LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes 

 JOURNAL DE REVES

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86Page précédentePage suivante
lip26
lip26
2294 messages postés
   Posté le 28-11-2022 à 16:18:25   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

totalement d'accord =

Mitterrand ne s'interressait qu'à l'argent (surtout celui des autres aussi qu'il voulait capter !!! j'en ai eu des preuves ...)

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 29-11-2022 à 11:59:36   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 29 Novembre :

Je vais me coucher à 22H35 et je m'endors rapidement...

R1 :
Une histoire se déroule sous mes yeux. Un jeune demi-vagabond possède un pouvoir... mais je ne sais plus lequel. Deux bandits, "Renard" et "Chatsauvage" (personnages empruntés visiblement à Pinocchio) le capturent et s'en servent comme d'un esclave avant de le laisser repartir. Au moins 5 ou 6 fois de suite ils le recapturent ainsi avant de le relâcher ou de le laisser s'enfuir. Ca semble les amuser. Une fois même ils l'ont recapturé au bout de seulement un jour. Chaque période de captivité dure en moyenne 25 jours. Une fois je sais qu'elle a duré exactement 23 jours.
Une fois de plus ils l'enlèvent... Mais moi, révolté par tant d'injustice, je lui ai donné un petit canif pour se défendre. Grâce à son pouvoir il a pu cacher celui-ci sur lui sans que les bandits le trouvent en le fouillant. Soudain il se jette sur Renard et lui met le couteau sur la gorge. Il l'oblige à mettre tous ses méfaits par écrit sur une feuille et à la signer. On croit qu'il va s'en tenir là et relâcher ensuite Renard... mais non : Il lui tranche brusquement la gorge. Puis il se jette sur Chatsauvage avec son canif...



...Je me réveille.
Pendant quelques secondes j'ai l'impression que ma voix continue de me raconter la suite de cette histoire dans ma tête. On dirait même un enregistrement qui tourne sur deux pistes !
Il est 1H25.

Je prends une Galantamine.
Je lance une rêverie pour la transformer en HH puis en rêve...
Je me visualise en train de voler au dessus d'une ville remplie de monde. Mais l'image est plus floue que d'habitude et la HH ne prend pas.
Je recommence en me visualisant courir dans le centre-ville de Maubeuge.
Cela dure longtemps et ce n'est que très progressivement que la rêverie se transforme lentement en HH...

HH1 :
Je cours à très grande vitesse. Je remarque que la ville m'apparait telle qu'elle était dans les années 60. Je parcours la totalité du centre-ville en allant du sud jusqu'au nord. Puis je fais demi-tour et retourne au centre avant de courir jusqu'à l'extrémité ouest. Ensuite je refais demi-tour.... Puis je me téléporte pour courir dans l'avenue d'Italie à Paris (où j'ai habité quelques temps).... Puis je reviens à Maubeuge... puis je me retrouve dans une ville inconnue...
Mon entrée en rêve lucide se fait tellement progressivement que je ne remarque aucune transition...

R2 (RL) :
... Je rentre dans un grand bâtiment où il semble y avoir une réception. Je monte un grand escalier et arrive sur un palier. Je vois une dame blonde portant une robe bleue à manches très courtes et de grosses boucles d'oreilles en forme de boules argentées. Je trouve qu'elle ressemble très vaguement à Johanne. Probablement que celle-ci à servi de modèle de base pour fabriquer ce personnage. J'ignore totalement si je suis encore dans une HH ou si je suis entré dans un rêve lucide. Si c'est le cas alors peut-être que cette dame est mon guide spirituel ?... mais je raconte des bêtises : Je ne vais tout de même pas encore croire à ces mythes new-âges à mon âge ! Je vais plutôt demander à cette dame si elle ne veut pas me servir de guide pour me faire visiter les lieux... mais je change d'avis et me dis que je serai plus libre en me promenant seul. Alors je repars en courant (dans ce rêve je passe mon temps à courir pour avoir le temps d'en voir le plus possible...)...

(... Passage non mémorisé ...)

Il me semble que j'ai revu cette femme à la robe bleue une seconde fois un peu plus tard...

(... Passage non mémorisé ...)

Je rentre dans un grand bâtiment et me trouve devant des hommes en costume. Ceux-ci sont surpris de me voir et semblent me regarder comme un intrus. Je veux leurs demander s'ils connaissent mon vrai nom... Mais je me ravise : Je vois bien qu'ils se demandent qui je suis, ils ne peuvent donc pas connaitre mon vrai nom (De plus ça fait plusieurs mois que j'ai déjà fait la quête Iktomi de la recherche de mon vrai nom !). Soudain les hommes se précipitent sur moi et je m'enfuis. J'attrape un grand bâton au passage et m'en sers comme d'une perche pour effectuer de grands sauts afin d'aller plus vite.
J'arrive sur une terrasse et saute dans le vide. En bas il y a un parking et je rebondis d'un toit de voiture à l'autre, comme si c'était des trampolines, tout en narguant mes poursuivants. Je saute tellement haut que j'attrape brièvement le vertige. En m'aidant de ma perche, j'atterris sur une voiture décapotable dont l'arrière est rempli de livres. J'en saisis un au passage et regarde sa couverture : Il y est écrit "Sidney Bechet" (https://fr.wikipedia.org/wiki/Sidney_Bechet). Je dis : "Hmm ! Saine lecture !"... Puis je continue de rebondir de voiture en voiture et atterris sur une allée recouverte de petits galets. Je recommence à courir...

(... Passage non mémorisé ...)

...Je suis dans une belle demeure et je cesse de courir. Je me dis que je devrais mémoriser tout ce que je viens de faire si je veux pouvoir le décrire dans le forum... Mais j'ai tellement couru que mon cerveau n'a pas eu le temps de tout enregistrer correctement. Tout ce que je peux dire c'est que je viens de visiter trois maisons et que je me trouve maintenant dans une sorte de mairie...
... J'ouvre une porte-fenêtre et me retrouve sur un grand balcon. J'ai envie de sauter dans le vide mais sans voler et sans jouer au passe-muraille, c'est trop commun. Par le jeu de ma volonté, la balustrade se fend en deux parties qui s'écartent alors que je m'avance. En bas une grande foule m'acclame. Ces gens croient peut-être que je suis leur nouveau maire puisque je suis dans une mairie ?...

(... Passage non mémorisé ...)

... Je cours dans un grand couloir. Je m'arrète car, à droite, je viens de voir mon reflet. C'est une vitre avec un volet abaissé derrière elle, ce qui l'assombrit. Je regarde comment j'y apparais... Je suis ressemblant bien que plus jeune et avec une grande mèche sur le front. Je m'amuse à déformer mon visage comme s'il était de la pâte à modeler. Je tire sur mon nez et l'allonge. Je remonte un oeil et abaisse l'autre. Puis j'écarte les deux yeux. Ca me fait un visage grotesque ! Je mets alors mes deux mains sur mon visage en souhaitant qu'il redevienne normal. Je remarque que mes mains sont chaudes (alors que IRL elles sont souvent froides)...

(... Passage non mémorisé ...)

... Par une porte ouverte je vois un escalier de marbre blanc en colimaçon. Mais il est très étroit (moins de 1;5 mètre de diamètre) et semble descendre à l'infini. Il donne une telle impression de claustrophobie que je n'ose pas l'emprunter...

(... Passage non mémorisé ...)

... Je monte un escalier. Sur le palier je vois une femme qui semble attendre en regardant vers la droite d'un air rêveur. Elle est assez petite, d'une beauté moyenne, brune avec des cheveux courts et porte une robe courte de couleur crême avec des manches très courtes. Le tissus semble très fin. Cette femme me fait penser à mon amie Claudine mais en plus jeune. Je la prends contre moi et lui caresse ses bras nus. Ils sont doux comme la peau d'un bébé. Puis je plonge ma main dans son corsage. Elle rigole...

Soudain la scène change. Je suis assis dans un canapé avec cette femme et ma mère et nous prenons le thé. Je comprends alors qu'elle est bien Claudine redevenue jeune. Je remarque que ma braguette est ouverte et qu'on voit tout... mais ce n'est pas grave car on est dans un rêve...

Soudain la scène change à nouveau. Je suis à présent dans une pièce avec une quarantaine d'autres personnes. Elles sont toutes de ma famille (surtout du côté paternel semble-t-il). C'est donc une réunion familiale. Mais je suis conscient que pratiquement toutes ces personnes sont décédées IRL... je crois donc me trouver dans le monde des morts.
Je vois ma grand' mère Simone... et je prends conscience que tout le monde ici est vieux. J'avais pourtant lu que les morts aimaient reprendre la forme qu'ils avaient dans leur jeunesse. D'ailleurs je me souviens que mon père disait souvent que, dans sa tête, il se voyait toujours comme lors de sa jeunesse. Et moi-même j'ai souvent tendance à me voir comme quand j'avais environ 15-20 ans. Les morts devraient donc se matérialiser ainsi, jeunes comme ils s'imaginent.

Je prends la parole et leurs dis : "Pourquoi ne prenez-vous pas un aspect jeune ? Vous le pouvez puisque nous sommes dans le monde ..." J'allais dire "...dans le monde des morts" mais je me souviens que nous ne sommes que dans un rêve. Alors je dis "... dans le monde psychique".
Rien ne semble changer... Mais je remarque que, peu à peu, tout le monde se met à rajeunir lentement. Et je me retrouve entouré d'ados et d'enfants. Je vois ma cousine Carole telle qu'elle était vers l'âge de 12-15 ans. A sa gauche je vois une jeune femme qui doit être sa mère, ma tante Colette jeune. J'entends la voix de ma mère, sans la voir. Elle dit que je suis drôle car elle me voit redevenu un bébé. Pourtant je ne me vois pas comme un bébé.

Je remarque un jeune garçon avec des sourcils épais et une grosse voix. Je ne le reconnais pas. Il avance en disant bonjour à tout le monde et en appelant chacun par son nom.Je ne sais pas comment il fait pour les reconnaitre car moi je ne reconnais presque personne : Ils ont tous trop changé.
Il arrive devant moi : Pour rire je lui donne un nom fictif. Je lui dis : "salut Marcel ! Tu ne me reconnais pas ? Je suis Lucien !"



Et je me réveille.
Il est 3H15.
Wah ! C'est de loin mon plus long rêve lucide : Environ une heure et demie ! La durée d'un cycle complet.
Mais en comptant une longue induction par HH.
Je mets environ une heure pour tout mémoriser et noter sur mon carnet.
Puis j'essaie de re-induire des HH pour retenter un 2ème rêve lucide...

HH2 :
Je suis Batman et je saute d'un toit d'immeuble à un autre...
Mais toute la scène se transforme en une BD en noir et blanc.

Je recommence...

HH3 :
Je suis Batman et je saute d'un toit d'immeuble à un autre...
Mais la scène se transforme : Je suis à présent en train de lire un livre. Je retiens un mot étrange :"Sénégalopapouasie".

Je recommence...

HH4 :
Je suis dans un lit et une femme blonde est en train de me ......... Mais je me dis que ceci n'est pas une HH mais plutôt le souvenir d'une ancienne HH.

Il est 5H05.
Je me rendors...

R3 (FE) :
Ce faux-réveil est très mal mémorisé.
Je crois me réveiller. Je me sens très somnolent et j'essaie de me souvenir de mon long rêve lucide. Je vois un homme chauve que j'identifie à Tao, un homme à qui je parle dans un forum. Je ne sais plus ce qu'il dit ou fait. J'ai l'impression que cette scène ressemble à l'un des passages de mon rêve lucide. Celui-ci avait donc un aspect prédictif.

(...)

R4 (FE) :
Je crois me réveiller.. C'est Virginie, la fille de mon amie Betty, qui vient de me réveiller. Je constate que je m'étais endormi dans un fauteuil en plein milieu d'une réception. Virginie me dit qu'il faut y aller car il est onze heure trois-quarts et que sa mère nous attend dans sa voiture pour repartir. Je serais bien resté cet après-midi mais, après tout, autant profiter de la voiture de Betty... Je me lève, trés somnolent, et je rassemble mes affaires. Il y a une boite à steaks surgelés dans laquelle j'ai mis des gâteaux que j'ai piqué dans la réception. Je range le tout dans mon sac bleu "Fram", celui que j'avais rapporté de mon voyage au Maroc.
Je suis Virginie et je retrouve Betty dans le couloir. Un couple de cinquantenaires, des amis de Betty, viennent nous rejoindre. La femme porte un chignon gris-blond et porte une robe courte de couleur crême avec des manches longues. Son mari a le crâne assez dégarni et porte un pantalon beige et une chemisette à manches courtes blanche avec des carreaux. Il est trés agité (ivre ?) et se moque de la personne qui nous a invité ainsi que de sa réception. Il dit "On aurait dit une fourmilière !" Celà amuse Betty et elle me demande ce que j'ai pensé de la réception. Je réponds que je n'en dirai pas de mal car ce ne serait pas poli. En pius je me sens très somnolent... et j'essaie de me souvenir de mes rêves...

Je me réveille.
Il est 6H00.
J'ai les oreilles qui sifflent comme souvent après une nuit sous Galantamine.
Je prends donc un Piracetam pour compenser.






Note :
Heureusement qu'il y a la Galantamine pour relancer mes rêves lucides car ça faisait 15 jours que je n'en avais pas eu.
Pourtant le mois dernier j'en avais tous les un à cinq jours.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2294 messages postés
   Posté le 29-11-2022 à 15:04:34   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

toi tu vas finir par nous faire une maladie vraie à cause de ta maladive addiction de besoin régulier de tes "rêves" et phases de rêve ...

j'espère que ce ne sera PAS UNE ADDICTION FATALE ????

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 29-11-2022 à 22:32:06   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

La galantamine n'est pas addictive.

Et j'en prends moins d'une fois par semaine.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2294 messages postés
   Posté le 30-11-2022 à 00:52:40   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

JE NE PARLE PAS DE LA GALANTACHOSE

mais de ton idée fixe

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
lip26
lip26
2294 messages postés
   Posté le 30-11-2022 à 14:40:09   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

hé ho t'est en retard là

T' AS PAS DORMI ??????? (ou t'est devant la gare pour aller chercher ta joséphine ??? )

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 30-11-2022 à 15:40:53   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

C'est plus instructif qu'une addiction à la Vierge Marie

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 30-11-2022 à 15:41:44   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 20 Novembre :

Je vais me coucher à 22H30et je m'endors rapidement...

R1 :
Je regarde une émission sur les stars. On montre Valerie Karsenti qui est en tournée théatrale. Elle explique qu'elle emporte partout avec elle sa collection de queues d'animaux en peluche. Ensuite on montre un document d'archive sur l'ancienne chanteuse Mireille Matthieu. On voit celle-ci, jeune, qui joue dans un sketch. Elle interprète le rôle d'un jeune chevalier du moyen-âge. Elle se parodie elle-même en faisant des mimiques exagérées en gros plans.




Je me réveille.
Il est 3H05.
Je me rendors...

R2 :
Je passe devant le café de la place. Sa porte est ouverte et je vois Jean-Claude (l'ancien-mari de mon ex') qui est assis à une table avec des amis. Derrière lui, à une autre table, se trouve Tony (le soupirant de mon ex'). Celui-ci m'appelle et me demande de venir. J'entre donc. Jean-Claude se pousse pour me laisser de la place à sa table. Mais Tony crie que c'est lui qui m'invite à sa table. Je vais donc m'assoir devant Tony. Jean-Claude change alors de place et vient s'assoir sur une chaise placée entre sa table et la nôtre. Ca lui permet ainsi de bavarder aussi bien avec ses amis qu'avec Tony et moi. Je remarque qu'il a une barbe de trois jours. Mais je tâte mon menton et je constate que moi aussi je ne suis pas rasé. Je pense "C'est le club des mal-rasés !". Jean-Claude me demande comment je m'y suis pris pour obtenir la "prime Renov' afin de faire des travaux chez moi pour seulement un euro. Et le rêve reproduit alors une discussion que j'ai eu avec lui il y a quelques jours IRL...

Je me réveille.
Il est 4H45.

HH1 :
Je vois le prénom d'une personne écrit sur une feuille. Il commence par un "N". Ensuite la feuille est tournée d'un quart de tour et la lettre ressemble alors à un "Z". J'ai assez conscience d'être face à une HH et je me demande si, dans le monde réel, on peut aussi transformer un "N" et "Z" en lui appliquant une rotation. Mais j'ai du mal à visualiser l'opération.

Il est 5H05.
Je réfléchis à des choses diverses.
Soudain une phrase vient s'insérer dans ma réflexion, une phrase sans aucun rapport avec ce que je pensais. Je comprends alors que cette phrase est une HH mentale...

HH2 :
La phrase apparue dans mon esprit est la suivante : "... Autant en Italie qu'en France ..."

Il est 5H10.

HH3 :
Je revois la scène dans le café du rêve R2, avec quelques modifications et un jeu de lettres comme dans la HH1. Mais je n'en ai mémorisé aucun détail.

Il est 5H30.




Note :
Peu de rêves cette nuit.
Mais c'est souvent comme ça après une nuit comme hier où j'ai eu un très long rêve lucide.
Mon esprit récupère.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2294 messages postés
   Posté le 30-11-2022 à 16:36:37   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

Atil a écrit :

C'est plus instructif qu'une addiction à la Vierge Marie




--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 01-12-2022 à 11:08:01   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 1er Décembre:

Je vais me coucher à 22H20 et m'endors rapidement...

R1 :
Je présente un étrange rêve lucide qui vient d'un de mes chats. Celui-ci s'est retrouvé lucide alors qu'il se trouvait couché en équilibre au sommet d'une porte (IRL c'est ce que fait ma chatte Chouchou depuis deux semaines : Elle passe ses jours et ses nuits à dormir en haut d'une porte). Je place ce rêve à gauche et laisse @Sebastiii arriver à droite pour présenter ses rêves (Il ressemble à un de mes anciens copains du lycée). Il explique qu'il fait de plus en plus d' "éveils lucides". Je me demande ce qu'il appelle de ce nom : Des faux éveils ou des rêves lucides.




Je me réveille.
Il est 23H45.
Je me rendors...

R2 :
Je suis dans le noir, allongé dans mon lit, et je réfléchis (Je ne pense pas être dans un faux réveil mais plutôt en sommeil lent. Du moins au début). Je repense au rêve précédent.Je revois @Sebastiii qui arrive à droite. Il me raconte qu'un de ses rêves lui a expliqué que, dans certaines circonstances, l'esprit d'un rêveur peut être envoyé dans le rêve de mon chat; au sommet de la porte. L'ennui c'est que cette porte est très haute et qu'il ne peut donc pas en redescendre. Alors il se retrouve obligé de retourner dans son rêve de départ. Et celà forme alors un cycle perpétuel et infini dont il ne peut plus sortir. A cause de ça, on ne peut pas accepter que nos deux rêves soient décrits dans le forum. Cela m'emmerde alors je cherche une solution. Je réfléchis longtemps et je finis par en trouver une : Sous certaines conditions, le rêveur ne se retrouve pas projeté en haut mais en bas de la porte. Le problème disparait donc.

Je me réveille.
Il est 2H40.
J'essaie de faire une visualisation dynamique pour la transformer en HH puis en rêve lucide comme il y a deux nuits...
Je me visualise en train de courir dans ma ville... mais la HH ne prend pas... Alors je continue...
Soudain j'entends un bruit.
C'est Chouchou qui dormait au sommet de la porte de la bibliothèque et qui a failli tomber. Et elle a renversé un vase.
Je vais l'engueuler et je reviens me coucher, de mauvaise humeur.
A cause de ça je n'arrive plus à me concentrer pour faire une visualisation.
Je mets longtemps pour me rendormir...

R3 :
Ce rêve est presque totalement oublié. Je sais seulement qu'on y parlait encore d'esprits de rêveurs se projetant d'un rêve à l'autre. Apparemment en se servant de sortes de chemins de couleur marron...
A la fin je me souviens que je vais devoir écrire ce rêve dans le forum alors je m'efforce de le mémoriser (Je ne pense pas être lucide, je fais plutôt ça de manière machinale). Je me souviens que ce trafic de rêve était dirigé par une femme montée sur une plateforme. C'était une femme de la famille B....... (une famille nombreuse de ma ville dont tous les membres se ressemblent énormément) et elle portait une robe blanche avec des arabesques bleus. Ca me suffit et je ne cherche pas à mémoriser quoi que ce soit d'autre. Dommage.



Je me réveille.
Il est 5H30 environ.

HH1 :
Je suis assis dans une classe au lycée. Devant moi, mon copain A.B. se retourne et me rend deux feuilles qu'il m'avait emprunté. J'avais oublié ça. Je regarde les feuilles et reconnais mon écriture. C'est le récit complet du rêve précédent que j'avais transcrit. Formidable, alors le scénario de ce rêve n'est finalement pas perdu. Dommage que je ne le récupère que maintenant car j'ai déjà écrit dans le forum que c'était un rêve presque entièrement oublié.

... J'ai oublié de noter l'heure...

HH2 :
Quelqu'un me parle d'un "autre type de rêves". Il m'explique : "Dedans il n'y a pas cette espèce de pâte feuilletée à l'intérieur !"

Il est 6H55.

HH3 :
Je vois que mes chats ont ouvert la porte du grenier. Je ne veux pas qu'ils y aillent en automne-hiver : Ca fait des courants d'air !

Il est 7H15.



Note :
Mauvaises mémorisations et mauvaises visualisations cette nuit.
Je me sentais trop énervé et fatigué.


Edité le 01-12-2022 à 11:08:33 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 02-12-2022 à 10:39:00   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 02 Décembre :

Je vais me coucher à 22H30 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je suis en compagnie d'un homme et je commence à raconter mon dernier rêve. Je vois l'image de celui-ci se matérialiser autour de moi... Soudain le rêve s'enfuit et disparait à l'horizon, me laissant dans le vide. Comment continuer à le raconter dans de telles conditions ?

Je me réveille.
Il est 23h00.
Je me rendors trés vite...

R2 :
Je suis dans ma cave, celle-ci servant de bordel dont je suis un vieil habitué. On me propose ma prostituée habituelle, ma préférée : Teisha, une asiatique entièrement nue avec de longs cheveux noirs. Mais elle n'a plus le boa qui l'accompagne d'habitude. Celà ne me convient donc pas et j'en demande une autre. On m'informe qu'il y a une nouvelle qui a quatre bottes et dont la spécialité est de servir du champagne à ses clients...
(... Petite ellipse ...)
J'ai choisi une autre prostituée, une femme brune portant un bikini argenté. Nous sommes installés dans une voiture de luxe et elle me dit que sa spécialité est de servir de l'alcool à ses clients dans deux verres en forme de botte. Je lui demande de quel alcool il s'agit car d'habitude je n'en bois pas. Soudain je sens quelque chose qui me griffe derrière le cou. Je devine que c'est la prostituée au léopard qui n'a pas contrôlé convenablement son animal. Je me retourne alors et ...



... et je me réveille.
Et je constate que c'est mon chat Poucet qui est couché derrière ma tête et qui m'a griffé en étendant sa patte.
Il est 2H05.
Je me rendors très vite sans avoir le temps d'essayer de wilder...

R3 :
Probable rêve oublié.

R4 :
Je me vois à la 3ème personne sous la forme d'un homme brun assez grand et large d'épaules portant une petite moustache et un costume clair. Je vais vers la droite et me prépare à entrer dans un rêve réservé aux fumeurs et à y rester deux jours. Ca m'inquiète un peu car la fumée de tabac a tendance à m'irriter les fosses nasales et à favoriser mon enrhumement...
J'entends du bruit provenant d'une armoire métallique comme j'en avais à l'armée. Je l'ouvre et il en sort plusieurs jeunes femmes enveloppées dans un nuage de fumée. Elles toussent beaucoup et m'expliquent qu'on les a forcées à rester enfermées dans cette armoire-rêve tout en fumant une cigarette. Je leurs dis : "Si ça avait été moi, je me serai évanoui ou alors j'aurais eu une crise de panique !"

Je me réveille.
Il est 5H20.
J'essaie d'induire une HH puis un rêve lucide comme l'autre nuit.
Je me visualise faisant le tour de ma ville en volant. Dans une des rues je vois que les maisons sont en ruines comme si elle s avaient subi un bombardement. J'espère que ce n'est pas une vision annonciatrice du futur. J'effectue un 2ème tour de la ville. Cette fois je vois des maisons qui ressemblent à ce qu'elles étaient dans les années 60-70...
Mais je n'arrive pas à transformer ça en HH puis en rêve...
Je ne suis plus assez fatigué.




Note :
C'était une nuit sans HH.
Je remarque que, sans la Galantamine, mes HH sont plus difficiles à bien maintenir.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 03-12-2022 à 11:10:33   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 03 Décembre :

Je vais me coucher à 22H45 et m'endors rapidement...

R1 :
Devant moi je vois plein de vignettes comme si j'étais dans Youtube. A droite, deux sortes d'animateurs expliquent que chaque vignette permet d'accéder non pas à une vidéo mais à un rêve. Il suffit pour ça de se concentrer dessus (IRL, il y a deux ans, je voyais souvent des HH contenant plein de vignettes de ce genre, et plusieurs fois je m'en suis servi pour wilder). Ils me disent aussi que les rêves exposés ici servent à instruire les gens en leurs montrant des exemples d'erreurs et d'incorrections dans l'emploi de la langue française. Ils me proposent d'entrer dans l'un d'aux. Nous nous trouvons alors devant deux hommes assis à une table et qui discutent. Et les deux animateurs me font remarquer chaque faute de français qu'ils commettent en parlant.

Je me réveille.
Puis je me rendors très vite sans alors le temps de noter l'heure...

R2 :
Je suis à table avec des amis inconnus et nous avons terminé le repas. La maîtresse de maison est une dame brune un peu âgée qui ressemble à Annie Duperey. Elle veut maintenant essayer de nous distraire et de nous amuser. Comme elle porte une sorte de grande djellaba trés ample, elle se baisse et les hommes présents font semblant de regarder dans son décolleté et d'en être excités. J'en fais de même en roulant des yeux. Puis elle décide de nous montrer un tout nouveau jeu. Et elle pose ses pieds nus sur la table. Je trouve ceux-ci assez moches car ils sont épais et un peu tordus... mais c'est du à son âge. Elle nous demande de bien regarder car elle va essayer de bouger ses orteils de façon à ce qu'on ait l'impression que ses pieds sont des mains... Mais elle n'y arrive pas. Je lui dis que je ne me moque pas d'elle car moi c'est la même hose : J'ai du mal à remuer mes orteils car ils manquent de souplesse...

...Et voila que la scène se transforme. Je me trouve à présent dans un forum sur le web. Je n'ai pas besoin de lire les textes tapés par les intervenant car j'entends leur contenu dans ma tête. C'est donc une sorte de forum télépathique. Nous continuons de parler de ce jeu des orteils et je remarque que sa pratique semble porter le nom de "narder". Ce doit être parce que la dame brune qui nous l'a fait connaître porte ici le pseudo de "Narda". Je regarde son avatar ... Il représente un visage de femme. mais celui-ci ne ressemble pas à Annie Duperey mais à la chanteuses Gala.



Je me réveille.
Il est 3H10.
J'essaie d'induire une HH pour la transformer ensuite en rêve lucide.
Je me visualise avançant de nuit sur une grande route... Mais la visualisation est instable... La roue se retrouve encombrée par un chantier de travaux qui m'empèche de passer... Cela se reproduit plusieurs fois de suite comme si mon inconscient s'opposait à cette visualisation...
Soudain un reflux gastrique se produit et je sens de la bile chaude qui remonte dans ma bouche.
C'est désagréable et ça me déconcentre complètement.
Il est 4H20.
Je me rendors...

R3 (ou HH ?) :
Je vois deux hommes qui discutent assis à une longue table. Soudain celle-ci s'allonge encore plus...

(...)

R4 (ou HH ?) :
J'assiste à un match de foot. Un but vient d'être marqué, le public est très énervé et ça commence à virer à l'émeute. Je ne me souviens pas de la suite... s'il y en a eu une...

(...)

R5 :
Je crois me réveiller. Je suis assis à ma table, en classe, au lycée. Est-il possible que j'ai ainsi dormi en cour devant tout le monde ? Pourtant oui : La preuve en est que je me souviens de tous les rêves que je viens de faire. Mais je constate que les autres élèves semblent eux aussi somnolents. Ils s'ennuient car le prof est absent et son remplaçant est nul. Il a même renoncé à nous enseigner et il se contente de bavarder avec un élève.
Pour passer le temps je veux lire un livre... mais je fais un faux-mouvement et j'en déchire une partie de la couverture.
Je décide alors d'aller faire un tour dehors. J'enfile un pull, ça suffira, pas besoin de mettre de manteau. J'ouvre la porte... sans me rendre compte que c'est la même que celle du café de ma tante. Je me retrouve sur le trottoir devant le café et un froid vif me saisit. Un élève qui m'a suivi me fait remarquer combien il fait glacial. Je lui réponds : "C'est ce qu'il faut, le froid va me réveiller !" puis je réfléchis : Je me demande s'il n'y a pas quelque chose dans l'air qui agit sur les élèves pour les rendre tous aussi somnolents... peut-être du dioxyde de carbone ?...
 
(...Ellipse ou partie non mémorisée ...)
 
... Je suis de retour en cour. Je m'ennuie toujours autant et je me dis : "Vivement les examens, je les passe, je remporte mon diplôme, et je suis tranquille !"... Tout en pensant à ça, je tripote machinalement ma montre. Et voila qu'elle se détache du bracelet. J'essaie de la remettre... mais mes lunettes me font voir un peu flou et je n'y arrive pas. Je re-essais plusieurs fois... sans succès. Je me sens très maladroit.



Je me réveille.
Il est 6H30.

HH1 :
Je viens d'acheter un pain dans la boulangerie. Sur le paquet en papier je remarque qu'il est écrit "Nous vous obligeons à prendre 500 à 1200 grammes de pain". Je me dis que c'est encore une nouvelle idée bizarre du gouvernement.

Il est 6H40.
Je réfléchis dans mon lit.
je me dis que je vais me lever pour noter mes rêves. Je ferme brièvement les yeux ... et une HH surgit immédiatement...

HH2 :
Devant moi une scène semble apparaitre par un trou rond au milieu d'une paroi noire. Je vois au loin une jeune fille brune qui semble attendre appuyée contre un mur. Elle porte une minijupe gris-noir et un débardeur blanc avec des pois verts. Elle a peut-être des lunettes.

Il est 7H15.





Note :
J'ai du mal à effectuer correctement des visualisations stables depuis quelques jours.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2294 messages postés
   Posté le 03-12-2022 à 14:46:15   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

écrit par Atil =

"dans l'un d'aux."

en voila déjà une de faute (moi aussi je vais te les relever )

une autre =

"Puis je me rendors très vite sans alors le temps de noter l'heure..." = pas trop français ... !!

et je pourrais aussi mettre =

apparaitre = apparaître

et surtout =

HH contenant plein de vignettes de ce genre, et plusieurs fois je m'en suis servi pour wilder
si c'est illusions hypnotiques c'est du féminin donc avec le verbe être ça s'accorde donc = servi e voir aussi un "s"

et même si c'est "vignette" c'est aussi du féminin et ça s'accorde en français avec le verbe être

ok tu vois on fait tous des fautes

pas la peine de toujours tout relever si on ne laisse rien passer aux autres et qu'on relève trop toutes les fautes des autres on fait parti de l'équipe des démons

((ceux qui voient la paille dans les yeux d'autrui et pas la poutre dans les nôtres ))


Edité le 03-12-2022 à 14:53:50 par lip26




--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 03-12-2022 à 22:24:44   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

lip26 a écrit :



HH contenant plein de vignettes de ce genre, et plusieurs fois je m'en suis servi pour wilder
si c'est illusions hypnotiques c'est du féminin donc avec le verbe être ça s'accorde donc = servi e voir aussi un "s"

et même si c'est "vignette" c'est aussi du féminin et ça s'accorde en français avec le verbe être



La je ne suis pas d'accord.

Si le français est logique, ce ne sont pas les vignettes qui sont servieES.

Mais c'est moi qui m'en suis servI.

Il faut se méfier des règles avec l'auxiliaire "être".

"Je suis" ne fonctionne pas comme "je m'en suis".

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2294 messages postés
   Posté le 03-12-2022 à 23:41:20   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

admettons

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 04-12-2022 à 11:04:51   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Je demanderai à la Vierge marie la prochaine fois que je rêverai d'elle.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 04-12-2022 à 11:05:59   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 04 Décembre :

Je vais me coucher à 22H30 avec mon bonnet magnétique appliqué sur mon cortex frontal latéral et je m'endors rapidement...

R1 :
J'ai envoyé un dossier de confirmation d'existence et de nationalité à l'administration car j'ai repris ma nationalité française et je veux que ce soit enregistré. Je croyais que ce serait facile et rapide ... mais non : Le dossier m'a été renvoyé avec des zones surlignées au Stabilo rose. Ce sont les éléments sur lesquels je dois envoyer des précisions supplémentaires. Mais on ne me donne aucune explication précise sur les documents que je dois ajouter et ça m'énerve. Que leurs faut-il donc comme preuves supplémentaires de mon existence ? Je comprends donc que ces démarches seront longues et compliquées. Mais, finalement, je m'en moque car je ne me souviens même plus pourquoi je les avais entreprises. Ca ne devait pas être important.

Je me réveille.
Il est 3H30.
Je me rendors...

R2 :
Je suis dans un hôpital. J'arrive dans une pièce où attendent deux patients. Une petite infirmière blonde portant une blouse rose clair me dit : "Mettez-vous à la queue comme il faut sinon je vous mets à la porte !" C'est sympat' ! Je me mets donc à la queue. Puis elle me demande : "Mettez-vous tout nu !" Je me déshabille donc et j'attends debout, nu avec mon slip sur les chevilles. Derrière une grande vitre je vois des femmes que je connais qui attendent elles aussi et qui me regardent. Elles vont me voir tout nu !... Mais finalement je décide de m'en foutre.
Une grande infirmière brune portant une blouse vert clair vient m'examiner. Elle me palpe longuement sous le nombril. Je lui dis : "Oui, j'ai été opéré à cet endroit !" (D'une hernie, IRL). Elle continue puis se contente de dire : "Il faudra vous refaire passer un examen !" sans me donner plus de précision sur ce que je pourrai avoir...

(... Ellipse ou partie non mémorisée ...)

... Je suis maintenant dans le couloir et j'attends (pour passer une radio ?). L'infirmière brune écoute des patients qui bavardent dans une chambre. Elle leurs crie : "Vous direz à Monsieur Xxxxxxx qu'il arrète sinon je vais l'allumer !" Je me demande ce qu'il faut entendre par là. Si "allumer" signifie "engueuler" alors c'est une menace. Mais si "allumer" signifie "exciter" alors c'est de l'humour grivois.
Je commence alors à rêvasser sur l'infirmière... (Je fais donc une rêverie à l'intérieur d'un rêve). Je l'imagine me demandant si je veux coucher avec elle. Et je lui réponds que je suis asexuel mais que la sensualité m'intéresse. Et elle me dit que ça pourrait l'intéresser aussi...
Je reviens à moi et constate que l'infirmière est en train de faire des photocopies de mes dessins que j'ai apporté dans une chemise. Elle me demande : "Je vous fais celui-là aussi ?"
Soudain elle se tait et écoute. Dans le lointain on entend une faible sonnerie qui retentit. Qu'est-ce que c'est ?...



Et je me réveille.
Il est 5H00.
Je tente une visualisation pour induire une HH puis un rêve lucide.
Je me visualise en train de marcher dans les couloirs d'un hôpital. Je croise des infirmières... mais elle sont toutes figées comme si j'étais dans une image fixe...
Ca ne va pas, j'arrète tout.
Et c'est alors qu'une HH apparait...

HH1 :
Je suis au téléphone dans l'hôpital. Dans ma tête je vois mon interlocutrice. Elle ressemble à Johanne jeune. Elle me dit : "Je vous propose de vous livrer vos chewing-gums Mardi assez tôt !"... Mais pourquoi suis-je donc en train de commander des chewing-gums ?

Il est 5H40.

HH2 :
Je branche ma friteuse électrique... mais elle ne s'allume pas. Merde, serait-elle en panne ?
(Les appareils électriques déconneraient donc également dans les HH ?)

Il est 5H50.
Je retente une visualisation pour induire une HH puis un rêve lucide.
Je me re-visualise en train de marcher dans les couloirs d'un hôpital. Cette fois ça marche : Je croise des infirmière en blouses vertes ou blanches et elles ne sont pas figées. Cet hôpital est un vrai labyrinthe, mais c'est ce qu'il faut pour prolonger l'expérience... Mais je n'arrive pas à transformer ça en HH : Je ne suis plus assez fatigué.
Je m'arrête... et, évidemment, c'est à cet instant qu'apparait une HH...

HH3 :
Mon ex' m'a donné un pain qu'elle avait en trop. Je croyais que c'était un pain congelé... mais non : C'est un pain frais. Je le goûte et il est très bon !
(C'est ma première HH gustative.)

Il est 6H05.



Note :
Mes capacités de visualisations reviennent peu à peu.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lip26
lip26
2294 messages postés
   Posté le 04-12-2022 à 18:46:18   Voir le profil de lip26 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lip26   

Atil a écrit =
HH2 :
Je branche ma friteuse électrique... mais elle ne s'allume pas. Merde, serait-elle en panne ?
(Les appareils électriques déconneraient donc également dans les HH ?)

hi hi panne d'électricité ?????

--------------------
c'est quand il est urgent de vivre qu'il faut prendre son temps
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 04-12-2022 à 22:32:39   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Dans les rêves les appareils électriques déconnent souvent.

Appuyer sur un bouton pour qu'un appareil se mette en marche, c'est un truc que le système de rêve maitrise mal.


Edité le 04-12-2022 à 22:32:58 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 05-12-2022 à 11:42:35   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 05 Décembre :

Johanne m'a dit "Essaie d'avoir une lucidité !" ... Ca va me motiver.

De plus j'ai parlé de Galantamine avec @Pouick et ce mot tourne dans ma tête. J'ai l'impression que mon subconscient est persuadé que je vais en prendre cette nuit. Je ne le détrompe pas : Ca fera un bon effet placebo.

Je vais me coucher à 22H30 et je m'endors rapidement...

R1 (FE) :
Je crois me réveiller et je veux noter sur mon carnet les rêves dont je me souviens. Mais je constate que c'est déjà fait. Je vois des RN, des FE et des RL. Apparemment j'avais oublié que je m'étais déja réveillé et que j'avais noté tout ça. Mais j'ai une étrange sensation de déja-vu. Ces rêves ne seraient-ils pas ceux que j'avais fait il y a environ une semaine ?

(...)

R2 :
Nous sommes environ à la mi-Juin et mon ex' me dit que sa fille va déjà terminer son boulot et qu'elle va se retrouver en vacances. Elle me demande si je peux aller la chercher à la sortie de son travail. Mais je ne pense pas que je pourrai car je vais peut-être avoir un travail important à faire (je ne sais plus lequel). Mais mon ex' insiste, insiste,... Elle est chiante...

Je me réveille.
Il est 3H15.
Je suis surpris de voir que je n'ai encore écrit aucun rêve sur mon carnet.
Je décide d'induire une HH par visualisation pour la transformer ensuite en rêve lucide...

HH1 :
Je me visualise en train de voler dans les rues de ma ville pour en faire le tour. Etrangement je ressens une force inconnue qui a tendance à me déporter légèrement sur la gauche (Peut-être la force de gravité car je suis couché sur le flanc gauche)...
Soudain, à droite de la rue, je vois des grands arbres noirs se surajouter au décor. Normalement il n'y en a pourtant pas dans cette rue. Et ils sont de plus en plus nombreux. Et au loin, à l'horizon, je vois une sombre montagne qui apparait à la place de la plaine...

Je recommence..

HH2 :
Je me visualise me déplaçant dans les couloirs d'un hôpital.
Mais l'image est confuse et la HH a du mal à prendre...
Soudain une idée apparait dans ma tête : Pour l'administration chinoise nous pourrions être deux bras cassés !

Il est 3H35.

HH3 :
Je me visualise me préparant à descendre une rue en pente...
Mais la pente s'accentue et je me retrouve devant une falaise à pic. Je saute dans le vide et m'envole. Je survole un paysage campagnard enneigé. Plusieurs images de neige et de brumes se suivent. Je ressens le froid. Soudain tout devient noir (Il y a donc du "noir onirique" également dans les HH ?) mais je continue de sentir mes pieds marcher dans la neige.

Il est 3H45.

HH4 :
Je vois des vols d'étourneaux dans le ciel.

Il est 3H55.
Je me rendors...

R3 :
Je suis dans un "pseudo-rêve lucide " que je partage avec une femme blonde (c'est à dire que je rêve que je suis dans un rêve lucide, mais je ne suis pas réellement lucide). Celle-ci vient d'enfiler une tenue tout en cuir noir. Je lui dis que, au lieu de s'occuper de sa tenue, elle ferait mieux de s'accrocher pour conserver sa lucidité car je sens que le rêve va essayer de nous éjecter...



... et je me réveille.
Il est 5H00.
Je me rendors...

R4 :
Je suis monté sur les épaules de mon père et il m'emmène voir une fête foraine. Je me dis que c'est original comme HH... mais ensuite je me laisse entrainer par le scénario... Je vois qu'on est en train de monter une grande roue. Wah ! C'est la première fois qu'il y en aura une dans ma ville ! Deux filles passent en courant et bousculent mon père. Je manque de tomber. Elles me regardent en riant. Qu'est-ce qu'il y a ? Je prends soudain conscience que ma situation est anormale : Qu'est-ce que je fais sur les épaules de mon père alors que je suis un adulte et non un enfant ?

Je descend et dis à mon père : "Hé ! On est dans un rêve !" Je regarde tout autour de moi. Le décor est réaliste... mais pas hyper-réaliste. L'image a le même degré de réalisme qu'une HH... mais je pense qu'on est dans un rêve car c'est trop long pour être une HH.
Je me baisse en disant : "Quand on est dans un rêve lucide on doit stabiliser !" Je tâte le sol. Il est rugueux, constitué de macadam gris avec des gravillons coincés dedans. En observant mieux, je comprends que ce n'est pas du macadam mais de la terre tassée. J'arrive a en dégager une petite pierre sombre de forme parallélépipédique. Je me souviens que, dans leurs rêves lucides, certains s'amusent à goûter tout ce qu'ils trouvent (comme les bébés). Je croque donc la pierre et je dis "Ca a un peu le goût de nougat !" Je dégage ensuite une petite pierre rouge (probablement un morceau de tuile) et la goûte aussi. Je dis : "Ca a un goût plus doux !"

Je me relève et constate que le rêve a changé. Je suis à présent devant la poste et mon père a été remplacé par ma mère. Je cherche ce que je pourrai faire... puis je lui dis : "Quand on est dans un rêve lucide, on doit faire des tests de réalité !" Je regarde alors ma main gauche. Elle a six doigts ! Je veux les compter un par un pour bien vérifier... mais c'est impossible : La main devient floue et les doigts semblent se dédoubler. J'essaie avec ma main droite... et c'est la même chose : Six doigts flous.

Je constate que le rêve a à nouveau changé. je me trouve à présent dans une pièce et ma mère est en train de discuter avec une grosse dame. Je remarque que ma mère porte sa veste bleue foncée comme de son vivant. Je me souviens de la quête d'Iktomi du vrai nom. Je lui demande donc : "Tu connais mon nom dans le monde onirique ?" Elle me regarde en riant d'un air gêné. Elle réfléchis, semblant chercher... puis elle me répond : "SISOROTONIQUE !" Ca me fait vraiment un drôle de nom ! Et difficile à mémoriser. Je me rends compte qu'il se déforme dans ma tête. Alors je demande à la grosse dame : "C'était quoi mon nom exactement ?" Elle aussi me répond "SISOROTONIQUE !" puis elle rajoute : "Je vais vous le graver sur le sol, comme ça vous pourrez le récupérer dans le monde réel !" Mais je réponds : "Non, ça me marchera pas. On ne peut rien rapporter du monde onirique !"

Voila qu'une trentaine d'ados arrive et la femme les fait entrer dans une autre pièce. Je comprends qu'elle est une prof' et que ce sont ses élèves. Soudain je me souviens que j'avais déjà réussi la quête Iktomi du vrai nom il y a plusieurs mois ! Maintenant c'est la quête Iktomi du mot de passe que je voudrais réaliser ! Je crie donc aux ados : "Il y a quelqu'un qui connait le mot de passe pour arriver ici ?" Mais ils bavardent entre eux et me disent d'attendre. Je leurs crie : "Mais je ne peux pas attendre ! J'ai peur de me réveiller !" Un des ados lève le bras. Il est grand, mince, porte une petite barbe, de longs cheveux blonds-roux et un pull beige. Il me crie "ONZE !" Quoi, le mot de code serait donc un chiffre aussi court ?

Je me souviens que, dans un précédent rêve lucide, une vieille dame m'avait dit que le mot de passe était "23"... puis elle s'était interrompue pour parler d'autre chose. J'avais cru que sa réponse était tronquée mais maintenant je me dis que ce "23" était peut-être bien la réponse complète finalement. Je demande au grand ado : "Et le 23 ? C'est valide comme mot de passe ? A quoi peut-il servir ici ?" et il me répond : "C'est un nombre valide pour la mesure d'un meuble !" Il m'explique alors que, dans le monde des rêves, les mesures des meubles sont très normalisées et réglementées. Il me montre une affiche représentant une table basse avec l'indication de sa longueur, de la largeur et de la hauteur. Mais les nombres sont trop petits et trop flous pour que je puisse les lire et vérifier si le "23" y apparait.



Je me réveille.
Il est 5H30.
Ce rêve lucide a donc rempli la totalité de cette phase de sommeil et celle-ci a duré une demie-heure.





Note :
Ma lucidité et ma mémoire oniriques étaient au top dans ce dernier rêve.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 06-12-2022 à 11:54:30   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 06 Décembre :

Je vais me coucher à 22H30 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je fait partie d'une troupe de soldats mêlant occidentaux et asiatiques. Nous nous trouvons dans une ville abandonnée en plein coeur de la jungle d'Amazonie. Des dinosaures géants errent dans les rues à la recherche de proies et nous essayons à tout prix de les éviter. C'est un jeu de cache-cache avec la mort très stressant. Cette histoire est remplie de peur et d'angoisse et la tension y est constante.

Je rentre dans une maison pour éviter un dinosaure qui rôde dans le quartier. Je fais attention de ne pas passer devant les fenêtres car elles sont sans rideaux et sans volets et l'animal regarde par tous les carreaux pour repérer des victimes. Au premier étage je découvre deux enfants qui se cachent, un petit garçon et une petite fille. En silence je fais signe à la fille de contrôler son petit frère pour qu'il ne bouge pas et ne fasse pas de bruit pour qu'on ne se fasse pas repérer par le dinosaure.

Je me demande ce qui s'est passé pour que je me retrouve ici, séparé des autres soldats.
Soudain un flash-back me ramène environ une demie-heure dans le passé pour répondre à ma question...

...Je suis avec les autres soldats et nous progressons dans une rue. J'avance en éclaireur jusqu'à un carrefour et passe prudemment la tête pour regarder à gauche. Au loin je vois une sorte de tyrannosaure qui se dirige lentement dans ma direction. Je fais signe aux soldats de faire immédiatement demi-tour et de partir rapidement sans faire de bruit pour ne pas être repérés. Nous fuyons vite sur la pointe des pieds. Je me retourne et vois un soldat étourdi qui continue à avancer en rêvassant la tête en l'air. Il dépasse le carrefour, regarde à gauche et voit le dinosaure qui arrive. On entend l'animal qui court dans sa direction. L'homme hurle et tire avec son pistolet, vidant son chargeur.
Nous estimons qu'il est perdu et qu'on ne peut plus rien pour lui. Alors nos fuyons à toute vitesse sans plus nous préoccuper du bruit que nous faisons. Nous entendons, derrière nous, le bruit fait par le dinosaure en coquant les os du soldat imprudent. Nous nous éparpillons dans toutes les directions pour aller nous cacher dans les maisons...

Une information apparait dans mon esprit : C'était la fin du premier épisode de cette nouvelle série. La suite la semaine prochaine.



Je me réveille.
Il est 1H45.
Je sens tous mes muscles douloureux comme si je les avais gardés tendus et contractés pendant tout le rêve. Celui-ci était vraiment trop stressant.

Je mets longtemps pour bien mémoriser mon rêve.
Mais des pensées sans aucun rapport apparaissent et viennent parasiter ma mémorisation.
Ce sont des HH qui tentent de s'intercaler dans le cours de mes pensées...

HH1 :
Je repense à la scène où je découvre les deux enfants...
L'un d'eux a une tête de chat. Et voila qu'il se transforme complètement en chat tigré. Et celui-ci attend que je remplisse son distributeur de croquettes...
(Cette HH me rappelle que, en effet, je dois racheter des croquettes pour mes chats.)

D'autres HH du même type viennent perturber ma mémorisation mais je ne les ai pas notées.

J'essaie de faire une visualisation pour induire une HH et la transformer en rêve lucide...

HH2 :
Je me visualise avançant en courant dans une rue en pente descendante...
Mais des scènes du rêve R1 viennent s'intercaler.

Pendant des heures je repense à ce rêve de dinosaure et réfléchis à la manière dont je vais le décrire dans le forum.
Apparemment l'adrénaline que ce rêve m'avait fait sécréter perturbe mon endormissement...

Il est déja 6H00.
Je ne sais pas du tout si toutes ces pensées ont eu lieu à l'état d'éveil ou dans de nouveaux rêves.
En tout cas j'arrive enfin à me rendormir...

R2 :
Je vais chez ma cousine Josette et lui parle d'un objet que j'ai ramené de la ville perdue en Amazonie. C'est une sorte de cylindre avec un gros tuyau d'un côté et deux tuyaux plus fins de l'autre. On introduit de l'eau à température ambiante par le gros tuyau et, dans le cylindre, il est séparé en deux flux. Par l'un des tuyaux fins sort de l'eau chaude et par l'autre sort de l'eau froide (Je suppose que mon subconscient a inventé ça en se basant sur le fonctionnement des pompes à chaleur). Josette dit que ça pourrait remplacer son vieux cumulus et elle me demande de rapporter l'appareil de chez moi...
(... Petite ellipse...)
... J'ai rapporté l'appareil. Il est presque midi donc je pourrai retourner chez moi pour manger... mais je suis curieux de voir si je serai capable de monter le cylindre sur le lavabo de Josette. Je regarde en dessous de celui-ci. La tuyauterie forme un réseau compliqué que j'essaie de comprendre... Finalement je constate qu'il n'y a pas besoin d'installer le cylindre car il y en a déjà un d'installé. Il est seulement d'un modèle légèrement différent.

Je me réveille.
Il est 7H30.



Note :
Le stress enduré lors de mon premier rêve m'a empêché de faire des cycles de rêves normaux. Je le ressens.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 07-12-2022 à 13:02:21   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 07 Décembre :

Je vais me coucher à 22H55 et je m'endors rapidement...

R1 :
Je suis probablement en sommeil lent car ce que je vis ressemble plus à une rêverie qu'à un vrai rêve.
Johanne me demande si je pensais que la femme de ma vie serait une blonde. Je réponds : "Non, je l'avais toujours imaginée avec de longs cheveux bruns. Jusqu'à 14 ans je l'imaginais avec des yeux noirs, mais ensuite je l'aurai bien voulu avec des yeux verts. Comme ceux de E---- !" ... Et voila que E---- se trouve devant moi. Je lui dis "Tes yeux verts me facinent. Sans vouloir te draguer, je dois dire que je te trouve très belle. A la fois pour ta beauté extérieure et pour ta beauté intérieure. Je pense vraiment que si tout le monde avait la même personnalité que toi alors ce serait le paradis sur Terre... dans la société humaine je veux dire !"
(Celà peut sembler étrange que je sois capable de me souvenir de tout ce que j'ai dit pratiquement au mot prés, mais c'est comme si mon cerveau avait fonctionné comme un logiciel. Il suffit que je me souvienne de la phrase du début et tout le reste en découle de manière ultra-logique comme si c'était un raisonnement pré-programmé.)

(...)

R2 :
... Je sors de mon rêve en me déplaçant vers la droite en passant à travers une porte. Une sorte de jury est là qui attend que je raconte mon rêve pour le juger. Parmi eux je reconnais Clovis, un ancien humoriste que je voyais jadis à la TV. Mais un adversaire conteste la validité du rêve que je viens de faire...
(... Ellipse ...)
Je recommence le rêve avec un esprit plus net, plus précis et avec une meilleurs capacité de mémorisation (c'est l'impression que ça me fait). Je veux raconter mon rêve au jury mais, à nouveau, mon adversaire en conteste la validité. Il affirme que ce n'est pas un vrai rêve mais une hallucination hypnopompique. Et nous nous trouverions même encore dedans. Donc on ne peut pas l'accepter ni l'enregistrer. Je réponds que je ne suis pas d'accord et que ça compte quand même. Mes amis viennent m'entourer et s'étonnent que je garde mon calme et ne m'énerve pas devant une telle attaque. Mais en fait je suis bien en train de m'énerver, mais je ne le montre pas. Car sinon les gens devineraient que je suis capable de lire dans les pensées de mon adversaire et que j'ai vu que c'était la jalousie qui le motivait dans son comportement contre moi.



Je me réveille.
Il est 3H00.
Je veux faire un WILD... mais une HH apparait...

HH1 :
Je recommence le rêve R2 mais cette fois c'est moi qui joue le rôle de l'adversaire jaloux qui conteste la validité des rêves. Mais je me rends compte que l'homme à qui je m'oppose n'est autre que M----, un homme de ma ville qui est hyper-baraqué et qui pratique la boxe. Je vois que je l'ai énervé alors je le supplie de ne pas me massacrer. Je l'assure que je ne voulais pas l'emmerder mais qu'on m'a contraint à le faire ...

Il est 3H05.
Bizarre, j'étais persuadé que cette HH était un rêve.
Mais un vrai rêve ne peut pas être aussi court.
Ou alors je me suis trompé en notant les heures.

Je veux faire un WILD... mais je me rendors avant même d'avoir essayé...

R3 :
... Mon ami Xavier me demande de l'accompagner alors je le suis dehors. Bien que ne la voyant pas, je sais que je passe prés d'une jolie femme se trouvant à ma droite. Alors je me redresse fièrement en tenant un objet que j'ai ramassé je ne sais plus où. Ca ressemble à une faux dont la lame est arrondie comme un chausse-pieds. Comme nous marchons dans l'herbe je me dis que je vais essayer d'en couper avec l'objet pour voir si c'est bien une faux... mais il semble trop émoussé et je n'ai pas ce qu'il faut sur moi pour affuter son tranchant.

Xavier s'arrète et s'installe sur une chaise pliante. Je ne sais pas ce qu'il veut faire. Peut-être pêcher... bien qu'il n'ait pas de canne à pêche et qu'il n'y ait pas de point d'eau ici. Derrière lui je vois plein d'objets étalés dans l'herbe. Ca doit être une petite décharge sauvage. Je regarde s'il n'y a pas d'objets intéressants... et je manque de me tordre le pieds dans uns ornière. Je fais un pas sur le côté et je manque de marcher sur un chien noir endormi. Je reconnais Dolly, la chienne décédée de mon ex'.

Prés d'une cabane en bois je vois une pile de vieux livres abandonnés. Je regarde celui du dessus : Il est en mauvais état et sa couverture ne tient plus. Ceux du dessous sont des reliures d'un magazine politique des années 50-60. Dedans je vois plein de photos d'hommes politiques que je n'ai pas connu. Plus en dessous il y a d'autres magazines en noir et blanc. On dirait des sortes de bulletins municipaux datant également des années 50-60. Dedans je vois plein de photos en noir et blanc montrant des villes de ma régions dans ces années-là. Je regarde s'il n'y en a pas de ma ville.

Je relève la tête et vois que je me trouve à présent dans un bar. Plusieurs clients s'approchent, curieux, et prennent des magazines pour les regarder. L'un d'eux dit "S'ils laissent ces trucs ici, ce soir ils auront tous disparu !". Je regarde le dernier livre de la pile. C'est apparemment un magazine de l'OTAN. Dedans on parle des troupes US stationnées en Europe et qui ont participé à un championnat sportif. Mais cette années elles ne se sont positionnées que 2èmes...

Je relève la tête et me retrouve face à une jeune femme aux cheveux blonds-roux qui me semble coiffée comme dans les années 40. Elle porte une robe jaune vif avec des manches courtes qui me semble elle aussi être à la mode des années 40. La femme m'invite à venir danser avec elle. Je la suis et nous nous retrouvons dans l'herbe prés de la décharge de tout à l'heure. J'entends une musique qui semble elle aussi dater des années 40 et la femme m'invite à une danse des années 40. Je veux la serrer dans mes bras mais elle me repousse un peu car celà se danse plus écartés. Je lui dis : "Je vous préviens que je ne sais pas danser. Vraiment pas du tout !" Elle me dit : "Hoooooo !" Puis elle me montre un pas de danse simplifié. Nous effectuons ensembles des cercles avec nos hanches. Je me rends compte que je vais trop vite par rapport à la musique alors je ralentis mes mouvements.

La femme me parle d'elle. Elle me dit : Je suis lesbienne !"... Je me rends soudain compte que je suis moi aussi une femme (pourtant rien ne me l'indique). Alors je lui dis : "Moi aussi !" Elle me dis : "Hoooooo !" et je rajoute : "Voulez-vous en profiter ?"...



Et je me réveille.
Il est 5H30.



Note :
Une fois de plus mon subconscient a fait fonctionner la censure avant que le rêve ne devienne trop "chaud".

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 08-12-2022 à 11:12:55   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 08 Décembre :

Je vais me coucher à 22H50 et je m'endors vite...

R1 :
Je regarde des photos prises dans mes rêves pour vérifier si ceux-ci contiennent des .....

... mais je suis réveillé par mon chat Poucet qui vient de sauter sur mes jambes.
Il n'est que 23H30.
Je me rendors vite...

R2 :
Je suis dans la station spatiale internationale avec deux spationautes français. Nous plaisantons comme des adolescents. Je veux aller au WC mais c'est occupé. Par un cosmonaute russe probablement. Alors j'attends dans le petit réduit qui se trouve devant le WC. Et, pour rigoler, j'imite un homme en train de se laver dans une cabine de douche. Les deux spationautes viennent me rejoindre et nous mimons trois hommes prenant une douche ensembles. La porte du WC s'ouvre soudain et un cosmonaute russe en sort. Il est brun, jeune, et a des traits un peu asiatiques. Il nous regarde surpris par nos singeries et je me sens un peu gêné. Je lui dis ... Je ne sais plus quoi...
Le reste du rêve est trés mal mémorisé. Je sais que le Russe s'est mépris au sujet d'une boite plate que nous avions amené... mais je n'en sais pas plus...



Je me réveille.
Il est 2H00.
J'avale une pilule de Choline Bitartrate...

HH1 :
Je suis à nouveau dans la station spatiale internationale. Je manipule des légumes. Il y a des navets, entr'autres...

J'essaie d'induite une HH en me visualisant en train de descendre une rue. Les gens que je crois portent des costumes d'époques qui changent sans cesse...
Et je m'endors...

R3 :
Ce rêve a été oublié à 99%. Tout ce dont je me souviens c'est de ce très court passage :
... alors je vais chercher mon épée et je la brandis vers le ciel...

Je me réveille.
Il est 4H00.

HH2 :
Je suis un nouveau qui s'installe dans une entreprise pour remplacer un ancien qui est parti. J'entends quelqu'un dire : "Je vous en prie cher collègue !"

Il est 4H05.

HH3 :
Je suis à nouveau dans la station spatiale internationale. Je dis : "Je sais ce que je vois !"

Il est 4H15.

J'essaie d'induire une HH pour wilder.
Je me visualise marchant dans une rue... mais le paysage change sans cesse...

J'essaie à nouveau d'induire une HH pour wilder.
Je me visualise marchant dans une rue... mais une sorte de masse informe, abstraite et multicolore bouche ma vue.
On dirait que mon subconscient (ou la Choline) s'oppose à toute visualisation stable et précise.

Il est 4H25.
Je me rendors...

R4 :
Normalement je ne travaille que l'après-midi au Modern Loft (IRL je n'y travaille plus depuis 1998). Mais là j'y vais quand même ce matin afin de pouvoir me servir des outils qui s'y trouvent pour un usage personnel. Je suis en train d'utiliser un petit pinceau lorsque Bruno, le patron, arrive. Il me dit : "Tiens ! Tu es là toi ?" Puis nous bavardons de choses et d'autres. Je lui explique que, cette nuit, j'ai eu des problèmes de visualisations. Par exemple : Je m'étais visualisé me trouvant dans une chambre, et j'avais cherché partout un objet dans celle-ci. J'avais fini par le trouver : Il était caché sous le matelas du lit. Mon subconscient se moque vraiment de moi ! Je montre un lit qui se trouve prés de Bruno et je lui dis : "C'est comme si j'avais retrouvé cet objet caché sous ce matelas !"

Je prends une fiche cartonnée. Sur celle-ci est dessiné une grille (horaire ?) que je commence à remplir. Mais la stagiaire Jessica vient s'amuser à me faire bouger pour m'empêcher d'écrire. Bruno lui dit : "Mais fiches-lui donc la paix !"
Je remarque qu'il y a une secrétaire en plus. Une nouvelle. Elle est belle et porte des cheveux blonds pas trés longs. Mais elle semble fière et dédaigneuse et refuse de me regarder.

Je vois qu'il est passé 11heures. Comme je n'ai plus rien à faire je décide de rentrer chez moi. Une des secrétaires me demande : "Tu t'en vas ?" et je lui réponds : "Oui... pour revenir après !" car j'ai l'intention de revenir après-midi.
Elle me fait remarquer que je semblais morose ce matin. Je lui explique pourquoi en disant : "Mauvaises visualisations !"
Je m'apprête à sortir et me dirige vers la porte. Mais je me retourne car j'ai oublié mes affaires. Je fais un geste de la main et mon attaché-caisse et mon chapeau sautent en l'air pour venir atterrir dans mes mains.
Tout le monde me regarde, abasourdi. Et je dis calmement : "Eh oui ! Je sais faire ça !"...



... et je me réveille à l'instant où ma lucidité implicite était devenue tellement forte qu'elle allait probablement se transformer en vraie lucidité.
Il est 5H30.

HH4 :
Je viens de sortir de chez Bruno et je décide d'explorer les lieux. Je vois, à gauche, des escaliers qui mènent à une plage. C'est donc pas là que se trouve la plage ! A droite je vois un chemin qui traverse une cité. Je décide de l'emprunter...

Il est 5H55.
J'essaie d'induire une HH pour wilder.
Je me visualise marchant dans la cité....

HH5 :
...Au bout d'environ 20 mètres, la rue s'arrête déjà sur un mur. Mon subconscient veut vraiment me pourrir mes visualisations ! Par la force de ma volonté, le mur se fend en deux pour me laisser passer... et je me retrouve sur une autoroute !...

Je recommence une autre visualisation.
Je me visualise sous la forme de Superman survolant une ville avec plein de gratte-ciels...

HH6 :
Je tourne autour d'un grand gratte-ciel. Je regarde comme la perspective change correctement en suivant mon mouvement. Mon cerveau gère très bien cette image. Soudain mon vol effectue un grand écart brusque qui me projette sur le côté. Je me retrouve au-dessus d'un ferme. Tout autour je ne vois qu'une grande plaine avec des champs à perte de vue. Mon subconscient doit trouver que ce genre de décor est moins fatigant à calculer !

Il est 6H00.
Je fais le vide dans mon esprit pour faire venir une HH spontanée...

HH7 :
Je me trouve volant au-dessus d'un champs d'artichauts. Il est vraiment très grand. J'atteins une clôture... et derrière il y a un autre champs d'artichauts...

Il est 6H15.
Je fais à nouveau le vide dans mon esprit pour faire venir une HH spontanée...

HH8 :
Je discute avec un homme. Je lui explique : "Normalement chaque matin je dois recevoir un bulletin de ....." Soudain je m'arrête car je viens de prendre conscience que je suis dans une HH et non dans la réalité.

Il est 6H25.

HH9 :
Je suis en train de ranger deux boites vertes dans mon congélateur. Ce sont deux boîtes de croquettes de pommes de terre.

Il est 6H30.
Je note mes rêves sur mon carnet.
Je me prépare à me lever quand une dernière HH surgit...

HH10 :
Mon amie Annie me parle des petits oiseaux qui viennent chercher à manger prés des maisons. Elle dit : "Je voulais te montrer qu'on pouvait .....!"

Il est 8H00.




Note :

Je ne sais pas si c'est du à la Choline mais mes HH ont été nombreuses mais totalement ingérables.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 09-12-2022 à 12:55:36   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 09 Décembre :

Je vais me coucher à 22H30 et je m'endors rapidement ...

R1 :
J'empile des boîtes en carton, certaines de forme cubique et d'autres de forme arrondie pour faire les murs d'une petite maison. Puis je consolide le tout avec une sorte de mortier. Ca forme ainsi des murs avec des sortes d'alvéoles dans lesquelles vont se nicher des chats, des nains et des lutins. Tout ça se fait dans une jolie ambiance de Noël ou de conte de fées.
Finalement la maison que je fabrique se réduit et ressemble de plus en plus à une petite cabane pour chats.

Je me réveille.
Il est 1H25.
Je me rendors vite...

R2 :
Je suis sur une plage et j'ai fait connaissance avec deux couples d'amis qui sont en vacances. Je discute avec un des deux couples. L'homme est un camionneur très baraqué, un peu bedonnant. Son front est fuyant et un peu dégarni à l'avant mais il a des cheveux bruns assez longs à l'arrière et il porte une petite barbiche courte. Il a un short de bain noir. Sa femme est très grande et a de longs cheveux chatains. Elle porte un minuscule bikini de couleur beige. Elle me parle de son mari en l'appelant "Mon homme, le père de mes enfants".
Je regarde ces gens en me disant qu'ils sont d'un autre milieu que le mien. Ils vivent dans le monde des gens grands et musclés.



Je me réveille.
Il est 3H25.

HH1 :
J'entends une voix dire "Elle est belle la coupe qu'est en train de gagner la Croatie !" (Je suppose qu'il s'agit de foot.)

Il est 3H40.

HH2 :
J'apprends le nom du couple avec qui je parlais sur la plage : Coraline et Alain.

Il est 3H50.

HH3 :
Je suis à nouveau sur la plage et je demande au routier ce qu'il pense des plages de naturistes. Il me répond : " Ouais ! J'ai pas envie d'attraper un coup de soleil là où je pense !"

Il est 4Ho5.
Je me rendors...

R3:
..... Je suis avec Betty (une ancienne copine) et nous venons de sortir du bar de la plage. Elle porte un short et un t-short dont je n'ai pas retenu la couleur. Elle s'assoit sur une chaise longue en pestant contre ses sandales. Elle remet ses lanières en place et je lui dis : "C'est ça le problème avec les sandales : Les lanières se mettent de travers !". Elle me dit : "A propos de lanières, que penses-tu des krills ?" Je lui avoue que je ne sais pas ce que c'est qu'un "krill". Elle me dit : "Comment ? Tu ne sais pas ce que c'est ? C'est un maillot en forme de ficelle !". Je lui dis : "Ha ! Tu voulais parler d'un 'string' ! J'avais mal compris !" Je lui dirai bien qu'elle avait très mal prononcé le mot mais je m'en abstiens car je sais qu'elle se vexe facilement.
Je me rends alors compte que, pendant que je disais ça, elle a eu le temps d'enlever ses vêtements et d'enfiler un maillot de bain une-pièce bleu. Elle a fait ça si rapidement qu'on aurait dit un tour de magie. Je lui dis : "Si j'avais été à ta place, je n'aurais pas osé enfiler mon maillot devant tout le monde !" Elle me répond : "Tu n'ose pas être en maillot devant les gens ?'. Je lui explique que ce n'est pas ça : Je n'oserai pas me changer en me mettant tout nu devant les gens pour mettre mon maillot. J'ajoute qu'elle a été si habile et si rapide que je n'ai rien eu le temps de voir quoi que ce soit.
Je commence alors à réfléchir à ce que je pourrai lui dire encore. Je pourrai lui décrire quelle aurait pu être ma réaction si j'avais eu le temps de voir sa nudité par exemple ...



... Soudain je me rends compte que je ne suis plus en train de rêver dans mon sommeil mais que je suis réveillé et en train de rêvasser.
Il est 6H30.





Note :
A propos du maillot de bain beige de la grande femme, je remarque une chose. Quand je ne me souviens pas trop de la couleur d'une chose dans un rêve j'ai l'impression que celle-ci est beige. Si, pour moi, "couleur incertaine" = "couleur beige" alors ça signifie peut-être que certains de mes rêves sont tout en nuances de beige. Donc de couleurs sépias.


Edité le 13-12-2022 à 12:53:55 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
34755 messages postés
   Posté le 10-12-2022 à 14:50:02   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Le 10 Décembre :

Je vais me coucher à 22H30 et je m'endors repidement...

R1 :
J'ai effectué une expérience de téléportation sur moi-même et j'en décris ensuite les sensations éprouvées. J'explique que le processus m'a paru long...
... Puis je me réveille (c'est probablement un faux éveil et pas un micro-réveil). Je me souviens bien de ce rêve mais je ne le note pas dans mon carnet car je me sens trop paresseux... et je me rendors...
... On attendait mon retour dans le rêve pour me dire qu'on n'a rien cru de ma description du processus de téléportation : Il est impossible que celui-ci donne l'impression d'être long !...
... Finalement, après une longue controverse, il est décidé de reproduire l'expérience pour vérifier...

... Et la téléportation me réveille.
Il est 1H15.
J'ai trouvé ce rêve assez confus et je me demande si mon esprit est assez clair pour prendre une Galantamine.
... J'en prends finalement une quand même.
Je tente un MILD.
Puis je tente une visualisation pour induire une HH puis un rêve...
La visualisation a du mal à se transformer en HH, elle oscille entre les deux. Les images sont instable, mon subconscient semble s'amuser à les transformer et moi je passe mon temps à essayer de reprendre la main et à les restabiliser. Le résultat est une suite de scènes disparates ...

HH1 :
Je me visualise touchant le sol pour bien m'entrer et je le trouve rugueux. Je constate que je suis dans l'eau jusqu'au genoux. J'en sors et arrive sur une plage. Ma forme oscille entre un corps d'homme et de femme, et entre un maillot et la nudité complète....
Je recommence la même scène avec le même résultat...
Je recommence encore la même scène mais il n'y a plus de plage mais de la terre et de l'herbe...

Il est 1H45.
Je mets mon bonnets magnétique appliqué sur mon cortex frontal pour essayer de stabiliser mes visualisations...
Mais l'instabilité continue...

HH2 :
Je me promène dans un port. Je vois que je porte un short, un t-short et des tongues. je me dis que ce n'est pas l'idéal pour marcher sur tous les terrains. Je me promène et remarque que le paysage lointain n'est pas vraiment réaliste : On dirait un décor peint...
Je conduis maintenant une voiture volante. Sur le tableau de bord il y a des manettes permettant de régler la netteté et la stabilité du rêve. mais je ne sais pas dans quel sens je dois les pousser pour avoir un meilleur résultat...
Je me trouve face à un extra-terrestre de forme globulaire (scène tirée de la BD "Mandrake")...
Je me trouve maintenant dans un vaisseau spatial (scène tirée de "Guy L'éclair")...
Puis je me trouve à la surface d'une autre planète. Les gens semblent craindre une chose qui apparait dans le ciel noir. L'ambiance devient angoissante...
Maintenant je fais du cheval...
Et voila que je suis un homme primitif et je me bat en duel au bâton avec un autre. Nous sommes tous les deux nus et je le massacre jusqu'à ce qu'il demande grâce...
Et voila que je suis un romain et je viens d'acheter un esclave nu. Puis je décide d'acheter une esclave nue, c'est plus intéressant...
La HH s'enfonce enfin vraiment et échappe à mon contrôle. J'entends une femme dire : "C'est la description réelle de ce monde, sans accessoires, sans robes ni rien !"

Il est 2H25.
Je recommence ...

HH3 :
Je fais la course avec un ami dans le désert. Nous utilisons alternativement plusieurs engins roulants et volants futuristes...
Soudain nous nous retrouvons sur des sortes de grosses motos volantes survolant les lumières d'une ville plongée dans la nuit. C'est un spectacle magnifique... mais le jour se lève soudain...




Il est 2H55.
Pas moyen de m'endormir car mes deux chattes lesbiennes sont en chaleur et n'arrètent pas de miauler l'une après l'autre.
Finalement elles se calment alors je tente un SSILD.
Il est 3H20.
Je fais le vide dans ma tête pour m'aider à m'endormir, et tant pis si je ne garde pas ma lucidité...
Et effectivement, je m'endors sans la garder...

R2 :
... J'arrive à la fin d'une longue aventure d'héroïc-fantasy. Mes compagnons se préparent à se séparer. L'un d'eux, un guerrier blond au torse nu, m'informe de ceci : "Les deux nains sont partis. Ils n'étaient pas vraiment mauvais mais ils étaient avec un homme qui les obligeait à se battre !" Je me dis que, alors, je les retrouverai peut-être dans une autre aventure un jour. Et cette fois-ci ils seront mes amis...

(... Petite ellipse ou partie oubliée ...)

... Mes compagnons me demandent pourquoi j'ai l'air morose. Je leurs explique que c'est parce que j'ai pris de la Galantamine pour rien. Je ne suis pas arrivé à m'endormir de la nuit et je n'ai faits aucun rêve lucide. D'ailleurs je me demande quelle heure il est ... (je me crois donc toujours réveillé )

(... Petite ellipse ou partie oubliée ...)

Soudain un écran apparait devant moi. Dessus on voit deux dames assez âgées, portant des vieux tabliers à fleurs, qui bavardent. Ho ! C'est une hallucination hypnagogique ! Mais alors ça signifie que je suis toujours dans mon lit en train de somnoler ! Donc l'histoire que je venais de vivre n'était qu'un rêve dont je viens de me réveiller ! (Je fais donc un faux-éveil à l'intérieur d'un faux-éveil !). Je baisse les yeux. Je vois un critérium et je le ramasse afin de m'en servir pour noter cette HH. Je relève les yeux et je vois que, sur l'écran, on voit maintenant un homme assez âgé qui parle. Mais on n'entend aucun son. Sur l'écran, avec le criterium, je veux écrire "C'est mon père" (ou "Je suis son père" ) Mais je n'y arrive pas. Pas moyen d'écrire sur l'écran.

Soudain je prends conscience que la phrase que je veux écrire n'a pas de sens. Et vouloir l'écrire sur l'écran et pas sur mon carnet de rêve est une idée totalement ridicule ! L'image sur l'écran disparait. Il n'y a plus qu'une légère lueur en son centre. Je me trouve plongé dans l'obscurité. Cet écran m'intrigue alors je le tâte pour en connaitre la taille. Je constate que c'est un écran souple mais je n'arrive pas à en trouver les limites. On dirait qu'il s'étend à l'infini ! Comment est-ce possible ? Serait-il envisageable que tout ce que j'ai vu dans ma vie ne soit qu'une sorte de film projeté sur cet écran infini placé devant moi ?... Mais tout cela est absurde !... Suis-je vraiment éveillé ou alors suis-je encore en train de rêver ?..



... et cette idée me réveille.
Merde. J'ai failli devenir lucide !
Il est 4H15.
Je fais le vide dans mon esprit pour essayer de me rendormir...

HH4 :
Je vois une grande fenêtre montrant un paysage fleuri.
Je comprends que c'est une HH alors j'en profite pour essayer d'en prendre le contrôle et en faire un rêve lucide... Je me visualise sous la forme d'un super-héro portant un collant bleu et capable de faire des bonds immenses...

R3 :
... Je suis dans une ville moyen-orientale dont les maisons sont toutes blanches et ont le toit plat. Je bondis d'un toit à l'autre en criant "Je suis luciiide !" afin de ne pas me laisser emporter par le scénario. Je finis par me dire que je dois ressembler à une grenouille qui saute bêtement sans but. Au loin, sur un toit plat, grâce à ma vision télescopique, je vois des gens vêtus de djellabas noires. Je "sais" que ce sont "ma femme et mes enfants qui attendent mon retour". (IRL je n'en ai pas.) Ils sont tous de profil et regardent vers la droite, ma "femme" à gauche et mes trois "enfants" à droite. A gauche derrière ma "femme" il y a une dame blonde avec un grand chignon. Elle porte une djellaba claire et joue du luth tout en chantant. Mais sa chanson ressemble à une bande-son endommagée : Ce n'est qu'une suite de sons gutturaux séparés par des séquences de silence...



Je "reviens à moi".
Il est déja 5H00.
Je me demande si c'était encore une simple HH ou si elle s'était transformée en rêve lucide.
Etant donné sa durée, je finis par déduire que cette HH s'était bien transformée en rêve.

Je fais le vide dans mon esprit pour essayer de me rendormir...
Et je me rendors...

R4 :
Je suis au lycée, assis à ma table. Mon prof' de techno', monsieur L., s'approche de moi et regarde ce que je fais. Sur ma table, à ma droite, il y a une feuille sur laquelle j'ai gribouillé de petits dessins. A ma gauche il y a ma petite valise noire, fermée. Je l'ouvre pour y prendre mon classeur et montrer que j'ai bien copié le cours et que je n'ai pas fait que dessiner... mais soudain je me souviens que je n'ai rien recopié du tout car je croyais que j'étais dans un rêve. Je me sens donc ridicule : En fait je suis dans le monde réel et pas dans un rêve...

Et je me réveille.
Il est 5H40.
Bon sang ! Au lieu de devenir lucide dans un rêve, j'ai fais le contraire : Je me croyais dans un rêve et ensuite j'ai cru me rendre compte que j'étais dans le monde réel !

HH5 :
Je compte "5 + 5 = 10"... J'en déduis que j'ai dormi pendant 10 heures cette nuit.

Il est 5H50.
Je retire mon bonnet magnétique et me retourne sur le flanc droit...

HH6 :
Je me dis que me réunion à Aire-sur-la-Lys n'a rien donné. On n'a fait que parler de nos rêves et les mettre par écrit.

Il est 6H05.

HH7 :
Je suis sur un chalutier et je viens de repêcher les rêves de cette nuit.

Il est 6H20.

HH8 :
Ma chatte Bistouille pisse derrière mon ordinateur. Alors je l'engueule.

Il est 6H45.

HH9 :
J'ai deux grandes caisses chez moi. Ce sont mes rêves de cette nuit... J'ai oublié ce que je voulais en faire.

Il est 6H55.




Note :
Plutôt embrouillés les rêves de cette nuit. Dés le premier rêve j'avais deviné que ce serait ainsi jusqu'au bout.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums publics  La buvette des cerclosophes  JOURNAL DE REVESNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum