais vécu une expérience semblable.

Je me dis que j'aurais du les tuer dehors plutôt que dans la cuisine car je vais devoir nettoyer leur sang qui a coulé sur le carrelage. Je ne dois laisser aucun indice de leur passage chez moi. J'essaie de trainer leurs corps dehors... mais ils sont trop lourds, et je ne sais pas où les cacher. J'ai une autre idée : Je vais aller au centre local de commandement russe et je vais leurs demander de venir ramasser les corps de leurs soldats car ceux-ci ont eu un malaise alors qu'ils venaient pour m'interroger. Mais un cou brisé ça ne pourra jamais passer pour un malaise. Ou alors je leurs dis la vérité : Je les ai tous tué moi-même car ils m'emmerdaient. Faut pas venir me faire chier chez moi !

Mais ensuite je vais devoir fuir avec Johanne. Nous vivrons dans la clandestinité et les Russes nous traqueront sans relâche. Mais je m'en moque : Je suis hyper-puissant grâce à mes super-pouvoirs de rêveur. Je harcèlerai leurs troupes en provoquant d'énormes explosions à distance par la force de ma pensée. Boum ! Boum !



Je me réveille.
Il est 1H45. Seulement ?
Je me rendors...

R2 :
Je joue le rôle d'un homme blond infidèle et j'imagine un scénario... Ma femme m'a quitté car elle a appris que j'avais une maitresse. Et ma maîtresse elle-même m'a ensuite laissé tomber car elle a appris que ... je ne sais plus quoi.
J'aperçois mon épouse au loin alors je vais lui parler. Elle a des cheveux mi-longs très blonds et des joues assez rondes. Je lui demande si c'est elle;qui a révélé à ma maitresse que... je ne sais plus quoi.
Elle ne répond pas et se contente de me sourire d'un air ironique.
Je lui rappelle qu'elle ne devait pas lui dire, elle me l'avait promis ! A cause de ça, je me retrouve seul à présent ! Je comprends qu'elle veuille se venger de moi mais je lui demande de ne plus recommencer car je ne supporte pas de vivre sans amour.
Mais elle se contente de toujours me regarder en souriant.
Je perds mon sang froid et me jette à ses pieds en la suppliant de ne plus chercher à saboter mes amours car vivre sans amour m'est insupportable. C'est trop cruel.
Mais elle sourit toujours sans rien dire.
Je vois une carte du Danemark en gros plan. Sa zone centrale est entourée d'un trait. J'explique à mon ex-épouse que, dans cette zone, elle a le droit de me pourrir la vie, mais que hors de cette zone elle n'en a pas le droit...




Je me réveille.
Il est 4H15.
Je me rendors...

R3 :
C'est la suite du rêve précédent. Je me dis que je devrais téléphoner à mon ex-épouse pour essayer de l'amadouer. Ca fait longtemps que je ne l'ai pas fait. Je pourrai lui téléphoner tous les samedis.
Je pourrais aussi lui envoyer de l'argent. Par virement bancaire, ce serait le plus pratique. Mais je me souviens que les virements ne fonctionnent plus (J'ai effectivement eu ce problème IRL). Je pense à tout ça tout en regardant par la fenêtre. Dehors, en bas, je remarque que la rue est pavée à l'ancienne.

Je me réveille.
Il est 5H25.

HH :
J'entends dire qu'une nouvelle épidémie vient de se répandre à partir de la prison de Fresnes. (Influence d'un roman que j'ai lu il y a peu).

Il est 5H55.





Note :
Les rêves de cette nuit contenaient plus d'actions imaginées que d'actions vécues.

Note 2 :
Le rêve R1 me semble avoir été, pour sa plus grande partie, juste sous le niveau d'une vraie lucidité. Et sa partie lucide dépassait à peine ce niveau. Quand donc referais-je de vraie lucidité complète ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 10-05-2023 à 14:06:15   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 10 Mail :

Je vais me coucher à 22H20 et je m'endors rapidement...

R1 :
Une femme m'explique que, pour ma déclaration d'impôts, pour déclarer les maisons que je possède au lieu-dit "La Machine", je dois remplir le formulaire 4000. Mais pour mes autres maisons je dois utiliser un autre formulaire.
On me demande "C'est pour payer moins ?" Je réponds : " Pas du tout, c'est simplement que, pour certaines maisons, j'avais oublié le numéro du formulaire qu'il faut utiliser." (C'est vrai que, IRL, j'ai du mal à remplir ma feuille d'impôts ces jour-ci.)



Je me réveille.
Il est 1H35.
Je me rendors ...

R2 (FE) :
Je crois me réveiller. Je suis sur mon lit dans le noir et je me demande si j'avais bien noté mon rêve précédent. Il me semble que oui... mais est-ce bien certain ? Il peut arriver que je rêve seulement d'avoir noté un rêve alors qu'en réalité je ne l'ai pas fait. Et c'est seulement en me levant au matin que je rends compte de mon erreur. Il ne me reste plus alors qu'à fouiller dans ma mémoire pour retrouver le souvenir de ce rêve. Et parfois je n'y arrive pas. Et alors il est perdu et je me sens bien bête. Hi-hi !

(...)

R3 :
Je suis en train de balayer ou de frotter le sol avec une brosse et je décolle de la poussière que je repousse. pour faire un tas contre le mur. En même temps j'écoute deux hommes qui se chamaillent amicalement derrière moi pour savoir quelle est la meilleure radio du pays. L'un dit : "RTL est la meilleure radio de France !"et l'autre rétorque : "... Pour l'humour ! Mais France-Inter est meilleure pour la culture !" Ils continuent à discuter et je me rends compte que, en fait, c'est la radio que j'écoute derrière moi. J'entends une émission où plusieurs artistes ont été invités. Ils parlent ensembles , font des traits d'humour, racontent des blagues, etc... On dirait l'émission 'Les grosses têtes" sur RTL...
(... Ellipse ...)
... Maintenant je me trouve sur une scène de théâtre. De nombreux artistes sont là qui font un spectacle. Ils ont invité un homme politique à monter sur scène avec eux et lui demandent de parler de lui de manière informelle. L'homme raconte des anecdotes de manière simple, plaisante et chante avec les artistes.
Soudain c'est la stupeur : L'homme politique commence à se transformer lentement de manière horrible. Tout le monde recule, horrifié. J'entends les artistes et le public pousser des cris :
- Hoo !
- Ha !
- Mais que se passe-t-il ?
- Qu'est-ce qu'il lui arrive !
- C'est horrible !
Derrière lui un artiste pique une crise de nerf et se met à rire de manière hystérique. Et un autre lui dit : "Mais pourquoi tu ris, connard ?"
Mais en quoi cet homme se transforme-t-il ? Je me rends alors compte que ce que je regarde ce ne sont pas des hommes sur un plateau de théâtre, en fait, mais des pâtes dans une assiette, des fusillis à la sauce tomate très exactement. Et c'est moi qui les fais se déplacer en utilisant ma fourchette. Derrière moi quelqu'un s'exclame : "C'est un rêve !"...




... Et cela me réveille immédiatement.
Il est 4H45.
Je m'en doutais que ça arriverait un jour. Et c'est arrivé : Un personnage onirique vient de me prévenir que j'étais dans un rêve...

HH1 :
J'essaie de coller une bande de scotch sur le bord d'une feuille de papier. Mais le scotch se met de travers. Je me demande comment faire pour le décoller. J'ai une idée :Je n'ai qu'à faire comme dans les rêves lucides : En employant la puissance de ma pensée. Je me concentre donc ... et la bande de scotch disparait. Mais soudain je me rends compte que je ne suis pas dans un rêve lucide mais dans une HH.

Il est 5H30.

Je fais le vide dans mon esprit afin d'essayer de me rendormir. Mais tout en tentant de conserver le concept de "lucidité" dans mon subconscient afin que ça débouche sur un rêve lucide...
Mais ça ne provoque qu'une simple HH...

HH2 :
Je suis dans un magasin, devant le rayon des articles pour manucure. Je prends une petite lime et je commence à m'arranger les ongles avec elle.

Il est 5H40.




Note :
Le rêve R3 était d'un type spécial et peu fréquent : Ce que j'y voyais et ce que j'entendais ne correspondaient pas.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 11-05-2023 à 10:55:24   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 11 Mai :

Je vais me coucher à 22H25 et je m'endors rapidement...

R1 :
J'essaie un médicament gratuit et je constate que je me sens mieux. Cependant je remarque en me pesant qu'il n'y a aucune modification de mon poids. Pourtant, mes microbes ayant été éliminés, je devrais être à présent plus léger. "On" m'explique que c'est parce que j'étais infecté non pas par des microbes classiques mais par des démons de l'espace. Or ceux-ci sont immatériels et n'ont donc pas de poids. Lorsqu'ils ont quitté mon corps et se sont envolés pour retourner dans l'espace, la balance n'a donc détecté aucune variation de poids.
Je pense à tout ça tout en dessinant les trajectoires qu'ils ont suivies en s'envolant. Je les dessine en 3D dans le vide, montant en spirale autour et au-dessus d'une représentation de mon corps.
Mais "on" m'apprend ensuite que les médicaments que j'ai pris ne sont que des échantillons d'essai et qu'ils ne restent gratuits que quelques jours seulement. Si je veux continuer à les utiliser ensuite alors je vais devoir payer... et cher. Je trouve cette méthode de vente vraiment dégueulasse.



Je me réveille.
Il est 2H25.
Je prends une Choline bitartrate et je me rendors...

R2 :
Rêve oublié.

(...)

R3 :
Je discute avec des gens et je me demande à quoi sert la vie et quel but nous devrions chercher dans celle-ci. Un homme nous dit : "Vous n'avez qu'à me suivre !"... J'explique alors que, quand quelqu'un propose de le suivre, il faut se méfier. Souvent il semble proposer un grand but humanitaire, éthique, idéaliste, politique ou spirituel alors qu'en fait il veut seulement qu'on serve la poursuite de ses intérèts personnels.

Je me réveille.
Je me remémore brièvement ce rêve puis j'enchaine presqu'aussitôt sur une hallucination (hypnagogique ou hypnopompique ?)...

HH1 :
J'entends un homme faire une sorte de discours. Il termine en disant : "... Leurs remerciements se transformeraient en ..." et une autre voix termine sa phrase en ajoutant : "... en punchline !"

Il est 5H45.
J'essaie une visualisation...
Mais mon esprit vagabonde et diverge de trop.
Je fais le vide dans mon esprit...
Et je ne vois plus qu'une sorte d'espace blanc carré associé à une impression de pression dans mon esprit...
Mon esprit recommence à vagabonder et une HH apparait...

HH2 :
J'écoutais de la musique qui allait très fort (je n'ai pas mémorisé ce qu'elle était) et je coupe le son. J'entends alors mon téléphone qui sonne dans ma chambre. Je me précipite et me dis que c'est certainement le coup de fil important que j'attendais de recevoir. Je saisis le téléphone et veux regarder quel nom est écrit sur l'écran... Mais je prends soudain conscience que je n'attends aucun coup de fil important. L'écran est illisible et je "sens" mon subconscient qui est pris de cours, qui s'embrouille et cherche un nom plausible a faire apparaitre dessus. Finalement c'est le nom de ma cousine Josette qui apparait. Ouais, bien joué mon subconscient, mais ce n'est que du bidouillage de rattrapage.

Il est 6H15.





Note :
Je remarque que de plus en plus de mes rêves sont occupés surtout par des pensées et par très peu d'images. On dirait que mon esprit essaie de comprendre comment rêve ma copine qui est aphantasique. Ou alors c'est moi qui fais plus attention au contenu visuel de mes rêves depuis que je connais l'existence de l'aphantasie.

Note 2 :
Cette fois-ci, la Choline bitartrate n'a eu aucun effet.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 11-05-2023 à 18:36:40   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

Atil a noté=
Mais "on" m'apprend ensuite que les médicaments que j'ai pris ne sont que des échantillons d'essai et qu'ils ne restent gratuits que quelques jours seulement. Si je veux continuer à les utiliser ensuite alors je vais devoir payer... et cher. Je trouve cette méthode de vente vraiment dégueulasse.


tiens ça me rappelle un certain vaccin contre le covid


tu me fait trop rire

je viens de m'apercevoir que quand on veut envoyer un message a un entêté
le ciel sait merveilleusement s'y prendre
pour adapter le message à l'entêté

et je dis ça non pas pour ce que j'ai relevé ci-dessus
mais surtout pour la suite que tu as noté après

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 11-05-2023 à 22:10:13   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

On t'a fait payer le vaccin ???????

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 12-05-2023 à 09:00:36   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 12 Mai :

Je vais me coucher à 22H20 et me m'endors vite...

R1 :
Je suis sur un plateau de théâtre de plein air avec Bruno, mon ancien patron. Nous jouons une scène. A l'instant prévu par le scénario, je me précipite vers le rideau du fond de scène en criant : " Hé, vous, là-bas ! Que faites-vous là ? Montrez-vous !" J'arrache alors le rideau, dévoilant, derrière, l'actrice Amélie Etasse nue et enveloppée dans une serviette de bain.
(... Ellipse ...)
... Nous sommes après le spectacle et je bavarde avec Amélie. Elle me remercie de ne pas avoir profité de l'occasion pour lui arracher aussi sa serviette de bain. J'aurais pu car nous n'avions pas eu le temps de répéter la scène avant le spectacle et tout n'était donc pas très au point. Je lui dis que ce n'était pas prévu dans le scénario de la déshabiller donc je n'avais pas d'excuse pour le faire. Mais j'explique que j'ai eu du mal à arracher le rideau car celui-ci bougeait d'une manière qui n'était pas prévue. C'était à cause du vent... Mais pourquoi y avait-il du vent ?...
Je réfléchis et je me dis qu'il y avait une tempête dehors... et alors le vent entrait par la fenêtre dans ma chambre (J'ai donc conscience que je suis allongé dans mon lit). Si j'étais dans ma grande chambre alors le vent soufflait pas la fenêtre du sud-ouest. Et si j'étais dans ma petite chambre alors il soufflait par la fenêtre du nord-ouest. Mais peut-être me suis-je levé pour aller dans la cuisine ? Mais là aussi il y a une porte et une fenêtre par lesquelles le vent peut s'engouffrer. Cependant ce qui m'a le plus gêné dans la scène du rideau ce sont les "ondes à effet Doppler"... En disant ça, je sens très bien que c'est mon inconscient qui est en train d'inventer cette histoire et ses dialogues en temps réel. Je rigole en moi-même, me disant que mon inconscient emploie des termes dont il ignore la signification et qu'il me fait donc raconter n'importe quoi....



Je me réveille.

Il est 2H30.
Je m'entraine à faire des visualisations...

HH1 :
Je me vois, partant en voiture de chez moi et roulant à très grande vitesse pendant 5km jusqu'à la ville de Maubeuge.
Mais je dois m'y reprendre à trois reprises car mon esprit diverge plusieurs fois...

Et je m'endors...

R2 :
Rêve dont j'ai oublié le contenu. J'ignore s'il continuait la scène que je visualisais.

(...)

R3 :
Je suis dans un centre de formation. Tony (le soupirant de mon ex') est avec moi. Nous venons d'entrer dans la salle de cours et Tony s'est trompé et a pris ma chaise. Mais il s'en rend compte et nous échangeons nos places. Je réfléchis et me demande si j'avais bien terminé ma visualisation avec la voiture...
(... Mais au lieu de me rendre lucide celà provoque une ellipse...)
... Je me trouve à présent dans une petite pièce avec deux anciens copains du CES. Nous ouvrons une porte pour retourner dans la salle de classe. Mais celle-ci est vide. Les autres élèves sont tous sortis, c'est donc déjà l'heure de la récréation ? Une prof' brune (avec des lunettes ?) entre et semble toute surprise de nous voir là au lieu d'être dans la cour avec les autres. Nous décidons de sortir pour aller acheter quelque chose dans le petit magasin se trouvant à l'entrée du lycée. Mes deux copains ouvrent la porte et passent devant... et ils me claquent la porte au nez. Je rouvre la porte et arrive dans le couloir... mais je ne les vois plus. Ils ont disparu. Il se cachent probablement pour me faire une farce. Il me semble les entrevoir derrière un coude du couloir à gauche. Mais non : Ce sont deux ouvriers qui sont en train d'effectuer une réparation sur de gros tuyaux. Je vais donc vers la droite et me dirige vers l'entrée du petit magasin. Peut-être que mes copains sont là ? Mais je ne sais pas ce que je pourrai acheter...





Je me réveille.
Il est 5H00.

HH2 :
Je parle à des gens et leurs dis : "Ils vont revenir !"... Mais de quoi veux-je donc parler ?.. Je réfléchis et me souviens : Je voulais parler d'un groupe d'hommes-tritons de couleur verte. Je me rends alors compte que je me trouve dans une HH et il me semble même que celle-ci est en train de se transformer en rêve. J'essaie de me souvenir du début de cette histoire d'hommes-tritons... Mais cet effort de mémoire stoppe la HH.



Il est 5H30.





Note :
Dans le rêve R1 j'étais très proche de la lucidité. J'ai rarement eu une lucidité implicite aussi forte.
Et une fois de plus j'ai été capable de "ressentir" en direct le travail effectué par mon inconscient pour créer le scénario du rêve.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 12-05-2023 à 21:15:50   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

Atil a écrit :

On t'a fait payer le vaccin ???????


racket à la sécu ; c'est du pareil au même
ça a rapporté des milliards à ceux qui l'on vendu

ma sécu c'est moi que ça concerne non mais !!!
qu'est-ce que tu crois ??
JE PAYE LA CSG
et aussi la cotisation sur ma retraite

j'aime pas le racket obligé
en plus c'est le pire quand on n'as pas le choix

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 12-05-2023 à 22:26:19   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

De quel racket à la sécu tu parles ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 13-05-2023 à 12:33:18   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 13 Mai :

Je prends du Calea Zacatechichi à 20H00. Avec beaucoup de sucre et de citron, je commence presque à trouver ça bon.

Puis je vais me coucher à 22H35 et je m'endors rapidement...

R1 :
je suis en train d'observer une curieuse petite baraque étroite en bois montée sur roue. Elle comporte une petite fenêtre en verre dépoli sur son toit pour laisser entrer la lumière. Elle ressemble aux cabines de bain qu'on utilisait pour se changer dans les années 1900 sur les plages. Pendant ce temps j'écoute mon ex' qui me parle. Elle me dit qu'on pourrait aller passer un après-midi au bord de la mer et elle calcule quel jour de la semaine on aurait le temps pour le faire. Et on pourrait même en profiter pour acheter des frites...
(... Ellipse ...)
... Je suis en train de ramasser avec une petite pelle les crottes que mes chats on déposées dans leur litière. Pendant ce temps j'entends mon ex' qui raconte des bêtises : Elle croit que les crottes de mes chats se transforment ensuite en or et que ça me permet de m'enrichir. Ensuite, avec ma pelle, je racle la merde molle que mes chats on laissée au pieds d'une colonne de béton soutenant le plafond de ma cave. Mon ex' continue de parler stupidement alors je commence à m'énerver et lui dis : "Arrète de dire des bêtises ! Pour l'instant je suis en train de racler de la merde et je ne trouve pas d'or !"



Je me réveille.
Il est 1H35.
Je me rendors...

R2 :
Je refais le même rêve car j'estime que la première fois je l'avais mal mémorisé. Mais celui-ci se déforme et se prolonge avec un nouveau scénario...
Un homme survole en avion l'île qui appartient à mon ex' et lâche dessus une bombe atomique. Mais celle-ci n'explose pas et mon ex' parvient à s'en emparer. L'homme refait alors un nouveau passage et lance une 2ème bombe qui explose et détruit tout sur l'île. Je tourne au dessus de celle-ci en flottant afin de vérifier s'il en reste quelque chose et je remue de vagues idées de vengeance dans ma tête. Puis je m'éloigne en volant.
J'ai oublié la suite...




Je me réveille.
Il est 3H45.
Je me rendors...

R3 :
Je monte dans le bus pour aller au lycée et je me retrouve devant le chauffeur et un contrôleur. Je fouille dans mon portemonnaie pour trouver de quoi payer ma place. Mais je suis tellement étourdi que je veux payer avec une plaquette de pilules (celles-ci sont des grosses gellules rouges et blanches).
Je refouille dans mon portemonnaie et en sors un billet de 20 euros. Le chauffeur me dit que c'est trop : Il n'a pas assez de pièces pour me rendre la monnaie.
Alors je refouille encore dans mon portemonnaie et en sors deux billets de 5 euros. Le contrôleur me dit que ça ira. Je remarque qu'il y a des inscriptions au stylo bleu sur les deux billets. On dirait que quelqu'un s'en est servi pour faire des opérations... des calculs pour sa déclaration d'impôts. Pour plaisanter je dis qu'il est écrit "Nous attaquerons à l'aube" et je prétends que ces billets ont servi à des terroristes pour transmettre leurs ordres entre eux. Le contrôleur rigole.
J'avance vers le fond du bus et rejoins des copains du lycée avec qui je discute. Une fille brune inconnue s'est jointe à nous pour bavarder. Je la trouve sympat'...
(... Ellipse ...)
... Je me trouve maintenant au lycée, dans la cour et c'est l'heure de la récréation. je croise une fille brune. Je la reconnais : C'est la fille du bus. Elle porte une robe gris-bleu claire sans manches. En regardant par ses larges emmanchures, je remarque qu'elle ne semble pas porter de soutien-gorge en-dessous. Mais je détourne mon regard car je ne veux pas qu'elle se rende compte que je cherche à regarder ses seins...
(... Ellipse ...)
Je vais dans la salle de permanence en tenant une grande boite en carton contenant plein de devoirs à faire. Je croise la fille brune du bus. Elle est debout en train de discuter avec une autre fille avec qui elle ne semble pas d'accord. Elle la traite de "ma pauvre fille !" Je cherche une place où m'installer... Je finis par en trouver une et je pose ma boite sur la table. Je remarque alors que la fille du bus vient de s'assoir devant moi. Je vais pouvoir en profiter pour parler avec elle...



Je me réveille.
Il est 5H15.
Je me concentre sur le fille brune pour induire une HH avec elle...

HH1 :
Je suis en train de discuter avec la fille brune. Elle m'a aidé à effectuer un travail qui m'a permis de gagner la "somme dédiée" de 200 euros. J'estime normal de lui reverser une partie de cet argent.

Il est 5H25.
Je me concentre sur la fille brune pour induire encore une HH avec elle...

HH2 :
Je suis avec la fille brune au lycée. Je choisis un casier pour y ranger mes affaires. A ma droite elle cherche également un casier de libre pour elle et s'exclame : "Il n'en reste plus que de zéros !" Elle veut dire que les seuls restants sont des "casiers de 0,9".

Il est 5H40.
Bon sang; je n'ai jamais été aussi rapide pour induire des HH sur un thême voulu !
Je me concentre à nouveau sur la fille brune pour induire encore une HH avec elle...

HH3 :
Je parle avec la fille brune. Elle a à présent des cheveux blonds-roux. Et même son visage a changé. Mais je suis persuadé que c'est toujours la même personne. Nous parlons de gens que nous avons rencontrés. Elle me dit : "Tu as vu le paquet ?"

Il est 5H55.
J'essaie de m'imaginer volant dans un rêve lucide avec la fille brune...

HH4 :
Je vois des corps d'hommes, de femmes et de chats suspendus au plafond par des cordes. "On" m'explique que je peux m'identifier au corps que je veux en entrant dans un rêve.

Il est 6H00.
Je me visualise en voiture...

HH5 :
Je suis dans une voiture blanche et je démarre le moteur. Mais des créatures oranges aux formes incertaines arrivent derrière pour m'empêcher de partir. Une voix dans ma tête m'informe que ce sont des "chiens de garde". Je pousse le moteur à fond et la voiture crache une épaisse fumée noire qui enveloppe les créatures.

Il est 5H10.
Je me visualise dans une salle de bain respirant du parfum...

HH6 :
Tout est blanc autour de moi. Je vois une sorte de lumière blanche d'où irradient tout autour des vagues d'énergie pulsante qui me traversent. Pas facile à décrire.

Il est 5H20.

HH7 :
Je suis à nouveau avec la fille brune. Nous sommes devant plein de manteaux suspendus au plafond. Je n'ai pas pu mémoriser ce que nous nous disions.

Il est 6H25.

HH8 :
"On" m'explique ceci : " Si vous voulez obtenir la paix mondiale alors que vous ne disposez pas de l'énergie nécessaire alors vous n'obtiendrez qu'un résultat : Fatiguerie (= fatigue) !"

Il est 6H45.





Note :
Je ne sais pas si c'est à cause du Calea Zacatechichi mais j'arrivais très facilement à induire le thême de mes HH. Si j'avais été encore assez fatigué pour m'endormir, je serai peut-être parvenu à faire un rêve lucide par cette méthode.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 14-05-2023 à 12:27:21   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Nombre de rêves normaux:
2
Nombre de rêves lucides:
0
Nombre de faux réveils:
1
Date du rêve:
14/05/2023

Le 14 Mai :

Je prends du Calea Zacatechichi, je vais me coucher à 22H25 et je m'endors vite...

R1 (FE):
Je crois m'être réveillé. Je suis donc dans un faux réveil. Je suis dans mon lit et je parle de mes rêves à quelqu'un que je ne vois pas car il est à ma gauche, hors de mon champs visuel. Soudain je lui demande de faire le silence et j'écoute... J'entends un "clac-clac" lointain vers la gauche. Je dis que c'est étrange et je me lève. Je me dirige vers la droite, vers un meuble et, dessus, je vois une chose indistincte qui s'agite rythmiquement. Ca ressemble peut-être à la silhouette d'un chat qui se gratte à l'intérieur d'un carré. Je dis que ce n'est pas normal : Avant de m'endormir je voulais voir ce mouvement... mais je constate qu'il est en train de se poursuivre et il n'est toujours pas terminé. Ca laisse penser que peu de temps s'est écoulé depuis mon endormissement... et donc il est possible que je sois toujours endormi.
Je me retourne et vais vers la gauche, vers une forme allongée. C'est peut-être mon corps dans le lit. Je me souviens que j'étais chargé de surveiller la situation... mais je constate que celle-ci n'est pas claire dans ma tête. Si je suis toujours en train de dormir alors il doit y avoir un moyen radical de m'en assurer : Il me suffit d'essayer de me réveiller. Je me dirige vers mon corps allongé; on dirait qu'il est éclairé par une petite lumière qui provient peut-être de l'autre monde, le monde réel. J'avance avec l'intention de regarder à quoi ressemblent les choses quand on les observe depuis le monde réel...

... et je me réveille.
Il est seulement 23H55.
J'ai du mal à bien comprendre le rêve que je viens de faire. J'avais l'air de me demander si j'étais endormi ou réveillé mais je ne me déclarais pas lucide. Apparemment j'avais les idées trop confuses pour vraiment avoir le concept de "lucidité" en tête. Normal : Les 1ers rêves de la nuit sont souvent confus.
Je réfléchis et tente de décrypter mon rêve (Voir le résultat dans les notes)...
Je finis par me rendormir au moins une heure plus tard...

R2 :
J'ai tué deux lions et je donne leurs corps à mes sept chats. Poucet vient sentir le 1er lion (une lionne ?) mais reste hésitant. Papounet vient lui aussi sentir l'autre lion et hésite également. Poussy n'ose pas s'approcher de trop près. Toujours aussi peureuse celle-là ! Les cinq autres chattes restent à distance.
Soudain Papounet se décide enfin et commence à mordre dans la tête du 2ème lion puis entreprend de la manger. Sentant l'odeur de chair fraiche, Poussy ose enfin s'approcher et commence à mordre dans le ventre du lion. Les autres chattes arrivent pour profiter du festin. Je me recule un peu pour leurs faire place.
Un matou gris arrive, l'air timide, et me demande comment il doit s'y prendre pour draguer et séduire mes chattes. Voyant comme elles sont en train de se régaler en mangeant le lion, je répond qu'il n'a qu'à leurs offrir de la viande. Mais je réfléchis et ajoute : "Mais attends qu'elles soient repues car maintenant elles ont appris à manger du félin !" En effet, elles ont l'air tellement agressives quand elles dévorent leur lion que je crains que le matou ne se fasse dévorer aussi s'il s'approche d'elles maintenant.




Je me réveille.
Il est 3H40....

HH1 :
... Je dis à quelqu'un : "Je ne veux pas m'aventurer (?) mais je ne sens (?) plus rien !"

Il est 4H25.
Je me rendors...

R3 :
Je travaille dans une association de protection des animaux et nous projetons régulièrement des documentaires animaliers. On m'a chargé d'entrer en contact avec le vidéastre qui tourne ces films... et je suis rapidement devenu ami avec cet homme. Je l'aide même a tourner ses documentaires. Je me dis que mes amis de l'association vont être bien surpris la prochaine fois qu'ils projetteront une vidéo car ils verront que ma signature se trouve maintenant en dessous de celle du vidéastre.
Bien que n'ayant pas conscience que je suis dans un rêve, je sens que cette histoire touche à sa fin. Alors j'essaie vite de mémoriser le nom du vidéastre telle qu'il l'a écrite dans sa signature au-dessus de la mienne. Il me semble que son nom est "Laurent"... à moins que ce ne soit "Benoit" ?... Mais je ne sais pas si mon esprit est en train de plonger dans sa mémoire ou s'il est en train d'inventer. Je "sens" mon subconscient qui essaie de choisir un nom...



Je me réveille.
Et j'enchaine sur une hallucination hypnopompique...

HH2 :
"On" m'explique qu'on ne peut pas tourner trop de films sado-masos à la suite car leurs acteurs ont droit à un temps de repos pour se remettre des sévices qu'ils ont subis.

Il est 5H25.

HH3 :
Je regarde une video (je n'ai pas mémorisé son contenu) et je me dis que, étrangement, elle traite de son sujet d'une manière à la fois très générale et très détaillée.

Il est 5H35.

HH4 :
Je m'entends dire : "On ne sait pas si c'est Untel, Benoit ou Dédé. Ils font chier !"

Il est 6H05.

HH5 :
... J'ai l'impression d'émerger d'une HH très profonde dont je n'ai retenu aucun souvenir.

Il est 6H25.

HH6 :
Je vois un cadavre de chat noir tout desséché dans l'herbe. Je m'en écarte et arrive dans une zone où l'herbe est très haute. Je prends conscience que je suis dans une HH. Je décide alors de marcher tout droit dans l'herbe haute jusqu'à ce que cette HH se transforme en rêve lucide... Je constate que je suis pieds nus... Je constate même que, en fait, je suis entièrement nu. Je continue d'avancer et je sens le frottement des herbes sur mon corps. La sensation me permet de bien m'ancrer dans la HH. Mais les herbes sont tellement hautes que j'ai du mal à avancer tout droit. J'avance au hasard, comme je peux, et je finis par me retrouver à mon point de départ : Prés du chat dans les herbes basses. Derrière moi j'entends la voix d'une femme qui crie : "Ah non ! Laissez Marie tranquille !"

Il est 6H30.
Elle était bien enfoncée cette HH.
Dommage que je n'étais plus assez fatigué pour m'endormir et basculer en rêve.





Note :
Voila comment j'ai essayé de décrypter mon rêve R1 :

- Je parle à quelqu'un que je ne vois pas car il est à ma gauche = Je m'identifie à mon subconscient et j'essaie de m'adresser à mon conscient. Ayant le visage orienté vers la gauche, je considère donc que mon conscient correspond à mon cortex frontal, à l'avant, lequel se trouve en grande partie déconnecté lors du sommeil.

- J'entends un "clac-clac" lointain vers la gauche = C'est le bruit que fait l'un de mes chats en essayant d'ouvrir la lucarne de la salle de bain. Je l'entends après mon réveil. Et je l'entendais certainement déjà alors que j'étais encore endormi.

- Je vois une chose indistincte sur le meuble qui s'agite rythmiquement. Ca ressemble peut-être à la silhouette d'un chat qui se gratte à l'intérieur d'un carré = A mon réveil je constate qu'à cet endroit se trouve un de mes chats à l'intérieur d'une boite en carton posée sur un meuble. Il se gratte souvent compulsivement. Bien que ne pouvant pas le voir, mon esprit avait du l'entendre lors de mon sommeil.

- Je me retourne et vais vers la gauche, vers une forme allongée. C'est peut-être mon corps dans le lit = Je me concentre vers mon cortex frontal pour essayer de l'éveiller.

Note 2 :
A la fin du rêve R3, on remarquera que j'arrivais une fois de plus à "ressentir" le travail de mon subconscient en train de fabriquer (et improviser) le rêve en temps réel.

Note 3 :
Cette nuit j'étais une fois de plus très prés de la frontière avec la lucidité. est-ce l'effet du Calea Zacatechichi ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 14-05-2023 à 19:22:06   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

Atil a écrit :

De quel racket à la sécu tu parles ?


de celle des labo surtout après avoir dénigré le traitement du professeur de
MARSEILLE et qui s'avère avoir bien marché Na !!

et Darmarin qui se parjure

vouloir interdire de fêter un héros de France reconnu par la république = notre Jeanne d'Arc (il avait interdit 5 rassemblements pour la fête nationale de Jeanne d'ARC
et un rassemblement des gilets jaune )

la république tourne au fiasco
bravo Macron
vive la république qui se répudie elle-même


Edité le 14-05-2023 à 19:26:05 par lip26




--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 14-05-2023 à 22:11:30   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

lip26 a écrit :



de celle des labo surtout après avoir dénigré le traitement du professeur de
MARSEILLE et qui s'avère avoir bien marché Na !!


Ben non, il n'a jamais marché.

Mais il faut savoir comment on monte correctement des tests scientifiques pour comprendre pourquoi et ne pas tomber dans le panneau.


Edité le 14-05-2023 à 22:11:47 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 15-05-2023 à 10:29:11   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 15 Mai :

Je prends du Calea Zacatechichi, je vais me coucher à 22H30 et je m'endors vite...

R1 :
Je veux agresser un homme dont je veux me venger. Pour cà je commande une série de matraques sur le web. Celles-ci sont constituées d'un bout de corde rigidifiée pour ressembler à un long bâton et elles portent une grosse pierre polie attachée à leur extrémité. Mais, pour empêcher les règlements de comptes, ces achats de matraques sont surveillés et le règlement empêche d'en acheter de trop grandes quantités. J'en commande donc un petit nombre mais sur trois sites différents pour contourner cette limitation. Cependant, à cause d'une pénurie, je ne pourrai en avoir que deux sur chaque site. Je me retrouverai donc avec seulement six matraques en tout...
... S'en suit un passage confus et très peu mémorisé. Il me semble que j'ai fait une tentative pour importer des matraques du "monde réel"...
... Finalement je ne dois me contenter que de ces six matraques. Je les ai plantées au milieu de massifs de fleurs pour les faire passer pour des objets décoratifs ou des tuteurs. Je les ai réglées pour qu'elles se jettent toutes seules sur mon ennemi lorsqu'il passera à côté. J'ai l'intention de les activer à distance à partir du "monde réel", ainsi on ne pourra pas me soupçonner ni remonter ma trace. Je dois donc aller m'installer dans le "monde réel"...

... Et je me réveille.
Il est 2H45.
Je reprends deux gorgées de Calea Zacatechichi et je me rendors...

R2 :
J'ai l'intention de prendre le bus. Je n'ai pas regardé les horaires mais je pense que celui-ci doit passer dans cinq minutes environ. Mais je perds du temps dans la salle de bain puis en bavardant avec mes parents. Je me rends compte alors que les cinq minutes doivent s'être écoulées et je crains d'avoir raté le bus. Je cours donc vers l'arrêt en passant par une route campagnarde... Et je vois un bus qui me croise en sens inverse. Ce doit être le mien que je viens de rater de peu. Meeeerde !...




Je me réveille.
Il est 4H45.
J'essaie de faire une visualisation...
... Mais je me rendors presqu' aussitôt...

R3 :
Quand j'ai raté le bus, j'avais l'intention d'aller voir une femme brune. Je vais refaire une tentative pour la rencontrer...
...Je ne me souviens de rien d'autre de ce rêve...

Je me réveille.
Il est 5H20.
J'essaie de faire une visualisation...
... Mais je me rendors presqu' aussitôt...

R4 :
Je suis dans une sorte de cabine surélevée de maitre-nageur. Par une grande vitre je peux observer tout ce qui se passe sur la plage devant moi. Je vois plein d'hommes blonds athlétiques en maillot et de femmes blondes en bikinis blancs sur le sable. J'ai l'impression d'être dans un épisode de l'ancienne série "alerte à Malibu" ("Baywatch" sauf qu'ici les maillots sont en majorité blancs et non pas rouges.
Je vois un athlète blond discuter avec une femme brune aux cheveux courts qui porte un bikini noir. Elle lui demande s'il veut voir ses seins. Il dit "Oui" alors elle enlève son soutiens-gorge. Soudain ils s'écartent brutalement l'un de l'autre et s'agitent en tous sens en poussant des cris. Je vois le visage de la femme crispé par l'indignation et la colère... Quand à moi je n'ai strictement rien compris à la scène qui vient de se dérouler devant moi...
(... Ellipse ...)
... Une nouvelle version de la scène recommence devant moi. Un athlète blond rencontre une femme aux longs cheveux blonds qui porte un slip de bain et un débardeur blancs (Non ce n'est pas Pamela Anderson, bien qu'elle lui ressemble un peu). Celle-ci lui demande s'il veut voir ses seins. Mais il refuse en souriant comme s'il pensait que c'était une blague qu'il connait déjà. La femme vient alors vers moi et me pose la même question. Je suis tenté de répondre "oui" car elle est vraiment très belle... mais je réfléchis et je réponds : "Finalement non, inutile que je sois excité pour rien !"...
Ensuite je sombre dans une longue suite de pensées sans images (sommeil lent ?)...



Je me réveille.
Et j'enchaine sur une hallucination hypnopompique...

HH :
Dans ma tête j'entends deux hommes discuter de politique. L'un d'eux dit qu'il n'est pas d'accord pour qu'on aide "cet homme" qui meurt de faim car le travail d'un président c'est de s'occuper du peuple et non des individus (...) Il dit : "Pourtant, avant, Macron n'agissait pas comme ça !" et l'autre répond : "Oui mais à cette époque il agissait en président !" Je comprends qu'il reproche au président Macron de se conduire plus comme un premier ministre que comme un président.

Il est 6H50.




Note :
Dans le rêve R1, une fois de plus, j'avais en tête l'existence d'un "monde réel" s'opposant au "monde onirique" mais je n'étais pas lucide car je les considérait plutôt comme deux lieux géographiques.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 16-05-2023 à 11:33:32   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 16 Mai :

Je prends mon Calea Zacatechichi, je vais me coucher à 22H25 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je regarde des photos que des gens ont envoyés pour participer à un concours nudiste. J'en vois avec des gens qui ne sont pas nus, ça ne correspond pas à l'esprit du concours alors je les convoque par la pensée. Une famille apparait et je leurs explique que leurs photos ne respectent pas le règlement. Mais ils me disent que les photos que j'ai vues ne sont que des exemples, il y en a d'autres qu'on peut extraire en se concentrant dessus. Je me concentre donc... et d'autres photos apparaissent. mais elles non plus n'affichent pas de nus. Les gens de la famille m'expliquent que c'est parce que leur nudité se trouve dans leurs pensées, il faut donc se concentrer dessus. je me concentre donc... et une scène apparait : Je vois une famille de nudistes qui ont organisé un picnic. Ils ont posé une nappe à carreaux sur l'herbe et se sont assis dessus. Ce sont six femmes... mais elles ne sont pas trés belles. Celle de gauche est obèse et les autres sont assez vieilles. Oups, je me rends compte que celle du milieu est un homme, en fait. Elles se tournent toutes vers moi et m'invitent à me mettre nu et à venir les rejoindre. J'hésite... puis j'accepte. Mais voilà que le temps imparti pour la nudité arrive à son terme et nous devons tous nous rhabiller.



Je me réveille.
Il est 1H20.
Je prends un cachet de Galantamine que je fais passer avec du calea Zacatechichi.
Puis je me rendors...

R2 :
Je repense aux femmes nues du rêve d'avant. Je suis avec l'une d'entre elles. Elle est difforme : Ses seins et ses fesses sont énormes et son ventre tombant. Elle ressemble aux femmes monstrueuses qu'on voyait parfois dans les BD de Druillet. Mais tout est flou et sombre, et j'explore le corps de cette femme plus par le toucher que par la vue. Je remarque que sa chair est molle et caoutchouteuse et que je peux la modeler à ma guise pour lui donner la forme que je veux. Je comprends que c'est parce que c'est une créature créée par ma pensée et que je suis en train de rêver. Mais mes pensées sont trop confuses pour que ma lucidité puisse vraiment se renforcer. J'essaie de manipuler et remodeler la femme pour la rendre plus sensuelle et désirable... mais elle est vraiment trop laide pour que ça marche. Je perds ma lucidité...

... Voila que je change de décor. Je me trouve à présent dans ma chambre et la grosse femme nue s'est transformée en un paquet de photos. Mon ex' est en train de les regarder et elle me dit que je suis un pervers pour garder des photos aussi obscènes dans ma chambre. Mais moi je trouve qu'elle n'y connait rien : Ces images sont de l'art et non de la pornographie !
Sous les photos il y a une petit livret cartonné que je saisis. Je m'en souviens : J'avais envoyé des photos de mes dessins et tableaux à un site web pour qu'on me les imprime. Et le résultat est ce livret. Je le feuillette et je constate qu'il a très mal été imprimé. Sur la première page l'image est mal centrée. Ensuite je vois une photo qui est barrée par un URL ("http://www....")qui n'a rien à faire là. Puis une photo en dessous de laquelle on voit les boutons de menu du site. C'est vraiment nul !
Je regarde à nouveau la première page. Elle a changé : Maintenant elle représente une mosaïque de logos "Lewis". C'est pour faire américain je suppose. Je comprends que cette plaquette est à présent une publicité pour une exposition...

Je me retrouve maintenant dans une exposition d'art psychédélique. Je regarde des images bizarres affichées sur un mur noir. Puis je passe dans une autre pièce dont les murs sont blancs. Je vois une immense photo représentant un bébé guépard. Elle se transforme en une vidéo. C'est un documentaire expliquant comment élever un bébé guépard qui aurait perdu sa mère. Il faut le nourrir car, sans sa mère, il est incapable d'apprendre à chasser...

Puis le bébé guépard se transforme en un dessin en noir et blanc représentant un père tenant son bébé dans ses bras. Le dessin s'anime et le bébé mange goulument et salement un gros gâteau à la crème. Son père rigole... puis il lui prend le gâteau et l'écrase contre le mur. Puis il écrase la tête du bébé également contre le mur. Le public pousse des cris d'indignation. Et voiià que le père se précipite sur le mur et écrase sa propre tête dessus. Les gens du public se précipitent à leur tour vers le mur contre lequel ils se fracassent la tête également. Le sang ruisselle sur le mur mais il n'est pas rouge car je remarque que la scène est en noir et blanc. Soudain les hommes au crâne fracassé se retournent et me fixent. Ils se sont transformés en zombies au corps très maigre. Je trouve que l'un d'eux ressemble à Bowie et un autre à Marilyn Manson. Tout devient très sombre et je passe dans une autre pièce à droite...

Sur un mur noir sont accrochés des tableaux représentant des figures géométriques bleues et compliquées. Soudain elles s'animent et tournent en formant des effets de moirages psychédéliques. je me demande comment on fait pour fabriquer des tableaux capables de s'animer. Plus à droite je vois un grand tableaux composé par un assemblage de photos en noir et blanc. Certaines apparaissent et disparaissent. Une voix crie " Qui n'a pas rêvé de voir Kennedy assassiné ? " Je trouve que cette phrase n'est qu'une provocation gratuite...

(... Ellipse ou séquence oubliée ...)

Je viens d'entrer dans une BD en noir et blanc dont le style ressemble à celui de Moébius mais en plus simple. Je suis accompagné par deux femmes aux cheveux blonds-roux et nous faisons du tourisme sur une autre planète. Nous regardons une vaste dépression et une voix off nous informe que c'est un lac asséché. Puis elle se désole de la folie des hommes qui a provoqué cette sécheresse et ce désastre climatique. J'observe avec attention le fond du lac asséché, analysant comment le dessin est fait. Je remarque que les flancs de la dépression sont constitués par des arbres pétrifiés, des sortes de palétuviers probablement.
Sur le bord opposé de la dépression nous remarquons de nombreux indigènes qui nous observent, debout immobiles et tenant des lances. Les deux femmes leurs font des signes et leurs cries de idioties. Elles me font honte.

Nous contournons la dépression par la droite pour aller voir les indigènes. Lorsque nous arrivons prés d'eux, je remarque qu'ils sont dessinés sommairement mais en couleur. Le décor commence donc à se colorer. Nous passons devant eux et pénétrons dans leur village. Je remarque des touristes qu'ils ont enfermés dans une cage car ils leurs avaient manqué de respect. J'espère que les deux femmes qui m'accompagnent ne vont plus leurs crier des bêtises sinon nous risquons de subir le même sort.
Nous nous installons à une table à la terrasse d'un café. Je remarque deux femmes qui pédalent, montées sur un étrange appareil. J'apprend que celui-ci sert à fabriquer une boisson locale.

Je deviens légèrement lucide et j'observe avec attention l'appareil dans l'espoir d'arriver à le redessiner après mon réveil. Mais je le vois mal car je suis mal placé et ne le vois que de face. Je veux changer de place pour le regarder de profil... Mais un serveur arrive et nous demande ce que nous voulons boire. Ca me fait perdre ma lucidité...

Les deux femmes qui sont avec moi semblent connaitre le nom des spécialités qu'on sert sur cette planète. La première commende plusieurs boissons aux noms étranges (que je n'ai pas retenu). La 2ème demande un "Bronx". C'est mon tour de dire ce que je veux boire mais je ne sais que demander...



Je me réveille.
Il est 3H05.
Je décide de tenter une visualisation pour induire une HH puis un rêve.
Grâce à la Galantamine ça fonctionne très vite...

HH1 :
Je me vois en train de parcourir ma rue en effectuant des bonds de plus en plus énormes.
Je saute... et j'arrive dans une ville inconnue...
Je saute... et me voilà dans un cimetière...
Je saute ... et je suis dans un autre cimetière...
Je saute encore... et me voilà devant une file de hangars au toit arrondi abritant des avions de chasse. Mais ces hangars sont construits en matières végétales comme des huttes...
... Et je m'endors... mais en perdant ma lucidité...

R3 :
Apparemment ce rêve ne continue pas ce que je voyais dans la HH. J'en retiens peu de chose à part une scène où je suis à une table sur une terrasse devant un bar : Je suis en compagnie de deux dames et nous bavardons (Apparemment c'est la suite du rêve précédent). A ma gauche ma chatte Moumoune est assise sur une chaise et participe à la conversation...

Je me réveille.
Il est 4H40.

HH2 :
Je suis dans une poste et je viens de déposer un paquet que je veux expédier quelque part. La postière est en train de remplir la fiche d'envoi. C'est une femme brune portant une robe à fleurs (je reconnais la dermatologue qui soignait mon acnés quand j'avais 18 ans). Mais je veux récupérer un objet dans le paquet. Je me penche sur le bureau pour reprendre celui-ci. J'ai du mal à le saisir... mais j'y parviens. Je le tire vers moi... C'est un grand sachet en plastique transparent contenant des rouleaux de PQ.

Il est 5H00.

HH3 :
Une voix dit : "Il y a des contacteurs qui ..."

Il est 5H10.

HH4 :
Je discute avec deux jumelles aux longs cheveux châtains. Mais j'ai du mal à comprendre leurs paroles. Elle semblent parler d'un certain Matthieu qui connaitrait un certain Jéhro. Je me demande s'il s'agit bien du chanteur Jéhro qui est un ami à moi (https://fr.wikipedia.org/wiki/Jehro). Je veux leurs demander des précisions mais elles ont du mal également à me comprendre et me répondent "Matthieu !"

Jil est 5H30.

HH5 :
Je suis avec mon ouvrier, probablement dans mon garage, et nous ramassons des outils éparpillés sur le sol. Je lui demande de vérifier s'il n'a pas pris des outils m'appartenant.

Il est 5H40.




Note :
Je me demande si c'est le mélange de la Galantamine avec le Calea Zacatechichi qui m'a donné de tels rêves psychédéliques. On aurait dit des rêves de drogué. Et tout ça pour seulement deux courtes lucidités de faible qualité.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 17-05-2023 à 09:01:13   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 17 Mai :

Je prends un peu de Calea Zacatechchi, vais me coucher à 22H30 et m'endors rapidement...

R1 :
"On" me parle de la guerre en Ukraine. On m'explique que les soldats russes ont besoin d'être renforcés par de nouveaux soldats. Prigogine également a besoin de plus de mercenaires et la Russie doit faire apparaitre de nouvelles troupes. (Il faut dire qu'avant de me coucher j'avais regardé une vidéo sur la situation en Ukraine)

Je me réveille.
Il n'est que 23H55.
Je me rendors...

R2 :
Je regarde une grande fresque représentant des oiseaux volant dans un beau ciel bleus aux nuages stylisés. Elle est magnifique. Je remarque qu'il s'agit d'une mosaïque constituée de petits bouts de mousse comme on en met dans les colis pour en protéger le contenu contre les chocs. C'est original.
Je me recule et constate que cette mosaïque se trouve sur le mur de l'A.A.I (Association des Artistes Itinérants) où j'ai travaillé jadis. Un des oiseaux se trouve à présent dans les mains d'un ami (Xavier ?). C'est un oiseau fabriqué avec du tissus et des plumes, une sorte de paon avec une longue queue. L'ami montre l'oiseau à son grand chien noir et le fait jouer avec. Mais le chien mord brutalement l'oiseau et le secoue en tous sens, alors mon ami le reprend et en détache la grande queue avec des ciseaux. Un autre ami me dit qu'il fait ça car ça ne le gène pas que son chien détruise l'oiseau mais il veut garder la queue intacte car elle est précieuse.
Je regarde la grande pièce où nous sommes. Elle a bien changé depuis l'époque où elle était le siège de la A.A.I. Je vois qu'elle a été raccourcie par un mur érigé en son milieu pour la couper en deux. Celà a permis d'obtenir un nouveau petit appartement que le propriétaire peut louer. La partie qui a été enlevée est celle où, jadis, je dormais.
Je regarde par la fenêtre. De l'autre côté de la route je vois un terrain de foot destiné aux enfants d'une école. Lui aussi a changé. jadis il était en macadam et se trouvais en contrebas de la route; maintenant il est en gazon et se trouve à la même hauteur que la route. Il me semble même qu'il est plus près de celle-ci. Je regarde des élèves en train de jouer au foot sur le terrain. Un prof' de sport arrive avec un sifflet pour faire l'arbitre. C'est un grand noir baraqué. Je commence à réfléchir au métier de prof' de sport et à rêvasser...
Je vois deux bus scolaires garés contre le trottoir près de l'école et plein d'élèves qui montent dedans. Un petit garçon court vers une prof'. Celle-ci a des yeux clairs et des cheveux bruns courts. Il lui demande de le suivre car le directeur veut lui parler. La prof' suit l'élève et se retrouve avec trois autres profs devant le directeur. Celui-ci leurs demande d'accompagner les élèves qui vont aller à la piscine...



R3 (ou hallucination hypnopompique ?) :
... Deux femmes profs sont en train de discuter. L'une d'elle narre une anecdote. Un homme lui a dit : "Mais ... tu portes deux pulls !" et elle lui a répondu : "....... (phrase non mémorisée)..." Alors il s'est énervé et s'est écrié : "Mais tu l'as encore au cul, ton pull, pour me répondre comme ça !"... Je visualise la scène. Je vois la prof'; c'est une femme aux cheveux blonds courts. Elle porte un pull marron et une mini-jupe marron également. Son 2ème pull était donc une jupe, en fait. Je me dis que, alors, il n'est pas étonnant qu' "elle ait encore au cul"

Je me réveille.
Il est déjà 5h00.
Trop tard pour mettre en marche mon nouveau système de notifications.

HH1 :
Chez moi je viens de déplacer un pot contenant une grande plante. Avant il se trouvait sur la table mais je l'ai changé de place pour qu'il ne gène pas le travail de mes ouvriers. Cette plante c'était un souvenir de mon père.

Il est 6H00.

Je ne sommeille plus et je m'apprête à me lever.
Je pense à différentes choses et, soudain, une nouvelle HH apparait...

HH2 :
En "dessous" de mes pensées une voix s'élève et dit : "Il(s) tuai(en)t ! C'est pour qu'on sache qu'il(s) ....."

Il est 6H50.
Je note mes rêves puis je me lève.

A 7H50, le souvenir d'un rêve (ou d'une HH) me revient. Il se situait peut-être avant R2 :

R ? :
Je regarde la fissure qu'il y a dans le mur de ma salle de bain. En me basant sur les repères que j'avais mis, je constate qu'elle s'est élargie. Meeeerde !... Mais en regardant mieux, je comprends que c'est une erreur de perspective. En fait la fissure ne s'est pas agrandie et est restée stable. Ouf !





Note :
C'est bizarre cette HH2 qui apparait alors que j'ai l'impression que je suis complètement éveillé et que je m'apprête à me lever. Ce n'est pas la première fois que ça m'arrive.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes  JOURNAL DE REVESNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum