LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes 

 JOURNAL DE REVES

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101Page précédentePage suivante
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 27-08-2023 à 10:57:27   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 27Aout :

C'est Dimanche, le jour où je fais le plus de rêves lucides !
Je prends du Hericium pour booster ma mémoire et vais me coucher à 23H35.

J'essaie de m'endormir à moitié assis pour voir si ça va me rendre plus vigilant...

HH-0 :
HH dont je n'ai pas pu me souvenir du contenu...

Je m'endors... mais je suis aussitôt réveillé en entendant mes ronflements.
Il est 22H55.

Je me recouche normalement et tente un WILD en passant par une visualisation et une HH.
Je m'imagine volant comme Superman...

HH-1 :
Je survole les immeubles d'une ville moderne, la nuit...
Puis celle-ci devient de style futuriste et ses maisons ressemblent à des composants électroniques et ses routes ressemblent à des circuits imprimés...
Soudain la ville est remplacée par un désert rocheux. Je m'y pose et me demande par quel genre d'hommes je pourrais le peupler. Des hommes primitifs apparaissent, vêtus de peaux de bêtes et marchant pieds-nus. Je deviens l'un d'eux...
Et c'est probablement à cet instant que je m'endors...


R1 :
Je suis toujours lucide mais probablement en sommeil lent car ce rêve est constitué principalement de pensées et pas d'actions. J'hésite à aller parler avec les hommes primitifs que je vois. En effet je me souviens d'un ancien rêve lucide que j'avais fait et dans lequel j'avais du renoncer à discuter avec un personnage car ça déstabilisait trop ma lucidité.
Je me trouve maintenant dans une sorte de tunnel de pierre et j'aperçois un personnage de rêve qui est le sosie d'une personne que je connais (en parent ou un ami, je ne sais plus). J'ai envie de m'adresser à lui pour essayer d'effectuer deux quêtes d'Iktomi : Lui demander une méthode pour faire des rêves lucides et lui demander ce qu'il deviendra quand je me réveillerai. Je pense que j'ai le droit de faire deux quêtes dans le même rêve. Mais par laquelle des deux commencer ?
Je pourrai d'abord demander une méthode pour faire des rêves lucides. Je me souviens que, une fois, par manque de mémoire, j'avais fait deux fois la même quête. Si je reproduisais cette erreur j'obtiendrai deux techniques pour faire des rêves lucides, ce ne serait pas gênant, bien au contraire. Et puis ces techniques seraient probablement très rigolotes.
Ou alors je pourrai commencer par lui demander ce qu'il va devenir quand je vais me réveiller. Mais je n'ose pas car je crains de le choquer. Ben oui : Je suis très délicat avec mes personnages de rêves; on ne sait jamais comment ils vont réagir. Je me souviens de deux exemples que j'avais lus dans le forum : Dans l'un, le personnage de rêve avait dit qu'il s'en foutait de disparaitre mais dans l'autre le personnage était devenu tout triste en prenant conscience de ça.
Je me demande d'ailleurs ce que ça me ferait à moi si j'apprenais que je suis un personnage de rêve destiné à disparaitre au réveil... Bah, rien n'est plus tranquille que le néant...

Le suite est confuse et je passe probablement en sommeil paradoxal car les images deviennent bien plus présentes. Je viens de sortir du tunnel et je me retrouve dans un paysage de rochers et de montagnes. Quelques hommes préhistoriques sont là. L'un d'eux est tout près, juste en face de moi. Il a de longs cheveux gris et porte un vêtement en peau de bête. Ses yeux sont gris-bleus avec un regard halluciné. Peut-être n'est-il que moi-même que j'observe à la troisième personne ? Je vais de-ci de-là et mes pensées sont confuses (ou alors c'est ma mémoire de ce passage qui est confuse)...
J'ai essayé de me servir de mes pouvoirs de rêveur pour tenter une expérience... mais ça n'a pas l'air de marcher. Un homme vient m'expliquer que c'est parce que j'ai fait deux expériences de suite. La seconde à bien fonctionné mais a eu son effet modifié à cause du résultat de la première. Je me souviens en effet vaguement de ma première expérience : J'y avais exprimé le désir que l'environnement de ce rêve fonctionne comme celui d'un dessin animé. J'avais même pensé au personnage du "Lapin crétin". (D'ailleurs je comprendrai plus tard que le regard halluciné de l'homme préhistorique était inspiré de celui du Lapin crétin.)...
Je sens que je me réveille. Je me dis qu'il faut à tout prix que je me dépêche de mémoriser tout ce rêve...



... Je me réveille et commence à mémoriser mon rêve lucide...
Mais je suis trop somnolent pour continuer et je me rendors lentement...
Soudain je me souviens que je devais mémoriser mon rêve et ça me réveille aussitôt.
Il est 1H30.
Je constate hélas que mes souvenirs ont déjà commencé à s'effacer.
Je dois lutter pendant une heure pour réussir à récupérer tous les souvenirs de ce rêve en partant de la fin et en remontant jusqu'au début. Mais je ne peux pas empêcher les souvenirs de la seconde moitié d'être fortement dégradés...

HH-2 :
Johanne me dit : "Chéri, je n'ai pas de produit lave-vitres !". Il n'y en a plus ? Alors je vais récupérer un autre produit et le mettre dans un vaporisateur, ça fera l'affaire.

Il est 3H10.
Je me rendors...

R2 :
Je suis en train de camper en plein coeur de la forêt amazonienne. Je viens de m'assoir devant un feu que j'ai allumé.
Soudain j'aperçois quelque chose (j'ai oublié ce que c'est) qui me fait comprendre que je ne suis pas dans le monde réel. Je me relève et m'exclame en regardant vers le ciel : "Hé ! Ce n'est pas un signe de rêve, ça ?"... comme si je m'adressai à mon subconscient en espérant en obtenir une récompense pour ma perspicacité.
Brusquement un souvenir (réel ou fictif ?) me revient : Dans le rêve lucide précédent j'avais vécu une scène ressemblant à celle-ci et je l'avais oubliée. Elle devait se passer pendant la séquence confuse au début de ma phase de sommeil paradoxal. Et elle m'avait permis de me confirmer que j'étais toujours bien dans un rêve.




Je me réveille.
Il est 4H15....

HH-3 :
Je repense à mon rêve précédent et j'essaie de mieux m'en souvenir. Puis j'ouvre une porte et vais dehors. Soudain je me demande où je me trouve. Suis-je dans un troisième rêve lucide ou dans une simple HH ?

Il est 4H45.





Note :
Je ne sais pas si c'est du au Hericium mais j'arrive maintenant à me souvenir de la totalité d'un cheminement mental en sommeil lent. Exemple : Dans R1.

Note 2 :
Mon WILD m'a donné une lucidité qui a duré pendant la totalité du rêve R1 sans rupture. Pourtant c'était mon premier cycle de sommeil. Comment est-il possible que j'ai pu y avoir un cheminement mental assez cohérent pour que je puisse m'en souvenir alors que j'ai du traverser une phase de sommeil très profond N3 ?

Note 3 :
Il m'est déja arrivé de faire d'autres WILDs en premier cycle de sommeil sans observer le moindre indice de sommeil profond. Est-ce l'indice que je ferai souvent du SOREM sans raison ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 28-08-2023 à 10:35:25   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 28 Aout :

Je prends de l'hericium et vais me coucher à 22H10.
Je me place à moitié assis pour voir si mon esprit va rester plus vigilant...

HH1 :
Je vois un livre de lecture pour enfants. Chaque bloc de texte est rempli d'une couleur pastel. Je lis un de ces blocs : "... Elle dit : Les vélos sont rangés dans l'armoire." (Je pense que je ne lis pas vraiment ce texte : Je le regarde et sa signification apparait directement dans mon esprit.)

Il est 22H30.
Je me couche normalement et m'endors...

R1 :
Je vois Picsou, le personnage de Walt Disney, qui assiège seul une maison, armé de divers tromblons et fusils de tous les modèles. Dans la maison sont retranchés des bandits qui l'ont volé ou escroqué. Leur chef sort et fait signe à Picsou de cesser le tir. En pleurant il implore sa pitié et le supplie de lui laisser du temps pour le rembourser. Cette scène m'inquiète car je dois de l'argent à Picsou et je ne voudrai pas risquer d'être traité de la même façon.



Je me réveille.
Il est 1H25.
Je vais au WC en somnolant...
Et une HH traverse ma tête alors que je suis dans le couloir...

HH2 :
Le nom "Madame Exarchopoulos" apparait dans mon esprit. (Peut-être s'agit-il de l'actrice Adèle Exarchopoulos que je ne connaissais pas.)

Je me recouche et m'endors...

R2 :
Je regarde à l'intérieur d'une camionnette presque vide. Elle ne contient que quelques tapis. Un homme m'explique qu'ils vont servir à envelopper les objets qu'on va transporter dans la camionnette afin de les protéger contre les chocs... Des hommes viennent la remplir puis parlent avec elle... Un autre homme arrive. C'est Picsou. Il prétend que ces hommes sont en train de s'enfuir avec les objets précieux qu'ils lui ont volé. Mais il ajoute qu'il a les moyens de les retrouver. Moi je croyais que c'était de simples déménageurs et pas des voleurs. J'espère qu'on ne va pas me prendre pour leur complice



Je fais un micro-réveil et me rendors avant d'avoir le temps de noter l'heure...

R3 :
Une femme brune essaie de me parler. Mais je l'interrompt sans cesse en essayant de l'embrasser sur la bouche. Finalement je la laisse parler pour savoir ce qu'elle veut me raconter. Je remarque qu'elle s'exprime en "style télégraphique", mettant le moins de mots possibles dans ses phrases. Mais je la comprends quand mêmes ans difficultés. Elle me montre des tapis dans une camionnette et m'explique qu'ils vont servir à envelopper les objets qu'on va transporter afin de les protéger contre les chocs. Au fur et à mesure qu'elle me raconte tout ça, j'ai de plus en plus l'impression que j'ai déjà vécu cette scène tout à l'heure, mais avec un homme à la place de cette femme...



... et ça me réveille.

Il est 5H15.





Note :
Original. Les rêves de cette nuit ressemblaient à des éléments d'un puzzle qui n'étaient pas présentés dans le bon ordre chronologique.
Modifier le message

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 29-08-2023 à 11:28:41   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 29 Aout :

Je prends du Hericium, vais me coucher à 22H30 et m'endors rapidement...

R1 :
Je discute d'économie avec Johanne. Comme je suis assez énervé, je parle en faisant les cent pas. Je passe prés d'un endroit où un jeune noir est accroupi sur le sol. Ce lieu symbolise l'Afrique. Je donne un billet de banque au jeune noir en disant : "Au Burkina-faso l'économie marche bien et ses habitants peuvent gagner cette somme d'argent (par mois je suppose) !" Et je rajoute : "Mais pour un Français ce serait insuffisant !"

(...)

R2 :
Je donne des frites à ma chatte Moumoune.




R3 :
Je monte au grenier. En haut de l'escalier je vois mon père qui essaie de faire manger Moumoune mais celle-ci ne veut pas. Je tiens une assiette de frites dans mes mains. J'en mange une : Elle est bonne. J'en donne une à Moumoune qui se jette dessus. Je me souvenais bien qu'elle aimait ça. Je partage donc le reste de mes frites avec elle en alternant une frite pour elle et une frite pour moi. Je dis à mon père : "C'est une chatte à frites !".

Je me réveille.
Il est 2H25.
Je sens que je suis encore ensommeillé, à moitié dans la phase, et que je pourrai facilement faire un WILD...
Mais je ne peux pas : Il faut que j'aille tout de suite au WC...
... Je reviens, me recouche et me rendors...

R4 :
Ma mère me dit que sa jambe droite la gratte. Je la fais se coucher sur le ventre et j'examine l'arrière de sa jambe. Je vois qu'elle est recouverte par une grande tache rouge un peu luisante. Je dis que je ne sais pas ce que c'est. (Un souvenir de l'ulcère de ma mère ?)

Je me réveille.
Il est 4H25.
Je me rendors...

R5 :
Je regarde un dessin représentant une pyramide.

(...)

R6 (FE) :
Je crois m'être réveillé. Je me souviens du rêve précédent et je tente de le mémoriser. J'essaie de refaire le dessin de pyramide que j'avais vu. Je ne la représente pas avec une base carrée mais ronde, c'est à dire que la pyramide a une forme de tronc de cône. En perspective son sommet doit donc avoir une forme elliptique. Mais mon ellipse à main levée est plutôt ratée et je cherche du blanco pour en corriger son tracé. Puis j'essaie de me souvenir à quoi me servait ce dessin dans mon rêve. Il me semble que je voulais le tatouer sur ma peau... Hmmm... Non, je voulais plutôt le graver sur un support. Mais quel support ? Il me semble que c'était sur une petite pyramide en métal... Mais ce serait absurde de graver un dessin de pyramide sur une pyramide. Ce rêve c'est vraiment n'importe quoi !...



R7 :
Je suis dans la cuisine avec mes parents. Par la fenêtre je vois notre berger allemand (IRL je n'ai pas de chien). Il est couché sur la terre bêchée du jardin (IRL ce jardin a été remplacé par une pelouse depuis longtemps). Je dis : "Hé, on a oublié de rentrer Mezzo !"... mais je me souviens que c'est là le nom du chien de mon ancien patron Bruno. C'est vrai qu'il lui ressemble mais mon chien ne s'appelle pas Mezzo, il s'appelle.... Je ne sais plus. Ce manque de mémoire me trouble. J'ouvre la porte et appelle le chien. Je lui dis : "Mon pauvre, on t'avait oublié !" Mais je vois, à droite, un grand dalmatien qui s'éloigne. Je dis : "Ha ! Tu étais avec une femelle !" Mais en fait j'ignore si ce dalmatien est un mâle ou une femelle. Il disparait en passant à travers la haie des voisins. Je vais voir... mais je ne le retrouve pas. Par contre, sur le terrain des voisins il y a une poule noire qui joue avec une balle de la même couleur. Je crie à mes parents : "Il y a une poule qui joue au foot ! C'est rigolo !". Elle essaie de faire passer la balle entre deux animaux indéfinis.




Je me réveille.
Il est 5H55.





Note :
Dans le dernier rêves les deux animaux étaient indéterminés. Le rêve leurs avait bien assigné un emplacement mais il ne leurs avait pas donné une forme précise. Ca montre bien que certains éléments des rêves ne sont que des concepts mentaux et pas de vraies images.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 30-08-2023 à 09:30:40   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 30 Aout :

Je prends du Hercicium, vais me coucher à 22H30 et m'endors rapidement...

R1 :
J'ai un serviteur noir comme à l'époque des colonies. En fait sa peau est plutôt grise. je suppose que c'est le dessinateur qui le représente qui s'est servi de ce qui lui restait comme couleur à sa disposition. J'apprends que ce serviteur devrait être le roi d'un pays d'Afrique mais qu'il a refusé de monter sur le trône. Le rêve commence à se désagréger et je réfléchis. Tous les indices concordent : Ce serviteur noir n'est autre que Lothar, un personnage de l'ancienne BD "Mandrake" !



R2 :
Je veux recharger la batterie de mon Mac. Mais je remarque que le témoin lumineux ne s'allume plus. Meeerde ! Ca ne marche plus ! Comment vais-je faire pour le recharger ? (Hier j'ai justement effectué un test montrant que ma batterie était vieillissante.)

Je me réveille.
Il est 3H30.
Je me rendors...

R3 :
Je suis en train de lire. Mon père me dit : "Tu ne crois tout de même pas que tu vas toujours avoir cet emploi du temps ?". Je comprends qu'il veut critiquer ma paresse car je traine sans travailler. Je me souviens que je ne me suis pas encore lavé. Je vais donc dans la salle de bain... Mais je constate que mon père a commencé des travaux à l'intérieur. Il a déjà démonté le lavabo. Je lui demande ce qu'il veut faire comme transformation et, d'un air fatigué, il me répond : "Je vais probablement me contenter de recouvrir tout ça avec du papier peint !". Je trouve cette idée ridicule. Une salle de bain avec du papier peint ça ne va pas. Certes, les anciens carreaux sur les murs étaient moches, mais c'est parce qu'ils étaient trop petits. Ce qu'il faudrait c'est les remplacer par de plus grands. Quatre fois plus grands serait l'idéal. Mais en attendant je ne peux pas me laver...
(... Ellipse ...)
... C'est le matin et je vais à l'arrêt de bus où j'ai un rendez-vous avec mon amie Claudie. Sous l'abribus je vois trois personnes assises. Elles portent des capuches et tiennent leurs têtes baissées, ce qui m'empêche de voir leurs visages. Mais je ne crois pas que Claudie se trouve parmi elles. Je m'assieds à la dernière place libre et je repousse mon sac qui me gène. mais je me rends compte que ce n'est pas mon sac que je viens de déplacer mais celui d'une dame. Je lui dis : "Ho, je me suis trompé de sac !" Mais elle ne me répond pas. Elle retire sa capuche pour discuter avec un autre homme et je me rends alors compte qu'elle est une jolie brune... Soudain je ressens une impression de mouvement. C'est le rêve qui s'est trompé : Il veut faire bouger l'abribus au lieu du bus ! De plus je ressens le déplacement mais je ne vois pas le paysage défiler...
(... Ellipse ...)
... Je vois cinq personnes arriver entourées d'une nuée de journalistes et de photographes. Ce doit être des personnes importantes. Je vois que mon amie Claudie se trouve parmi elles. Elle a changé : Elle s'est teinte en châtain blond et porte une tailleurs gris clair strict. Elle semble être devenue une importante personnalité et je ne pourrai pas lui parler car elle semble très occupée. Derrière moi un journaliste commente la scène en direct pour les médias. Il dit : "Les cinq président viennent d'arriver pour la grande réunion au sommet. Mais il en manquera un, évidemment !" Je comprends car, en effet, je me souviens qu'un président est décédé hier (Il est probable que c'est lui que Claudie est venue remplacer au pied levé). Celle-ci passe près de moi et s'excuse brièvement car elle est arrivée en retard et n'aura donc pas le temps de parler avec moi...
(... Ellipse ...)
... Je me retrouve enfin seule avec Claudie. Je remarque que son visage change à vue d'oeil. Elle ressemble maintenant à Muriel Robin. Je lui dis : " Je trouve que tu ressembles de plus en plus à Muriel Robin. Je veux dire : Par la structure de ton visage. Il est devenu carré comme le sien !"...
(... Ellipse ...)
... Je suis dans l'appartement de Claudie. Je me souviens que, tout à l'heure, je n'avais pas pu me laver. Alors je décide de me laver ici. C'est sans-gène mais tant pis. Je prends un flacon de shampooing / parfum. J'en respire le contenu... ca sent trés bon. Mon subconscient me souffle que ça doit être le parfum "Opium". Mais je repousse cette proposition car je me dis que ce nom est déjà utilisé pour un parfum connu existant. Et l'odeur de ce parfum n'est pas la même, je la reconnais : C'est du ...
Mais j'entends, derrière moi, Claudie et une autre femme qui discutent au sujet de ce parfum...
- "C'est Miley Cirus qui a créé ce parfum, et il lui a rapporté une fortune !"
- " Elle n'a fait que surfer sur la vague ! Cette odeur avait déjà commencé à devenir la nouvelle odeur à la mode !"
Je me dis : " Elle a eu raison !" car je trouve que ce produit sent vraiment bon. Mais je repose le flacon car je me souviens que je ne peux pas me laver puisque mon père a démonté le lavabo (Je me crois donc à nouveau chez moi)...



Je me réveille.
Il est 5H50.






Note :
Il me semble que c'est la première fois que je sens un parfum dans un rêve. Il est possible que c'était une odeur de fleur de cerisier.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 30-08-2023 à 22:52:05   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

j'en ai eu de l'opium (le parfum) une horreur
ça me filait de suite la migraine tellement il était fort

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 31-08-2023 à 13:35:05   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Ce n'était donc pas ça que j'ai senti dans mon rêve.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 31-08-2023 à 13:36:37   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 31 Aout :

Je prends de la vitamine B6 et du Hericium pour booster ma mémoire, vais me coucher à 22H30 et m'endors rapidement...

R1 :
(Rêve très mal mémorisé.) J'écris les paroles d'une chanson sur une espèce de colonne. Puis une autre colonne apparait pour écrire le reste du texte.

(...)

R2 :
Je discute avec une femme se trouvant à ma gauche hors de mon champs de vision. Je lui parle de la chanson du rêve précédent. J'explique qu'en jouant avec ses refrains et couplets on peut la rallonger ou la raccourcir comme on veut. Nous en discutons ensembles :
- Moi : Cette chanson c'est comme une table munie d'une rallonge. Ou comme une jupe à rallonge.
- Elle : C'est quoi une "jupe à rallonge" ?
- Moi : C'est une jupe dont une partie du tissus est repliée à l'intérieur et tient avec un bouton. Il suffit de défaire le bouton pour qu'elle se déplie et se rallonge.
- Elle : C'est génial ce truc ! Qui a inventé ça ?
- Moi : Ben... C'est moi.
- Elle : Et comment tu as eu cette idée ?
- Ben ... En regardant des femmes qui utilisaient ce système.
- Elle : Alors ce n'est pas toi qui l'a inventé.
- Moi : Non, c'est un truc dont l'invention se perd dans la nuit des temps. Mais c'est moi qui a eu l'idée d'en déposer le brevet !

(...)

R3 :
Je vois deux rideaux rouges de théâtre et, entre eux, un écran affiche un générique de série TV qui défile. Je reconnais la chanson qui accompagne ce générique : Elle est de Gilbert Montagné. Mais ce n'est pas lui qui la chante. Comment ça se fait ? Peut-être s'est-il engueulé avec le producteur de cette série ? C'est triste : Il aurait probablement préféré la chanter lui-même...
Maintenant, entre les deux rideaux, apparait Bigard qui commence un sketch. Je me dis que beaucoup de gens le trouvent vulgaire... mais je trouve quand même que c'est lui le plus drôle... Je revois maintenant un extrait de l'ancienne émission "La classe" dans laquelle il avait fait ses débuts. Dans cette émission je me souviens qu'on notait les sketchs mais qu'on pouvait également les censurer...
Et voila une femme qui arrive sur scène. Elle est un peu potelée et porte une veste et une jupe bleues en jean fin. Elle parle, elle parle... et je me rends compte que sa jupe s'est transformée en ultra-minijupe. Elle parle encore et je vois que sa jupe s'est encore raccourcie et a disparu sous sa veste qui, elle, s'est rallongée et s'est transformée en robe. Je comprends : Ce sketch utilise le système des "vêtements à rallonge"...
Je me recule un peu et constate que je voyais cette scène sur un écran placé devant moi. Je la décris à une femme qui se trouve à ma gauche, hors de mon champs de vision. Je lui explique que ce sketch utilise le principe de la "jupe à rallonge" que j'avais vu dans mon rêve précédent. Mon rêve commence à se brouiller et je réfléchis. Je me dis que quand il sera terminé il faudra que je pense à faire vite breveter cette invention. (Je parle de rêves mais je ne suis pas lucide pour autant : Je crois plutôt que mes rêves sont des sortes de vidéos que je regarde.)



Et je me réveille vite.
Il est 1H45.
Je n'arrive pas à me rendormir...

HH1 :
Un homme me parle d'une série qui "est la meilleure de son producteur". Son titre est "La sentence migratoire".

Il est 2H45.
Toujours pas moyen de me rendormir...

HH2 :
Je suis en train de noter une HH que j'ai vue. J'écris : "Je vois du bristol blanc. Puis quelqu'un change son fusil d'épaule."... Ein ? Quoi ? Je ne me souviens pas d'avoir vu cette HH, moi !

Il est 3H55.
Je me rendors enfin...

R4 :
Je réfléchis (comme si j'étais dans un sommeil lent). Je me demande pourquoi les gens obéissent aux dictateurs alors qu'ils les détestent. J'imagine un scénario sur ce thème et des images apparaissent (là je dois être en REM)... Je me trouve devant un dictateur en uniforme militaire dont je suis un opposant (Non ce n'est pas un Malien ou un Gabonais car il est blanc). Il crie : "Gardes ! Emmenez cet homme dehors et fusillez-le !". Mais moi je m'adresse aux gardes et leurs dit ceci : "Non, c'est moi qui vous ordonne de le fusiller, lui ! Pourquoi devriez-vous lui obéir plutôt qu'à moi ? Nous ne sommes que deux humains semblables après tout. Je sais que chacun de vous le déteste et aimerait le renverser. Et je sais pourquoi vous ne le faites pas : C'est parce que vous croyez que les autres ont envie de le défendre. Mais en fait chacun de vous a la même envie de le renverser. Alors..." Je m'arrête et regarde le dictateur. Pourquoi donc me laisse-t-il parler au lieu de me faire taire ? Ce scénario ne me semble pas crédible.



R5 :
J'imagine un autre scénario... J'explique à Johanne que je me rends compte que j'aime de plus en plus les tomates farcies (IRL, j'en ai faites hier). J'aime bien même si elles sont trop cuites. Quand nous vivrons ensembles j'aimerai qu'elle m'en fasse chaque mercredi. C'est une tradition dans ma famille : Je me souviens que, étant enfant, ma mère en faisait chaque mercredi à midi. Je me souviens aussi que tous les mercredi elle était de mauvaise humeur. Je disais qu'elle "faisait sa tête de tomates farcies".

(...)

R6 :
....... En tant que héro de ce scénario je décide que je porterai une tenue entièrement noire. Je me vois à la 3ème personne, tout en noir, et mon visage est peu ressemblant. Je me souviens que Johanne préfère le blanc... mais c'est trop tard...

(...)

R7 :
...... Je marche dans une rue et je remarque que le sol est composé de pavés. Ca me surprend : J'ignorais qu'il y avait encore des rues pavées à Paris......

(...)

R8 :
...... Je cours dans une rue de Lille pour prendre le train et retourner chez moi (thème récurrent). Je croise mon ami Xavier qui court en sens inverse. Je ne m'arrète pas pour lui parler car je l'ai déjà vu tout à l'heure (dans une partie du rêve que j'ai oubliée ?) Je me contente de lui crier "Salut !". Je continue de courir et je croise deux autres hommes qui courent eux aussi. Je me demande s'ils ne sont pas en train de poursuivre Xavier...

Je me réveille en sautant directement à travers une hallucination hypnopompique...

HH3 :
J'entends la voix de Bernard Lavillier qui dit : "Une fois que j'essaie de l'attraper, il m'échappe (?). C'est au niveau des gènes !"

HH4 :
Une voix dit : "Encore 27 ans plus tard ça continue au niveau énergétique !"

Il est 6H10.






Note :
Avec le Hericium et la B6 j'arrive de plus en plus à mémoriser de longs dialogues. Et également des fils de pensée en plus des rêves classiques. L'ennui c'est que j'ai du mal à distinguer les suites de pensées que j'ai eues dans mon sommeil de celles que j'ai eues lors de mes insomnies ou lors de ma journée d'hier.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 01-09-2023 à 11:23:33   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 01 Septembre :

Je vais me coucher de bonne heure, à 21H30, pour voir si ça modifie mon sommeil, et je m'endors lentement...

R1 :
Je vois une maquette d'environ deux mètres de haut représentant une montagne blanche abrupte. Au quart de sa hauteur il y a un trou rond d'un diamètre de un centimètre. A côté de moi se trouve l'actrice Cjaire Chust qui semble être aveugle. Elle me demande, en effet, de lui décrire à quelle hauteur se trouvé le trou car il représente "l'entrée de sa grotte" (Je me demande s'il n'y a pas un symbolisme sexuel derrière ça).



R2 :
Je vois que mon chat Poucet a plein de parasites dans les poils sur sa tête. Parmi eux je vois une bestiole brune très plate d'un diamètre de un centimètre maximum. Ca ressemble à un cilié... sauf que les vrais ciliés sont microscopiques. Je le retire en employant un chiffon car ça me dégoute trop pour que je le touche avec ma main. Ma mère est à côté de moi et elle semble se désintéresser totalement de ce que je fais.



Je me réveille.
Il est 1H35...

HH1 :
J'entends la voix de mon ex' qui dit : "Bon, je vais te laisser !" (C'est son expression la plus fréquente quand elle va raccrocher.)

Il est 2H05.
Je me rendors...

R3 :
Je vais passer un examen ou un concours. Mais d'abord on m'explique que je vais devoir participer à un entretien fictif pour m'entrainer. Je me retrouve avec un autre élève devant un prof. Celui-ci commence la simulation avec l'autre élève et me dit d'attendre sans participer. J'attends donc... Un autre prof' vient alors me chercher et me conduit dans une grande salle. Il n'est plus question de la simulation d'entretien. Il me fait assoir à une table pour préparer mon examen. Je dois d'abord consulter des dictionnaires et encyclopédies qu'il me donne afin de dresser une liste chronologique des chercheurs, philosophes et artistes des derniers siècles. Quand j'aurai terminé il viendra me chercher et choisira deux ou trois écrivains dans ma liste et je devrai taper à l'ordinateur un texte résumant leur vie et leurs oeuvres. Faire une dissertation sur des écrivains ce n'est pas mon fort, j'aurais préféré faire ça sur des philosophes. Le prof' s'en va et je commence ma recherche.

A ma droite est assis un élève châtain-blond qui prépare aussi sa liste. Il quitte sa place pour aller probablement au WC. Voilà alors qu'arrivent deux autres élèves, un garçon et une fille, tous les deux roux et vêtus d'orange. Le garçon prends la place de l'élève qui vient de s'absenter et me demande s'il peut utiliser le matériel qui se trouve sur la table. Je lui réponds que je m'en fous car il n'est pas à moi. Le garçon roux comprends alors que cette place appartient à quelqu'un d'autre alors il s'en va avec sa copine. Peu après l'autre élève revient et reprend sa place.

Je continue mon travail. Je vois que j'ai besoin de mon carnet pour prendre des notes... mais je ne le retrouve plus. Il était pourtant sur la table. L'élève à côté m'annonce que c'est lui qui me l'a pris. Et il m'a pris aussi d'autres objets. Et ils ne me les rendra que lorsque je lui aurai rendu les objets que je lui ai volé. Je proteste de mon innocence et lui dis que deux élèves vêtus en orange sont venus pendant son absence et que ce sont probablement eux les coupables. Il me trouve sympathique alors il veut bien me croire. Il me rend un objet : Une sorte de petit terminal de paiement électronique rouge et très lourd. Mais je dis que c'est de mon carnet dont j'ai besoin, alors il me le rend également...

... Nous avons finit notre travail de préparation et nous attendons le retour du prof qui doit venir nous chercher pour la suite de l'examen. Comme il ne vient pas nous décidons d'aller le chercher; il doit se trouver dans la salle de permanence. Nous traversons un couloir et, par une porte ouverte, j'aperçois Monsieur L......, mon ancien prof' d'atelier. Ca m'étonne qu'il travaille encore dans ce lycée... Ca m'étonne même qu'il soit encore vivant au bout de tant d'années. Ca me parait impossible. Je calcule quel âge il pourrait avoir maintenant... Au moins cent ans !...

Mais alors que je me dirigeais vers la lucidité, l'élève me tire par le bras et me rappelle que nous voulons aller dans la salle de permanence. Nous traversons le couloir, tournons à droite et montons un petit escalier encombré par divers objets. Sur le côté une prof' et une classe de jeunes filles attendent je ne sais pas quoi. Je me retrouve devant la porte de la salle de permanence. Mais elle porte une pancarte expliquant que son accès est interdit car il s'y déroule un examen. Je fais donc demi-tour, et pour aller plus vite, je saute au lieu d'emprunter les marches du petit escalier encombré. Je manque d'écraser un interrupteur blanc qui était posé sur le sol et la prof' m'engueule pour ma maladresse.

L'élève et moi regagnons notre salle.Le prof' ne vient toujours pas nous chercher. Et c'est déjà le soir. Je comprends que je n'aurai pas le temps de terminer mon examen aujourd'hui. Mais il ne reste qu'un jour avant le week-end. Je devrai peut-être demander l'autorisation de faire mon compte-rendu chez moi le soir ?
Comme il est l'heure de la fermeture du lycée nous décidons d'aller ranger notre matériel dans la réserve à l'étage au dessus afin qu'on ne nous le vole pas. Nous montons un escalier de bois et l'élève commence à déposer les dictionnaires sur le sol de la réserve. Derrière moi, en bas, un groupe de profs arrive. L'un d'eux, qui a le front dégarni et des cheveux bruns ébouriffés sur les tempes, me voit et s'exclame :" Qu'est-ce que vous faites ? Il ne faut pas vous gêner !" Je l'assure que nous ne sommes pas montés dans la réserve pour y voler des choses mais pour y déposer nos dictionnaires. Mais il refuse de me croire. Je lui dis : "Montez, vous pourrez vérifier par vous-même !"... Mais il ne veut pas. Alors je l'accuse d'avoir décidé arbitrairement et sans aucune preuves que nous étions des coupables... Il accepte enfin de monter. Et moi je marmonne : " Quel con !"...



Je me réveille.
Il est 5H20.
Je tente une visualisation pour la transformer en HH puis en rêve...
Mais je n'obtiens qu'une "rêverie diurne" et elle ne se transforme pas en HH...
Pourtant je constate que mon subconscient prend vite la main dans la direction du scénario...

Je suis en train de grimper avec facilité le long d'une paroi verticale. Je vois que ce n'est pas une falaise mais une énorme muraille cyclopéenne recouverte de concrétions calcaires. A ma gauche grimpe également une femme en short ressemblant un peu à Lara Croft... Mais il est possible que ce soit moi-même que je vois à la 3ème personne. Je regarde au-dessus de moi. Ce mur semble s'étendre démesurément vers le haut et se perd dans les nuages... je continue à grimper et je traverse la couche nuageuse... Et je débouche sur une mer de nuages. Au milieu je vois un homme portant une sorte de soutane blanche. Il a une grande barbe blanche et de longs cheveux touts aussi blancs. Je pense que ça doit être Dieu. Mais il reste immobile comme une statue, les bras légèrement écartés, et il ne me dit rien. Je fais alors demi-tour et je commence à redescendre. Je regarde vers le bas et vois les champs touts petits. Je me trouve vraiment à une hauteur faramineuse ! Je décide de me jeter dans le vide pour voir quel effet ça fait. Apparait alors une série de vignettes rectangulaires verticales, chacune correspondant à une "sensation de chute". Je choisis celle la plus à droite car elle doit être la plus réaliste... et je tombe...Je me sens fouetté par un très fort vent glacé qui me fait mal aux yeux. Alors je mets mes lunettes. Je me dis que c'est bien la première fois que je porte mes lunettes ailleurs que dans le monde réel... et je tombe, je tombe... Mais la chute est trop longue et monotone alors je décide de voler horizontalement comme Superman...Je vooole !... Mais je me dis qu'écrire tout ça va me prendre beaucoup de temps alors je préfère tout arrèter ici.



Il est 5H20.

HH2 :
Mon chat Papounet miaule et veut voir si je n'ai pas de la nourriture dans ma main.

Il est 5H50.





Note :
Ca faisait longtemps que je n'avais pas fait de "rêve éveillé". Il me semble que c'est le nom que @Pouick donnait à ce genre de rêverie.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 02-09-2023 à 11:45:54   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 2 Septembre :

Je prends du Hericium, vais me coucher à 22H30 et m'endors rapidement...

R1 :
Je me trouve dans une sorte de monde abstrait et sans images, uniquement de nature mentale. J'essaie de ne pas me faire repérer par les agents de Poutine qui infestent ce monde car je suis un de ses opposants. Mais une grande réunion au sommet va avoir lieu et je vais bien être obligé de me débusquer pour y participer car elle va rassembler les représentants de tous les peuples. Cette réunion ne sera pas physique, ce sera seulement nos esprits qui seront projetés dans un espace abstrait commun. Mais je sais que Poutine y participera et il risque de me repérer, même si c'est à distance, car les distances n'ont pas de signification dans ce monde. Mais j'irai quand même à cette réunion virtuelle...
(... Ellipse ...)
... Deux heures se sont écoulées et j'apprends que la projection mentale de Poutine va arriver dans la réunion; et ça va être mon tour de discuter avec lui. Ca m'angoisse. Un visuel apparait alors : Je me trouve dans le noir, face à un appareil ressemblant à un "Photomaton". Un fin rayon rouge, semblable à un laser, en sort et balaie la pièce. C'est l'esprit de Poutine qui scanne et sonde les lieux à distance. Le rayon me touche, lui permettant de détecter ma présence. Il commence alors à me parler par télépathie et me demande ce que je pense de lui. Je lui réponds que je le crains. Il me demande pourquoi alors je dis : "Parce qu'on était tranquilles jusqu'à ce que vous interveniez et bouleversiez tout !"



Je me réveille.
Il est 2H00.
J'essaie de comprendre comment je vais pouvoir décrire ce rêve très abstrait.
Et je me rendors...

R2 :
J'essaie de décrire mon rêve précédent à une dame. J'explique qu'il ne se passait pas dans un monde de formes matérielles mais ressemblait plutôt à un univers informatique. Les maisons y étaient dépourvues de fenêtres car le sens de la vue y était inconnu et impossible. En disant celà je fais un dessin représentant trois maisons de ce monde. Elles ont une forme très simple : Une section rectangulaire, un toit plat, une porte d'entrée et aucune fenêtre. La dame dit qu'elle n'aimerait pas vivre dans un monde semblable où les maisons sont construites avec du "mapping". Je comprends qu'elle croit que ce monde est constitué comme un jeu informatique en 3D, c'est à dire par un mappage de textures sur des formes géométriques. Mais je lui dis que non : Il n'y avait aucune image car le sens de la vue n'y existe pas. Mais ce monde était quand même habité par des humains et je m'y étais même fait quelques amis. Mais je précise que je les appelle "humains" simplement car ils étaient dotés d'un langage, mais ils n'avaient aucune forme visuelle. Et leur langage n'était pas sonore, l'ouïe n'existant pas, mais était constitué de transmissions de pensées. Ma voisine y était madame Xxxxxx. Je dis qu'elle doit encore se trouver la-bas et qu'elle pense peut-être encore à moi.

(... Mon subconscient reprends l'idée des bâtiments à textures mappées pour l'introduire dans un autre rêve ...)

R3 :
Je vois une file de maisons toutes semblables dans une rue (L'image provient du souvenir d'une vidéo sur la crise de l'immobilier chinois que j'ai vue il y a deux jours). On m'explique que c'est un décor de cinéma. Ces maisons ne sont que des constructions simples en matériaux légers sur lesquelles on projettes une texture avec des détails pour les "habiller" et leurs donner du réalisme. C'est du mappage comme on fait dans les spectacles "sons et lumières". Et ce décor sert pour le tournage d'un film sur un tremblement de terre. Je vois alors les maisons se fissurer et s'écrouler. Je ne comprends pas comment le système de mappage peut être compatible avec cette scène.



(... Mon subconscient va rechercher un souvenir datant d'hier, un homme me téléphonant par erreur, pour en faire un autre rêve...)

R4 :
J'entends mon portable qui sonne. Mais il se trouve rangé dans un sac en tissus et sa fermeture est coincée. Alors je dois le déchirer pour en sortir le téléphone et vite décrocher. J'entends la voix d'une femme inconnue qui m'engueule : "J'en ai marre de toi ! Je sais que tu me trompes et que tu continues d'aller voir ta pouffiasse !" Je ne peux pas m'empêcher de rire et je lui dis : "Vous vous êtes trompée de numéro, madame, je ne suis pas votre homme qui va avec une pouffiasse !"

(... Mon subconscient reprend l'idée de cette femme trompée et la mélange avec la "madame Xxxxxx du rêve R2 pour en faire un nouveau rêve...)

R5 :
Je suis enlacé avec Johanne. Elle porte une robe blanche sans manches. A côté de nous il y a une de ses amies. Elle a à peu prés le même âge qu'elle, a des cheveux blonds-roux et porte une robe à fleurs sans manches. Elle nous explique qu'elle déprime car son homme la trompe et veut la quitter. Puis elle s'en va. Sur une impulsion je cours vers elle et la prends dans mes bras pour la consoler. Soudain je lui caresse voluptueusement les bras nus. Je m'arrête et lui présente mes excuses. Je lui explique : "Je suis un homme très sensuel. Je ne peux pas voir de la peau nue sans avoir envie de la caresser. Surtout les épaules !" Je retourne ensuite vers Johanne qui me regarde d'un air indulgent. Nous nous enlaçons puis je lui caresse les bras nus.



Je me réveille.
Il est 6H10.




Note :
Cette nuit j'ai pu bien voir comment mon subconscient reprend des souvenirs et les mélange pour créer des sujets de rêves.

PS : On dirait que j'ai moins de HH en ce moment.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 03-09-2023 à 10:25:13   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 03 Septembre :

Je prends mon Hericium, vais me coucher à 22H40 et m'endors rapidement...

R1 :
J'utilise une machine pour changer mes rêves comme si ceux-ci étaient construits avec du code informatique qu'on peut modifier. J'en crée de nouveaux puis je vais voir dans mon sommeil s'ils y sont bien affichés. Mais je remarque que mes rêves plus anciens contenaient beaucoup d'ondes cérébrales alpha alors que ceux que je viens de créer contiennent surtout des ondes thêta. Je retourne donc vite à ma machine pour rajuster leur quantité d'ondes alpha. Maintenant que c'est fait, j'estime être prêt pour faire des rêves lucides. Mais... comment dois-je m'y prendre à présent ?....

Je me réveille.
Il est 00H10.
Je prends une choline bitartrate et me rendors...

R2 :
Je repense au rêve précédent. je me dis qu'il ne va pas être facile à mettre par écrit.

Je me réveille.
Il est 1H25.
Je me rendors...

R3 :
Je suis chez moi avec mon père. C'est le soir et il fait déjà sombre. Il y a des voix dehors, comme si des hommes étaient montés sur le balcon. J'entends l'un d'eux demander à un autre de lui passer une arme. Ce doit être des gangsters qui se préparent à pénétrer dans la maison pour nous agresser. Je fonce vers ma chambre et je prends mon pistolet qui était posé sur le sol au pieds de mon lit. Je reviens écouter les intrus qui parlent sur le balcon. En fait on dirait plutôt qu'ils récitent les paroles d'une chanson. Ils fredonnent du rap. Je dis à mon père qu'ils répètent probablement le texte d'une chanson qu'ils écoutent sur leur walkman. Ils ne veulent donc pas nous agresser. J'ouvre la porte et vais sur le balcon pour vérifier...

... Je ne me retrouve pas sur le balcon de ma maison mais sur celui d'un immeuble situé dans une rue de Maubeuge. J'entends de la musique. Sort-elle du walkman des intrus ? En bas, en face, je voix qu'il y a de la lumière dans un magasin. Derrière la vitrine se trouve un homme roux barbu avec des lunettes qui semble réfléchir. Je dis à mon père que je suis content de constater que Monsieur Xxxxxx est revenu de l'hôpital. Plus à droite, derrière une autre vitrine, je vois la source de la musique qu'on entend. C'est un groupe de trois musiciens baba-cools qui répètent. L'un d'eux est un grand maigre avec des cheveux longs ondulés et une grande barbe qui joue du sitar indou. Mais le groupe joue de la world-musique et pas du rap; il y a donc une incohérence dans ce scénario !... Mais mon attention est attirée par mon père qui se moque d'eux, disant que ce groupe lui est totalement inconnu... La suite devient confuse...



R4 :
J'accompagne un ami qui a été convoqué dans un bureau. C'est Mr Bean qui nous reçoit. Il n'est pas souriant du tout. Il reproche très sèchement à mon ami de ne pas avoir respecté un règlement. Son attitude agressive m'énerve alors je lui dis qu'il n'a pas le droit de parler à mon ami sur ce ton car ce n'est pas un chien. Devant son air effaré j'essaie de calmer le jeu. Je lui dis : "Je comprends que vous avez peur que ça vous retombe dessus, que ça vous crée des ennuis avec l'administration et la police et que ça vous fasse plein de paperasses à remplir ...!" Je remarque qu'il parle en même temps que moi en expliquant exactement la mêmes chose avec les mêmes mots. C'est rigolo. Il commence à se dérider. Je lui dis alors une plaisanterie (que j'ai ensuite oubliée) et il sourit puis se met à rire. Je lui dis : "Vous voyez bien que vous êtes capable de sourire !" Il recommence alors à se renfrogner. Je sens que j'aurai pu choisir de modifier ce scénario pour qu'il ne se renfrogne pas. J'ai envie de lui dire : "Vous êtes beau quand vous riez !"... mais je me retiens et change le scénario car je ne voudrais pas qu'il s'imagine que je suis homosexuel et que je cherche à la draguer....

... Mon refus de suivre le scénario créé par mon inconscient semble déstabiliser le rêve et il se transforme. Mr Bean est remplacé par mon amie Claudine sans que je le remarque. Je lui dis : "Tu devrais continuer à sourire car ça marche bien pour draguer !" Je remarque que nous nous trouvons dans une grande salle où a lieu un thé dansant destiné aux personnes du 3ème âge. Quelqu'un nous annonce que de nouveaux arrivants vont venir. Claudine se précipite pour voir s'il y a des hommes à draguer... Mais ce n'est que sa tante qui arrive, une vieille emmerdeuse qui ressemble à la Castafiore. Claudine crie : " Ha non, pas elle !" et elle prend la fuite.



Je me réveille.
Il est 3H05....

HH1 :
Je me retrouve à nouveau dans la salle du thé dansant. je la reconnais alors je bloque la HH.

Il est 3H45.

HH2 :
Je suis avec Johanne et j'ai envie d'être peau contre peau avec elle... Mais tout devient confus... Puis des infirmiers arrivent et veulent nous faire passer des tests médicaux. (Apparemment c'est encore une tentative de censure venant de mon subconscient.)

Il est 4H10.
Je tente une visualisation.
Je me vois marcher sous la pluie... Puis je redeviens enfant et je suis sur le chemin de l'école avec mon vieux manteau beige... Puis je révasse au sujet de ce manteau... et une HH sans aucun rapport apparait...

HH3 :
Je prépare ma chambre pour faire du HC avec Johanne... Puis tout devient confus... (Encore une tentative de censure venant de mon subconscient.)

Il est 4H15.
Le souvenir d'un fragment de rêve me revient soudain.
J'ignore totalement à quel moment de cette nuit il devait s'insérer...

R :
..... Je regarde mon reflet et constate que j'ai de très longs cheveux. Ils ont donc tant poussés que ça ?.....

Je me rendors...

R5 :
Quelqu'un m'a donné une de ses nuits de sommeil. Je l'examine et regarde en combien de rêves je peux la diviser pour tout noter dans mon cahier. Mais j'ai envie de demander à son auteur combien il estime avoir fait de rêves, car peut-être ne découperait-il pas sa nuit de la même façon que moi... J'ai oublié la suite...

(...)

R6 :
Je me repasse mes rêves R3 et R4, me demandant si c'est un seul rêve avec une rupture ou si ce sont deux rêves bien distincts. Puis j'essaie de reconstruire le rêve dans lequel je me voyais avec de longs cheveux...


Je me réveille.
Il est 6H00...

HH4 :
Je veux contourner des coutumes ou des lois du monde onirique. Une voix me dit : " Le problème de(s) - - - - - est plus important que de les contourner !"

Il est 6H10.






Note :
Je n'arrive plus à faire de WILD par visualisation depuis quelques mois. Dés que je visualise, mon esprit diverge et vagabonde

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 04-09-2023 à 11:19:48   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 04 Septembre :

Je prends mon Hericium, je vais me coucher à 22H25 et je m'endors rapidement...

R1 (RL) :
Je me retrouve lucide mais confus. Je pense être probablement dans un rêve mais je ne peux pas m'en assurer par un test de réalité car je suis secoué dans tous les sens et je suis entrainé d'une scène à l'autre à une vitesse infernale. Je remarque que je porte une robe de femme, c'est normal ou pas ?... Je vois divers objets défiler devant moi, ce sont des simples images oniriques ou la réalité ?...Je marche sur un tapis au lieu d'être dans mon lit, c'est un vrai tapis ou pas ?... J'ai plein d'argent dans mes mains, c'est une illusion ou pas ?... D'autres scènes se succèdent mais trop rapidement et trop nombreuses pour que je puisse les mémoriser...

Je me réveille.
Il est 23H15.
Je me rendors...

R2 (FE) :
Je crois être réveillé et je me repasse les détails du rêve précédent afin de pouvoir les décrire dans mon cahier. Ce n'est pas facile. Soudain une des scènes me revient en mémoire. Je me revois passer à travers une vitre, est-ce vrai ou pas ?...
Je regarde le lieu où ça s'est passé et je vois plein d'éclats de verre sur le sol. Je remarque que la vitre cassée ne fait pas réaliste : Les bords de la vitre cassée font des zigzags réguliers comme on en voit dans les dessins de BD. J'examine les éclats et comprends que c'est du faux verre en sucre comme on en utilise pour truquer les scènes au cinéma. J'imagine une scène amusante exploitant ce type de trucage... Je me retrouve effaré au milieu de plein d'éclats de verre. Il a du y avoir un accident ! Je fais semblant d'y croire mais je sais que c'est une farce qu'on veut me faire. Je ramasse un éclat de verre et vais voir l'équipe qui s'occupe des effets spéciaux dans ce scénario... Je vois le chef de cette équipe, assis dans un divan, en train de boire un café. Je sais qu'il est anglais mais je m'adresse à lui dans un mélange de français et d'allemand. Je lui montre le morceau de faux verre et lui demande : "Marmelade ?" (Ca signifie "confiture" en allemand.) Il me fait "Oui" d'un coup de tête. Alors je rajoute : " ... d'orange !". Ben oui, on ne me la fait pas à moi : J'ai bien vu que c'était du faux verre en confiture d'orange.

Je me réveille.
Il est 1H45...

HH1 :
Je me demande une fois sur combien je fais de tels types de rêves. Et une voix, venant de la gauche, me répond : "... Sur 860 !"

Il est 2H35.
Je me rendors...

R3 :
Je me couche sur un lit improvisé constitué d'un amas de coussins et de couvertures. Ma chatte Moumoune vient se blottir contre moi. C'est bien la première fois, elle se montre si sauvage d'habitude.

(...)

R4 :
Je suis dans un contexte professionnel avec une femme blonde portant une robe légère très sexy. Elle voit que je fais une drôle de tête et me demande pourquoi. Je me demande comment je vais m'y prendre pour lui expliquer qu'elle me trouble, sans passer pour un obsédé harceleur à ses yeux. Je ne tiens pas à avoir les féministes sur le dos ! Je réfléchis à plusieurs façons d'expliquer mon trouble...
... La scène a changé. La femme ne se trouve plus à ma droite mais à ma gauche et elle porte maintenant un débardeur. Je lui dis que d'habitude je ne vois que la peau de son visage et de ses mains, mais aujourd'hui, je vois la peau de ses bras nus. Et comme je suis très sensuel ça me donne envie de les caresser. Surtout ses épaules car elles sont arrondies comme des seins ou des fesses.



R5 :
Je vois une bulle de savon. Je veux la faire éclater... mais je n'y arrive pas. Je comprends que c'est une bulle en plastique transparent et je joue avec...
Je suis dans un atelier et mon ancien patron Bruno est en train de me parler, mais je n'entends pas ce qu'il me dit. Puis le son revient. Bruno m'explique que nos clients veulent inviter des touristes à faire un tour dans une capsule spatiale globulaire. Ca me fait penser à ma bulle en plastique, serait-elle transparente comme elle ? Bruno me charge de calculer à quelle hauteur devront être placés les sièges dans cette capsule. Pourquoi me demande-t-il ça à moi ? Et sans me donner aucun autre détail ? Je lui réponds que la hauteur dépend de ce qu'ils veulent faire dans la capsule. Je sens mon subconscient me souffler qu'ils veulent peut-être faire du HC... mais je n'en tient pas compte...



R6 :
Je travaille dans un grand atelier. Un ouvrier me dit qu'il est content car les vacances sont proches. Ha oui, j'avais oublié qu'on était déjà en fin Juin... Mais quelque chose cloche... J'ai l'impression que ça ne peut pas être vrai : Les vacances ne sont pas proches... mais je ne comprends pas pourquoi...
Mon ancien patron Bruno arrive et interrompt mes pensées avant que je comprenne que je suis dans un rêve. Il a un travail à me confier. Des clients ont récupéré un stock de bouteilles qui avaient été fabriquées pour célébrer le bicentenaire de 1789. Mais leurs dessins sont tout abimés, ils voudraient donc les effacer pour les re-imprimer à neuf. Mais pour pouvoir faire ça, il faudrait d'abord mettre une couche de peinture blanche sur les bouteilles. Or aucune peinture ne tient dessus. Ce sera donc à moi de trouver une solution pour que la peinture tienne. Mais pourquoi me demander ça à moi ? Je suis artiste et pas chimiste !
Je réfléchis à plusieurs solution possibles. Peut-être mettre une couche de noir avant de mettre la couche de blanc ? Ou alors... Les clients arrivent pour voir si mon travail avance. Je prends une bouteille et leurs montre ce que j'ai découvert : Elle est recouverte d'une fine pellicule de plastique transparent qu'on peut enlever. Peut-être que le problème vient de là ?...
Mais peut-être devrais-je demander de l'aide à deux femmes que je connais et qui travaillent dans la chimie industrielle ? Mais comment retrouver leur adresse ? Je commence une rêverie en évoquant mes anciens souvenirs se rapportant à elles...

... Je me réveille et continue la rêverie pendant quelques minutes avant de prendre conscience que le rêve est terminé.
Il est 4H30.
Je me rendors...

R7 (ou HH ?) :
Je suis une femme aux longs cheveux bruns portant un bandana et une longue robe baba-cool sans manches et je marche pieds nus sous une pluie verticale d'été. Une autre baba-cool blonde habillée pareillement vient m'expliquer qu'une autre femme a dit de ne pas nous en faire pour cette HH car elle partirait toute seule de notre esprit...



Et je me réveille.
Et le souvenir de cette HH n'a pas du tout quitté mon esprit.
Par contre je ne suis pas sûr que c'était une HH et pas un rêve.
Il est 6H45. Ca ferait long pour une HH !

HH2 :
Je regarde à nouveau une BD de Donald découvrant l'Atlantide engloutie. La première moitié de la BD est bien conforme à mes souvenirs mais la seconde moitié est totalement différente de l'histoire que j'avais lue jadis. "Ils" ont créé une nouvelle histoire en brodant à partir du début d'une ancienne !

Il est 7H40.





Note :
Je remarque que R4 reprend le thème d'un rêve que j'avais fait avant hier.
Et R5 et R6 sont deux variations sur un même thème.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 05-09-2023 à 15:42:18   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 05 Septembre :

Je ne prends pas de Héricium.
Comme j’ai une panne de courant, je vais me coucher à 20H45 et je m’endors lentement…

R1 :
Je suis dans un rêve et je dicte tout ce que je vois à une personne su trouvant « ai-dessus » dans le monde réel. … Puis je me dis qu’il n’est pas logique que je puisse décrire le contenu de mon rêve alors que je suis encore dedans. Alors j’arrête tout…. Mais je me rends compte que le contenu de mon rêve a bien été noté correctement. C’est donc que c’est possible quand même. Alors je recommence l’expérience… (Je ne me souviens plus de la suite…)

Je me réveille.
Il n’est que 22H45.
Je me rendors …

R2 :
Je raconte mon rêve précédent à un Arabe. Il me dit que je dois retourner rêver car ça permettra à Allah de m’envoyer des renseignements. Car je dois découvrir un objet (une sorte de trésor ?) se trouvant quelque part au Liban. Je lui réponds : « Mais où ça au Liban ? Pour les Arabes ce mot désigne une région immense ! »? Devant moi s’affiche une carte du proche orient. L’Arabe me dit : « Vas du côté de la Syrié, là où je suis né ! » et, sur la carte, ile désigne un endroit dans le sud du Liban, au bordé la mer. Il me dit : « Si vous plongez dans la mer, que pensez-vous que vous allez voir ? ». Je réponds ; « Je suis déjà allé en vacances dans le sud du Liban, j’y ai plongé dans la mer, et j’y ai vu des crânes (ou des squelettes) ? ». Il; m’explique alors que c’est parce que les Arabes sont un peuple très ignorant. Un sur quatre de ses enfants croit qu’on peut marcher sur la mer.




Je me réveille.
Il est 1H30.
Je vois plusieurs HH mais sans pouvoir les mémoriser…
Peut-être que je m’endors mais sans me souvenir de quoi que ce soit…

HH :
Je vois une image représentant une disque composé par un assemblage de photos de visa-des humains. C’est un jeu : Je dois deviner combien il y a de visages. Je réponds qu’il doit y en avoir peut-être 100… ou même 150.

Il est déjà 5H35.




Note :
Sans Hericium, je remarque que je mémorise moins bien.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 06-09-2023 à 08:15:35   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 06 Septembre :

Je prends mon Hericium et vais me coucher à 22H25...

HH1 :
Quelqu'un me parle et dit : "... et vous aviez le fond ?".... Ein ? Quoi ? De quoi s'agit-il ? Je n'ai pas écoutez le début de la phrase.

Il est 22H40.

HH2 :
Je suis en train d'aider mon ouvrier à réparer l'électricité. Il me dit : "Par contre, nettoyez le fil ici !"

Il est 22H50.

Je m'endors...

R1 :
Je rencontre un homme ne portant qu'un slip rouge. Il prétend être l'esprit d'un bébé avorté. Il me conduit à l'endroit où il devait vivre. Je vois le lit d'une rivière asséchée. Dedans je trouve un cadavre de foétus tout desséché. Il a la forme d'un petit homme adulte maigre avec des ailes. Ca me donne une impression de malaise. .. Mais tout ça ne me parait pas très cohérent. Il faudrait que j'y réfléchisse...

Je me réveille.
Il est 2H40.
Je me rendors...

R2 :
Je suis de retour à la formation d'infographiste multimedia à l'AFPA et un de mes collègues nous apporte un jeu informatique en 3D qu'il vient de fabriquer lui-même. Il nous en montre un plan simplifié en noir et blanc (Je ne sais pas si c'est sur un écran ou sur du papier). Ca représente une île qu'il faut explorer. Il nous explique que pour soigner ses blessures, se recharger en énergie et trouver du matériel, il faut aller dans la "montagne bleue". Il a préféré créer ce lieu étendu plutôt qu'une simple petite base car ainsi c'est plus pratique. Je regarde son plan... A l'ouest se trouve un rectangle avec trois petits cercles disposés verticalement à l'intérieur. On dirait un enclos entourant trois bâtiments. Ca ne peut pas être la base de ravitaillement puisqu'il dit qu'il n'en a pas faite. Au centre, il y a une grand plateau rocheux qui occupe les 3/4 de l'ile. Sa partie nord est très abrupte alors que sa partie sud est en pente douce. Ce n'est tout de même pas ça la "montagne bleue" ? C'est bien trop étendu ! Plus à l'est se trouve un endroit où on peut se recueillir et prier dit-il. Et encore plus à l'est je vois un ensemble de tombes en forme de fosses circulaires entourées de blocs de pierre. Ce lieu porte le chiffre 7 (Je n'ai pas bien mémorisé les chiffres associés aux autres lieux).
Mes collègues disent qu'ils vont essayer ensembles ce jeu en ligne. Moi j'ai l'intention de m'y introduire en secret sans les prévenir afin de leurs faire la surprise. J'y apparaitrai sous le pseudo de "Gogol". Mais je n'aurai que 15 à 20 minutes de temps libre pour jouer. Est-ce que ça en vaut la peine ? Je réfléchis et me dis qu'il faudra que moi aussi je fabrique un jeu en 3D. Après tout, dans le passé, j'avais déjà créé des niveaux de jeux en 3D.



Je me réveille.
Il est 5H20.
Je prends quelques notes et me dis (bien tardivement) que je pourrai tenter de retourner dans ce rêve pour y essayer d'y jouer à ce jeu...

HH3 :
Je suis entré dans le jeu 3D en compagnie de mon ouvrier. Soudain il s'exclame : "Mais vous êtes en jupe !".. Gêné je lui explique qu'on est dans un rêve et qu'il est normal d'y trouver de tels détails aléatoires et bizarres. ... Mais je me rends compte qu'on n'est pas dans un rêve mais dans une HH...

Cette HH était bizarre, très enfoncée. Je me demande si ce n'était pas un départ de rêve. Et il aurait pu rester lucide.
J'ai oublié de noter l'heure.





Note :
Comme d'habitude la canicule semble réduire le nombre de mes rêves mémorisés.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 07-09-2023 à 15:10:31   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 07 Septembre :

Il fait noir car l’électricité est en réparation. Je vais donc me coucher à 20H35 après avoir pris du hericium…

HH1 :
Je suis avec mon ouvrier et nous branchons des petits vers sur les fils électriques. Mon ouvrier me dit : « Vous le mettrez sur la voie D ! » (IRL plein de petits vers blancs ont justement envahi mon tableau électrique et provoquent des courts-circuits.)

Il est 20H40.
Je m’endors…

R1 :
Je parle à quelqu’un de mes HH. Je me vante d’être celui qui en voit le plus dans le forum. Je dis : « Certains voient des carrés qui se transforment en cercles ou des triangles qui changent de couleur, ou alors des points lumineux, des sortes de phosphènes. Mais moi je vois des scènes complètes. C’est comme des rêves mais en bien plus court, environ 10 secondes ! ». J’arrète de parler et je vois une HH : Un homme est en train de me parler et il y a une musique de fond ressemblant à la sonnerie de mon téléphone portable... La HH s’arrête et j’explique à mon interlocuteur que je viens justement de voir une HH de plus. Mais je me rends compte que je continue d’entendre la petite musique de fond. La HH continue donc de se dérouler mais sans images. Je m’exclame : « Ein ? On peut donc entendre une HH en même temps qu’on fait un rêve ? »

Je me réveille.
Il est 22H20.
Je me rendors…

R2 :
Je vois une carte de la péninsule ibérique au néolithique. La zone où on construisait des dolmens est indiquée. Je vois qu’il y en avait sur la côte portugaise mais pas à l’intérieur des terres. On m’explique qu’il y avait la un noyau de résistance, un peuple réfractaire aux dolmens. Mais ça n’a pas duré. Sur la côte sud ibérique je vois de petits dessins. Je me rapproche pour mieux voir : Ce sont des épis de blés. Ça représente la progression de l’agriculture à partir du sud…




R3 :
On me raconte l’histoire d’un homme violent. Son rêve était de servir la France alors il s’était engagé dans les CRS. Mais c’était une brute qui ne pensait qu’à tuer des manifestants. Un jour il est parvenu à en tuer un alors il a été renvoyé des CRS. Mais il était quand même fier de lui et disait : « Au moins ça en fera un de moins ! »

Je me réveille.
Il est 2H45…

HH2 :
Je. Vois une flaque de liquide sur le sol et je veux accuser mes chats. Mais je me rends compte qu'ils n'y sont pour rien car c’est…

HH3 :
Je remarque que la porte de mon buffet fonctionne mal. Ca doit être une charnière qui ne tient plus. Je veux vérifier… et je prends conscience que je suis dans une HH. Je veux alors me projeter profondément dans celle-ci pour essayer de la transformer en rêve lucide… Et je deviens le buffet. Et je sens que le bois qui me compose se désagrège et éclate en plein de morceaux...

Il est 3H15.
Je me rendors…

… Mais je suis réveillé par mes chats qui ont fait tomber une chaise dans la salle de bain.
Il est 5H05.
Je réfléchis et fais des calculs…

HH4 :
Une voix me souffle le résultat de mon calcul : « 250 ».

Je me rendors…

… Et je suis encore réveillé par un bruit fait par mes chats…
Je me rendors…

R4 :
(Je ne sais pas si c’est le souvenir d’un vrai rêve ou si c’est une HH se faisant passer pour tel). Je descends en parachute ou en montgolfière et j’arrive à atteindre le sol. Ca signifie que mes calculs étaient exacts !

Je me réveille.
Il est 6H10.




Note :
Dans le rêve R1, à la fin, je semble savoir que je suis dans un rêve.
J’ai du mal à savoir le degré de lucidité que j’avais. Vraie lucidité ? Lucidité implicite ? Ou alors je parlais sans comprendre le sens de mes paroles ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 08-09-2023 à 09:04:06   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 8 Septembre :

Je prends mon hericium, vais me coucher à 22H20 et m'endors vite...

R1 :
(C'est un rêve dont j'ai tout oublié sauf la fin. J'ignore si j'ai été lucide pendant tout le rêve ou seulement à la fin, la seconde hypothèse me semblant la plus probable.)
( ..... ) Je sens que je suis en train de me réveiller. Alors je visualise une liste de tous les évènements intéressants que j'ai vécu dans ce rêve afin de pouvoir mémoriser celui-ci... en vain...

Je me réveille (micro-réveil).
Et je vois que tout ce que j'avais mémorisé s'évapore presque aussitôt.
Je me rendors tout de suite sans avoir le temps de noter l'heure ou de forcer ma mémoire...

R2 :
(Il me semble que je reviens dans le même rêve mais là aussi j'ai tout oublié à part la fin.)
( ..... ) Je sens que je suis en train de me réveiller. Alors j'essaie de vite mémoriser un résumé du scénario de mon rêve... en vain...

Je me réveille.
Et je constate que je n'ai rien retenu de ce que j'avais voulu mémoriser.
Il est 2H30.
J'essaie pendant longtemps de me souvenir du contenu de mes rêves...
Puis je me rendors...

R3 :
(Ce rêve est une réplique de la fin du rêve R1, probablement une réinterprétation plutôt qu'un vrai souvenir. J'ignore si j'en ai oublié une partie au début.)
Je suis avec un ami. Je sens que je suis en train de me réveiller. Dans ma main apparait un carton noir de format A5. Dessus est imprimé en blanc la liste de tous les éléments marquants de mon rêve. La partie de droite du carton est une colonne blanche avec une grosse pastille noire en face à chaque ligne de la liste. Je montre le carton à mon ami et lui dis que nous devons revivre (en pensées ?) toutes les parties de cette liste si nous voulons que notre rêve soit cette fois-ci correctement mémorisé... en vain.

Je me réveille.
Il est 4H00.
Je constate que je n'ai rien retenu du contenu de la liste...

HH :
Je revois la même scène avec mon ami et le carton. Mais il y a un personnage en plus : Mon ouvrier nous attend au volant d'un grand camion de déménagement garé dans la petite rue derrière la mairie. (Je pense que le contenu de ce camion symbolise les souvenirs de rêves que nous espérons ramener dans le monde réel.)




Il est 5H00.
Je me rendors...

R4 :
(Ce rêve n'est qu'un fragment. J'en ai oublié le début et la fin.)
( ..... ) Je vois un groupe d'une vingtaine d'hommes qui attendent debout. Une voix provenant d'en haut à gauche m'explique que je peux rester ici si je veux voir comment on va torturer et tuer tous ces hommes. Je réponds que même si je sais que tout ceci n'est qu'un rêve, je préfère ne pas rester pour assister à une telle scène. Entendre des gens hurler de douleur et voir plein de sang couler n'a rien de plaisant ( ..... )
(Je suppose que ces hommes massacrés symbolisent les vers parasites qu'on est en train d'éliminer dans ma maison).

Je me réveille.
Il est environ 6H.





Note :
La mémorisation de cette nuit a été archi-nulle. La pire que j'ai jamais faite. Ca m'empêche de connaitre avec précision le degré exact de lucidité que j'avais dans ces rêves. Pour une fois que je semblai avoir été lucides dans pratiquement chaque rêve. Je suppose que ces amnésies sont dues à la chaleur

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 09-09-2023 à 15:11:06   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 9 Septembre :

J’ai toujours des problèmes d’électricité.
Je ne prends pas de Hericium, je vais me coucher à 22H25 et m’endors vite…

R1 :
… Je dis : « Je vais continuer à la poursuivre jusqu’en sommeilN2 ! »… et, dans ma tête, une voix féminine ajoute : « … en abaya ! »
(J’ai l’impression que « la » poursuivre jusqu’en sommeil N2 » ne signifie pas que je fais un mouvement allant du sommeil léger vers le sommeil profond mais, au contraire, un mouvement allant du sommeil profond vers un sommeil plus léger.)

Je me réveille.
Il est 23H45.
Je me rends compte que l’électricité a encore sauté.

Je me rendors…
Et je me réveille sans parvenir à mémoriser le moindre rêve.

Je me rendors…
Et me réveille à nouveau vers 4H15 sans parvenir à mémoriser le moindre rêve.





Note :
La chaleur et mes soucis ont eu raison de ma mémoire onirique




Et cet apres-midi, la chaleur m'a démoli :
J'entends sans cesse la sonnerie de mon portable dans ma tête.
C'est comme une hallucination due au manque de sommeil.
Une hallucination auditive diurne, une cousine de l'hypnagogique.
Modifier le message

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 09-09-2023 à 20:51:36   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

Et cet apres-midi, la chaleur m'a démoli :

ha vouai la chaleur t'as démoli
viens chez moi je me montrerai celle qu'on a ici depuis des lustres !!

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 10-09-2023 à 10:12:47   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 10 Septembre :

Je prends du Hericium, je vais me coucher à 22H35 et je m'endors rapidement...

R1 :
(...) Je dis : "Ca signifie que je vais rêver que je me promène sous la pluie !". A ma gauche je vois une grande femme aux cheveux châtains blonds portant un imperméable beige. Elle m'accompagne sous la pluie... à moins qu'elle ne soit moi que je vois à la 3ème personne.
D'autres scènes représentant des situations de rêves ont suivi... mais elles se sont effacées de ma mémoire pendant que je mémorisai la première...



Je me réveille.
Il est 3H00.
Je constate que j'ai toujours une mémoire onirique de merde, comme hier et avant-hier

HH1 :
Je vois la célèbre scène de cinéma avec Louis Jouvet et Michel Simon. Mais ici Louis Jouvet dit : "Cette femme c'est vraiment la salope N°13 !"



Il est 3H30.
Je me rendors...

R2 :
Je regarde l'actrice Claire Chust jouer une scène. Elle parle à un chat et celui-ci s'avance vers elle à l'instant voulu comme s'il était un acteur connaissant parfaitement son rôle. Je me demande comment on a fait pour le dresser pour qu'il se déplace juste au bon moment. Une porte s'ouvre et je vois un technicien, derrière, qui arrive en tenant un bout de viande. C'est avec l'odeur de celle-ci qu'on a fait bouger le chat, je comprends !
Je tourne maintenant une scène avec Claire Chust sur un lit. Elle porte un débardeur bleu ciel et un short jaune et a les pieds nus. Je lui montre une boite de pilules mais un chat passe entre nous deux, la renverse et s'enfuit. Je remarque qu'il a laissé des traces de pattes sales sur les draps. Claire s'allonge sur le ventre pour ramasser les pilules et les compter. J'en profite pour monter sur son dos. Je ne sais pas pour quoi faire, je ne fais que suivre le scénario de ce film.
La scène est maintenant terminée alors je roule sur le côté. Je dis que cette scène était dure à jouer car être sur le dos de Claire était trop excitant. Je lui dis : " Heureusement qu'on n'était pas dans un lieu désert car j'aurais pu craquer et te v..... ! Mais imagine qu'on se rencontre dans un bois isolé loin de tout, je te sauterais dessus !" Elle me réponds : " Tu es un pervers !" Je rétorque : "Je dis ça pour rire, je ne suis pas méchant !"...
Je me prépare maintenant à tourner la scène se passant dans le bois. Je vois celui-ci : Il est en noir et blanc (Probablement un souvenir d'un poster qui ornais ma maison jadis.)...



Je me réveille.
Il est 5H00
Je suis content de voir que ma mémoire onirique refonctionne...

HH2 :
J'essaie de reconstituer le scénario du film. Ca se passe dans la Grèce antique. Jadis une tribu d'Illyriens est venue du nord, a envahi la région et l'a occupée pendant quelques temps. C'est pourquoi on a donné à celle-ci le nom d'"Illyrie" alors qu'on n'y trouve plus d'Illyriens.

Il est 5H34.

HH3 :
Je fais une reliure en assemblant des feuilles ensembles avec du scotch. Mais ça se décolle. (Hier IRL j'ai effectivement assemblé ainsi des textes scientifiques parlant des rêves.)

Il est 5H38.

HH4 :
Je prépare une scène que je vais tourner dans ma douche avec Claire Chust. Je vois de l'urine qui coule du rideau de douche et tombe dans un seau. Bon sang ! Ce sont mes chats qui ont pissé dans la douche !

Il est 5H42.

HH5 :
Je repense au scénario avec les Illyriens. Une voix dit : "Plusieurs disaines sont projetées dans l'est !"

Il est 6H00.

HH6 :
Je vois une photo représentant un homme pointant un pistolet vers moi. On m'explique que c'est l'inspecteur Xxxxxx, le personnage d'un nouveau film qu'on est en train de tourner.

Il est 6H06.






Note :
Je remarque que, quand j'interromps un flux de HH pour prendre des notes, il me faut au minimum 4 minutes pour qu'une nouvelle HH se forme.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 11-09-2023 à 10:48:13   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 11 Septembre :

Je prends du Hericium et vais me coucher à 22H40...

HH (?) :
(.....) Je dis : "........ l'Argentine !"

Soudain je suis réveillé en sursaut par mon propre ronflement qui me semble étourdissant : PFIOUUUUU !

Il n'est que 22H45, c'était donc une HH. Pourtant j'ai vraiment eu l'impression de sortir d'un rêve.

Je réfléchis.
Je pense que je dois à tout prix prendre contact avec mon banquier pour avoir un rendez-vous; j'attends qu'il me rappelle...
... Et je m'endors en pensant à ça...

R1 :
Je suis dans les bureaux de la banque. je vois un homme brun assez jeune qui passe. C'est mon banquier ! (IRL il ne lui ressemble absolument pas). Je l'appelle et lui dis que je dois lui parler. Il me réponds qu'il n'a pas le temps car il doit recevoir un client et il me suggère de le rappeler au téléphone. Je lui crie que je ne peux pas : Mes deux téléphones sont en panne (IRL c'est vrai). Je dois donc lui parler maintenant car je ne pourrai pas le contacter par téléphone et lui non plus. Mais il ne veut pas. J'insiste... alors il finit par accepter de me suivre chez moi.
Arrivés à ma maison je veux lui montrer le nouveau parfum que j'ai composé car je suis parfumeur. Je le vaporise dans la pièce... Soudain je me souviens que mon banquier est allergique aux parfums ! Merde, il va être malade à cause de moi !
(... Séquence confuse ...)
... Je réfléchis ... J'essaie de me souvenir de quoi je voulais parler à mon banquier... Ah oui : De mon projet de film avec Sophie Marceau ! (Il est possible que cette dernière séquence n'ait plus fait partie du rêve mais d'une hallucination hypnopompique.)



Je me réveille.
Il est 2H05.
Je me rendors...

R2 :
Mon banquier m'accompagne pour aller chez moi... Mais le rêve change... Le banquier devient le chef d'une tribu primitive qui conduit son peuple lors d'une grande migration à travers un désert. Ils arrivent enfin près d'un très grand lac (Il ressemble à la mer d'Aral) et ils s'installent sur son bord..... Quelques siècles plus tard je reviens pour voir la civilisation qu'il ont construite. Je leurs avait dicté un livre sacré, car je suis leur dieu, mais je constate que celui-ci existe maintenant sous deux versions un peu différentes. Il y a celle du nord et celle du sud. Je veux vérifier laquelle des deux est la moins déformée...

Je me réveille.
Il est 3H40.
Je me rendors...

( ..... )

... Mais je suis réveillé en sursaut car j'entends ma chatte Poussy qui vomit en dessous du lit.
Ce réveil brutal a effacé tout souvenir de rêves.
Je me rendors...

R3 :
On me montre un projet de dessin animé avorté. Les héros devaient être des hommes avec des ailes de chauves-souris. Je comprends : Animer de telles ailes c'était trop compliqué. Pourtant on me montre un essai représentant de petits hommes ailés volant dans ma chambre, et ce n'est pas si mal. Ensuite on me montre une animation représentant le visage en gros plan d'une femme blonde éclairée par la lumière tremblotante d'un feu de bois. C'est bien fait... surtout quand on pense que ça a été dessiné et peint à main levée.....
Un vieil ami arrive (IRL c'est un parfait inconnu) et il me demande de le suivre. Nous sommes à Lille et il me conduit dans un local où il a l'intention de recréer la A.A.I (une association artistique dans laquelle j'ai travaillé vers 1985-1987). J'y revois quelques anciens. Il manque Antoine... mais je me souviens qu'il était devenu en froid avec l'ancien patron de la A.A.I. Toutes les personnes présentes ont environ la soixantaine. Je me dis que cette nouvelle association ne perdurera donc pas longtemps... mais c'est quand même une bonne initiative. J'essaie de me souvenir depuis combien de temps l'ancienne A.A.I avait fermé... mais je n'arrive pas à faire le calcul...
Le local où nous sommes ressemble de plus en plus à l'ancienne maison de ma grand-mère...Je repense au passé... Soudain la voix de ma mère vient me tirer de ma rêverie. Je me rends compte que je viens de passer la nuit dans un grand lit en compagnie d'un autre membre (inconnu) de la A.A.I :Une homme gros et hilare. C'est chiant : On va croire que je suis homosexuel. Je sors du lit et m'habille. J'enfile un gros pull bleu-vert... Je le trouve trop serré et j'ai trop chaud. Je me souviens alors qu'on est en plein été donc je n'ai pas besoin d'un pull. Je le retire donc...
Je réfléchis. Je suis heureux de retravailler à la A.A.I. Evidemment le local n'est plus situé au même endroit que l'ancien mais ce n'est pas grave. Maintenant il se trouve à ... Je ne me souviens plus où. Merde, comment vais-je faire pour y retourner si j'en ai oublié l'adresse ! Quand j'ai suivi mon ami pour y aller, je n'ai pas fait attention au trajet. Je n'étais pas concentré. Hum, pas étonnant car j'étais en train de rêv......



Je me réveille.
Il est 6H20.





Note :
Si c'est bien une HH que j'ai vue en tout début de nuit, alors ça répond à une question : On peut effectivement ronfler lors d'une HH.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2847 messages postés
   Posté le 11-09-2023 à 18:34:24   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

un pull vert

je vois très bien le tableau "gaston lagaffe"

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 12-09-2023 à 17:11:03   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Bleu-vert !

Nuance !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 12-09-2023 à 17:11:33   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 12 Septembre :

Je n’ai toujours pas de courant, il fait noir donc je vais me coucher à 20H00 après avoir pris du Hericium. Je m’endors vite…

R1 :
Comme je sais que je me suis couché tôt je me dis que je vais dormir longtemps. Je pourrai donc faire de plus nombreux rêves? Cela me permettra donc de gagner des sous (en les revendant ?) et ainsi je pourrai m’en acheter plein d’autres.

Je me réveille.
J’oublie de noter l’heure et je me rendors…

R2 :
Je vois un paysage futuriste. Le soleil semble s’être écrasé sur la terre et on l’a transformé en une sphère métal ajouré dont une partie a été démontée. Mais, en regardant dans le ciel, je vois que c’est là que se trouve le vrai soleil. Mais lui aussi a été métallisé. Je comprends pourquoi on l’a ainsi transformé : C’est parce qu’on a besoin d’énergie pour fabriquer des rêves.

Je me réveille.
Il est 21H50.
Je me rendors…

R3 :
J’essaie de dessiner le soleil en métal. Puis je regarde des dessins faits par d’autres rêveurs. Et je constate qu’ils semblent avoir vu la même scène que moi.

(…)

R4 :
Il y a eu un incendie et une maison s’est écroulée sur une famille d’éléphants qu’elle contenait. On a retrouvé le cadavre d’un éléphant qui avait essayé de protéger ses petits sous son corps. C’est triste. (Ce rêve a été influencé par le tremblement de terre au Maroc IRL).



R5 :
J’assiste aux répétitions pour une comédie musicale. Je vois les comédiens qui dansent sans être aidés par une bande-son. Ça fait bizarre et ne semble guère pratique. Un comédien a écrit « Mbapé (!) est sympa mais il ne m’habille pas bien ! » Ce Mbapé est le costumier, c’est un grand noir. Le voilà qui arrive. Il lit ce qui a été écrit, s’écrie « Il m’a cassé ! » puis il fait semblant de pleurer.

Je me réveille.
Il est 2H30…

HH1 :
Je plonge mes pieds avec mes chaussures dans une flaque d’eau marron. Et si c’était de la merde ?

Il est 3H25 :

HH2 :
Un homme pousse la table de ma cuisine puis il me fait signe de l’aider à la retourner.

Il est 3H30.
Je me rendors…

R6 (ou HH ?) :
Je fais apparaitre une maison en les faisant sortir de terre. ( ….. ) Revois des champs et comprends qu’ils symbolisent les rêves que d’autres personnes ont faits cette nuit. ( ….. ) Je réfléchis à mon amour des animaux…

Je me réveille.
Il est 4H25.

HH3 :
Je dis à quelqu’un : « Ce n’est une HH sauf que, dans celle-ci, je sais à l’avance ce que vous alliez faire ! »

Il est 4H30.

HH4 :
J’ouvre la porte de ma cuisine pour faire sortir mes chats.

Il est 4H40.

HH5 :
Je suis avec d’autres hommes sous la verrière d’un sanatorium. Nous sommes allongés dans des transats et des femmes arrivent. Ma voix décrit la scène dans mon esprit et elle explique que ces femmes tirent quelque chose. Ca semble avoir un sous-entendu sexuel.

Il est 4H45.

HH6 :
J’explique que, pour faire une expérience, je dois dormir nu dans un lit avec un « fleuve ». Je sais que le mot « fleuve » signifie, en fait, « femme ».

Il est 4H55.

HH7 :
Je dis : « Je (……….) et après j’achète un ordinateur ! »

Il est 5H15.




Note :
Dans la HH6, je prononçait le mot « fleuve » tout en sachant que je voulais dire le mot « femme ». Comme si la « bande-son » et la « bande-pensée » n’étaient pas en accord. Il est possible que j’ai été influencé par l’expression « le lit du fleuve ».

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 13-09-2023 à 11:14:27   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 13 Septembre :

Je prends du Hericium, vais me coucher à 22H30 et m'endors rapidement...

R1 :
C'est la fin d'un conte. Avec un ou deux amis je viens de passer quelque temps dans un royaume enchanté (peut-être situé sous la mer). Et j'y suis devenu l'ami d'une sorte de sirène ( L'image n'est pas nette mais elle ressemble un peu à la petite sirène de Disney). Dans une semaine nous allons devoir nous séparer et la sirène ne pourra plus conserver les pouvoirs qu'elle avait acquis à mon contact. ..
... Je me projette une semaine plus tard...
... Nous sommes en train de faire notre dernière promenade dans le royaume enchanté avec la sirène avant notre départ. Le déplacement s'effectue par la voie des airs (dans un char volant ou alors en volant nous-mêmes ?). Voler est en effet le dernier pouvoir magique acquis par la sirène. Celle-ci est triste car demain nous partirons pour toujours pour retourner chez les humains... Je lui révèle alors qu'il y avait une astuce : Nous sommes en train de voler non grâce à un pouvoir magique dont elle disposerait mais grâce à un appareil anti-gravité que nous avions apporté du monde des humains. Et donc, grâce à ça, nous pourrons continuer à nous rendre visite dans l'avenir. La sirène est heureuse...
Mais tout commence à devenir flou et je me sens tiré en arrière et vers le haut. Je ne comprends pas tout de suite que je suis en train de me réveiller lentement... La sirène se place alors devant moi et me dit deux mots de sens inconnu. Mais je suis trop ensommeillé pour arriver à les mémoriser ("Bong grouzaï" ?)...




Je me réveille.
Il est 1H50...

HH1 :
Je vois une histoire inspirée du rêve précédent. On y parle d'un "plateau rocheux".

Il est 2H15.

HH2 :
Je suis toujours dans le royaume enchanté. J'apprends que nous sommes "Jonathan et John".

Il est 2H50.
Je me rendors...

R2 :
Je suis à nouveau dans le royaume enchanté. Son roi m'explique qu'il est capable de détecter l'approche d'un humain à 150km de distance. Je me dis que c'est comme si, en France, on pouvait détecter un homme situé dans ... les Canaries. (IRL la distance serait de 3 218 km et pas 150 km).

(...)

R3 :
Je suis une petite fille d'environ 10-11 ans. Ma mère me fait enfiler une robe blanche à manches courtes. J'ai du mal car je suis gêné(e) par les grosses lunettes que je porte.

R4 :
Je suis dans un hall de gare et je monte un grand escalier. Au milieu je vois un homme barbu qui semble m'attendre. C'est mon ami Hugues ! Sa barbe est tellement volumineuse que, pour rire, je dis : "Le chemin est bouché, je vais prendre un autre escalier !". Hugues sourit, me dit bonjour et me demande ce que je fais ici. Je lui réponds : "Ben oui, il n'y a pas que toi qui rêve ici !" (Pourtant je ne sais absolument pas que je suis en train de rêver). Il me dit que son chien arrive. Je me retourne et vois un jeune chien blanc qui arrive dans les escaliers en courant. Hugues me dit : "Je n'avais plus de chien et voici mon nouveau chien !". Il lui crie : "Viens voir ton maitre !". Pour rire je lui crie : "C'est moi ton maitre, viens !". Le chien hésite... alors je lui dis : " Ouiii ! Tu sais bien que c'est moi ton maitre !". Je veux le caresser... mais il va dans les bras de Hugues.

Je me réveille.
il est 3H40.
Je me rendors...

R5 :
On veut re-tourner un dessin animé en employant des acteurs réels. On me montre , sur une carte, l'endroit où ça va se passer. Je veux mémoriser le nom des villes que je vois (Pour m'en souvenir à mon réveil ?) ... Mais je n'y arrive pas.

Je me réveille.
Il est 4H50...

HH3 :
Je vois plein de vers noirs sur le sol à l'entrée de mon garage.

Je veux noter cette HH... Mais je me rendors tout de suite...

R6 :
J'étais chez mon amie Sylvie A. et je sors. Je traverse un marché et je rencontre son mari Gérard qui y occupe un stand (IRL il n'y ressemble pas du tout). Celui-ci m'accuse d'avoir volé un plateau chez Sylvie et me demande de le rendre. Je me souviens, en effet, d'avoir vu, chez Sylvie, un plateau carré blanc posé sur une poubelle. J'avais cru qu'elle voulait le jeter... mais je ne me souviens pas de l'avoir pris. Je dis que je vais vérifier chez moi...
(... Séquence sautée ou non-mémorisée...)
... Je reviens sur le marché. Je cherche le stand de Gérard mais je ne le retrouve pas. Alors je retourne chez Sylvie. Je lui dis que je n'ai pas son plateau. Elle me répond : " Dis plutôt que tu t'en es débarrassé !". Je proteste de mon innocence. Elle m'enlace par derrière en se moquant de moi et me rappelle que je lui dois un plateau. Puis elle part dans une autre pièce. Je regarde autour de moi et vois deux grands garçons (ses fils ?) qui regardent la TV avec leurs yeux collés sur l'écran. Je me souviens que mon père me disait toujours que ce n'est pas bon pour les yeux de faire ça.
Sylvie revient et me montre qu'elle est en train de graver un CD (ou DVD) que je lui avais demandé. Mais je comprends qu'elle ne me le donnera sans doute qu'en échange de son fichu plateau.
Je regarde l'heure. Il est déjà 11H55 alors que mon bus part à 12H00. Je dois me dépêcher !...



Et je me réveille.
Il est 5H40.






Notes :
Dans le rêve R4 je parle comme si je savais que j'étais dans un rêve. J'ignore si c'était de la lucidité implicite ou si c'était mon subconscient qui essayait de m'envoyer des indices.
Idem dans le rêve R5 : Je voulais mémoriser les noms de villes comme si je savais que j'aurai à les noter à mon réveil. Etait-ce encore de la lucidité implicite ?
Dans le rêve R4, je suppose que j'ai rêvé de Hugues car je le rencontre tous les mercredis en allant faire mes courses. Je suppose que mon subconscient voulait ainsi me rappeler que je dois aller à la supérette ce matin.


Edité le 13-09-2023 à 11:45:55 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 14-09-2023 à 09:41:05   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 14 Septembre :

Je prends du Hericium, vais me coucher à 22H15 et m'endors rapidement...

R1 :
Je décide de passer l'aspirateur car je ne l'ai pas encore fait cette semaine (ce qui est vrai IRL). Je le passe dans le sens contraire à d'habitude, c'est à dire que je commence par la bibliothèque. J'y trouve une épaisse couche de poils de chats (Comme d'habitude IRL). Je loue les Juifs qui m'ont prêté de l'argent pour acheter mon aspirateur. Le téléphone sonne. C'est mon ex'. Je lui explique que je suis en train de passer l'aspirateur et que je loue Jacques Jacob. Je sens alors que je suis tiré en arrière (C'est le symptome que le processus de réveil vient de commencer). Tout devient flou mais j'entends encore mon subconscient qui continue de me souffler les répliques que je dois prononcer dans le rêve. Et il dit "Yacoub" à la place de "Jacob"; c'est moi qui m'étais permis de ne pas suivre le dialogue à la lettre...



Je me réveille.
Il est déjà 3H15...

HH1 :
J'essaie de faire entrer un "tapis juif" dans ma machine à laver.

Il est 3H45.

HH2 :
Je dis : " On a laissé le passage aux chameaux !". Mais je sais que la phrase prévue par mon subconscient était "On a laissé le passage aux Yacoubs !". Mais j'ai préféré modifier un peu le texte.

Il est 3H55.

HH3 :
Je pense au nom "Yacoub" qui est devenu "Jacob" et au nom "Jokanaan" qui est devenu "Jean".tout en regardant des appareils dans un catalogue de vente par correspondance. Je ne comprends pas ce que sont ces appareils car ma vue est floue. Mais je veux savoir ce qu'ils sont car je veux l'écrire dans mon carner-t de rêves. Je me concentre et regarde mieux... et je vois que ce sont des friteuses électriques.

Il est 4H02.

HH4 :
Je déplore le "paradoxe des problèmes qui font le bordel chez moi". En fait je sais que mon subconscient avait prévu que je dise "la paradoxe des Yacoubs..." et le mot "problèmes" était flou et pouvait être remplacé par "calamités" ou "ennuis".

Il est 4H10.
Je me rendors...

R2 :
Deux loubards m'agressent pour mon argent dans la rue. L'un des deux me menace avec un couteau. Je regrette de ne pas être dans un rêve car j'aurais disposé de plein de pouvoirs me permettant de me défendre. J'imagine ce que je ferai alors... et ça devient la réalité. Je claque des doigts pour voir ... et le couteau du loubard lui échappe des mains , s'envole et va se plaquer contre le "ciel". Ce dernier est en fait un plafond décoré de nuages en trompe-l'oeil (comme c'était déjà arrivé dans un autre rêve). Puis c'est le loubard lui-même que j'expédie contre le "ciel" d'un autre claquement de doigts. Le 2ème sort un couteau et m'attaque alors d'un air hésitant, impressionné par ce que je viens de faire... et je lui fais subir le même sort. Savoir qu'ils étaient prêts à me poignarder m'exaspère et j'ai envie de leurs donner une bonne leçon. Je décroche le 1er loubard du "ciel" et je le plaque sur le sol. Puis je le traine face contre le macadam pour lui déchirer le visage. Ensuite je fait subir le même traitement au second. Ma colère étant passée, je les libère ensuite de l'emprise de mon pouvoir. Comme ils semblent être d'origine maghrébine, et je leurs dis : "Vous avez compris ? Allah est avec moi et pas avec vous !" pour faire semblant que mes pouvoirs proviennent de Dieu. Et je leurs explique que s'ils ne se repentent pas, Allah les enverra en enfer après leur mort. Je regarde autour de moi ... et je constate que je suis dans ma rue, en face du CMP.

(...)

R3 :
Bruno, mon ancien patron, est en train de bricoler et il me demande d'aller lui chercher quelque chose à l'étage du dessus. J'y vais mais cette demande m'a mis de mauvaise humeur : Pourquoi me demander ça en pleine nuit alors que je suis fatigué et que je voudrais dormir tranquillement ? Pour me défouler j'ai envie de passer ma colère en emmerdant tout le monde. Je fais semblant d'avoir mal à la jambe et je pars en emportant une canne avec laquelle je fais le maximum de bruit en montant les escaliers, ainsi je réveillerai tout le monde dans les dortoirs. En effet il me semble que je me trouve dans un lycée.Mais je vois que ma canne est, en réalité, un bâton sauteur à ressort. Je m'amuse alors avec, m'en servant pour faire des bonds énormes dans les escaliers. Je monte ainsi rapidement tous les étages et arrive en haut dans une grande salle remplie de matériel. Mais j'ai oublié ce que Bruno voulait que je lui ramène. Au hasard je prends une caméra. Mais j'entends la voix de Bruno, en vas, qui discute avec Yvan. Et je comprends que ce qu'il voulait c'était un moniteur video. Je repose donc la caméra à sa place, je ne voudrais pas qu'on s'imagine que je voulais la voler.



Je me réveille.
Il est 5H10.

HH5 :
J'entends la voix d'un homme qui dit : "Il est difficile de tuer un groupe !"

Il est 5H50.




Note :
Dans le rêve R2, au lieu de jouer avec mes pouvoirs, j'aurais du réfléchir et comprendre que s'ils m'étaient disponibles alors ça prouvait que j'étais réellement dans un rêve.

Note 2 :
Dans R1, HH2 et HH3, j'ai la sensation, lorsque je parle, que je répète un dialogue que mon subconscient me souffle dans mon esprit. Mais j'ai la possibilité de modifier celui-ci si je veux. Parfois aussi mon subconscient ne me souffle pas des mots exacts mais me transmet seulement le sens qu'ils doivent avoir, me laissant la responsabilité de choisir moi-même les mots les plus adéquats.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
35359 messages postés
   Posté le 15-09-2023 à 10:32:42   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 15 Septembre :

Je prends mon Hericium, vais me coucher à 22H40 et m'endors rapidement...

R1 (FE) :
Je crois être réveillé. je me lève et essaie de me souvenir de mes rêves pour les noter... Je fais demi-tour et remarque que, dans la grande chambre il y a deux hommes endormis. Ce sont deux serviteurs à mon service. Mais ca m'inquiète : Je crains que l'un d'eux ne me vole les scénarios de mes rêves dans mon dos et les recopie en les faisant passer pour les siens.

Je me réveille.
Il est 23H40.
Puis je me rendors...

R2 :
Je suis dans une réunion de famille pour un anniversaire. Parmi nous une femme nous montre des photos de vacances. Mon cousin François n'est manifestement pas intéressé et ça se voit. J'explique que c'est parce qu'il est peu émotif alors il se lasse très vite quand il regarde toujours la même chose (IRL il est au contraire très émotif et son air distant est certainement une manière pour lui de se protéger).
(Ellipse)
Nous nous trouvons tous dehors et nous promenons dans une rue. Devant un magasin nous voyons des cartes postales exposées. L'une d'entre nous s'exclame qu'une des cartes représente la "région des 1000 lacs" au Thibet. Je me moque alors de François en disant : "Pour lui ce ne sont que de simples trous avec de l'eau sale dedans !" (Pourquoi "sale" ? Je ne sais pas... Mon subconscient semble avoir voulu m'orienter vers une piste... puis y a renoncé). Le femme dit que ce serait bien d'aller faire du tourisme dans cette région : C'est juste de l'autre côté des montagnes (Ca indique que nous nous trouvons probablement au Népal, au pied de l'Himalaya)...
(Ellipse)
Nous voilà au Thibet avec nos sacs à dos. Nous visitons un village. Sur un étalage je vois une boite rouge en métal ornée de décors de style chinois. Je la remarque car elle ressemble, en plus grande, à une boîte de thé oolong que j'avais achetée jadis. Le vendeur remarque mon intérêt et me demande si je veux goûter ce thé. J'hésite. Je dis que si je le trouve bon alors j'aurais envie de l'acheter, or il doit être très cher. De plus cette boite est trop grande : Quand j'arriverai à la fin, le thé aura perdu tout son arôme. Je préfère les petites boites.



Je quitte ce rêve en traversant probablement une hallucination hypnopompique...

HH1 :
Le mot "Fuketou" s'impose dans mon esprit. Que désigne-t-il ? Peut-être est-ce le nom de ce thé ? Mais ça m'étonnerait car on dirait un mot japonais et non thibétain ou chinois. Et je sens que ce mot désigne un type d'homme : un fuketou.

Je suis réveillé.
Il est 3H45.
Je tente une visualisation :
J'escalade une montagne au Thibet. J'arrive au sommet et me retrouve devant une paroi qui descend à pic. Comment descendre alors que je n'ai pas de corde ? Je décide de marcher sur cette paroi verticale comme le ferait une mouche. L'image alors bascule et je me retrouve à marcher sur la paroi qui se présente maintenant horizontalement. Ce basculement montre que mon subconscient vient de prendre le scénario de cette visualisation en main et que celle-ci est donc en train de se transformer en HH...

HH2 :
Je suis toujours avec les autres au Thibet. Johanne est avec nous et elle dit : "Il y en aura pour tout le monde, et même pour mon fils !" Je fais remarquer aux autres que Johanne n'a pas de fils et que cette incohérence s'explique car nous sommes dans une HH.

Il est 4H25.

HH3 :
Un groupe de dame discute. L'une d'elles est assez grosse et porte de grandes lunettes (elle ressemble à Gilberte, une dame que je connaissais. RIP). Très extravertie elle décrit la HH que nous venons de traverser.

Il est 4H35.

HH4 :
Je vois une femme aux cheveux blonds-roux couchée sur un lit. Elle porte un pyjama rayé de couleur orange-rose. Elle dit : "Cette méthode m'aide à m'endormir !"

Il est 4H50.

HH5 :
Je vois un python réticulé jaune dans une boite étroite. Je me dis qu'il y est peut-être coincé et a du mal à y ramper (IRL Mon ancien patron possédait un tel python réticulé jaune.)

Il est 5H00.

HH6 :
Une voix masculine dit : "On en avait parlé avec D.....(l'ancien maire) dernièrement !"

Il est 5H10.

HH7 (ou R3 ?) :
Un homme couché dans un lit me dit qu'il n'arrive pas à dormir. Nous nous trouvons en enfer et, pour passer le temps, il a tué deux diables. Je me dis que ça ne va pas plaire à Satan.

Il est 6H00.

HH8 :
Une voix masculine dit : "Est-ce que le diable peut partir comme ça à un instant donné ?"

Il est 6H05.

HH9 :
J'entends un bruit de moteur poussif et une voix d'homme dit : "Ca n'avancera pas !" Puis une voix de femme répète la même phrase en criant comme si elle s'adressait à quelqu'un situé au loin.

Il est 6H20.

HH10 :
Une voix masculine dit : "J'ai la version gratuite !"

Il est 6H25.

HH11 :
Dans une chambre, un homme en pantalon de pyjama se plaint de l'éclairage. A droite, dans une petite salle de bain, une femme blonde me tourne le dos et se regarde dans un miroir. Elle porte une combinaison grise et répond que, ici, il y a plus de lumière.

Il est 6H30.

HH12 :
Je suis en train de bricoler. J'entends dire que le roi est en visite dans la ville. Mais je n'aurai pas le temps de lui parler.

Il est 6H35.





Note :
Déja une semaine sans rêve lucide.
Mais j'ai eu une prise de lucidité dans la HH2 !
C'est mieux que rien, ça me sert d'entrainement.

Note 2 :
"Fuketu", finalement, semble chinois et non japonais : Ca signifie "Terre populaire".

Note 3 :
Il est probable que, dans le rêve R2, la région des lacs située au Thibet se rapporte aux deux lacs sacrés situés au pieds du mont Kailash qui passe pour être le centre du monde dans les traditions du bouddhisme, de l'hindouisme, du bön et du jaïnisme.



--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes  JOURNAL DE REVESNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum