LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes 

 JOURNAL DE REVES

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101Page précédentePage suivante
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 06-11-2022 à 11:18:18   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 06 Novembre :

Je vais me coucher à 22H40 et je m'endors rapidement...

R1 :
Un homme utilise une sorte de femme-médium, étendue sur un lit bordé d'appareils divers, pour sonder le futur. Celle-ci raconte ce qu'elle a observé et ressenti dans ses rêves lucides. Elle dit qu'elle s'est réveillée (faux réveil ?) et s'est vue sous la forme d'une femme blonde vêtue d'une robe rouge sombre sans manches. Je vois la scène mais elle alterne entre l'image d'une robe longue et celle d'une robe courte. La femme continue d'expliquer tout ce qu'elle a vu et moi je constate que c'est exactement les mêmes choses que j'ai vécu dans mes rêves de cette nuit. Je le signale et l'homme décide alors de me prendre comme système de contôle. En comparant ma version des rêves et celle de la femme, il pourra vérifier le degré d'exactitude de ceux-ci... Je ne me souviens pas de ce que nous avons ensuite rapporté de nos rêves..




Je me réveille.
Il est 1H50.
Je me rendors...

R2 (FE) :
Je crois me réveiller ou ne pas m'être rendormi...
Je commence à noter le rêve R1. Un homme brun arrive et je lui parle du rêve que j'ai fait et déplore de ne pas en avoir gardé un souvenir plus précis de sa fin...
Nous bavardons de choses et d'autres que je n'ai pas pu mémoriser...
Soudain je me dis : "Bon sang ! C'est déja le soir et je n'ai pas terminé de noter mes rêves !"

Je me réveille.
Il est 5H00.

HH1 :
La scène que je vois est en noir et blanc. Une personne de sexe indéterminé est attachée à un arbre. Elle regarde vers le sol tout en marmonnant. Elle est en train de se remémorer ses rêves. Un groupe de cow-boys à cheval arrive par la gauche. Ils veulent la détacher mais ils comprennent qu'elle est occupée, alors, pour ne pas la déranger, ils s'en vont.

Il est 5H10.

HH2 :
Un faux souvenir apparait dans mon esprit. J'avais reçu une lettre m'annoncant le décés de l'actrice Anicée Alvina qui jouait le rôle de Virginie dans l'ancienne série "Les 400 coups de Virginie".




Il est 5H20.
Je repense à Jessica, une ancienne collègue de travail...

HH3 :
Jessica me parle de je ne sais pas quoi en patois picard. Elle termine pas : "... et ti !"

J'enchaine immédiatement sur une autre HH...

HH4 :
J'explique à quelqu'un que j'ai eu un accident avec mon père. Nous étions tous les deux en voiture et on discutait... au sujet de mes rêves me semble-t-il. Et il a voulu s'entrainer à une manoeuvre spéciale avec son véhicule... pour faire comme dans un de mes rêves je crois. Mais ce n'était pas le bon moment pour faire ça car c'était le soir.Il faisait sombre et il était fatigué...

Il est 6H25.

HH5 :
Sur un site web j'affiche le plan d'un quartier de ville qui m'intéresse. Puis j'affiche le plan d'un autre quartier. Je me trouve perplexe car je n'arrive pas à situer la situation géographique du premier quartier par rapport au second. Je discute ensuite avec quelqu'un au sujet de la circulation automobile dans ces deux quartiers. Et je dis :"...Et pourtant il y en a qui passent leur temps à freiner et à passer !"

Il est 6H40.




Note :
Encore un faux éveil...mais toujours pas de rêve lucide

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 07-11-2022 à 10:23:51   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 07 Novembre :

Je regarde des extraits du film "Immortel" (https://www.youtube.com/watch?v=Q8VVU226nyE) pour voir s'il vont s'incorporer à mes rêves puis je vais me coucher à 22H45 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je suis allé chercher des prévisions météo sur le web pour quelqu'un. je lui en rapporte deux et elle disent qu'il va faire beau. L'homme se moque de moi. Peut-être parce que je croyais qu'il ferait mauvais temps ? Je lui fais remarquer qu'il fera beau POUR LA SAISON... or on est en hiver. Il ne faut donc pas s'attendre à la canicule. Après vérification, je constate qu'en fait il va un peu neiger.



Je me réveille.
Il est 00H25.
Je me rendors...

R2 :
Rêve dont le contenu a été oublié. Il me semble vaguement qu'il contenait des références au film "Immortel".

Je me réveille.
Il est 3H00.
Je me rendors...

R3 :
Je suis probablement dans une rêverie de sommeil lent car je pense plus à un scénario que je ne le vis véritablement.
Je regarde une scène du film "Immortel", celle où l'on voit le personnage de Jill qui est endormie, nue. Je trouve qu'elle a un beau corps. Soudain je me trouve face à elle debout. Je lui dis que je la trouve belle et que ça ne me déplairait pas de dormir avec elle. Pas pour le sexe mais pour avoir la possibilité de la regarder dormir. En effet je trouve que les femmes endormies sont très belles et très touchantes. Elles semblent si fragiles, si innocentes, si pures...

Je me trouve à présent devant E... Je lui présente mes excuses pour la fixer ainsi dans les yeux, mais ceux-ci sont si beaux. J'adore les yeux verts. Je lui explique qu'elle représente pour moi la femme idéale... mais je ne peux pas me permettre d'en tomber amoureux à cause de la différence d'âge. Soudain j'éclate en sanglots et j'invoque les dieux, leurs reprochant de m'imposer une épreuve trop dure pour moi dans ma vie amoureuse...

(... J'entre probablement en sommeil REM ...)

R4 :
Je suis dans le centre de la ville de Maubeuge. Quelqu'un a fait tomber un melon et celui-ci roule sur le sol. Ca me donne envie d'en acheter un. Justement il y a un distributeur automatique de melons juste à côté. Mais je regarde l'appareil et je ne comprends pas comment on fait pour obtenir un melon, car il distribue aussi d'autres articles. Il est relié par un cable à un boitier métallique noir de la taille d'une boite à chaussure. Dessus il y a des petits manomètres et des boutons de réglages, mais je ne vois rien qui affiche des instructions sur le fonctionnement de l'appareil.

Devant moi il y a un couple qui semble avoir les mêmes difficultés. la femme, une grande brunes avec des cheveux noirs courts, demande à son homme sur quel bouton elle doit appuyer. Il lui répond d'appuyer sur "escape". Elle appuie et la machine la rembourse en recrachant plein de pièces de monnaie. Plusieurs tombent à terre et la femme se baisse pour les ramasser. Je recule mes pieds et les soulève même pour lui montrer que je ne cherche pas à cacher une pièce sous ma semelle. Elle me regarde et sourit.
Son homme a disparu. J'ai bien envie de la draguer. Nous bavardons un peu et elle medemande si je suis libre. Je lui avoue que non car j'ai une copine en Normandie et que j'y suis fidèle.




... Je sorts du scénario et me rends compte que je viens de me réveiller car ce rêve s'est maintenant transformé en simple rêverie éveillée depuis plusieurs secondes.
Il est 5H20.

HH :
Je vois un bichon maltais noir. Je me dis que ces chiens sont cons : Il aboient pour un rien.

Il est 6H10.




Note :
Aparemment ça semble facile d'introduire des images de films dans un rêve. Il faudra que je re-essaye plus souvent.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 08-11-2022 à 08:45:03   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 08 Novembre :

Je vais me coucher à 22H25 et je m'endors rapidement...

R1 :
Un système de sécurité m'avertit qu'aucun homme n'a le droit de payer plus d'un certain nombre de fois de suite avec sa carte CB dans la même journée. Je suis bien emmerdé. Je me dis que puisqu'aucun homme ne dispose de ce droit alors je n'ai qu'à devenir autre chose qu'un homme. Si je me transforme en une sorte de monstre extra-terrestre alors le système de sécurité ne me reconnaitra pas. Je me visualise sous la forme d'une créature lovcraftienne informe et blanchâtre qui rampe sur le sol et possède des pinces de crustacé. Johanne me dit "Transforme-toi en femme, Coeur !" Mais je trouve ça plus difficile. Il n'est pas évident de prendre une forme féminine crédible et je ne sais pas si ça suffirait pour duper le système de sécurité.
Un technicien arrive pour nous aider. Il me dit que la seule solution, en effet,est de me transformer en une créature non-humaine...
Je me vois alors à la 3ème personne. Je me suis transformé en un gigantesque tentacule dressé verticalement, pointant bien droit vers le ciel. Mais ce tentacule n'est plus moi et il menace de s'abattre sur nous pour nous écraser. Je n'ai pas peur mais je me prépare à esquiver son attaque...




Je me réveille.
Il est 2H50.
Pas moyen de me rendormir...

HH1 :
Je réfléchis à la manière de décrire ce rêve sur mon carnet. Je forme des phrases les plus descriptives possibles dans ma tête... et soudain j'entends ma voix qui ajoute : "... et je suis lucide !"

Il est 3H30.
Je suis content : Ce rêve était donc un rêve lucide !
Et puis je réfléchis :
Non, il n'était pas lucide : C'est juste cette HH qui tente de m'induite un faux-souvenir.

HH2 :
Cette HH se fait passer pour le souvenir d'une scène s'insérant à la fin du rêve R1 (une sorte d'hallucination hypnopompique). Je suis dans une ville avec Johanne. La circulation est intense. Je repense à mon rêve et Johanne me dit ... je ne sais plus quoi.

Il est 4H00.

HH3 :
J'ai oublié le contenu de cette HH.

HH4 :
Je vois de gros cubes de métal d'environ un mètre de côtés. Ils sont aimantés ce qui les fait se rapprocher et se coller les uns contre les autres. Je me demande quel objet ils vont former quand ils auront terminé leur assemblage.

Il est 4H40.
Je n'arriverai plus à me rendormir.




Note :
C'est chiant. Tant que j'aurai ces problèmes d'argent qui me tracassent, je continuerai à mal dormir et à ne plus faire de rêves lucides

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 09-11-2022 à 10:48:10   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 09 Novembre :

Je vais me coucher à 22H10 et je m'endors rapidement car je suis en manque de sommeil...

R1 :
Je me promène dans une sorte de kermesse. Il y a plein de stands et de tentes mais ils sont de petites taille. C'est une sorte de grande maquette où tout a été reproduit dans une taille deux à trois fois plus petite que la normale.
En même temps, dans une réalité parallèle, ces alignements de petits stands représentent des mots alignés dans des phrases. Et mon déplacement dans les allées, parmi eux, me représente en train d'écrire les phrases d'un texte.
Une femme me reproche de faire des fautes d'orthographe. Je lui réponds que ça n'a pas d'importance car je ne m'intéresse qu'à l'aspect "kermesse" de cette réalité.
Je lui explique que cette kermesse est une réplique de celle où j'avais donné un spectacle il y a de nombreuses années. Je regarde dans une petite tente et je vois des enfants, sur un petit podium, qui répètent pour une pièce de théâtre. J'explique que c'est la reproduction de la scène dans laquelle j'avais joué jadis. Cela me rend tout nostalgique d'y repenser.



Je me réveille.
Il est environ 4H00.

HH1 :
J'entends gratter derrière la porte qui donne sur le jardin. Je l'ouvre et vois que c'était ma chatte Poussy qui était coincée entre la porte et le volet de la porte.

Il est 5H00.
Je me rendors...

R2 :
Je ne me souviens plus du début de ce rêve...
Je me dirige vers une jeune fille d'environ 16 ans, qui porte des cheveux blonds-roux et une queue de cheval. Elle est en train de regarder avec intéret quelque chose qui se trouve hors de mon champs de vision à droite. Peut-être une émission de TV, ou alors des acteurs qui jouent une scène. Pour ne pas faire de bruit, je me contente de lui faire un signe pour indiquer que je veux lui demander quelque chose. Mais elle se méprend sur la signification de ce signe et se baisse pour regarder dans son décolleté. Alors je détourne pudiquement les yeux et lui dis que ce n'est pas son soutiens-gorge que je lui demande mais son mouchoir... ou alors un quelconque bout de tissus. Elle me donne un mouchoir et je l'emporte. C'est pour respecter l'hygiène : Je l'utiliserai pour transporter un objet (je ne sais plus lequel) appartenant à cette fille afin de réaliser une expérience (je ne sais plus laquelle) .....

Je me réveille.
Il est 6H20.

HH2 (probablement trés enfoncée):
Je suis avec Johanne qui habite maintenant chez moi. Je regarde par la fenêtre et m'étonne de ne pas voir où elle a garé sa voiture. Je visualise celle-ci : C'est un vieux tacot du début du XXème siècle. Je pense qu'elle a du le garer dans le garage. Pourtant je ne me souviens pas de lui en avoir ouvert la porte...
Tout celà est bien bizarre... Johanne habite maintenant avec moi ? Elle possède un tacot ? J'ai oublié que j'avais ouvert le garage ? Touts ces indices ne peuvent signifier qu'une choses : Je suis dans un rêve... Bon sang : C'est un rêve lucide !.
...Ho ben non : C'est seulement une HH.

Il est 6H30.
Herévasse et cela se transforme en HH...

HH3 :
Je viens d'être présenté à la reine des Elfes (c'est Galadriel du "Seigneur des anneaux"). Elle me regarde et dit que je suis amoureux d'elle. Gêné je réponds que c'est impossible puisque je viens à peine de la rencontrer. Mais elle insiste : Elle lit dans mes yeux que je suis amoureux d'elle. Heu... C'est vrai que je la trouve très belle, mais ce ne serait pas très sage de ma part de ...



Il est 6H45.

HH4 (probablement trés enfoncée):
Je suis dans mon salon avec une femme inconnue aux cheveux courts sombres. Elle inspecte lapièce, désigne la table placée au milieu et me dit "Est-ce qu'on pourrait poser une bête sur cette table ?" Je suppose qu'elle voudrait que je débarrasse la place pour y poser un panier à chats. (pourtant il me semble en apercevoir un sur le bord de la table)... Soudain je me souviens que ça fait des années qu'il n'y a plus de table à cet endroit. J'ai compris :Je me trouve donc dans un rêve !...
... Ha ben non :C'est seulement une HH.

Il est 7H15.




Note :
Voila que je fais des DILD à l'intérieur de deux HH à présent !
En tout cas ça pourra me servir d'entrainement pour en effectuer dans des rêves.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 10-11-2022 à 11:33:52   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 10 Novembre :

Je vais me coucher à 22H25 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je suis au Japon et j'assiste à l'enregistrement d'une émission de TV sur la médecine et la sexologie. Devant le plateau se trouve une zone pleine de sièges où un public invité a pris place pour assister au tournage. Moi je suis assis sur le côté du plateau. Le thême de cette émission semble être "les zones érogènes" ou un truc de ce genre. Les présentateurs sont des médecins en blouses blanches et ils montrent les zones érogènes sur plusieurs hommes servant de modèles et de mannequins. Ces derniers sont des noirs en slip et au crâne rasé.

Mais comme une telle scène n'est pas regardable par des enfants, on a placé un grand panneau de bois entre le plateau de tournage et le public. Celui-ci peut donc entendre ce qui se passe mais sans rien voir. Les gens du public protestent alors les médecins se placent tout contre le panneau pour qu'ils entendent mieux. Mais je fais remarquer que ce n'est pas le son mais la vue qui pose problème : Quand les médecins disent "ici on peut voir que..." en montrant avec le doigt une zone du corps des mannequins, le public ne peut rien comprendre puisqu'il ne voit rien.

La production décide alors de changer la disposition des lieux. Une grande fenêtre est découpée dans le panneau de bois et un rideau très fin est placé devant. Ainsi si les gens peuvent voir la silhouette des "acteurs". C'est mieux que rien mais je dis que c'est loin d'être parfait.

Les producteurs, exaspérés, me disent : "Et vous, ça vous plairait d'avoir une telle fenêtre avec un rideau dans notre chambre ?" J'imagine alors la scène : Je me promènerai presque nu devant la fenêtre et un public m'observerait à travers un fin rideau. C'est vrai que je ne me sentirai pas à l'aise.



Je me réveille en enchainant sur une hallucination hypnopompique ...

HH1 :
Je veux téléphoner à mon nouveau conseiller financier. J'entends sa voix retentir à l'intérieur de mon oreille gauche. Il me dit, d'un ton exaspéré : "Ouais ! Bla-bla-blaaa !" montrant ainsi que je le dérange car je parle trop. Ca m'énerve d'être traité ainsi alors je le menace de dénoncer son comportement à ses supérieur. Puis je lui explique les problèmes bancaires que j'ai actuellement et que je voudrais le voir résoudre...

...Je me rends alors compte que la HH s'est terminée et s'est transformée en simple rêverie diurne.
Il est 3H15.
Ma chatte Poussy, qui dormait sur mon oreiller, se lève et quitte la chambre.

Je fais une visualisation pour tenter d'induite une HH...

Je me visualise en train de me promener rue d'Italie à Paris. Puis je tourne à gauche, emprunte la petite rue Auguste Perret et arrive dans le quartier chinois... Mais la rue est remplie de Chinois qui sont serrés les uns contre les autres...
Alors je recommence ...
Je me visualise en train de me promener rue d'Italie à Paris. Mais l'image est instable et je me retrouve avenue des champs Elysées...
Je veux re-essayer... mais voila que je bascule dans une HH qui n'a rien à voir...

HH2 :
J'ai mis Poussy dans un sac que je confie à un homme en lui disant de ne pas la mettre à la poubelle.

Il est 3H55.
Je me rendors...

R2 :
Rêve presque totalement oublié.
...Un homme arrive par la droite et m'explique quelque chose. Il parle de "boules"...

(...)

R3 :
J'attends le bus avec mon ex' sur le trottoir. Un homme de grande taille vient nous parler pendant quelques minutes puis il s'en va. Mon ex' dit : "Il est bien agréable à parler mais il est chiant !" ("Il est agréable à parler" est une de ses expressions habituelles.) Je lui réponds en riant : "Il vient tenter sa chance avec toi !"

Je me réveille.
Il est 5H20.
Je mémorise le rêve R2 sommairement puis je passe au rêve R3. Pendant que je mémorise celui-ci, le contenu du rêve R2 s'efface presque totalement de ma mémoire. Mais je sais que si j'avais passé plus de temps pour le fixer, c'est le contenu de R3 qui aurait disparu.
Je me rendors...

R4 :
Le début de ce rêve est assez flou. Je suis dans un grand bâtiment en compagnie d'un "collègue", un grand homme aux cheveux chatains-gris et portant une petite moustache. Une sorte de monitrice nous a demandé d'aller chercher quelque chose alors nous y allons...

Nous parcourrons les couloirs en courant et en faisant les fous. J'ai des sortes de patins à roulettes à mes pieds et mon collègue me pousse. Je vais de plus en plus vite... puis il me lâche et j'avance en roulant tout seul. Je me retourne et vois qu'il me suit en poussant une sorte de caddie blanc dont il s'est emparé (C'est une sorte de chariot comme ceux dont on se sert pour transporter le linge dans les hôtels et hôpitaux.) Le couloir devant moi est encombré en son milieu par des objets alors je bifurque à gauche. Mais ce chemin est trop étroit alors je fais demi-tour pour passer par la droite. Mon collègue en profite pour me rattraper et nous faisons la course...

Il s'arrète soudain et me dit qu'il doit aller au WC. Je prends son caddie et je le suis. Mais nous nous trompons de porte et entrons dans des bureaux. Les employés protestent contre notre intrusion. Et voilà notre "monitrice" qui arrive et nous demande de cesser de faire les fous car elle s'est fait engueuler à cause de nous. Elle ajoute qu'elle est en train de passer une journée de merde où il ne lui arrive que des emmerdements.
Je me tourne vers mon collègue et lui explique que, en effet, il y a parfois des jours où il n'arrive que des tuiles. Mais c'est bizarre car ça semble me rappeler trés vaguement un souvenir me concernant... (En fait le souvenir qui essaie de se manifester est celui d'un rêve où j'étais devenu lucide car il m'arrivait trop de tuiles pour que ce soit réel.)...

Mais je n'arrive pas à faire revenir ce souvenir complètement (ce qui aurait probablement déclenché ma lucidité car une autre monitrice arrive. On dirait la soeur jumelle de l'autre. La première avait des cheveux noirs liés en une sorte de chignon et portait un tailleur sombre très strict. La 2ème a de longs cheveux noirs détachés et porte un pantalon et un pull beige-orange. Mais leurs visages sont exactement les mêmes. Je sais où mon subconscient est allé chercher un modèle pour créer ces deux personnages : Cette femme est Christiane qui travaille à la bibliothèque....
Mais cette pensée n'a pas le temps de me rendre lucide car la 2ème monitrice me demande ce qui vient de ce passer, et je commence à lui expliquer en détail...



Et je me réveille.
Il est 6H35.

HH3 :
Je vois deux hommes qui cherchent quelqu'un. Dans ma tête je vois de qui il s'agit : C'est un grand moustachu poussant un caddie (probablement mon "collègue" du rêve précédent). Je leurs dis qu'il a probablement emprunté le petit chemin herbeux de gauche pour leurs échapper. Il a du croire qu'il pouvait passer par là mais, une disaine de mètres plus loin, ce chemin s'arrête au sommet d'un talus. Mais comme celui-ci n'est pas très haut, il a du sauter.

Il est 6H45.

HH4 :
Un archéologue me dit qu'on connait le nom de 27 des 28 étoiles du zodiaque lunaire égyptien. Je m'interroge : Pourquoi 27 seulement. Et pourquoi en manque-t-il deux ? (car je crois, apparemment, que 27 + 2 ça fait 28 !)

Il est 7H25. Déja !...





Note :
Le rêve R4 essayait de devenir lucide à la fin. Mais les personnages qui me parlaient attiraient mon attention et m'empêchaient de saisir les perches qui m'étaient tendues.

Note2 :
Il n'existe pas de zodiaque lunaire égyptien. Par contre il en existe un à 28 signes en Chine et un autre à 27 signes en Inde.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 11-11-2022 à 11:39:32   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 11 Novembre :

Je vais me coucher à 22H40 et m'endors rapidement...

R1 :
Je ne vois rien mais je sens que mes mains manipulent un objet caoutchouteux qui est probablement mon protège-clavier. J'entends une voix de femme qui m'explique qu'il y a des gens qui ont de gros problèmes. Je déclare alors que je leurs abandonne les dix "points de rêves" dont je dispose. Apparemment ces "points de rêves" sont une sorte de monnaie et on me les a octroyé pour que j'aie de quoi vivre pendant mon séjour nocturne dans le monde onirique (ce qui ne veut absolument pas dire que je suis lucide). La voix féminine déclare que si je fais ça alors on va me considérer comme un héro. Je réponds : "Aa ?..... Ouais !"...

Je me réveille.
Il n'est que 00H10.
je me rendors vite...

R2 :
..... Je possède plein de "points de rêves" mais je ne sais pas quoi en faire. Alors je les entrepose sur les places d'un parking, à la place des voitures .

Je me réveille.
Il est 1H00.
Je prends une Galantamine.
Et j'attends...

Je me souviens soudain d'une séquence qui manquait au début du rêve R2...
...Mais je n'ai pas le temps de la noter qu'elle s'est de nouveau effacée de ma mémoire.
Il est 1H50.
Je me rendors...

R3 :
Une femme me dit qu'elle a entendu parler d'un homme qui avait distribué tous ses "points de rêves" ... mais elle n'y croit pas. Je lui dis : "Son nom est Sandra Levi !"




Je me réveille.
Il est 2H30.
Je me rendors...

R4 :
Je suis avec un homme et deux femmes et nous regardons les affichettes collées sur les poteaux et les murs. Elles annoncent divers spectacles qui vont avoir lieu dans les environs. Nous décidons d'entrer dans un lycée car nous savons qu'il doit s'y trouver un panneau d'affichage où d'autres affichettes doivent être exposée...
A l'intérieur, dans le hall, je regarde à travers une porte vitrée et aperçois des policiers qui arrivent. Et j'entends deux profs qui discutent et disent que la police a été appelée car on a repéré des intrus qui ont pénétré sur le campus.
Oups ! Il vaut mieux ne pas nous attarder ici ! Nous nous dirigeons vite vers la sortie... mais les policiers y sont déja et contrôlent les gens qui passent. Heureusement une des deux femmes qui m'accompagnent possède une carte de presse et elle la montre aux policiers en disant "Nous sommes journalistes !" On nous laisse passer... mais je m'arrète, me retourne, et vois que l'homme qui nous accompagnait n'est plus là. Il a du s'attarder quelque part.. Devons-nous l'attendre ou pas ? S'il veut sortir seul, sans la protection de la carte de presse, il risque d'avoir des ennuis...
Je remarque que, pendant toute cette histoire, je tenais une boulette de viande hachée (ou mâchée) dans ma main gauche. Elle m'encombrait mais je ne savais pas où la jeter pour m'en débarrasser.

Je me réveille.
Il est 4H30.
Je ne suis pas satisfait de mon sens critique dans mes rêves alors je mets mon bonnet magnétique.

J'essaie de m'imaginer dans la cours du lycée du rêve précédent pour voir si je peux y retourner.
S'ensuit une série de HH qui n'ont aucun rapport avec ça (Pourtant entre chaque HH je réitère ma visualisation)...

HH1 :
Je regarde un tableau représentant un groupe d'hommes et de femmes d'allure un peu mexicaine. Je me dis que ça doit être des bandits. Mais on m'explique que non, c'est le "Conseil des 60 dans un village". Je pense comprendre que c'est une sorte de groupe de réflexion politique à tendance révolutionnaire.

Il est 4H45.

HH2 :
Je regarde une page web toute blanche avec quelques lignes écrites en alphabet cyrillique en haut de la page.

Il est 4H50.

HH3 :
Sous un ciel étoilé je demande à des gens s'ils connaissent Guy L'Eclair. Ils me répondent : "Evidemment puisque nous sommes sur la planète de Flash Gordon!"
(Flash Gordon est le nom américain de Guy L'Eclair, héro d'une BD de science-fiction.)



Il est 5H00.

HH4 :
Je regarde une vieille vidéo sans son et en noir et blanc représentant France Gall jeune en train de chanter. Puis un chanteur étranger que je ne connais pas , probablement un américain, vient la rejoindre...
(Hier j'avais justement regardé de vieilles vidéos de France Gall sur YouTube.)



Il est 5H05.

HH5 :
Un chat noir avec des pattes blanches est couché sur mes genoux.
(Il ressemble à un chat que j'avais dans les années 80.)

Il est 5H25.

HH6 :
Une voix me dit "Il pose sa main sur mon épaule en faisant 'Ho-ho-ho !' "
(Ca me fait penser au Père Noel.)

Il est 5H30.
Je me rendors...

R5 :
... Je suis dans une sorte de soirée. Un peu à l'écart je vois une femme brune habillée comme une danseuse orientale. Elle a l'air triste et je me dis qu'elle doit avoir un chagrin d'amour. J'ai envie de la draguer et de la consoler alors je m'approche d'elle.
Je veux l'embrasser mais elle me dit que c'est trop tôt car sont petit ami l'a plaquée et elle n'a pas encore digéré cette séparation. Je lui dis que, au contraire, il ne faut pas attendre mais essayer de soigner son chagrin avec moi. Je caresse son bras nu... mais je m'arrète car je me dis qu'il est trop tôt pour être aussi sensuel.
Alors je me contente de caresser ses longs cheveux... mais ceux-ci sont très secs et ce n'est pas agréable. Je le lui fait remarquer et elle me dit qu'elle vient de laver ses cheveux car ceux-ci sont très gras. Je dis que le résultat est l'excès contraire : Ils sont maintenant trop secs. J'ajoute que moi j'ai aussi des cheveux très gras et très fins et que, même en les lavant, ils ne deviennent jamais secs comme ça...



Je me réveille.
Il est déja 7H05.

HH7 :
J'entends la voix d'une femme à l'accent africain qui me parle du drame des "demi-nus". Ce sont des enfants mendiants végétants dans certains pays d'Afrique. Mais je n'entends presque rien, la HH étant tellement évanescente qu'on dirait qu'elle passe en "tâche de fond" dans mon esprit.

Il est déjà 7H50.





Note :
Une fois de plus la Galantamine n'a eu aucun effet.
Je vais peut-être devoir l'arrêter pendant quelques temps pour m'en déshabituer.


Edité le 11-11-2022 à 12:09:23 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 11-11-2022 à 22:18:01   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

https://www.dim.fr/dw/image/v2/AARR_PRD/on/demandware.static/-/Sites-dim-master/default/dw92f4b53b/D6638G3-9VE_01.JPG

mais arrête de faire de la pub pour DIM

et puis 27 + 2 je croyais que ça faisait 29 DU MOINS DE MON TEMPS

mais avec les maths modernes sait-on jamais !!


Edité le 11-11-2022 à 22:21:43 par lip26




--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 11-11-2022 à 22:31:14   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Ca doit être des maths oniriques

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 12-11-2022 à 11:38:00   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 12 Novembre :

Je vais me coucher à 22H30 avec mon bonnet magnétique appliqué contre mon cortex pariéto-occipital et je m'endors vite...

R1 :
..... J'appelle un homme aux longs cheveux châtains qui est un adepte des rêves lucides comme moi. Je le préviens que j'ai trouvé une nouvelle méthode pour faire des rêves lucides et que je vais l'essayer. Mais avec celle-ci il y a le risque que je ne me réveille plus. Alors je lui demande de prévenir notre "grand maître" qu'on risque de ne plus me revoir...
Puis je pose une question à l'homme et sa réponse me montre qu'il n'a absolument rien compris à ce que je viens de lui expliquer. Put1, je me demande qui pourra prévenir Johanne si jamais je disparais...
(..Ellipse ?...)
Je discute avec un autre homme qui porte une moustache et de longs cheveux noirs ondulés. Je ne sais plus si c'est le "grand maître" ou l'homme qui m'a appris la nouvelle méthode pour faire les rêves lucides...

Je me réveille.
Il est 2H00.
Je me rendors...

R2 :
Je regarde une vidéo de psychologie ou d'accomplissement personnel. En haut de l'écran je vois le visage de l'auteur qui fait les commentaires du film. C'est un homme portant des cheveux longs et une grande barbe. Et il se trouve également physiquement présent à ma gauche, en dehors de mon champs de vision, car j'entends sa voix. Il me demande comment je le trouve sur l'écran. Je lui réponds qu'il ressemble à un gourou. Mais il le ressemblerait encore plus si ses cheveux et sa barbe étaient entièrement de couleur blanche et non pas moitié-blanc et moitié-noir comme je le vois. (probablement qu'il se teint, mais pas assez souvent). Il s'exclame : "C'est ce que tout le monde me dit !"

(...)

R3 :
Je me dirige vers la maison de mon ex' en longeant la place centrale de ma ville. Dans le ciel je vois un grand vol de corbeaux. Ils sont très bruyants comme si quelque chose les avait effarouché. Il y a du bruit à ma droite mais je ne sais pas ce qu'il se passe car la vue est bouchée par des camions de forains. J'entends une voix qui crie "Allez ! Bouffe-le !" Ca doit être un con qui incite son berger allemand à tuer un corbeau.
Je fais vite demi-tour et je longe l'autre côté de la place. Et je vois... un clochard qui essaie de convaincre un petit chien d'attaquer un grand paon noir bien plus gros que lui. A leur gauche se trouve une autre paon noir à côté d'un lama attaché à un piquet (Ils doivent appartenir, tout comme les camions de forains, à un cirque qui s'est installé sur la place.) Devant eux un autre chien, noir et blanc et de taille moyenne, les observe d'un air méfiant. A côté un homme est assis sur une chaise pliante et boit une petite tasse de café. Il est barbu, noir, et porte un pantalon et un pull blancs. Il se tourne vers moi. Il me semble le connaitre...



Je me réveille.
Il est 3H30.
Je me rendors...

R4 :
Je suis dans un lycée et je vois plein de jeunes, debout, qui bavardent dans une salle. Je remarque que la plupart des filles sont blondes. Hm, des blondes en voit de plus en plus. Mais il y en a des vraies... et beaucoup qui sont teintes.
Mon regard se porte sur une fille brune aux yeux clairs. Il me semble la connaitre. Elle est vraiment belle. Je me dis que si elle me demande pourquoi je la fixe ainsi avec insistance alors je lui dirait la vérité : Les cheveux d'un noir profond comme les siens me font fantasmer...

...Je me réveille en enchainant sur une hallucination hypnopompique...

HH1:
J'entre dans ma salle de bain et vois qu'un de mes chats a pissé sur mes chaussures. Il y a une grande flaque. Je suis furieux.

Il est 4H50.
Je me rendors...

R5 :
Je suis au lycée avec d'autres élèves. Je vois un garçon qui fait des vas-et-viens entre sa classe et la nôtre pour venir bavarder (C'est lui que, IRL, au lycée, je surnommai "l'astronome"). Je prends place dans le fond de la salle et je commence à écrire une lettre avec un Bic bleu.

L' "astronome" revient et dit que nous avons tort de le laisser sans cesse venir pour bavarder. Soudain tout le monde se lève. Un prof avec une barbiche pointue vient d'entrer. Derrière lui arrive un groupe d'hommes. L'un d'eux dit "On ne va pas se mettre ici ?" mais ils prennent place quand même, s'assayant ensembles entre le reste de la classe et moi.
Ils sont venus ici pour faire une réunion car ils n'ont pas trouvé de place ailleurs. Je constate que c'est une réunion politique car l'un d'eux commence en disant : "Les députés nous enfoncent grave !"...

L'un d'eux, un moustachu, me demande d'échanger mon Bic avec le sien. Je lui passe donc mon stylo et il me dit en souriant: "Vous venez de vous faire rouler !" Je regarde son Bic : Il ressemble au mien sauf qu'il est muni d'une pointe feutre de section carrée. Je l'essaie... et je constate qu'il écrit aussi bien qu'un Bic normal. Je ne vois donc pas où serait l'arnaque. Il m'explique alors :"On ne peut plus remettre le chapeau !" J'essaie de le remettre et, en effet, ça ne va pas car il est tordu. Mais en lui appliquant plusieurs rotations, je parviens à le remboiter quand même. L'homme, surpris, me dit "Ha ! Vous êtes parvenu à le remettre ?" Je réponds (en bafouillant un peu) : "J'ai un BTS de réparateur de stylo !" Une femme me regarde ébahie alors je rajoute : "Je dis ça pour rire !"

Je regarde le Bic que j'ai réparé... et je constate qu'il s'est transformé en un appareil de couleur bleue, de fonction inconnue.

Je me réveille.
Il est 5H30.

HH2 :
Je vois des gens qui s'attroupent prés de la place centrale de ma ville. Je m'approche et vois un berger allemand qui semble blessé. Il n'a plus un seul poil sur le sommet de son crâne, mais ne semble pas avoir mal. Je me dis qu'il faudrait appeler un vétérinaire...
...Je me dis que je pourrai aller chercher celui qui exerce au bout de la rue... Mais alors je devrais le payer... Ou alors il faut que je retrouve le maître du chien...
... Et je me rends compte alors que la HH est terminée et que je suis maintenant dans une simple rêverie.

Il est 5H50.

HH3 :
Une vague histoire d'un diable sur un bateau me traverse la tête.
J'ai conscience que ça ne fait que recopier un film que j'avais vu il y a longtemps.

Il est 6H15.





Note :
Pffff. 19 jours sans rêve lucide

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 13-11-2022 à 11:12:02   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 13 Novembre :

Je vais me coucher à 22H30 ...

HH1 :
Je vois un homme qui devient de plus en plus grand. On ne sait que faire pour arréter ça. Il nous dit d'attendre car ce n'est pas grave. Il va encore grandir quelques temps et quand ça s'arrètera, on verra bien ce qu'on peut faire.

Il est 22H40.
Je m'endors...

R1 :
....... C'est la fin d'un jeu dans le quel je devais finir de manger un stock de nourriture (des frites me semble-t-il) dans un temps imparti. J'ai réussi ! On me prend en photo et je me vois à la 3ème personne, paradant sur un podium en levant les bras en signe de victoire. Je suis vêtu d'un costume doré et porte une couronne comme celle de la statue de la liberté.

Je me réveille avec une hallucination hypnopompique...

HH2 :
Le nom "Alexandre" traverse mon esprit.

Il est environ 2H00.

HH3 :
Je me vois de dos, à la 3ème personne, entouré d'autres hommes. Nous ne sommes que de grossières silhouettes bleutées, comme si je regardais à travers un filtre. Je commente ma victoire du rêve précédent en disant : "Avec des jeunes je devais le terminer !..."

Il est 2H05.
Je me rendors ...

R2 :
Dans ma cave se trouve un homme portant un collant de super-héro et un masque en forme d'oiseau. Il me montre son pouvoir de super-rapidité. En moins d'une seconde il s'empare de plein d'objets et les dépose dehors...
(... Ellipse ...)
Je surprends le "super-héro" dans ma salle à manger. En moins d'une seconde il s'enfuit par le balcon après y avoir déposé plein d'objets. Je suis en colère car il n'a pas refermé la porte derrière lui et mes chats auraient pu en profiter pour s'enfuir. Je décide donc d'équiper ma maison de détecteurs de présence et de caméras de sécurité.



Je me réveille.
Il est 4H45.
Je tente un SSILD.
Puis d'essaie d'augmenter l'intensité de mon "son interne".
Ca marche mais ça me déclenche la nausée alors j'arrète.
Et je me rendors...

R3 :
Je suis probablement en sommeil lent car je ne fais qu'une simple rêverie. Je m'imagine en héro courageux et invincible...
Soudain je bascule en sommeil REM. Je me retrouve dans un paysage de landes de type écossais. Partout il n'y a que des collines couvertes d'herbes. Et voila qu'une armée surgit du sommet d'une colline. Ce sont des Huns ! J'empoigne ma grande épée (une Claymore) et m'avance vers eux. Même si je dois succomber sous le nombre, je ne me déroberai pas et je tuerai de nombreux ennemis avant de périr moi-même. Je fais de grands moulinet avec mon arme et abas un nombre incalculable de Huns. Mais je vois que leurs ailes gauche et droite commencent à se refermer sur moi pour m'encercler. Je ne pourrai pas tenir longtemps dans cette situation. Heureusement mes hommes arrivent à mon secours et attaquent les deux ailes de l'armée ennemie.
Je continue de tuer des tas de Huns mais je vois que mes hommes ont du mal à résister. Soudain les Huns abandonnent la partie et s'enfuient. Quand je vois le nombre de cadavres d'ennemis qui gisent sur le sol, je comprends que nous venons de remporter une grande victoire. Mais l'ennemi est toujours sur nos terres...

(... Ellipse ...)

... Les troupes du roi Arthur sont venues renforcer mon armée. Nous traversons une haie et nous retrouvons devant une grande pâture. En face l'armée des Huns traverse une autre haie et se dresse devant nous. Il est temps d'en finir. Plutôt que d'utiliser nos épées, nous sortons nos arcs et les deux armées en présence s'envoient des volées de flèches. Comme les Huns sont moins nombreux ils se font massacrer. Rapidement il ne sont plus qu'une disaine. Je donne l'ordre de ne pas laisser de survivants.
Finalement il ne reste plus que trois Huns : Attila, leur chef, est au centre. A sa gauche est un grand guerrier... qui se fait vite tuer par une flèche. A sa droite se trouve un gros guerrier moustachu qui saute sur un cheval et s'enfuit. Il monte bizarrement : Il est allongé sur le dos, les yeux tournés vers le ciel.
Soudain Attila fait apparaitre un petit arc dans ses mains. A une vitesse incroyable il décoche une flèche sans même viser et atteint le fuyard qui quittait lâchement le combat.
Attila nous regarde alors avec un grand sourire et dit "C'est bien ça que vous vouliez faire ?" . Puis il explique qu'il est le plus grand archer du monde et nous propose ses services. Je sens que les soldats d'Arthur son plutôt favorable à l'incorporer parmi eux et cela me révolte. Moi je voudrais qu'il soit mis à mort pour tous ses crimes...

(Je suis tellement dégouté que le rêve bascule et recommence depuis son tout début. Ca me donne ainsi la possibilité d'en modifier le scénario ...)

... Je suis avec les soldats du roi Arthur. Nous nous trouvons dans un petits bosquet en train de préparer nos armes. L'ambiance fait plus penser à Robin des bois qu'aux chevaliers de la table ronde. Je ressens une impression de déja-vu. Soudain je comprends que je suis en train de revivre le rêve précédent ... et je deviens lucide. Mais je n'utilise ma lucidité que pour accélérer le défoulement de l'histoire. Tout ce qui m'intéresse c'est de me retrouver à nouveau devant Attila pour lui faire payer ses crimes. Je m'approche du roi Arthur. Je vois qu'il est représenté par Alexandre Astier comme dans la série Kaamelott. Je lui dis "Mais maintenant, sire, nous avons des choses plus importantes à faire. Nous devons aller combattre les Huns et nous couvrir de gloire !" Arthur m'indique qu'il est d'accord et son air entendu me fait comprendre que lui aussi sait que nous sommes dans un rêve qui recommence. Tous ses hommes l'acclament et nous prenons la route, passant par un chemin de terre situé entre un bois à gauche et une grande haie à droite...



R4 :
... Je perd ma lucidité et bascule dans un faux-réveil. Le rêve est flou et je me sens assez somnolent. Je me lève et quitte ma chambre. Ma cousine Corinne est la. Mais je ne m'occupe pas d'elle car je suis occupé à la remémoration de mon dernier rêve. Lorsque j'arrive au passage où je comprends que je suis dans un rêve qui se répète, je m'exclame : "Mais c'était un rêve lucide que j'ai fait ! Je ne m'en étais pas rendu compte tout de suite ! C'était une petite lucidité, mais une lucidité quand même !"
Je me tourne alors vers Corinne et lui dis : " J'ai fait un rêve lucide cette nuit !"... Mais je vois bien qu'elle s'en fiche. A son air je comprends qu'elle en a marre de ma lubie des rêves lucides.

Je me réveille.
Il est 6H15.



Note :
Enfin un rêve lucide après 20 jours !
Je ne sais pas si le SSILD et la méthode de l'augmentation du son interne y sont pour quelque chose. Il faudra que je les re-essaie.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 14-11-2022 à 09:53:00   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 14 Novembre :

Je vais me coucher à 22H40 entre mes chats Poucet et Bistouille...

HH1 :
Pendant un bref instant je vois une fillette blonde de 6 à 7 ans qui marche repidement vers la droite. Elle porte un short vert et un t-shirt blanc.

Il est 23H25.
Je m'endors ...

R1 :
Je regarde des graphiques circulaires et m'en sers pour calculer la différence qu'il y aurait dans mes avoirs si je plaçait mon argent à la banque et si je ne le plaçait pas. Mais sans tenir compte de ...je ne sais plus quoi...

Je me réveille.
Il est 1H35.
Je me rendors...

R2 :
Je vais dans un magasin pour acheter un album-photos pas cher. Mais le vendeur me comprend mal et croit que je veux un album de grande taille pour y mettre des agrandissements. Il me propose un album de luxe à 40 euros. Moi je voulais un simple album à 2 euros... mais je suis tellement timide que j'accepte. Je passe à la caisse et, là, on me demande 60 euros. Je demande pourquoi 60 euros alors qu'on m'avait dit 40 euros. Le vendeur me fait remarquer que j'ai deux albums, un grand et un plus petit. Je proteste, disant que je n'ai jamais demandé un deuxième album. Le vendeur me dit : "Si, monsieur !"... Et je suis tellement timide que j'accepte de payer 60 euros. Je sors du magasin bien emmerdé car ça me fait un grand trou imprévu dans mon budget.

(...)

R3 :
Je parle de mes déboires avec les deux albums à une amie. Elle me répond qu'il lui est arrivé la même chose avec deux luminaires. Elle me montre qu'elle les a installé au plafond au-dessus d'une table. Ils sont en forme de boule et recouverts d'une sorte de toile de jute. Elle me dit que l'un des deux fonctionne mal alors je veux l'examiner de plus prés. Mais pour ça je vais devoir repousser la table et aller chercher un escabeau. Ca m'emmerde... alors je décide de sauter directement à la scène suivante pour aller plus vite...
(... Ellipse induite volontairement ...)
... Je suis monté sur l'escabeau et l'examine le luminaire défectueux. Je le fais tourner afin de pouvoir accéder au petit bouton permettant de le décrocher de son support... mais il semble coincé. Je le palpe pour voir ce qui ne va pas. Et je constate qu'un bout de la toile de jute s'est déchiré et s'est coincé dans le petit bouton. C'est ça qui m'empèche de tourner le luminaire... et probablement ça aussi qui l'empêche de s'allumer correctement.




Je me réveille.
Il est 3H55.
Je me rendors...

R4 :
Mon ex' me parle, interminablement comme d'habitude. Soudain le téléphone sonne. C'est une dame qui me rappelle qu'elle m'avait déja téléphoné tout à l'heure pour me dire qu'elle voulait me rencontrer chez Bruno, mon ancien patron. A cause des bavardages de mon ex', j'avais complètement oublié ! Je présente mes excuses et dis que j'ai reçu une visite inattendue et que ça m'a retardé.
Je dis à mon ex' que je dois vite partir chez Bruno car j'ai un rendez-vous je ne sais pas pourquoi.Mon ex' me dit de vite y aller car il y a peut-être de l'argent à gagner pour NOUS. (Je remarque le "NOUS", en passant.) Je m'habille rapidement et prends ma banane contenant mon argent pour l'accrocher à gauche de ma ceinture. Mais je vois que j'y avais déja accroché mon autre banane, celle qui est vide. Je n'ai pas le temps de retirer l'autre alors j'accroche la première à droite de ma ceinture. Je veux partir avec mes deux bananes mais mon ex' me fait remarquer que je laisse ma maison dans un grand désordre. En effet : Je n'ai pas eu le temps de faire le ménage. Et j'avais sorti la vaisselle pour la laver et je la laisse ainsi qui traine en désordre prés de l'évier. Mais tant pis, je suis en retard. Et je sors en courant...

... et je me réveille.
Il est 4H40.

HH2 :
Je veux fermer la porte donnant sur le couloir... mais ma chatte tigrée Moumoune en sort. Derrière elle sortent également plein de clones de Moumoune. Mais il sont de plus en plus sombres. A la fin ils sont tous noirs. Ce sont maintenant des clones de Tichat, une chatte que j'avais au début des années 80.

Il est 5H10.
Je me rendors...

R5 :
Je viens d'avoir un coup de fil qui m'a fait perdre du temps. Maintenant je dois faire mes comptes. J'ouvre mes dossiers. A gauche je place une chemise contenant des photos d'une femme blonde (ressemblant à France Gall jeune). A droite je place une chemise contenant deux dossiers à traiter. J'hésite à fusionner le tout pour faire des économies.

Je me réveille.
Il est 6H25.
Je me dépèche, j'ai rende-vous à ma banque...



Note :
Je remarque que je rêve beaucoup de problèmes d'argent.

Note 2 :
Je n'ai pas pu refaire de SSILD et de méthode du son interne de manière convenable. J'étais trop peu concentré à cause de la fatigue.
Modifier le message

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 15-11-2022 à 11:13:05   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 15 Novembre :

Je vais me coucher à 22H30 et m'endors rapidement...

R1 :
Je suis dans une sorte de banque. Pour impressionner l'employé, je détruis par la force de ma pensée les murs et une partie de l'argent. Mais je me rends compte que cette banque n'est, en réalité, qu'une sorte de petite cabanne en carton pour enfants.

(........?????........)

Je me réveille.
Il est 2H45.
J'ai les souvenirs confus.
Je me souviens de deux autres rêves après R1... mais ils s'effacent instantanément de ma mémoire.
Je me souviens aussi que je m'étais réveillé et que j'avais commencé à mémoriser ces rêves... mais je m'étais rendormi avant de prendre des notes sur mon carnet.
En fait que je sais même pas si je m'étais vraiment réveillé ou si j'avais rêvé que je me réveillais (faux-réveil)...
Je me rendors...

R2 :
Ce rêve ressemble à une suite de fragments issus d'un film humoristique.

Un homme riche désagréable fait faire des travaux dans son grand manoir. Il a laissé sa salle des coffres ouverte et deux ouvriers en profitent pour y pénétrer. par curiosité mais aussi pour voler. L'homme riche les surprend et dit ' Qu'est-ce que vous faites là ? Un des deux ouvriers jette calmement sa cigarette allumée dans une boite en carton remplie de liasses de billets et celle-ci s'enflamme. L'homme riche pousse un cri et se jette sur la caisse et en piétine le contenu pour éteindre les flammes. Les deux ouvriers s'en vont tranquillement pendant que l'autre crie "Mes billets ! Mon argent ! Mon fric ! Mon pognon ! ... !"

(... Ellipse ...)

Je suis l'amant de la femme de l'homme riche désagréable. C'est une blonde aux yeux très maquillés de noir et portant une robe rose clair. Dans le dos de son mari elle me dit discrètement qu'elle a envie de le quitter pour venir habiter avec moi mais qu'elle hésite encore un peu...

(... Ellipse ...)

L'homme riche désagréable se trouve en compagnie d'un grand ouvrier moustachu portant un bleu de travail. Ils sont dans une cave à vin dont les rayonnages ne contiennent apparemment aucune bouteille. L'homme riche vient d'apprendre que sa femme vient de le quitter et il est très énervé. Il insulte celle-ci à distance : "Espèce de (censuré ! Espèce de (censuré ! Espèce de sale (censuré !... !" Puis il se laisse tomber sur une chaise avec un air abattu en disant : "Ma femme est une pute !". L'ouvrier s'assoit à côté de lui avec un même air abattu et lui dit : "Je te rappelle que ta femme est ma cousine !"...



R3 :
Je suis dans une supérette dont tous les rayons ont été recouverts par de grandes plaques blanches que je suis chargé de décorer. Avec un pinceau et de la peinture noire je dessine dessus des signes cabalistiques. Un homme vêtu de sombre vient m'aider. Avec de la peinture noire il dessine lui aussi d'étranges symboles dénués de signification. Je remarque qu'il retrempe rarement son pinceau dans la peinture ce qui fait que ses premiers symboles sont dessinés bien noirs et bien épais alors que les derniers sont souvent très fins et très pâles. Je remarque aussi qu'il utilise un style différent par plaque. Certains signes sont très droits et rigides alors que d'autres sont arrondis et inclinés. Certains signes ressemblent à des runes alors que d'autres ressemblent à des lettres de l'écriture hébraïque.
Puis il prend de la peinture jaune et dessine de petits signes par-dessus mes symboles en noirs. Ca fait une sorte de fouillis diabolique sorti d'un grimoire de sorcier. Je me dis que s'il repassait chacun de mes signes en jaune en laissant une petite partie du noir dépasser, ça pourrait faire un effet de relief ombré.



Je me réveille.
Il est 4H55...
Je me rendors (?)...

R4 (ou HH ?) :
Un femme fait de la musculation en se dopant avec des hormones. Je l'examine car je suis médecin et je remarque qu'elle est lentement en train de se transformer en homme. (Elle prenait probablement de la Testostérone.)

Je me réveille (?).
Il est 5H25.

HH1 (trés courte) :
Je vois que l'on a installé du grillage à mailles carrées devant ma fenêtre panoramique.

Il est 5H32.

HH2 :
Dans une supérette je parle à une femme aux longs cheveux noirs. Je lui dis que le bras droit du directeur de la supérette est en train de se transformer lentement en ... Je ne sais plus quoi. Elle me répond : "Mais voyons, mon chéri, le bras droit du directeur n'est pas ....."

Il est 5H40.

HH3 :
Un prof demande à un élève, un grand brun mince, de lui donner un exemple de mot possédant un synonyme. L'élève semble décontenancé et répond n'importe qui : "La seconde guerre mondiale" et "Un banquesou." Une fille glousse. Moi je me retiens de rire car je vois qu'il a honte de répondre aussi mal.

Il est 6H15.
Soudain je me souviens d'un rêve que j'avais oublié de noter.
Mais je ne sais pas du tout où il doit s'insérer dans le cours de cette nuit...

R :
Je suis dans une salle de sport avec des élèves. Nous avons tous des sortes de maillots de foot portant chacun un numéro. Le prof nous dit de nous mettre par petits groupes. Mais nous hésitons, ne sachant pas comment nous répartir. Le prof' décide donc de composer lui-même les groupes. Il demande à ceux qui ont un maillot de "chefs de groupes" de s'avancer. Ils formeront le groupe n°1. Il demande à ceux qui ont un maillot portant le n°21 de s'avancer. Ils formeront le groupe n°2. Puis il appelle ceux qui ont un maillot portant le n°20... Je regarde mon maillot. Il ne porte pas le n°20 mais le n°7.

HH4 :
J'entends la voix d'un allemand dire "Es ist ein Niger !" (C'est un Nigérian) mais moi je confonds avec "Es ist ein Neger !" (C'est un nègre.)

Il est 6H40.

HH5 :
J'assiste à une petite réunion politique informelle. Les gens de chaque obédience politique présentent chacun leur tour un projet. C'est maintenant le tour de ceux de gauche.

Il est 6H48.

HH6 :
J'entends la fin d'une phrase prononcée par un homme situé à ma gauche : "..... son pOpa !" Ensuite je parle de ma mère à une autre personne située à ma droite. Je lui dis : "Il faut dire qu'elle est seule depuis son veuvage !"

Il est 6H53.

HH7 :
Je dis : "Je ne veux pas connaître la cuisine de Grèce (en fait je pense 'de Chine') car j'ai appris que .....!"

Il est 7H20.

HH8 :
Dans une supérette, je vois des boîtes de conserves portant l'étiquette "Spécial frites". C'est quoi ce truc ?

Il est 7H30.



Note :
Hier j'ai découvert qu'une nouvelle supérette avait ouvert dans la ville d'à côté. Je vois que ça a influencé mes rêves.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 16-11-2022 à 11:20:59   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 16 Novembre :

Je vais me coucher à 22H40 et m'endors rapidement...

R1 :
..... J'ai trouvé une petite annonce pour un travail de masseur dans un restaurant chinois. Je m'y rends donc... J'accélère volontairement le passage de la visite d'embauche avec le patron chinois car ce n'est pas très intéressant et je passe directement à la suite... Je suis donc pris à l'essai. Le patron me demande si je veux boire quelque chose car il va en cuisine chercher des boissons pour des clients. Je réponds "Un jus d'orange !" puis je rajoute "Car je ne bois pas d'alcool !". Le patron a l'air de beaucoup apprécier cette remarque.
Je me prépare à masser mon premier client dans un coin du restaurant. Je retire mon blouson noir de moto et l'accroche à un portemanteau prés de l'entrée. En dessous je porte un pantalon et un pull noirs. J'espère que ça ira comme tenue, le patron ne m'a rien dit à ce sujet. Mais je repense à mon blouson accroché à un portemanteau prés de l'entrée. Je me dis qu'un client pourrait le voler en sortant. Je commence à rêvasser et à imaginer la scène... Je vois un client, un homme jeune aux yeux clairs et aux cheveux chatains blonds assez longs et ondulés, qui prend mon blouson. Je le regarde puis abaisse mes yeux vers le sol. Grâce à mes super-pouvoirs le blouson devient tellement lourd que le voleur ne peut plus bouger. Bien fait pour lui !...



Je me réveille.
Il est 3H40.
Je veux faire un wild par visualisation en m'imaginant grimper à une corde...
...mais je n'y tiens plus et abandonne tout pour aller au WC.
Je reviens...

HH1 :
Je suis avec le patron du restaurant chinois. Je lui décris en direct une HH qui m'apparait. Je dis : "Je suis dans un bois en compagnie de Catoune qui me parle." Je me vois en effet dans un bosquet de bambous. Ma chatte Catoune passe sa tête entre deux bambous, me regarde et crie "Mrouak !"

Il est 4H10
Je me rendors...

R2 :
J'ai dans mes mains une sorte de grosse boule noire de la taille d'un chou. Peut-être est-ce un chou noir ? Je ne sais pas. Quelqu'un vient de me donner une 2ème boule. Je prends mon herminette et la coupe en deux d'un seul coup. Puis je vais porter cette demi-boule à l'un des hommes assis sur un banc quelques mètres plus loin. Etant donné qu'il possédait déjà une boule lui aussi, ça fait que nous avons à présent 1,5 boules chacun.

Je me réveille.
Il est environ 5H.
Bizarrement j'ai l'impression que ce rêve R2 est ancien, comme s'il avait eu lieu avant le rêve R1.
Bizarrerie de la mémoire onirique.
Je me rendors...

R3 :
Je me promène dans la rue avec quelqu'un (plus tard je comprendrai que c'est Johanne). Dans mes mains je tiens toujours mes "1,5 boules noires". Un grand homme noir vient nous parler de ... je ne sais plus quoi. Il voit mes boules et dit "Ah ? Je vois que vous faites de la musique !".Il me semblait bien, en effet, que ces boules pouvaient servir à faire de la musique.

Le grand noir nous invite à le suivre car il veut nous montrer quelque chose. Nous allons dans un immeuble et il ouvre la porte d'un appartement où a lieu une réception. Je reconnais cet appartement : J'y suis déja venu dans un autre rêve il y a quelques nuits (faux souvenir apparemment). Il semble n'y avoir que des femmes. Une grosse dame noire portant une grande robe bariolée vient me dire bonjour. Elle semble se souvenir de m'avoir déja vu. Je regarde si la "dame sympathique de l'autre fois" est encore là... mais je ne la trouve pas.

On m'offre un étrange fruit coupé en deux. On m'explique que c'est un fruit exotique difficile à trouver en France et on me cite les différents noms qu'il porte selon les pays... mais je n'en retiens aucun. Ca ressemble à une papaye mais plus ronde et de couleur blanche. Dedans il y a un grand vide, là ou l'on a retiré un gros noyau. La couche de chair, de couleur blanche, est épaisse et ferme. C'est sucré mais ça n'a pas beaucoup de goût.

Une petite dame brune s'avance et me demande si je ne veux pas une femme. Je lui réponds que je n'ai pas besoin d'une femme. Mais elle a changé : Elle est maintenant une petite vieille à moitié sourde et je dois répéter plusieurs fois ma phrase en criant pour qu'elle la comprenne.

Puis vient une femme très maigre. Elle a de longs cheveux blonds ondulés et porte une courte tunique blanche fine sans manches avec des broderies. Elle rigole sans cesse comme si elle avait trop bu. Je me dis que toutes les femmes présentes semblent plus ou moins ivres. La femme me demande si je suis libre. Je lui réponds que non car je suis maintenant avec Johanne. Celle-ci se trouve d'ailleurs à ma droite et me tient le bras. Je me tourne vers elle et lui dis : "Tu vois, avant je n'avais pas de femme et, depuis que je suis avec toi, toutes les femmes veulent tomber dans mes bras !"




Je me réveille.
Il est 6H00.

HH2 :
On me dit que j'ai une "224".
... Je me souviens (?) que, dans le rêve précédent, dans la réception, on m'avait également attribué un numéro mais que celui-ci changeait sans cesse.

Il est 6H30.

HH3 :
On me demande pour quelle entreprise le grand noir voulait me faire travailler et où se trouve son siège social. Je réponds que je n'en sais rien et qu'il ne m'a pas donné de détails car, après tout, je n'étais que dans un rêve.
J'essaie toutefois de visualiser ce siège social. Je vois un grand bâtiment gris à toit plat de type balnéaire prés d'une rivière. Je me rapproche et tourne autour en volant... et je me rends compte que c'est un bâtiment à l'abandon et entouré par des herbes folles. Bon sang ! On a voulu me faire travailler pour une société fictive !

Ah ! Ca c'est du la HH !
Il est 7H35.




Note :
Cette nuit comme hier, en essayant de me souvenir de mes rêves, j'ai ramené un scénario dont j'ai approfondi la mémorisation... avant de me rendre compte que ce n'était pas un rêve mais une rêverie que j'avais faite pendant la journée. Ca montre que, pour mon esprit, les rêves et les rêveries sont semblables. Ca montre aussi que ces genres de souvenirs sont parfois mal situables dans le temps.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 17-11-2022 à 11:25:50   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 17 Novembre :

Je vais me coucher à 22H25 et m'endors rapidement...

R1 :
Je me trouve dans un film d'Astérix. La police (du XXIème siècle) a été appelée car il y a eu un viol lors d'une orgie romaine. La victime est un proche de Brutus, le fils adoptif de César. Pendant que les policiers interrogent les personnes qui étaient présentes, je circule au milieu d'eux en faisant le ménage. Je range, je balaie, je nettoie le sol comme si de rien n'était. Je m'étonne que la police ne cherche pas à m'interroger moi aussi, et que personne ne me dise de faire attention à ne pas effacer des indices. C'est comme si j'étais invisible aux yeux de tout le monde. Je traine ensuite péniblement une lourde vasque dans laquelle les Romains ont vomi lors de leur orgie. Je la tire dans un couloir jusqu'au WC où je veux la vider (la disposition des lieux est la même que chez moi). Mais finalement je renonce à la vider car je me dis que les policiers vont peut-être vouloir en analyser le contenu à la recherche d'indices...
(... Ellipse ...)
Je suis retourné dans ma maison. Mais je continue à me demander pourquoi les policiers ne m'ont pas interrogé comme les autres. Peut-être puis-je m'attendre à être prochainement convoqué au poste de police ?




R2 :
Je suis à l'arrèt de bus situé à côté de l'hôtel Ibis. Je vois des étudiantes qui attendent le bus pour retourner chez elles car l'école est finie. Je veux essayer de projeter mon esprit dans le corps d'une de ces filles (c'est la "technique de l'agent Smith" permettant d'entrer dans un rêve lucide à partir d'une HH... sauf que je suis déjà dans un rêve et pas dans une HH.) Mais tout ce que j'arrive à faire c'est une double-téléportation de nos deux corps. Je me retrouve à sa place et elle se retrouve à la mienne...
(...Ellipse...)
Je me trouve à présent, assis par terre, dans l'internat du lycée. Je vois des étudiantes qui font leurs bagages pour retourner chez elles afin de passer les grandes vacances car l'école est finie. Elles jettent également tous les objets qu'elles ne veulent pas emporter. J'en vois une qui a de beaux yeux (elle ressemble à l'une des filles du patron du café de la place). Je remarque qu'elle a posé une paire de sandales sur le sol. Si je vois que c'est pour les jeter alors j'aimerai m'en emparer car je suis fétichiste. Je les regarde mieux et constate qu'elles sont constituées de deux parties emboitées, une au-dessus et une en-dessous. C'est ingénieux comme système : A partir d'une série de parties "dessus" et d'une série de parties "dessous" on peut assembler plein de sandales de formes différentes.

Je me réveille en enchainant sur une hallucination hypnopompique...

HH1 :
Quelqu'un dit : "Il ne sortira pas entre 2022 et 2054." Je sais qu'on parle ici d'un film.

En sortant de cette HH j'ai l'étrange impression que l'"année 2022 se trouve loin dans le futur. Comme si cette HH s'était déroulée dans le passé.
Il est 2H55.

...Pas moyen de me rendormir...

A 5H00 je me lève car j'ai entendu un grand bruit : L'un de mes chats a fait tomber un plat en pirex sur le sol de la cuisine. Même pas cassé.
Je me recouche...

HH2 :
A gauche, une voix dit "... Xxxxxxx et Stéphanie !". A droite une autre voix ajoute "Coock !"

Il est 5H50.

...Je fais le vide dans ma tête et j'arrive à me rendormir enfin...

R3 :
Je suis au lycée. Le prof' dit qu'une élève est absente. Mais la voila qui arrive. Elle porte une robe noire. Elle s'excuse d'être arrivée en retard et raconte plein de choses que personne ne comprend tellement sa voix est faible. Un élève lui crie "Plus fort !". Elle explique alors : "Il va y avoir un contrôle technique car il y a de l'eau qui est descendue des montagnes !" Puis elle écrit au tableau les consignes que nous allons devoir suivre... Mais je n'arrive pas à lire car le soleil se reflète sur le tableau. Je me penche pour essayer de mieux voir... je me penche... je me penche...
Soudain je me rends compte que j'ai changé de place. Au début j'étais à droite de la salle, à côté de la porte, et maintenant je suis assis sur une chaine au milieu de la rangé de gauche. Et je gène le prof' qui veut passer pour aller dans le fond de la classe.



Je me réveille.
Je mémorise mon rêve.
Puis je prends mon stylo pour le noter...
Et je constate que j'ai tout oublié.
Je recommence donc à fouiller dans ma tête...
Et je fais revenir petit à petit le souvenir du rêve...
En même temps j'entends une faible voix qui parle dans ma tête : C'est une HH qui se déroule en "tache de fond"...

HH3 :
Pendant que je mémorise mon rêve, mon ex' me parle, me parle, me parle... Soudain elle élève la voix et dit "Hé ! Tu m'écoutes ?"

Il est 6H25.

HH4 (trés évanescente) :
Je me dis "Tiens ? C'est bien une vraie HH, ça ? Elle est bien pâle !" Je vois deux étudiants qui lisent un formulaire. L'un d'eux dit : "A gauche sont écrits les xxxxxxx pour la moitié !"

J'ai à peine le temps de prendre mon stylo pour noter cette HH qu'un des mots est déja oublié (xxxxxxx). Fichue mémoire onirique !
Il est 6H35.

HH5 :
Je vois une école entourée de montagnes enneigées. Cette HH veut me faire croire qu'elle est le souvenir d'un rêve ou d'une Hh que j'aurais vu en début de nuit.

Il est 6H55.

A 7H10 le souvenir d'un rêve me revient brusquement à l'esprit. Il se situait probablement entre HH1 et HH2...

R (ou HH ?):
Je suis dans ma cuisine et je discute avec mon ex'. Je lui explique qu'elle me parle calmement, puis en quelques secondes elle change et me parle d'une manière agressive, puis en quelques secondes elle re-change pour me re-parler calmement... C'est épuisant ces changements d'humeur incessants.

HH6 :
Je pense. Je me dis qu'il ne me reste plus que 206 euros. Peut-être puis-je arrondir ce chiffre à 300 euros ? ... Hmmm. Non. Ce serait peu rigoureux.

Il est 7H15.




Note :
Ce n'est pas la première fois que je remarque qu'il m'est possible de penser à une chose pendant qu'une HH se déroule discrètement en "tache de fond". Peut-être que les HH ont lieu bien plus souvent qu'on le croit mais qu'on ne le remarque pas. Peut-être même pendant la vie pleinement éveillée ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 18-11-2022 à 13:16:45   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 18 Novembre :

Je vais me coucher à 22H30 et m'endors rapidement...

R1 :
Je relis une feuille sur laquelle j'ai écrit les rêves de cette nuit. En voici la liste :
1) Rêve dont j'ai oublié le contenu.
2) Je pars d'Espagne... puis je fais demi-tour.
3) Je pars de Pologne... puis je fais demi-tour.
4) Rêve plus long que je n'ai pas eu le courage de lire en entier.
Etc...
(En fait je ne lis pas vraiment le texte. je me contente de regarder chaque ligne et son contenu apparait aussitôt dans mon esprit. La preuve en est que la description de chaque rêve prend ici plus de mots que dans le rêve.)

Je me réveille.
Il est 1H35.
Je me rendors...

R2 (FE ?) :
Je suis dans mon lit et crois être réveillé. Je me remémore avec difficulté la liste du rêve précédent. Il est possible que j'y ai rajouté quelques rêves supplémentaires au passage.
(Je ne suis pas certain que c'était bien un faux éveil. Il est possible également que ce soit une "mentation" de sommeil profond.)

(...)

R3 :
Je suis dans une sorte de grande tour en béton - peut-être un phare - avec des amis. Je leurs parle de la liste de rêves que j'ai vu cette nuit. Mais voila que Tony arrivé (c'est l'actuel soupirant de mon ex'). Je me dis "Tiens ? Il y avait longtemps que je n'avais pas vu Tony dans un rêve !" (Je dis ça mais je ne percute même pas pour devenir lucide !) Je sens qu'il y a de l'animosité entre Tony et moi. Je trouve ça ridicule : Pourquoi donc serait-il jaloux de moi puisqu'entre mon ex' et moi il n'y a plus que de l'amitié ?
Je continue de bavarder avec mes amis et Tony ne dit rien. Au bout d'un certain temps, j'ai envie de repartir chez moi. Mais voila que Tony s'en va le premier. J'attends donc un peu avant de sortir car je ne veux pas qu'on croit que je pars avec lui...
Au bout de quelques instants je descend l'escalier et arrive en bas. Tony est encore la. Il est en train d'enfiler sa combinaison de motard avant de partir avec sa moto (IRL il n'a qu'une voiture). Je dis en riant : "Toi à moto et moi à pieds !" Mais je sens la présence d'une idée tout au fond de mon esprit : Mon subconscient se dit que ça aurait été rigolo d'échanger les rôles. Mais c'est trop tard...

(...)

R4 :
Je vois un pied de femme dont chaque ongle est recouvert par un vernis de couleur différente. Chaque ongle symbolise un rêve de la liste.
(Ca ferait donc 5 rêves en tout...or ce rêve est le 4ème dont je me souviens. Mais il est possible que j'en ai oublié un.)



Je me réveille.
Il est 4H30.
J'essaie de faire le vide dans ma tête pour me rendormir... mais ça ne déclenche qu'une HH...

HH1 :
Je vois deux femmes qui discutent et je m'identifie à l'une d'elle. Elles font des calculs bizarres sur le "partage annuel des rêves."

Il est 5H30.

HH2 :
Je vois une tache de sang sur le dos d'un de mes chats (Il ressemble à Poussynette).
... Je sors de la HH ... puis je décide de vite y retourner pour essayer d'en prendre le contrôle...
Je transforme la tache de sang en tache de cambouis. Maintenant il faut que je nettoie cette tache... Je lave donc le chat dans la baignoire. (La scène n'est pas animée mais consiste en une suite d'images fixes.) Je me dis que je "tiens" la HH et que je sens qu'elle va m'entrainer dans un rêve, peut-être lucide...
...Mais je ne m'endors pas.

Il est 6H15.




Note :
Ma mémorisation manquait de précision cette nuit. J'ai perdu de nombreux passages et détails.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 19-11-2022 à 11:14:06   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 19 Novembre :

Je vais me coucher à 22H25 et m'endors facilement...

R1 :
Je mets de l'ordre dans mes affaires pour faire de la place avant l'arrivée de Johanne chez moi. Dans le tiroir d'une armoire je range plein de magazines. Un ami remarque que, en dessous d'eux il y a des sous-vêtements de femme et il me demande ce que Johanne va dire si elle les trouve. Je réponds que je lui dirai la vérité et lui expliquerai qu'ils sont à une femme que j'ai hébergé ici.
Je me plonge dans mes souvenirs et revois ce qui s'était passé...
Je me visualise sous la forme d'un jeune homme baraqué aux cheveux chatains. Dans le genre "beau gosse"... mais avec l'intelligence limitée. A cette époque, je travaillais pour un producteur de disques. Celui-ci m'avait demandé de prendre sous mon aile une jeune provinciale campagnarde qui venait pour enregistrer son premier disque. C'était une pauvre orpheline qui devait se trouver perdue dans la grande ville alors j'avais été chargé de l'héberger....
Je me revois face à elle. Elle ressemble à la chanteuse Louane. Elle me demande pourquoi je me suis montré si gentil avec elle. Je lui dis que, dans le studio, j'avais remarqué qu'elle me regardait souvent. C'est donc que je lui plaisais. C'est pourquoi j'ai eu envie de lui venir en aide. "... Et de coucher avec moi !" ajoute-t-elle. Je réponds "Heu... Oui... Aussi !"




Je me réveille.
Je m'amuse à essayer de deviner l'heure.
A mon avis il peut être 4H10.
Il est 4H05.
Pas mal jugé.

HH1 :
On me montre un "miriguier". Je vois une scène en ombre chinoise. C'est un paysan dans les hautes herbes et les roseaux d'un marécages. Il semble cueillir des roseaux. Peut-être l'appelle-t-on un "miriguier" car il "mirigue" ? Ou alors ce sont ces roseaux qu'on appelle des "mirigues" ? Ou a lors c'est le marais qu'on appelle un "mirigue" ou "miriguier" ?

Il est 4H25.

HH2 :
Dans un supermarché je regarde les paquets de thé Lipton (publicité gratuite). Je me dis que ce n'est pas que j'aime tellement le thé en sachet... mais quelqu'un m'a demandé de .....

Il est 4H40.

HH3 :
Dans un supermarché je rencontre la jeune chanteuse du premier rêve...
La HH s'arrète et reprend depuis le début...
Dans un supermarché je rencontre un homme (probablement le producteur du premier rêve). Il me demande de m'occuper d'une jeune chanteuse qui va venir.

Il est 4H40.
Je me rendors...

R2 :
Je suis face à la jeune chanteuse du premier rêve (dans un supermarché ?). Elle porte une robe d'été. Par le pouvoir de ma pensée je m'amuse à transformer sa tenue plusieurs fois de suite pour m'amuser, alternant les robes courtes et les robes longues. Puis je lui explique que j'ai été envoyé pour l'aider...
Ce rêve n'a pas vraiment de scénario. Il ressemble plutôt à une rêverie floue dans laquelle je reviens sur mon premier rêve, regarde comment il était constitué et m'amuse à modifier les détails de certaines scènes. (Peut-être suis-je en sommeil lent ?)

Je me réveille.
Il est 6H05.

HH4 :
Je débranche le chargeur de mon petit lecteur de DVD (J'en sens bien son poids de façon très réaliste).J'ai l'intention de l'utiliser pour regarder à nouveau mon premier rêve de cette nuit.

Il est 6H30.

HH5 :
Je feuillette le magazine Science et vie (publicité gratuite). Je ne vois pas d'articles mais plutôt une série de photos accompagnées de commentaires.

Il est 7HJ10.




Note :
Mes rêves semblent avoir tourné autour du mélange de deux thêmes : Une jeune chanteuse et un supermarché.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 20-11-2022 à 11:16:30   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 20 Novembre :

Je vais me coucher à 22H40 et m'endors rapidement...

R1 :
Je suis venu voir un homme moustachu qui vit avec une femme très autoritaire. Il me reçoit sur la porte de son appartement et me laisse regarder un album-photos qu'il vient de me passer. Devant chaque photo je m'écrie "Elle vous traite en esclave !" Les photos prouvent, en effet, que la femme de cet homme est un véritable tyran. Mais voila que celle-ci arrive. Elle est brune et a un visage très dur. Elle force son mari à rentrer et à aller dans le fond de l'appartement.
(... Ellipse ...)
Je revois la femme autoritaire sur une plage. Elle a un foulard sur ses cheveux et porte un bikini jaune.... je ne me souviens pas de la suite (qui est très courte).



Je me réveille.
Il est 1H25.
Je me rendors...

R2 :
Je vois une sorte de documentaire sur un évènement imaginaire. Je suis conscient que c'est moi qui invente et projette les images en me basant sur l'histoire telle qu'elle est racontée par une voix off.
Je vois un groupe de pirates informatiques attaquer une base militaire située en Arctique ou Antarctique. Avec leurs pistolets-mitrailleurs ils massacrent les soldats avant qu'ils n'aient eu le temps de saisir leurs armes pour se défendre. Je suppose que ces pirates veulent prendre le contrôle des serveurs qui gèrent les adresses DNS de tous les sites WEB...
(... Ellipse ...)
Je fais maintenant partie des pirates. Ceux-ci se préparent à repartir et je suis chargé de couvrir leur fuite. Je vois la porte d'un bâtiment s'ouvrir et un soldat survivant en sort discrètement pour vérifier si les pirates sont toujours là. Je pointe mon pistolet-mitrailleur sur lui... et puis je me ravise et décide de ne pas le tuer. Je lui ordonne de vite rentrer et de ne pas dire aux autres survivants que les pirates sont en train de partir...

...Mais voila que je ne vois plus rien. Je me concentre alors sur la voix-off qui continue à décrire l'histoire. Elle explique que, malgré la mainmise des pirates sur le réseau Internet mondial, un génie de l'informatique est parvenu à fabriquer "Meetoo", un système inviolable par les pirates. Elle ajoute : "La création de Meetoo est difficile à expliquer."



Je me réveille.
Il est 3H00.
Je me rendors...

R3 :
Je suis à la terrasse d'un café avec des amis dans une ville de Belgique. Je bois un verre rempli d'une sorte de sauce tomate épaisse sortie d'un tube. C'est gras et je me demande si c'est bien végan.

Je vois passer un grand panneau publicitaire tiré par un cycliste. Ce panneau, muni de roues, est accroché par un système d'articulations lui permettant de prendre toutes les orientations par rapport au vélo. Il va trop vite pour que j'aie le temps de bien lire ce qui est écrit dessus. Je crois comprendre qu'il recommande d'aller à un certain carrefour car c'est là que se trouve la solution à une sorte d'énigme. Je ne comprends pas le sens de cette publicité.

Puis je vois une vingtaine de cyclistes vêtus de jaune qui sont arrêté et s'amusent à un jeu stupide : Ils ont fait tomber deux d'entr'eux sur le macadam et ont renversé sur eux une disaine d'autres cyclistes. L'un des hommes écrasés en dessous a l'air en difficulté car sa tête est dans une flaque d'eau et il risque de se noyer.

Je me réveille.
Il est 4H35.

HH1 :
Je vois un lutin vêtu de rouge avec un chapeau pointu vert. Il regarde une vidéo prise pendant son sommeil et remarque que, lorsqu'il dort, il devient double.

Il est 5H25.

HH2 :
Dans un supermarché je remplis un caddie. Je place une barquette contenant un steak en dessous de tous les autres articles. Ce n'est pas grave si elle est écrasée.

Il est 5H40.

HH3 :
L'image ne remplit pas tout mon champs de vision mais un rectangle de taille moyenne. Elle montre un paysage nocturne. Je remarque que les arbres sont plus noirs que le ciel étoilé... Puis l'image change : Il n'y a plus d'arbres mais seulement de l'herbe. Je suis conscient d'être dans une HH alors je tente de toucher l'herbe pour m'ancrer dans l'image. Mais je n'ai aucune sensation tactile. L'image se décale peu à peu vers la gauche et je vois quelque chose apparaitre dans le ciel étoilé... C'est la planète Saturne ! Elle est très grande ce qui indique que je me trouve sur un de ses satellites. Un satellite avec de l'herbe ?... Puis je me retrouve dans le ciel et ne vois plus rien d'autre que la planète Saturne, énorme et belle.



Il est 6H00.
Bon sang ! J'aimerai voir plus souvent des HH de ce genre !

HH4 :
Je suis avec un inconnu et nous feuilletons un catalogue de télescopes en commentant les images.

Il est 6H10.
Mon subconscient semble me dire d'acheter un télescope si je veux voir Saturne de prés.

HH5 :
Je vois une carte de l'Indonésie. Au dessus est écrit "Horror in the xxxxxxx"

Il est 6H15.

HH6 :
J'essuie les pieds d'une dame. Elle me demande si c'est fini mais je réponds "Il reste encore de l'humidité !"

Il est 6H30.

HH7 :
Par la fenêtre de ma grande chambre je vois un rat dans mon jardin (IRL il arrive qu'un rat aille dans le jardin mais je ne peux plus le voir car le volet de cette fenêtre est cassé depuis hier). Je vais dans la cuisine pour vérifier si mes chats l'ont vu aussi. Je jette un coups d'oeil par la vitre de la porte et ne vois plus de rat. Par contre mon jardin est à présent couvert de neige ! Je comprends alors que je suis dans une HH.

Il est 6H35.
C'est bien de devenir lucide dans une HH... mais ce serait mieux si je pouvais faire la même chose dans un rêve.

HH8 :
Je vois un défilé de mode. Un mannequin arrive. Elle a les cheveux roux relevés en une sorte de grand chignon et porte une robe verte à fleurs blanches sans manches. Le public scande "Abas Longini !" (?)

Il est 6H50.




Note :
Pfff. Toujours pas de rêve lucide

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 21-11-2022 à 10:52:16   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 21Novembre :

Je vais me coucher à 22H45 et je m'endors vite...

R1 :
Je dois fabriquer un arbre avec des pièces métalliques de récupération. J'y arrive en assemblant des tuyaux de métal et des cornières. Un gros tuyau sert de tronc, au commet j'ai placé deux tuyaux plus petits en oblique pour faire deux branches et une croix en cornières à la base sert à la stabilisation du tout. Je vais ensuite chercher d'autres ferrailles pour fabriquer de plus petites branches...

Mais quand je reviens je constate que Jean-Claude (l'ancien mari de mon ex') a démonté mon arbre car il estimait qu'il était trop lourd et donc dangereux. Il a donc retravaillé chaque pièce afin de l'alléger. Mais de quoi se mêle-t-il ? Maintenant, quand je réassemble l'arbre, je constate qu'il est plus léger, certes, mais ses éléments tiennent moins bien. J'ai monté l'arbre à plat sur le sol mais je n'ose pas le redresser à la verticale car je crains que ses parties ne se détachent. Me sera-t-il possible de le relever sans que tout tombe sur moi ?

Un homme tenant un petit enfant dans ses bras vient me parler. Il me dit que son petit garçon est un génie et que plus tard il deviendra un grand ingénieur. Celui-ci a rêvé qu'il me serait possible de redresser l'arbre. Et s'il a rêvé que c'est possible c'est donc la preuve que c'est possible. Je réponds que, dans les rêves, on peut voler et passer à travers les murs et ça ne veut pas dire que c'est possible dans le monde réel.

Je me réveille.
Il est 2H00.

HH1 :
Je me demande quel véhicule je pourrai utiliser pour transporter les tubes métalliques servant à monter l'arbre. Un camion ?

HH2 :
Je vois une jolie amérindienne.



Il est 3H00.
Je me rendors...

R2 :
Je suis un imitateur de l'ancien chanteur Claude François. Je prends une vieille valise et décrète que les vêtements que je trouverai dedans deviendront mes costumes de scène. Je l'ouvre et constate qu'elle ne contient pas grand' chose : Deux pantalons de sport gris, un t-shirt gris, un mini-short de femme noir, etc... Mais tant pis, ce qui est dit est dit. Je m'imagine sur scène portant le t-shirt gris et le mini-short noir... j'aurai l'air ridicule, surtout à mon âge. Mais je n'aurai donc qu'à transformer mon numéro en spectacle de type comique.

(... Ellipse ...)

Je me promène à présent dans les rues de Maubeuge en tenant la valise. Quelque chose me gène derrière moi alors je me retourne. Et je vois que j'ai un long bout de tissus fin blanc qui pend derrière moi comme une traine de mariée. Je n'arrive pas à le décrocher alors je l'enroule autour de ma taille. Mais j'ai l'air ridicule : On dirait que je porte une couche de bébé.

J'arrive à l'ancienne gare routière. Il y a des gens assis sur des bancs et je crains qu'ils ne se moquent de moi alors j'essaie de passer un peu plus à gauche. Mais je me retrouve face à une énorme flaque d'eau qui s'étale à une grande vitesse. Peut-être y a-t-il eu un problème à la piscine municipale et alors elle aura du relâcher toute son eau ? (IRL la piscine ne se trouve pas du tout dans ce coin.) Je fais donc demi-tour et passe par la rue de la gare. Mais l'eau commence à arriver la aussi et s'étale devant moi. Je vais donc devoir vite marcher dedans si je veux pouvoir passer. J'avance donc un pieds et...




... Et je me réveille.
Il est 4H00.
Je me rendors...

R3 :
... Je suis dans une grande ville et je cours car je veux rejoindre quelqu'un (?) A la terrasse d'un café je vois mon vieux copain d'école Lemaire. Il est avec sa femme et un ami. Je m'arrête pour lui dire bonjour. On ne s'était pas vu depuis le lycée. Il me montre un beau grand livre d'art sur papier glacé qu'il vient d'acheter. C'est un ouvrage sur le sud du Caucase, l'Arménie et le Kurdistan. Je le feuillette et j'y vois des cartes géographiques et historiques et de belles photos...
Puis le livre se transforme : A présent il est un abum de BD en noir et blanc. Puis il se transforme encore et devient une reliure de magazines contenant des BD et des nouvelles de type fantastique. Chaque numéro des magazines est sur un thème différent : Science-fiction, héroic-fantasy, horreur, fantastique-érotique, etc... A la fin du livre je remarque des BD d'héroic-fantasy érotique qu'il me semble avoir déjà vu. Probablement à la bibliothèque.

Je relève la tête et constate que la scène a changé. Nous ne sommes plus à la terrasse mais à l'intérieur du café. La femme et l'ami de mon copain Lemaire ont disparu et sont remplacés par mon père assis à ma gauche. Je dis à Lemaire que, depuis le temps, on devrait quand même essayer de savoir comment nous sommes parents, car son nom est le même que celui de la famille de ma mère. C'est dommage que c'est mon père et non ma mère qui m'accompagne car sinon elle aurait pu nous aider. Mais la voila justement qui arrive. Je lui dis qu'il y a là quelqu'un qui semble être de sa famille. Il se lève et se présente à elle en prenant l'accent belge : "Bonjour madame. Je suis Lemaire ... de la ville !"

Je me réveille.
Il est 6H00.



Note :
Tiens, voila mon subconscient qui s'amuse à faire des jeux de mots !
Mais en belge on ne dit pas "maire" mais "bourgmestre".

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 22-11-2022 à 11:40:41   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 22 Novembre :

Je vais me coucher à 22H20 et m'endors rapidement...

R1 :
Rêve dont le scénario est très flou.
C'est la sécheresse et les gens croient qu'il va y avoir une sorte de miracle et que je ne sais plus quoi va se transformer en une boisson de couleur marron. J'en vois un échantillon. Mais moi je vais semblant de ne pas croire à cette histoire afin de montrer que j'ai l'esprit rationnel.

(... Peut-être ai-je fait ici un micro-réveil...)

R2 :
Rêve que j'ai mémorisé ... puis complètement oublié. Il est possible qu'on y voyait mon copain Xavier.

Je me réveille.
Il est déja 4H00.
Je mets mon bonnet magnétique, appliqué sur mon cortex frontal, car je trouve que ma mémoire onirique n'est pas au top de sa forme...
J'essaie d'induire des HH dynamiques afin de les faire persister jusqu'à mon endormissement...

HH1 :
Je descend l'escalier extérieur d'une sorte d'ancienne forteresse. Il y a aussi plein de touristes avec moi. En particulier une grande blonde en short. Mais je descend, je descend, je descend... et j'ai l'impression d'être toujours au même endroit. Alors je regarde par dessus la rambarde. C'est trés haut. Mais je saute quand même dans le vide ... mais je n'arrive pas à tomber. Je reste toujours à la même place. Pas moyen de faire le moindre mouvement dynamique...



HH2 :
Je suis Superman et je me trouve au sommet d'un gratte-ciel. C'est la nuit et il y a une forte pluie. Je veux voler de toit en toit mais je n'arrive pas à avancer. Je suis obligé de me téléporter pour atteindre le sommet d'un autre immeuble. La aussi pas moyen de faire le moindre mouvement dynamique...

Il est 4H15.
Je n'essaie plus d'induire volontairement des HH. Je me contente de faire le vide dans ma tête...

HH3 :
Je découvre le lieu secret où un groupe de protestants chantent des cantiques de leur religion pour emmerder les catholiques.

Il est 4H30.
Je me rendors...

R3 :
D'anciens gilets jaunes (sans gilets) se sont regroupés près de la place. Ils sont nostalgiques des manifestations qu'ils faisaient jadis alors ils prévoient d'en refaire pour montrer leur puissance. Je passe prés d'eux sur une mobylette apparemment invisible. Je me sens énervé car je trouve que ce sont des emmerdeurs qui veulent foutre la merde à un moment où notre pays a déja assez d'ennuis comme ça. Alors je m'imagine que la partie droite de mon guidon est une mitrailleuse et je les vise en faisant "Tac-tac-tac !". C'est seulement pour rire mais ensuite j'ai un peu honte d'avoir un comportement aussi agressif.

(...)

R4 (ou hallucination hypnopompique ?) :
Ma mère prend le café avec la voisine dans la cuisine. Elle lui demande : "Est-ce que ta fille a une mère ?' La voisine me regarde d'un air entendu signifiant que ma mère recommence à délirer.

Je me réveille.
Il est 5H45.

HH4 :
Je manipule un carré de tissus bleu marine avec une ficelle à chaque coin (peut-être un recouvre-chaise ?). Mais ma chatte Poussy veut à tout prix se coucher dessus.

Il est 5H55.

HH5 :
Je marche pieds nus prés de la mer. Puis je vois une suite d'images fixes représentant des sortes de jetées en béton s'avançant dans l'océan. On ne peut pas marcher dessus car elles ont une section triangulaire. C'est peut-être un ouvrage défensif militaire ?

Il est 6H00.

HH6 :
A ma gauche est assis un homme portant des lunettes. Nous parlons d'un de mes cousins qui est trés riche. Il veut lui envoyer une pièce de monnaie piégée (maléfique ou explosive ?)

Il est 6H07.

HH7 :
Je regarde un calendrier. Je parcours un mois du regard et, arrivé à sa fin, je dis : "..... Fainéant 29 et 30 !" (Je croyais que c'était le mois de Décembre que je regardais mais il a 31 jours et non pas 30.)

Il est 6H30.



Note :
Mémorisation de merde cette nuit !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 23-11-2022 à 10:25:48   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 23 Novembre :

Je vais me coucher à 22H40 et me mets sur le côté droit pour changer.
Je m'endors rapidement...

R1 :
Je visite une sorte de monde d'héroïc-fantasy très montagneux avec un compagnon. De hautes falaises nous entourent mais la plus grande partie de ce monde est constituée de sortes d'idées abstraites (ce qui le rend très difficile à décrire et à mémoriser). Nous sommes sur des montures invisibles, avançant vers la droite, et un guide nous accompagne. Il est grand, barbu et large d'épaules. Il me fait remarquer que je dois quelque chose (de l'argent ?) à quelqu'un. Je suis surpris car je ne me souviens pas de ça. Pour vérifier si c'est vrai je me projette à l'aide d'une sorte de zoom mental au sommet d'une falaise à ma droite. Sur celle-ci il y a une sorte de grille ou de structure constituée par des poutres disposées perpendiculairement les unes par rapport aux autres.
Traverser cet endroit suffit à raviver ma mémoire et à me faire comprendre que, en effet, je dois quelque chose à une personne qui ne m'est pourtant pas très sympathique. Mais je ne sais pas comment m'y prendre pour m'acquitter de ma dette car j'ignore les coutumes de ce monde. Pour en savoir plus je me projette par un zoom mental au sommet d'une falaise située à ma gauche et sur laquelle je vois plein de gens. Mais, au lieu de me retrouver parmi eux, me voila dans une grande coque végétale, une sorte de cocon allongé avec un trou rond à l'une de ses extrémité.
Traverser cet endroit suffit à me donner les renseignements dont j'avais besoin. Il me faut maintenant partir pour retrouver la personne à qui je dois quelque chose...
La suite devenant de plus en plus abstraire, je n'ai pas pu la mémoriser.
Il me semble cependant que cette histoire était suivie d'une autre du même type, non-mémorisable...

Je me réveille.
Il est 2H40.
Hmmm. Souvent désagréablement abstraits les 1ers rêves de la nuit !...

HH1 :
J'apprends que mon guide, dans le rêve R1, s'appelait "Qîn" (l'orthographe m'est apparue dans mon esprit).

Il est 3H25.

HH2 :
On me procure une liste de phrase issues du monde du rêve R1.

HH3 :
J'apprends que, à la fin du rêve R1, les Russes ont été honteusement vaincus et qu'ils ont du faire des concessions financières.

Je me rendors...

R2 :
Je vois une scène humoristique qui provient, parait-il, du rêve R1. Trois ou quatre hommes déguisés en femmes avancent rapidement sur la pointe des pieds avec une attitude caricaturale digne d'un dessin animé. Ils entrent dans les cabines d'essayage d'un magasin et se cachent chacun derrière un rideau situé dans le fond. Apparemment ils préparent une farce. Je suis dehors et j'observe la scène grâce à une grande vitrine. Une femme blonde entre dans une des cabine. Je zoome sur ses jambes. Elle porte une minijupe orange avec de petites fleurs jaunes. Elle semble essayer une paire de bas car je la vois se tâter les jambes. Puis ses mains vont vers l'arrière et entrent en contact avec les jambes nues d'un des hommes camouflés (le rideau est maintenant ouvert). Etonnée elle tâte la jambe sans se retourner. Ses mains montent de plus en plus haut, pénètrent sous la jupe de l'homme... puis elle pousse un cri et s'enfuit.



Je me réveille en traversant une hallucination hypnopompique (j'arrive de plus en plus souvent à les voir maintenant)...

HH4 :
J'entends le nom "DADA POULINOT". Je sais que c'est une femme, une des personnes qui nous transmet des renseignements sur le monde du rêve R1.

HH5 :
J'apprends que cette femme est un "agent de relations publiques".

Il est 4H40.

HH6 :
J'apprends qu'un nouveau gouvernement a été élu dans le monde des rêves. Il va créer de nouvelles lois pour clarifier les informations entre le monde onirique et le monde réel.

Il est 5H30.

HH7:
Je nettoie un mur avec différents bouts de tissus puis avec une éponge et je le décrasse. Je ne pensais pas qu'il me serait possible d'enlever les taches que je voyais dessus.

Il est 6H00.





Note :
Mémorisation assez imprécise et confuse cette nuit.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 24-11-2022 à 11:44:21   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 24 novembre :

Je vais me coucher à 22H20 (sur le côté droit pour changer) et je m'endors rapidement...

R1 :
Rêve dont le contenu a été oublié.

Je me réveille.
Mais au lieu de noter l'heure et de mémoriser mon rêve, j'essaie tout de suite de faire un MUO ou un WILD par visualisation...
Mais je me rendors immédiatement en perdant ma lucidité...

R2 :
Ce rêve ne ressemble pas à un film mais à une suite d'images fixes comme dans une BD. Les dessins sont dans le style de "la ligne claire" (comme Tintin) et les dialogues et bruitages sont entendus dans ma tête..
Un jeune homme doit effectuer un travail d'intérêt général dans un manoir où se trouve une garderie d'enfants ou une colonie de vacances. Il arrive dans une pièce en portant une boîte à peu prés cubique contenant un goûter pour les enfants ainsi que des bonbons et cadeaux divers. Dans la pièce se trouve une dame assez âgée vêtue de noir. C'est la directrice. Et il y a également 4 ou 5 parents qui sont là pour voir comment ça se passe avec leurs enfants. Parmi eux je vois un homme très grand portant un pull rouge orangé. Il sourit de satisfaction en voyant qu'on apporte à manger aux enfants.

Le jeune homme ouvre une porte à gauche et pénètre avec son paquet dans la pièce où se attendent les enfants. La porte se ferme et on entend les hurlements des enfants qui se jettent sur le paquet. Les parents sont surpris, effarés de cette violence et on les voit transpirer. La vieille dame explique que c'est là un métier dangereux et que, une fois le paquet déposé, il faut vite sortir si on tient à la vie.

La porte se rouvre enfin et le jeune homme revient, couvert de bleus et les vêtements en lambeaux, lacérés par les enfants en furie. Il part se changer et panser ses blessures.

Une jeune fille brune aux cheveux assez courts remarque qu'il n'a pas rapporté le paquet vide et veut aller le rechercher. Elle entre dans la pièce des enfants. A nouveau on entend des hurlements sauvages. La vieille dame dit "Mon Dieu ! La malheureuse !" Le jeune homme revient. C'est lui le héro courageux de cette BD, donc va-t-il aller sauver la fille ?

Mais il hésite. Et voilà qu'arrive un homme. C'est une sorte de surveillant qui travaille ici. Est-ce lui qui va aller sauver la fille ? Mais non : Il vient seulement dire au-revoir car il a fini son service et retourne chez lui. Et il rappelle qu'on est Vendredi soir et qu'il ne reviendra que Lundi matin. La fille risque donc de rester avec les terribles enfants pendant deux jours complets ! La vieille dame veut dire "C'est dommage !"...




Et je me réveille en traversant une hallucination hypnopompique...

HH1 :
Une voix masculine, au-dessus de moi, dit "DOMNAIN !"
(C'est probablement la déformation de "Dommage", mais c'est aussi le nom vieil-irlandais de la Domnonée / Devon.)

Il est 4H10.
Plusieurs fois j'essaie de faire un WILD par visualisation d'un mouvement. Je me visualise en train de m'entrainer à des mouvements d'escrime. Ca déclenche plusieurs HH sans aucun rapport...

HH2 :
Un géant se présente au guichet de la banque postale. Je ne vois que le bas de ses jambes. Il porte un pantalon beige.

Il est 4H35.

HH3 :
Un jeune chat va être chargé de garder une auberge. Le patron dit "Il a l'âge maintenant !". Je vois le chat... On dirait plutôt un lynx.

Il est 4H50.

HH4 :
Je vole et je tourne autour d'un grand château blanc de forme circulaire.
Je comprends tout de suite que c'est le souvenir très déformé du "Mitad el mundo" situé en équateur et dont j'ai appris l'existence hier. (https://pachamama-voyages.com/la-mitad-del-mundo-voyage-au-centre-du-monde/)



Il est 5H20.
Je me rendors...

R3 :
Je suis au café de la place. Je vois une chatte noire enceinte et je la caresse. Puis arrive une autre chatte que je caresse aussi. Elle se roule sur le sol. Son pelage est étrange : Il est violet pâle. Mais je me dis que c'est peut-être un effet du à l'éclairage.
(... Ellipse...)
Un homme m'explique que ce café fait partie des "Xxxxxxx de France". Il me montre le label correspondant. Celui-ci a une forme rectangulaire très étirée horizontalement. (Cette partie est peut-être une hallucination hypnopompique.)

Je me réveille.
Il est 6H20.

HH5 :
Je suis toujours dans le même café. Sur le sol, je montre à des jeunes comment faire quelque chose.

Il est 6H30.

HH6 :
Des femmes en crinolines discutent. L'une d'elles dit : "Moi je vous le dis, si ce n'était l'armée (?), moi je ferai .......!"

Il est 6H50.





Note :
Il va falloir que je choisisse. Soit je mémorise mes rêves en me réveillant, soit j'essaie de faire des MUO ou des WILD par visualisations au réveil. Mais pas les deux à la fois, c'est incompatible.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 25-11-2022 à 16:44:45   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 25 Novembre :

Je vais me coucher à 21H50, sur le côté droit...

Je sens que mes pensées prennent de plus en plus de liberté et d'indépendance par rapport à ma volonté. Et des images de plus en plus nettes apparaissent. C'est bien la première fois que je vois lucidement l'hypnagogie s'installer en direct...

HH1 :
Je suis prés d'un rond-point entouré d'herbe. De vieilles voitures arrivent vers moi. Elles passent sauf une qui s'arrète. Elle n'a pas de chauffeur. Je suis tout à fait conscient d'être en face d'une HH et je décide d'entrer dans la voiture. Je passe à la fois par la portière de gauche et de droite (!) et je m'installe au volant. Les sensations sont de plus en plus réalistes. Mon intention est de démarrer et de rouler jusqu'à entrer dans un rêve (bfabrice arrive bien à induire du REM à l'endormissement alors pourquoi pas moi ?)... mais je fais une erreur : Je repense à comment j'ai fait pour arriver là et je mémorise le processus pour le décrire dans le forum... et ça suffit pour déstabiliser la HH. Elle devient de moins en moins réaliste et s'arrète.

Merde, j'étais pourtant bien parti.
Il est 22H05.

HH2 :
J'ai fortement l'impression de tomber vers la droite.

Il est 22H10.
Je m'endors...

R1 :
Je suis en train de me promener dans ma ville en réfléchissant. Je pense aux clients du café de ma tante qui m'avaient conseillé de faire une demande de "Prime Renov" pour financer la stabilisation de mes rêves. Mais, à bien y repenser, ceux-ci n'en ont pas besoin. Par contre ça pourrait être utile pour mes rêves d'il y a 50 ans, mais c'est trop vieux pour pouvoir bénéficier de cette Prime Renov. Les clients m'avaient aussi dit que si j'allais au lieu dit "La Machine" je pourrai trouver des rêves non-stabilisés abandonnés par terre. C'est justement à cet endroit que ma promenade me mène.
Dans une poubelle je vois des objets que des écoliers ont jeté : Il y a une trousse neuve, une règle neuve, du papier listing vierge et des billets de Monopoly de toutes les couleurs. Je ramasse le tout, un peu gêné des badauds qui me regardent. Les billets de Monopoly ont la même taille que des vrais billets. Ils ne peuvent pas être confondus avec ceux-ci, certes, mais ils ressemblent bien plus à l'argent utilisé dans le monde des rêves...



Je me réveille.
Il est 2H45.

HH3 :
J'entends la voix de mon ex' qui me dit "J'ai besoin de 200 euros !"
Quel culot ! Elle devrait se souvenir que je manque de liquide en ce moment !

Il est 3H25.
Je veux tenter un endormissement conscient.
Mais je suis trop somnolent et, au bout de quelques secondes, j'oublie déjà ce que je voulais faire et je m'endors sans garder ma lucidité...

R2 :
Je suis debout au carrefour des "Quatre-bras" et je réfléchis en attendant quelqu'un (je ne sais pas qui). Soudain, au loin, à droite, je Vois Bruno (mon ancien patron) qui arrive. Comme je n'ai pas envie de lui parler, je fais semblant de ne pas le voir et je traverse la route. Puis j'emprunte la rue Victor Hugo en courant comme si j'avais un rendez-vous urgent. Je remarque que mes jambes ne sont pas positionnées verticalement mais ont une inclinaison de presque 45° vers l'avant. C'est le première fois que je vois ça ! Mais au lieu de tilter, je me dis que c'est là une bonne chose si ça me permet de courir plus vite.
J'entre dans la librairie de cette rue. Mais je ne peux consulter aucun magazine car ils sont tous encore dans leurs emballages. Et je remarque qu'il y a des travaux d'agrandissement. La librairie va annexer la boutique d'à-côté (qui, IRL, n'existe pas). Le gérant parle avec une employée de ce qu'il a découvert dans cet autre magasin après en avoir abattu le mur de séparation...



R3 :
Je suis avec mes parents chez ma grand' mère Simone. Tout le monde discute mais moi je m'ennuie. Je regrette de ne plus être un enfant sinon je pourrai me permettre de lire une BD. Alors je me contente de repenser au rêve précédent...
Mon père désigne un tableau au mur derrière moi et dit "Celui-ci était au centre social !". Je crois qu'il parle du grand tableau représentant deux chevaux que j'ai toujours vu ici... mais en me retournant je constate qu'il s'est transformé en une grande plaque de céramique rose clair avec un proverbe écrit dessus. Je m'exclame "Il est à l'envers !". Ulysse,le mari de ma grand'mère, se lève pour le remettre dans le bon sens. Je l'aide car il est vieux. Et voila que le tableau s'est maintenant transformé en une horloge en bois extra-plate. Mais elle penche d'un côté. Ulysse s'énerve alors et dit qu'il sait ce qu'il doit faire : mettre des cales. Il ira en chercher demain...

Je me réveille.
Il est 5H25.

HH4 :
Je suis dans un vaisseau spatial. Par un grand hublot j'en vois d'autres de modèles divers. J'ai l'impression que j'ai déja vu ce décor dans un film. Dans "Starship Troopers" (Film que, IRL, je n'ai pourtant jamais vu). Une voix off dit "Personne n'a remarqué que, dans ce film, les Iraniens..........."

Il est 5H45.
J'essaie de faire un WILD par visualisation...

HH5:
Je suis de retour dans le rêve R2 à l'instant où j'emprunte la rue Victor Hugo en courant comme si j'avais un rendez-vous urgent. Je me force à courir bien plus vite encore... et je décolle. Je me retrouve en train de flotter dans les airs à 50 cm au dessus du sol et je n'arrive plus à avancer... Et je refais la même erreur que tout à l'heure : Je repense au début de cette HH pour bien la mémoriser... et ça déstabilise celle-ci et elle devient de plus en plus évanescente...

Il est 5H50.

HH6 :
Dans un petit meuble de ma cuisine je trouve un sac poubelle noir avec je ne sais pas quoi dedans. Derrière étaient cachées de vieilles robes de ma mère, je les reconnais. Qui les a mises là et pourquoi ?

Il est 6H00.
Je me lève pour tout noter ça au propre, et ensuite je dois aller chez le dentiste...





Note :
Je commence à avoir une petite maitrise sur les HH. Ca devient bon.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 26-11-2022 à 11:46:28   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 26 Novembre :

Je vais me coucher à 22H20, sur le côté droit, et me m'endors rapidement...

R1 :
Johanne veut m'embrasser sur la bouche. Mais ça me gène car je crains qu'elle ne me transmette les microbes de son infection pulmonaire.

R2 :
Je vois une suite de scènes dans lesquelles je flotte, invisible, en essayant d'induite des pensées érotiques dans l'esprit de diverses femmes.

R3 :
Une jeune femme brune au doux visage vient de se séparer de son compagnon. Elle me demande si je veux devenir son amant. Je lui réponds que je la trouve très mignonne mais que je ne pourrai pas être un bon amant car je suis impuissant. Je dis ça tout en cuisant des steaks dans une poêle. J'en prends un qui ressemble à un carré de couleur foncée et je le goûte. Il est dur, sec, cassant, bien trop cuit.
(Je sais où mon esprit est allé rechercher la forme de ce steak : Il ressemble au carré de caramel qui accompagnait les ramens japonais que j'ai mangé hier.)

Je me réveille.
J'essaie de deviner l'heure qu'il est et je dis "3H00".
Je regarde ma montre : Il est 2H55.
Même endormi, mon esprit garde donc un sens précis du temps qui passe.

Je mémorise mes rêves.
Je crois que le rêve R3 a succédé immédiatement au rêve R1.
C'est seulement plus tard que je me souviendrai du rêve R2 intercalé entre les deux, et qui se passait peut-être en sommeil lent.
Ca montre combien l'impression de suite directe peut être trompeuse dans le domaine des rêves.
Je me rendors...

J'essaie d'induite des HH à partir d'une scène dynamique.
Dans mon esprit apparaissent diverses scènes où je dévale en courant une rue étroite en pente dans un village. Je porte un costume à jupe de soldat grec et je tiens un sabre...
Mais je n'arrive pas à transformer cette image en HH...
Et je me rendors...

R4 :
Je suis dehors, sur une échelle, et je regarde des femmes qui passent dans la rue prés de moi. L'une d'elle s'arrète juste en dessous de moi. Elle a de longs cheveux bruns et porte une robe d'été sans manches de couleur rouge avec des fleurs blanches (je vois souvent des robes de ce type dans mes rêves depuis quelques temps !) J'en profite pour regarder dans son décolleté. Maintenant elle s'éloigne. Je descend de mon échelle et je la suis car je voudrais voir son visage...
(... Ellipse ou passage non mémorisé ...)
...J'arrive dans une grande pièce ou la femme brune se trouve. Elle bavarde avec d'autres femmes. Elle me voit, s'approche et me demande ce que je lui veux. Je lui explique que si elle veut me séduire alors ça lui sera facile car elle est tellement belle qu'aucun homme ne saurait lui résister. Elle pourrait vraiment faire de moi son esclave si elle le voulait...
J'imagine ensuite ce que pourrait être la suite de cette histoire. On pourrait me voir à ses genoux, l'implorant de bien vouloir me donner ma chance, par exemple...



R5 :
J'ai récupéré je ne sais où un petit dodécagone multicolore en plastique. Une sorte de jouet d'enfants je suppose. Je monte dans le bus en le tenant dans ma main. En lisant son mode d'emploi je comprends qu'il peut servir de dé à 12 faces pour prédire l'avenir. J'ai des petites étiquettes autocollantes à mettre sur ses faces, et portant chacune une sentence divinatoire. J'en prends une : Il y est écrit "Votre procédure judiciaire sera reportée". Je veux la coller sur l'une des faces du dodécagone mais j'ai du mal à bien la centrer car, derrière moi, un jeune essaie de la lire par dessus mon épaule. Et ça me gène. Je m'énerve et lui dis : "Vous avez fini d'essayer de regarder ? Ca me déconcentre !".. Mais ensuite j'ai honte de mon attitude coléreuse alors j'explique calmement au jeune ce que je suis en train de faire. Nous sympathisons et il m'invite chez lui pour me montrer quelque chose...
(...Ellipse ...)
Je suis chez le jeune et il me montre un poster qu'il vient d'acheter. Ca représente un homme-éléphant, c'est à dire un éléphant vêtu et redressé sur deux pattes comme un humain. Je dis "Je connais !" Et je lui montre un album que j'ai apporté avec moi et qui montre les oeuvres du même artiste. Sur chaque page se trouve une reproduction d'un tableau montrant un homme-éléphant dans une activité différente. Je regarde mes étiquettes adhésives. Elles portent maintenant chacune un dessin d'homme-éléphant. J'en prends une : Elle met en garde contre les méfaits de l'alcoolisme et montre un homme-éléphant tenant une choppe de bière. Elle porte également un numéro. Celui-ci correspond à celui de la page de mon album que je dois consulter. Je regarde donc la page correspondante... Celle-ci affiche également un homme-éléphant tenant une chope de bière. Ce n'est pas le même dessin exactement que sur l'adhésif mais une version approchante. Derrière l'animal est représenté l'intérieur d'une maison médiévale avec de très nombreux détails minutieusement dessinés. Je prends mon étiquettes autocollantes et la colle en haut à gauche du tableau. A cet endroit est représentée une échelle appuyée contre un mur. Elle est bizarre car, au lieu d'être bien droite, elle fait un zig-zag.




Je me réveille.
Il est 6H20.

HH1 :
Je regarde un catalogue avec une femme (mon ex ?). Elle choisit un article qu'elle veut commander alors je regarde son numéro de référence. Il ressemble à un numéro de téléphone. C'est le 06 xx xx 47.
(J'ai vérifié : Je ne connais personne qui ait un numéro se terminant par 47.)

Il est 6H55.

HH2 :
E... me montre un paquet de biscuits chocolatés en me faisant un drôle de jeu de mots : "Tiens, voila le choc des rêves !"
(Allusion aux chocolats "Chocorêve" que je mangeais du temps du lycée.)

Il est 7H45.




Note :
Bof, aucun contrôle sur mes HH cette nuit.
Et ça fait 13 jours sans rêves lucides. Mes capacités s'effondrent depuis un mois

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 27-11-2022 à 10:47:41   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 27 Novembre :

Je vais me coucher à 22H00, sur le côté droit et avec mon bonnet magnétique.
Je m'endors rapidement...

R1 :
J'explique à une femme qu'une fois, dans un rêve lucide, j'ai du utiliser mes pouvoirs spéciaux pour arriver à me dégager de manifestants hostiles qui me menaçaient.
(.....)
Une femme (la même ?) Me raconte que, dans un rêve lucide, des gens ont également du employer la force pour se défendre dans le même genre de situation. Mais j'ai peu mémorisé ce qu'elle m'a expliqué car je suis plutôt concentré sur une pomme que je suis en train de croquer et de sculpter avec mes dents...

Je me réveille.
Il est 1H05.
Je me rendors...

R2 :
Je suis dans une rue. Je sais que ce que je vis est la suite du rêve précédent (et pourtant je ne suis pas lucide !). Je monte des escaliers pour aller chez Bruno, mon ancien employeur. Il est là, sur son pallier, en train de parler avec un voisin. Quel bavard ! Tout à l'heure, quand je suis parti pour faire quelques courses, il était déjà là en train de parler. Et, maintenant que je reviens une heure après, il est toujours là à continuer ! Soudain Bruno s'interrompt, réfléchis et semble se souvenir de quelque chose. Il se précipite dans son appartement en disant "On a fait une erreur !"... Puis il réfléchit à nouveau et se tourne vers moi pour me dire : "Tu as regardé ? On a reçu ton courrier et tu as une lettre de Facebook !" Je lui réponds que j'avais déjà consulté mon courrier avant de partir faire mes courses. Mais je n'ai pas lu ma lettre de Facebook car je me suis surtout intéressé aux photos développées que j'avais recues. Des photos se rapportant au rêve précédent.

Je me réveille.
Il est 3H05.

Je décide de faire une rêverie dynamique afin de la transformer en HH et puis peut-être en rêve lucide...
Je me visualise avec une grosse montre noire comportant trois curseurs. Ils permettent de contrôler mes rêves : La lucidité, la netteté et la mémoire. Si j'arrive à garder cette montre en entrant dans un rêve elle me sera utile. Je me visualise en short en train de courir dans une ruelle descendante dans une petite ville méditerranéenne. La rêverie se transforme peu à peu en HH...

HH1 :
Je descend à présent une ruelle ressemblant au "chemin de la digue " de ma ville. Soudain je suis bloqué par la présence d'un petit étang devant moi (IRL cette ruelle conduit à une rivière). J'hésite puis je plonge et le franchit à la nage. Puis je continue mon footing dans une grande plaine, sur un chemin passant entre deux champs. Je me souviens de la montre. Elle est toujours à mon poignet gauche. Je manipule un curseur et ça transforme la couleur du ciel. Finalement j'arrive à créer un bel effet de soleil couchant. Je continue de courir et sens que cette HH s'enfonce de plus en plus...

...Mais j'en suis sorti par un bruit.
C'est probablement ma chatte Chouchou qui dort en équilibre au sommet d'une porte et qui vient de tomber.
Il est 4H00.
Je me tourne sur le côté gauche, celui dont j'ai l'habitude.
J'essaie de me visualiser à nouveau en train de courir...
Mais je me rendors...

R3 :
Rêve très mal mémorisé.
Je suis en train de faire du footing avec une femme. Nous sommes tous les deux en short. Nous ralentissons et je lui parle de mes essais de visualisations. Puis j'essaie de relancer une rêverie. Celle-ci me conduit dans une scène assez semblable à celle où je me trouvais... mais je ne me souviens de rien de plus...



Je me réveille.
Il est 4H50.
J'essaie d'amplifier mon "son interne" et ça déclenche une HH très enfoncée (ou un petit rêve ???)...

HH2 (ou R4 ?):
Je sors d'une gare. Au loin je vois une femme au cheveux gris qui s'approche. Elle porte une robe blanche sans manches assez courte. C'est Johanne ! (C'est la première fois que je vois son visage distinctement dans un rêve. Mais il n'est pas ressemblant et fait plus vieux). Je me demande si elle va me reconnaitre. Soudain elle m'aperçoit...

Il est 5H20.





Notes sur R2 :

Etrange situation où je me dis que je suis dans la suite du rêve précédent... mais sans pour autant être lucide. Comment puis-je me dire dans un rêve sans être lucide ? Mes pensées sont donc si machinales ?

Et je sais pourquoi, dans ce rêve, je monte des escaliers. C'est mon subconscient qui veut se moquer d'une personne qui passe son temps à rechercher, dans les récits de mes rêves, tous les passages où l'on me voit descendre afin d'y voir des symboles négatifs.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 28-11-2022 à 10:56:46   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 28 Novembre :

Je vais me coucher à 22H20 et m'endors rapidement...

R1 :
Je suis en ligne avec quelqu'un et je lui envois toutes mes méthodes pour faire des rêves lucides. Elles servent également pour maigrir car les méthodes sont les mêmes. Il n'y a que la méthode employant la Galantamine où il y a une différence.

Je me réveille.
Il est 23H50.
Il est trop tôt pour prendre une Galantamine.
Je me rendors...

R2 :
J'ai fait une collection de soutiens-gorges. Je range ceux-ci dans une grande boite blanche allongée en carton, en les classant selon leur forme. J'en ai de trop alors j'ai envie de sélectionner les moins intéressants pour les jeter.



Je me réveille.
Il est 3H45.
Ca fait trop tard pour prendre une Galantamine, je trouve.
Je me rendors...

R3 :
Pour rigoler je me jette sur une copine pour faire comme si je voulais la violer. Mais je sens brusquement une énorme bouffée de désir monter en moi. Un peu gêné je lui demande si on ne pourrait pas "faire des choses " ensembles pour de bon.

(...)

R4 :
Je suis dehors, sur un trottoir, à côté d'un poteau électrique. Mon collègue vient de partir en camion en me laissant une (ou deux ?) grande planche en bois. Je dois rester ici pour la garder afin que personne ne la vole car quelqu'un va venir et il en aura besoin. Alors j'attends, j'attends, j'attends... Pour passer le temps je réfléchis à comment on pourrait se servir de cette planche pour tracer des figures géométriques quand on n'a ni règle ni compas...



R5 :
...Maintenant c'est dans mon grenier que j'attends. J'attends quelqu'un. J'attends; j'attends... et pour passer le temps je cherche quelque chose (une règle peut-être ?). Mais je ne trouve pas. En effet mon grenier est complètement vide, à part deux meubles allongés en bois blanc. Ils n'y a rien sur eux ni rien à l'intérieur.
Plusieurs fils à linges sont tendus et portent de grandes bâches noires en plastique. Ca assombrit fortement la pièce et me donne une impression d'enfermement. Je remarque que certaines bâches ont le dessous déchiqueté ce qui leurs donne l'aspect de d'une dentition de monstres.
Je me dis que si la personne que j'attends frappe à la porte d'en-bas, je risque de ne pas l'entendre d'ici... peut-être.
Je sens une grande angoisse monter lentement en moi, sans raison...

...et je me réveille.
La sensation d'angoisse est toujours là. Elle monte à son point culminant pendant une seconde puis elle disparait brusquement. Bien que la ressentant nettement, je me sentais intellectuellement trés calme car je savais qu'elle n'était qu'une illusion onirique (hypnopompique ?).
Il est 6H05.

HH1 :
Je suis devant la maison de mon ex'. Je remarque que sa fenêtre s'est affaissée. Au-dessus de celle-ci il y a un espace par lequel l'air peut passer. Je m'entends penser " Tout va bien et tout va mal !"

Il est 6H25.

HH2 :
J'entends une voix de femme qui dit : "Avant... avant qu'on fasse ça, c'était quoi le devis ?"

Il est 6H35.

HH3 :
Je discute avec un homme au sujet de l'ancien président Miterrand. Nous tombons d'accord sur le fait qu'il ne s'intéressait qu'à l'argent.

Il est 6H40.

HH4 :
Dans une boîte de "Légos" je cherche une pièce en forme de petite barrière pour la montrer à une amie. Mais je ne la trouve pas. Il me manque des pièces !

Il est 6H45.

HH5 :
Je passe à la caisse d'un supermarché. La caissière me dit que la boîte de pâtée pour chat coûte quatre euros. C'est cher ! Ca ne correspond pas au prix qui était indiqué !

Il est 7H05.




Note :
Dans deux rêves j'étais en train d'attendre. Ca doit venir d'une discussion que j'ai eu hier avec Johanne. Dedans je faisais remarquer qu'on passait notre temps à attendre. Attendre une rentrée d'argent, attendre un courrier, attendre la venue d'un ouvrier, etc...

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes  JOURNAL DE REVESNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum