LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes 

 JOURNAL DE REVES

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101Page précédentePage suivante
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 11-12-2022 à 11:51:50   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 11 Décembre :

Je vais me coucher à 22H40'...

HH1 :
Je sens mon pied gauche qui se pose sur un petit objets glissant et fait un brusque écart sur le côté.

Il est 22H55.
Je m'endors ...

R1 :
Je suis dans le hall d'une grande gare, devant un appareil automatique. Celui-ci me permet d'ouvrir un compte dans une banque à distance. En effet je ne veux plus avoir tout mon argent placé dans ma banque habituelle. Ensuite je me connecte sur ce nouveau compte avec mon mot de passe (Celui-ci est exactement le même que le code de ma carte CB dans le monde réel). Cependant ce code n'a que quatre chiffres et il ne me parait donc pas très sécurisé. De plus je remarque que, derrière moi, il y a un autre appareil automatique que j'appelle un "robot". Peut-être que celui-ci est capable de me filmer en zoomant pour essayer de repérer le code que je tape ? Tout ça ne m'inspire pas confiance alors je décide de ne pas me servir de ce nouveau compte. Je l'ai donc ouvert pour rien..



Je me réveille en enchainant sur une hallucination hypnopompique...

HH1 :
Je suis en train de repenser à ce problème bancaire tout en regardant l'actrice Claire Chust qui se trouve devant moi. Elle porte une tenue de couleur verte qui semble être plastifiée.



Il est 4H10.
Je me rendors...

R2 :
... Je suis chez moi et je décroche deux cartes de France que j'avais accroché à des portemanteaux pour les étudier. Je les replie et vais les ranger dans ma chambre. Je suis rejoint par l'acteur Vinnie Dargaud qui m'annonce qu'il a une opportunité pour avoir un travail dans une agence de voyage. Mais il hésite car ça se trouve loin, à l'étranger (aux Antilles ?). Je lui dis : "C'est à toi de savoir si ce travail te plait !"

(... Ellipse ou passage oublié ...)

... Je monte dans une voiture car on va me reconduire chez moi (pourtant j'étais déjà chez moi dans la scène précédente). C'est Christiane, la petite amie de mon patron Bruno, qui va conduire. Je me retourne pour écouter une conversation entre Vinnie et Bruno. Vinnie expose une théorie intéressante : Il faudrait noter chaque année l'endroit exact où vivent les gens, ainsi que leurs déménagements. Ainsi on pourrait voir, année après année, comment les peuples de langues différentes se déplacent les uns par rapport aux autres, indépendamment des frontières politiques. Et le moment actuel est idéal pour faire ça car nous atteignons le "point P" où la population atteint un chiffre rond.
Mais la voiture démarre et je ne peux pas continuer à suivre cette intéressante conversation jusqu'au bout...
Je me retourne et vois que ce n'est pas Christiane qui est au volant. A la place du conducteur il y a un jeune homme brun portant un t-shirt jaune pâle. Il est affalé vers la gauche, endormi. Et à sa droite un enfant qui lui ressemble, habillé pareillement, est endormi également sur lui. C'est inquiétant d'avoir deux personnes qui dorment au volant... mais je ne m'en fais pas trop pour ça car on m'a bien dit que c'était Christiane qui conduisait (drôle de logique !)...

(... Ellipse ou passage oublié ...)

... Christiane s'est arrêtée en route pour aller voir une personne qu'elle connait dans une maison de retraite. Pendant qu'elle lui parle, je me promène dans une grande salle où circulent de nombreux visiteurs. Je m'approche d'une fenêtre pour admirer le paysage car nous nous trouvons à une grande hauteur. Soudain j'entends derrière moi la voix de Christiane qui crie : "Je m'en doutais ! Tu es encore en train de regarder des gamines !" (Ici je confonds Christiane avec mon ex' qui, à cause de sa jalousie délirante, s'imaginait que je passais mon temps à regarder par les fenêtres les jeunes filles qui passaient). Ca m'énerve et je me dis qu'un jour je vais craquer et lui défoncer la figure à coups de poings. Je me retourne en disant : "Et moi je me doutais que tu dirais ça si je m'approchais d'une fenêtre !"... mais je la cherche du regard et ne trouve pas dans la foule des visiteurs qui passent...

(... Ellipse ou passage oublié ...)

...Christiane vient me rejoindre et nous nous dirigeons vers la sortie. Nous ne nous parlons pas car nous sommes tous les deux énervés l'un contre l'autre...
Finalement Christiane se calme et m'adresse la parole. Elle évoque une scène qui a eu lieu il y a quelques temps. Je revois celle-ci dans ma tête : J'étais en compagnie d'une grande femme blonde d'une beauté moyenne. Elle portait un t-shirt blanc et une jupe jaunâtre. Comme j'étais au courant qu'elle venait de se séparer de son amoureux, j'avais alors tenté ma chance en la prenant dans mes bras. Mais elle s'était raidie ...
Christiane me demande : "Tu avais tenté ta chance ?" et je lui réponds : "Qui ne tente rien n'a rien !"
Christiane me demande ensuite : "Et finalement, est-ce que tu as fini par trouver le grand amour ?" Je lui réponds : "Peu-être !"...
Et je réfléchis... Vais-je lui parler de ma rencontre avec Johanne ou pas ?...



... et je me rends compte que mon rêve s'est transformé en rêverie et, donc, que je viens de me réveiller.
Il est 6H00.




Note :
Cette nuit j'avais mis un pyjama chaud. Je remarque que chaque fois que je fais ça, mon sommeil est plus lourd et mes cycles durent plus longtemps sans réveils.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 12-12-2022 à 11:56:03   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 12 Décembre :

Je vais me coucher à 22H30...

HH1 :
Je ressens soudain un grand froid. je suis dans une voiture à l'arrêt et couverte de neige. Je vois deux mains d'enfant avec des moufles qui écartent la neige se trouvant sur le pare-brise.

HH2 :
Je vois ma chatte Bistouille qui saute au-dessus de moi. Ca interrompt brutalement mon endormissement.

Il est 23H00.
Je m'endors...

R1 :
J'entends la voix d'un homme qui parle, mais je ne cherche pas à comprendre ce qu'il dit. Je suis une sorte d'esprit ou de dieu qui flotte au-dessus d'une maison neuve à un seul étage. Pour me distraire j'en fais disparaitre le toit puis le plafond. Puis je regarde l'épaisseur des murs intérieurs et je fais apparaitre une fissure en leur centre pour les dédoubler. Je regarde la fissure se propager en restant bien centrée...
Soudain une information surgit dans mon esprit : "Cette maison appartient à la famille Faure." Je me demande si ce sont des parents d'Edgard Faure. https://fr.wikipedia.org/wiki/Edgar_Faure

(...)

R2 :
...Je suis dans un magasin. Je me dis que je pourrai acheter de la confiture de fraise à la place de la sauce tomates. Ca changerait. Et puis c'est de la même couleur.... Mais, en y réfléchissant bien... Est-ce que ça irait bien avec des pâtes ?...

(...)

R3 :
Je crois que je suis réveillé et que je viens de noter un long rêve sur mon carnet. Mais je me souviens que j'avais fait un autre rêve avant (le rêve R1). C'était le premier rêve de la nuit et il me semble que j'ai oublié de le noter. J'essaie donc de me le repasser dans mon esprit... Arrivé au moment où j'y parle d'Edgard Faure, je me demande si les jeune qui liront ce passage sauront de qui il s'agit. https://fr.wikipedia.org/wiki/Edgar_Faure



Je me réveille.
Il est 3H45.
Je me rendors...

R4 :
Je repense au rêve précédent. Probablement suis-je en sommeil lent...
Puis je passe en sommeil REM et je vois devant moi une feuille blanche et un crayons gris.

Je me trouve dans un état de lucidité basse et fluctuante. Je prends le crayon avec l'intention d'y écrire en direct le rêve qui commence à se dérouler devant moi. Je me trouve dans le café que tenait ma tante Andrée. Au comptoir, un client blond prétend que c'est moi qui vais payer à sa place. Qu'est-ce que c'est que cette connerie ? Un autre client, un homme brun assez bedonnant, avec une grosse moustache, commence à parler, parler, parler (j'ai oublié de quoi). J'essaie de retranscrire ce qu'il raconte... mais il parle trop vite et j'oublie au fur et à mesure ce qu'il dit. De plus mes lignes d'écriture sont instables : Elles ont tendance à bouger et à remonter s'écraser les unes contre les autres en haut de la feuille.

Je renonce donc à écrire et ma lucidité disparait peu à peu.
Je redresse la tête et vois que le café n'est plus celui de ma tante et que l'homme moustachu a disparu. L'homme blond est toujours au comptoir; il se prépare à partir et dit à nouveau que ce sera à moi de payer son verre. Il en sera toujours comme ça car c'est ce dont il a été convenu il y a une semaine. Je m'approche de lui pour mieux le regarder. Il ressemble à un homme que je connais IRL : Un emmerdeur qui, chaque fois qu'il me croise dans la rue, fait semblant d'être un grand et vieil ami à moi et me demande de l'argent à prêter. Oui, c'est probablement lui.

Il veut partir alors je m'énerve et attrape une bouteille de vin vide qui se trouve sur le comptoir. Et je lui assène un coup sur le crâne avec. Il est un peu sonné mais ne semble pas avoir eu très mal. Alors je lui redonne un, deux, trois, quatre coups ... en cherchant à casser la bouteille. Mais je n'arrive pas à la briser.
Oui, je sais, c'est violent, mais je sais que je ne risque pas de le tuer car je suis dans un rêve. Je ne fais que me défouler. Je lui redonne encore un coup et cette fois-ci la bouteille éclate... mais de manière peu réaliste.
Ma lucidité décline lentement. Je pointe le tesson de bouteille coupant contre le visage de l'homme blond et l'en menace s'il continue d'essayer de me rouler...

Je me réveille.
Il est 4H25.
Je repense aux fêtes foraines de mon enfance.
Je sens que je m'endors et je me dis que je vais probablement rêver de fêtes foraines...
Et je m'endors avec cette idée en tête...

R5 :
Je repense au manège de mon enfance, celui du vieux forain Edouard. Je suis probablement en sommeil lent puis je passe en sommeil REM. Je revois le manège, avec les différentes transformations qu'il a subi au cours du temps. Je vois que des enfants sont montés sur les vélos du manège. Moi je n'allais jamais sur les vélos, j'allais toujours dans les voitures...



Je me réveille.
Il est 5H15.
Comme je vois que je peux influencer le thème de mon prochain rêve, j'en profite pour essayer de faire un WILD.
Je me visualise sous la forme d'un reporter tenant un carnet et un crayon. Et je suis envoyé dans le monde onirique pour y réaliser un reportage : Demander aux personnages de rêve de m'expliquer comment faire plus de rêves lucides (c'est une quête d'Iktomi).
Je me vois tomber à travers les nuages puis j'arrive sur le trottoir d'une ville ressemblant à New-York.
Ni rêve ni HH ne se forme alors je recommence la même visualisation deux fois de suite...
Et je m'endors en perdant ma lucidité...

R6 :
Je repense à divers souvenirs d'enfance. Puis je vois un groupe d'hommes et je bavarde avec eux... je ne sais plus sur quel sujet...
Soudain je me rends compte que nous ne parlons pas de la manière de faire plus de rêve lucides ! Pourtant c'est ça que j'étais venu chercher ici. Ca ne va pas du tout, ça ! Ce rêve lucide m'apparait comme un échec ...

Et je me réveille immédiatement.
Dommage que ce rêve lucide n'ait pas tenu car la manière de l'induire était intéressante.
Il est 5H35.
Je me rendors lentement...

R7:
Je repense à divers souvenirs de mon enfance...
Soudain un grand sursaut interrompt mon endormissement.

Il est 5H45.

HH3 :
Sur la table je vois la boite en carton que j'ai posé pour que mes chats aillent dormir dedans. Elle est bleue. Ce n'est pas normal, ça, elle n'a jamais été de cette couleur !... Ha mais je comprends : Ce que je vois est une HH !

C'est marrant ça : J'ai fait une prise de lucidité non pas dans un rêve mais dans une HH.
Il est 6H00.

HH4 :
Je suis une coiffeuse et je somnole dans mon salon de coiffure. Un homme me réveille. Je constate que je suis entourée d'appareils comme on en voit chez les dentistes. L'homme se moque de moi et dit : "C'est un salon de coiffure automatique ?"

Il est 6H10.

HH5 :
J'ouvre un petit paquet et en retire une cartouche d'imprimante... mais... Pourquoi je fais ça ? J'ai déja changé ma cartouche hier ?... Ha je comprends : Je suis devant une HH !

Encore une prise de lucidité dans une HH. Ca me fera un entrainement pour y arriver dans les rêves.
Il est 6H25.

HH6 :
Je suis à table et ma mère, assise à ma gauche, me parle. J'en retiens ceci : "..... Ne t'en fais pas ........ changer ses idées ........ avec de la crême..."

Il est 6H35.

HH7 :
Une femme assise à ma gauche me parle de ma grand' mère Simone. Puis elle prend une fiche et y lit "Ovide B....". Je lui dis : "C'est le nom de son mari !"

Il est 6H45.




Note :
Cette nuit ma lucidité a vachement oscillé à la frontière entre la lucidité et la non-lucidité.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 13-12-2022 à 11:52:45   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 13 Décembre :

Je vais me coucher à22H30 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je suis probablement dans un sommeil lent. Je réfléchis et me souviens des expériences que j'ai envie de réaliser dans des rêves lucides...

Je me réveille.
Il n'est que 23H00...
Je me rendors...

R2 :
Je parle d'une jeune paysanne au corps assez massif et je dis "Elle est belle mais elle a le corps rude !"...

(...)

R3 :
Je suis hébergé par un couple qui semble assez riche. C'est le soir et nous dormons à trois dans un immense lit. Par politesse ja fais semblant de ronfler afin qu'ils me croient endormi et puissent faire librement "des choses" ensembles. Puis je m'endors ...
(...)
Je me réveille. C'est le petit matin. je recommence à faire semblant de ronfler (mes ronflements ressemblent plutôt à des gémissements de petit chien). Soudain l'homme se redresse et me crie "Ho ! Ta gueule !"... Oups, je crois bien que ce n'était plus l'heure de ronfler. L'homme a l'air d'être de très mauvaise humeur. Au loin j'entends son chien gémir faiblement. L'homme se lève, furieux, et s'en va. Peu de temps après on entend un grand BOUM ! Puis l'homme revient se coucher. Je comprends qu'il vient de tuer son chien.

Je suis scandalisé et j'ai envie de me jeter sur lui pour le massacrer afin de faire justice. Mais une voix se fait entendre dans ma tête. C'est celle d'une sorte de maître spirituel qui me fait un sermon. Il m'explique que me montrer violent ne servirait à rien et ne rendrait pas la vie au pauvre chien. Alors je me résigne et me calme...

Ensuite j'apprends que l'homme va se racheter un nouveau chien. Ca me désole. Mais une nouvelle voix se fait entendre dans ma tête, une voix féminine cette fois-ci. Elle m'explique que, quand on achète un 2ème chien, on ne doit pas le forcer à ressembler au premier. Pour ça il vaut mieux éviter de conserver des photos du premier. Il vaut mieux aussi ne pas avoir de photo de l'endroit où on l'a enterré, car si le 2ème chien va gratter la terre à cet endroit, on aura tendance à l'engueuler.
Oups ! Et moi qui voulait justement offrir au couple une proto de leur premier chien ! J'avais même trouvé une manière originale pour leurs apporter : Je l'avais attachée avec une ficelle à mon chapeau. Je regarde la photo. Elle ne représente pas un chien mais trois chiots roux et noirs...

Je regarde ensuite deux autres photos. Elles représentent deux manoirs ou palais. Ils sont différents mais sont construits d'après un même plan. Devant leur porte d'entrée il y a un escalier monumental. Et il est flanqué, à sa gauche et à sa droite, de deux autres escaliers perpendiculaires au premier....

Et voila que je me retrouve devant ce palais. J'y ai été invité avec le couple à l'occasion d'une sorte de cérémonie. Je trouve ça plutôt ennuyeux mais j'y vais quand même car c'est un honneur que l'on m'a fait en m'invitant. Je vois que de nombreux autres invités arrivent également.
Le couple monte l'escalier de gauche et je le suis. Je me dis que monter en couple ça fait plus chic que de monter tout seul. Il me faudrait une femme pour m'accompagner. Je cherche où se trouve mon ex' car je sais qu'elle a été également invitée. Je la cherche des yeux... mais je ne la trouve pas. Elle doit être perdue quelque part dans le foule. Tant pis.

Je monte donc l'escalier de gauche moi aussi. Devant moi je vois le couple qui est présenté au maître des lieux et à ses proches... et ils les embrassent. Ho, moi je croyais qu'ils allaient seulement faire une courbette devant eux. Moi je n'aime pas embrasser des gens que je ne connais pas... mais puisque le protocole l'exige, je le ferai donc. Je me présente devant le maître des lieux... et je vois alors que c'est Chirac !

Je me plonge alors dans une longue réflexion. Je me souviens que Chirac est, dans l'actuelle république, le président préféré des Français. Pourtant je me souviens qu'il avait trahis Giscard, ce qui n'était pas très élégant. Mais les Français ont la mémoire courte. Idem avec Miterrand : Il avait voulu manipuler l'opinion en fomentant un faux attentat contre lui-même. Et pourtant il avait été élu quand même. Les Français ont vraiment la mémoire courte. Moi je n'aimais Miterrand car je le trouvais sournois....

Mais maintenant je me trouve devant Chirac. Mais... mais... n'était-il pas décédé il y a quelques années ?...



Et je me réveille à l'instant où j'allais devenir lucide.
Il est 3H00.
J'essaie de faire un WILD en employant la méthode du "reporter en mission" comme hier... mais je n'arrive pas du tout à me concentrer sur une visualisation.
Je me rendors au bout d'une insomnie d'au moins une heure et demie ...

R4 (FE) :
Je crois que je viens de me réveiller. J'ai l'impression que je viens de faire un rêve qui était la suite de R2. Mais je n'ai pas besoin de le mémoriser pour le décrire dans mon carnet. En effet je l'ai entièrement tapé au clavier en même temps qu'il se déroulait. Au matin je n'aurai plus qu'à effectuer un copié-collé directement dans le forum.
(Mais comme je ne le mémorise pas, ça fait que je ne garderai aucun souvenir de son contenu.)

Je me réveille.
Il est 5H25...

HH1 :
Je suis en face de Atil (Moi-même). Je lui explique qu'il doit mémoriser et mettre son rêve par écrit. Je lui dis : "Tu dois le mettre ou il doit te mettre !"

Il est 5H35.
Je me rendors ...

R5 :
Je suis chez moi avec mon ex'. je lui explique que je trouve que Unetelle est trés jolie. Justement elle est en train de passer devant la fenêtre. Mon ex' sort pour aller lui parler car elle la connait. Puis elle revient avec elle et me dit : "Je te l'ai ramenée. Tu peux coucher avec !" Heu... Je me sens plutôt gêné... Ce serait tromper Johanne...

Je me réveille.
Il est 6H10.

HH2 :
C'est une variation sur le rêve précédent. Mon ex' me ramène un homme. Elle me dis que je priais le Seigneur alors elle m'a ramené un homme qui s'appelle "Seigneur".

Il est 6H20.

HH3 :
C'est également une variation sur le même rêve. Cette-fois-ci c'est une dame brune inconnue qui me ramène Madame Unetelle. Et elle me dit : "Pendant que tu faisais mon travail correctement, je..." (Je pense qu'elle allait dire "... Je suis allée te chercher madame Unetelle."

Il est 6H30.

HH4 :
J'écoute un flash d'info' à la radio. Le speaker dit : "Une phrase de Poutine qui fait frémir : ....."

Il est 6H30.




Note :
Je trouve que je fais de plus en plus de faux réveil depuis un mois ou deux.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 14-12-2022 à 13:38:07   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 14 Décembre :

Je vais me coucher à 22H25' et je m'endors rapidement...

R1 :
Je parle avec quelqu'un au sujet de mes rêves. La personne me dit que, ce Mercredi, je devrais trouver de la galette (?) dans mon rêve et elle me demande de lui en ramener. Je lui réponds que c'est dans de vrais rêves que je vais la nuit et qu'on ne peut rien ramener de ceux-ci. Cependant le Mercredi je ne vais pas dans des rêves mais je vais faire mes courses à la supérette. Je pourrai donc lui rapporter ce qu'elle veut.
(PS : Je ne sais plus ce qu'on m'a demandé de rapporter dans ce rêve. Mais comme, IRL, mon ex' m'a demandé de lui acheter une galette, je suppose que c'est ce souvenir qui a été intégré dans ce scénario.)

Je me réveille.
Il est exactement minuit.
Je me rendors vite...

R2 :
Je regarde des dessins faits il y a plusieurs années par un ado'. Ils sont en noir et blanc avec de forts contrastes entre les zones dans l'ombre et celles dans la lumière, il n'y a pas de dégradés. Je trouve le style lugubre et angoissant. Ca représente des hommes très maigres avec des visages creusés et des yeux hallucinés et très enfoncés. Leur auteur devait être mal dans sa peau pour avoir un style aussi tourmenté. Un des dessins représente un homme regardant la TV. Les ombres derrière la TV sont très noires. Le dessus du meuble portant la TV est représenté avec des hachures. C'est le seul endroit qui est en demi-teinte. Je zoome sur ces détails et ça me fait comme un effet hypnotique...




R3 :
Je vais visiter un ami à l'hôpital. Mais je vois qu'il a perdu la raison : Il reste prostré et ne semble pas me reconnaitre. Alors je m'en vais. Je croise deux ou trois médecins dans le couloir. Je me dis que ça doit être bien d'être médecin car ils ont le droit d'utiliser la magie pour soigner les gens.
(... Ellipse ...)
Je suis de retour chez moi et je vais me coucher. Je ne me sens pas très bien et je pense que je vais probablement avoir une insomnie comme d'habitude. Alors je me concentre et je dis "Magie pour dormir !". Je dis ça pour montrer à la "police des pensées" que je suis en règle. En effet la "magie pour dormir" est la seule qui soit autorisée aux particuliers par le gouvernement. Cependant ça ne marche pas et je ne trouve pas le sommeil. Je me sens apathique et dépressif. Je me dis que j'en ai marre d'être ainsi; j'aimerai trouver l'énergie nécessaire pour me révolter.
Car je suis dans un monde futuriste où les gens sont tous drogués par le gouvernement afin de rester bien soumis. Et toutes nos pensées sont contrôlées et même parfois implantées.

Je me réveille.
Il est 2H40.
Je veux faire un SSID...
Mais je m'endors en plein milieu du 2ème cycle...

R4 :
Je vais chez mon amie Claudine pour son anniversaire. Je vois qu'elle a reçu la banderole que je lui au envoyé par la poste. Dessus j'y avais écrit "Bon anniversaire"... ou un truc de ce genre. Je lui montre que celle-ci doit être placée pour former un arc de cercle. Je lui dis aussi que heureusement qu'elle m'avait rendu mon feutre noir que je lui avais prêté car ceux qui me restaient étaient trop gros et ne m'auraient pas permis d'écrire sur la banderole. Elle m'explique que mon feutre était tout sec et ne marchait plus.
Elle me dit : "Devine dans quoi je l'ai trempé pour qu'il remarche ?"
Je réponds : "Dans de l'alcool ?"
Elle dit : "Tout juste !"
Je rajoute : "C'est ce qu'il fallait faire !"
Elle demande : "Et tu sais où j'ai trouvé cet alcool ?"
Je réponds : "C'était celui de ton mari décédé ?"
Elle dit : "Ouiiii !"
Je dis alors : "Comme quoi il ne faut jamais rien jeter !"

Je me réveille.
Il est 6H30.
Je dois me lever : J'ai des courses à faire...




Note :
Des ambiances vachement différentes dans ces rêves !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 15-12-2022 à 12:20:11   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 15 Décembre :

Je vais me coucher à 22H25...

Je fais un SSILD.
Au bout de deux cycles une HH apparait...

HH1 :
 J'entends la porte du grenier s'ouvrir et un courant d'air en sort.

Il est 22H45.
Je m'endors...

R1 (avec FE ?) :
Je parle avec quelqu'un au sujet des méthodes pour faire des rêves lucides...
Soudain j'entends un bruit sourd. Je devine que c'est ma chatte Chouchou qui dort en équilibre au sommet d'une porte entrouverte et qui vient de manquer de tomber. Pas besoin de me lever pour vérifier. (Je ne sais pas si ce bruit faisait partie du rêve ou du monde réel. Je ne sais pas non plus si j'ai fait un micro-réveil ou pas.)
Je continue de discuter sur le thème des méthodes d'induction de rêves lucides...
Soudain j'entends un grand bruit.



Le bruit me réveille.
Il est 00H35.
Je devine que c'est ma chatte Chouchou qui a voulu descendre de la porte en sautant sur le meuble d'à-côté et qui a renversé un des deux vases en métal posés dessus...
Je me lève pour vérifier ... et je constate que c'était bien ça.
Je me recouche et me rendors...

R2 :
Je me rends compte que c'était avec la comédienne Amélie Etasse que je discutait à propos des méthodes pour faire des rêves lucides. Elle me dit que lorsqu'on a entendu Chouchou manquer de tomber, celle-ci a failli renverser les deux bouteilles de produits favorisant les rêves lucides qu'elle avait apporté.



Je me réveille.
Il est 2H00.
Je me rendors vite...

R3 (FE) :
Amélie m'explique que le rêve précédent se passait à Bethlehem. Ein ? Quoi ? Qu'est-ce que cette ville en rapport avec Jésus vient faire dans cette histoire ?
Je crois alors me réveiller.
J'essaie d'induire une HH pour faire un rêve lucide. Je me visualise sur la Yacht de Pamela Anderson (il y avait longtemps.) Dessus il y a une sorte de fête avec plein de femmes en bikinis. L'une d'elle qui a les seins nus vient me parler de ... je ne sais plus quoi. Puis je vois Pamela dans un maillot de bain une-pièce rouge. Je le lui enlève... et la suite n'est pas racontable...



Je me réveille.
J'ai l'esprit confus, me demandant si j'ai fait cette visualisation en état d'éveil ou de rêve.
Il est 3H00.

HH2 :
Amélie Etasse me dit que dans le rêve de tout à l'heure nous avions chevauché deux oiseaux géants. C'est quoi ce délire ?

Il est 3H15.

HH3 :
Un homme me dit : "Au lieu de taper un coup de temps en temps, tu pape ting-ting-ting !"
J'ai l'impression que ce propos se base sur le rêve précédent... mais finalement je ne vois pas le rapport.

Il est 3H20.
Je me rendors...

R4 :
Je dors dans un grand lit avec mes parents. Soudain on entend du bruit et mon père se lève pour aller voir ce que c'est, et je le suis. Nous tombons sur deux inconnus qui sont en train de démonter des appareils. Je les braque avec mon révolver... mais j'ai du mal à les convaincre de s'arrêter. Ils m'explique qu'ils ne sont pas des voleurs mais que, comme nous avons décidé de vendre notre maison, on les a envoyé pour contrôler qu'elle est bien aux normes. Et ils sont pressés alors ils n'ont pas le temps de s'arrêter. Je m'indigne, disant que, pressés ou pas, ce n'est pas une raison pour venir chez nous à 5 heure du matin sans même prévenir à l'avance ! Même si je n'arrivais plus à me rendormir. Je demande alors à mon père de téléphoner à la police...

Le rêve devient alors de plus en plus mal mémorisé... Les deux inconnus finissent par accepter de repartir... ma mère se lève seulement après leur départ... Je découvre alors que nous ne sommes pas chez nous mais dans une maison qu'on nous a demandé de garder pendant quelques jours. Et celle-ci se trouve dans l'avenue Foch, à quelques pas de la maison de mon enfance. Quelle coïncidence !

(... Séquence pas du tout mémorisée ...)

... Je suis dehors avec mon ex' et ma mère qui est en fauteuil roulant. Nous discutons avec deux dames assez âgées. Elles me disent en souriant que ma mère est mal coiffée. Mon ex' leurs explique alors que ma mère est vieille et n'a plus toute sa tête, et qu'elle n'est plus capable de se coiffer toute seule. De plus elle a des cheveux très fins et difficilement coiffable. Je rajoute que j'ai moi aussi du mal à me coiffer car j'ai des cheveux comme ceux de ma mère. D'ailleurs je sens bien que le vent m'a tout décoiffé. Les deux dames s'approchent alors tout prés de moi et me disent "Au revoir !"

... et je me réveille.
Il est 4H50.

HH4 :
Je m'apprête à enfiler un vêtement noir qui est tellement fin qu'il en est presque transparent.

Il est 5H15.

HH5 :
Sur une carte céleste je regarde la constellation d'Orion. Je me demande où passe exactement sa limite droite. Je me dis que ça doit être entre Orion proprement dit et la bande d'étoiles portant le nom de Pi1, Pi2, Pi3, Pi4, etc... (IRL ces étoiles font partie de la constellation d'Orion et représentent le bras droit du personnage.)



Il est 5H25.
Je tente d'induire une HH pour la transformer en rêve lucide...

HH6 :
Je me visualise sous la forme d'un reporter qui cours dans les rues pour interroger les gens. La scène est très blanche comme si elle était écrasée sous un soleil éblouissant. Chaque fois que je croise une personne je lui demande si elle connait un moyen de faire plus de rêves lucides... mais je n'attends pas la réponse et cours aussitôt vers une autre personne. Mon but n'est pas d'obtenir la réponse dans une HH mais dans un rêve lucide puisque c'est une quête d'Iktomi. Je continue de rencontrer des gens... mais la HH devient autonome et je perds ma lucidité ...
... Je suis maintenant en train de discuter avec un homme. Nous parlons des techniques agricoles dans un pays que j'estime peu développé. Je dis que je trouve que leurs outils de jardinage abiment la terre...

Il est 5H30.
J'essaie à nouveau de me visualiser sous la forme d'un reporter interrogeant les gens dans la rue... mais je perds ma lucidité dans la HH qui suit...

HH7 :
Je discute avec un homme. Je lui dis que c'est dommage que je n'ai pas de photo de mon chat quand il était devenu obèse. J'aurais bien voulu lui montrer ça.

Il est 5H40.

HH8 :
HH dont j'ai immédiatement oublié le contenu.

Il est 5H45.

HH9 :
HH dont j'ai immédiatement oublié le contenu.

Il est 5H52.

HH10 :
Je fais tomber mon appareil photo par terre.

Il est 6H05.
Je me rendors...

R5 :
Je parle avec une dame inconnue et une autre que je prends pour la mère de mon ex'. (En fait c'est la mère de Bruno, mon ancien patron). La dame inconnue me demande si je pense que la femme doit être soumise à son mari ou doit être considérée comme étant son égale. Je lui réponds qu'elle doit être considérée comme son égale.
Je me tourne vers la mère de mon ex' et lui demande également si elle pense que la femme doit être soumise à son mari ou doit être considérée comme étant son égale. Elle me répond : "Oui je suis d'accord !" Je me rends compte qu'elle n'a pas compris la question alors je la lui repose. Cette fois-ci elle me répond : "La femme doit être égale, car la femme doit avoir le droit de parler !" 
Je souris car je pense à sa fille, mon ex', qui n'arrête pas de parler. J'explique que cette nuit j'ai rêvé que j'étais dans un lit avec mes parents et mon ex' et que celle-ci parlait tellement qu'elle nous empêchait de dormir. Sa mère sourit également et dit "Oui, je sais que ma fille est très bavarde !".

Il est 7H20.




Note :
La barrière entre état de rêve et état d'éveil était parfois confuse cette nuit.


Edité le 15-12-2022 à 13:38:34 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 16-12-2022 à 11:22:09   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 16 Décembre :

Je vais me coucher à 22H30.
Je fais un SSILD pour déclencher une HH...

HH1 :
Je vois plein de gobelets et de petites bouteilles en plastique qui s'agitent dans tous les sens.

Il est 22H45.
Je m'endors...

R1 :
Je suis dans un château royal où a lieu une réception. Soudain un attentat : De nombreux projectiles sont envoyés à travers une fenêtre en visant un membre de la cours (le cardinal de Richelieu peut-être ?). Un homme brun et moustachu arrive. C'est le roi (probablement Louis XIII). Il s'avance courageusement (et imprudemment) dans la pièce pour voir si quelqu'un est touché. Ses mousquetaires l'entourent aussitôt pour le protéger de leurs corps.
Soudain des intrus armés de fleurets entrent par une fenêtre. Ils sont passés en escaladant le balcon. Tous portent de grands dominos blancs et ont le visage caché sous un loup noir. Les mousquetaires se précipitent sur eux et c'est la bataille générale aux fleurets. Moi je me tiens à l'écart car je ne porte pas d'arme.

Je vois que d'autres conjurés continuent d'arriver un à un par la fenêtre. Je me précipite sur celui qui vient d'arriver et le ceinture pour l'empêcher de dégainer son fleuret. Mais il n'en porte pas. C'est une frêle jeune femme aux longs cheveux blonds ondulés. Je la pousse derrière moi et me jette sur l'intrus qui arrive derrière elle. Mais c'est une femme brune, elle aussi sans arme. Puis j'attrape le suivant. C'est un homme fluet aux longs cheveux blonds et aux yeux clairs, lui aussi sans arme (Il ressemble un peu à mon ami Hugue quand il était jeune). C'était lui le dernier insurgé. Je me dis que si les trois derniers étaient sans armes c'est probablement parce qu'ils n'étaient là que pour vérifier si les autres avaient bien remplis leur mission meurtrière.

Je demande ironiquement à mes trois prisonniers ce qu'ils sont venus faire dans ce chateau. Venaient-ils à la fête pour danser ? Le première femme répond que oui. Je la prends alors dans mes bras, la serre contre moi et lui dis : "Je vous préviens : Je ne sais pas danser !".




... Je me réveille et me tourne sur le flanc gauche.
Il est 3H15.
Je ne me souviens d'aucun rêve.
Je me remets alors sur le dos... et le souvenir du rêve revient instantanément dans ma mémoire.
C'est incroyable comme le souvenir des rêves peut dépendre de la position corporelle.

Je pense à prendre une Galantamine...
... Mais finalement j'y renonce.
Heureusement car alors commence une longue insomnie...

HH2 :
Je sens que je passe à travers des feuillages. Je sens une branche contre mon front.

Il est 4H05....

... Maintenant il est 5H30 et je ne dors toujours pas.
Je me souviens qu'hier j'avais lu une page sur la méthode RILD (Rhythm Induced Lucid Dream : https://www.reddit.com/r/LucidDreaming/comments/2hfnd4/my_personal_lucid_dreaming_technique_rild/). Ca ressemble à le méthode que j'essaie de mettre au point depuis quelques semaines : Un mélange de VILD et de WILD-VISU. Je décide d'essayer à nouveau...

J'ai besoin de me visualiser en train de faire un mouvement rhytmique. Je m'imagine donc balançant mes bras, puis agitant un bâton, puis effectuant des sauts, puis courant en faisant de grandes enjambées tout en disant "une-deux, une deux...).
Mais il me faut aussi un environnement attrayant. Je me visualise donc faisant cette course dans une ville inconnue que j'ai envie d'explorer. Il ne me reste plus qu'à attendre de m'endormir tout en continuant cette action dans le rêve...
Et je m'endors assez vite...

R2 :
... Je continue de courir dans la ville. Mais ma lucidité a fortement diminué. Je ne sais plus pourquoi je suis en train de courir. Peut-être suis-je poursuivi... Mais ça ne m'inquiète pas car je sais que je ne suis pas dans le monde réel. J'emprunte un petit chemin herbeux aménagé pour la promenade. Au bout de quelques mètres il se divise en deux sentiers placés perpendiculairement l'un par rapport à l'autre et longeant une grande butte. Celle-ci est probablement le vestige des anciens remparts de la ville, maintenant envahis par la végétation.
Je ne sais quel sentier emprunter. Alors je saute et m'envole lentement et atterris sur la butte. Je me dis : "Si tu hésites entre deux chemins, choisis celui du milieu !". La butte forme un grand quadrilatère d'environ 100 mètres sur 400 mètres, recouvert d'herbe et de quelques arbres. Je m'y promène. La vue est sympa' mais il n'y a rien d'extraordinaire à voir... et je perds rapidement ce qu'il me restait de lucidité...

Je continue à avancer et, à ma gauche, un homme commence à apparaitre et à vouloir m'aborder. Mais je ne me préoccupe pas tellement de lui et le rêve semble renoncer à le matérialiser. J'arrive au bout de la bute. Ce côté se termine en pente douce et forme un chemin qui tourne légèrement vers la droite.
Soudain, venant de derrière moi, des ados' arrivent en courant et en riant et me dépassent. L'un d'eux crie à ses camarades : "Vous n'auriez pas du appeler la police !"... puis ils disparaissent au loin. Je devine ce qu'il s'est passé : Pour s'amuser ils ont du téléphoner à la police pour lui dire de venir sur la butte car ils s'y passait quelque chose... et maintenant ils fuient avant qu'elle arrive et s'aperçoit qu'il n'y a rien. Je me dis que si un policier vient et me demande ce que je fais ici, je lui dirai la vérité : Je visite la butte car c'est la première fois que j'y monte...

... Je continue à marcher et reviens dans la ville. Je repense à mon passé. A une certaine époque je regardais les poubelles et les encombrants que les gens déposaient devant leurs maisons. Quand je voyais qu'on avait déposé un vieux meuble encore en bon état, je téléphonai à des amis pour qu'ils viennent le prendre avec leur camionnette. C'était le bon temps...

... Je continue de marcher et j'arrive devant la poste de ma ville. Dans une poubelle j'entraperçois une sorte de porte-documents bleu foncé rempli de papiers... Je me demande si ce ne sont pas de vieux magazines qui seraient intéressants à lire. Je fais donc demi-tour et je vais fouiller la poubelle. mais je n'y retrouve pas le porte-documents. Les passants me regardent fouiller la poubelles ? Et alors ?

Je me réveille.
Il est 6H30 environ.




Note :
Je crois que je commence à tenir une méthode intéressante pour wilder. Il me faut maintenant la parfaire en stabilisant mes visualisations.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 17-12-2022 à 11:34:01   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 17 Décembre :

Je vais me coucher à 22H40 et je m'endors rapidement ...

R1 :
Rêve presque totalement oublié.
Tout ce dont je me souvient c'est que l'action semblait avoir lieu dans un grand hôtel avec une piscine.

Je me réveille.
Il est déja 4H00.
J'essaie de me souvenir de mon rêve... mais seule une image de la comédienne Claire Chust en bikini rouge apparait à mon esprit de manière persistante. Je ne sais pas si cette image provient de mon rêve ou d'une HH qui tente d'apparaitre...
Je me rendors...

R2 :
Je suis dans un parking souterrain puis je passe par une porte et arrive dans le hall d'un immeuble. C'est probablement ici que j'habite. Je croise une femme qui est probablement une voisine; c'est la comédienne Claire Chust ! Nous bavardons brièvement puis nous nous séparons...
Je me sens troublé et terriblement déçu car je pensais qu'elle allait tomber amoureuse de moi. C'était pourtant ce que je prévoyais grâce à mon intuition. Mais, tout au fond de moi, je sens que le "scénario de ce rêve" a été modifié et que cette scène a été finalement abandonnée. Je suis très déçu...
En fait je ne suis pas lucide d'être dans un rêve mais j'ai plutôt l'impression que chaque jour de ma vie est une sorte d'épisode dans une série TV que je joue et improvise en temps réel.



R3 :
Je suis à table en train de prendre mon petit déjeuner avec une femme qui est probablement ma colloc'. C'est la comédienne Claire Choust à nouveau ! Je lui raconte avec détail le rêve R2 que je viens d'avoir et je lui explique combien le changement de son scénario m'a déçu...

(...)

R4 :
Je suis à la piscine avec les élèves de ma classe et notre prof' nous donne un cours de natation (non, il n'y a pas de filles en bikini parmi nous, rien que des garçons). Chacun notre tour nous devons faire un exercice dans l'eau. Tel que je suis placé, tout à droite, ce sera moi qui passerai le dernier. Ca ne m'emballe pas du tout de faire cet exercice car je ne sais pas nager et j'ai peur de l'eau. Heureusement le prof' me demande d'aller lui chercher quelque chose dans le bâtiment d'à-côté. Je me rhabille donc et y vais...
(... Ellipse ...)
...Je reviens et commence à me redéshabiller pour montrer que j'y mets de la bonne volonté et que je vais tout de même faire ce fichu exercice... Mais il est trop tard : C'est l'heure de la fin du cours et nous devons tous nous rhabiller. Ouf, sauvé !

(...)

R5 :
Je suis au lycée et c'est l'heure de la récréation. Les élèves sortent dans la cour. Parmi eux il y a le comédien Vinnie Dargaud qui me sourit. Moi je reste dans la salle de cours car je viens de me souvenir que je n'ai pas noté mon rêve R2. Je prends donc mon carnet de rêves... mais il ne reste plus de place pour y écrire quoi que ce soit car les dernières pages m'ont servi pour faire des dessins. C'est chiant. J'observe le carnet : Il est dans un triste état : Il a des pages déchirées et d'autres qui tombent. Je cherche partout une feuille pour écrire mon rêve avant de l'oublier... Je finis par trouver une petite page de carnet. Elle contient quelques notes mais il reste un peu de place pour écrire. Vraiment peu de place : Je vais donc devoir résumer le rêves en quelques mots. J'écris donc "CLAIRE : GADIN".

Je me réveille.
Il est 4H45 (seulement ?).
Je suis trop somnolent pour faire une visualisation.

HH1 :
Je me dis que l'arrivée de l'armée va permettre de résoudre mon problème avec Claire Chust.

(...)

HH2 :
Je vois que la fenêtre de ma chambre est entrouverte. J'espère qu'un de mes chats n'en a pas profité pour se sauver !

Il est 5H20.

HH3 :
Je trouve deux mégots dans ma maison. Je ne fume pas; qui donc a pu les mettre là ?

Il est 5H35.

HH4 :
Je vois une femme aux longs cheveux chatains-bruns portant une combinaison bleue avec des manches mi-courtes.

Il est 6H15.




Note :
Mémorisation très imprécise cette nuit.
Et on dirait que Claire Chust m'obsède.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 18-12-2022 à 12:46:25   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 18 Décembre :

Je vais me coucher à 22H20 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je suis une femme aux longs cheveux bruns portant une robe blanche. Je me concentre pour m'endormir en me souvenant de mes rêves...
(... Ellipse ...)
...Je me réveille et essaie de me souvenir de mes rêves...

Je me réveille.
Il n'est que 23H30.
Je prends une Galantamine.
Je me rendors...

R2 :
J'explique à mon ex' que je me suis retrouvé avec une femme inconnue dans mon lit et qu'on a fait ... heu... du "DR"... ou plutôt du "RR"... enfin c'est à dire des trucs à deux.

Je me réveille.
Il est 1H45.
Je décide d'induire un rêve lucide en me visualisant sous la forme d'un reporter qui interviewe les passants. Je leurs demanderai s'ils connaissent des méthodes pour faire plus de rêves lucides. Et aussi s'ils savent ce qu'ils vont devenir lorsque je me réveillerai. (Ce sont deux quêtes d'Iktomi)...

HH1 :
Je semble descendre du ciel, traverse un rectangle de lumière et atterris sur un trottoir. Il y a plein de monde autour de moi. Je ne vais donc pas pouvoir courir pour effectuer une entrée dynamique dans un rêve. Tant pis. Je repère une blonde portant un débardeur sexy et je lui pose ma question sur les rêves lucides. Mais elle ne veut pas parler de ça. Ce dont elle a envie c'est de parler de cul... et avec un langage plutôt cru...
(...Ellipse...)
Je suis dans un dancing avec mon ancienne copine Betty. Elle tente de m'apprendre à danser...
(...Ellipse...)
J'explique à mon ex' que je n'ai pas couché avec "cette femme" mais qu'on s'est seulement promenés ensembles dans un véhicule...

Il est 2H00.
Je recommence...

HH2 :
Je suis devant une femme aux cheveux auburns coupés au carré. Je lui explique que...

Mais je suis interrompu par un grand bruit : C'est ma chatte Chouchou qui vient de descendre de la porte au sommet de laquelle elle dort en équilibre.
Il est 2H25.
Je recommence...

HH3 :
Je suis à nouveau dans la foule et je veux questionner une vendeuse de gaufres. Mais au lieu de me répondre elle m'offre une gaufre chaude. Je la goûte : Elle est bonne, légère et bien sucrée.

Il est 2H35.
Je recommence...

HH4 :
Quelqu'un me dit : "Ils ne vont pas répondre à ta question mais te faire goûter à leur thé aux primeurs d'aujourd'hui !" (Allusion probable aux ventes de thés spécial Noel que j'ai regardé hier sur le web.)

Il est 2H45'.
Je sens que je m'endors et je pense "Rêve lucide, rêve lucide,..." ...

R3 :
Je suis chez moi et ma mère vient de m'autoriser à sortir. Fou de joie je sors dans la rue en faisant de grands bonds (car je me souviens que si je procède ainsi en m'endormant, je peux conserver ce mouvement dans mon rêve et le garder lucide). Je suis content car je vais pouvoir effectuer ma quête d'Iktomi en allant interroger les passants sur les méthodes de rêves lucides (Je veux effectuer cette quête et pourtant je n'ai pas l'impression d'être lucide). Je crie : "Je suis libre et seul comme un célibataire !"... Mais je pense aussitôt que ce n'est pas gentil pour ma copine Johanne de dire ça...

Je continue à courir en faisant des bonds... mais je remarque qu'il fait très sombre dans ma rue. Est-ce le matin ? Est-ce le soir ? Quelle heure peut-il donc être ?...
Mais soudain je me souviens que je dois effectuer une démarche pour Pôle-Emploi (Probablement que je dois effectuer des recherches d'emplois et ensuite venir en présenter les résultats) ! Mais je me dis que ce n'est pas gênant : Je pourrai effectuer ma recherche d'emploi et ma quête d'Iktomi en même temps ...

(... Ellipse ou séquence non mémorisée ...)

...Je viens de rencontrer une femme que je reconnais. C'est la copine d'une copine. Elle a des cheveux châtains mi-longs très lisses avec le front dégagé, ce qui lui fait un visage allongé. Et elle a des yeux violets. Elle me demande si je la trouve belle. Et je réponds que oui. Elle me demande alors si je veux coucher avec elle. Un peu gêné, je lui avoue que je suis asexuel. Mais j'ajoute que je suis tout de même sensuel. Elle dit : "Tant pis !" puis ajoute : "Je peux t'emprunter ça ?" Elle prend un papier qui dépassait de la poche de mon blouson (je remarque que je porte un blouson bleu en jean). Elle le regarde. Je vois que, sur la face qu'elle ne regarde pas, se trouve une sorte de poème écrit au crayon gris. Et je sais que sur la face qu'elle lit se trouve la liste des quête Iktomi qu'il me reste à faire... ou la liste des réponses que m'ont donné les passants quand je leurs ai demandé comment faire plus de rêves lucides. Mais j'aimerai récupérer mon papier car il va encore m'être utile...

(... Ellipse ou séquence confuse et non mémorisée ...)

... Je tiens à présent une feuille imprimée qui vient de Pôle-Emploi (Je m'y suis donc rendu entre temps). Je la regarde. Je vois qu'il y a deux lignes qui ont été remplies à la machine à écrire. La où il fallait indiquer les démarches de recherches d'emploi que j'avais effectué. Je les lis... et je m'exclame : "Ho les cons !"... En effet ils ont cru que les deux quêtes d'Iktomi que je voulais tenter étaient des recherches d'emploi ! Je vois qu'ils ont écrit, sous une forme "SMS", les deux questions que je voulais poser aux passants : Connaissent-ils un moyen pour faire plus de rêves lucides et savent-ils ce qu'ils vont devenir quand je me réveillerai. J'essaie de mémoriser la manière dont ces deux questions ont été écrites de manière très abrégées, afin de les re-écrire dans le forum... mais c'est difficile...



Et je me réveille.
Il est 4H20.
Ce rêve était étrange : Il ne semblait pas lucide et pourtant il contenait, sous forme mémorisée, toutes les inductions que j'avais faites pour le rendre lucide...

HH5 :
Je suis dans ma rue et je marche en direction de ma maison. Sur le sol je vois un objet étrange dont j'ignore la fonction. C'est un gros cylindre en métal dont l'une des extrémités porte un cadran d'horloge.

Il est 6H00.
Déja ? Je me demande si je ne suis pas passé par une phase de sommeil que je n'aurai pas mémorisé.

HH6 :
Je revois la foule. Elle semble se refermer lentement sur moi. Je sens que je m'endors peu à peu. Tout devient de plus en plus sombre. Ca devient lugubre et je me demande si je ne vais pas revoir la succube de l'autre fois réapparaitre pour me sauter dessus. Mais j'arrive à refaire venir la lumière...
Et je m'endors lentement ...

R4 :
Je suis avec Bruno, mon ancien patron. Je lui explique que je fais des rêves lucides et emplois de la Galantamine. Il semble choqué.
Je lui dis : "Ce n'est pas de la drogue. C'est un médicament qui sert contre l'Alzheimer. Et je n'en prends pas tous les jours !"
Il me demande d'un air dédaigneux : "Et ça sert à quoi tes rêves lucides ?"
Je lui dis : "Dedans le paysage est parfois flou, mais souvent il est hyper-réaliste ! "
Je me baisse avec difficulté car j'ai l'impression qu'un élastique me tire dans le dos. Je touche le macadam et dis : "Souvent j'y tâte le sol comme ça et il est aussi réaliste qu'ici !"
Bruno me dit, ironique : "Et tu manges des cailloux ?"
Je réponds : "Oui, j'ai déjà mangé des petites pierres. Et si on veut voler alors on vole. Et si on veut passer à travers les murs, on peut le faire. On peut aussi bouger les objets à distance. Et on peut rencontrer les célébrités qu'on veut !..."
Bruno semble soudain intéressé et je devine qu'il pense à des jolies actrices avec un air lubrique.
Je dis : "On peut faire tout ce qu'on veut dans un rêve lucide. On est comme un dieu !... à condition de savoir s'y prendre !"
J'ajoute : "La Galantamine est très efficace mais cette nuit elle n'a pas fonctionné et j'en ai pris pour rien. Quand c'est comme ça, je reste ensuite quelques semaines sans en prendre pour me déshabituer..."

Et je me réveille.
Il est 7H10.
Woah ! J'arrive à de mieux en mieux mémoriser les dialogues ! Et je savais vraiment tout sur la pratique des rêves lucides. Je savais même que je n'en avais pas eu cette nuit. Il ne me manquait qu'une chose : Me rendre compte que, justement, j'étais dans un rêve !



Notes :
Je crois savoir qui était cette femme aux yeux violets du rêve R3. C'était une "Dakini", une "fée cosmique" des mythes hindous et bouddhistes. Celles-ci ont souvent des yeux violets et ont, justement, pour fonction d'initier les hommes à la sexualité tantrique. Dommage que j'ai décliné son offre.

Et je devine quel était le poème qui était écrit sur le revers de la feuille qu'elle m'avait pris : Il s'agit de "Voyelles", un sonnet d’Arthur Rimbaud qui se termine par "O l’Oméga, rayon violet de Ses Yeux !" et qui serait une allusion à la jeune femme aux yeux violets qui l'aurait accompagné à Paris en février 1871, d'après ses amis.
https://www.mag4.net/Rimbaud/poesies/Voyelles.html
Mon subconscient semble parfois me poser ainsi des énigmes.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 19-12-2022 à 11:43:27   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 19 Décembre :

Je vais me coucher à22H25 et je m'endors rapidement...

... Je suis réveillé par mes propres ronflements.
Il est 22H45...

HH1 :
Mon père sort de la salle de bain et me dit : "Tu dois (s)avoir une grande bouteille de vin rouge !"

Il est 22H55.
Je me rendors...

R1 :
(Ce rêve est très flou, sans détails, mal mémorisé. J'ai l'impression qu'il se compose plus d'une suite d'idées que d'une suite d'images précises. Je pense que ce rêve essaie peut-être de mimer la façon de rêver des personnes aphantasiques - incapables de visualiser des images dans leur esprit - dont j'avais discuté avec Johanne il y a peu.)

Une sorte de vieux sage m'explique que je dois être raisonnable et que je ne dois pas utiliser mes pouvoirs pour aider mon ex-épouse à gagner son match (probablement de foot). Il me dit qu'elle peut très bien gagner sans moi. Puis il s'en va pour s'entretenir avec elle et tenter de la persuader de ne pas tricher.
J'en profite pour me téléporter dans le coin où elle se trouve. Et, discrètement, je me sers de mes pouvoirs pour l'aider à distance dans son match. Mais ça ne suffit pas et elle perd celui-ci quand même. Le vieux revient me faire la morale et me dit que ça prouve bien que mon aide ne sert à rien.

(Il est évident que ce rêve s'inspire directement d'une conversation que j'ai eu avec Johanne hier soir. Je disais que, lors des matchs de foot, les supporters apportent une force supplémentaire à leur équipe. C'est donc un peu comme du dopage.)



...Je me réveille.
Il est 3h05.....
... Je réfléchis sur l'analyse de mon rêve...
Soudain j'ai un reflux gastrique. Ca fait drôle quand on est sur le dos.
Il est déja 5H00. Ca fait deux heures que je ne dors pas !...
Je me rendors enfin ...

R2 :
Par la fenêtre de ma cuisine je vois un chat inconnu qui passe. Il est bizarre : Il porte des taches de léopard à l'avant de son corps et ce dernier semble composé de papier froissé. Le chat fait le tour de ma maison alors je vais regarder par la fenêtre de ma chambre. Je le revois qui arrive de ce côté. Il a l'air maintenant d'un chat normal. Il est très gros, ses poils sont assez longs et les taches de léopard se voient maintenant à peine.
Mon matou Papounet est avec moi et je lui montre l'autre chat... mais ça n'a pas l'air de l'intéresser. Une petite fille sort de la maison de mes voisins et vient caresser le gros chat. Puisqu'elle aime les chats, j'essaie de lui montrer Papounet. Je lui fait des signes par la fenêtre ... mais elle ne regarde pas dans ma direction.
Soudain je me dis que je ne devrai pas faire ça car, à notre époque, un adulte ne peut plus essayer de communiquer avec une petite fille sans qu'on le prenne pour un pédophile. Si jamais j'effleurai son bras par inadvertance, ça suffirait pour que j'aie des ennuis avec la police !



R3 :
Je suis avec une quinzaine de jeunes et nous sommes tristes car notre années de formation se termine et nous allons devoir nous séparer. Nous nous entendions si bien. Je me dis que le temps que j'ai passé ici a été une bonne période de ma vie. C'est comme celle où j'étais à Paris. Et comme celle où j'étais à Lille également. J'essaie de calculer combien de temps avait duré ma période lilloise... Je me sens déjà nostalgique et me demande ce que je vais faire maintenant...

(... séquence non mémorisée ...)

...Nous allons quand même continuer à nous voir encore pendant quelques mois, mais seulement les Mardis. Une fille me prévient que "Unetelle" ne viendra cependant pas Mardi prochain car elle va commencer à faire du sport. Pffff ! Ca commence déjà !...

(... séquence non mémorisée ...)

... L'un de nous dit qu'il a pour projet de reprendre une pièce de théâtre et de la monter en la modifiant pour qu'un seul acteur soit nécessaire...

(... séquence non mémorisée ...)

... Je veux aller au WC. Un homme aux cheveux gris me dit que c'est à la porte au bout du couloir, et il me suit. Le couloir est très étroit. Au bout je ne trouve qu'une porte étroite et bouchée. L'homme dit qu'on l'a probablement condamnée pour la durée des travaux. Je vais donc devoir me retenir jusqu'à la fin de ce ... (rêve ?)..

(... séquence non mémorisée ...)

... L'homme qui voulait monter une pièce de théâtre a changé d'avis. Il veut maintenant un jeune adolescent comme acteur. Mais il ne sait pas où en trouver un. Je me dis qu'il n'a qu'à demander ça à Bruno (mon ancien patron) qui se trouve justement avec nous. Bruno a de nombreux acteurs parmi ses amis. Mais l'homme m'informe qu'il lui a déja demandé...

(... séquence non mémorisée ...)

...Bruno veut téléphoner mais son portable déconne : Le son est inaudible. Un homme lui montre son portable qui fait de gros "bip-bip" pour le narguer. Mais Bruno lui dit : "Non je ne te donnerai pas d'argent pour me servir de ton portable !"

Je me réveille.
Il est environ 6H15.





Note :
Mémorisation imprécise cette nuit. L'inverse d'hier.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 20-12-2022 à 11:11:31   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

20 décembre :

Je vais me coucher à 22H55.
J'ai pas mal de problèmes en tête, je dois m'attendre à mal dormir...
Je fais le vide dans ma tête pour faire apparaitre des HH...

HH1 :
Un paysage de neige apparait dans un rectangle au centre de ma vision. Il grandit lentement et finit par m'envelopper...

Une 2ème HH s'enchaine immédiatement...

HH2:
J'entends la voix de mon ex' qui vient par ma gauche et dit : "Finalement tu vas l'vire (voir) ?"
(Je comprends qu'elle parle de Johanne.)

Il est 23H15.
Je m'endors...

R1 :
Rêve dont le contenu a totalement été oublié.

(...)

R2 :
C'est la crise mondiale. A cause d'un mélange entre le boycott de la Russie et le boycott de la coupe du monde. A cause de ça il y a une pénurie de thé. Pour le remplacer on a sorti une série de sachets contenant des mélanges bizarres. Vraiment n'importe quoi.

Je me réveille.
J'ai un air qui me tourne dans la tête et qui provient certainement d'un rêve ou d'une hallucination hypnopompique :
Je reconnais la voix de la comédienne Amélie Etasse qui chantonne "Japanese, japanese wééé-papaw !" à moins que ce ne soit "Japonaise, japonaise, ouééé-papam !"



Il est 3H45.
Je ressasse plein de problèmes dans ma tête et n'arrive pas à dormir...

Je refais le vide dans ma tête pour essayer de me rendormir et une HH apparait...

HH3 :
Je vois une feuille sur laquelle un ouvrier a fait des calculs au stylo bleu. C'est l'argent que je lui devrai.

Il est 6H05.
Je me rendors enfin...

R3 :
Le contenu de ce rêve a été presqu'entièrement oublié.
La scène se passait du côté de la place Vauban.
Et je parlais avec une dame au sujet de la notation des rêves.

(...)

R4 (FE) :
Je crois me réveiller. Je veux noter mes rêves au propre sur mon cahier... mais je me rends compte que je l'ai déjà fait. Je les regarde en vitesse... J'ai vraiment eu peu de rêves. Quelle nuit de merde ! Mais je remarque que je n'ai pas noté mon dernier rêve. Pourquoi les ai-je tous noté soigneusement sauf celui-ci ?...

Je me réveille.
Il est 7H00.




Notes :
Quelle nuit de merde, en effet !
Mais je constate que je continue à avoir de plus en plus de "faux éveils"

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 21-12-2022 à 13:24:56   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 21 Décembre :

Je vais me coucher à 22H50 et je m'endors vite...

R1 :
Sur une carte murale de couleur mauve, je m'amuse à dessiner les frontière entre des tribus imaginaires (ou celtiques ?). Puis j'écris leurs noms que j'invente au hasard. Parfois j'efface les noms de certaines tribus car j'imagine qu'elles ont été déplacées ou massacrées lors de guerres tribales. J'invente plein d'histoires à leur sujet. Ainsi je me dis qu'une tribu située au nord d'une montagne a perdu de nombreuses de ses sous-tribus, celles-ci ayant traversé une passe pour tenter d'envahir un pays civilisé situé au sud...

(... Ellipse ou partie non mémorisée ...)

... Maintenant la carte murale est devenue une carte représentant la France avec ses reliefs indiqués par différentes couleurs. Dans ma main j'ai une disaine d'épingles à grosse tête. Elles me servent à indiquer, sur la carte, l'emplacement des villes importantes ou des armées lors de reconstitutions de guerres. Je ne sais pas où ranger ces épingles alors je les plante sur la carte, à l'emplacement du massif central. Ici elles ne dérangeront personne et je pourrai facilement les retrouver.



R2 :
Je montre à deux ou trois personnes des décors en carton-pâte que j'ai réalisé. Ces gens seraient intéressés par des représentations de ruines antiques. Je leurs montre un mur de pierres en trompe-l'oeil que j'ai fait. Je déchire sa couche de surface pour faire apparaitre un autre décor situé derrière. Il représente un mur en ruines, avec de nombreux faux trous. Mais ça fait un peu plat alors je le dégrade en le griffant avec mes ongles. Puis je le frappe pour en enfoncer certaines partie et donner un peu plus de relief. Le mur semble se déformer comme s'il était fait d'une matière molle. Finalement il ressemble vraiment à des ruines avec des gravats sur le sol.
Un des hommes qui regardait ceci s'avance et tire sur un bout de tissus vert accroché à la fausse-ruine. Celui-ci se déplie vers le bas et se transforme en escaliers en trompe-l'oeil. Les hommes disent que ce serait bien de prendre des photos d'un acteur déguisé en roi descendant majestueusement ces escaliers. Il faudrait ajouter des chandeliers sur les deux côtés pour donner un air plus solennel. Je compte qu'il y a sept marches donc il faudrait 14 chandeliers. Je regarde dans mes affaires et trouve des petits porte-bougies. Je les installe pour voir...

Je me réveille.
Il est 3H520.

HH1 :
Je regarde un livre de bandes dessinées en noir et blanc. Mais les pages ont été trop encrées lorsqu'on les a imprimées. Les dessins sont "bouchés", les traits étant trop gros et baveux. On a du mal à comprendre ce qu'ils ressemblent et les textes sont illisibles. Et c'est comme ça à chaque page. Il est possible que c'est une histoire d'Indiens.

Il est 3H45.

HH2 :
Je recommence le rêve R1. J'imagine encore plein de choses en regardant la carte murale. Je ne me souviens plus de la suite...

Il est 4H00.
Je me rendors...

R3 :
Je vois une scène que je pense devoir être rajoutée dans le rêve R1 (pourtant je n'ai pas l'impression de savoir que je suis en train de rêver). Sur le sol j'ai posé plein de petites boites plates carrées contenant de la pâtée pour chats. Et je marche dessus en faisant comme si je traversai une rivière en marchant sur des pierres émergeant hors de l'eau. Je ne me souviens plus de la suite...

Je me réveille.
Il est 5H10.
Je me rendors...

R4 :
Je vois ma mère en robe rouge qui part faire ses courses. Je vais dans la salle de bain et vois plein de fragments de macadam sur le sol. J'accuse mes chats et leurs crie : "Vous exagérez,les chats !"... mais je comprends que ce n'est pas eux les coupables mais mon père car je me souviens qu'il est en train de faire des travaux. Je vais dans ma chambre et vois que c'est la même chose : Il y a plein de petits cailloux sur mon lit. Ha ça va être confortable pour dormir !
Alors que je commence à tout nettoyer, mon père arrive. Il est inquiet car ma mère n'est pas encore rentrée des courses. Soudain je prends conscience que tout ça ne tient pas debout : je viens de me souvenir que ma mère est décédée il y a 10 ans ! (Par contre je n'ai pas conscience que mon père est décédé également.) Je me demande ce que tout ça signifie. Serait-il possible que je me trouve dans une sorte de monde parallèle, une réalité alternative dans laquelle ma mère serait encore vivante ? Mais dois-je penser que tout ce qui se passe devant moi ne compte pas et est destiné à disparaitre ? Ou alors est-ce le monde d'où je viens qui n'est plus valable car je n'y retournerai jamais ?...

... Mais alors que j'avais une chance de me rendre compte que je suis dans un rêve, celui-ci se transforme ...

... Ma mère vient de revenir de ses courses et a ramené une sorte de magazine people. Je le lis et décide de découper plusieurs de ses photos. Mon père arrive et je lui dis que je fais ça pour la collection de photos de stars de la petite-fille de la voisine. Ainsi il ne me pose pas de questions.
Je trouve une photocopie d'un article de journal que j'avais fait il y a quelques temps. On y voit une photo de la petite-fille de la voisine et d'une amie qui racontent qu'elles ont vu un OVNI. Sur la photocopie on voit des morceaux d'autres articles alors je prends mes ciseaux et retaille dans la feuille pour ne conserver que la partie qui m'intéresse. Mais en faisant ça j'enlève la partie du haut qui contient la date. Je la re-écris donc moi-même au stylo à bille noir.

Je me réveille.
Il est 6H35.
je dois me lever, j'ai des courses à faire...




Note :
Le rêve R4 aurait pu devenir lucide mais il y a eu une sorte d'ellipse qui ma coupé dans ma réflexion. Soit que c'est celle-ci qui a déstabilisé le rêve... soit c'est mon inconscient qui a fait exprès de déstabiliser le rêve pour empêcher ma lucidité. (On peut accuser l'inconscient de n'importe quoi, il ne peut pas se défendre.)

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 22-12-2022 à 11:27:59   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 22 Décembre :

Je vais me coucher à 22H20 et m'endors vite...

R1 :
(...) Je traverse un grand espace, une sorte de campus universitaire... Sous un préau je vois ma cousine Corinne en train de boire un verre avec deux inconnus à une petite table. J'en profite pour lui demander mon chemin car je cherche quelqu'un. Elle m'indique par où passer en me dirigeant vers la gauche. Je lui demande si c'est loin et si ça se trouve sur le campus ou en dehors ... Ensuite je ne sais plus... il me semble que je vais chez cette personne pour parler au sujet des rêves ...

Je me réveille.
Je me rendors sans avoir le temps de noter l'heure...

R2:
(...) Un homme riche est dans sa voiture à l'arrêt avec son épouse. Il aperçoit dehors une vieille mendiante et sort en disant "C'est ma vieille amie de 80 ans !". Il se souvient en effet que, jadis, il s'était retrouvé dans la merde et avait mendié en compagnie de cette femme. Mais depuis il a remonté la pente et a fait fortune alors qu'elle est restée une mendiante. Il lui offre donc trois grosses liasses de billet... mais celle-ci ne semble pas très enchantée et on dirait plutôt que cet argent l'encombre. Elle essaie de ranger les liasses dans un sac en papier...puis y renonce car elle dit craindre de les abimer. Elle prend d'autres liasses qu'elle pousse pour les faire tomber dans son sac comme si c'était des ordures qu'elle ne veut pas trop toucher avec ses mains. L'homme riche me lance alors un regarde signifiant qu'il pense qu'elle est devenue folle.

Je me réveille.
Il est 2H05.
J'essaie de faire une visualisation pour la transformer en HH puis en rêve...

HH1 :
Je me vois en train de voler dans une ville. Mais l'image est instable et le décor n'arrête pas de changer. Je remarque que la seule chose qui reste stable dans l'image c'est l'immeuble qui se trouve juste derrière moi. Ca m'intrigue alors je vole jusqu'à son sommet. Et là je vois que tout y est sombre et je ressens une atmosphère démoniaque. J'ai l'impression qu'une sorte de vampire ou de démon va se matérialiser dans cet espèce de nuage noir, alors je m'éloigne de là...



Je ne me sens pas capable de faire une visualisation stable cette nuit.
Je ressasse plein de problèmes dans ma tête, ce qui m'empêche de me rendormir...

A 2H55 je ne dors toujours pas et j'entends un "boum !"
C'est un de mes chats qui a fait tomber un bocal dans la salle de bain.

Je finis par me rendormir...

R3 :
...Je suis dans le bus. Celui-ci suit un nouveau trajet long et compliqué. Je vois un homme âgé qu'il me semble avoir déja vu. Il m'adresse la parole et me dit qu'il vient de Lille et que maintenant son bus fait un long détour pendant une heure en passant par ici. C'est vraiment ridicule. Je suis d'accord avec lui : Ce nouveau trajet est aberrant. Ca me casse le moral : Avant, prendre le bus était un plaisir pour moi, mais maintenant ça va devenir une corvée...

R4 :
Ce rêve est peut-être la suite du précédent car l'ambiance y est toujours aussi pessimiste. Mais j'ai énormément de mal à le récupérer dans ma mémoire car il semble recouvert d'un voile noirâtre transparent qui rend son contenu très flou...
Je me sens morose. On me propose des activités, du travail ou une formation. Mais rien n'arrive à m'enthousiasmer. Je ne suis intéressé par rien et je me demande ce que je vais faire de ma vie...

R5 :
Ce rêve est peut-être la suite du précédent car l'ambiance y est toujours aussi pessimiste. Dans ce cas j'aurais affaire à un faux réveil car à son début il semble que je viens juste de me lever...
Apparemment je suis une femme puisque j'enlève une sorte de nuisette pour enfiler une robe. Je suis chez moi et je commence à faire le ménage et à ranger des choses dans la grande chambre... mais lentement, sans entrain. Je me sens morose et tout m'indiffère.
Mon père arrive et me demande ce que j'ai car je semble dépressif. Il a remarqué que je me suis "habillé en tube" (ou "pas habillé en tube" ?) et celà l'inquiète. Je lui réponds que ce n'est rien : Je me sens seulement fatigué. Si ça ne tenait qu'à moi je serai bien resté couché. Mais je réfléchis un peu... et je comprends : En fait je suis en train de déprimer à cause de ma relation avec Johanne qui semble bloquée.

Je me réveille.
Il est 6H30.



Note :
Tous ces rêves semblent clairement symboliser ma situation actuelle dans la vie.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 23-12-2022 à 11:29:44   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 23 Décembre :

Je vais me coucher à 22H30 et m'endors vite ...

R1 :
Je regarde un objet fabriqué par des Amérindiens. C'est un grand bout de tissus sur lequel sont cousues des petites poches carrées, chacune symbolisant une année. Dedans sont glissés des bouts de papiers relatant les évènements importants ayant eu lieu dans l'année correspondant. Je les ai lu et j'ai remarqué que les évènements jugés importants par les Amérindiens ne sont pas les mêmes que pour les Français.

(...)

R2 :
Je garde une maison avec mon père. Il est tard le soir. Je me rends compte qu'un hérisson s'est introduit dans la maison. Non : Deux hérissons ! Ho, non : Trois hérissons en tout ! Mon père et moi en faisons toute une histoire comme si ces animaux étaient hyper-rares en France. (Au réveil je prendrai conscience qu'ils ne sont pas très réalistes : On dirait plutôt des brosses à cheveux sur pattes.) Je remarque qu'ils ont des piquants de couleurs différentes : Il y a un hérisson brun, un blond et un roux. Mon chat Papounet arrive dans la pièce et passe devant les hérissons sans même les regarder, puis il saute sur l'évier de la cuisine. Il doit se faufiler entre des piles d'assiettes sales. Il est clair que ça fait longtemps qu'on n'a pas fait la vaisselle.



Je me réveille.
Il est 4H30.
Je fais un FILD...

HH1 (trés enfoncée) :
Une idée me traverse l'esprit : Des femmes sont cloitrées, réduites à de simples noms écrits sur des feuilles rangées sur une étagère dans ma cave.

Il est 4H55.
Je refais un FILD...

HH2 :
Une femme doit préparer quelque chose pour la fête de Noel (Ca vient visiblement de l'influence d'un film que j'ai vu hier.)

Il est 5H00.
Je veux refaire un FILD mais je m'endors...

R3 :
Je suis avec mon père et ma mère chez mes grands-parents paternels. Pendant qu'ils bavardent ensembles, je vais au WC. J'en profite pour prendre un livre et je commence à le lire.... Soudain je remarque que je me trouve dans le salon. Je me demande alors sur quoi je suis assis : Dans un fauteuil ou sur un seau hygiénique ? J'espère que c'est la 2ème solution car sinon .....

(...)

R4 :
Je marche dans la rue tout en parlant avec Johanne grâce à un téléphone portable. J'entre dans un magasin (une librairie me semble-t-il). Je dis à Johanne que je vais couper la communication car je vais acheter quelque chose dans une boutique. Elle me demande : " Tu es dehors ?" et je lui réponds : "Oui, j'étais en train de me promener !"...
Soudain je prends conscience que je ne peux pas être en train de me promener dehors car c'est la nuit, que je me suis couché et que je dois donc forcément être dans mon lit en ce moment. Je comprends alors que je suis en train de rêver et je deviens lucide !...



...Et je me réveille aussitôt comme un vulgaire débutant. Et meeerde !
Il est 6H30.
Je devais être en fin de cycle. Pas étonnant je ça n'ait pas tenu...

HH3 :
Je suis à nouveau dans un magasin (probablement une librairie) et je veux acheter quelque chose. Mais je me rends compte qu'il est vain de passer à la caisse pour payer car je suis dans une HH. Dépité, je crie : "Quel bordel ! Quel bordel !"

C'était original : Une prise de lucidité dans une HH !
Il est 7H05.

HH4 (trés enfoncée) :
Je suis en train de jouer à un jeu sur un écran. Une sorte de simulation de guerre entre des créatures extraterrestres. Mais ça ne va pas car on dirait que les équipes n'ont pas le même nombre de combattants. Ce n'est pas équilibré alors il faut recompter... En effet il semble bien qu'il manque huit combattants dans mon équipe. A ma gauche j'entends une voix masculine crier : "Il manque huit heures-couches !" (ou huit herrkouchs ?)

Il est 7H37.



Note :
Je devrais faire plus souvent des FILDs plus longs comme cette nuit. Ca a l'air de favoriser les MILDs.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 24-12-2022 à 11:18:08   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 24 Décembre :

Je vais me coucher à 23H10 et je m'endors rapidement...

R1 :
Un homme dit "J'invoque l'esprit féminin des rêves non-mémorisés qui va apparaitre sous la forme d'un carré blanc !"...



R2 :
Je suis dans une sorte de restaurant avec plein d'autres personnes.Un jeune cuistot d'allure asiatique, très souriant, s'occupe de nous (Je l'avais déjà vu dans un autre rêve. C'est rare que ça m'arrive). Il nous sert tout en bavardant avec nous. Je l'écoute d'une oreille distraite tout en dessinant et peignant un grand soleil devant moi en me servant d'une sauce jaune épaisse en guise de peinture.
En parlant avec nous, le cuistot a une idée. Il se base dessus pour nous préparer une sauce au tofu. Il nous dit : "Vous allez voir : Ca va être la meilleure sauce au tofu du monde !" et il ajoute : "Et le monsieur qui avait commandé du tofu n'aura même pas besoin de le manger !" C'est de moi qu'il est en train de parler. Mais il est trop tard car j'ai déja été servi : Je vois devant moi une assiette avec des cubes de tofu baignant dans un bouillon marron.



Je me réveille.
Il est 3H40.
Je fais un SSILD...

HH1 :
Mes complices et moi nous demandons si nous allons réclamer une rançon pour le tofu que nous avons volé.

Il est 4H10.
Je refais un SSILD...

HH2 :
Je suis dans un grand magasin d'articles de bricolage. Soudain un grand pantin grimaçant surgit au sommet d'un rayon. (C'est le pantin que j'ai vu hier dans un film.)

Il est 4H15.
Je refais un SSILD...

HH3 :
Un homme en colère fait tomber tous les produits d'un rayon.

Il est 4H25.
J'entends un bruit.
C'est ma chatte Catoune qui vient de faire tomber le sapin de Noel pour la 3ème fois.
Je refais un SSILD...

HH4 :
Ma chatte Catoune daigne enfin boire son bol de lait.(IRL elle ne se ferait pas prier.)

Il est 5H05.
Je veux refaire un SSILD mais je m'endors...

R3 :
Ca fait le 2ème jour que je suis dans une sorte de réception et je commence à m'ennuyer. Je vais m'assoir dans un coin. Je vois une dame brune de la cinquantaine qui surveille de loin une table où des enfants mangent en s'amusant. Probablement que l'un d'eux est à elle. Elle m'aborde et me dit : "Tu te souviens de moi ?" Je suis gêné car je ne vois pas du tout qui elle est. Je lui dis que je n'ai pas trop la mémoire des noms. Elle me demande si continue de publier "l'Arabe". A son avis que non. Je ne vois pas de quoi elle veut parler. Ca semble être le nom d'une BD ou d'une revue. Je cherche dans ma mémoire. Je me souviens que j'avais fait une BD avec un Arabe il y a longtemps. Mais c'était une BD unique, pas une série. Ce doit être à cette époque que cette dame m'a connu.
En tout cas j'ai bien fait de rester le 2ème jour de cette réception sinon je n'aurai pas retrouvé cette femme.
Elle part voir les enfants et moi je me lève pour l'attendre. Je remarque que je porte ma chemise de couleur rouille et que son pan droit pend le long de ma jambe. Je le remets comme il faut car je ne veux pas avoir l'air ridicule devant cette femme. D'ailleurs la voila qui revient...




...Je me réveille.
Le mot "DAWN NINA" tourne dans ma tête. Peut-être est-ce le nom de cette femme ? Pourtant je ne l'ai pas entendu dans mon rêve. Ou alors peut-être provient-il d'une petite hallucination hypnopompique ?
Il est 6H30.

HH5 :
Derrière chez moi je vois qu'un grillage est étendu à plat par terre. Mon chat Poucet arrive et se prend les pattes dedans.

Il est 6H45.

HH6 :
Je suis dans ma chambre et je vois que mes posters sont tout délavés, surtout ceux de gauche.

Il est 6H55.

HH7:
Scénario non mémorisé.

Ilest 7H00.

HH8 :
Je sors du grand bâtiment où avait eu lieu la réception du rêve R3. Je traverse un grand parking en me demandant où se trouve la sortie. Mais suis-je bête : Ce terrain n'est pas clôturé et il débouche directement sur une route où circulent de nombreuses voitures. Mais je ne sais pas de quel côté aller maintenant...

Il est 7H05.




Note :
Les SSILD n'ont rien donné cette fois.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 25-12-2022 à 11:37:55   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 25 Décembre :

Je vais me coucher à 22H40 avec ma chatte Chouchou couchée contre moi sous les draps.
J'ai trop mangé; on va voir si ma digestion va avoir une influence sur mes rêves...
Je m'endors rapidement...

R1 :
Ce rêve est bizarre. Il suit un vrai scénario comme un rêve REM mais il ne ressemble pas à un "film" mais plutôt à un flux de pensées accompagné d'images qui se déroule dans ma tête. Une sorte d'esquisse dépourvue de détails comme dans un rêve NREM :

J'assiste à une expérience scientifique. On réveille des sujets endormis et ils doivent décrire leurs rêves. L'un d'eux demande à s'y prendre autrement. Il s'endort et, dans un rêve, il questionne une personne endormie. Puis il se réveille et rapporte les réponses qu'il a obtenu. Il rapporte également une plaque sur laquelle la personne endormie a écrit ses rêves.

Maintenant c'est mon tour. Je m'endors et me retrouve dans mon lit, dans ma chambre, comme si j'arrivais dans un faut réveil. Mais deux voleurs se sont introduit dans ma maison et ils se jettent sur moi. Ils veulent me ligoter... mais je me souviens que je suis dans un rêve et je deviens lucide.

Je leurs dis qu'ils ne peuvent rien contre moi et j'utilise mes pouvoirs de rêveur pour me dématérialiser, ce qui les empêche de pouvoir me saisir. Ensuite je me sers à nouveau de mes pouvoirs et les voilà secoués dans tous les sens par une sorte de force invisible. Puis le rêve se met à défiler à toute vitesse car j'ai accéléré le temps afin d'accéder plus vite à la scène finale où la police vient arrèter les voleurs.




...Je me réveille.
Il est 0H20.
Je me demande si je dois considérer ce rêve comme un vrai rêve lucide.
En effet il se trouvait dans un rêve situé lui-même à l'intérieur d'un autre rêve.
Par rapport au rêve avec les voleurs j'étais bien lucide, mais par rapport au rêve de départ je ne sais pas si j'étais vraiment lucide de ma situation. Et ma lucidité était imparfaite puisque je continuais à suivre le scénario du rêve.
En outre, même lucide, je vivais la scène plus comme une projection de pensées que comme un vrai "film".
Ceux qui me reliront en jugeront.

J'essaie de faire un endormissement conscient en m'imaginant à l'intérieur d'une "capsule de lucidité", une sorte de capsule de plongée qui descendrait dans le monde onirique tout en protégeant la lucidité de celui qui est à l'intérieur...
Mais je n'obtiens qu'une HH...

HH1 :
Une femme me dit qu'elle va plonger avec moi dans ma "capsule de lucidité". Elle dit : "On va rêver comme Julien, pas comme Camille !"

Il est 1H00.

HH2:
Une voix demande, à propos des gens du rêve R1: "Se comporteraient-ils de la même façon si un tremblement de terre, dans leur rêve, les réveillait ?"

Il est 1H10.
Je me rendors...

R2 :
Je suis un touriste dans un pays dirigé par une dictature et la police m'a arrêté je ne sais plus pourquoi. On me conduit à un homme de petite taille portant un uniforme pour qu'il m'interroge. Je me montre le plus souriant et le plus sympathique possible avec lui pour éviter de me faire malmener. Il m'apprend qu'il n'est autre que le premier ministre de ce pays. Je me montre alors encore plus coopératif. Il m'explique qu'il vient de se rendre compte qu'on a travaillé dans le même journal il y a longtemps. Hmm, oui, je m'en souviens aussi. Mais on n'était pas dans le même service et on n'avait jamais eu l'occasion de se parler.
Il décide de me relâcher en souvenir du bon vieux temps. Je sors et vois des hommes arriver et s'installer contre un mur, au garde à vous, pour attendre je ne sais pas quoi. Il me semble qu'eux aussi ont jadis travaillé dans le même journal que moi. J'ai envie d'attendre un peu pour voir s'ils vont me reconnaitre...




Je me réveille.
Il est 2H45.
Je me rendors...

R3 :
J'ai tout oublié de ce rêve.
Il me semble qu'il rebrodait sur le thème d'un rêve précédent.

(...)

R4 :
..... Je dis : "Il suffit à mon père de ne pas se raser pendant trois jours pour avoir une barbe !".....

Je me réveille.
Il est 5H10.

HH3 :
Je suis devant une grande photo représentant une église dans un paysage campagnard vu du ciel (Ca fait penser au mont St Michel en plus plat.) Je remarque que cette photo est en relief car je peux faire varier l'angle de ma vision par rapport au sol. (Influence d'une séquence vue à la TV hier où un présentateur de la TV américaine pouvait pareillement changer l'angle de vue de sa carte météo.)

Il est 6H10.




Note :
J'aimerai faire un rêve lucide normal. Les rêves emboités dans d'autres rêves ça m'embrouille l'esprit. je ne sais plus si je fais un rêve lucide ou si je rêve que je fais un rêve lucide.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 26-12-2022 à 11:33:14   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 26 Décembre :

Je vais me coucher à 22H40, toujours avec ma chatte Chouchou sous mes couvertures, et je m'endors vite...

R1 :
Rêve assez abstrait (comme souvent dans le 1er cycle). Un homme brun frisé "nous" montre un grand espace où tout est repéré non pas à l'aide coordonnées en longueur, largeur et hauteur mais grâce à la présence d'une sorte de fluide (éther ?) qui remplit tout. Une femme dit que, pour elle, cet espace est bien trop grand. Moi aussi je dis que ce serait plus sympat' d'avoir ce genre d'espace en plus petit.

Je me réveille.
Il est déja 3H40....

HH1 :
Je vois un traveling en gros plan sur un épais tapis de sol de couleur ocre avec des motifs abstraits rouges.

Ma chatte Chouchou se déplace sous les couvertures et m'empêche de dormir. Je me demande si c'est normal qu'elle passe ses journées et ses nuits ainsi dans mon lit sans en sortir. J'espère qu'elle en sortira si elle a envie de pisser.

HH2 :
Ma chatte Chouchou veut pisser sur la table.

Il est 4H45.
Je me rendors enfin...

R2 :
(.....) Une femme me parle d'un dessin animé de science-fiction. Elle me dit que, dedans, "il y a la même ambiance que dans le dessin animé Albator" (.....)

(Une fluctuation de mon sommeil a ensuite lieu. Je ne sais pas si c'est un micro-réveil ou un passage en sommeil lent ...)

R3 :
Je sais très bien que R2 était un rêve et je le trouve très court. J'ai vraiment une mauvaise mémoire cette nuit. Je me demande pourquoi il était question d'Albator dans ce rêve. Ca fait des années que je n'ai pas regardé ce dessin animé. Je repense à la dernière version que j'avais vu, en images de synthèse : "Albator corsaire de l'espace". J'en revois des passages. Puis je me projette dans le film...

Je suis en compagnie de Kei Yûki, officier supérieur chargé de la navigation sur le vaisseau spatial d'Albator (A noter que, à l'état d'éveil, je ne me souvenais pas de son nom). Je viens de la sauver d'une chute mortelle dans une action assez confuse. J'entends la voix d'un homme venant de ma gauche, probablement celle d'Albator. Il me dit que, pour me remercier de l'avoir sauvée, Kei yûki m'offrira ce que je lui demanderai. A moi de choisir ce que je veux d'elle. Je réfléchis en la regardant. Elle porte une combinaison grise plastifiée hyper-moulante qui révèle toutes ses formes et je remarque que, "dans cette version du film", elle a des yeux d'un bleu profond. Elle est vraiment désirable.

Je me dis que je pourrai lui demander de ... Mais j'ai honte et je n'ose pas lui demander. La voix me redemande de choisir ce que je veux d'elle. Gêné, je crie : "Il ne faut pas me demander çaaa !" La voix m'ordonne alors d'oser dire le désir auquel je pense. Alors j'avoue que j'aimerai bien coucher avec elle. Mais j'ajoute que j'ai honte de n'être qu'un "vulgaire homme parmi tous les autres hommes vulgaires". Ca ne me plait pas d'être ainsi l'esclave de mes instincts et que ça se sache. J'ajoute que ma situation est ridicule car je suis asexuel, alors pourquoi donc la désirer ?



Je me réveille.
Il est environ 6H30.

HH3 :
Je vois une petite fille portant une robe d'apparat comme à la cour de Louis XIV. Je sais que c'est pour un roman-photo qu'elle a été habillée ainsi.

Il est 6H50.

HH4 :
Je regarde les horaires de bus car il me semble qu'il y en a un qui, entre midi, passe plus tôt que ce qu'on voyait dans mon rêve.

Il est 7H05.




Note :
Mémorisation de merde cette nuit.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 27-12-2022 à 00:05:39   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

Atil a écrit =
" à cause de ma relation avec Johanne qui semble bloquée."


as-tu été très sage cette année ??
il semble que ton cadeau n'arrive pas vite .....

nous on a eu une surprise ce dernier vendredi quand on a vu les ouvriers qui installaient les cables pour la fibre sur les poteaux on n'y attendait pas

par contre on a aussi une mauvaise autre surprise =
on nous a supprimé les poubelles y a plus de ramassage
faut se débrouiller pour ramener dans les gros contenaires enterrés et ça va faire faire des kilomètres vive le progrès

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 27-12-2022 à 11:55:51   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Tu habites dans une région très campagnarde je suppose.

Donc : pas de voiture, pas de vie possible.


Même problème avec Johanne : Plus de voiture alors comment venir chez moi ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 27-12-2022 à 11:56:33   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 27 Décembre :

Je vais me coucher et constate que ma chatte Chouchou a pissé en plein milieu du lit. Je dois tout changer celui-ci et me couche finalement à 23H00.
Je laisse quand même Chouchou dormir à ma droite et je m'endors., assez énervé.

R1 (FE) :
Je crois me réveiller. Je suis dans mon lit et Chouchou est toujours à la même place. Elle me parle mais je ne sais plus de quoi. Et moi je lui corrige ses fautes de français. Mais cette scène se passe dans deux univers parallèles à la fois avec des significations différentes. Dans l'autre univers, je ne corrige pas ses fautes mais lui fais la morale et lui reproche d'avoir pissé dans le lit.

(... Peut-être y a-t-il eu ici un micro-réveil...)

R2 (FE) :
Je crois me réveiller. Je suis dans mon lit et Chouchou est toujours à la même place. Je me souviens de mon rêve précédent et je veux le noter dans mon carnet. Mais je n'en ai pas tellement le courage car je me sens très fatigué.

Je me réveille.
Il est 2H00.
Je note mes deux rêves dans mon carnet mais je ne retrouve plus la loupe qui se trouvait à côté sur ma table de nuit. L'ai-je déplacée en refaisant le lit ? L'ai-je changée de place tout en dormant ?
Ca me chiffonne...

HH1 :
Je retrouve ma loupe,elle était posée sur le lit devant moi.

Il est 2H20.

HH2 :
Je tâte mon lit dans le noir et ma main entre en contact avec le manche de ma loupe. La voilà donc retrouvée.

Il est 2H35.
Je commence à faire un SSILD...

HH3 :
Je tâte mon lit dans le noir et ma main entre en contact avec ma loupe et la retourne. La voilà donc retrouvée.

Il est 3H00.
Chouchou n'arrête pas de se gratter et ça m'empêche de dormir...

Elle finit par quitter le lit...
... Mais elle revient peu après et se recouche à ma gauche.
Il est 4H30.

Je finis par arriver à me rendormir...

R3 :
Je me déshabille pour me laver. On dirait que j'avais des vêtements de femme. Je vais dans la salle de bain mais je vois qu'elle est déjà utilisée par mon père. Dépité, je fais demi-tour et vais me rhabiller dans ma chambre. Là je trouve une boite de rangement en plastique blanc translucide que des amis ont oublié.

Dedans je trouve une cassette VHS alors je la visionne sur ma TV pour voir ce qu'elle contient. Dessus c'est une publicité : on y voit une suite d'extraits de films pornos qu'on peut acheter je ne sais où. Je regarde ces extraits; il sont écoeurants et inracontables. Mais voila mon père qui arrive. Je veux vite arréter la video mais elle stoppe sur une image dégueulasse. Je la fais vite glisser hors de l'écran pour qu'elle ne soit plus visible (cette TV est donc contrôlable comme un écran d'ordinateur). Mon père passe comme s'il n'avait rien vu. Je prends la cassette VHS et la cache dans un tiroir, me disant que je la jetterai plus tard.

Dans la boite en plastique je trouve ensuite deux ou trois CD gravés. Sur leurs boitiers sont écrits leur contenu au gros feutre avec une écriture illisible. Mais je remarque que leur surface en plastique a été gravée avec une pointe pour y écrire autre chose. J'y reconnais l'écriture et l'orthographe déplorable de mon ex'. Elle a écrit "Je voudrais ....etc...etc...." Ce sont des instructions qu'elle a inscrit pour indiquer quelles chansons elle veut qu'on lui mette sur les CD.

Je regarde encore dans la boite et trouve un string sexy pour homme. Je retire mon pantalon pour l'essayer...mais ce n'est pas possible car je vois que je porte en dessous une sorte de justaucorps gris-bleu, à moins que ce ne soit un maillot de bain une-pièce de femme. Pour mettre le string il faudrait que je me déshabille entièrement... et je n'en ai pas envie. On verra plus tard...



Je me réveille.
Il est 6H10.
Pffff. Pas assez dormi.




Note :
Chouchou m'a bien démoli ma nuit.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 28-12-2022 à 13:17:15   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 28 Décembre :

Je vais me coucher à 22H40, toujours avec ma chatte Chouchou, et je m'endors rapidement...

R1 :
Ce rêve n'est pas vraiment comme un film mais plutôt comme une suite d'images .
Je suis en train de parler au téléphone avec Johanne. J'explique que j'ai droit à quatre rêves lucides... ou que j'ai droit à quatre essais pour faire un rêve lucide cette nuit. Mais Johanne déforme ce propos et affirme que, en fait, j'ai le droit d'envoyer quatre hommes dans le monde onirique (pour l'explorer à ma place ?). Je les vois en photo. Ce sont quatre hommes grands et maigres portant des uniformes oranges.
La suite est confuse... Les quatre hommes se trouvent à présent dans une fusée qui va être envoyée dans le monde onirique. Mais ce n'est pas une fusée qui vole mais qui se déplace en effectuant d'énormes bonds.



Je me réveille.
Il est 0H50.
Je me rendors...

R2 :
Je repense au rêve précédent car je ne suis pas satisfait de ma mémorisation qui ne me semble pas assez précise. J'essaie de l'améliorer. Je découpe le scénario du rêve en plusieurs petites séquences que j'essaie de réassembler dans des ordres différents. La partie ou les quatre hommes apparaissent peut ainsi se trouver en plein milieu ou alors tout à la fin du rêve. Finalement j'embrouille tout.

Je me réveille.
Il est 4H25.

J'essaie de faire un rêve lucide à partir d'une HH induite par visualisation...

HH :
Je me vois dans un manège pour enfants dans une fête foraine. Dans un petit avion. Celui-ci se détache et s'envole. Je survole la fête foraine puis divers paysages. J'arrive au-dessus d'une plage (celle où je rencontrais Pamela Anderson l'année dernière) puis je me dirige vers une île. Je reconnais l'"île des morts" du célèbre tableau de Böcklin. Je pénètre dans une de ses grottes ... elle est immense et ses parois sont très noire. Mais comme je trouve ridicule d'explorer une caverne avec un petit avion, je me téléporte ailleurs. Je me retrouve au-dessus d'une ville inconnue.
Je regarde le tableau de bord de mon avion et remarque qu'il est muni de deux sortes de curseurs horizontaux. C'est un onirotron, une console onirique que j'avais imaginé l'année dernière et qui sert théoriquement à contrôler les rêves. La manette du haut sert à... je ne sais plus quoi. La manette du bas sert à régler l'éveil et la lucidité. Je la pousse donc, au hasard, le plus loin possible vers la droite... et puis je ne me souviens plus de rien. J'ai du plonger dans un sommeil sans lucidité à cet instant...
(J'ai du faire une erreur stupide : Les positions de la manette devaient être les suivantes : Gauche = éveil. Centre = rêve lucide. Droite = rêve normal. J'aurais du la laisser au centre comme elle était par défaut.)



R3 :
Mon ex habite maintenant dans vieille maison ressemblant, en plus grand, à celle qui existait jadis derrière chez ma tante Andrée. Les meubles ont été repoussés contre les murs et le centre de la grande pièce a été rempli avec des établis portant plein d'outils. Je dis "Pauvre N....., ta maison est transformée en atelier !" Je vois qu'on y construit des sortes de décors de théâtre en bois. Il y a une sorte de petit moulin à vent de 1,5 M de haut qui est en cours de montage. Plein d'objets presque terminés attendent d'être livrés... mais je me demande comment "on" va les livrer car "on" ne possède pas de véhicule.

Je vois de la fumée sortant des deux extrémités d'un bâton posé sur un établi. Je m'en approche. Il ressemble à présent à une grosse bûche qui semble creuse et se consume de l'intérieur. Je me dis que c'est peut-être un court-circuit électrique qui a causé ce feu, même si je sais que le bois n'est pas conducteur de l'électricité. En regardant divers objets métalliques, je vois de courts éclairs lumineux, comme de brefs arcs électriques, qui en émanent et m'éblouissent brièvement. Ca me conforte dans l'idée qu'il y a un problème électrique dans cette pièce.

Sur un établi je vois un petit marteau dont la moitié de la tête a fondu. Et son manche est brûlant. Qu'est-ce qui a pu causer ça ? J'observe ensuite un autre outil placé à sa droite... Mais mon attention est attirée par deux ouvriers en bouses bleues qui viennent d'apparaitre devant un autre établi. Je m'approche et ils se retournent : Ce sont Nicolas et Malika, deux anciens collègues de travail ! Je m'exclame : "Tiens, les anciens sont revenus !". Sans même me dire bonjour, Malika me regarde et me dit :"Il me faudrait une brade plate !". Je réponds : " Quoi ?" Elle me répète : "Une brade plate !" Mais je ne connais pas d'outil de ce nom. Je lui montre le fond de l'atelier et lui dis : "Tous nos outils sont là. Ils ne sont pas encore bien rangés !"

Je me réveille.
Il est 6H40.
Je dois me lever : J'ai des courses à faire...




Note :
Le premier rêve de la nuit, comme d'habitude, est le plus bizarre et illogique. C'est aussi celui qui brode le plus sur le thème des rêves. Comme d'habitude.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 29-12-2022 à 12:48:24   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 29 Décembre :

Je vais me coucher à 22H35 avec ma chatte Chouchou à mes pieds et je m'endors rapidement...

R1 :
Rêve totalement oublié.

Je suis brutalement réveillé par Chouchou qui me marche dessus, et j'oublie instantanément mon rêve.
Chouchou vient de se réveiller tout en pissant et elle se dépêche de sortir de la chambre avant que je l'engueule. Au passage elle laisse quelques gouttes sur mon cahier de rêves posé sur ma table de nuit
Il est 0H10.
Je me rendors...

R2 :
Rêve totalement oublié.

Je suis brutalement réveillé par Chouchou qui revient dans le lit, et j'oublie à nouveau instantanément mon rêve.
Chouchou tu es chiante, pas moyen de mémoriser mes rêves avec toi !
Il est 1H15.
Je tente une visualisation pour induire une HH...

HH1 :
Je me vois dans une sorte de bathyscaphe qu'on descend dans le monde onirique. L'image est instable et le bathyscaphe n'arrète pas de changer de forme. Je me retrouve dans un véhicule futuriste gris qui fonce à vive allure dans la nuit. Je suis avec des policiers qui font leur ronde de nuit. Par la fenêtre que ne vois que le ciel noir et je comprends que nous ne sommes pas dans une voiture futuriste mais dans un engin volant, une sorte d'hélicoptère rapide. Nous volons de plus en plus haut. Je me téléporte dehors et flotte dans le vide. En dessous de moi je vois la ville endormie. Elle apparait sous la forme d'une grande masse noire constellée de petites lumières. J'aime ce genre de spectacles. Je me re-téléporte dans l'hélicoptère...

Mais je suis brutalement sorti de ma HH par Chouchou qui veut aller sous les couvertures. Chouchou tu es chiante, pas moyen de faire quoi que ce soit avec toi !
Il est 2H30.
Je finis par me rendormir...

R3 :
Je suis en train de faire quelque chose lorsque le téléphone sonne. Je décroche et entends la voix d'un robot. Mon ex' arrive et me demande qui téléphone. Je lui fait écouter... et on entend le robot dire : "Bonjour madame N..... !" Elle s'exclame : "Comment se fait-il qu'il connaissent mon nom ?" Je lui réponds : "Il a du le trouver grâce à ton numéro de téléphone. Les intelligences artificielles sont de plus en plus évoluées !" Elle me rétorque : "Mais je ne lui ai pas dit mon numéro !". Tiens, c'est vrai ça, alors je ne comprends pas....

Je me réveille.
Il est 3H45.
Je me rendors...

R4 :
Je suis en train de tailler la haie devant ma maison. J'entends un documentaire à la radio. Ca parle d'une guerre en Afghanistan. Je me projette dans le documentaire...

...Je suis maintenant en Afghanistan, en pleine guerre. Dans une salle à l'intérieur d'un lycée abandonné se trouvent deux combattants. Ils sont assis à une table et mangent ou prennent le thé. Je m'identifie à l'un des deux.
Des balles sifflent autour de moi, venant d'une fenêtre située à ma gauche. mais je ne bronche pas. J'entends la voix du commentateur qui explique que les Afghans n'ont peur de rien. Ils se rient des balles et méprisent leurs ennemis. Mais je ne suis pas satisfait de ma situation et je décide de remonter le temps vers le passé...

Je me trouve toujours au même endroit mais maintenant ce sont des flèches et non plus des balles que nos ennemis nous envoient à travers la fenêtre. Je ne bronche toujours pas. Mon compagnon me demande : "Tu n'as pas peur ?" et je réponds : "Non. Si une flèche me tue alors c'est qu'Allah l'aura voulu. Cependant je préfèrerai vivre afin d'assister à notre victoire dans cette guerre !"
Mais je commence à réfléchir... Penser ainsi sans cesse que tout est la volonté d'Allah, n'est-ce pas de l'endoctrinement ?...



Je me réveille.
Il est 4H55.

HH2 :
Par la fenêtre je regarde les oiseaux qui viennent manger les bouts de pain que je leurs ai mis. Je décris la scène à quelqu'un et dis : "Maintenant ce sont des corbeaux qui viennent manger !". En effet, trois corbeaux viennent d'arriver et de chasser les petits oiseaux qui étaient là.

Il est 5H20.
Je me rendors...

R5 :
Je discute avec un jeune homme brun aux longs cheveux. Je le reconnais : C'est lui qui était passé dans l'émission de TV "C'est mon choix" dans les années 90. On l'avait invité car il avait un rire très bizarre.
Il m'explique qu'il a envie de se faire soigner car on se moque de sa voix qui devient aigüe quand il a des émotions. Je lui réponds que j'ai déjà entendu son rire très aigü et que celà montre qu'il a probablement une malformation dans la gorge au niveau des cordes vocales. Ce serait donc une opération chirurgicale lourde et onéreuse qu'il faudrait pour corriger ça. En admettant même que ce soit possible.

Je réveille.
Il est 6H45.
Je me rendors...

R6 :
J'ignore dans quel état je suis : En HH ou en sommeil lent ?
Je ne vois pas un rêve mais j'assiste en direct au processus de création d'un nouveau rêve dans mon esprit.
Mon cerveau me repasse le rêve R5 en tentant de le mêler à une scène de la série "Game of throne", celle où Daenerys fait périr les chefs Dothraki dans un incendie.

... Je prends conscience que je viens de voir un nouveau rêve et que je dois le mémoriser pour pouvoir le noter ensuite... (Je suppose que je me crois alors réveillé)...
Mais je me rends compte que ce n'est qu'une répétition du rêve R5 alors j'arrète de le mémoriser...
Cependant je constate qu'il comporte des éléments qui étaient absents dans la version originale. C'est donc bien un nouveau rêve à enregistrer...
Mais je me rends vite compte que c'est impossible : Ce rêve est un magma informe inracontable. Mon subconscient n'a pas pu en terminer la formation car ses deux constituants étaient trop différents pour être assemblés de manière un minimum rationnelle.



Je me réveille.
Il est 7H20.



Note :
Je trouve que mon dernier rêve avait la même sorte de semi-lucidité qu'on a parfois dans les épisodes de sommeil lent entre deux rêves REM.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 30-12-2022 à 10:51:29   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 30 Décembre :

Je vais me coucher à 22H30 avec Chouchou à mes pieds...

HH1 :
Je suis emporté dans une machine volante. Par des fenêtres je regarde vers l'arrière et vois qu'on survole une prairie à moins d'un mètre de hauteur, en allant de plus en plus vite. J'ai l'impression d'être enlevé par des extra-terrestres et me sens vaguement inquiet bien que je sache que ce n'est qu'une HH. Tout devient de plus en plus sombre et j'attends de basculer dans le sommeil... mais je ne m'endors pas...

Il est 22H40.

HH2 :
Je vois que, derrière chez moi, mon saule pleureur a été coupé.

Il est 23H00.
Je m'endors ...

R1 :
Je suis au chômage. Tel qu'elle parle, je comprends que ça arrange ma mère qui veut me garder chez elle pour que je lui serve de domestique. Ca m'énerve alors je fais semblant de ne pas comprendre quand elle me demande de faire quelque chose.

Je me réveille.
Il est 23H55.
Je prends une Galantamine...

HH3 :
J'entends la voix d'une femme qui dit : "... un sur les sept lois qui régissent l'univers onirique."

Il est 00H15.

HH4 :
Une voix dit : "Tel rêve me fait faire tel voyage !"

Il est 00H20.
Je m'endors ...

R2 :
Je vois une femme blonde que je connais un peu. Elle est en compagnie d'un homme brun et j'apprends qu'elle vient de l'épouser. Ca me désole et je me demande comment elle a pu se marier avec un con pareil. Je me souviens que la première fois que je l'avais rencontrée c'était lors d'un spectacle théâtral. Elle y tenait le rôle d'une mariée et celui qui tenait le rôle de son mari valait bien mieux que celui-ci.




Je me réveille.
Il est 2H15.
Je me rendors...

R3 :
Je ne me souviens que de la fin du rêve.
... Je dis à une femme (Johanne ?) : " Pourquoi m'as-tu dis ça ?" et elle répond : "Par emballement d'amour !". Je sens que je suis en train de me réveiller alors je me dépèche de lui répondre, pour plaisanter : "Me voilà tout emballé !"

... Et je me réveille.
Il est 3H20.
Je me visualise volant dans les rues d'une ville pour induire une HH...
... Mais la HH qui suit, très enfoncée, n'a aucun rapport

HH5 :
.. Tout ce dont je me rappelle c'est que j'y parlais avec une femme...

Il et 3H30.
Je me rendors ...

R4 :
Rêve totalement oublié.

Je me réveille.
Il est 5H00.
Je me rendors...

R5 :
Il y a un nouveau meuble dans ma chambre, sous la fenêtre. Je regarde dans les tiroirs et vois qu'ils contiennent des cahiers et du matériel d'écriture. Je trouve qu'ils sont trop remplis : Si je veux prendre un cahier situé tout en dessous je dois retirer tout ce qui se trouve au-dessus pour l'atteindre. Je remarque aussi que l'extrémité des objets rangés dans le bout des tiroirs est chaude. C'est à cause de la proximité du radiateur. Ce n'est pas une bonne idée de mettre un meuble devant un radiateur. Je vérifie s'il n'y a pas de produits inflammables ou explosifs car ça représenterait un danger.

Je me réveille.
Il est 6H15.




Note :
La Galantamine n'a eu strictement aucun effet cette nuit.
Je n'ai même pas eu le léger sifflement d'oreille que ça me donne souvent au réveil.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 31-12-2022 à 10:38:11   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 31 Décembre 2022 :

Je vais me coucher à 22H20 avec ma chatte Chouchou, je prends une vitamine B6 et je m'endors rapidement...

R1 :
Quelqu'un m'explique que si je fais des rêves , il me faudra les noter. Mais moi je me dis que ma maison est trop encombrée pour pouvoir servir de décor à des rêves.

Je me réveille.
Il est 00H25.
Je me rendors...

R2 :
J'essaie de mieux me souvenir du rêve précédent... mais je me rends compte que je ne fais qu'en déformer de plus en plus le contenu. Il a maintenant la forme d'une sorte de tuyau de section carrée suspendu au plafond par des fils. Et je me souviens que, quelques minutes plus tôt, il ressemblait à deux tuyaux assemblés à angle droit.
En fait je l'analyse et le re-analyse car je veux à tout prix croire que c'est un rêve qui prédit l'avenir. La preuve : Il avait prédit que je ferai un autre rêve, or c'est bien ce qui s'est passé.

Je me réveille avec une hallucination hypnopompique...

HH1 :
Je vois ma chatte Catoune qui miaule puis vaporise de l'urine entre la cuisine et la salle à manger. je l'engueule. (Effectivement, IRL, mes chats pissent partout en ce moment.)

Il est 3H25.
Je me rendors ...

R3 :
Je relis d'anciens magazines que j'avais classé dans leur ordre chronologique de parution. Dedans il y a une campagne de teasing pour annoncer un prochain changement dans le magazine. Je vois une suite de pages au fond noir.
La première ne contient qu'un gros point d'exclamation.
La 2ème affiche le texte suivant en blanc sur fond noir :"Prochainement dans votre magazine..."
La 3ème montre la photo en boir et blanc d'un homme barbu. C'est un des chroniqueurs du magazine et, en dessous, il y a un petit texte qu'il a composé. En blanc sur fond noir.
La 4ème, toujours en blanc sur fond noir, affiche le texte suivant : "Aussi fantastique que l'invention du parachute !..."
Et tout ça pour quoi ? Pour annoncer l'insertion, dans un prochain numéro, d'un gadget pour les enfants : Une sorte de cerf-volant.
Je photocopie ces magazines afin de pouvoir les relire souvent sans abimer les originaux. Mais je me dis que je ne vais pas reproduire les pages noires car ça va me consommer trop d'encre.
(Effectivement, en ce moment, IRL, je photocopie de nombreux articles dans des magazines.)



Je me réveille avec une hallucination hypnopompique...

HH2 :
Une voix explique une recette de cuisine :".....Dans la recette vous pouvez ajouter des poivrons aux champignons, comme ça vous mangerez plus facilement les champignons.
(Justement, avant de me coucher, IRL, j'avais regardé des recettes de plats avec du tofu.)

Il est 5H45.

HH3 :
Je vois une flaque d'urine de chat sur le sol de ma cuisine, encore.... Je prends conscience que c'est une HH alors j'essaie de la stabiliser et de l'approfondir pour la transformer en rêve lucide. Je tâte le sol froid avec mes pieds nus et je trempe même un orteil dans la flaque pour augmenter mes sensations tactiles. Puis, avec les mains, je touche les meubles. La sensation de réalisme augmente de plus en plus... Mais ensuite elle diminue. Je tâte le papier peint rugueux du mur... mais je sens que le réalisme de la scène s'estompe. Je ne suis plus assez fatigué pour basculer dans un rêve lucide...

Il est 6H25.

HH4 :
Je vois un livre dont le titre est "La petite sorcière."



Il est 6H40.





Note ;
Je trouve que mes rêves sont trés statiques en ce moment.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 01-01-2023 à 11:08:57   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 1er Janvier 2023 :

Je vais me coucher à 23H40, dans la position du "lion endormi" du yoga du rêve et je m'endors rapidement...

R1 :
Quelqu'un me parle de la position yogique du lion endormi pour faire des rêves lucides.

Je me réveille.
Il est 1H10.
Je me rendors...

R2 :
Je veux partir pour échapper à une sorte de catastrophe climatique qui va avoir lieu (peut-être une tornade). Je laisse derrière moi un étrange dispositif. Ce sont quatre grandes tasses reliées entre elles. Pendant mon absence,de l'oeuf battu liquide va se déverser automatiquement dans le 1ère. Puis il va se déverser dans la 2ème où il va se mélanger à... je ne sais plus quoi. Puis il va couler dans la 3ème où il va se mêler à du jus d'ananas. Et enfin il va arriver dans la 4ème où se mélangera à du sucre. Si à mon retour je constate que P..... a bu dans une des tasses alors ça signifiera que lui et moi sommes réconciliés (P.... est une personne avec qui je discute dans un autre forum de rêves et nous nous entendons mal). Et, selon la tasse qu'il aura bu, ça indiquera la nouvelle nature de nos relations.

Je me réveille.
Il est 4H15.
Je réfléchis à ce rêve et me demande qui, dedans, est chargé de s'occuper du dispositif pendant mon absence...
... Et une HH très courte apparait pour me donner la réponse...

HH1 :
Une tête d'homme brun barbu apparait et s'agrandit rapidement. Il dit : "Ne vous en faites pas : Je m'en occupe !" puis la tête rapetisse et disparait.

Il est 4H30.
Je me rendors...

R3 :
Ma mère me demande d'aller chercher son portemonnaie. Je lui dis "Où ?" Et elle me répond qu'il se trouve dans le tiroir du comptoir du bar de ma tante Andrée. Je vais donc le chercher... mais je vois qu'un vieux client est attablé dans le bar (il ressemble à mon ancien voisin d'en face, il me faudra du temps pour m"en rendre compte). Je prends le portemonnaie mais ça ne me plait pas qu'un client ait vu où il était rangé. Je regarde le portemonnaie et constate qu'il est vieux et tout rapiécé. Je le fais remarquer à ma mère...

(...)

R4 :
J'attends le bus en centre-ville. Le vieux du rêve précédent est là et il me parle. Il m'informe de la mort récente de diverses personnes. Mais ce ne sont que des gens que je ne connais pas. Je fais semblant que je les connaissais pour ne pas avoir l'air trop bête, mais cette conversation m"ennuie. Un passant dit bonjour au vieux alors j'en profite pour essayer de m'éclipser... mais il me rattrape vite.
A cet instant je vois deux bus de voyage à deux étages, ultramodernes, qui sont garés à côté et qui démarrent et s'éloignent. Le 2ème est remplis de personnes âgées. Je dis au vieux : "Notre commune est riche pour pouvoir s'acheter de tels bus pour transporter les petits vieux !" Je me dis que c'est avec nos impôts que les membres du club du 3ème âge peuvent avoir ainsi de belles excursions.
Je demande au vieux à partir de quel âge on a droit à de tels voyages dans de beaux bus, car lui et moi commençons à être âgés nous aussi. Mais il répond : "Mais les vieux doivent quand même payer !" Et moi je rectifie : "Oui, mais ils paient moins !". Nous continuons à parler des conditions du transport dans ces bus et je dis que, même à notre âge, on peut profiter de ces voyages pour draguer...



R5 :
Je suis chez mon ancienne copine Betty. Je lui parle de mes rêves de cette nuit. Puis nous évoquons les voyages à l'étranger que nous avions fait jadis ensembles, puis nous parlons des autres voyages que nous avons fait ensuite séparément... Puis Betty me montre des lettres. Je les regarde ... et constate que ce sont des ordonnances. Je me demande pourquoi elle me montre ça...

(...)

R6 :
... Dans une feuille de papier vert je découpe une forme de feuille d'arbre allongée. Le résultat n'est pas trop mal mais j'aurais voulu faire quelque chose de plus grand...

Je me réveille.
Et une hallucination hypnopompique apparait...

HH2 :
Je suis dans un avion de ligne. Dans l'allée centrale Betty est debout face à moi. Elle porte un costume rouge de Père Noel. Elle fait brusquement demi-tour en soulevant un enfant avec une laisse qu'il porte au cou et lui dit : "Allez on s'en va !"

Il est déja 7H15.



Note :
Nuit un peu confuse.
Je ne suis pas certain d'avoir bien remis les derniers rêves dans le bon ordre.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 02-01-2023 à 10:23:46   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 02 Janvier :

J'ai trop mangé, j'espère que ma digestion ne va pas trop interférer avec mes rêves.
Je vais me coucher à 23H10 dans la position yogique du "lion endormi" et je m'endors rapidement...

R1 :
Je dis à ma chatte Chouchou qu'elle devrait raconter ses rêves en langage humain.

Je suis réveillé en sursaut par un grand bruit : C'est ma chatte Chouchou qui vient de sauter du somment de la bibliothèque sur mon lit.
Il est minuit.
Je me rendors...

R2 :
Un maître-rêveur nous parle de nos rêves.
Je me réveille.
Il est 3H05.
J'ai une mauvaise digestion. J'ai plein de remontées acides puis j'attrape le hoquet.
Je me rendors tout de même...

R3 :
J'arrive en jeep avec un homme. J'en descend et vais regarder les plantes dans des grands bacs qui décorent la ville. Je constate que les feuilles sont couvertes de givre. Je comprends alors qu'il ne fait pas partout la même température dans la ville : Dans sa partie externe il gèle alors que dans son centre il fait au-dessus de zéro. Ca signifie que la mystérieuse substance de couleur chocolat que nous avons découvert doit avoir une forme liquide en centre-ville et une forme solide à l'extérieur...

(... Ellipse ou partie non-mémorisée...)

...Une femme-soldat vient d'expliquer sa découverte à son commandant, un homme chauve (il ressemble à Don S. Davis qui jouait le rôle du général George Hammond dans "Stargate"). Elle dit que la substance de couleur chocolat vient d'une autre planète. Elle infecte les humains comme un virus, les rendant possédés par les esprits des extra-terrestres. C'est ainsi que ceux-ci veulent s'y prendre pour prendre peu à peu le contrôle de la Terre. Il faut donc donner l'ordre de détruire cette substance avant qu'elle ne se propage partout !
Mais le commandant hésite, craignant de passer pour un fou. La femme-soldat lui dit : " Je sais pourquoi vous refusez de donner cet ordre; c'est parce que vous craignez de vous tromper. Vous avez peur de ce que l'histoire dira de vous. Mais pensez à ceci : Que dira de vous l'histoire quand on saura que vous pensez d'abord à ce que l'histoire dira de vous ?" Puis elle s'en va. A mon tour je dis au commandant : "Vous devriez l'écouter car je suis d'accord avec ce qu'elle a dit !"...

(... Ellipse ou partie non-mémorisée...)

... Je suis dans une jeep avec quelques hommes. Nous transportons un anti-virus que nous sommes parvenus à fabriquer. Mais un camion militaire se précipite vers nous. Il est débâché et, à l'arrière, je vois plein de soldats assis, serrés les uns contre les autres. Ce sont des hommes infectés par le virus extra-terrestre qui veulent nous neutraliser. Je me dis que notre seule chance est d'utiliser l'anti-virus que nous transportons; ce sera une excellente occasion de vérifier s'il fonctionne. J'envois un projectile qui explose devant le camion en projetant des goutes de liquide. Un des soldat est touché et il cesse d'être infecté. Il se transforme en un homme capable de projeter du feu. Il envoit alors des gerbes de flammes sur les autres soldats qui s'embrasent. Mais je remarque que ceux-ci sont étonnamment immobiles et n'essaient même pas d'échapper au feu. Je trouve que ce sont de mauvais comédiens. Probablement a-t-on engagé de simples figurants et non de vrais acteurs pour tourner cette scène.

Tout en regardant les soldats se consumer, j'entends deux de mes hommes discuter derrière moi. L'un d'eux dit à son compagnon : "Tu te souviens, tout à l'heure tu m'avais braqué !"...Je pense qu'il doit le soupçonner d'être possédé par le virus extraterrestre. Mais comme il n'avait pas tiré ça doit signifier que la température avait en partie inactivé ce virus. Ou alors, au contraire, il a voulu tirer sur son compagnon car il croyait que c'était celui-ci qui était infecté...



Je me réveille.
Il est 6H10.
Je décide d'essayer d'induire un rêve lucide par visualisation se transformant en HH...

HH :
Je descend de l'arrière d'un petit camion et me retrouve dans la rue d'une ville inconnue. Je me vois à la fois à la 1ère et à la 3ème personne. Je suis une journaliste blonde ressemblant à la comédienne Amélie Etasse. Je porte une robe verte à fleurs sans manches et une paire de tongs. Et je tiens un micro dans la main afin d'interviewer les passants pour une quète d'Iktomi. La rue est bourrée de gens qui me regardent avec curiosité, il y a des blancs mais surtout des noirs donc je pense être dans une ville d'Afrique. Il fait une chaleur suffocante et de nombreux camions passent en soulevant de grands nuages de poussières. En plus la lumière du soleil est si forte que l'image semblent surexposée, très blanche... Mais soudain le décor change : Je me retrouve dans une autre ville, très moderne, et les couleurs sont devenues normales.




Mais la surprise de ce changement soudain interrompt la HH.
Il est 6H45.





Note :
Enfin un rêve au scénario intéressant !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes  JOURNAL DE REVESNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum